Lucie signifie "lumière" en latin.


Sainte-Lucie de Syracuse, en Italie 

Sainte-Lucie 13 décembre
À la Sainte-Luce,
Le jour croît d'un saut de puce

Lucie signifie "lumière" en latin.  

En Suède, le 13 décembre, on fête la Sainte-Lucie. C'est une fête majeure célébrée par tous et partout dans le pays. On attribue son origine à une légende romaine que les moines chrétiens ont introduite chez les Vikings, les ancêtres des Suédois il y a très longtemps. Les Vikings sont devenus chrétiens vers l'an 1000.
En Suède et en Norvège, le 13 décembre étincelle au milieu de la grande nuit imposée par l'hiver. Dans 
  toutes les maisons on célèbre la Sainte Lucie, qui marque la nuit la plus longue de l'année. On déguste des 
 petits gâteaux en forme d'étoile au coin du feu.  A cette époque la nuit tombe vite et le jour ne dure que 
           4 heures. La clarté des bougies renouvelle l'espoir de retrouver vite un soleil rayonnant. 
           La plupart du temps, les jeunes font la fête le 12 au soir qui dure jusqu'au petit matin.

Selon la légende, Sainte-Lucie vivait à Syracuse, en Italie au 4ième siècle. Cette jeune fille chrétienne apportait la nuit des provisions à ses coreligionnaires cachés dans les Catacombes. Ces grottes qui avaient servi de tombeau permettaient aux Chrétiens persécutés par les Romains de survivre. Comme il faisait nuit, elle avait besoin de bougies pour s'éclairer et comme elle portait de la nourriture, elle avait besoin de ses deux mains. Elle fabriqua une couronne sur laquelle étaient fixées des bougies. La légende raconte que la beauté de ses yeux séduisit un jeune païen qui tomba amoureux d'elle mais que Lucie repoussa. 
De rage, il l'a fit arrêter par les hommes de 
 l'Empereur de Rome. Son grand dévouement et sa bonté lui ont valu le nom de sainte. 

 

Quand on étudie l'origine des mots , on découvre que Lucie signifie lumière. Elle était donc la sainte toute désignée pour célébrer ce moment de l'année où on manque de lumière, tout spécialement en Suède où il n'y a que quelques heures d'ensoleillement par jour. En effet, les jours les plus courts de l'année sont en décembre. La tradition suédoise veut que le 13 décembre au matin, alors qu'il fait encore nuit noire, la plus jeune fille de la maison revêt une grande robe blanche avec une ceinture rouge à la taille. Elle se coiffe aussi d'une couronne de bougies que l'on allume avec le plus grand soin. Puis elle porte le petit déjeûner au lit à ses parents qui sont encore couchés : des brioches et du café ! Puis toute la maisonnée chante le « Santa Lucia » sur l'air italien des gondoliers de Venise. De plus, durant toute la journée, les maisons ont toutes à leur fenêtre des bougies que l'on fait brûler pour en l'honneur de Sainte-Lucie. 

 

Vierge et martyre en Sicile (+ 305) 

Vierge et martyre à Syracuse, elle est victime de la persécution de Dioclétien en 304. Son nom même évoque la lumière, mais sa vie reste dans l'ombre. Elle fut très populaire et son culte remonte aux premiers siècles. Il s'étendit jusqu'en Scandinavie, en particulier en Suède où la fête païenne de la lumière et des mauvais esprits qui luttent contre elle, a été remplacée par la fête de sainte Lucie. A cette date, ce sont les longues nuits de l'hiver nordique. Nous connaissons aussi de longues nuits dans les doutes de notre foi. La rédaction de sa "passion" date du 5ème voire du 6ème siècle et beaucoup de détails y sont légendaires : enfermée dans un lieu de prostitution, elle sut résister à toute avance ; attelée à deux bœufs pour l'écarteler, ils ne purent bouger ; mise sur un bûcher, les flammes s'éloignèrent d'elle. Ses reliques vénérées à Syracuse ont été transportées d'abord à Constantinople et actuellement à Venise. Saint Thomas d'Aquin parle d'elle à deux reprises dans sa " Somme théologique ". 

En fait Sainte Lucie est une martyre chrétienne qui a été condamné à mort pour 
avoir apporté aux autres 
 chrétiens à manger. On a essayé de la brûler, mais les flammes n'ont pas voulu la tuer 
et donc elle a été 
 tuée avec une épée. On dit que sous la torture elle continua a parler de sa foi. 
Pour la punir, les bourreaux lui arrachèrent les yeux avant de la tuer. 
 
     Sainte Lucie fut fêtée dès le Moyen Age en Scandinavie. 
On connait mal le trajet parcouru par Sainte 
  Lucie depuis la Sicile jusqu'en Suède. Par contre on comprend vite qu'un pays marqué par l'avancée de la nuit ait adopté cette fête. Sainte Lucie en Suède 

 Sainte Lucie est fêtée le matin du 13 décembre dans toutes les familles suédoises, 
et chaque entreprise, 
  école ou ville choisit sa propre Lucie, qui vêtue d'une longue robe blanche 
et coiffée d'une couronne garnie 
    de bougies, apporte sur un plateau, le café et les brioches au safran. 
Il arrive aussi qu'elle serve une boisson chaude, un vin épicé appelé GLÖGG. 

      Garçons et filles se rassemblent autour du lit des parents. La plus jeune des filles, s'avance toute illuminée et portant un plateau sur lequel sont disposés des mets pour le petit déjeuner : un café fumant, des brioches au safran, des gateaux au gingembre en forme d'étoile, 
de pantin ou de coeur (les lussebullar). 
Les enfants chantent des chants traditionnels. 

  Sainte Lucie est souvent accompagnée de ses demoiselles et de ses garçons d'honneur 
eux-aussi vêtus de blanc et qui chantent des chansons traditionnelles. 

   Les jeunes filles enfilent une longue robe blanche ceinturée de rouge ainsi que la plus jeune des filles qui coiffe une couronne de bougies blanches allumées sur la tête.  

Les garçons portent des chapeaux terminés par des étoiles dorées. 
 Le jour de la Sainte Lucie, on peut voir dans les rues de Stockholm, des jeunes filles blondent qui défilent coiffées de bougies et revêtues de manteaux de fourrure blanche. 
Dans tous les villages et dans les écoles on élit et on couronne une Sainte Lucie. 
Le soir, elles défilent toutes dans les rues en chantant le traditionnel "Sankta Lucia". 
Elles sont accompagnées de garçons déguisés en Rois Mages qui portent des chapeaux pointus 
parsemés d'étoiles dorées. 
   Il y a des défilés et des fêtes toute la journée et même des concours de Lucie.
En Hongrie, la Sainte Lucie est le jour de la bénédiction des moissons. Les enfants étendent de la paille au bas de la porte et s'agenouillent pour former des voeux de bonheur.

RETOUR INDEX:
Saint       Novembre 
ReligionAccueil






 


 

annuaire

Hit-Parade