Maman...
Dimanche, le 14 mai 2017


 A l'oreille de tous les enfants, "maman" est un mot magique.
[Arlene Benedict]

Chaque année la date de la fête des mères change évidemment, pour se souvenir
la date exacte de la fête des mamans au Québec, au Canada et aux Etats-Unis
c’est simple c’est le deuxième dimanche de mai. En 2016 le dimanche 8 mai.
la fête des mères est une des fêtes les plus importantes au
Canada et aux Etats-Unis après Noel et la Saint Valentin,
Il est de tradition, de coutume d'offrir des fleurs, une carte à sa maman chérie,
on peut offrir aussi un petit cadeau ou un diner au restaurant
et aussi pour les petits enfants un poème d'amour.
 



Bonne fête à toutes nos Mamans chéries

Jean Gastaldi a dit un jour que la fête des mères était un prétexte, car on fête toute l’année sa maman.

Nous passons neuf mois à grouiller dans leur ventre prémices d’un long voyage ensemble. Nos mamans sont extraordinaires, fortes et infaillibles. Une espèce de Super-héros qui donne la vie et apprend la vie ; alors oui, ce Dimanche 31 Mai, jour de nos mamans chéries, on leur fait encore plus de bisous, de câlins et de regards attendrissants.

Elles sont là pour nous même lorsque les nuages cachent notre soleil alors il n’y a pas de demi mesure. On leur couvre de cadeaux dénichés ici et là, de petits plaisirs qui vont les ravir car on les connaît bien nos mamans.

Pour vous accompagner dans la recherche du cadeau idéal, nous vous avons concocté des petites merveilles fleuries parfaites pour gâter vos Super-héros préférés.

Qu’elles aiment les bouquets champêtres complètement fous et colorés, les bouquets plutôt classiques, élégants et raffinés ou très modernes, le bouquet de votre maman est ici. Celui qui lui ressemble dans les couleurs, les forment et les odeurs.

Si elles ont des beaux jardins qu’elles bichonnent avec amour et passion, de belles plantes fleuries telles que des sublimes rosiers odorants, des beaux hortensias ou encore une multitude de variétés de plantes plus jolies les unes que les autres ; peuvent aussi très bien les combler.

Certaines de nos mamans sont plutôt bichonneuses d’intérieur alors une délicate orchidée dans un joli pot c’est aussi une idée fleurie pleine de bon sens.
Dîtes nous ce qui lui plait et on se fera un plaisir de le réaliser.
Avec beaucoup d’amour et de tendresse, nous vous souhaitons une très belle fête des mères rythmée par des sourires de bonheur.

"Histoire de la fete des mères‘‘

     Pourquoi les mamans sont-elles à la fête?
Dans presque tous les pays du monde, les mamans sont
          honorées d'une attention toute particulière. Evidemment,
         cela ne se produit pas de la même manière ni au même
moment. Si nous remontons jusqu'aux prémices de notre
histoire,nous trouvons déjà, auprès des expressions primitives
de l'art humain, des représentations de la femme-mère
originelle, vénérée pour des pouvoirs secrets qu'on lui attribuait.

 Dans la Grèce antique au printemps les anciens Grecs fêtaient Rhéa,
la mère detous les dieux
                         Les Romains au Vème siècle avant Jésus-Christ,
célébraient au mois de juin le "Matralia", fête des femmes et
des mères. La religion peu à peu fit disparaître ces coutumes païennes.
Au Canada et en Belgique, la Fête des Mères se tient
généralement le second dimanche du mois de mai.
   L'origine de cette célébration est connue avec une absolue
certitude: ayant perdu sa mère le second dimanche du mois de mai 1906,
une Américaine nommée Anna Jarvis entreprend une démarche
auprès des autorités cléricales de son Etat, la Virginie Occidentale,
pour célébrer un service religieux en l'honneur de toutes
les mamans lors du second dimanche du mois.

 Aux États-Unis C'est en 1872 que Julia Ward Howe lança l'idée
               de la fête des mères. Elle organisait une célébration spéciale à
           cette occasion à Boston à tous les ans.
            L'idée fut reprise en 1907 par une autre américaine de
             Philadelphie, Ana Jarvis. La première célébration eut lieu le
            deuxième dimanche de mai, à Grafton, Virginie de l'Ouest. Cette
    date était l'anniversaire du décès de la mère d'Ana.
            L'année suivante, la fête fut aussi célébrée à Philadelphie.
             Ana Jarvis entreprit une importante campagne pour instituer la Fête des Mères
sur le plan national et en 1911, cette fête était célébrée
dans à peu près tous les états américains.
         En 1914, le président Woodrow Wilson fit de la Fête des Mères une fête officielle
 devant se tenir le 2 ième dimanche de mai.

L'année suivante, la première Fête des Mères sous la forme
   que nous connaissons aujourd'hui est célébrée à Grafton, lieu
     de naissance d'Anna Jarvis. Sa campagne semble émouvoir
la population, car l'usage s'implante bien vite dans le reste
de la Virginie. En 1914, le président des Etats-Unis Woodrow
Wilson institue le second dimanche de mai comme journée de
fête officielle en l'honneur de toutes les mamans. Depuis,
cette coutume d'origine américaine a été calquée dans bon
nombre d'autres nations, notamment le Danemark, la Finlande,
l'Italie, la Turquie, l'Australie la Belgique et le Canada
bien entendu. Cet emprunt a été encouragé en nos contrées
catholiques pas les autorités religieuses, car le mois de mai
n'est-il pas aussi celui de Marie?
La Fête des Mères n'a pas toujours lieu le même jour. Même
en Belgique, des disparités existent.
     En région anversoise, par exemple, les mamans sont souvent
       à la fête le 15 août, jour de l'Assomption de la Vierge Marie.
     En Angleterre, une tradition remontant au quinzième siècle le
préfère le quatrième dimanche du printemps.

En Angleterre C'est au quinzième ou au dix-septième siècle
(selon les sources)qu'on célébre en Angleterre une fête appelée
"Mothering Sunday" au début du
          carême. La date fut ensuite fixée au quatrième dimanche du printemps.
             C'était l'occasion pour toutes les mères qui travaillaient comme domestiques dans
             les familles fortunées de retourner passer la journée à la maison avec leur famille,
 puisque qu'elles avaient congé à cette occasion.

       Le Brésil, la Colombie et le Vénézuéla fêtent leurs mères le
    deuxième dimanche de Mai alors que le Mexique a choisi le
10 Mai et l'Argentine le troisième dimanche d'Octobre.
Les grands-mères, les belles-mamans, enfin toutes celles
qui sont mères sont fêtées dans chaque famille. Les repas
       familiaux et les cadeaux se succèdent tandis que tous les
membres de la famille se regroupent pour chanter et danser
autour des mères.
    La Colombie et le Mexique se distinguent par la " serenata "
que les plus jeunes offrent à leur mamans;
une déclaration d'amour
     chantée et accompagnée souvent de pleurs mais le rire
et la joie dominent.

    La plupart des pays d'Europe ont chacun une journée destinée à
leurs mamans.
         Les mères allemandes sont gâtées dès leur réveil puisqu'il est
de coutume que les enfants apportent le petit déjeuner au lit.
      Elles seront, tout au cours de la journée, inondées de fleurs.
         En Hongrie, les familles sont conviées à des activités culturelles
    et sportives tandis qu'en République Tchèque, les mamans
     sont invitées à l'école de leurs  enfants. Ceux-ci organisent
pour l'occasion une fête et des cadeaux attenden
chacune des mamans.

Des origines lointaines font remonter la fête des Mères et de la maternité à
des traditions légendaires de l'Antiquité par leur rapport avec les célébrations
printanières accordées aux déesses de la fertilité chez les Grecs et les Romains.
L'exemple de Rhéa, mère des dieux et aussi mère de Zeus, à qui les Grecs
consacraient trois jours de festivités chaque printemps, ou encore les
célébrations des «Matralia», ces femmes et mères honorées par les Romains,
évoquent ce rapprochement.

De même, la Vierge Marie, mère entre toutes les mères pour les
Chrétiens,
jouit d'un culte particulier. Un hommage lui était rendu à ce titre,
le quatrième dimanche avant Pâques, où des cadeaux, des fleurs et même des bijoux
ou des métaux précieux lui étaient offerts. Bien ancrée dans les coutumes québécoises
parvenues jusqu'à nos jours, la tradition du mois de Marie durant tout
le mois de mai
témoigne de ce culte rendu à la Vierge.

Par ailleurs, en Angleterre, la tradition du Mother's Day, appelé aussi
Mothering Sunday, célébrée le quatrième dimanche du Carême, est pratiquée
dès le XVIe siècle. En cette journée consacrée aux mères anglaises,
les enfants venaient assister aux réunions familiales, les bras chargés de fleurs
en témoignage d'affection. Aussi, il était coutume pour le fils aîné d'emporter
un gâteau spécialement décoré pour la circonstance et des biscuits fabriqués
d'après une recette traditionnelle. Les filles s'occupaient des travaux domestiques
pour que la mère puisse se reposer après le service religieux dominical.

Un peu d'histoire

Les soldats américains postés en France pendant la Première guerre mondiale
(1914-1918) envoient des cartes vers les États-Unis pour souligner
la fête des Mères. Après la guerre, les Français s'approprient la coutume américaine
et en font un incitatif pour promouvoir la natalité et le repeuplement de la France.
Au début des années 1920, l'Alsacien Camille Schneider s'emploie à faire reconnaître
la fête des Mères à la grandeur de la France par l'intermédiaire du milieu scolaire.
Pour souligner cette fête, les instituteurs incitent les élèves à fabriquer un objet ou
à écrire un compliment pour honorer leur mère. En 1926, après cinq ans de démarches,
Schneider réussit à faire adopter un décret ministériel qui officialise la fête
et la fixe au dernier dimanche du mois de mai. Contrairement à l'Amérique
et à la plupart des pays d'Europe, la France ne peut retenir le deuxième dimanche
de mai puisqu'il souligne déjà la fête de Jeanne d'Arc,
grande héroïne française. Une déclaration du Maréchal Pétain faite en 1941,
en pleine occupation allemande, à l'effet que l'on prenne chaque année une
date pour honorer les mères, contribue à la popularité grandissante de cette fête
qui est l'objet d'une loi en 1950. La petite histoire de cette fête rapporte
qu'un autre grand homme d'état, Napoléon lui-même, aurait évoqué en 1806
la création d'une fête des mères au plan national.

Le thème de la mère a inspiré et inspire encore bon nombre de paroliers
et de chansonniers. Des textes lyriques valorisant le rôle infatigable
des mères aux poésies populaires mettant de l'avant les tourments que
les enfants leur causent, toute une gamme d'émotions maternelles est chantée.
La chanson Les roses blanches  (paroles : Ch. L. Pothier, musique : Léon Raiter)
composée en 1926 et interprétée entre autres par Berthe Sylva évoque cet
hommage aux mères. À l'occasion de la fête des Mères, les premiers vers
du refrain sont encore fredonnés aujourd'hui comme chanson de circonstance,
même par les plus jeunes :

    C'est aujourd'hui dimanche
    Tiens, ma jolie maman,
    Voici les roses blanches,
    Que ton cœur aime tant.

 

Ma maman, pour les autres ce n'est peut-être pas la plus belle,
mais quand on la regarde avec MES yeux, c'est elle la plus jolie.
[Paroles d’enfant]

‘‘MAMAN‘‘

M: est pour MERVEILLEUSE...
pour les millions de choses qu‘elle m‘a donné.
A: pour ATTENTIONNÉE...
pour toutes les petites délicatesses envers moi.
M: pourMANIABLE
pour toute les fois qu‘elle a changé son horaire pour moi.
A: pour AFFABLE...
qui représente chez elle, sa courtoisie,sa bienveillance,
son amabililé
N: pour NOURRICE...
pour avoir toujours su apporter de bons repas sur la
table etse servir de presque rien pour en faire un festin.

Toutes ces lettres ensemble forment le mot ‘‘MAMAN‘‘
qui représente le monde pour moi.


 Les grand-mamans c'est des mamans à la retraite.
[Paroles d’enfant]
 

Moi je dors dans mon lit et mon petit frère dans le sien.
Maman et papa dorment ensemble parce qu'ils sont de la même grandeur.
[Paroles d’enfant]


MAMAN

J‘ai pensé à vous;
Mamans silencieuse, toujours à l‘ouvrage, sans jamais vous
plaindre;
Mamans, épouses fidèles donné au bonheur de vos maris
et vos enfants;
Mamans émus devant le bébé que vous serrez pour la première
fois dans vos bras;
Mamans angoissées, penchées sur le lit de chers malades;
Mamans heureuses des premiers succès de vos écoliers;
Mamans soucieuses de la santé et du pain du lendemain;
Mamans doucement fières de vos premiers (es)communiants(es);
Mamans secrètes gardant pour vous la douleur vivace d‘un
deuil, d‘une déception;
Mamans aimantes, pretes à cueillir meme les enfants rebelles;
Mamans inquiètes devant les émois de vos adolescents;
Mamans généreuses cachant sous le sourire de lourdes peines;
Mamans fatiguées, tenaces malgré tout devant fourneaux,
   nettoyage et lessive;
Mamans sans merci, délaissées par vos enfants ingrats;
Mamans douloureuses devant vos enfants morts;
Mamans sans enfants...au coeur insatisfait;
Toutes les mamans...J'ai pensé à vous...
Chères mamans vieillies sous le poids des peines plus que des
ans, sans que nous nous en apercevions;
Chères mamans lasses, Chères mamans mortes,
Dont le souvenir reste un phere dans notre vie,
Signe de dévouement, de tendresse, de fidélité;
Toutes les mamans, je pense à vous.
En ce jour spécialement choisi pour exprimer nos
sentiments. Au-delà des fleurs et des cadeaux,
au plus intime de nous-memes, vous
trouverez la mesure de notre affection et de notre
reconnaissance;
Et si les actes journaliers ne manifestent pas notre continuelle
tendresse filiale, croyez bien qu‘elle n‘en est pas moins
vivante:
Que nous soyons petits ou grands, vous êtes et resterez toujours:
‘‘NOS MAMANS‘‘
(Ces paroles ne sont-elles pas aussi vraies aujourd‘hui, qu‘elles ne
l‘étaient en 1924 lorsqu‘elles furent écrites.....)


Pour survivre, les sociétés ont plus besoin de futures mamans que d'experts.
[Claude Frisoni]

"FACTURE AQUITTÉE‘‘
Un soir, pendant que maman préparait le souper, son petit
garçon  arrive dans la cuisine et lui présente un morceau de papier.
Maman s‘essuie les mains sur son tablier et commence à lire ce qui
était écrit:
Pour avoie tondu le gazon: $5.00
pour le nettoyage de ma chambre cette semaine: $1.00
pour avoir fait les emplettes pour toi:  $ .50
pour avoir garder mon petit frère pendant que tu
étais au magasin:  $ .25
pour avoir obtenu un bon bulletin: $5.00
pour avoir sorti les déchets: $ 1.00
pour le nettoyage et retelage de la cour: $ 2.00
TOTAL: $ 14.75
Sa mère l‘a regardé droit dans les yeux.
On pouvait voir, dans ses yeux étincelants, défiler une foule de
souvenirs.
La maman prit alors une plume, tourna la feuille et se mit
à écrire au verso:
pour t‘avoir porter pendant 9 mois, c‘est GRATUIT.
pour toutes les nuits passées auprès de toi à prier et à te
soigner, c‘est GRATUIT
pour tout le temps et toutes les larmes dépensées depuis
ta naissance, c‘est GRATUIT
pour toutes les inquiètudes, c‘est GRATUIT
pour tous les conseils, les connaissances transmises et le
prix de tes études, c‘est GRATUIT
pour tes jouets, ta nourriture, tes vetements et meme
pour t‘essuyer les larmes et te moucher, c‘est GRATUIT.
Mon fils, si tu fais l‘addition, tu constateras que le
prix de mon amour pour toi
c‘est GRATUIT.
Et bien,mes amis, quand le fils eut terminé
de lire ce que sa maman avait écrit,
deux grosses larmes coulaient sur ses petites joues.
Le petit bonhomme regarda sa mère et lui dit:
‘‘MAMAN COMME JE T‘AIME!‘‘
C‘est alors qu‘il prit la plume et inscrivit en grosses lettres sur
sa facture:
PAYÉ AU COMPLET.
 

 Une maman est un bon bol à couvercle.
[Proverbe martiniquais]

T'es pas une maman si tu sais pas tout réparer.
[Bill Watterson]

 
Au Viet-Nâm, les viêtnamiens célèbrent aussi la fête des Mères, comme les européens.
C'est la fête du Vu Lan au 15è jour du 7ème mois lunaire.
 

RETOUR INDEX:

  Mai  //  Accueil
 
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez sur le logo:





annuaire



 
 
 
 

Hit-Parade