Les plus puissants antioxydants
              sont dans   " Les Bleuets " 

                                      
(Vaccinum angustifolium)

"Citation" 

Un bleuet est de trop dans un champ de blé,
 et pourtant qui peut nier que c'est à lui
   que celui-ci doit son éclat ?
[Constantÿn Huygens]

Nous  savons que la nature fournit à chaque être vivant
             tout ce qu'il lui faut afin de bien fonctionner. Aussi, les bleuets sauvages que l'on retrouve dans des zones climatiques comme le Nord de l'Amérique possèdent des éléments importants pour
 la santé. Prenons, par exemple, l'ours noir qui peut être sept mois sans rien comsommer, il possède le métabolisme le plus complexe de la nature. Dès le mois d'août, il consomme des
quantités fantastiques de bleuets. Les oiseaux migrateurs, comme la bernache,
font aussi provision de ces petits fruits avant eur départ afin d'augmenter leur résistance.

Qu'on se rapelle les premiers explorateurs qui débarquèrent sur le continent au 16e siècle,
ils furent presque tous décimés pendant le premier hiver par de terribles épidémies dont le
        scorbut, jusqu'à la découverte d'un aliment que consommaient les Amérindiens, soit des bleuets déshydratés qui leur apportaient tous les suppléments alimentaires pendant la saison froide.

Aujourd'hui, les consommateurs cherchent des aliments dont la preuve a été faite
qu'ils sont bons pour la santé.
        Une étude faite par les chercheurs d'Agriculture et Agroali-mentaire Canada indiquent que les bleuets sauvages offrent tous ces bénéfices ainsi que plusieurs autres dans le domaine
 médical. Donc, le bleuet serait une source pour les consommateurs qui recherchent une approche
diététique naturelle à la bonne santé.



" Le Bleuet, c'est naturel "

Voici quelques suggestions de M.J-Guy Poliquin No: 137 de l'association des
Naturopathes Professionnels du Québec
Pour des informations sur des extraits de Bio-masse Marine ou cartilage de
requins visitez
www.biocellsomega.com

"En ce qui concerne les bleuets  ...  les feuilles et les nouvelles tiges infusées en tisanes ont un effet positif pour les personnes atteintes de diabète,
Ces parties de la plantes utilisées en tisannes  1 cuillèrée à soupe comble de feuilles
et / ou nouvelles pousses dans 2 tasses d'eau boullante infusé 30 minutes et
 plus favorisent un meilleur contrôle de la maladie ,
 excellent aussi comme moyen préventif de la maladie.
 
On peut utiliser 2 ou 3 tasses d'eau bouillante, à boire 1 tasse après les repas.
 
Les fruits et les légumes qui sont produits et récoltés dans nos régions sont beaucoup plus efficaces pour maintenir ou améliorer notre santé que les produits importés de d'auitres pays ou régions"



POURQUOI METTRE LE BLEUET ET LA MYRTILLE AU MENU?

Ils sont colorés, délicieux et polyvalents.
 Ils égaient les desserts et agrémentent aussi d'excellentes salades servies en plat principal.

Leur forte teneur en antioxydants contribue à prévenir les maladies cardiovasculaires, les cancers et les problèmes liés au vieillissement.
 

"NUTRACEUTIQUE" 

Qu'est-ce qu'un produit "Nutraceutique"?  Toute substance qui peut être considérée
comme étant un aliment ou faisant partie
      d'un aliment et qui possède des propriétés bénéfiques pour la santé.
Le terme"Nutraceutique" a été créé par "The Foundation For Innovation of Medecine"
en 1989, afin de bien identifier le domaine de
la recherche biomédicale.

"Sujet: Des bleuets contre la leucémie"

Les chercheurs de l'université de Floride ont conduit des études qui montrent que des extraits acai, un bleut Brésilien, contient des antioxidants qui détruisent les cellules de cancers humains. "Les bleuts acai sont considérés comme une des plus riches sources d'Antioxydants. Cette étude était un important pas vers les avantages que les gens peuvent retirer d'utiliser des breuvages, des suppléments alimentaires ou d'autres produits faits avec des petits fruits" a affirmé un professur de l'institut des sciences agraires et de la nourriture. Selon cette même source, d'autres fruits contiennent des antioxydants : raisins, magues etc.
Six différents produits chimiques extraits ont été tiré du fruit de la pulpe d'acai.
Quatre des extraits ont démontrés pouvoir tuer un nombre suffisant de cellules de la leucémie. Dépendamment des extraits et de la concentration, de 35 à 85 % des cellules cancéreuses meurent. Les chercheurs de l'étude font remarque que ça ne veut pas dire que ces bleuts guérissent la leucémie, seulement que quatre des extraits ont montrés des résultats favorables en laboratoires. Un autre étude est en cours avec des sujets en santé.

Le bleuet arrive premier 

De tous les fruits et légumes connus, c'est le bleuet qui contiendrait les antioxydants les plus puissants pour la santé.

Les antioxidants ralentissent le processus de vieillissement et deviennent une substance des plus prometteuses pour prévenir les maladies fatales et ralentir leur évolution.
 L'antioxydant protège les cellules de votre corps contre l'oxydation ou la dégradation.

Selon une étude menée par le Docteur Willy Kalt, les antioxydants (anthocyanines) contenus dans les pigments bleu foncé des bleuets contribuent à réduire le taux de cholestérol dans le sang.
 Ces substances ont aussi démontré leurs vertus médicinales pour le traitement des maladies de l'oeil, du diabète, des troubles inflammatoires des articulations et des troubles de vaisseaux sanguins.

Au cours des dernières années, de nombreuses recherches ont été publiées sur les liens entre la consommation de petits fruits, dont le bleuet, et une réduction du risque de cancer et de maladies cardiovasculaires et dégénératives. Pour en savoir plus sur les vertus antioxydantes et neuroprotectrices de cette baie, consulter la fiche Bleuet dans la section Nutrition.
Des études ont également démontré que le bleuet est riche en vitamine A, C et E, ainsi qu'en fibres diététiques qui sont bénéfiques pour la santé.

Fruits séchés de la myrtille - Contrer la diarrhée, traiter les inflammations des muqueuses de la bouche et de la gorge (usage topique).

Fruits séchés du bleuet - Contrer la diarrhée, traiter les inflammations des muqueuses de la bouche et de la gorge (usage topique).
Feuilles de la myrtille et du bleuet - Abaisser le taux de glucose sanguin.
Fruits ou extrait des fruits de la myrtille et du bleuet - Prévenir les maladies de l'oeil, traiter les troubles de la circulation veineuse.


"Profil santé"
 

Principes actifs et propriétés

Flavonoïdes. Les flavonoïdes sont les plus importants des antioxydants que renferme le bleuet. Ils sont impliqués dans la neutralisation des radicaux libres du corps, permettant
 ainsi de prévenir l'apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d'autres troubles liés au vieillissement.
 Parmi les flavonoïdes les plus importants du bleuet, on retrouve les anthocyanines, dont le contenu augmente en fonction du degré de mûrissement du fruit.

Champion des antioxydants
Parmi une vingtaine de fruits, le bleuet se classe bon premier pour sa capacité antioxydante totale11. Suivent de près les canneberges, les mûres, les framboises et les fraises.
N'hésitez pas à colorer vos assiettes de ce petit fruit afin d'aider votre organisme à combattre les radicaux libres.

Troubles liés au vieillissement. De plus en plus de recherches démontrent que les aliments riches en antioxydants, en particulier les fruits et les légume,
 pourraient contribuer à prévenir certains troubles liés au vieillissement.
 À ce propos, des chercheurs ont observé une amélioration particulièrement importante des troubles d'équilibre et de coordination chez des rats âgés nourris d'extraits de bleuet.
 La combinaison de flavonoïdes (particulièrement les anthocyanines) et d'autres composés contenus dans les bleuets offrirait
 à la fois une protection antioxydante et anti-inflammatoire.
 Comme la vulnérabilité de l'organisme aux radicaux libres augmente avec l'âge et que l'inflammation joue un rôle important dans le processus de vieillissement,
il semble donc y avoir des perspectives intéressantes quant au rôle potentiel du bleuet dans la diminution de la progression de certaines maladies comme l'Alzheimer ou le Parkinson.

Cultivés ou sauvages? 

Les bleuets sauvages auraient une capacité antioxydante plus élevée que les bleuets cultivés.
Toutefois, le bleuet étant en tête de liste des fruits les plus antioxydants, leur consommation est encouragée, quelle que soit leur variété.

Maladies cardiovasculaires. Des études cliniques et épidémiologiques indiquent que la consommation de flavonoïdes dans les aliments
et les boissons peut diminuer le risque d'athérosclérose, un facteur de risque des maladies cardiovasculaires.
 Il a été démontré in vitro que les flavonoïdes des bleuets, tout comme ceux des canneberges, offrent une protection contre l'oxydation et
 l'inflammation des vaisseaux sanguins, deux facteurs impliqués dans l'apparition des maladies cardiovasculaires.
Toutefois, aucune étude évaluant le potentiel de protection cardiovasculaire du bleuet chez l'humain n'a été réalisée à ce jour.

Infections du système urinaire. Comme le rôle des flavonoïdes de la canneberge dans la prévention des infections du système urinaire est bien établi,
certains chercheurs ont voulu savoir si les flavonoïdes du bleuet avaient des effets semblables.
 Les auteurs d'une étude réalisée sur des cultures cellulaires ont constaté qu'une fraction précise des flavonoïdes du bleuet pouvait empêcher l'adhésion d'Escherichia Coli,
 la bactérie responsable des infections du système urinaire6. Cet effet est moins marqué qu'avec le jus de canneberge,
mais cela ouvre tout de même la porte à de futures études chez l'humain.

Cancer. Des chercheurs ont évalué l'effet des extraits de bleuet et de myrtille sur la croissance des tumeurs.
 Ils ont constaté que ces deux extraits possédaient les activités antioxydantes les plus élevées parmi six petits fruits, dont les fraises, les canneberges,
 les framboises et les baies de sureau. De plus, les extraits de bleuet et de myrtille avaient la propriété de diminuer la formation de nouveaux vaisseaux sanguins in vitro,
 phénomène que l'on observe au cours de la formation de tumeurs.
Dans une autre étude, l'extrait de myrtille s'est avéré le plus puissant pour inhiber la croissance de cellules leucémiques ainsi que de cellules cancéreuses du côlon,
et ce, parmi dix extraits différents de petits fruits. Ces études laissent présager que les flavonoïdes du bleuet et de la myrtille pourraient jouer un rôle protecteur
dans
l'appar
ition de certains cancers. D'après une étude récente, le bleuet agirait même sur les gènes, en empêchant l'apparition de certaines mutations causant le cancer.


Autres propriétés

Le bleuet est-il antioxydant?
 Très fortement :
l'indice TAC du bleuet cultivé est de 9 019 umol; celui du bleuet sauvage de 3 427 umol.

Que vaut une « portion » de bleuet?

Poids/volume:  Crus, 77 g/125 ml;   Calories 44; Protéines: 0,6 g
Glucides: 11,1 g;  Lipides:  0,3 g;  Fibres alimentaires: 2,0 g

Source : Desaulniers M, Dubost M. Table de composition des aliments. Département de nutrition, Université de Montréal, Canada, 2003.

Vitamine C. Le bleuet est une source de vitamine C. Une portion de 125 ml comble plus de 8 % des besoins en vitamine C chez l'homme. Le rôle que joue la vitamine C
dans l'organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes; elle contribue à la santé des os, des dents et des gencives,
aide à l'absorption du fer et protège contre les infections.

Potassium. Le potassium est le minéral le plus important du bleuet. Dans l'organisme, il sert à équilibrer le pH du sang et à stimuler l
a production d'acide chlorhydrique par l'estomac, favorisant ainsi la digestion. De plus, il facilite la contraction des muscles, incluant ceux du coeur.

L'expression « excellente source » indique qu'une portion de l'aliment fournit au moins 25 % de l'apport nutritionnel recommandé ou de l'apport suffisant
pour ce nutriment ou au moins 50 % dans le cas de la vitamine C.

L'expression « bonne source » indique qu'une portion de l'aliment fournit au moins 15 % de l'apport nutritionnel recommandé ou de l'apport suffisant pour ce nutriment
 ou au moins 30 % dans le cas de la vitamine C.

 L'expression « source » indique qu'une portion de l'aliment fournit au moins 5 % de l'apport nutritionnel recommandé ou de l'apport suffisant pour ce nutriment.

 

"Usages culinaires"

Hamburger au bleuet!
Aux États-Unis, on a mis au point un hamburger préemballé enrichi de jus de bleuet, à la suite d'un avis du ministère de l'Agriculture qui recommandait de mélanger
des fruits avec de la viande hachée maigre pour en faire un produit meilleur pour la santé et plus moelleux (la viande maigre l'étant peu).
 Il sera, entre autres, offert dans les écoles.

 Le bleuet accompagne bien les viandes, particulièrement le gibier. En extraire le jus que l'on mettra à cuire avec du vin jusqu'à réduction des neuf dixièmes. Ajouter du fond de veau, saler, poivrer et juste avant de servir, ajouter des bleuets à la sauce.

 En confitures, dans les salades de fruits, sorbets, glaces, granités.
 En Scandinavie, on en fait un potage à savourer bien chaud, durant les soirées fraîches de l'automne.
On peut en faire un vinaigre fin en les faisant macérer une quinzaine de jours dans du vinaigre de vin blanc. Employer dans les salades ou dans la cuisine pour déglacer une poêle.
 Dans les tartes, gâteaux, muffins, pâtes à crêpes, gaufres, etc.
 Dans la Haute Ardenne française, on prépare le tcha-tcha. Il s'agit d'écraser des myrtilles fraîches avec du sucre et d'étaler cette préparation sur des tartines.

 Passer des bleuets frais ou congelés au mélangeur avec du lait de soya, du yogourt ou de la glace à la vanille.
 Passer des bleuets congelés au mélangeur avec des cubes de glace, du jus d'ananas et une banane. Déguster bien froid.
 Dans les céréales du matin.

 Oser cette étonnante salade composée de bleuets, de pâtes courtes, de raisins verts, de fraises, de sections d'oranges et d'amandes effilées.
 Arroser d'une vinaigrette, si possible au vinaigre de bleuet. Ou, encore, marier pâtes courtes, bleuets, céleri, poivron rouge, dés de poulet, pois mange-tout, oignon rouge.
Assaisonner de persil et de basilic et arroser d'une vinaigrette au vin rouge.

 En faire un coulis qui pourra servir à napper un gâteau au fromage ou tout autre dessert de son choix.

Farcir de bleuets assaisonnés de sucre des cailles ou des petits poulets.
 On peut préparer d'agréables petites bouchées froides en mélangeant du chocolat fondu avec des bleuets séchés, de la noix de coco râpée et des morceaux de noix.
 Façonner des boulettes avec la préparation et les mettre à refroidir sur une plaque.

 En faire un chutney, en les mélangeant avec des canneberges séchées et de l'oignon, et en assaisonnant avec du vinaigre, du sucre, du gingembre émincé, de la cannelle,
du zeste de citron, du piment de Cayenne, du sel et du poivre.

 Dans le kir, le sirop ou la liqueur de bleuet remplacera agréablement la liqueur de cassis.

"Pour rire"
C'est rond, c'est vert, c'est quoi ?
Un bleuet qui a le mal de mer.  

 Comment fais-tu pour faire une tarte aux bleuets s'il ne te reste que des petits pois ?
Tu prends les petits pois et les étouffe jusqu'à ce qu'ils deviennent bleus !   .
 


 

Retour Index:
Santé  // Accueil.

Hit-Parade