Image de magazine, mode de société, images imprimées dans un inconscient collectif...

 
 
 

Sensualité, érotisme, tabous, imaginaire, sexualité sans limites imprimée de multiples portes à ouvrir pour atteindre
l'imaginaire, l'image que chacun se fait de la (du) partenaire parfait...

Minceur, corps "parfait" , sensualité, cheveux longs, yeux en amande, bouche sensuelle...rares sont les hommes qui ne rêvent
pas à ce genre de femme qu'on peut voir dans tous les magazines et les 
annonces publicitaires.

Complexes pour celle qui ne rencontre pas ces données... peurs parfois pour celles qui les rencontrent et ne savent (peuvent)
pas gérer ces paramètres qui lui ont été donnés par dame nature mais qui font d'elles un objet de désir, pas toujours intégré
dans leur inconscient comme pouvant aller avec des sentiments profonds et non pas seulement avec des objets de convoitise
purement physique qui ne leur apportent éventuellement pas d'amour.

Impressions sociales et familiales... Jeu de séduction...

Inconsciemment, certaines femmes dégagent une sensualité qui attire les hommes mais ont peur de cet attribut qu'elles
dégagent et ne savent pas comment gérer pour ne pas se sentir un objet.

Peurs... inconscientes, puis conscientes, elles apprennent à gérer ce "don", à accepter leur valeur sensuelle, mais reste encore
souvent à guérir les patterns de tabous familiaux souvent imprimés profondément dans leur inconscient. Les tabous guérissent
dans les bras d'un homme prêt à aimer assez celle qui est dans ses bras pour lui permettre de croire que son corps et sa sensualité ne sont pas 
que des objets de désirs purement physiques. 
Apprivoisement d 'un corps, de feelings dégagés
naturellement par le rayonnement simple d'une nature profonde.

Cercle vicieux...

Mais aussi, apprivoisement de sa sensualité, de son corps, sans attente de grands sentiments, pour celle qui a besoin de
tendresse et qui sépare sexualité et amour afin de combler des besoins physiques naturels. Trop souvent... moments sans lendemains... Guérison...

Et puis un jour elle apprend à gérer ces données pour associer sensualité et sentiments, ne plus se sentir un objet de convoitise
mais jouer avec ses paramètres naturels pour être dans la séduction et simplement la vivre, mais en choisissant... Plus besoin de
peurs, elle reprend son pouvoir de femme avec tous les paramètres qui lui ont été donnés et associe sensualité, physique, avec
sentiments profonds d'une relation amoureuse.

Le chemin est long et parfois le cercle vicieux tourne... reprendre son pouvoir et aller chercher son plaisir d'être avec l'autre...
Mais elle n'est peut-être pas mince, les cheveux longs, le corps "parfait", les yeux en amande et la bouche sensuelle... elle est
simplement elle-même.

Difficile pour les femmes de ne pas être comme les images stéréotypées que la société véhicule... Difficile pour une image de
magazine d'être simplement elle-même et de vivre ce qu'elle a envie de vivre profondément... comme toutes les autres.

La recette ?

Apprivoiser son être à tous les niveaux et s'aimer tel qu'on est, rayonner la beauté intérieure et extérieure et ne pas donner de
pouvoir aux images extérieures... choisir, toujours, pour soi, au plus profond... et si l 'homme n'aime pas, pour X raisons, s'en aller...

L'extérieur est important aux yeux de chacun, il fait partie d'un tout qu'on aime ou pas, mais si l'autre ne voit pas l'intérieur et
ce qui est en train de grandir et de s'ouvrir chez son partenaire, que les guérisons sont en train de se faire et que la femme est
en train de s'ouvrir à ce qu'elle est vraiment, qu'il aime dans le fond parce qu'il l'a vu au premier coup d'oeil quand il l'a
rencontrée... alors elle n'est avec le bon !

Être simplement soi-même, s'aimer avec ses paramètres et toujours s'améliorer, pour soi et non pas pour ressembler à des images.
 


 
 

Retour Index:
Réflexions   //   Accueil


 
 

Hit-Parade

annuaire