Échec et mat

On n’est jamais échec et mat.
La vie n’est pas une partie d’échecs.
Elle ne s’arrête ni avec la perte de l’amour
ni après une séparation.
Le perdant fige,
s’immabilise et a peur après un dur coup;
aussi continue t-il à perdre.

Tu deviens gagnant
quand tu réussis à tirer
le plus de profit de « l"accident de parcours »
que tu expérimentes.

Constate les gains :
Tu te connais mieux.
Tu saisis mieux la souffrance des autres.
Tu es plus libre.
Tu t’ouvres à de nouveaux horizons.
Tu te sais moins parfait.
Tu permets aux autres d’être moins parfaits.
Tu découvres les sentiers de la guérison.

Tu ressembles au savant
qui fait une découverte scientifique importante
en se trompant de formule chimique.
Tu es le peintre qui,
à partir d’une simple idée, peint un chef- d’oeuvre.
Tu es le musicien
qui compose sa symphonie sur un accord qu’on disait  faux.
Il n’existe pas d’erreur ni d’échec sans espoir.
La vie ressuscite toujours de la mort.

Auteur inconnu…
Choix de Desneiges…

 


Retour Index:
Réflexion   //   Accueil
 
 
 
 
 
 

 

Votez pour ce site au Weborama

Hit-Parade