JOYEUX NOEL 

VOICI  QUELQUES  ORIGINES ET TRADITIONS 

DE  NOEL À TRAVERS  LES  ANNEES 

ET MÊME DES SIÈCLES
(SUITE]

 

LE PERE NOEL
ET  SES RENNES
LA  MERNOEL

LE  GUI


Le Père Noël

 C'est en Amérique qu'il faut aller chercher les origines historiques. Il y a trois dates à retenir.

D'abord 1809 : l'écrivain Washington Irving parle pour la première fois des déplacements aériens de Saint-Nicolas pour la traditionnelle distribution des cadeaux.

Ensuite 1821: un certain Clément Clarke Moore écrivit un conte de NOËL pour ses enfants dans lequel le Père Noël apparaît dans son traîneau tiré par huit rennes.

C'est à la presse américaine que revient le mérite d'avoir réuni en un seul et même être les diverses personnifications dispensatrices de cadeaux. L'événement qui contribua certainement le plus à l'unification de ces personnages fut sans aucun doute la publication du fameux poème de Clement Clarke Moore. Intitulé "A Visit From St. Nicholas", ce poème fut publié pour la première fois dans le journal Sentinel, de New York, le 23 décembre 1823. Repris les années suivantes par plusieurs grands quotidiens américains, ce récit fut ensuite traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier. 



En 1860, Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste à l'emploi du journal new-yorkais Harper's Illustrated Weekly, revêt Santa-Claus d'un costume rouge, garni de fourrure blanche et rehaussé d'un large ceinturon de cuir. Pendant près de 30 ans, Nast illustra au moyen de centaines de dessins tous les aspects de la légende de Santa Claus connu chez les francophones comme étant le père Noël.



En 1885, Nast établissait la résidence officielle du père Noël au pôle Nord au moyen d'un dessin illustrant deux enfants regardant, sur une carte de monde, le tracé de son parcours depuis le pôle Nord jusqu'aux États-Unis. L'année suivante, l'écrivain américain George P. Webster reprenait cette idée et précisait que sa manufacture de jouets et "sa demeure, pendant les longs mois d'été, est cachée dans la glace et la neige du pôle Nord".


 C'est en 1931, que le père Noël prit finalement une toute nouvelle allure dans une image publicitaire, diffusée par la compagnie Coca-Cola. Grâce au talent artistique de Haddon Sundblom, le père Noël avait désormais une stature humaine (le rendant ainsi plus convaincant et nettement plus accessible), un ventre rebondissant, une figurine sympathique, un air jovial et une attitude débonnaire. La longue robe rouge a été remplacée par un pantalon et une tunique.
Ceci est plus marqué aux Etats Unis, car en France, le père Noël a conservé une
longue robe rouge.
 


Coca Cola souhaitait ainsi inciter les consommateurs à boire du Coca Cola
en plein hiver.
Ainsi, pendant près de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portrait du père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à la télévision partout dans le monde. L'idée que les enfants se font aujourd'hui du père Noël est fortement imprégnée de cette image.
 
 
 Et si le Père Noël était un Roi mage ?
 
Une légende russe raconte qu'il existe un 4e Roi mage, qui conduit sur la steppe un traineau tiré par des rennes et rempli de cadeaux pour les enfants. Depuis 2000 ans il a renoncé à trouver l'enfant Jésus, alors il comble de cadeaux les enfants qu'il rencontre en cours de route.

Le Père Noël est appelé " Chalande " en Savoie, 
" Père janvier " en Bourgogne et dans le Nivernais, 
" Olentzaro " dans le pays basque ou encore 
" Barbassionné " en Normandie.
 


Les rennes du Père Noël

Saint Nicolas avait un âne, le Père Noël lui a 8 rennes.
 



Les rennes qui tirent le traîneau du Père Noël on chacun un nom,
ils s'appellent : 
Dasher, Dancer, Prancer, Vixen, Comet, Cupid, Dunder et Blixen. 
Le petit dernier Rodolphe, le célèbre renne au nez rouge, naquit un peu plus tard: et on lui donna pour nom:
"LE RENNE AU NEZ ROUGE"

On doit la création du renne au nez rouge au poète Robert L. May, en 1939. Son apparition est justifiée par le fait que le Père Noël doit affronter des conditions météorologiques si mauvaises qu'il risque d'être en retard dans ses livraisons nocturnes. Grâce au nez lumineux de ce renne, il peut s'orienter dans la turbulence hivernale et mener à bien sa distribution de cadeaux.



LA MÈRE NOËL

Qui n'aime pas une gentille grand-mère, toute souriante, chaleureuse et très serviable. Nous en avons fait un rêve, pourquoi pas la compagne de notre cher Père Noël !
Pourtant en Italie, c'est une vieille dame aux cheveux blancs qui apporte les cadeaux. Elle transporte un gros sac rempli de cadeaux qu'elle dépose dans les chaussettes des gentils enfants. Elle se nomme BEFANA. En Russie, C'est aussi une vieille dame qui personnifie le rôle du Père Noël. On l'appelle la BABOUCHKA, traduisant ainsi le mot grand-mère.
 


 



LE GUI

Lorsque deux amoureux s'embrassent sous une feuille de gui dans le temps des Fêtes, on dit que cela ne pourra que leur être bénéfique, et doivent en théorie se marier ou partager une vie de couple longue et heureuse !

Cela vient probablement du fait qu'anciennement les druides considéraient le gui comme une plante sacrée, qu'ils appelaient d'ailleurs " rameau d'or ", qu'ils étaient les seuls à pouvoir cueillir.

On lui attribuait, entre autres pouvoirs, celui de guérir la maladie et la stérilité.

Le gui symbolise la paix, la santé et le bonheur.

On disait que des ennemis qui se rencontraient sous une branche de gui jetaient les armes, se saluaient et faisaient la trêve jusqu'au lendemain.

Mais, dans certaines régions d'Europe, la tradition du baiser sous la branche de gui doit s'accompagner de certaines précautions. En effet, quand des amoureux se sont embrassés sous une branche de gui, ils doivent la faire brûler la douzième nuit suivante, sinon ils se querelleront avant la fin de l'année.
 


Le mot "Noel", les messes de Noel, et la crèche 
 

L'origine de Noel, les 3 messes, la crêche

La bûche et les cantiques de Noel

Les bougies, les bas de Noel,
les cartes de Noel, les couronnes

Le sapin de Noel et l'arbre de Noel
Les guirlandes de Noel et l'origine du mot "Noel"
 

Retour Index:
Noel  Accueil












 
 

Hit-Parade