Ma Compassion

Mon coeur fermentait de l 'amertume,
Plate, ouverte et pleine d'écume.
Source empoisonnée,
Je ne peux en contenir l 'agressivité

Pardonner ou même d'oublier
M'apparaît comme une trahison.
Je dois me venger, lui faire réparer,
Sinon je suis à jamais humilié.

Rencontrer la personne qui m'a blessé?
Non, j'aime mieux l 'éviter.
Mais quand j'ai le courage de l 'envisager,
Son regard semble me bouleverser.

Dans ses yeux,  j'ai reconnu ma tristesse,
Ma dépression et mon reste de tendresse.
Depuis cette vision me hante,
Tous ces sentiments aux miens s'apparentent.

Mon coeur alors c'est mû.
Il lâche prise et s'adoucit.
Sa dureté peu à peu s'atténue.
La compassion l'aurait-elle envahit?

Jean Monbourquette....
choix de Desneiges......

Retour index:
Poêmes  //  Accueil







 

Votez pour ce site au Weborama

Hit-Parade