Rendez-vous  du  Tennis  Mondial

TOURNOI ROLAND  GARROS 

ROLAND  GARROS


"Retour à l'introduction"

Biographie de Roland Garros
Un recordman

Roland Garros, un tennisman ?
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Roland Garros n'était pas tennisman (bien qu'il s'adonnait souvent à ce sport !), mais aviateur. Né en 1888 à St Denis de la réunion, il devint rapidement un aviateur hors-pair célèbre par les multiples records d'altitude à son acquis. Il réalise surtout la 1ère traversée de méditerranée sans escale en 1913, en 7heures 53 minutes. Il sera tué en octobre 1918 lors d'un combat aérien dans les Ardennes.

Il passa à la postérité pour avoir réussi, le 23 septembre 1913, la première traversée de la Méditerranée en 7 h 53 min. à bord de son Morane-Saulnier H, malgré un moteur qui subit deux pannes, au large de la Corse et au-dessus de la Sardaigne. Il lui restait 5 litres d'essence quand il se posa à Bizerte.

Il avait auparavant remporté trois records d'altitude, fait aux États-Unis, au Mexique et à Cuba une tournée d'exhibition de plus de six mois, volé en Espagne, en Italie, en Belgique, en Hollande, en Grande-Bretagne, en Tunisie, au Brésil où il fut l'un des initiateurs de l'aviation militaire de ce pays, en Argentine, et en Allemagne.

Un inventeur
Statue de Roland Garros appuyé sur une hélice au Barachois, à Saint-Denis de la Réunion.
Le conflit de 1914-1918 le fit naturellement pilote de guerre : il remporta quatre victoires.
Dès novembre 1914, il fut le premier spécialiste à définir dans un rapport au G.Q.G. l’avion de chasse tel qu’il sera utilisé dans les décennies suivantes et participa à la mise au point du tout premier chasseur de l'histoire avec le tir de mitrailleuse à travers le champ de l'hélice, dispositif qui lui permit d'obtenir début avril 1915 trois victoires consécutives en quinze jours. Mais une panne le contraignit bientôt d’atterrir en territoire occupé et il fut fait prisonnier avant d'avoir pu détruire son avion ; son système fut aussitôt étudié et amélioré par Anthony Fokker qui en équipa le « Fokker E1 » avec lequel l’aviation allemande acquit dans les airs une suprématie absolue, jusqu’à la fin de 1915.

Tombe de Roland Garros à Vouziers.
Il ne parvint à s'évader qu’au bout de trois ans, fut à cette occasion le co-fondateur de l’Union Nationale des Evadés de Guerre et reprit vite sa place dans l'escadrille « SPA26 » du fameux groupe des « Cigognes ». Mais il fut tué lors d'un combat aérien le 25 octobre 1918 à Saint-Morel dans les Ardennes, près de Vouziers où il est enterré.

Sa postérité
Il avait adhéré au Stade Français en 1906 avec le parrainage de son condisciple d'HEC Émile Lesieur, et c’est ce dernier qui en 1927, devenu président de la prestigieuse association, exigea fermement que l’on donnât le nom de son ami Garros au stade de tennis parisien qu’il fallait construire pour accueillir les épreuves de la coupe Davis ramenée en France par les « Mousquetaires ».

L'aéroport principal de La Réunion, à Gillot, porte également son nom. L'aéroclub Roland Garros le porte également (il y a même un avion qui porte ses initiales F-OPRG).

"Roland-Garros, une histoire sans fin"
Comment est né le stade Roland-Garros ?
Il y a plus d'un siècle…
Même si le stade qui abrite aujourd'hui l'un des quatre plus grands tournois du monde ne fut bâti qu'en 1928, l'épreuve a vu le jour beaucoup plus tôt, il y a plus d'un siècle. La première édition eut en effet lieu en 1891. Réservée uniquement aux joueurs inscrits dans des clubs français, elle s'est déroulée sur les courts du Stade Français. Six ans plus tard, les femmes avaient, à leur tour, leur compétition. Mais ce n'est qu'en 1925 que la Fédération décidait d'ouvrir le tournoi aux meilleurs joueurs étrangers. Les Internationaux de France voyaient donc le jour. Le Stade Français et le Racing Club de France accueillaient en alternance ce grand rendez-vous jusqu'en 1928.


L'open de France est l'un des quatre rendez-vous annuels du tennis mondial. Ce tournois existe depuis 1925, mais se tient à Roland Garros à partir de 1928, après la victoire des "mousquetaires" français lors de la coupe David 1927. Très peu connu à son début, il doit son rayonnement planétaire à la télévision, qui arrive dans les cours au début des années 70. Aujourd'hui, Roland Garros est suivi par plusieurs centaines de millions de téléspectateurs, à partir du monde entier.


Pièce de 10 francs français commémorant le centenaire de la naissance de Roland Garros ;
Date d'émission : 1988 ;
Tranche : Standard au type courant Mathieu dont cette pièce est un dérivé : LIBERTE EGALITE FRATERNITE respectivement séparés par une branche de laurier, de blé et d'olivier.

"Citations"
Le tennis, c'est plus qu'un sport. C'est un art, au même titre que la danse.
Joueur de tennis américain  [ Bill Tilden ]

  Le tennis, c'est 90% de collation d'informations et 10% de créativité.
 [ Joe Chang ]

"La mise en scène, c'est comme le tennis. Au début, on trouve ça déjà tellement difficile de renvoyer la balle dans le court qu'on ne cherche même pas à avoir de stratégie." Cinéaste et acteur français
[ Francis Veber ]

Le tennis et le ping-pong, c'est pareil. Sauf qu'au tennis,
les joueurs sont debout sur la table.
Artiste comique et acteur français   [ Coluche ]

La poésie en vers libres, c'est comme jouer au tennis sans filet.
Poète américain  [ Robert Frost ]

"La crétinerie est une qualité essentielle au tennis."
citation: Joueur de tennis français  [ Yannick Noah ]
 


"Un stade pour les Mousquetaires"
L'événement qui allait bouleverser le tennis français eut lieu en 1927. Cette année-là, Jacques "Toto" Brugnon, Jean Borotra, Henri Cochet et René Lacoste réussissaient l'exploit de conquérir la Coupe Davis sur le sol américain. Les célèbrent Mousquetaires venaient d'écrire la premier chapitre de leur légende. Pour la revanche, en 1928, à Paris, l'événement réclamait un cadre à la mesure de son retentissement. Le Stade Français cédait alors à la Fédération un terrain de trois hectares situé près de la Porte d'Auteuil, pour que soit construit un stade flambant neuf.

"Pourquoi porte-t-il le nom d'un aviateur ?"
Le club ne posait qu'une seule condition : que l'enceinte porte le nom de l'un de ses membres, décédé dix ans plus tôt.
Pionnier de l'aviation, Roland Garros avait réussi la première traversée de la Méditerranée le 23 septembre 1913. Les Internationaux de France 1928 étaient finalement le premier événement à se dérouler au stade Roland-Garros, juste avant que les Mousquetaires ne fassent honneur à cet édifice en conservant
le Saladier d'argent.
"Après-guerre : de l'essor à l'âge d'or".
Même si l'épopée des Mousquetaires s'achevait par une défaite en 1933, le stade de Roland-Garros continuait de vibrer d'année en année avec les Internationaux de France. Annulée de 1940 à 1945 en raison de la seconde Guerre mondiale, l'épreuve prenait peu à peu son essor au fur et à mesure que le tennis se développait. Le tournant intervenait en 1968 : les Internationaux de France devenaient le premier tournoi "open" du Grand Chelem. L'ère du professionnalisme venait de débuter.

"Borg et Evert, les champions de "Roland"
C'est évidemment à la fin des années 70 et au début des années 80 que "Roland-Garros" devenait un lieu mythique du sport international, en plein âge d'or du tennis. Les succès de Björn Borg (six titres, un record) contribuèrent à la renommée du tournoi. Par la suite, Ivan Lendl, Mats Wilander ou plus récemment Gustavo Kuerten allaient écrire, entre autres, les plus belles pages du livre d'or des Internationaux de France.
Les femmes apportèrent, elles aussi, leur pierre à l'édifice. Les sept titres de Chris Evert, ses duels inoubliables face à Martina Navratilova, puis l'hégémonie de Steffi Graf et son histoire d'amour avec le public français (douze ans d'écart entre sa première et sa sixième et dernière victoire en 1999), ou encore la domination de Monica Seles (trois titres en 1990, 91, 92) sont gravés à jamais dans les "murs" de Roland-Garros.

"Un successeur pour Noah ?"
Aujourd'hui, le tournoi mérite amplement d'être considéré comme le plus grand tournoi au monde sur terre battue. Chaque année, la compétition fait rage, à tel point que les succès français se sont fait rares. Après la guerre, seules Nelly Landry (1948), Françoise Durr (1967) et Mary Pierce (2000) ainsi que Marcel Bernard (1946) et Yannick Noah (1983) chez les messieurs ont décroché le titre suprême. 

"Grand Chelem:"
Aux côtés de Roland-Garros, l'Open d'Australie, Wimbledon et l'US Open composent les quatre tournois du Grand Chelem, véritables piliers du jeu avec la Coupe Davis. C'est en 1933, année où l'Australien Jack Crawford remporte successivement les Internationaux d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon, que naît ce concept à l'approche des Internationaux des Etats-Unis. John Kieran, journaliste au "New York Times", écrivait que si Crawford décrochait ce dernier titre, "il accomplirait, sur le court, l'équivalent d'un grand chelem contré et vulnérable au bridge". Crawford échouera en finale face au Britannique Fred Perry, mais l'appellation sera conservée. Précisons aussi que depuis 2000, l'ATP et l'ITF se sont associés pour conjointement organiser la Tennis Masters Cup qui réunit en fin d'année les huit meilleurs joueurs de la saison d'après le classement "ATP Champions Race".
Rares sont ceux qui ont réussi l'exploit de remporter le fameux Grand Chelem. Seuls Donald Budge (1938) et Rod Laver (1962 et 1969) chez les hommes, ainsi que Margaret Court (1970), Maureen Connolly (1953) et Steffi Graf (1988) ont remporté les quatre grands tournois dans la même année. Aujourd'hui, la tâche des champions est d'autant plus ardue que quatre surfaces différentes sont utilisées : le Rebound Ace en Australie, la terre battue à Roland-Garros, le gazon à Wimbledon et le Decoturf à l'US Open.
Andre Agassi est le dernier joueur à avoir remporté les quatre titres suprêmes. Mais ses succès à Wimbledon et à Roland-Garros ont été obtenus avec sept ans d'intervalle. Même si l'Open d'Australie fut un temps boudé par les champions, ces quatre épreuves ne cessent de gagner en prestige. 

 

Revue de détails des trois "cousins" de Roland-Garros.
"L'Open d'Australie"
La première édition s'est tenue en 1905. Le tournoi, qui se déroule au Warehouseman's Cricket Ground, est alors appelé Championnats d'Australasie car l'Australie et la Nouvelle-Zélande se sont partagé l'organisation jusqu'en 1912. La compétition ne s'ouvre aux femmes qu'à partir de 1922. En raison de l'éloignement, les meilleurs joueurs européens et américains furent longtemps réticents à se déplacer. Les vainqueurs sont presque exclusivement australiens jusqu'à la fin des années 1970.
En 1972, la Fédération australienne décide de changer le lieu de l'épreuve tous les ans. Sydney, Perth, Brisbane, mais aussi la Nouvelle-Zélande sont successivement les hôtes de l'épreuve. En 1983, le tournoi s'installe à Kooyong à Melbourne où il gagne peu à peu ses lettres de noblesse, avant de déménager à Flinders Park en 1988. Le gazon est alors abandonné pour laisser place à une surface en dur, le Rebound Ace. En 1997, Flinders Park est rebaptisé Melbourne Park. Depuis 1988, l'Open d'Australie est le seul tournoi du Grand Chelem à posséder un court bénéficiant d'un toit coulissant. Un deuxième court avec une toiture à même été mise en place en 1999.


"Wimbledon"

Wimbledon est le plus vieux tournoi du monde. Il fut créé en 1877 par le All England Lawn Tennis and Croquet Club, toujours organisateur du tournoi et propriétaire des lieux. Le simple dames apparaît en 1884. Jusqu'en 1923, la compétition est désignée sous l'appellation "Championnats du monde sur herbe". Disputée depuis toujours dans ce quartier de Londres, l'épreuve déménage toutefois de Worple Road à Church Road en 1922, année où le challenge round (le vainqueur dispute la finale automatiquement l'année suivante) est abandonné.

Wimbledon est considéré comme le plus prestigieux de tous. Les traditions y sont nombreuses. Les participants sont tenus d'être principalement vêtus de blanc. Interdit aux professionnels sous contrat jusqu'en 1972, le tournoi est boycotté par l'ATP en 1973. L'année suivante, il devient accessible à tous. En 2007, le système d'arbitrage électronique, le Hawk-Eye, est adopté sur les principaux courts.

Le recordman de victoires en simple est Pete Sampras, avec sept titres. En 2008, à l'issue d'une finale homérique face à Roger Federer, Rafael Nadal est devenu le premier joueur depuis Björn Borg en 1980 à accomplir le doublé Roland-Garros-Wimbledon. En 2009, ce fut au tour de Roger Federer d'accomplir pareil exploit. Puis "Rafa" a de nouveau réussi cette rare performance en 2010

"US Open" 

Le premier championnat des Etats-Unis voit le jour en 1881 et se tient en août, à Newport. Il s'y déroule jusqu'en 1918. La formule du challenge round est abandonnée en 1911. Seuls les membres de clubs affiliés à la Fédération américaine peuvent y prendre part. Le simple dames se joue pour la première fois en 1887. Il se dispute à Philadelphie. En 1919, les hommes et les femmes prennent la direction du Forest Hill West Side Tennis Club à New York. Le tournoi s'y dispute sur gazon jusqu'en 1974, puis sur terre battue verte (Har-tru) entre 1975 et 1977. En 1970, le tournoi devient open. C'est aussi le premier "majeur" à adopter le tie-break, qui est même disputé au cinquième set.

Le dernier déménagement se déroule en 1978. Le stade Flushing Meadows, situé dans un autre quartier de New York (le Queens), devient l'hôte du quatrième et dernier tournoi du Grand Chelem. Le Decoturf (un revêtement dur) succède à la terre battue. Dans l'ère open, Roger Federer détient le record de titres en simple gagnés consécutivement : cinq, entre 2004 et 2008.

L'US Open peut se vanter de posséder le plus grand central du monde : le Stadium Arthur Ashe. Ouvert en 1997, il peut accueillir 23 000 spectateurs. En 1999, l'ancien central est rénové et rebaptisé Stadium Louis-Armstrong.


Le premier championnat des Etats-Unis voit le jour en 1881 et se tient en août, à Newport. Il s'y déroule jusqu'en 1914. La formule du challenge round est abandonnée en 1911. Seuls les membres de clubs affiliés à la Fédération américaine peuvent y prendre part. Le simple dames se joue pour la première fois en 1887. Il se dispute à Philadelphie. En 1915, les hommes et les femmes prennent la direction du Forest Hill West Side Tennis Club à New York.
Le dernier déménagement se déroule en 1978. Le stade Flushing Meadows, situé dans un autre quartier de New York (le Queens), devient l'hôte du quatrième et dernier tournoi du Grand Chelem. Le Decoturf (un revêtement dur) succède à la terre battue.
L'US Open peut se vanter de posséder le plus grand central du monde : le Stadium Arthur Ashe. Ouvert en 1997, il peut accueillir 23 000 spectateurs. En 1999, l'ancien central est rénové et rebaptisé Stadium Louis Armstrong.

Le tournoi de tennis de Wimbledon à Londres en Angleterre est un tournoi de tennis sur gazon de la catégorie des Grands Chelems. C'est le plus vieux tournoi de tennis du monde, créé en 1877, généralement considéré comme le plus prestigieux. Il constitue, avec Roland-Garros, l'US Open et l'Open d'Australie, l'une des quatre levées du Grand Chelem. Il débute la dernière semaine de juin et s'achève la première semaine de juillet (2 semaines).
 
Les débuts
Le « All England Lawn Tennis and Croquet Club » qui est responsable de la mise en place du tournoi de tennis le plus important au monde, est un club privé fondé en 1868 prénommé à l'origine le All England Croquet Club. Son premier terrain fut situé à Worple Road, dans le quartier de Wimbledon. En 1875 le tennis sur gazon, un jeu introduit par le Major gallois Walter Clopton Wingfield Walter quelques années avant, fut ajouté aux activités du Club. Durant l'été 1877 le Club fut rebaptisé 'The All England Croquet and Lawn Tennis Club' et marqua un changement en instituant le premier tournoi féminin sur gazon. De nouvelles règles jusqu'ici administrées par le Marylebone Cricket Club ont été établies lors de la réunion. Celles-ci ont résisté au temps et les règles actuelles sont similaires, excepté pour des détails tels que la hauteur du filet et des poteaux et la distance du filet à la ligne du service. Le seul évènement qui s'est pour la 1ère édition tenu en 1877 a été le simple messieurs, remporté par Spencer Gore, un joueur de raquette âgé, parmi les 22 participants. Environs 200 spectateurs payèrent un shilling chacun pour assister à la finale. Au simple messieurs, vinrent s'ajouter les doubles en 1879 et le simple dames en 1884.

L'entrée des dames
May Sutton des États-Unis gagna le championnat des dames en 1905 devenant ainsi la première championne non britannique. Deux années plus tard, ce fut au tour de l'Australien Norman Brookes de remporter le championnat en simple messieurs.
 

 

"Tennis Masters Cup"
C'est aussi l'un des enjeux de Roland-Garros : le vainqueur du tournoi aura de très grandes chances d'être qualifié pour la Tennis Masters Cup, le grand rendez-vous de fin d'année qui réunit les huit meilleurs joueur de la saison. Cette année, la compétition fait son retour aux Etats-Unis (elle y avait été organisée jusqu'en 1989 au Madison Square Garden à New York).
Pour la quatrième année, la Masters Cup, née du mariage l'ATP World Championships et de la Coupe du Grand Chelem, organisée par la Fédération internationale, voyage d'un continent à l'autre. Après l'Europe et Lisbonne (victoire pour Gustavo Kuerten), l'Océanie et Sydney (le titre pour Lleyton Hewitt), l'Asie et Shanghai (doublé de Hewitt), direction le Texas, et Houston. La ville avait déjà accueilli le Masters en 1976.
Le tournoi, doté de 3,7 millions de dollars, se tiendra à partir du 8 novembre au Westside Tennis Club sur un court flambant neuf dont la capacité d'accueil sera de 8 000 spectateurs. Pour la première fois depuis 1974 et Melbourne, la Masters Cup se déroulera en extérieur. Enfin, c'est encore une première (depuis 1985), les Masters Cup de simple et de double se dérouleront simultanément dans le même stade. Sont qualifiés les sept meilleurs joueurs au classement ATP Champions Race. La huitième position ira soit à un vainqueur de Grand Chelem classé entre la 8 et la 20e place soit au huitième du classement


 

Retour Index:
Retour à l'introduction
Juin  // Accueil









Hit-Parade

annuaire