DECEMBRE

''L'HIRONDELLE''


Hirondelle bicolore

"Citation"

« L'amour ne peut s'apprendre dans les livres, car l'amour est un petit dieu malin qui volette, invisible, de-ci, de-la, vous assomme puis s'enfuit comme les premières hirondelles printanières. »
[Groucho Marx]

Symbole d'Espoir

Durant la « Drôle de guerre », pour tromper leur attente des soldats ont peint avec des moyens de fortune, cette Hirondelle, symbole d'espoir, sur l'un des murs de la casemate qui les abritait.
Hélas pour beaucoup d'entre eux, leur destin fut scellé le 14 juin 1940, à cette même place. (Jacques SELTZER)

Symbole à contre sens….!

On a du mal à imaginer que notre sympathique Hirondelle puisse être un symbole servant à stigmatiser des instincts guerriers.(Jacques SELTZER)

 

Porte bonheur

En Lorraine, plus particulièrement dans la région de Metz, l'hirondelle préserve de la foudre et porte bonheur à la maison qu'elle a choisie pour y bâtir son nid. Celui qui tue une hirondelle deviendra victime d'un malheur.
On dit que les hirondelles arrivent pour le jour de l'Annonciation (25 mars), et quittent le pays le 8 septembre, jour de la nativité de la Vierge.(Petit Dictionnaire des Traditions populaires Messines, R de Westphalen, 1934)

Chez les celtes.

L'hirondelle est représentée dans le domaine mythique celtique par le nom de Fand, épouse du dieu de la mer Manannan. Tombée amoureuse de Cùchulainn, elle l'invite dans l'Autre monde et il passe un mois auprès d'elle. Puis il l'abandonne et est repris par sa femme Emer. Avec beaucoup de mélancolie Fand retourne alors vers son mari, qui est revenu la chercher.
Un autre personnage mytique du panthéon celtique est Fandle, l'un des trois fils de Nechtan-Soene, tué par Cùchulainn lors de sa première expédition sur la frontière de l'Ulster Fandle, d'une extrême légèreté combattait au-dessus de l'eau.
Dans cette mythologie celtique, l'hirondelle apparait liée à un symbolisme de la fécondité et de l'alternance.

En Chine

Comme le rapporte Lie-Tseu, on pensait que les hirondelles disparaissaient à l'automne, au fond de l'eau pour y passer l'hiver, elles s'y transformaient en coquillages, puis redevenaient hirondelles, en accompagnant le mouvement ascendant du soleil. On faisait même correspondre à l'arrivée et au départ des hirondelles, la date exacte des équinoxes. Le jour du retour des hirondelles, était l'occasion de rite de fécondité. Plusieurs légendes rapportent la fécondation merveilleuse de jeunes filles par l'ingestion d'oeuf d'hirondelle, (histoire de Hien-Ti, histoire de la famille Chang dont descendait Confucius). Confucius n'en n'est pas moins si l'on ose dire, le fils de l'hirondelle.

En Chine toujours, des galettes en forme d'hirondelles étaient fixées au-dessus des portes, l'hirondelle paraît d'ailleurs se confondre ici avec un autre oiseau du printemps qui pourrait être le loriot.

De la Méditerranée au Gange

Légende de l'Attique : Pandion, roi de l'Attique, épousa une naïade, nommée Zeuxippé, et en eut deux garçons, Erechté et Boutès, et deux filles, Philomèle et Procné.
Au temps où régnait Pandion, le roi de Thèbes était Labdacos, et, ainsi qu'il arriva très souvent aux temps historiques, la guerre avait éclaté entre les gens de l'Attique et les Béotiens.
Pandion sollicita l'alliance d'un roi de Thrace, Térée, qui était fils d'Arès, et, pour sceller l'alliance, lui donna en mariage sa fille aînée, Procné.
Bientôt celle-ci eut de son mari un fils, nommé Itys. Mais Procné s'ennuyait, en Thrace, loin d'Athènes, et elle voulut faire venir auprès d'elle sa soeur Philomèle. Térée y consentit et partit chercher la jeune fille. Mais, pendant le voyage, il devint amoureux de celle-ci et lui fit violence. Puis, pour l'empêcher de se plaindre à sa soeur, il lui coupa la langue. Mais Philomèle imagina un moyen de se faire entendre; sur une tapisserie, elle broda l'histoire de la violence qui lui avait été faite.
Procné décida de la venger. Pour cela, elle tua Itys, son propre fils, le fit bouillir, et donna cette chair à manger à Térée. Après quoi, elle s'enfuit avec sa soeur.
Lorsqu'il sut ce qu'avait fait sa femme. Térée saisit une hache et se lança à la poursuite des deux soeurs. Il les rejoignit à Daulis, en Phocide.
Mais Philomèle et Procné, en le voyant arriver, implorèrent les dieux, qui eurent pitié d'elles et les transformèrent en oiseaux. Procné devint un rossignol et Philomèle une hirondelle. Térée fut lui aussi métamorphosé et devint une huppe.
(Mythologie de la Méditerranée au Gange, Edition Larousse.)

En Afrique

Pour les Bambaras du Mali, l'hirondelle est un auxiliaire, une manifestation, du démiurge Faro, maître des eaux et du verbe et de l'expression suprême de la pureté, par opposition à la terre originellement souillée. L'hirondelle doit son rôle important au fait qu'elle ne se pose jamais sur la terre; elle est donc exempte de souillure.
C'est elle qui recueille le sang des victimes des sacrifices offerts à Faro, pour l'emporter dans les espaces supérieurs, d'où il redescendra sous forme de pluie fécondante.
Elle joue donc un rôle de véhicule dans le mécanisme cyclique de la fécondation de la terre; mais aussi dans la fécondation de la femme, par l'intermédiaire du jus de la tomate sauvage qu'elle apporte également au ciel. (Note : l'hirondelle ne construit pas de nid durant son séjour en Afrique, on ne l'y voit donc jamais à terre).

D'autres symboles

L'hirondelle est le symbole du renoncement et de la bonne compagnie dans l'Islam. Chez les Persans, le gazouillement de l'hirondelle sépare les voisins et les camarades, elle signifie solitude, émigration, séparation, sans doute à cause de sa nature d'oiseau migrateur. (Dictionnaire des symboles - Editions Robert LAFFONT)


''L'HIRONDELLE''
 

SYMBOLE:
Hirondelle ou encore poule de Dieu. Il faut offrir un anneau qui sera resté neuf jours dans le nid d'une hirondelle, pour être sûr de se faire aimer.

DICTON:
Porte bonheur

En Lorraine, plus particulièrement dans la région de Metz, l'hirondelle préserve de la foudre et porte bonheur à la maison qu'elle a choisie pour y bâtir son nid. Celui qui tue une hirondelle deviendra victime d'un malheur.
On dit que les hirondelles arrivent pour le jour de l'Annonciation (25 mars), et quittent le pays le 8 septembre, jour de la nativité de la Vierge.

"Pierre d'hirondelle"
Pierre trouvée dans le nid d'une hirondelle et qu'on croyait bonne pour les yeux, parce qu'on s'imaginait que les yeux des petites hirondelles se guerrissaient après avoir été crevés.

Hirondelle de mer :

Se dit de certains oiseaux de mer qui ont de la ressemblance avec l'hirondelle. Dans le grand nombre des noms transportés pour la plupart sans raison, des animaux de terre à ceux de mer, il s'en trouve quelques-uns d'assez heureusement appliqués, comme celui d'hirondelle qu'on a donné à une petite famille d'oiseaux pêcheurs qui ressemblent à nos hirondelles par leurs ailes et leur queue fourchue.
L'hirondelle de mer est aussi une coquille bivalve des pays chauds dont le nom lscientifique est Avicula hirundo (Famille des Pteriidae).

Hirondelle de Ternate :
Oiseau de Paradis, Paradisea apoda (L.) Famille des Paradisaeidés.

Hirondelle : (Charon)
Rond de fer plat et mobile qui entoure l'essieu.


"Citation"
« Ainsi va le monde ici-bas. Le temps emporte sur son aile, et le printemps et l'hirondelle, et la vie et les jours perdus »
[Alfred de Musset]

Hirondelle de carême :
Nom donné autrefois aux soeurs converses de la congrégation de Sainte-Claire, qui parcourant la France pendant le carême, quêtaient pour leur couvent.

"Les Hirondelles de la Manche"
Dès le 16 ème siècle, les pilotes du Havre, bravant des conditions géographiques et climatiques difficiles, ont solidement assis leur réputation de fins manoeuvriers par un savoir-faire exceptionnel et un courage reconnu. La fin du 19 ème siècle verra l'apparition des célèbres cotres-pilotes à coques noires et pavois blancs, "les hirondelles de la Manche", qui, croisant de Dunkerque aux Scillies, écriront l'une des plus belles pages de la navigation à la voile. Les pilotes du Havre d'aujourd'hui, à la pointe de la technique maritime, s'inscrivent dans le droit fil de ces marins prestigieux et contribuent, par leurs compétences, au dynamisme de la communauté portuaire.(http://www.pilotes-maritimes.fr)
Nom de navires, probablement à rames, qui figurèrent au siège de La Rochelle dans la flotte de Richelieu et sur lesquels on ne sait rien de plus. A Fécamp le sieur Mé a fait bâtir deux vaisseaux pour le roi, de 300 tonneaux, et deux hirondelles, Rapport de Leroux d'Infréville à Richelieu, en 1629, chapitre 6, cité dans J.Caillet, l'Administration de le France sous Richelieu, II, 32 Paris 1860.

L'Hirondelle du lac Léman :
Construite en 1855, l'Hirondelle fut le premier bateau du Léman entièrement construit en Suisse, par l'entreprise Escher Wyss de Zurich. Commandée pour faire face au trafic attendu en raison du développement du chemin de fer dans la région, sa capacité était de 800 places. Sa présence sur le lac fut de courte durée. Après s'être échouée une première fois en février 1857, le 10 juin 1862, en voulant éviter une barque de pêche, l'Hirondelle talonne sur un rocher devant La Becque-de-Peilz. Des travaux sont aussitôt entrepris pour essayer de la sortir de sa fâeheuse position mais, le 18 juillet de la même année, une violente tempête la fait définitivement sombrer.
Il faudra attendre 1968 pour que quatre plongeurs tombent par hasard sur son épave.

Hirondelle : (Tailleurs)
Chez les tailleurs, le jeune ouvrier allemand qui venait faire à Paris la bonne saison et s'en retournait dans son pays.

Mortier d'hirondelle
Mortier de terre parfois employé dans la maçonnerie à sec, en particulier pour bâtir les murs des granges, dans le Périgord.

Hirondelle d'hiver :
Se disait dans quelques provinces des ramoneurs, par allusion aux migrations, mais aussi des marchands de marrons qui arrivés dans les villes au déburt de l'hiver.

Hirondelles et Gastronomie
Hirondelle esculente : ou hirondelle comestible, Collocalia esculenta, dite surtout Salangane, celles dont les nids se mangent en Chine et en Indochine. L'oiseau le fabrique en régurgitant du jabot une substance gélatineuse provenant des algues absorbées. Très riches en protéines et vitamines, ils ont, selon la croyance populaire, la propriété spécifique de rehausser le sex-appeal féminin et de soutenir les virilités déclinantes.
En fait ces oiseaux là n'appartiennent pas à la famille des hirondelles, mais à celle des martinets (Apodidés).

"Les hirondelles" ou "Les arondes des rondes"
Brigade d'Agents de Police cyclistes, (la marque du pluriel s'impose ici, ces agents se déplaçant toujours en couple).
Le dernier départ migratoire eut lieu à la fin des années 50, l'espèce est désormais éteinte.
« Le gendarme a différents noms en argot : quand il poursuit le voleur, c'est un marchand de lacets ; quand il l'escorte, c'est une hirondelle de la grève ; (Honoré de Balzac, Splendeur et misères de courtisanes, IV)

C'est la première à nous arriver au printemps, c’est la plus connue de nos hirondelles. Elle a le dos verdâtre sombre et châtoyant, le dessous est uniformément blanc.
La femelle est plus terne mais le ventre est aussi blanc. Elle niche depuis le sud du Québec jusqu’à la Baie-James.
Habituellement peu farouche, l’hirondelle bicolore est sans doute l’oiseau le plus facile à attirer chez-soi. Elle construit son nid fait de brins d’herbe et de plumes dans un nichoir approprié qu’on accroche près de la maison.
Il est vrai de dire qu'un nichoir d'hirondelles bicolores peut être accroché à la bordure d'une fenêtre ou encore au mur de la maison. L'expérience prouve cependant que les bicolores s'installent d'abord là où elles trouvent la sécurité. Et cette sécurité leur sera donnée, très souvent, au beau milieu de la cour. En plus, en gagnant en hauteur, le nichoir deviendra un site envié pour notre espèce préférée.

"Citation"
« Les hirondelles Croient aux anges des nuages. »
[Jean Arp]

L'hirondelle noire (Purple Martin)

C’est notre plus grosse hirondelle, celle qu’on appelle aussi «l’hirondelle pourprée». Le mâle adulte de deux ans a les parties supérieures et inférieures d’un bleu violacé foncé et chatoyant.
La femelle et le juvénile sont ternes et gris pâle au dessus. Son cri est un trait distinctif sûr lorsqu’on le connait. Il est plutôt fort, agréable et se compose de gargouillements roulés facilement reconnaissables.
Aujourd'hui, cette hirondelle niche presque toujours dans des logis à compartiments multiples de bois ou d’aluminium.
L'hirondelle noire est celle qui reste le plus longtemps au lieu de nidification et c’est sans doute ce qui la rend aussi intéressante. Elle nous quitte à la fin d’août pour entreprendre sa longue migration vers le Brésil.
L’hirondelle noire recherche la présence de l’homme et compte sur son aide pour se loger. En effet, elle niche presque exclusivement dans les nichoirs construits par l’homme.
Elle ne consomme que des insectes qu’elle capture en vol. Ce dernier se caractérise par une grande souplesse, beaucoup de dextérité et une vitesse surprenante.
Elle montre une grande fidélité à son site de reproduction. D’une année à l’autre elle y reviendra pour se reproduire, jusqu’à ce que la mort survienne.
L’hirondelle noire est la seule espèce à vivre en colonie dans les nichoirs à compartiments multiples que nous lui destinons


Hirondelles noires:
Il est fréquent de voir les hirondelles noires se reposer sur les balcons. C'est ce qui fait leur charme d'ailleurs, elles se laissent chauffer au soleil, laissant ainsi à l'amateur que nous sommes tout le loisir de les admirer et de profiter pleinement de leur présence.
Les Hirondelles à front blanc d'une même colonie nichent toutes en même temps. Elles tentent de dérober l'herbe et la boue de leurs voisins. Les femelles pondent parfois dans le nid d'une autre femelle et il arrive méme qu'elles y apportent leurs oeufs après les avoir pris dans leur propre nid. Les mâles s'accouplent parfois avec des femelles étrangères au couple.


On dit de l'Hirondelle rustique qu'elle est la messagère du printemps. Parce qu'elles attendent que l'air se réchauffe et que les premiers insectes volants apparaissent, les Hirondelles rustiques n'arrivent pas à la même date année après année. Les premières hirondelles feront leur apparition au-dessus des lacs et des nappes d'eau, là où les insectes abondent. Elles seront aussi parmi les premiers oiseaux à nous quitter à l'automne lorsque les insectes comenceront à se faire rares.

Période de nidification :
avril à juillet
Nombre de couvées par saison : 1 ou 2
Nombre d'oeufs par couvée : 2 à 5
Couleur(s) des oeufs : blancs tachetés de brun
Durée de la couvaison : 12 à 15 jours surtout par la femelle



"Citation"
« Ils peuvent tuer toutes les hirondelles,
ils n'empêcheront pas la venue du printemps. »
[Proverbe afghan]
« L'hirondelle, le jouet préféré du vent. »
[Jules Renard]


Hirondelle rustique

Rustique ! Vous avez dit rustique ?
     Moi qui suis capable de faire plus de 10000 Km avec pour seul carburant quelques grammes de graisses.
     Avec mon profil aérodynamique, je pense plutôt être à la pointe de la technologie !
     Mais, je ne vous en veux pas de m'appeler ainsi car vous savez m'accueillir chaleureusement lorsqu'à mon retour d'Afrique, vous m'ouvrez granges, étables et garages. Ne craignez pas de prendre froid, le printemps m'accompagne !
     Mon secret : pendant mon retour, je reste branchée sur " météo hirundo ", car c'est seulement s'il fait plus de 10° que je trouverais quelque insecte à manger, et dieu que ce voyage donne de l'appétit !
     Bon assez gazouillé, le moment est venu de bâtir un nid. Et si vous me conservez quelques belles zones de chasse où bétail, bocage et marais ont encore une signification, je vous promets de revenir très longtemps !
 



 

Retour: 
Index Oiseaux: Accueil: 



 
 


 
 
 
 
 
 
 

Votez pour ce site au Weborama

Hit-Parade