"Paix sur terre aux hommes de bonne volonté"


1er janvier:

« Non plus esclaves, mais frères", dit le Pape François 1er. tel est le thème de la

 48e Journée mondiale pour la Paix qui aura lieu le 1er janvier 2015.



Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.

  [Marc-Aurèle]

La paix à n'importe quel prix, ce n'est plus la paix.
  [Eve Curie]

La Journée mondiale pour la Paix a été voulue par le Pape Paul VI et elle est célébrée le premier jour de chaque année. Le message pour cette Journée mondiale est transmis aux Églises particulières et aux chancelleries du monde entier, pour rappeler la valeur essentielle de la paix et la nécessité d'œuvrer sans relâche pour l'obtenir.

Le Pape François a choisi la fraternité comme thème de son premier message pour la Journée mondiale pour la Paix. Dès le début de son ministère d'Évêque de Rome, le Pape a souligné l'importance de dépasser une " culture du rebut " et de promouvoir la " culture de la rencontre ", en vue de la réalisation d'un monde plus juste et pacifique.

La fraternité est un don que chaque homme et chaque femme reçoit en tant qu'être humain, fils et fille d'un même Père. Face aux nombreux drames qui touchent la famille des peuples - pauvreté, faim, sous-développement, conflits, migrations, pollution, inégalité, injustice, criminalité organisée, fondamentalismes -, la fraternité est fondement et chemin vers la paix.

La culture du bien-être fait perdre le sens de la responsabilité et de la relation fraternelle. Les autres, au lieu d'être nos " semblables ", apparaissent comme des antagonistes ou des ennemis et ils sont souvent " chosifiés ". Il n'est pas rare que les pauvres et les nécessiteux soient considérés comme un " fardeau ", un obstacle au développement. Dans le meilleur des cas, ils reçoivent une aide sous forme d'assistanat ou sont l'objet de compassion. C'est-à-dire qu'ils ne sont plus considérés comme des frères, appelés à partager les dons de la création, les biens du progrès et de la culture, à participer en plénitude à la même table de la vie, à être les protagonistes du développement intégral et inclusif.

Don et engagement venant de Dieu le Père, la fraternité encourage à être solidaires contre l'inégalité et la pauvreté qui affaiblissent la vie sociale, à prendre soin de chaque personne - en particulier du plus petit et sans défense - à l'aimer comme soi-même, avec le cœur-même de Jésus-Christ.

Dans un monde qui développe constamment son interdépendance, ne doit pas manquer le bien de la fraternité, qui peut vaincre l'expansion de cette mondialisation de l'indifférence, à laquelle le Pape François a plusieurs fois fait allusion. La mondialisation de l'indifférence doit laisser la place à une mondialisation de la fraternité.

La fraternité doit marquer de son empreinte tous les aspects de la vie, y compris l'économie, les finances, la société civile, la politique, la recherche, le développement, ainsi que les institutions publiques et culturelles.

Au début de son ministère, le Pape François, par un message qui se situe en continuité avec celui de ses prédécesseurs, propose à tous le chemin de la fraternité, pour donner au monde un visage plus humain.


 
 

 Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.

Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant que l’on reçoit,
c’est en oubliant qu’on se retrouve soi-même,
c’est en pardonnant que l’on obtient le pardon,
c’est en mourant que l’on ressuscite à la Vie.
Amen.

Pour qu'il y ait la paix sur la terre, il faudra que tous les êtres soient intérieurement en paix.
  [Claude Chénier]

Heureux ceux qui travaillent pour la Paix 

La paix, Seigneur, aides-nous à l'établir en nous-mêmes, 
non pas comme un armistice ou un compromis,
mais comme une conquête
sur nos faiblesses et nos contradictions. 

Réconciliés avec nous-mêmes,
nous irons avec les autres, et nous lutterons
de toutes nos forces contre les privilèges,
l'oppression, le désordre établi,
car il n'y a pas de paix sans justice. 

Il n'y en a pas non plus sans amour,
sans reconnaissance de l'autre,
individu, classe sociale, peuple ou race.
Libérés de toute hargne, incapable d'injures,
fais de nous, Seigneur,
des hommes de la Réconciliation. 


La paix est un mot vide de sens ; c'est une paix glorieuse qu'il nous faut.
  [Napoléon Bonaparte]

Notre Dieu, 
nous disons paix, paix,paix… 
 Nous demandons la paix sans aimer nos ennemis.
 Nous demandons la paix en accusant les autres d’être des fauteurs de guerre.
 Nous demandons la paix pour notre propre tranquillité, pour conserver notre propriété et notre sécurité.
Pendant ce temps, nos cœurs ruminent le soupçon, le mépris, la tactique, ou encore la crainte. 
 Nous parlons de paix quand la situation nous avantage ou quand l’avenir nous menace.
 Nous parlons de paix pour chercher la paille dans l'œil de leurs adversaires et oublier la poutre qui est dans notre œil.
Dieu, qu'il est difficile de parler de la paix dans ce monde terrible, 
 où la course aux armements va plus vite encore que la course à la famine, 
 où la vente des armes est devenue une part substantielle de notre économie, 
 où l'humanité dispose de moyens de destruction si puissants qu’elle peut s'anéantir elle-même.

Le bonheur n'est pas le fruit de la paix, le bonheur c'est la paix même.
  [Alain]

Notre Dieu, quand nous parlons de paix, 

 Préserve-nous des indignations faciles et vertueuses, unilatérales et inefficaces. 
 Montre-nous que la paix commence avec ceux qui sont nos adversaires et non pas avec ceux qui sont nos partisans. 
 Apprends-nous que la paix commence quand nous cherchons à écouter et à négocier, et non quand nous-nous obstinons à accuser et à découper le monde en camps irréconciliables. 
 Apprends-nous que la paix commence quand nous cherchons la désescalade, et non pas quand logeons le bien ici et là le mal là.
 Apprends-nous que la paix commence quand nous sommes prêts à en devenir les ouvriers. 

Nous te prions 
 pour les gouvernants et pour les opinions publiques, 
 pour les journalistes et pour les informateurs, 
 pour les partis et pour les syndicats, 
 pour les multiples associations qui prennent à cœur d'éviter la guerre et de faire la paix.
Mène-nous tous vers la désescalade des peurs et des menaces. 
Pacifie entre nous les rapports internationaux.
Au nom de Jésus-Christ, qui est mort dans notre guerre contre toi, pour nous ouvrir à ta paix envers nous. 
Amen.



Aucune paix n'est éternelle. Mais toute la journée qui prolonge la paix est une bénédiction acquise.

  [Kaj Munk]

Prière pour la paix,
à l'occasion de la guerre en Irak 

(Cette prière, composée par des religieux chrétiens, juifs et musulmans, a été utilisée lors de nombreux services interreligieux à l’époque de la Guerre du Golfe en 1991)

 Dieu éternel, Créateur de l’univers, il n’y a pas d’autre Dieu que toi. 
Tes œuvres sont grandes et merveilleuses, admirables sont tes voies. 

Merci pour la variété infinie des splendeurs de ta création. 
Merci de nous donner la liberté d'exprimer de tant de manières 
ta présence et ton dessein

Pardonne-nous de faire violence à ta création.
Pardonne-nous d’user de violence les uns envers les autres. 

Nous voici dans l’admiration et la reconnaissance devant ton amour inlassable 
pour chacun de tes enfants, pour eux tous:
les chrétiens, les juifs, les musulmans,
et tous les autres croyants. 

Accorde à tous, et à nos dirigeants aussi, les qualités des forts:
le respect mutuel en paroles et en actes,
la modération dans l’exercice du pouvoir, 
et la volonté de faire régner la paix et la justice pour tous.

Dieu éternel, Créateur de l’univers, il n’y a pas d’autre Dieu que toi. 
Amen.

La paix, si jamais elle existe, ne reposera pas sur la crainte de la guerre mais sur l'amour de la paix.
  [Julien Benda]

(Tiré de Current dialogue 24/93, p. 36) 

Seigneur,tu aimes la justice et tu établis la paix sur la terre. 
Nous te présentons la désunion du monde actuel,
la violence absurde et toutes les guerres
qui brisent le courage des peuples du monde,
l’avidité et l’injustice humaines
qui sont source de haine et de conflits.

Envoie ton Esprit et renouvelle la face de la terre;
apprends-nous à être compatissants envers toute la famille humaine;
affermis la volonté de tous ceux et celles 
qui luttent pour la justice et pour la paix,
et donne-nous cette paix que le monde ne peut pas donner.
Amen 
 

Pour faire la paix, il faut être deux : soi-même et le voisin d'en face.
  [Aristide Briand]

Dieu de paix et de compassion, 

Ami d’Abraham,
toi qui as appelé notre père dans la foi à partir vers un avenir nouveau,
nous nous souvenons devant toi de l’Iraq, le pays d’où tu l’as appelé, 
terre ancienne du Moyen-Orient, pays des deux fleuves,
lieu d’origine de grandes cités et de civilisations.

Nous qui revendiquons le nom d’enfants d’Abraham, 
nous voulons nous souvenir de tous les peuples du Moyen-Orient qui le vénèrent comme leur père:
Ceux qui gardent et célèbrent la Torah.
Ceux pour qui le Verbe a marché sur notre terre et a vécu parmi nous.
Ceux qui suivent la voie de leur prophète qui, dans le désert, a prêté l’oreille à la parole et rassemblé une communauté selon ce qu’il avait entendu.

Seigneur de la réconciliation, 
Dieu dont le douloureux sacrifice doit unir l’humanité,
il nous tarde de voir le jour où tu accorderas à toutes les nations de la terre ta bénédiction de paix.

Mais alors qu'aujourd’hui, le conflit et la guerre menacent, aide-nous à reconnaître les uns chez les autres un air de famille, l’héritage d’Abraham, notre père à tous. 
Ecarte la haine de nos cœurs et maintiens en nous un esprit généreux qui sait voir l'humain en l’ennemi comme en l’ami.

Nous te le demandons au nom de celui qui est venu nous offrir le don précieux de la vie en abondance.

(En arabe, Abraham est souvent appelé «El Khalil», ce qui signifie «l’ami [de Dieu]». Ur et
Haran, les villes où, selon la Genèse, Dieu a appelé Abraham, sont situées sur le territoire de l’Iraq actuel.)

(Alan et Clare Amos)
à l'occasion de la guerre actuelle des USA & GB contre l'Irak
prières proposées par Jean-Philippe & Marie Hélène Bolle. 

à l'occasion des menaces de guerre des USA contre l'Irak
prière proposée par Jean-Marc Saint, 
à partir d'une prière d'André Dumas. 

Il n'aurait pas été inopportun de le faire puisque depuis 1967, grâce à une initiative du pape Paul VI, le 1er janvier est aussi la Journée mondiale de la Paix1. 

La paix est un bien très précieux que l'humanité entière recherche. Beaucoup d'efforts sont déployés et beaucoup d'argent est dépensé au service de la paix. Quand elle existe, la paix reste cependant fragile. Ici et là, elle est constamment menacée. Il est tellement plus facile de passer à la guerre que de construire la paix !

Dans un discours prononcé à l'O.N.U., le 4 octobre 1965, le pape Paul VI s'était écrié : « jamais plus la guerre ! jamais plus la guerre !2» Ce cri n'a pas empêché des guerres de continuer et d'autres d'éclater.
 
 

Retour Index:
 Janvier  // Accueil

Hit-Parade

annuaire