"Les bienfaits des pommes pour la santé"


"Citations"
Ce n'est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne de vieilles pommes.

[Félix Leclerc]

Si l'on m'apprenait que la fin du monde est pour demain, je planterais quand même un pommier.
[Martin Luther King]

« Eve est la première femme qui ait fait manger une pomme à une poire. »

« Il suffit d'une pomme pourrie pour gâter tout le tas. »

« Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour. »
de Félix Leclerc
 

 

Les bienfaits de la pomme

Manger des pommes régulièrement permettrait d'éviter de nombreux problèmes de santé, d'après une étude présentée au Congrès "Experimental Biology" 2008 de San Diego. Les personnes qui consomment des pommes réduiraient ainsi de 27 % leur risque de contracter un syndrome métabolique, lié à des troubles tels que le diabète ou les maladies cardiovasculaires (Sources Relax News).
D'après l'étude, qui s'appuie sur des données fournies entre 1999 et 2004 par l'enquête National Health and Nutrition Examination, les personnes mangeant des pommes ou des produits à base de ce fruit présentent une pression sanguine moins élevée.
D'autre part, le tour de taille des consommateurs de pommes est également moins important.
Les atouts « santé » des pommes
Une pomme de 150 grammes apporte entre 60 et 75 K Calories.

    Riche en fibres
    Pauvre en calories
    Riche en anti-oxydants
    Effet coupe-faim
    Pouvoir désaltérant important car elle contient 85 % d'eau.
    Contient de nombreuses vitamines qui se trouvent essentiellement dans la peau : manger la pomme avec la peau ou en compote
    Contient des sels minéraux : potassium, magnésium, phosphore..
    Diminue l'absorption de cholestérol et de lipides dans les intestins.
    Diminue les envies de grignotage.
    Apporte une grande satiété.
    Se transporte facilement et peut se consommer partout.
    Elle permet de maintenir une bonne activité physique grâce au fructose et au glucide qu'elle contient.
    Elle diminue le risque de cancer du colon selon une étude allemande, publiée en avril 2008 dans la revue Nutrition.
    Elle a des effets bénéfiques contre les maladies cardiovasculaires selon une étude parue dans le Journal of Nutrition.




LA POMME, GRIGNOTAGE ET CONTROLE DU POIDS

Une consommation régulière de pommes aide à la maîtrise ou à la réduction du poids.
Une pomme moyenne de 150 g apporte environ 18 à 20 g de glucides (soit 74 à 80 kcal) qui sont absorbés par l’organisme lentement et progressivement entraînant un rassasiement important et durable.

En dessert ou en dehors des repas, la consommation d’une pomme est donc idéale et limite le grignotage abusif d’aliments trop sucrés, cause de l’augmentation du poids des adultes comme des enfants.

La pectine est une
fibre active contenue dans les pommes qui participe à la régulation du transit intestinal, à la qualité de la flore bactérienne et à l’amélioration de la fonction digestive.

Des travaux ont montré que mâcher longuement les aliments diminuait le risque de prisede poids.
 La pomme, ferme et croquante doit être soigneusement mâchée.
Cela accroît son effet coupe-faim grâce à des secrétions digestives abondantes.

Des chercheurs de l’Université de Cornell (USA) ont mis en évidence que le potentiel antioxydant contenu dans 100 g de pomme non pelée serait équivalent à 1500 mg de vitamine C.


LA POMME CONTIENT DES ANTIOXYDANTS QUI LUTTENT CONTRE LE CANCER
Or ces composés antioxydants, combinés entre eux – flavonoïdes et polyphénols – et ajoutés aux bienfaits de la vitamine C, réduisent de manière significative la croissance d’au moins deux types de cellules cancéreuses : celle du foie et du colon.

En effet, les composés phytochimiques contenus dans la chair et plus encore dans la peau des pommes exercent un rôle protecteur sur les cellules de notre organisme vis à vis de la production de radicaux libres (*), processus néfaste impliqué dans la genèse des cancers.

Dix années de recherche initiées à l’Université Paul Sabatier de Toulouse et les constatations cliniques de plusieurs chercheurs ont été confirmées par les résultats d’une étude menée sur 235 patients par l’équipe du Docteur Andrée Girault, du laboratoire de Biochimie du C.H.U d’Angers.

Les conclusions de cette étude parlent d’elles-mêmes :
la consommation de 3 pommes par jour peut faire chuter de près de 10% en deux mois, et, dans tous les cas la baisse du mauvais cholestérol  (LDL) est quatre fois plus marquée que celle du bon cholestérol (HDL).

Pourquoi un tel phénomène?
Parce que la pomme est riche en fibres et que cette abondance limite l’assimilation du cholestérol et des lipides.
 Mais aussi parce que d’autres nutriments –magnésium, fructose, vitamines C et E – agissent
en synergie pour donner à ce fruit une place particulière dans notre cœur.

Mieux vaut prévenir:
La prévention des maladies cardiovasculaires passe par quelques règles diététiques très simples :
 Consommer plus de fruits et légumes frais
Privilégier la consommation de poisson
Favoriser l'utilisation des huiles végétales, en alternant leur consommation
Faire la part belle aux fibres végétales contenues dans les céréales complètes, les légumes secs, les fruits et
légumes frais en général et les pommes en particulier !
Saler modérément!!!!

La pomme et le diabète:
Grâce à l’action combinée de la pectine et des antioxydants, manger régulièrement des pommes participe à la réduction de risque de survenue du diabète de type II (dit aussi « diabète gras de l’adulte ») et de ses complications.

Les adultes de la quarantaine en excès de poids peuvent être touchés mais on le décèle de plus en plus fréquemment chez les jeunes adultes voire les grands adolescents obèses.


 La pomothérapie : la pomme à même la peau

De l'assiette à notre salle de bain, la pomme a franchi le pas avec succès. Fruit défendu pour Ève, elle est aujourd'hui notre meilleure alliée pour un teint radieux. Afin de mieux comprendre comment ce fruit réalise des miracles sur notre peau, Xavier Ormancey, directeur de la recherche et du développement chez Yves Rocher, a accepté de répondre à nos questions.

La pomothérapie : les bienfaits de l'assiette à notre vanity !

On connaissait la pomme en version tarte, régime ou encore compote mais les crèmes sont devenues le nouveau crédo de ce fruit finalement pas si banal. De sa peau à sa chair en passant par ses pépins, dans la pomme, tout est bon ! Très riche en antioxydants, en particulier des polyphénols (réputés pour leurs bienfaits anti-âge et hydratant), oligoéléments et vitamine E, elle a révélé ces dernières années de nombreuses vertus cachées.

Pour Xavier Ormancey, "la pomme a pour effet de nourrir les peaux sèches, restaurer la matrice intracellulaire, revitaliser et protéger la peau. La quercétine (une autre de ses substances antioxydantes) agit comme un anti-stress oxydatif, en stimulant les enzymes qui défendent l'ADN des cellules et prolongent leur existence". Mais selon notre expert, la pomme possède surtout un incroyable pouvoir de régénérescence cellulaire : "Elle permet à la peau de garder sa cohésion cellulaire. Avec le temps, l'épiderme a tendance à perdre son éclat et à se relâcher mais grâce aux oligosides de pommes, issus de la pectine (les pépins), le réseau se reconstitue et le grain de peau s'affine. Cette forme de cellules souches de pomme recèle de véritables effets anti-âge qui offrent une correction des signes du temps sur la peau".

La pomothérapie pour toutes ?

Si le célèbre dicton "une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours", peut s'appliquer à la santé, il n'en est pas toujours de même pour le dermato. En effet, selon Xavier Ormancey, "il faut veiller à la composition des cosmétiques. Si la pomme offre de nombreux bienfaits à tout âge, l'utilisation qui en est faite dans les produits ne convient pas à toutes les peaux".
Pour les peaux jeunes :

Dans les crèmes légères, riches en antioxydants, la pomme limite le vieillissement cutané et rafraîchit le teint.

Pour les peaux matures :

Dès 40 ans, la peau préfère des formules à base d'oligosides qui recréent une parfaite cohésion cellulaire. Mais ces crèmes de pointe aux effets anti-âge ont un but correctif. Il est donc conseillé de les utiliser seulement à partir de 40 ans. De plus, il faut se méfier des cosmétiques seulement parfumés à la pomme. Si le plaisir olfactif est là, les effets sont eux inexistants.
Les soins qu'on a repéré pour profiter des bienfaits de la pomme :
En week-end :

À l'éco-spa Yves Rocher de La Grée-des-Landes, on s'offre des soins pommes d'amour. Avec le rituel relaxant « Pommes Délices » qui chouchoute nos mains et nos pieds, on se détend et nos gambettes se font aussi douces que belles... Pour un effet bonne mine, teint de pêche et joues rosies, on s'offre aussi le soin visage aux oligosides de pommes. Le cadre est enchanteur. Le menu du restaurant fait saliver les papilles et la dégustation de confitures de pommes au petit déjeuner conclut cette parenthèse enchantée... Tout simplement parfait !

En institut :
Avec le soin lissant à la pomme du Docteur Renaud, on s'offre un moment de détente ultra-sensoriel. Sa formule aux 4 extraits de pomme devient le pire ennemi des premières rides. Il associe un gommage aux pépins de pomme à un masque patch ultra-rafraichissant. Après une heure de soin, la peau est rebondie et le teint est frais.

Medisite fait le point sur ses vertus incroyables et comment en profiter, avec le Dr Jean Paul Curtay, médecin nutrithérapeute.
La pomme est votre allié minceur


Pomme rouge, verte, jaune... quelle est la différence ?

A chaque pomme ses vertus santé. Leur composition varie en fonction de leur variété mais aussi en fonction de leur maturité et du traitement qu’elles ont subi. Les pommes cuites par exemple font perdre la teneur en vitamine C.
Comme l’explique le Docteur Jean Paul Curtay, médecin nutrithérapeute, "les pommes rouges contiennent des anthocyanes, qui ont un effet complémentaire de la quercétine. Ce composé est facteur de protection contre le cancer", explique-t-il, "comme ceux que l'on trouve dans le thé vert, la grenade et le curcuma".
En 2005, une étude canadienne (9) a classé les variétés de pommes en fonction de la quantité d’antioxydants qu’elles contiennent :

Au top 8 :
- Red Delicious
- Northern Spy
- Cortland
- Ida Red
- Golden Delicious
- McIntosh
- Mutsu
- Empire
Il n'y a pas à ce jour de classification des pommes du marché français.
A noter : la majeure partie des antioxydants contenus dans la pommes sont concentrés dans sa peau. Il vaut donc mieux la consommer crue, avec sa peau. Préférez les pommes issues de l’agriculture biologique : c’est aussi dans la peau que se concentrent les pesticides.

Santé : une pomme par jour éloigne le médecin

En effet, les résultats de recherches faites sur les bienfaits de la consommation d'une pomme quotidienne ont été présentés à l'Experimental Biology Conference de Washington.

Pendant un an, 160 femmes ont été soumises à des tests. la moitié d'entre elles s'est engagée à consommer 75g de pruneaux par jour alors que l'autre moitié a fait de même avec une pomme quotidienne. Et les résultats ont été éloquents puisque les consommatrices de pommes ont fait baisser leur mauvais cholestérol de 23% en moyenne, et même augmenté de 4% leur bon cholestérol. mais ça n'est pas tout, car elles ont également perdu 1,5 kg en moyenne.

Le Docteur Bahram H. Arjmandi, l'un des principaux auteurs de l'étude a lui même dit ne pas s'attendre à de tels résultats. Une pomme par jour réduit donc significativement le mauvais cholestérol, aide à la perte de poids et limite les risques de maladies cardio-vasculaires. Alors, dès aujourd'hui, on s'y met !
Source : Maxisciences

Pratique, la pomme se glisse facilement dans un sac et se déguste partout. Elle permet, lors d'une activité physique, de redonner un coup de fouet en cas de coup de barre grâce aux fructoses et aux glucides qui la composent. Composée à 85 % d'eau, elle réhydrate et désaltère.

    Les femmes enceintes ont intérêt à consommer des pommes.
    Associé au poisson, ce fruit contribue à la bonne santé du bébé.

    Des études ont démontré que cette association pomme et poisson protège le bébé contre l'eczéma et l'asthme à long terme. Cette protection semble être due aux antioxydants que contient la pomme.
     Une future maman a donc tout intérêt à manger plusieurs pommes par jour cuites et crues.

    Crue, cuite ou en jus, la pomme est une mine de bienfaits pour la santé des petits et des grands. Économique, on la trouve toute l'année en de nombreuses variétés.

    La pomme contient une grande variété d’antioxydants qui permettent de prévenir les cancers, en particulier le cancer du poumon, ainsi que les maladies cardiovasculaires. Pour profiter de cet atout de la pomme, il est préférable de la consommer avec sa peau, qui possède davantage de pouvoir antioxydant que sa chair.

 
    Des études ont par ailleurs démontré qu’une consommation régulière de pomme pouvait avoir des effets positifs sur les fonctions respiratoires et ainsi prévenir l’asthme.

    La pomme contient d’importantes quantités de fibres. La moitié de ces fibres sont solubles, en particulier de la pectine. Celle-ci, particulièrement présente dans la peau de la pomme, permet de diminuer le cholestérol, notamment le mauvais cholestérol. Il faut toutefois pour cela consommer deux ou trois pommes par jour. Sa richesse en fibre permet, même avec des quantités moindres, de réguler le transit intestinal.

    La pomme est riche en vitamines, notamment des vitamines du groupe B et E, ainsi que des vitamines C. Notez que la peau des pommes concentre davantage de vitamines C que sa chair. Cuire la pomme diminue également son apport vitaminique. Elle contient par ailleurs 85 % d’eau, ce qui, en plus de vous rafraîchir et de vous désaltérer, vous apporte de multiples minéraux et oligo-éléments, en particulier du potassium.

Les pommes peuvent être conservées plusieurs jours dans une corbeille à fruits. Veillez toutefois à ne pas les laisser dans une pièce surchauffée. Vous pouvez également les conserver dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, ce qui évitera qu’elles ne continuent à mûrir.

Histoire:
De l’époque d’Adam et Eve à nos jours, la pomme est Le fruit chargé d’histoire et de symbolique. Elle a traversé les âges, mais elle a aussi joué son rôle dans la mythologie. Découvrez ici quelques unes de ses histoires.

Le saviez-vous?
L'homme du néolithique des plateaux d'Anatolie était un gastronome : c'est lui qui, le premier, apprécia les variétés comestibles produites par un arbuste - le pommier - apparu sur terre voici quatre-vingt millions d'années.
C'est également lui qui conduira la pomme à la conquête des régions tempérées de l'Europe et, beaucoup plus tardivement, du monde.


LA POMME AUSSI BELLE QUE CULTIVÉE À L'EPOQUE GRECO-ROMAINE

Les grecs non plus ne s'y trompèrent pas. Trois siècles avant notre ère, dans son Histoire des Plantes, Théophraste distinguait six variétés de pommes que l'Odyssée d'Homère évoque sous le terme flatteur de "beaux fruits" : "les agrestes ou sauvages, les printanières ou précoces, les sérotines ou tardives, les mélimèles ou douces, les épirotiques venues de l'Epire et enfin les urbaines ou... cultivées".

Six différents types de variétés que les Romains portèrent quant à eux à une bonne trentaine, jusqu'à ce que la pomologie, consacrée comme véritable science à la fin du 16ème siècle, en dénombre plus de cent, rien qu'en France !


 AU 19e  SIECLE, LA POMME SAVOURE SON SUCCES

Au 19ème siècle, la pomme connaît un essor spectaculaire dans lequel la France joue un rôle éminent. Un véritable âge d'or de la création qui voit la pomme se multiplier sous forme de variétés toujours plus savoureuses, mieux adaptées à une large diffusion.

Ce sont alors 527 variétés bien différenciées que le grand pépiniériste André Leroy décrit à l'époque dans son dictionnaire en mettant un peu d'ordre, au passage, dans une nomenclature bien peu rigoureuse.
Le travail de nombreux hybrideurs fera le reste : fruit de nombreux croisements et évolutions, la pomme peut aujourd'hui se prévaloir d'un éventail gourmand de six mille variétés réparties à travers le monde.

Toutes, à leur façon, font mentir le préjugé selon lequel "rien ne vaut les bonnes vieilles variétés d'autrefois", car toutes constituent un merveilleux cadeau du ciel !

La pomme est le fruit du pommier. Elle est comestible et a un goût sucré ou acidulé selon les variétés.
Elle fait partie des fruits les plus consommés dans le monde.

Généralement, on distingue trois types de pommes alimentaires :
    les pommes à cidre ;
    les pommes de table ou pommes à couteau ;
    les pommes à cuire qui appartiennent à un des deux premiers types mais supportent bien la cuisson.
Ces trois types sont tous de l'espèce Malus pumila qui compte plus de 20 000 variétés à travers le monde.

Dans le monde

La pomme est le troisième fruit consommé dans le monde, après les agrumes et la banane. Il se récolte environ 69 millions de tonnes de pommes annuellement dans le monde, dont 25 millions de tonnes en Chine qui a multiplié par 2 sa production en 10 ans. C'est le fruit le plus cultivé en milieu tempéré (source FAO 2008).
Au Canada

Au Canada, 73 % de la récolte de pommes provient de six variétés : McIntosh, Red Delicious, Spartan, Empire et Idared. Dans les années 1990, les pomiculteurs canadiens ont planté de nouvelles variétés comme la Gala, la Fuji, la Braeburn, la Jonagold, la Honeycrisp et la Cortland.
En Europe

L'Europe produit 7,5 millions de tonnes de pommes chaque année (dont deux millions en France). Golden (40 %), Gala (15 %) et Granny Smith (10 %) sont les variétés les plus répandues en France. Leur couleur, leur fermeté et leur saveur sont variables.

Depuis 2009, les « pommes des Alpes de Haute Durance » sont une Indication géographique protégée.


Contes et légendes
Quand la pomme nous est contée, elle est partout ! Dans l'art, la religion, la magie, le folklore, l'histoire ou la médecine.
   
Ici, c'est une sorte d'ambroisie à base de jus de pommes que boivent les dieux nordiques pour réassurer leur immortalité.

Là, dans telle ou telle légende populaire, c'est un pommier miraculeux qui personnifie le soleil sous la garde vigilante d'un serpent ou d'un dragon. Ici encore, c'est un enfant roumain sacré Seigneur du ciel parce qu'il y a jeté les deux pommes superbes que la Vierge lui a données - l'une deviendra la lune et l'autre le soleil...


LES AMOUREUX SE FIENT A LA POMME

La pomme n'a pas son pareil pour alimenter l'imaginaire collectif. Les exemples sont nombreux. Ainsi, partager une pomme avec un jeune homme... c'est évidemment un présage de mariage.

Lui "chanter la pomme"... c'est lui conter fleurette... surtout s'il est Québécois. La "croquer" avec lui... c'est aller plus loin !

En revanche, malheur à la jeune fille sicilienne qui, le jour de la Saint-Jean, jette une pomme dans la rue sans que personne ne la ramasse : nul doute qu'elle deviendra veuve peu après son mariage.

Quant à son amoureux éventuel, loin de lui l'idée de lui offrir une pomme sous peine qu'elle aille tout simplement
la croquer avec un autre !

Symbolique
Dieu lui avait bien dit de résister aux attraits du fruit rouge ! Hélas, à peine Eve avait-elle croqué dans la pomme que les "pépins" commençaient.
Pour les hommes, bien sûr, mais aussi pour la pomme elle-même, affublée dès cet instant d'une sacrée réputation : le Moyen-Age, notamment, n'aura de cesse que de représenter le pommier comme l'arbre tentateur, rituellement surmonté de ce jeu de mots emblématique :

"E malo nascitur omne malum" ,
"c'est de la pomme qu'est né tout le mal " ...

Et pourtant ! Rien ne dit que le fruit de la connaissance était une pomme.
   
On peut même en douter et penser que l'analogie entre les deux mots latins désignant la pomme (malum) et le mal (malus) est pour beaucoup dans le choix symbolique de ce fruit. Du reste, la première évocation de la pomme comme fruit du péché originel n'apparaît que vers le 5ème siècle de notre ère !
 
 BELLES A CROQUER
S'il faut trouver une cause à la réputation sulfureuse de la pomme, sans doute est-ce du côté de son apparence même qu'il faut chercher : aucun fruit ne sait parler comme elle de désir et d'amour à qui veut bien l'entendre !

Il est vrai que d'Eve à Venus, de Pomone (déesse de l'agriculture) à Atalante en passant par Marie (souvent représentée avec l'enfant tenant une pomme), l'histoire de la pomme est étroitment liée à la femme. La femme, dont la pomme possède les rondeurs, la plénitude, la carnation douce et lisse.... sans parler de la chair, tendre et parfumée. Dans son dictionnaire des fruits et légumes, Jean-Luc Henning va jusqu'à voir dans la forme de la pomme, "ronde comme les fesses ou les joues des putti lanceurs" (jongleurs ), la raison même de son existence !
 
 LA POMME AU POUVOIR

Loin des courbes féminines et des joues de jongleurs, les traditions veulent aussi que la pomme soit considérée comme le fruit mythique et mystique par excellence, symbole d'immortalité, de sagesse et de pouvoir suprême comme la pomme d'or qui, sous les empereurs romains, représentait le globe terrestre ou le soleil.

Egalement présente sur la statue équestre de Justinien à Constantinople, tenant dans la main un globe de cuivre doré surnommé "la pomme rouge" : c'est sur ce globe que les empereurs du Saint Empire romain mirent une croix, nouvel emblème du pouvoir jusqu'à Napoléon Ier !

Mythologie
Sans doute la pomme doit-elle son goût divin au rôle qu'elle joue dans les plus belles histoires de la mythologie antique.
Mais de quel rôle, au juste, s'agit-il ?


POMME D'AMOUR

La belle Thétis, déesse marine, n'avait pas supporté de se voir évincée pour le prix de beauté décerné à Vénus.
Lorsque la déesse de l'amour, à la recherche de perles et de coquillages sur les rivages normands posa sa pomme sur un rocher, un triton la lui déroba et vint la porter à Thétis.
Celle-ci en sema alors les pépins dans les campagnes voisines, ce qui explique le grand nombre de pommiers poussant en Normandie ainsi que la beauté singulière des filles de ce pays.
Cette pomme d'amour produit, aujourd'hui, de l'excellent cidre normand !
   

 
 POMME DE DISCORDE
   
En proposant cette pomme d'or à plus belle femme du monde, Eris, nymphe de la discorde, était sûre et certaine de semer la zizanie !
De fait, en l'offrant à Aphrodite, le pâtre Pâris gagnera certes l'amour d'Hélène, mais s'attirera du même coup la colère de son mari Ménélas... et des deux déesses délaissées, Héra et Athéna.

Voilà comment, une fois de plus, une pomme séductrice onduit à un malheur : rien de moins que la Guerre de Troie !

De même que c'est une pomme qui bloquera la course d'Atalante et une série de pommes qui seront tout l'enjeu du supplice de Tantale. Sans parler des pommes d'or du jardin des Hespérides qu'Hercule, entre autres travaux, déroba avec le concours du géant Atlas.

 Les vitamines sont principalement concentrées dans la peau de la pomme. C'est la raison pour laquelle il est recommandé de manger sa peau crue ou cuite, après l'avoir passée sous l'eau et essuyée.

    La pomme aide à lutter contre le cholestérol grâce à son pouvoir d'absorption des lipides dans l'intestin. Elle exerce un pouvoir régulateur sur la pression sanguine, participe activement contre les maladies cardiovasculaires, agit directement sur la diminution des risques du cancer du côlon.

    Si la pomme est conseillée en cas de régime alimentaire, c'est parce qu'elle coupe la faim, évite les nombreux grignotages dangereux pour la santé et le poids. Les croqueurs de pommes ont la taille plus fine que ceux qui n'en mangent pas.


"Pour rire"

Les enfants étaient alignés dans la cafétéria d'une école primaire catholique, pour le déjeuner. Au bout de la table, il y avait un grand plateau de pommes. La religieuse a fait une note, et l'a affichée sur le plateau de pomme:
"Prenez une seule pomme. Dieu nous regarde."
Un plus loin, à l'autre bout de la table, il y avait un grand plateau de biscuits aux pépites de chocolat.
Un enfant a écrit une note : "Prenez tout ce que vous voulez. Dieu regarde les pommes."

Dans la phrase –
" Le voleur a volé les pommes ",
où est le sujet?
Réponse:" En prison. "

Quel est le sport le plus fruité ? La boxe :
tu prends des pêches plein la poire, tu tombes dans les pommes et tout ça pour des prunes.

Eh bien, père Lustu, pas très belles, les pommes, cette année ?
- Oui, mais y en a tout de même. Ce qui manque c'est des poires pour les acheter.

Un homme achète des fruits et demande au vendeur :
- Ces pommes viennent du Québec ou des USA ?
- C'est pour les manger ou pour causer avec ?



 

"Citations"
Certains types de catastrophes s'accumulent mais ne retombent jamais aussi nettement qu'un enfant d'un pommier.
[Janet Burroway]

Demander des oranges aux pommiers est une maladie commune.
[Gustave Flaubert]

L'homme est une plante qui porte des pensées, comme un rosier porte des roses et un pommier des pommes.
[Antoine Fabre d'Olivet]

"Pour rire"

Savez-vous comment Rockefeller est devenu multimilliardaire ?
Jeune homme, Rockefeller, fauché comme les blés, se baladait dans les rues. Il trouva une pomme par terre. Il la ramassa, la nettoya soigneusement et la vendit à un passant pour 50 cents. Avec ces 50 cents, il acheta deux pommes à 25 cents, pommes qu'il nettoya soigneusement et qu'il revendit 1 dollar à un autre passant. Avec son dollar en poche, il acheta 4 pommes, qu'il nettoya et qu'il revendit 2 dollars évidemment. Il acheta 8 pommes, qu'il nettoya. Et c'est à ce moment là, qu'il hérita de plusieurs millions de dollars...
>
Un père à son fils :
- Où poussent les poires ? 
- Sur un poirier.
- Où poussent les pommes ? 
- Sur un pommier.
- Où poussent les dates ? 
- Sur un calendrier.   

Les enfants attendaient en rang pour dîner dans la cafétéria d'une école catholique élémentaire.
Au bout de la table se trouvait une grosse pile de pommes. La religieuse avait placé une note sur le plateau de pommes disant:
"N'en prenez qu'une seule, Dieu vous surveille".
En avançant plus loin le long du comptoir de nourriture, à l'autre bout se trouvait une grosse pile de biscuits aux brisures de chocolat.
Et là il y avait une note griffonnée par une main d'enfant: 
"Prenez-en tant que vous voulez, Dieu surveille les pommes"!    

Un bambin de 6 ans a de très mauvaises notes en calcul. Son père lui demande :
- Si tu as 6 oranges et que tu en ajoutes une, ça fait combien d'oranges ?
- Je ne sais pas, à l'école on compte toujours avec des pommes !    
 

Lorsque Isaac newton a découvert la gravité, au moment où la pomme lui est tombé sur la tête, qu'a-t-il découvert d'autre que la gravité ?
Réponse : le mal de tête!    
 

 Pendant un cours de mathématiques, un professeur :
- Si j'ai trois pommes à diviser en sept parties égales, que dois-je faire ??
Toto : De la compote monsieur !! 

 
 

Retour Index:
Santé

Août  //  Accueil
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez ici:

Hit-Parade

annuaire