"FEVRIER"


 

"LA BALEINE"
(selon mon choix)

"Citation"
"De la baleine à la sardine et du poisson rouge à l’anchois dans le fond de l’eau chacun."
dîne d’un plus petit que soi...
[Francis Blanche]

  ''Mythologie et Symbole''
Créature gigantesque dotée d‘une force colossale, la baleine incarne la nature
dans ce qu‘elle a de plus puissant, de plus terrifiant et de plus incontrolable.
Cependant, c'est surtout le ventre de la baleine, lieu innense et secret,
symbole de régénération,qui a inspiré les plus belles histoires.
Celle la plus connue c'est celle de Jonas.
Refusant d'obéir à Dieu, Jonas se réfugia sur un navire, qu'une tempete
mit en péril. Conscient d‘avoir provoquer la colère divine, Jonas demanda
qu'on le jeta à la mer. Alors qu'il s'enfonçait dans l'abime, une baleine
l'avala. Jonas demeura dans ses entrailles trois jours entiers.
Il se repentit et pria Dieu, qui ordona à la baleine de le ramener
sur la terre ferme. Dans cette épisode biblique, le ventre de la
baleine fait fonction ici de lieu de passage entre deux mondes
ou deux états de conscience. Le Jonas qui sort de la baleine est
différent de celui qui y est entré. Il s‘est produit une métamorphose.
Le séjour du héros dans le ventre du cétacé correspond à la mort initiatique,
et sa sortie représente la seconde naissance de l'homme, la naissance sprirituelle.
Dans la mythologie classique, elle representerait le monstre auquel Poséidon offusqué demanda le sacrifice de la princesse Andromède. Persée sauva celle-ci en pétrifiant le monstre avec la tête de la Méduse.

ANIMAL monstrueux, la baleine a, de tout temps, impressionné les hommes. Ainsi le prophète Jonas, plus de 700 ANS av. J.-C., fut, dit-on, avalé par un énorme POISSON qui fut, par la suite, assimilé à une baleine. Au XIXe siècle, l'écrivain Herman Melville a mis en scène une fabuleuse baleine blanche. Moby Dick - c'est son nom et le titre de ce roman - a arraché jadis la jambe du capitaine Achab qui la poursuit, depuis, sans relâche. Hélas ! lorsqu'il la rattrapera enfin, ce sera pour mourir, le cou enserré dans le filin du harpon qu'il vient d'enfoncer dans le flanc de son ennemie, Cette "baleine" était, en fait, un CACHALOT.


ORQUE

Quand les baleines se battent, les crevettes ont les dos brisé.
[Proverbe coréen]

La baleine bleue
Elle a pratiquement disparu à cause de la chasse. Sa nourriture est le krill et sa répartition se fait surtout dans l’hémisphère sud. Elle est menacée d’extinction.
Baleine mâle : poids de 130 tonnes et longueur de 25 m.
Baleine femelle : poids de 190 tonnes et longueur de 27 m.
En général, la baleine est longue de 25 à 30 m, pesant 150 tonnes et plus, la baleine bleue est un mammifère CÉTACÉ. Sa tête, énorme, s'ouvre sur une bouche immense, garnie de fanons ; son corps, trapu, s'amincit brusquement vers la queue. La baleine, qui a un gosier étroit, se nourrit de petits CRUSTACÉS (crevettes) qu'elle avale par centaines de kilos. Les baleines vivent en troupeaux, dans les MERS FROIDES. Elles ont le plus souvent un seul petit qui pèse 6 tonnes à sa naissance. Alors qu'en 1930, on comptait encore dans le monde 300.000 baleines, les zoologistes estiment qu'il ne reste plus actuellement que 1.000 baleines bleues. Leur CHASSE est aujourd'hui soumise à une sévère réglementation, mais malheureusement celle-ci n'est pas respectée...
Autres caractéristiques de la baleine bleue : elle possède 46 dents.
 


 
CACHALOT

 Un sous-marin, pour une baleine, c'est un gros suppositoire.
[Jean Carmet]

La baleine à bosse:
Elle voyage dans les mers chaudes en hiver et vers les mers froides en été. Sa nourriture est le krill (espèce de petite crevette). Elle est aussi menacée d’extinction. La baleine mâle pèse 27 tonnes pour 13 m de long. En 1940, il y avait 40 000 baleines à bosse, aujourd’hui, il n’y en a plus que 2 000.


BELUGA

La taille ne fait pas tout. La baleine est en voie d’extinction alors que la fourmi se porte bien.
[Bill Vaughan]

La baleine grise:
Sa nourriture : le plancton, coquillages uniquement pendant les mois d’été. Elle subsiste les autres mois grâce à la graisse accumulée en été (un peu comme le fait la marmotte).
La baleine mâle : poids de 33 tonnes et sa longueur varie de 11 à 14 mètres.
La baleine femelle : poids de 35 tonnes et longueur de 12 à 15 mètres. On la trouve dans la région Nord de l’océan Pacifique. Elle nage très lentement. En 1936, il ne restait que 100 à 200 baleines grises dans le monde, aujourd’hui, il y en a environ 20 000.


 

La Baleine noire:
est une grosse baleine à phanons ayant une grosse tête, une lèvre inférieure épaisse, et de nombreuses callosités (des régions de la peau qui sont dures et épaisses) sur le museau, sur la lèvre inférieure et au-dessus des yeux. Des petits poils blancs sont retrouvés sur le museau et le long du bord de la lèvre inférieure; certaines baleines noires ont aussi des taches blanches sur le ventre. Le blanc de baleine est très épais. Les mâles mesurent jusqu'à 14,6 m, alors que les femelles peuvent mesurer jusqu'à 16,5 m.
Biologie :
Puisque la Baleine noire est aujourd'hui si rare, son taux de reproduction et sa biologie générale ne sont pas bien connues. La période de gestation est de 11 ou 12 mois. L'âge de reproduction est probablement vers les six ans. Les femelles donnent naissance à un seul baleineau, probablement à tous les trois ans.
Population et distribution :
Il existe trois populations de Baleines noires sur la planète: une dans le nord du Pacifique, une deuxième dans le nord de l'Atlantique, et la troisième dans l'hémisphère sud. Ces trois populations ont presque disparues à cause de la chasse à la baleine qui se produisit du 15e au 19e siècles. Dans le nord du Pacifique, les Baleines noires passent l'été dans la région de la mer de Béring; les régions utilisées l'hiver ne sont pas bien connues.
Dans le nord de l'Atlantique, les Baleines noires hivernent dans de nombreux endroits, incluant les côtes des Bermudes, de la Géorgie et de la Floride. Par le passé, on retrouvait aussi ces baleines dans le golfe du Saint Laurent et au large des côtes de Terre-Neuve pendant l'été; de nos jours, dans l'est du Canada, des baleines noires sont parfois aperçues des côtes de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse. Le nombre de Baleines noires retrouvées dans l'Atlantique et le Pacifique est très petit. La population de l'atlantique nord est estimée à moins de 350 individus.
 Habitat :
Les Baleines noires se tiennent près des côtes. Elles migrent vers les eaux tempérées du nord à l'été et vers les eaux subtropicales du sud à l'hiver.
Menaces :
Le facteur limitant le plus important pour les Baleines noires fut l'exploitation de la part des humains, qui réduisit la population à un niveau extrêmement bas. La dégradation de l'habitat côtier, causée par un accroissement de la turbidité dû aux activités industrielles et aux déversements, est un deuxième facteur limitant. Le bruit causé par les activités humaines est aussi un facteur limitant pour cette espèce. La pollution aux hydrocarbures et la pollution due aux substances toxiques sont aussi un danger. Les Baleines noires se nourrissent de plancton à la surface de l'eau, ce qui les rend particulièrement vulnérables à la pollution.
Protection :
Au niveau international, la protection des Baleines noires débuta en 1937, lorsque la chasse commerciale à la baleine en haute mer fut interdite. Toutes les formes de chasse à la baleine, incluant la chasse à partir des côtes, furent ensuite interdites en 1946, en vertu d'une convention de la Commission internationale de la chasse à la baleine (International Whaling Commission). Au Canada, des règlements interdisent toute chasse de la Baleine noire.


Initiatives de conservation :

Les biologistes s'inquiètent des effets négatifs que les activités commerciales d'observation pourraient avoir sur la population nord-atlantique de Baleines noires particulièrement vulnérables. L'observation de baleines est une des formes de tourisme en forte expansion, et la Baie de Fundy est une destination touristique très populaire. Le nombre de bateaux d'excursion dans la baie est passé de 4 en 1994 à 27 en 1997.
Afin de réduire l'impact de l'observation de baleines dans l'aire estivale de la population de Baleines noires, particulièrement durant la période de reproduction et d'élevage, l'organisation East Coast Ecosystems a travaillé avec les organisateurs d'excursion sur la mise en place d'un Code d'Éthique. La participation était volontaire, mais à la fin de la saison 1996, tous les organisateurs de la côte de Nouvelle-Écosse de la baie de Fundy avaient signé l'entente. Les organisateurs du Nouveau-Brunswick ont signé en 1997.
East Coast Ecosystems a aussi publié une brochure intitulée "Visiting the Home of the Whale: A consumer's guide to responsible viewing" (Visite du domaine des baleines: guide du consommateur pour une observation responsable), avec l'aide du Fonds Mondial pour la Nature Canada, le Service Canadien de la Faune, et les Départements de développement économique et du tourisme de Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. Le but de ce document est d'éduquer le public sur l'observation des baleines et ses conséquences, et de fournir une aide dans le choix de la compagnie d'excursion. Un public éduqué aura des attentes plus responsables de son expérience d'observation de baleines, et supportera les organisateurs d'excursion dans leurs efforts pour éliminer le dérangement des baleines.


RETOUR INDEX:
Poisson index:   Accueil
 
 






Votez pour ce site au Weborama

Hit-Parade