"L'OISEAU DU MOIS D'AOÛT"
« Le moineau dans la main vaut mieux que la grue qui vole. »
[Proverbe français]
« Deux moineaux sur le même épi ne sont pas longtemps unis. »
[Miguel de Cervantès]


« Un défaut de la vitre, et le moineau est un aigle sur le toit. »
[Jules Renard]

''LE MOINEAU''

SYMBOLE:
Le moineau est l'oiseau du mois d'août. Il fait circuler les informations et les nouvelles en voletant d'un arbre à un autre. Ce volatile est rattaché aux arbres, et lorqu'un moineau meurt, un arbre décède en même temps.

 Superstitions:

Au Moyen-Age, on racontait que le jour de la Saint Valentin des signes prédisaient l'avenir sentimental des jeunes-filles...

Voir certains animaux était interprété en bien ou en mal par rapport au mariage :
 un écureil annonçait à une femme qu'elle épouserait un avare qui s'accaparera toute sa fortune
  un chardonnet promettait le mariage avec un homme fortuné
 un vol de cygnes annonçait un mariage heureux et paisible
 un rouge-gorge prédisait le mariage avec un homme portant l'uniforme (marin...)
 un moineau : un homme pauvre mais le mariage sera heureux
 une chauve-souris : un joueur de base-ball

"DICTON:"
 - manger comme un moineau
 - c'est un drôle de moineau

 L'habitude de nicher près des habitations a permis aux Moineaux domestiques de se répandre à travers le monde. Ils furent introduits aux États-Unies vers les années 1850.
Le mâle a les parties supérieures brunes rayées de noir. Les joues, la couronne, les parties inférieures et le croupion sont gris. La gorge et la bavette sont noires. La femelle est plus uniformément brune. Elle n'a pas de gris sur la calotte et le croupion ni de noir sur la tête et la gorge. Les jeunes ressemblent aux femelles.
Granivores avant tout, les Moineaux domestiques mangent aussi des pousses de plantes, des fleurs et des insectes. Ils peuvent devenir de véritables nuisances pour les agriculteurs, volant le grains partout où il se trouve. Le Moineau domestique des villes se porte très bien en mangeant les déchets et les ordures comestibles mais il doit trouver des insectes pour nourrir les oisillons.
Le nid n'est parfois rien d'autre qu'une couche de plumes ramassées par les deux partenaires. Ils utiliseront spontanément les nichoirs fermés et ils peuvent même déloger les espèces indigènes.
Période de nidification : avril à septembre
Nombre de couvées par saison : 2 ou 3
Nombre d'oeufs par couvée : 4 ou 5
Couleur(s) des oeufs : blancs ou vert pâle, tachetés de brun
Durée de la couvaison : 14 jours par la femelle


« La parole n'est pas un moineau ; une fois envolée,
tu ne la rattraperas plus. »
[Proverbe russe]



IDENTIFICATION :
Front et calotte gris, large bavette noire chez les mâles, plumage brunâtre chez la femelle, ainsi se présente le Moineau domestique, l'oiseau le plus adapté à vivre à proximité immédiate de l'homme. Connu de tous, le moineau est si commun que le passant ne daigne plus le regarder, bien que cette petite boule de plumes sautillante, robuste et trapue, mérite toute notre attention.
Chant :  Dès le début janvier, l'oiseau délimite son territoire du haut d'un toit ou d'une gouttière par son chant. De cette phrase peu mélodieuse, on retient plus aisément le cri caractéristique tchip tchip qui lui vaut son nom argotique de piaf.

Les moineaux sont des oiseaux de la famille des Passeridae, répartis en plusieurs espèces, dont la plus répandue est le Moineau domestique. L'origine de ce terme n'est pas certaine : il pourrait dériver à la fois de l'ancien français septentrional moinet, en raison de la ressemblance du plumage de l'oiseau et de l'habit des moines, ou de l'ancien français moisnel désignant la moisson.

Habitat :
Ce passereau fréquente le voisinage de l'homme.
Habitudes : Souvent l'espèce vit en colonies nombreuses. Le Moineau domestique est l'espèce la plus répandue, non seulement en Europe et en Asie, mais même sur les autres continents, où elle fut importée par l'homme. Le Moineau domestique ne migre pas; en automne, il erre en bandes dans la région. Commensal de l'homme, il dépend étroitement de sa présence.

Nidification :
Au mois de mars, le Moineau domestique construit son nid. Il place son nid dans les endroits les plus variés, à hauteur respectable, dans une cavité. Son nid formé de paille, de feuilles, de laine, etc. est construit sous les tuiles des maisons, sur un lampadaire ou bien contre un pan de mur recouvert de lierre. Il peut occuper également les nichoirs et les nids d'hirondelle dont il n'hésite pas à expulser les locataires.. Ponte : La femelle pond de 3 à 8 oeufs (22 mm * 15 mm) que les deux parents couvent durant 13 à 14 jours. Les jeunes éclos sont nourris d'abord de larves et d'insectes, puis, par la suite, en partie avec des graines ramollies dans le jabot. A 17 jours, les petits sont déjà capables de quitter le nid. Peu après, les parents nichent une nouvelle fois et ainsi quatre fois de suite.

Régime :
Omnivore et opportuniste, il se nourrit pour l'essentiel de graines, d'insectes, mais aussi de bourgeons, de fruits, ce qui le rend impopulaire auprès des jardiniers.

Un chat, contemporain d'un fort jeune moineau,
Fut logé près de lui dès l'âge du berceau
La cage et le panier avaient mêmes pénates ;
Le chat était souvent agacé par l'oiseau
L'un s'escrimait du bec, l'autre jouait des pattes.
Ce dernier toutefois épargnait son ami.
Ne le corrigeant qu'à demi,
Il se fût fait un grand scrupule
  D'armer de pointes sa férule. 
   Le passereau, moins circonspec ,
Lui donnait force coups de bec.
    En sage et discrète  personne,
Maître chat excusait ces jeux
Entre amis, il ne faut jamais qu'on s'abandonne
    Aux traits d'un courroux sérieux.
Comme ils se connaissaient tous deux dès leur bas âge
Une longue habitude en paix les maintenait ;
Jamais en vrai combat le jeu ne se tournait
Quand un moineau du voisinage
S'en vint les visiter, et se fit compagnon
Du pétulant Pierrot et du sage Raton  ;
Entre les deux oiseaux il arriva querelle ;
Et Raton de prendre parti
« Cet inconnu, dit-il, nous la vient donner belle,
D'insulter ainsi notre ami !
Le moineau du voisin viendra manger le nôtre ?
Non, de par tous les chats !» Entrant lors au combat,
Il croque l'étranger.  «Vraiment, dit maître chat,
Les moineaux ont un goût exquis et délicat !»
Cette réflexion fit aussi croquer l'autre.

Quelle morale puis-je inférer de ce fait ?
Sans cela, toute fable est un oeuvre  imparfait.
J'en crois voir quelques traits, mais leur ombre
Prince, vous les aurez incontinent trouvés
Ce sont des jeux pour vous, et non point pour ma Muse
Elle et ses soeurs n'ont pas l'esprit que vous avez.
 


 

Retour Index:
Oiseaux  Accueil
 
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez ici:




Votez pour ce site au Weborama

Hit-Parade