La ST-VALENTIN,,,,
Déclarations d'amour...et de très belles pensées
VOIR LES TRADITIONS, L`HUMOUR...... 
ET LES SUPERTITIONS

 



"BIOGRAPHIE DE ST-VALENTIN"


SAINT VALENTIN
Prêtre et Martyr
(+ 268)

Le Patron des Amoureux

Aux débuts du christianisme alors que toute l'Europe n'est pas encore convertie, l'empereur Claude II le Gothique, n'aimant en rien les chrétiens et voulant interdire le mariage afin que plus d'hommes soient envoyés à la guerre, est informé des consultations de Valentin qui marie les chrétiens : il ordonne alors l'arrestation de Valentin.

Valentin refuse de se soumettre à la volonté de l'Empereur, et se retrouve mis à la geôle. À cette occasion, il rencontre la fille de son geôlier, une aveugle de naissance nommée Julia. Durant sa captivité, Valentin entretient des relations amicales avec Julia qui, du fait de sa cécité, demande à Valentin de lui décrire le monde. Julia, par amour envers Valentin, lui apporte à manger jusqu'au soir où, selon la tradition, un miracle se produit : certains témoins disent avoir aperçu une vive et forte lumière par la fenêtre de sa cellule, alors que Julia retrouve la vue et déclare : « Maintenant je vois ! Je vois le monde tel que vous me l'avez décrit ! »

L'évènement parvient jusqu'aux oreilles de Claude II le Gothique, qui n'apprécie que peu ce genre d'épisode, et ordonne sur le champ l'exécution de Valentin. Le jour de son exécution, il est roué de coups par les légionnaires romains et décapité sur la voie Flaminia, le 14 février 269.

La Fête de la Saint-Valentin

Toute la famille de Julia se convertit au christianisme pour honorer la mémoire de Valentin. Il est dit que Julia plante, près de la tombe de Valentin, un amandier. L'arbre est depuis ce jour, un symbole de l'amour.
Saint Valentin devient également très populaire en Allemagne pour une autre raison qui ressemble à un malentendu : Les pèlerins allemands, arrivant à Rome par la voie Flaminia, prennent l'habitude de faire une halte dans l'église Saint-Valentin. La ressemblance sonore du nom de Valentin et du verbe allemand "fallen" (tomber) donne au saint la réputation de guérir les blessures de ceux qui avaient fait une mauvaise chute.
Des reliques de Saint Valentin sont transférées en 1868 dans la collégiale Saint-Jean-Baptiste de Roquemaure.

"2e version"

Qui était Saint-Valentin ?
Sur ce point, les sources consultées ont du mal à se mettre d'accord… Au total, sept saints chrétiens prénommés Valentin sont fêtés le 14 février! Une chose est sûre, il a bel et bien existé un homme appelé Valentin qui a été exécuté parce qu'il était chrétien.

La vertu de saint Valentin, prêtre, était si éclatante, qu'il fut arrêté par l'empereur Claude II. Après deux jours de prison, l'empereur le fit comparaître à son tribunal:
"Pourquoi, Valentin, voulez-vous ainsi être l'ami de nos ennemis et rejetez-vous notre amitié?
-- Seigneur, dit le prêtre chrétien, si vous saviez le don de Dieu, vous seriez heureux, et votre empire aussi; vous rejetteriez le culte de vos idoles, et vous adoreriez le vrai
Dieu et Son Fils Jésus-Christ."
Un des juges, prenant la parole, demanda au martyr ce qu'il pensait de Jupiter et de Mercure:
"Qu'ils ont été des misérables, répliqua Valentin, et qu'ils ont passé toute leur vie dans la débauche et le crime."
Le juge, furieux de cette réponse, s'écria:
"Il a blasphémé contre les dieux et contre l'empire!"
L'empereur continua ses questions avec curiosité, heureux de cette occasion de savoir ce que pensaient les chrétiens; Valentin, de son côté, avait le courage d'exhorter le prince
à faire pénitence pour le sang des chrétiens qu'il avait répandu:
"Croyez en Jésus-Christ, lui disait-il, faites-vous baptiser, vous serez sauvé, et dès
cette vie vous assurerez la gloire de votre empire et le triomphe de vos armes."
Claude commençait à se laisser persuader, et dit à ceux qui l'entouraient:
"Écoutez la belle doctrine que cet homme nous apprend."
Mais le préfet, mécontent, s'écria:
"Voyez-vous comment ce chrétien séduit notre prince!"
Le faible Claude, craignant des troubles, abandonna le martyr, qui eut à subir un autre interrogatoire devant un nouveau juge:
"Comment, lui dit celui-ci, peux-tu dire que Jésus-Christ est la vraie lumière?
-- Il n'est pas seulement la vraie lumière, mais l'unique lumière, dit Valentin.
-- S'il en est ainsi, rends la vue à ma petite fille adoptive, aveugle depuis deux ans;
je croirai en Jésus-Christ, et je ferai tout ce que tu voudras."
L'enfant fut amenée; le prêtre, lui mettant la main sur les yeux, fit cette prière:
"O Jésus-Christ, qui êtes la vraie lumière, éclairez cette aveugle."
A ces paroles, l'aveugle voit; le juge Astérius, avec toute sa famille, confesse Jésus-Christ et reçoit bientôt le baptême. L'empereur, averti de ces merveilles, aurait bien voulu fermer les yeux sur les conversions nouvelles; mais la crainte lui fit trahir
sa conscience et le sentiment de la justice; Valentin et les autres chrétiens furent livrés aux supplices et allèrent recevoir au Ciel la récompense de leur courage, en l'année 268.
Il existe encore, à Rome, une catacombe de Saint-Valentin, témoin de la vénération dont fut, de tout temps, entouré cet illustre martyr.


Naissance et évolution d'une fête des amoureux.

Le 14 février est jour de fête depuis 1969 lorsque le calendrier chrétien attribua cette date aux deux saints dont je vous ai parlés plus tôt. Au cours des siècles, toute une série de légendes et de rites se sont ajoutés à la fête de la Saint-Valentin.

 Dans la Rome antique, les Lupercales étaient des fêtes annuelles célébrées le 15 février en l'honneur de Lupercus, le dieu des troupeaux et des bergers. A cette époque, des loups rôdaient autour de la ville de Rome à la recherche de nourriture. Ils dévoraient les moutons qui pesaient à l'extérieure des murs de la ville. C'est pourquoi les Romains priaient Lupercus pour qu'il protègent leurs troupeaux. Ces fêtes marquaient le jour du printemps, dans l'ancienne Rome.
A cette occasion, on organisait une sorte de loterie de l'amour. Cela consistait à tirer au sort le nom des filles et des garçons inscrits, de façon à former des couples qui sortiraient ensemble tout le reste de l'année. Plus tard, les pasteurs chrétiens qui désiraient abolir les coutumes païennes donnèrent une touche chrétienne à cette fête en remplaçant les noms des filles par des noms de saints.

Au fil du temps, Lupercus perdit de son importance et fut remplacé par Junon (femme de Jupiter), déesse du mariage, de l'accouchement, protectrice des femmes mariées et reine des dieux.

Nous savons déjà que les leaders catholiques avaient l'habitude de remplacer les fêtes païennes par des fêtes chrétiennes dans le but convertir plus facilement les populations. En réalité, ce n'était pas tant le fait de célébrer l'amour qui gênait l'Eglise que les éléments païens qui entouraient cette coutume.
Aux alentours de l'an 496 après J-C, à une époque où l'Eglise catholique était devenue très puissante, le Pape Gelasius remplaça la fête romaine par une fête chrétienne en l'honneur de Saint-Valentin qui était justement mort à cette même date.

La coutume de la " loterie de l'amour " fut perpétuée par beaucoup de monde, même après que ces personnes se soient converties au christianisme mais elle évolua fortement.

Au Moyen Age, les jeunes gens tiraient au hasard le nom de la personne qui se devait d'être leur compagne pour la durée des festivités. Ils devaient accrocher le papier sur lequel était noté le nom de l'élue sur leur manche et l'y laisser pendant une semaine. La gentillesse dont Saint-Valentin avait fait preuve pendant toute sa vie devait servir d'exemple aux personnes qui tiraient le nom de leur " valentin " au sort.
Ensuite, on appela "valentin" le cavalier que chaque fille choisissait pour l'accompagner lors de sorties. Le cavalier devait faire un cadeau à la fille.

C'est aussi le 14 février que les jeunes filles essayaient de deviner comment serait leur futur mari. Pour cela, elles regardaient les oiseaux: si elles voyaient un rouge-gorge, elles se marieraient avec un marin, un moineau signifiait un mariage heureux, mais avec un homme peu fortuné, tandis qu'un chardonneret indiquait un mariage avec un homme riche.

Autrefois, les amoureux devaient fabriquer eux-mêmes leur carte et composer leur déclaration d'amour. Tout cela se faisait dans l'anonymat...

La plupart des rites qui étaient associés à la Saint-Valentin ont maintenant disparus. Les thèmes de l'amour et de la fertilité sont toujours présents mais ils ont fortement évolués pour donner la fête que nous connaissons aujourd'hui.
Actuellement, les amoureux s'offrent des cadeaux ; le jeune homme se doit généralement d'offrir un petit mot doux, des fleurs ou du chocolat à sa préférée.

 Pour terminer, il convient de se poser une question. Les chrétiens doivent-ils célébrer la Saint-Valentin ? Et… qu'en est-il des personnes appartenant à d'autres religions ?
Depuis quelques années, je constate qu'un nombre toujours plus important de personnes tendent à considérer la Saint-Valentin comme une fête " commerciale ", un stratagème des commerçants pour forcer les consommateurs à faire des achats à une période de l'année sommes toutes assez calme.
Même si l'identité de ce cher Saint-Valentin reste finalement assez floue, une chose est sûre : un peu de tendresse dans ce monde de brutes ne fera de mal à personne.

A mon sens, la Saint-Valentin est l'occasion de témoigner notre amour à l'être qui nous est cher et qui contribue chaques jours à notre bonheur, de lui dire merci pour sa gentillesse et pour l'amour dont il nous fait le cadeau.
Il est dommage de constater qu'au sein de certains couples, l'égoïsme et les prétextes l'emportent sur les sentiments. Sans tomber dans l'exagération et provoquer une scène de ménage pour la seule et unique raison que ces distraits ont une fois de plus oublié une date importante, il est néanmoins possible de marquer le coup simplement en envoyant une petite carte… L'important, après tout, c'est de témoigner son amour à l'élu de notre cœur. Et pour cela, point n'est besoin de se ruiner !

Ce cher Saint-Valentin ne sera alors pas mort pour rien ! :)


RETOUR INDEX:
 

Saint         Accueil


Hit-Parade
  annuaire