"Le 22 octobre 2015, c’est la journée internationale des bègues"
  Journée Mondiale du Bégaiement


Cette date est traditionnellement une occasion donnée aux personnes qui bégaient de se faire entendre et à toute personne qui se sent concernée de découvrir plus en profondeur ce trouble de la communication.
Trop souvent encore une personne bègue se sent incomprise et se replie sur elle-même.

Le bégaiement touche plus d’1 % de la population mondiale, trois sujets masculins pour un sujet féminin. Il existe aussi bien chez l'enfant que chez l'adulte.

Trouble affectant la parole, le bégaiement est plus encore un trouble de la communication et peut s’avérer un véritable handicap.

 

"Citation"
Pas de gens qui aiment plus à parler que les bègues, pas de gens qui aiment plus à marcher que les boiteux.
  [Denis Diderot]


Les orthophonistes de L’Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM l’affirment : la clé du bégaiement, c’est une intervention précoce

Le 22 octobre est la journée internationale des bègues. Cette année, les orthophonistes de L’Hôpital de Montréal pour enfants (HME) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) veulent dire à la population que plus tôt l’enfant est traité contre le bégaiement, meilleurs sont les résultats à long terme. Et l’un des impacts majeurs d’une intervention précoce est la confiance en soi que l’enfant gagnera et gardera toute la vie.

« J’avais cinq ans quand on m’a diagnostiquée bègue », raconte Leetal Cuperman, aujourd’hui orthophoniste à L’HME. « Quand j’étais jeune, j’ai été traitée de façon sporadique, mais pas suffisamment pour améliorer mon élocution. Jusqu’à l’âge de 20 ans ? quand j’ai enfin suivi un cours intensif pour apprendre à gérer mon bégaiement, j’avais une très faible estime de moi à cause de ma façon de parler. J’ai toujours voulu faire partie d’une troupe de théâtre à l’école, mais mon bégaiement m’a retenu. »

« Traitez immédiatement le bégaiement pour rehausser le sentiment d’identité de l’enfant », affirme madame Cuperman.

Le bégaiement est un trouble de la fluidité de la parole. Il se manifeste parfois par des répétitions de mots (p. ex., j’ai, j’ai, j’ai froid) ou des prolongements de sons (p. ex., mmmmmmon). La personne qui vit avec son bégaiement durant une longue période sans être traitée peut développer d’autres comportements comme éviter le regard de l’interlocuteur, se frapper une jambe pour faire sortir le mot, ou éviter les mots qui la font bégayer. Lorsqu’elle bégaie, madame Cuperman trouve difficile d’établir le contact visuel, et elle admet éviter parfois certains mots.

Le bégaiement fait souvent son apparition entre l’âge de deux et cinq ans, souvent au moment même où se développe le langage. Sa cause est génétique dans 60 pour cent des cas, et le ratio entre les garçons et les filles qui bégaient est de 4 pour 1. Sur le plan physique, le bégaiement est un problème de coordination entre la respiration, la production de la voix (phonation) et la prononciation des sons (articulation). Elle n’est nullement causée par des facteurs de la personnalité comme la timidité, la nervosité ou le fait de « penser trop vite ».

Voici quelques stratégies et conseils pour les parents d’enfants qui bégaient :

 Soyez un auditeur attentif (baissez-vous au niveau de votre enfant; établissez un contact visuel; laissez votre enfant terminer ses phrases et éviter de dire vous-même les mots qui échappent à votre enfant; quand vous êtes pressé, dites-le à votre enfant; écoutez ce que vous dit votre enfant, et non comment il le dit; évitez les phrases comme : prend ton temps ou pense à ce que tu veux dire avant de parler).

 Lorsque vous parlez à votre enfant, adoptez un modèle de parole lent, un langage de modélisation; si vous prenez votre temps, il fera de même.
 C’est normal d’avoir de bonnes et de moins bonnes journées. Si votre enfant est dans un bon jour, donnez-lui l’occasion de parler (p. ex., au moyen de marionnettes, en lui faisant décrire des dessins). Par contre, s’il est dans un mauvais jour, faites davantage d’activités non verbales pour diminuer la pression.

 Si votre enfant a moins de 5 ans, il est évident qu’il fera des erreurs. Évitez de le faire répéter si vous avez compris son message; contentez-vous de répéter son message correctement.

 Si vous avez plus d'un enfant, établissez des règles de parole que tous les membres de la famille devront respecter.

 Si votre enfant est inquiet au sujet de son élocution, apaisez ses inquiétudes en lui rappelant qu’il s’exprime bien dans de nombreuses occasions, et que nous avons tous des hésitations en parlant


L’APB continue de porter sa voix pour présenter son parrain Yoann FREGET.Vainqueur de The Voice, il incarne parfaitement cette valeur de solidarité si chère à l’APB, tout autant que celles de résilience, d’optimisme et d’authenticité.

Nous souhaitons vivement que d’autres voix se joignent aux nôtres, venez nombreux nous retrouver à Paris le 22 octobre 2013, Amphithéâtre du Centre International Jean Monnet, 30 rue Cabanis , Paris 14ème salle Bruxelles, de 20h à 23h.

    Yoann Fréget donnera un concert au profil de l’APB à Paris en septembre (date exacte à préciser, voir site)
    et bien d’autres rencontres organisées par nos délégations partout en France, Suisse et Belgique.
    Consultez le site APB pour en savoir plus sur le bégaiement et les    manifestations régionales organisées par l’APB à  l’occasion de cette JMB 2013 :http://www.begaiement.org/
    Des membres de l’Association Parole -Bégaiement vous répondent toute la journée.
    Une conférence mondiale (en anglais) sera en ligne du 1er au 22 octobre :http://www.stutteringhomepage.coml.

Journée mondiale du bégaiement : Six astuces simples pour vaincre le mal

Les responsables de l’AVB ont présenté la célébration de cette journée comme un signal fort adressé par les personnes souffrant de ce mal désireuses de faire partager à l’opinion nationale, les difficultés et les préjugés dont souffrent les bègues dans notre société.

Au cours d’une conférence organisée à l’occasion, les panelistes ont discuté du concept et des thérapies.

Comment se manifeste le bégaiement, quelles en sont les différentes formes, que représente la maladie dans le concert des déficits handicapants ? Quel comportement doit-on adopter pour aider les personnes à surmonter leur handicap ? Autant de préoccupations qui ont meublé les débats au cours de la rencontre.

La présidente de l’AVB, Mme Diallo Oumou Sidibé, a salué une journée qui, selon elle, contribue à déstigmatiser le phénomène. "Le bégaiement n’est pas une fatalité. Il constitue plutôt un déficit de communication dû à un certain nombre de facteurs. Il s’agit, entre autres, de l’environnement de la personne souffrant du déficit, de son manque de confiance en soi-même", a-t-elle énuméré.

La première responsable de l’Association "Vaincre le bégaiement" a rappelé des actions menées par celle-ci afin d’aider les bègues à supporter leur différence au sein de la société.

Ainsi de sa création à nos jours, l’AVB a organisé plus d’une centaine de séances de rééducation qui ont permis à plusieurs bègues de retrouver une élocution normale. Aujourd’hui, l’AVB se félicite de son dynamisme à travers une adhésion massive d’autres membres. Elle compte de nos jours plus de 150 membres et travaille avec nombre d’Ong et de partenaires publics et privés.

L’orthophoniste Olivia Lefebvre a relevé que le mal est beaucoup plus fréquent chez l’enfant. 95 % des enfants de 3 à 7 ans auraient la chance d’être atteints du déficit de communication dans notre pays. Un handicap relativisé par Mlle Boye Coulibaly, représentante de l’Association des jeunes de la commune III. "Le bégaiement n’a rien à voir avec l’intelligence. Des grands hommes comme Rousseau, Aristote étaient des bègues", a-t-elle rappelé.

Existe-t-il un remède contre le bégaiement ?

Absolument, répond Olivia Lefebvre. "Le bégaiement n’est pas une maladie en tant que telle. Il s’agit simplement d’un trouble vocal qui se manifeste par une difficulté de prononciation de mot ou de syllabes due à un sentiment d’infériorité. Car elle est le plus souvent provoquée par la présence de l’interlocuteur. Nous disposons tous d’un moyen pour vaincre le mal. Car il ne s’agit plus de se demander pourquoi l’enfant bégaie, mais plutôt comment faire pour l’aider à ne plus bégayer", a-t-elle analysé.

Les responsables de l’AVB proposent 6 astuces simplissimes pour aider le bègue : se garder de faire une remarque sur sa façon de parler, donner du temps à la personne de s’exprimer, maintenir le contact visuel, s’exprimer de façon naturelle face à la personne, au téléphone, rester indulgent et enfin se garder de compléter ses phrases.

La marraine de la semaine des personnes handicapées, Mme Timbo Oumou Bâ, a rendu hommage à l’AVB pour ses efforts afin de déstigmatiser le bégaiement. Elle a appelé à une synergie d’action nationale afin que le bégaiement ne soit plus vu comme un handicap, mais simplement comme une différence.

Un appel intelligemment repris par le groupe Nyogolon qui, à travers un sketch, a souligné l’intérêt de considérer autrement les bègues. La journée a été suivie d’un don de sang au profit de l’Association malienne des anémiques (AMA).

Une nouvelle solution contre le bégaiement
Plus de 80% dees utilisateurs parviennent à parler de facon fluide
En France, 600 000 personnes sont concernées par le bégaiements*. Ce trouble de la parole est souvent tourné en dérision alors qu'il perturbe la vie sociale et professionnelle des personnes touchées.
Ecoute! Ecoute!, magasins d'expériences auditives, distribue en exclusivité en France SpeechEasy, une oreillette venue des Etats-Unis qui permet de réduire les problèmes de bégaiement.
Cette technologie repose sur l'effet "écho": un retour de la voix avec un léger retard temporel, un combiné à un décalage de fréquence, qui ralentit mécaniquement le débit de parole. Lancée un Juin 2001 aux Etats-Unis et début 2007 en Angleterre et aux Pays-bas, elle a déjà fait ses preuves Outre-Atlantique:
|Plus de 80% des utilisateurs parviennent à parler de façon fluide ou presque fluide grâce à "Speecheasy".
|2 utilisateurs sur 3 ont qualifié l'amélioration sur leur élocution de "très bonne" voire de "spectaculaire".
|Plus de 85% des utilisateurs ont constaté que l'utilisation de Speecheasy leur a apporté plus d'assurance, de liberté et de confiance en eux, tout en améliorant leurs vies sociales et professionnelles.
Speecheasy est un appareil de haute technologie et de taille minimale, qui permet d'estomper le bégaiement. Son principe repose sur l'effet "écho". Pour comprendre ce principe, il faut savoir que beaucoup de bègues parlent.
Brevetée en 1999, commercialisée aux Etats-Unis depuis juin 2001, SpeechEasy a été mis au point après plus de 10 ans de recherches, par une équipe de scientifiques d'East Carolina University dont les docteurs Joseph Kalinowski (lui-même bègue) , Michael Rastatter et Andrew Stuart
PrincipeSpeechEasy est un appareil de haute technologie et de taille minimale, qui permet d'estomper le bégaiement. Son principe repose sur l'effet "écho". Pour comprendre ce principe, il faut savoir que beaucoup de bègues parlent de manière fluide lorsqu'ils sont en groupe. SpeechEasy recrée ces conditions de groupe en produisant à l'oreille du bègue un effet "écho": un retour de voix avec un léger retard temporel, combiné à un petit décalage de fréquence, qui ralentit mécaniquement le débit de parole. Le cerveau reçoit ainsi une information lui laissant croire qu'il parle en même temps qu'une autre personne. L'influence de l'effet "écho" sur le bégaiement a été prouvée par des recherches conduites dans des universités américaines.
Il repose sur deux technologies:
|DAF (Delayed Auditory Feedback) qui engendre "l'écho" par le décalage de la voix de l'utilisateur en retardant le signal émis par l'appareil.
|FAF (Frequency Altered Feedback) qui permet de régler la fréquence du signal émis par l'appareil et de changer la tonalité de la voix.
Cette méthode permet à la plupart des individus de réduire considérablement voire d'éliminer le bégaiement. Pour quelles raisons? SpeechEasy combient des effets "mécaniques" à des effets psychologiques et émotionnels. Un chercheur a ainsi observé que la plupart des personnes bègues ont tendance à faire durer les syllabes, sur-articuler, se concentrer sur la maîtrise de leur mouvement pour contrer le désagrément causé par le DAF. L'énonciateur, qui agit pour "vaincre" le DAF adopte ainsi, sans le vouloir, un comportement susceptible de faciliter l'élocution. En effet, il ralentit son débit, et tente "d'annuler" ou de se caler sur le signal retardé. Il attend d'entendre le signal pour terminer la prononciation de la syllabe et commencer la prochaine.

Comme tout appareil de haute technologie, Speecheasy nécessite un apprentissage d'utilisation et un temps d'adaptation. Les résultats optimaux s'obtiennent généralement au bout de 3 semaines de pratique. L'efficacité de SpeechEasy s'illustre particulièrement dans des situations quotidiennes, jusqu'alors jugées fortement génératrices de bégaiement. Grâce à SpeechEasy, les personnes bègues peuvent désormais: converser et téléphoner sans gêne, prendre la parole en public, lire à voix haute, et passer des entretiens professionnels.
En pratiqueParole d'expert, Xavier Brachet, auditoprothésiste Ecoute! Ecoute!


La prochaine fois que vous parlerez avec un bègue, surtout ne le laissez pas s’empêtrer dans son marasme. Christian Boisard, le "Monsieur Bègue" français nous explique pourquoi en exclusivité pour canal-iscpa.

Aujourd’hui mercredi 22 octobre, c’est la journée internationale du bégaiement. Oui, on sait vous en avez marre que tous les jours on vous rabâche les oreilles avec d’autres évènements tous plus dingues les uns des autres. On citera par exemple « la Journée Internationale des Zones Humides, » « la Journée Mondiale de la photographie au Sténopé (me demandez pas ce que s’est) ou « la Journée Internationale pour la préservation de l’environnement en temps de guerre » (si si)

Oui mais voilà, le bégaiement touche tout de même 1% de la population mondiale soit 60 Millions de personnes (la population de la France.) Il était donc de bon ton de s’intéresser à ce phénomène étrange qui peut gravement handicaper ceux qui le subisse. Par exemple, avez-vous déjà pensé à comment fait un bègue pour souffler ses bougies d’anniversaire ? Ne rigolez pas car c’est une des nombreuses choses que les bègues ont du mal à faire.

Christian Boisard, lui, n’est pas bègue, ou du moins ne l’est plus. Il l’a été depuis l’âge de 8 ans mais a crée une méthode révolutionnaire pour lutter contre ce trouble d’élocution. Depuis il est la cible à abattre pour les 25 000 orthophonistes français qui le traite de charlatan et d’imposteur. Pourtant sa méthode a fait ses preuves. Depuis sa création, son programme a attiré plus de 800 élèves avec, affirme sa femme, « un taux de réussite de 100%. » Christian Boisard a crée sa méthode lorsqu’il s’est rendu compte que son fils était lui aussi bègue (rassurez-vous il nous a affirmé que le bégaiement n’était ni génétique ni contagieux.)

Mais être bègue ça peut aussi être un avantage. Car le bègue est paresseux et est souvent partisan du moindre effort. Et nous qui pensions toujours qu’un bègue se vexerait si on lui coupait la parole.

Journée mondiale du bégaiement (22 octobre): Bègue recherche orthophoniste

Cette journée doit être une occasion pour prendre en charge sérieusement cette pathologie peu connue, mais qui touche beaucoup de personnes.
Bien plus qu’un trouble de la parole, le bégaiement est un phénomène complexe qui va au-delà de la simple et classique répétition des sons, le prolongement des syllabes et autres troubles de la parole. Le bégaiement affecte toute la personne, impliquant, outre les troubles de la parole, la communication et le comportement. La Journée mondiale du bégaiement, coïncidant au 22 octobre de chaque année, doit être l’occasion pour prendre au sérieux cette pathologie.

Pour Nafissa Chamek, orthophoniste à l’hôpital de Kouba, le bégaiement est défini comme étant une perturbation particulière des activités psycholinguistiques dont le plus apparent est le trouble élocutoire. Selon notre interlocutrice, l’on note chez les personnes présentant un bégaiement, des troubles plus ou moins importants du rythme de la parole. Celle-ci est rapide ou saccadée, alors que la mélodie est altérée en présence d’un interlocuteur.

Ce trouble affecte 1% de la population, touche trois garçons pour une fille et débute le plus souvent entre trois et sept ans. «Avant l’âge de six ans, un enfant sur dix présente un léger défaut dans la prononciation des mots.», souligne Salma Fantazi, orthophoniste à l’EPSP de Mouzaïa. Et de poursuivre : «Dans 40% des cas, la mauvaise articulation des mots va persister à l’âge adulte et provoquer ainsi des troubles de la parole.» Les situations de bégaiement varient d’une personne à une autre, et selon le contexte. Il en est de même pour ses conséquences sur l’intégration sociale, scolaire ou professionnelle. Chez l’enfant scolarisé, le bégaiement est l’une des causes essentielles de l’échec scolaire. Les écoliers souffrant de bégaiement font souvent l’objet de moquerie de leurs camarades.

«Chez l’adulte, le bégaiement, prend une connotation particulière, dans la mesure où le trouble est presque ancien et bien ancré dans sa personnalité»,
souligne Melle Chamek. Et de noter : «Les perturbations psychologiques que ce trouble entraîne ont un retentissement important sur la communication interindividuelle.»

La honte du trouble, la culpabilité, la frustration de ne pouvoir communiquer convenablement avec les autres et la mauvaise estimation de soi sont autant de comportements et de sentiments qu’éprouvent les personnes bègues pour elles-mêmes.

Nos deux orthophonistes déplorent le manque d’informations, la négligence des enseignants quant à la nécessité de prise en charge de ce trouble et le peu de considération accordée à la rééducation orthophonique. 196 orthophonistes exercent en santé publique, la plupart d’entre eux sont affectés dans les UDS.

Non, bégayer ne consiste pas seulement à parler avec plus de difficultés, à mettre plus longtemps à dire ce que le commun des mortels peut affirmer avec facilité. Le bégaiement est un trouble de la relation aux autres.

Parler en bégayant suscite au mieux de l'interrogation, souvent du sarcasme, au pire de la moquerie. Voilà ce que les personnes bègues supportent en permanence, ce qui les ronge de l'intérieur parce que toute action du quotidien (le tout-venant pour ceux que j'appelle les fluides) se transforme en véritable combat.

Bégayer, ce sont des hésitations, des blocages qui s'accompagnent d'indescriptibles mouvements de bras, de tête qu'on appelle des syncinésies. C'est le regard des autres sur ces moments de souffrance qui fait mal. Parce que ce n'est pas supportable de se sentir diminué et vulnérable, aux yeux de tous, des centaines de fois par jour. Le bégaiement est une perpétuelle atteinte à l'estime de soi.

Une personne bègue, si elle veut vivre normalement, doit accomplir de gros efforts, faire fi de son amour propre, de son orgueil. D'abord parce que tout contact avec les autres est une épreuve et surtout parce qu'il faut supporter les réactions de ceux à qui l'on s'adresse.

Quelques exemples pris au hasard:

- J'ai commandé un c...c... ca...café à une terrasse.

La serveuse a fait une moue dédaigneuse en susurrant : « Ben voilà, on va y arriver... »

- Acheter du pain, geste quotidien s'il en est, est un enfer. Je rentre toujours dans une boulangerie le ventre noué. Je sais que le « ba » de baguette provoquera un blocage. Il me faut donc trouver des ruses pour ne pas avoir à parler, montrer le morceau de pain et compter sur les réflexes pavloviens de la boulangère qui se retournera par automatisme vers la baguette.

Je préfère me taire pour éviter les « Calmez vous, ça va bien se passer » de la boulangère qui dans ces cas-là regarde avec des yeux interrogateurs les clients suivants.

- Exemple récent dans un taxi. Le chauffeur, à qui j'avais eu toutes les peines du monde à énoncer mon adresse, m'a répondu, suspicieux : « mais vous avez de l'argent ? » Me classant, par cette phrase, définitivement parmi les fous.
- Prendre rendez-vous chez un médecin présente le risque de se faire raccrocher au nez par une secrétaire qui hurle à l'autre bout du fil que ça coupe, et qui affirme qu'elle ne vous entend pas. Elle ne sait pas que ce sont, en réalité, les syllabes qui restent bloquées dans votre larynx.

La liste est longue. Les frustrations et les humiliations sont nombreuses. Il faut pourtant vivre avec.

Et si on profitait de cette journée pour regarder les bègues autrement. Et si on profitait de cette journée pour prendre le temps de les écouter. Pour leur montrer que leur anormalité n'est finalement qu'une différence. Pour qu'ils sachent qu'on comprend un peu mieux ce qu'ils endurent et qu'on est prêt à les aider.

Alors je dis aux bègues. Assumez ce que vous êtes, informez vos interlocuteurs pour éviter ces réactions désagréables qui sont de l'ordre de l'ignorance et de la surprise plutôt que du dédain et du mépris. Libérez-vous pour libérer ceux qui vous écoutent. Dites que vous bégayez et trouvez les solutions si vous ne pouvez pas parler.

Je dis aux fluides qui se posent toujours LA question : faut-il finir la phrase d'une personne bègue ? La règle c'est qu'il n'y a pas de règle. Chacun son envie et sa perception. Alors si vous rencontrez une personne bègue, demandez-lui. Cash. Ça vous permettra de nouer un contact avec elle.

Accepter de vivre avec, même si ça n'empêche pas de lutter contre, permet, comme le dit si justement François Bayrou dans la préface de Sois bègue et tais-toi, de ne pas « s'obséder de soi-même ». C'est la clé de la liberté.

Amis bègues, ne vous taisez plus!



RÉALISATIONS DE L'ANNÉE 2012

Camp et ateliers de maintien post camp

En août 2012, 29 jeunes ont bénéficié de notre thérapie intensive annuelle d’une durée de 6 jours. Il s’agit d’un service unique au Québec de thérapie intensive en rééducation de la parole assuré par des orthophonistes chevronnés assistés d’étudiants à la maîtrise de l’école d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal et de l’Université Laval. De nombreux bénévoles participent également à la réussite du camp.L’objectif final est d’établir la fluidité de la parole dans un contexte naturel, facilitant ainsi le transfert des habilités en dehors des activités purement cliniques. Au cours des 6 mois qui suivent la fin du camp, trois séances de maintien sont prévues afin de rafraichir les techniques de fluidité et de maintenir les acquis.FormationUn projet a été mis sur pied au cours de l’année afin de sensibiliser les éducatrices de milieux de garde. Une formation de trois heures portant sur le développement langagier ainsi que le bégaiement a été développée et présentée à plus d’une soixantaine d’éducatrices. L’expérience ayant été très positive, nous planifions d’élargir ce service au cours de prochains mois et des prochaines années.Les alliés de la paroleCette activité, qui consiste en un soutien téléphonique hebdomadaire d’environ 30 minutes, permet aux jeunes d’avoir un allié qui les motive dans leur recherche de fluidité et aux étudiants en orthophonie, d’apprivoiser le bégaiement, de devenir bénévole de l’AJBQ et d’acquérir une expérience spécialisée. Présentement, plus de 20 jeunes bénéficient de ce service.Ligne de soutienLe siège social de l’AJBQ demeure toujours disponible afin de répondre aux questions de la communauté, que ce soit pour les parents, les orthophonistes, les intervenants de différents milieux, les médias et les instances gouvernementales.Site internet (www.ajbq.qc.ca)Depuis janvier 2012, nous avons eu plus de 2800 visiteurs différents…MédiasDans la section Liens utiles, vous y trouverez une récente entrevue radiophonique accordée par Martin Forest, orthophoniste, à Isabelle Maréchal, ainsi qu’un reportage diffusé récemment à Radio-Canada, de plus suite à la parution du film King’s Speech, quelques articles ont été rédigés dans le journal Le Soleil de Québec.FacebookUne page Facebook a été créée en octobre 2010 afin d’élargir le réseau de l’AJBQ. Cette page nous a permis de recruter plusieurs étudiants orthophonistes bénévoles pour nos activités et a permis à l’équipe de Radio-Canada de nous trouver facilement et à ce jour, l’association compte maintenant plus de 220 « amis ».

Un peu d’histoire …

Le mot ” orthophonie ” est né en France en 1828, lors de la création par le Docteur Marc Colombat de l’Institut Orthophonique de Paris, dont le but était le ” redressement de la parole et en particulier du bégaiement “.
Les premières attestations d’études d’orthophonie ont été délivrées en 1955 à la suite des initiatives de Madame Suzanne Borel-Maisonny, fondatrice de cet enseignement en France.
La profession a obtenu son statut légal par la loi du 10 juillet 1964 qui a institué un diplôme national : le Certificat de Capacité d’Orthophonie (C.C.O.).
Depuis cette date, les orthophonistes figurent, au même titre que six autres professions d’auxiliaires médicaux, au Livre IV du code de la Santé Publique.

Qu’est ce que l’Orthophonie ?
Chacun de nous connaît, dans son entourage, des enfants ou des adultes qui sont perturbés dans leur communication parlée ou écrite.
On sait qu’un trouble de la communication rend difficile ou impossible une bonne insertion scolaire, culturelle, professionnelle et sociale.
Il est évident qu’un trouble du langage oral entraîne une perturbation dans l’acquisition du langage écrit, voire une non acquisition du code écrit indispensable dans la vie quotidienne même pour les plus simples démarches.
Les orthophonistes sont sensibles au problème de l’illettrisme et interviennent, en tant que formateurs de formateurs dans ce domaine bien particulier.
Prévenir les troubles de la parole et du langage, les dépister, les évaluer, les rééduquer, constitue la pratique quotidienne des 19 000 orthophonistes qui exercent en France.
A tous les âges de la vie, la communication peut être perturbée.
L’orthophoniste pratique un bilan au cours duquel il explore les capacités et les connaissances, évalue les troubles et suggère si nécessaire d’autres examens.
A la suite du bilan orthophonique, en accord avec le médecin qui a prescrit le bilan, l’orthophoniste établit un dossier de prise en charge de la rééducation par la caisse d’assurance maladie.
Du petit enfant, qui ne parvient pas à construire son langage et sa parole à la personne âgée perturbée dans sa communication, l’orthophoniste traite tous les troubles du langage.
Il intervient auprès de l’enfant qui ne parvient pas à acquérir la lecture, ou qui ne peut écrire de manière compréhensible, ou encore qui n’accède pas au raisonnement logique, l’adulte ou l’enfant qui présente un trouble d’articulation, ou un bégaiement, une perturbation de la voix, ou une perte du langage après un accident ou une intervention chirurgicale.
Depuis longtemps les orthophonistes préconisent une intervention précoce pour donner à chacun toutes les chances de mieux communiquer, de mieux vivre.
Le 25 janvier 2013, la réforme des études en cours depuis une dizaine d’années trouve enfin sa conclusion : le grade de Master couronnera désormais les cinq années de la formation universitaire des orthophonistes.
Les orthophonistes exercent en cabinet libéral, dans les hôpitaux et dans les établissements spécialisés.

Orthophonistes et centres de réadaptation par région

Vous trouverez dans cette rubrique les coordonnées d’orthophonistes au privé de votre région ainsi que les différents établissements dans le service public offrant des services d’orthophonie pour faciliter vos recherches. Il est fort possible qu’il n’y ait aucune mention de service d’orthophonie pour certains établissements dans le réseau public ou certains éléments manquent pour compléter le plus précisément possible les informations de nos listes tant dans les secteurs privés que publics. Dans ce sens, nous faisons appel à la direction et au service orthophonique de ces établissements ou aux orthophonistes dans le secteur privé d’avoir la bonté de nous informer des changements, des informations à ajouter, des modifications ou tout autre renseignement pertinent pouvant faciliter la recherche à trouver l’aide pour ces personnes aux prises avec le trouble de bégaiement.Merci de votre compréhension.

Même si les spécialistes n'ont pas encore déterminé, de façon certaine, les causes de ce trouble du langage, il est possible de le contrôler ou de le guérir par des traitements orthophoniques, psychologiques, etc.

Moqueries des camarades de classe, pression des parents ne comprenant pas... Le bégaiement est sans doute encore plus terrible chez l'enfant que chez l'adulte. Profitez de cette journée pour vous renseigner sur ce trouble : plus le dépistage est effectué tôt (cela est possible dès 2-3 ans), moins le traitement sera long.

Abitibi-Témiscamingue
Bas St-Laurent
Chaudière-Appalaches
Côte Nord
Estrie
Gaspésie - Iles de la Madeleine
Lanaudières
Laurentides
Laval
Mauricie et Centre du Québec
Montérégie
Montréal
Nord du Québec
Nunavick
Outaouais
Québec
Saguenay Lac St-Jean
Terres Cries de la Baie James



Multimédias
Liens utiles

La génétique du discours du roi - Les années lumière
"Histoire de bègues" - Le Soleil
"Traitement du bégaiement au privé : le prix d'une hypothèque" - Le Soleil
"Bégaiement : génétique et non psychologique" - Le Soleil
Reportage de Anne-Louise Despatie, Radio-Canada, ''Le discours du roi'' et le bégaiement dans la société.
''Le discours du roi'' et le bégaiement expliqués par Martin Forest, orthophoniste.
Bandes-annonces et extraits du film LE DISCOURS DU ROI / THE KING'S SPEECH.
Trouble de bégaiement : le roi bègue / Sylvie St-Jacques / La Presse
Reportage à Télé-Québec, dans le cadre de l'émission "Une pilule, une petite granule" : Le bégaiement : du "Discours du roi" à nos jours.

Sites internet centrés sur le bégaiement

Forum du bégaiement : Vivre. Aimer. Rire. Bégayer. Parole de Bègues.
BLOG ORTHOPHONIE : l'orthophonie pour tous
Goodbye Bégaiement, conseil pour en sortir
Association Parole-Bégaiement
National Stuttering Association
American Institute for Stuttering
Irish Stammering Association
Friends : The National Association of Young People Who Stutter

Littératures

Redéfinir le bégaiement par John C. Harrison
Conseils pour ceux qui bégaient : Les techniques et conseils de 28 spécialistes de la parole qui ont surmonté leur propre bégaiement.
"Des fois, je bégaie" : Un livre pour les enfants de 7 à 12 ans
Une nouvelle demeure pour Vénuse par Françoise Plante



A quoi ressemble SpeechEasy?
La forme du SpeechEasy s'apparente à celle d'une oreillette. Il existe deux versions: sur-mesure, une oreillette intra-auriculaire, quasiement invisible qui s'insère dans le conduit auditif. Prête-à-porter, en contour d'oreille. Quelle que soit la version choisie, le mode de fonctionnement reste inchangé et l'appareil demeure tout aussi performant.
SpeechEasy nécessite-il un réglage au cas par cas?
Oui, nous procédons aussi bien à un réglage au technique qu'à une adaptation ergonomique. La séance d'essai dure environ deux heures. Elle commence par la réalisation d'un audiogramme qui a pour vocation d'identifier l'oreille la plus favorable pour accueillir SpeechEasy. Ensuite, vient la phase de tests permettant de déterminer lescaractéristiques du bégaiement et les réglages nécessaires pour l'estomper? Au cours de cette phase, le client est invité à parler et à lire en étant équipé d'un SpeechEasy, en version contour d'oreille prêt-à-porter.
Si les résultats sont concluants, nous prenons les empreintes du conduit auditif de la personne afin de réaliser, par la suite, une oreillette sur-mesure qui lui procurera un confort ergonomique. Après la prise d'empreinte, le client dispose de SpeechEasy (contour d'oreille) pendant une heure afin qu'il puisse le tester en conditions réelles, à l'extérieur du magasin. Lors de cette séance, nous conseillons à la personne d'aller au contact d'autrui en allant demander son chemin, en commandant un café, en passant des coups de fils ou en parlant avec des amis, par exemple, si elle est venue accompagnée. Ces situations sont de bons exercices pour éprouver l'efficacité de SpeechEasy.
Pendant que le client est à l'extérieur du magasin, nous créons son oreillette sur-mesure d'après ses empreintes.. A son retour, nous le questionnons sur ce qu'il a fait durant cette heure et quels résultats il a obtenus. Nous procédons à des ajustements, s'il y a lieu. Nous lui faisons essayer son modèle personnalisé sur lequel nous avons reproduit les réglages.
Une fois le réglage effectué, la personne doit-elle venir vous voir fréquemment pour des réajustements?
En principe, la 1ère séance suffit. Cependant, nous invitons le client à venir nous voir après huit jours d'utilisation afin de faire un bilan. Cette séance gratuite n'est pas obligatoire, mais elle est aussi l'occasion de procéder à des réajustements, si l'utilisateur en ressent le besoin. Par ailleurs, dans le cadre de la garantie de 4 ans que nous assurons, nous fixons un rendez-vous annuel, qui est dédié à l'"entretien et au nettoyage du mécanisme interne. Il faut savoir que s'il est bien entretenu, un SpeechEasy dure 10 ans.
A partir de quel âge peut-on s'équiper de SpeechEasy?
On estime qu'une personne bègue peut résoudre son problème d'élocution en suivant une thérapie jusqu'à l'âge de 16 ans. Passé cet âge, si le problème perdure, elle peut bénéficier des services rendus par le SpeechEasy.
Informations pratiquesOù trouver SpeechEasy?
SpeechEasy est commercialisé exclusivement dans le réseau Ecoute! Ecoute!
Rendez-vous sur la page des magasins Ecoute! Ecoute! en France
Combien coûte SpeechEasy?
Quelque soit la version choisie, sur-mesure où prête-à-porter, Ecoute! Ecoute! commercialise SpeechEasy au tarif unique de 4 500€ TTC.
Pour l'instant, SpeechEasy n'est pas remboursé, même partiellement, par la Sécurité Sociale ou les mutuelles.
Satisfait ou remboursé
Après l’achat de SpeechEasy, vous disposez d’une période de 3 mois pour évaluer vos progrès. Si à l’issue de ces 3 mois, vous parvenez à la conclusion que SpeechEasy n’est pas la solution que vous recherchez, vous pouvez retourner l’appareil qui vous sera remboursé, après prélèvement d’une franchise (frais d’adaptation, entre 50 et 100v selon le modèle).
SpeechEasy est garanti 2 ans.


Interface Cerveau-Ordinateur pour les personnes bègues ?
A première vue, ça ressemble au DAF. Mais ici, l'ordinateur lit dans le cerveau et retranscrit les paroles avec un synthétiseur. Apparemment, écouter ses paroles aiderait la personne...???
 
L'INTERFACE CERVEAU-ORDINATEUR PEUT AIDER LES PERSONNES A RETROUVER LA PAROLE
 
"L'imagerie fonctionnelle par résonance magnétique (fMRI) permet aux scientifiques d'identifier les régions du cerveau responsable pour la correction des erreurs auditives  -- les différences entre la façon dont nous entendons notre propre parole et ce à quoi nous nous attendons.
Les chercheurs exploitent cette information pour affiner ce qu'ils appellent le "Modèle DIVA",  une façon de modeler les réseaux neuraux qui pourrait permettre la conception d'implants neuraux et d'interfaces cerveau-ordinateur pour les personnes souffrant d'un dommage au niveau de la production moteur de la parole.
En collaboration avec Philip Kennedy de Neural Signals Inc. en Géorgie,  Frank Guenther de l'Université de Boston University développe une interface cerveau-moteur qui enregistre les signaux du cortex moteur-parole du cerveau d'une personne et les transmet à travers l'épicrâne, vers un ordinateur. Cet ordinateur décode ensuite ces signaux en commandes pour un synthétiseur de parole, qui permet à la personne d'entendre ce qu'il/elle essayait de dire en temps réel. Avec l'entraînement, utiliser le synthétiseur devrait aider quelqu'un à améliorer sa production sonore.
L'objectif à long terme de l'interface cerveau-ordinateur est de permettre un discours presque conversationnel pour les individus avec les syndrômes de "locked-in" ou des maladies qui affectent la production moteur de parole, comme la maladie de Lou Gehrig).
D'autres applications du modèle incluent le bégaiement, l'apraxie de la parole, et d'autres troubles liés. "
 


Edwige antier : Du bégaiement
par Edwige Antier

Pourquoi certains personnes bégaient ? Chacun rencontre régulièrement une personne bègue, votre voisin, votre cousin, votre ami… puisqu’en France, il y a 600 000 bègues, une personne sur 100 !
Le bégaiement s’installe toujours chez l’enfant très jeune, avant 7 ans dans 95% des cas. Et un sur 4 de ces petits enfants restera bègue.
Le bégaiement est un trouble de la parole qui ne survient que dans l’échange : dès qu’il est en situation de réelle communication avec autrui, l’enfant répète les syllabes, bloque sur les mots, en prolonge les sons, accompagne ces difficultés de mouvements de la tête et du cou. Seul, il chante normalement, parle normalement à son chien, à un nourrisson.
Pourquoi bégaie-t-on ? Un facteur génétique est probable :
des études australiennes conduites chez des vrais jumeaux montrent que le risque de bégaiement est multiplié par 5 si l’un des jumeaux est bègue ;
et vous avez 3 fois plus de risques d’avoir un enfant qui bégaie si vous, ou votre conjoint, êtes vous même un bègue ou un ancien bègue.
Mais il existe aussi des comportements parentaux qui fixent le bégaiement. Si vous avez un petit de 3 ans qui butte sur les mots, si vous en êtes le grand-père ou la nounou, il faut absolument éviter 3 attitudes :
faire appel à la volonté de l’enfant qui bégaie, lui demander de se contrôler ou se moquer de lui ;
lui donner des conseils, du genre : « articule ! » ; « respire ! » ; détends toi ! »
il ne faut pas non plus faire semblant de ne pas vous apercevoir qu’il bégaie.
Alors, ce qu’il faut faire ? Consulter une orthophoniste. Car pris tôt, avec les conseils d’une professionnelle, disons- le : le bègue a toute chance de surmonter son bégaiement, comme on le prête aux plus grands : Démosthène, Winston Churchill, Louis Jouvet, et notre star, Gérard Depardieu !
 
 

Bienvenue sur le site de notre Association
EPB (Espoir Pour les Personnes Bègues) est une Association non gouvernementale apolitique à but non lucratif à caractère éducatif et socia:l. EPB est crée le 20 juillet 2006 en République du Bénin et à pour but de développer et de soutenir des activités intellectuelles ou scientifiques ayant pour objet la recherche sur le bégaiememt et l'aide aux personnes bègues
Pourquoi l'EPB?
1% de la population est bègue soit 70 000 personnes environ
Le bègaiement est un sujet tabou
IL cache beaucoup de souffrance

IL provoque honte, moqueries, frustation, isolement
 
IL peut gâcher une vie
On peut prévenir son installation
Des traitements spécifiques existent, mais ils sont méconnus
 
Liens utiles
- Site Internationational : http://www.begaiement.org
- journée 2008 : http://www.parolbeg.info/spip.php?article60

Démystifier
•Sortir le bégaiement du tabou et les personnes bègues de leur isolement
Sensibiliser
•Sensibiliser le public et les pourvoirs publics sur le bégaiement qui est un trouble mal connu et qui constitue un handicap dans la vie des personnes qui en souffrent
Apporter un Appui
•Développer l'intervention précoce comme méthode préventive et thérapeutique du bégaiement;
•Développer la recherche sur le bégaiement et sa prise en charge;
•Créer un cadre approprié de travail pouvant permettre de répondre favorablement aux demandes de soins et d'assistance aux personnes bègues


La distance sociale et les préjugés envers les personnes bègues
Publié le 1er février 2006 | Voix / Parole

Le bégaiement possède une composante sociale importante. Bien sûr tout acte de communication suppose une interaction avec un interlocuteur. Mais pour la personne qui bégaie, la réaction du partenaire de communication va décider en grande partie de l’ampleur du trouble. D’ailleurs, de nombreux thérapeutes américains travaillent sur une stratégie de désensibilisation du bègue par rapport aux réactions et aux attitudes de l’interlocuteur.
Il est vrai que le bégaiement est associé le plus souvent à des stéréotypes négatifs. A travers de nombreuses études, concernant des publics très divers, on constate que les bègues sont perçus comme hésitant, introverti, réservé, tendu, inquiet, tendu, susceptible, anxieux... Selon la théorie sociologique de l’étiquetage, la distance sociale constitue l’ élément qui influence les perceptions et donc les attitudes vis-à-vis de ceux qui sont différents de soi, y compris les personnes présentant des troubles.
En suivant cette théorie, on peut donc faire l’hypothèse que les personnes les plus proches d’un bègue devraient avoir des attitudes plus positives vis-à-vis de lui que la moyenne des personnes.
La recherche repose sur six personnes bègues (3 hommes et 3 femmes), tous membres d’un groupe d’aide. On a demandé à ces personnes d’indiquer une liste de proches ainsi qu’une liste de leurs collègues. Toutes ces personnes ont été contactées et 65% ont répondu. Un questionnaire leur a alors été adressé à chacune. Il comporte six échelles conçues avec des adjectifs opposés. Ainsi, sympathique/antipathique, ou tranquille/anxieux ou coopératif/non coopératif.... Il comporte également des questions à propos de la perception concernant une personne bègue précise.
Dans l’ensemble, les résultats sont plus favorables que dans les études générales. Rappelons qu’ici, il s’agit de personnes en contact direct et régulier avec une personne bègue. Par exemple, pour le couple d’adjectifs renfermé/ouvert, la moyenne des réponses est de 5,35 alors que dans les autres études elle était de 3,3 ou 3,8. De même dans le couple assuré/timide, le score moyen est de 4,6 contre 2,4 dans d’autres études. Indéniablement les personnes connaissant « en vrai » une personne bègue ont une opinion bien moins défavorable que le grand public. Le seul couple d’adjectifs qui ne montre pas de différences est coopératif/non coopératif.
Une autre partie de l’étude concerne la perception de l’importance du trouble de la parole. Il y a accord sur la sévérité du bégaiement puisque 90% des personnes (bègues ou non-bègues) ressentent le trouble réel comme sévère (ce qui est le cas).
Par contre il y a une importante divergence à propos de la notion de normalité de la parole. Les non-bègues considèrent la parole du bègue comme meilleure que sa propre perception. Sur une échelle de 10, 42% indiquent un score de plus de 5 points alors que 80% des bègues font ainsi ! Plusieurs causes sont évoquées.
L’étude montre clairement que les stéréotypes dévalorisateurs sont moins fréquents lorsque les personnes connaissent un bègue et communiquent avec lui. Connaître un trouble, un handicap permet d’en avoir une image moins défavorable.

Référence: Thomas KLASSEN
Journal of Sp eech-Language Pathology and Audiology,
Ete 2002, vol.26, n°2, pp.90-99


« C'est intéressant de voir comment l'histoire bégaie parfois. »
de Christian Rossi

"Pour rire"
Bègues
Un bègue vient de se fiancer et, dans la perspective de son prochain mariage, il va voir son docteur.
- Vvvv... voilà dododocteur. Jeje... veux faire un dididiscours lors de mon mamamariage et je...
- Je comprends,dit le docteur. Vous voulez faire un discours lors de votre mariage,sans bégayer,
c'est ça ?
- Jejeje... oui.
- Bon. Voilà ce que vous allez faire : prononcer votre discours syllabe par syllabe, très lentement.
Vous verrez ça marche.
Quelque temps plus tard, le docteur croise son patient dans la rue.
- Bon-jour doc-teur, dit le bègue.
- Eh bien, je vois que vous appliquez ma méthode ! Alors, ça a marché, ce discours ?
- Non. Je-ne-me-suis-pas-ma-rié. Ma fi-an-cée a rom-pu.
- Ah bon ? Mais pourquoi ?
- J'é-tais a-vec ma fi-ancé dans un chal-et de-vant un bon feu de bois et on re-gar-dait un pe-tit chat fai-re sa toi-le-tte, au mo-ment ou il a pas-sé sa pat-te sur son dos, j'ai dit à ma fiancée: re-gar-de ché-ri, dans quin-ze jours, tu me fer-as pa-reil. Mais le temps qu'elle re-gar-de le chat se lé-chait la bist-tou-quette

 
Deux amis vont à Monaco. l'un bégaye et l'autre non. À Monaco il y a de superbes voitures.
Le bègue dit:
- une ferrarrarrarra, ferrari...!
- où ça, où ça...?
- trotrotro trop tard...!
un peu plus tard:
- une jajajajaja jaguar...!
 où ça, où ça...?
- trotrotro trop tard, elle est papapap partie...!
encore plus tard:
- une memememe...
- oui, j'ai vu...
- ça ça ça ça m'etototo étonnerait, tu as mamamamarché dedede dedans...!

Au moment où le train ralentit pour entrer en gare, un voyageur bègue s'adresse à un monsieur et lui demande :
- Pa-pa-pa-pardon, Mon-monsieur. è - è -est-ce-que-que-que c'est la ga- la gaga la gaaaa- re de Bo-Bo-Bordeaux ?
L'autre ne répond pas et continue à regarder par la fenêtre.
Le bègue réitère sa demande :
- Pa-pa-pardon, on a - aaa - ar- rrive a Bo-Bo-Bordeaux ?
L'autre ne répond toujours pas.
Finalement, le bègue abandonne en entendant au haut-parleur :
- Bordeaux, ici Bordeaux. Trois minutes d'arrêt !
Il attrape sa valise et descend en quatrième vitesse.
Un autre voyageur qui était plus loin dans le compartiment, et avait assisté à toute la scène; s'adresse à celui qui n'avait pas répondu :
-
Ce n'est pas très gentil. Pourquoi n'avez-vous pas répondu à ce monsieur, qui vous avait pourtant demandé un renseignement très simple ?
-
J'a-j'a- j'a -vais pa-pas-pas le teeee - temps et en-en-en plus, il m'au-m'au-m'aurait su-su-suuuu - sure -ment ca - caca- ca-cassé la gueu-gueule...

C'est un gars qui vend des bibles en porte-à-porte depuis quelques années déjà,
et il en a marre : il décide de se mettre à son compte. Il passe donc une
annonce pour recruter des jeunes vendeurs qui vendront les bibles à sa place.
Trois candidats se présentent :
Le premier lui dit :
- Je VEUX vendre des bibles pour VOUS !
- C'est d'accord mon gars mon gars, tu es embauché : Tiens, prend ton équipement
et va vendre des bibles !
Le second arrive et dit :
- Je VEUX vendre des bibles pour VOUS !
- C'est d'accord mon gars mon gars, tu es embauché : Tiens, prend ton équipement
et va vendre des bibles !
Le troisième entre et dit :
- Je v-v-v-v-eux ven-ven-ven-dre d-d-d-des bi-bi-bi-bi-bibles p-p-p-pour
v-v-v-vous
- Non mon gars. Je ne peux pas te prendre. Jamais tu n'arriveras à me vendre une
bible. Laisse tomber !
- M-m-m-mais j'ai vr-vr-vrai-vrai-vraiment be-be-be-besoin de-de-de ce
tr-tr-tr-tra-tra-travail !
Comme il n'y a plus de postulant pour le poste, le nouveau patron accepte de
prendre le bègue à l'essai :
- Tiens, voilà un carton de bibles, prend le et va me vendre toutes les bibles
que tu peux.
À la fin de la journée, les vendeurs rentrent à la base ...
Le premier dit :
- J'ai vendu 8 bibles aujourd'hui
Le second dit :
- J'ai vendu 11 bibles
Le bègue dit :
- Auj-auj-auj-j-j-jourd'hui j-j-j-j'ai ven-ven-ven-vendu vingt-vingt-vingt-huit
bi-bi-bi-bibles.
Le patron répond :
- SUPER les gars. Mais demain, j'attend de vous que vous me vendiez beaucoup
plus de bibles que ça. Aujourd'hui c'était l'entraÓnement, demain, c'est la
compétition !
À la fin de la deuxième journée, le premier vendeur est au rapport :
- J'ai vendu 32 bibles !
Le second dit :
- J'ai vendu 44 bibles !
Le bègue arrive et dit :
- Auj-auj-auj-j-jour-jour-jour-jourd'hui j-j-j-j'ai ven-ven-ven-vendu
soi-soi-soi-xan-xante-dix-dix-dix-neuf
bi-bi-bi-bibles.
Le boss répond directement au bègue:
- Fantastique ! je me demande vraiment comment vous parvenez à vendre quasiment
deux fois plus que les deux autres vendeurs ! Je serai curieux de connaître
votre technique de vente...
Alors le bègue répond :
- Je-je-je-je les-les-les ab-ab-aborde sim-sim-sim-ple-ple-plement et j-j-j-je
leur d-d-d-deman-demande s-s-s-s-si ils v-v-v-veulent qu-qu-que j-j-j-j-je
l-l-l-leur v-v-v-v-v-vend-d-d-de une b-bi-bi-bi-bibl-bl-bl-bible ou s-s-s-si ils
v-v-v-v-veul-l-l-veulent qu-qu-qu-que j-j-j-je l-l-leur LISE un
pa-pa-pa-pa-ssa-ssa-ssa-ge ?

Le m-m-m-même g-g-g-gars se met à vendre des b-b-b-b-brosses à d-d-dents...
Le bègue:
- J-j-j-j-je v-v-v-voud-d-d-drais v-v-vend-d-d-dre d-d-des br-brosses à dents
p-p-pour v-v-vous!
Le boss:
- Ah ça , pas question mon gars, tu as un sérieux problème d'élocution tu sais...
Le bègue:
- Allez p-p-p-patron l-l-l-laiss-ssez moi ess-ss-ssayer...
Le patron:
- Ok essaie si tu veux. Voilà le matériel.
Le lendemain
- J-j-j-j'ai v-v-v-vendu t-t-tout le c-c-carton! D-d-d-donnez moi d-d-d-dix
c-c-c-cartons!
Le surlendemain
- J-j-j-j'ai v-v-v-vendu t-t-tout le c-c-carton! D-d-d-donnez moi
cinq-qu-qu-quante c-c-c-cartons!
Le surlendemain
- J-j-j-j'ai v-v-v-vendu t-t-tout le c-c-carton! D-d-d-donnez moi cent
c-c-c-cartons!
Le boss:
- Dis-moi un peu, quel est la raison de ton succès? Quelle est la méthode que tu
emploies pour vendre autant de brosses à dents?
Le bègue:
- C-c-c-c'est s-s-s-simple. J-j-j-j'installe m-m-m-mon m-m-mat-t-tériel au coin
de d-d-d-deux rues t-t-très fr-fr-fréquentées... J-j-je met une p-p-p-pancarte
'D-d-dégus-s-station d-de cr-cr-crevettes sauce p-p-piquante gr-gr-gratuite'.
J-j-j-je m-m-m-mets à la d-d-d-disposition du p-p-p-public un bol de sauce et
d-d-des cr-cr-crevettes.
Les gens pr-pr-prennent une cr-cr-crevette, la trempent d-d-dans la sauce et
goutent...
'Beuarh! Cette sauce a le goût de merde' qu-qu-qu'ils d-d-disent et j-j-j-je
rép-p-p-pond:
'C-c-c'en est. J-j-j-je v-v-vous v-v-vend une br-br-brosse à d-d-dents?'

Un groupe de chasseur en Afrique et parmi eux un bègue :
Le bègue : "Hip, Hip, Hip"
Les autres : "Hourra !!!"
Le bègue : "hippopotaaammmee"

Bègue qui essaye de saluer son capitaine: Mon caca, pipi, ...cacapipi... Allez corvée de chiottes!

Une jeune bègue se présente chez le médecin: Doc, doc, docteur, il faut ab, abso, absolument que vous gué, guérissiez mon bé, bé, bégaiement. Le médecin répond: Cela vous pose vraiment des problèmes, madame? Oui doc, docteur: ça fait quatre fois fois de sui, sui, suite que je me retrouve en, encein, enceinte avant d'avoir pu, pu, dire non!
 

RETOUR INDEX:
Santé:    Accueil: 
 
 
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez ici:




annuaire
 
 

Hit-Parade