"Le troisième âge"

Seigneur, voici le troisième âge.
Le corps n’est plus jeune, mais le cœur devient sage.
 Nous ne courons plus après le temps,
 nous en avons maintenant pour écouter,
 pour compatir et conseiller.

Les loisirs nous permettent de feuilleter notre mémoire et
 de recueillir les leçons du passé.
Rends notre cœur accueillant à nos enfants et petits-enfants.
 Qu’ils puissent trouver auprès de nous tendresse et affection,
 indulgence et compréhension.

Que dans nos yeux qui ne lisent plus très bien,
 ils puissent découvrir,
le regard d’une foi joyeuse et pleine d’espérance.

 Qu’entre nous la prière trouve sa place.
 Ainsi, non pas à reculons,
 mais les yeux tournés vers l’horizon
 nous nous approcherons de cette éternité où
nous nous sommes donné rendez-vous.

Nous te prions avec Marie de Cana notre mére,
avec Anne et Joachim, tes grands-parents.
Tous ensemble réunis dans la communion des saints,
nous pourrons ainsi contribuer
à l'avènement de ton règne parmi nous.

 
Pout tout ce que vous m'apportez,
 Pour tout ce que vous me donnez,
 Merci d'être mes grands-parents,
 je vous aime pour toute ma vie profondément.



Retour index:
Poêmes  //  Accueil

 

Hit-Parade

annuaire