La fête du muguet 
"Le premier Mai c'est pas gai, Je trime, a dit le muguet, 
Muguet, sois pas chicaneur, Car tu donnes du bonheur."
[Georges Brassens] 
Fleur du mois de mai: Muguet

L'arbre de mai
      
           Le mois de mai, c'est le mois de la verdure retrouvée. Le premier jour du mois voit les fleurs s'épanouir. C'est le printemps dans toute sa force. Le mois de mai a donné son nom au mai: 
-C'est un rameau de feuillage en l'honneur du printemps 
en latin, un mai porte le nom de frons festa : un rameau de fête (frons > frondaison). 
-C'est l'arbre de mai que l'on plante le premier mai, on plantait le mai devant la porte d'une personne que l'on souhaitait honorer; on allait aux boys quérir du may
-C'est aussi un cadeau que l'on se donnait à l'occasion du premier mai. 

          Cette tradition est toujours vivace: de nos jours, on offre un brin de muguet. 
en ancien français, on trouve d'autres expressions:
maiole : le premier mai
maiolier : arbre de mai, décoré avec des branches vertes


Une fête de l'amour

On dit que la tradition de s'offrir du muguet remonterait à la Renaissance, époque où Charles IX aurait lancé cette mode après en avoir reçu un brin lors d'un premier mai... Ce qui est certain, c'est qu'au XVème siècle, le premier mai était une fête de l'amour, durant laquelle les princes et les seigneurs se rendaient en forêt pour couper des rameaux qui servaient ensuite à décorer les habitations. Ils fabriquaient également des couronnes de feuillages et de fleurs pour les porter et les offrir à la personne aimée.

Le premier mai, c'est la fête du muguet ! Fleur de printemps par excellence puisque sa floraison intervient en mai, le muguet est traditionnellement une fleur qui porte bonheur. D'ailleurs, d'après le langage des fleurs, le muguet signifie "retour de bonheur"... On dit que celui qui trouve un brin de muguet à 13 clochettes sera tout particulièrement favorisé par le destin ! 
Autrefois, de jolies traditions étaient en usage pour le 1er mai. On organisait des "bals du muguet" où les 
     jeunes filles étaient vêtues de blanc et où les jeunes gens fleurissaient leur boutonnière d'un brin de 
  muguet. C'était le seul bal de l'année où les parents étaient bannis et où les jeunes se retrouvaient entre 
   eux. Un vin liquoreux composé de vin de Moselle dans lequel plantes et fleurs avaient macéré faisait les 
    délices de cette époque de l'année : le "Maitrank" ou "boisson de mai". On assurait qu'il suffisait d'y 
                    tremper les lèvres au 1er mai pour être heureux tout au long de l'année !
      Au premier mai, aucune jeune fille, aussi modeste fut-elle, ne serait sortie sans un brin de muguet 
    accroché à son corsage ! On offrait du muguet à tous ceux que l'on aimait, famille et amis. Cependant, 
      l'usage voulait plus particulièrement que le jeune homme offre du muguet à sa fiancée, et que tout 
  l'entourage d'une jeune maman se manifeste au premier mai en fleurissant sa maison afin d'offrir au bébé  un présage de bonheur. 

La fête du travail est un jour férié qui commémore un premier mai de 1886 où les syndicats américains appelèrent plus de 200.000 travailleurs à manifester pour l'obtention de la journée de huit heures.
Le 1er mai, c'est aussi le jour où l'on offre du muguet ! Fleur de printemps par excellence, le muguet est d'ailleurs traditionnellement une fleur qui porte bonheur. Mais attention, autrefois, en Europe, cette journée était dédiée à l'amour. Il était coutumier de se coiffer d'une couronne de feuillages et de fleurs ou d'en offrir une à la personne aimée. Comme quoi, tout change ! 

Au mois de mai fais ce qu'il te plait, comme par exemple, offrir du muguet! 
Le 1er mai c'est une coutume, on offre à tous ceux qu'on aime un brin de muguet. On espère qu'il portera bonheur jusqu'au 1er mai suivant! 

Et s'il ne faut pas oublier que le muguet est une fleur toxique, il ne faut pas oublier non plus de le sentir. Il sent merveilleusement bon, si bon que certains parfumeurs le mettent en bouteille. 

Les usages d'autrefois 

Autrefois, de jolies traditions étaient en usage pour le 1er mai. On organisait des "bals du muguet" où les jeunes filles étaient vêtues de blanc et où les jeunes gens fleurissaient leur boutonnière d'un brin de muguet. C'était le seul bal de l'année où les parents étaient bannis et où les jeunes se retrouvaient entre eux. Un vin liquoreux composé de vin de Moselle dans lequel plantes et fleurs avaient macéré faisait les délices de cette époque de l'année : le "Maitrank" ou "boisson de mai". On assurait qu'il suffisait d'y tremper les lèvres au 1er mai pour être heureux tout au long de l'année ! 
Au premier mai, aucune jeune fille, aussi modeste fut-elle, ne serait sortie sans un brin de muguet accroché à son corsage ! On offrait du muguet à tous ceux que l'on aimait, famille et amis. Cependant, l'usage voulait plus particulièrement que le jeune homme offre du muguet à sa fiancée, et que tout l'entourage d'une jeune maman se manifeste au premier mai en fleurissant sa maison afin d'offrir au bébé un présage de bonheur.

Le Muguet. ou Convallaria majalis  famille des liliacées.


Le muguet est originaire d'Asie.

Cette plante est connue et acclimatée en France depuis le moyen- âge. Le muguet a longtemps été le symbole du renouveau et du printemps, il était donc logique qu'il devienne symbole du bonheur et porte-bonheur. 

On l’appelle parfois lis des vallées, mais aussi gazondu Parnasse, car la légende dit qu’il fut créé par Apollon, dieu du mont Parnasse, afin que les neuf muses qui l'entouraient puissent  fouler ce tapis vert sans blesser  leurs pieds délicats. 

On dit qu'au moment de la création du monde, cette fleur ornait les deux côtés de la porte du paradis et que ses clochettes tintaient chaque fois qu'un brave homme passait. C'est que le muguet était doué pour identifier les vertus et les bonnes consciences…

Dans la Rome antique, les célébrations en l'honneur de Flora, déesse des Fleurs, atteignaient leur apogée le 1er mai.

Chez les Celtes, le muguet avait pris une importance mystérieuse : il portait bonheur. 

En Europe, on érigeait des arbres de Mai : des mâts enrubannés devant la porte d'une personne, en signe d'honneur, d'amour ou de dérision, suivant la nature du feuillage choisi  et souvent  on le décorait avec du muguet et des aubépines.
 

Au Moyen Age, le mois de mai était celui des « accordailles » ; on en accrochait au-dessus de la porte de la bien-aimée. 

Le 1er mai 1561 Charles IX instaura la tradition d'offrir du muguet le 1er mai en guise de porte bonheur.

Aux XVIème et au XVIIème siècles, le muguet demeure la fleur de la chance par excellence. 
Pas de premier Mai sans muguet

C'est au début du XXème siècle que sa vocation de fleur du Premier Mai s'affirme, grâce à deux faits principaux.

Le Premier Mai 1895, le chansonnier Mayol est accueilli par son amie Jenny Cook avec du muguet et le soir même il arbore à la boutonnière du muguet à la place du Camélia traditionnel.

Histoire

Le muguet fleurit quand vient le printemps, il a donc été depuis longtemps une plante idéale pour célébrer la nouvelle saison, les beaux jours qui reviennent et pour attirer les bonnes grâces pour de futures bonnes récoltes.

Légendes et mythes

 Muguet.
Jadis, le Convallaria majalis, était considéré comme une plante magique hypocrite associée à la magie.

La légende grecque veut que le muguet fut créé par Apollon, dieu du mont Parnasse, pour en tapisser le sol, afin que ses neuf muses ne s'abîment pas les pieds.

Les Romains célébraient au début du mois de mai les Florales, en l'honneur de Flora, la déesse des fleurs.

Le brin de muguet, porte-bonheur a souvent été associé à la Madone, les larmes versées par la Vierge Marie au pied de la croix auraient donné naissance aux fleurs de muguet en forme de clochettes blanches. Toutefois ses baies rouges contiennent un puissant bouillon d’onze heures.

La déesse mère nordique, célébrée à l'équinoxe de printemps, était associée au muguet. Des « mâts de Mai », ou bien des « arbres de Mai », étaient parfois utilisés dans le cadre des festivités Beltaine.


Histoire du muguet du 1er mai

On fait remonter la tradition du muguet du 1er mai à la Renaissance, Charles IX en ayant offert autour de lui en 1561 comme porte-bonheur. La légende veut qu'en 1560, Charles IX et sa mère Catherine de Médicis visitent le Dauphiné où le chevalier Louis de Girard de Maisonforte offre au jeune roi un brin de muguet cueilli dans son jardin à Saint-Paul-Trois-Châteaux. Le roi, charmé, reprend cette pratique d'offrir chaque printemps un brin de muguet à chacune des dames de la cour en disant « Qu'il en soit fait ainsi chaque année », la coutume s’étendant rapidement à travers tout le pays. Une autre version de la légende veut qu'en 1560, Catherine de Médicis charge le chevalier de Saint-Paul-Trois-Châteaux, ville du département de la Drôme, d’une mission secrète auprès des Borghèse, ce dernier revient de chez cette riche famille italienne et, en guise de réussite de sa mission, offre au roi à la cour de Fontainebleau un bouquet de muguet trouvé dans les bois.

En France, dès 1793, le calendrier républicain de Fabre d’Églantine propose une fête du Travail (« jour du travail ») au 3e jour des sansculottide (le « tridi »), tandis qu'il associe le muguet au « jour républicain », le 26 avril et non le 1er mai, rompant ainsi avec cette tradition royale.

Cette tradition se perd jusqu'au 1er mai 1895 qui voit le chansonnier Félix Mayol débarquer à Paris, gare Saint-Lazare, et se voir offrir un bouquet de muguet par son amie parisienne Jenny Cook. Une anecdote publiée dans ses mémoires rapporte que faute de trouver un camélia, que les hommes élégants portaient à l'époque au revers de leur redingote, il prend un brin de muguet le soir de sa première sur la scène du Concert parisien. La première étant un triomphe, il conserve ce muguet qui devient son emblème et relance peut-être cette coutume.

 Fleur de muguet
À la Belle Époque, les grands couturiers français offrent le 1er mai un brin de muguet à leurs petites mains et à leurs clientes. Christian Dior en fait l’emblème de sa Maison de couture. Dès lors, cette coutume du 1er mai devient une fête dans la région parisienne.

Ce n'est qu'au début du XXe siècle qu'il sera associé à la Fête du travail, qui date elle-même de 1889. En fait, sous Pétain, la fête des Travailleurs devient la fête du Travail et l'églantine rouge (Rosa canina ou Rosa rubiginosa), associée à la gauche, est remplacée par le muguet.

La vente du muguet dans les rues de Nantes commença peu après 1932, avec l'instauration de la fête du lait de mai par Aimé Delrue. Elle se répandît ensuite à toute la France aux environs de 1936 avec l'avènement des congés payés.

En France, la vente du muguet par les particuliers et les associations non munis d'une autorisation et sur la voie publique est officiellement tolérée le 1er mai en respectant toutefois les autres obligations légales (il s'agit par exemple de muguet du jardin ou des bois et non pas de muguet acheté, sinon ce serait de la revente). La tradition de pouvoir vendre le muguet sur la voie publique remontant à Claude-François de Payan, ami de Robespierre.

Il est produit chaque année 60 millions brins de muguet (vendus à l'unité ou en pots) rien que dans la région nantaise, ce qui représente 80% de la production nationale, réalisée par une trentaine de producteurs répartis sur une demi-douzaine de communes et embauchant en contrat saisonnier près de 7 000 salariés.

En France, il existe une tradition selon laquelle un brin de muguet à 13 clochettes porterait bonheur.

La date du 1er mai comme jour de la fête des travailleurs fut adoptée en 1889, au congrès de la fondation de la IIème Internationale à Paris. 
A Paris lors d'une manifestation en 1890, les manifestants défilèrent en portant à la boutonnière un triangle rouge symbolisant leurs revendications, à savoir la division idéale de la journée en 3 huit : travail - sommeil - loisirs. Ce triangle fut remplacé par la fleur d'églantine puis par le muguet cravaté de rouge. C'est depuis ce jour que la fête du travail et le muguet furent associés.

En  1900, le jour du premier mai, les grands couturiers offraient des brins de muguet aux clientes et aux petites mains.

En 1936  on retrouve les premières ventes de muguet à l'occasion du 1er mai. La chanson "il est revenu le temps du muguet ..." est aussi associée à ce jour.

En 1976, le muguet est totalement associé au Premier mai et chaque année plusieurs dizaines de millions de brins de muguet sont commercialisés ce jour-là, muguet des bois et muguet cultivé. En général il provient de la région nantaise.

Le muguet a des titres de noblesse qui tiennent à son caractère légendaire. On l'appelle «lis des vallées» ou lis de mai.
 

L'origine du mot muguet: la forte odeur de muscade qui se dégage de la fleur lui a tout d'abord valu le nom de «mugade», «muguette» et, enfin, muguet. 

Son nom savant est : convallaria majalis. Le muguet est une plante vivace herbacée haute de 10 à 30 cm de haut. Elle se caractérise par ses deux feuilles entourant la tige unique. A l'état sauvage la floraison à lieu d'avril à juin selon les conditions météorologiques et les régions.

Les fleurs très odorantes sont blanches ou rose pâle en forme de clochettes et portées toutes du même côté. De juillet à octobre, elles sont remplacées par des baies rouges contenant 2 à 6 graines chacune. C'est une plante, vivace, qui se multiplie par son rhizome.

Le muguet est une plante toxique , elle est utilisée pour soigner certaines maladies du coeur. 
Le muguet aime la fraîcheur des sous-bois, mais il peut être très capricieux, lorsqu'il se plaît à un endroit il peut devenir vite envahissant, alors qu'il est parfois impossible de le faire pousser dans des lieux présentant toutes les conditions idéales.
C'est aussi le seul jour ou tout le monde peut vendre du muguet sans peur d'être importuné par quiconque, et à l'Élysée "Tradition oblige " les producteurs de muguet offrent un bouquet et de belles présentations florales au Président et à sa femme.

 
Famille : Liliacées
Origine : sous-bois de l'hémisphère nord
Période de floraison : avril, mai
Couleur des fleurs : blanc, rosé
Exposition : mi-ombre, ombre
Type de sol : riche en humus, léger
Acidité du sol : neutre
Humidité du sol : normal
Utilisation : couvre-sol, sous-bois, jardinière, fleur coupée, pot
Hauteur : 30 cm
Type de plante : fleur
Type de végétation : vivace rhizomateuse
Type de feuillage : caduc
Rusticité : très rustique
Plantation, rempotage : plantation des griffes de muguet à l'automne 
Méthode de multiplication : division des rhizomes au printemps ou à l'automne.
Taille : 
Espèces, variétés intéressantes :
Le genre comprend 3 espèces
- Convallaria majalis 'Rosea' au clochettes rosées
- Convallaria majalis 'Striata' au feuillage rayé de fines bandes jaunes
- Convallaria majalis 'Albostriata' au feuillage rayé de fines bandes blanches
- Convallaria majalis 'Picta' aux fleurs piquées de rouge
- Convallaria majalis 'Flore peno' aux fleurs doubles
Maladies et insectes nuisibles : la pourriture grise dans un sol lourd
Toxicité :  Malgré son apparence innocente, c'est une plante très toxique: un stéroïde appelé convallarine a des effets analogues à ceux de la digitaline. Ses baies rouges, tentantes pour les enfants, présentent un risque particulièrement important, mais le simple fait de mâchonner un brin de muguet peut provoquer des troubles digestifs et cardiaques graves. Il est donc préférable de supprimer les fleurs une fois qu'elle sont fanées.

Le fruit

La fructification a lieu de juillet à octobre.
Le fruit est une baie sphérique, lisse et rouge vif (orangé quand la maturité n'est pas encore complète.)
Un fruit contient 2 à 6 graines.

Habitats:
On la trouve en sol souvent calcaire : dans les bois, les haies ainsi que dans les pâturages de montagne (jusqu'à 2 000 m). Elle est cultivée ou subspontanée dans les jardins humides et ombragés où elle forme souvent un tapis lâche.

Utilisations par l'humain:

Dans chacune des utilisations, il est très important de se souvenir que toutes les parties de la plante sont très toxiques. Le muguet est classé parmi les plantes à très haute toxicité, une ingestion d'une gorgée d'eau de muguet peut être fatale en quelques minutes. La plante contient des saponosides (à l'origine des irritations) et une vingtaine d'hétérosides cardiotoxiques (dangereux pour le cœur) : convallatoxine, convallatoxol, convaloside…

En cas d'ingestion appeler le centre antipoison le plus proche, le plus rapidement possible.


Utilisation médicale:

 Muguet dans les bois.
Le muguet est tonicardiaque et diurétique. La présence d'hétérosides cardiotoniques, entre autres de la convallatoxine, de la convallamarine et la convallarine, le rend toxique. L'effet est de ralentir le rythme cardiaque et d'augmenter la pression artérielle ; en outre, il a une action diurétique par irritation de l'épithélium rénal. Toutes les parties de la plante sont toxiques.

Comme beaucoup d'autres plantes toxiques, à dose adéquate, elle a des propriétés pharmacologiques, et a été utilisée dans le traitement de maladies cardiaques particulières. Son usage domestique est à proscrire du fait de son inintérêt et du danger mortel qu'il ferait courir. La convallatoxine a une action proche de celles de la digitaline et de l'ouabaïne, pour avoir une idée de la réelle toxicité.

L'ingestion provoque des troubles digestifs constitués d'irritation de la bouche, de douleurs abdominales, de nausées, de vomissements, de diarrhées. Ensuite surviennent les troubles du rythme cardiaque accompagnés d'une accélération de la respiration. La mort est provoquée par arrêt cardiaque.

Utilisation en parfumerie

C'est en parfumerie que le muguet est surtout connu, même s'il y est rarement utilisé sous sa forme naturelle. Dès le XVIe siècle, le muguet était un parfum apprécié, notamment des hommes, puisque le terme « muguet » a servi à désigner jusqu'au XIXe siècle un jeune homme élégant. Aujourd'hui on l'utilise dans les parfums féminins comme note de cœur, mais sous forme synthétique, le terpinéol (ou terpinol) étant un excellent succédané.
Le muguet, en soliflore, a fait la célébrité du parfum Diorissimo, créé en 1956 par Edmond Roudnitska.
Le muguet est souvent utilisé comme parfum de savon.

Utilisation ornementale
 Bouquet de muguet.

Premier mai, par Franz Xaver Winterhalter.
La plante est utilisée comme plante ornementale mais elle ne fleurit que quelque temps (3 à 4 semaines).

Usage domestique

La plante se cultive facilement en jardin, du moment que celui-ci est frais et ombragé. C'est alors une jolie plante d'ornement. Il est toutefois conseillé d'ôter les fleurs fanées avant qu'elles ne fructifient, surtout quand des enfants sont susceptibles d'avoir accès au jardin. Les baies de muguet, arrivées à maturité ou non, ressemblent à de petits bonbons et sont très attrayantes mais très toxiques.

On peut bien sûr cueillir les brins fleuris pour la composition de bouquets. C'est une plante idéale pour un vase soliflore où son inflorescence délicate est mise en valeur. Néanmoins, la présence de muguet dans une pièce trop fermée est malsaine : elle provoque des maux de tête parfois importants. Autre phénomène perfide, l'eau du vase dans laquelle le muguet a trempé est rapidement contaminée et devient à son tour très toxique…

Symbolique

Le muguet est associé à de nombreux symboles:

Les noces de muguet symbolisent les 13 ans de mariage dans le folklore français.
Le 1er mai, on offre traditionnellement du muguet « porte-bonheur » car il fleurit aux alentours de cette date. Cette tradition est très présente, entre autres, en France, en Suisse, en Belgique et en Andorre.
D'après le langage des fleurs, le muguet signifie « retour du bonheur ».
Depuis 1982, le muguet est la fleur nationale de la Finlande.
Le muguet est aussi le symbole du Rugby club toulonnais depuis 1921, en l'honneur à Félix Mayol.

Calendrier républicain
Dans le calendrier républicain, le Muguet était le nom attribué au 7e jour du mois de floréal.



Le temps du muguet 

  Il est revenu le temps du muguet
Comme un vieil ami retrouvé
Il est revenu flâner le long des quais
Jusqu'au banc où je t'attendais
Et j'ai vu refleurir
L'éclat de ton sourire
Aujourd'hui plus beau que jamais

Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai
Quand tous ses bouquets déjà se sont fanés
Pour nous deux rien n'aura changé
Aussi belle qu'avant
Notre chanson d'amour
Chantera comme au premier jour

Il s'en est allé le temps du muguet
Comme un vieil ami fatigué
Pour toute une année pour se faire oublier
En partant il nous a laissé
Un peu de son printemps
Un peu de ses vingt ans
Pour s'aimer pour s'aimer longtemps.

Retour Index:
Mai  //  Accueil



Hit-Parade




 

annuaire