5  JUIN:

SEMAINE  MONDIALE DE  L'ENVIRONNEMENT

ET LE 5 JUIN, C'EST LA  JOURNÉE  MONDIALE DE L'AIR


 


Le Canada est emballé et honoré d’être l’hôte de la Journée mondiale de l’environnement 2017 le 5 juin!

La Journée mondiale de l’environnement nous rappelle que l’on doit prendre des mesures pour conserver et protéger notre environnement naturel.

Le thème de cette année est « Rapprocher les gens de la nature ».

Nous encourageons les citoyens de partout à découvrir leur environnement naturel et d’apprécier les avantages d’un air et d’une eau propres et d’écosystèmes en santé.

Voyez les réalisations du Canada à ce jour dans le domaine de l’environnement :

Célébrons la plus grande journée pour une action positive sur l’environnement!

le Canada a montré sa détermination à agir dans le dossier de l'environnement. En effet, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, et le directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement, Erik Solheim, ont annoncé que le Canada sera le pays hôte de la Journée mondiale de l'environnement en 2017.

Sous l'égide du Programme des Nations Unies pour l'environnement, cette activité d'envergure mondiale est la plus grande célébration annuelle consacrée à l'environnement. Elle se tient le 5 juin et est célébrée par des milliers de collectivités du monde entier. Le Canada profitera de la Journée mondiale de l'environnement pour faire connaître au reste du monde la beauté de son environnement naturel terrestre et marin.

Le Canada collabore avec ses partenaires internationaux, comme le Programme des Nations Unies pour l'environnement, afin de trouver des solutions dans les dossiers nationaux et internationaux entourant l'environnement, notamment celui des changements climatiques.

L'accueil de la Journée mondiale de l'environnement ainsi que les plans qui visent à ratifier l'Accord de Paris sur la lutte contre les changements climatiques le plus rapidement possible montrent que le Canada appuie sans réserve une action mondiale pour s'attaquer aux défis les plus sérieux de notre époque sur le plan de l'environnement.

La Journée mondiale de l'environnement (JME) est le principal moyen par lequel les NU encouragent une prise de conscience et une action d’envergure mondiale pour l'environnement. Au fil des ans, elle s’est développée pour devenir une plateforme globale pour une sensibilisation publique largement célébrée dans plus de 100 pays. Elle représente également la « journée du peuple »  pour une action positive sur l'environnement et transforme les actions individuelles en une puissance collective qui génère un impact positif exponentiel sur la planète.

Aujourd’hui, le Canada a montré sa détermination à agir dans le dossier de l’environnement. En effet, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, et le directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement, Erik Solheim, ont annoncé que le Canada sera le pays hôte de la Journée mondiale de l’environnement en 2017.

Sous l’égide du Programme des Nations Unies pour l’environnement, cette activité d’envergure mondiale est la plus grande célébration annuelle consacrée à l’environnement. Elle se tient le 5 juin et est célébrée par des milliers de collectivités du monde entier. Le Canada profitera de la Journée mondiale de l’environnement pour faire connaître au reste du monde la beauté de son environnement naturel terrestre et marin.

Le Canada collabore avec ses partenaires internationaux, comme le Programme des Nations Unies pour l’environnement, afin de trouver des solutions dans les dossiers nationaux et internationaux entourant l’environnement, notamment celui des changements climatiques.

L’accueil de la Journée mondiale de l’environnement ainsi que les plans qui visent à ratifier l’Accord de Paris sur la lutte contre les changements climatiques le plus rapidement possible montrent que le Canada appuie sans réserve une action mondiale pour s’attaquer aux défis les plus sérieux de notre époque sur le plan de l’environnement.

Citations

« L’esprit de collaboration qui habite les Canadiens est l’une des raisons qui font du Canada l’hôte tout désigné pour accueillir la Journée mondiale de l’environnement. Cette journée sera un volet important des célébrations du 150e du Canada. Le 5 juin 2017, nous allons réunir notre fierté de Canadiens pour notre environnement et notre détermination en vue de trouver des solutions aux défis des changements climatiques. Nous sommes heureux de présenter au monde les approches canadiennes qui nous permettront de créer un pays écologique et concurrentiel pour nos entreprises. »
– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« La Journée mondiale de l’environnement est le jour où la planète entière célèbre notre amour commun et notre dépendance à l’égard de la nature. Cette journée nous incite à protéger notre environnement et à cultiver une grande appréciation de la nature. Étant donné les défis environnementaux majeurs que nous devons relever, nous avons plus que jamais besoin de leadership en environnement. Je suis heureux que le Canada, qui a fait preuve d’un engagement empathique à l’égard des questions environnementales, accueille la Journée mondiale de l’environnement en 2017. À titre de pays hôte, le Canada a l’occasion de montrer encore plus son engagement et d’élargir son leadership à l’échelle internationale. »
– Erik Solheim, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement


Qu'est-ce que la Semaine canadienne de l'environnement?

La Semaine canadienne de l'environnement souligne l'adoption de mesures par tous et chacun pour préserver, protéger et restaurer l'environnement. Cette manifestation annuelle nous offre à tous l’occasion de célébrer les progrès réalisés, mais aussi de favoriser la poursuite des efforts tout au long de l’année.

Il est important de nous rappeler que chaque effort compte, qu'il soit grand ou petit.


Qu'est-ce que la Journée mondiale de l’environnement?

La Journée mondiale de l'environnement a été établie par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1972, et est célébrée chaque année le 5 juin. Cette journée est l’un des principaux moyens pour les Nations Unies d’aider à sensibiliser le monde aux questions environnementales ainsi qu’à stimuler l’attention et l’action.



Qu’est-ce que la Journée de l’air pur?

Célébrée cette année le 5 juin, la Journée de l’air pur souligne les activités écologiques qui font la promotion de la qualité de l’air et la santé partout au Canada. Quel moment idéal pour adopter des comportements qui aident à réduire notre empreinte environnementale!

Qu’est-ce que la Journée des océans?

La Journée des océans, célébrée le 8 juin, vise à nous rappeler le rôle des océans comme source de vie dans le monde entier. Il s’agit d’une célébration internationale proclamée il y a un peu plus de dix ans à l’occasion du Sommet de la Terre des Nations Unies tenu à Rio de Janeiro. Après des débuts timides, cet événement a pris beaucoup d’ampleur dans le domaine de la sensibilisation à l'importance de nos océans.

Qui a créé la Semaine de l’environnement?

L’idée de créer une Semaine de l’environnement est née en 1970, lorsque l’ancien premier ministre, John Diefenbaker (1957-1963), a fait remarquer l’énergie, l’enthousiasme et l’initiative extraordinaires des jeunes dans la lutte à la pollution. Il a lancé, à la Chambre des communes, l’idée de consacrer une semaine par année aux questions environnementales.

Plus tard cette même année, Tom Goode, député de la Colombie-Britannique, a donné suite à l’idée de Diefenbaker en présentant un projet de loi pour désigner une « Semaine nationale canadienne de sensibilisation à la pollution ». Le projet de loi a été adopté à la Chambre avec un soutien considérable du public et de tous les partis politiques. Il a reçu la sanction royale en mars 1971. Pour attirer l’attention sur tous les aspects de l’environnement sain, le titre « Semaine canadienne de l’environnement » a été choisi.

Que peut-on faire pendant la Semaine canadienne de l’environnement?

Chaque année, les Canadiennes et les Canadiens peuvent participer à une vaste gamme d’activités partout au pays. Pour connaître celles qui ont lieu dans votre collectivité, consultez notre page Facebook ou communiquez avec les organisations communautaires de votre région. Vous n’y voyez rien qui vous intéresse? Alors, pourquoi ne pas organiser vous-même une activité?

Vous avez besoin d’autres idées d’activités?

Les occasions sont nombreuses de célébrer notre environnement. Créez votre propre activité ou événement. Voici quelques idées qui pourraient vous aider :
Organisez une fête de plantation d’arbres dans votre collectivité. Planter un arbre est l’un des meilleurs gestes que vous pouvez poser pour l’environnement.
Une activité de peinture et de musique sur le thème de l’environnement, avec des artistes locaux exposant des œuvres sur l’environnement.
 Tournez des vidéos sur différentes façons de poser des gestes respectueux de l’environnement que vous présenterez sur YouTube. Vous pourriez, par exemple, fabriquer vos propres produits d’entretien ménager et savons. Partagez vos connaissances avec le monde entier!
Un concours de bricolage pour enfants uniquement à partir de produits recyclés, p. ex. la fabrication d’un mobile à l’aide du contenu du bac de recyclage.
Un barbecue sans déchets auquel les invités apportent leur vaisselle (ustensiles) ou utilisent un Frisbee comme assiette! C’est bon pour l’environnement et la santé (courir ensuite pour l’attraper)!
Une collaboration avec des établissements d’enseignement locaux pour parrainer des promenades dans la nature ou des discussions à ce sujet. N’oubliez pas de ramasser les déchets en chemin. 
Un court triathlon (marche, bicyclette, course à pied) dont les prix rappellent le thème de la Semaine de l’environnement. Assurez-vous de penser vert en dressant la liste des prix.
Faites participer des dirigeants locaux! Invitez votre maire ou d’autres représentants élus à prononcer une allocution et à participer à vos activités. Lancez une invitation à la chaîne radiophonique ou au journal local.
Invitez les organisations à vocation environnementale locales à installer leur kiosque dans le cadre de votre activité, à votre école ou à votre travail.
Encouragez les citoyens à prendre l’autobus, à faire du covoiturage ou à prendre leur vélo pour aller à votre activité (et vous aussi!) afin de rester actifs et de préserver la qualité de l’air.





Les Nations Unies ont proclamé le 22 mai Journée internationale de la diversité biologique afin d’accroître la compréhension
et la prise de conscience de cette diversité.

Journée mondiale de l’environnement (5 juin)

Urbanisme et écologie : vert où va-t-on ?
A l'heure où l'écologie devient le fer de lance des campagnes de com' municipales, on peut s'interroger sur les véritables perspectives qui sous-tendent ces discours.

Sous ces façades enverdies se cachent souvent d'autres réalités : il faut développer les villes et le tissu urbain pour renforcer leur « attractivité économique », leur « compétitivité » et soutenir la « croissance ». L'écologie urbaine est pavée de bonnes intentions, mais n'en est pas moins devenue le cheval de Troie d'un urbanisme qui, même repeint en vert, n'a pas pour autant changé sa nature, celle d'aménager nos vi(ll)es pour les besoins du capitalisme. Pour faire accepter ces projets, on communique à tout-va, on lance des pseudo-consultations publiques pour obtenir le consentement de la population sur des projets validés en amont depuis longtemps : tout au plus, les habitant-e-s pourront choisir la couleur des bancs ou l'essence d'arbre du parc pour enfants... De toute façon, qui s'opposera à « l'écologie » ?

Bref, on se donne l'image d'une ville tournée vers l'avenir, et quel avenir ! Des villes écobétonnées HQE, toujours plus étouffantes, soumises au règne de la marchandise, au tout-sécuritaire et à la destruction déjà bien avancée du tissu social... Au delà du plaisir du jardinage, c'est bien ces questions autour de l'urbanisme que soulève la création du potager collectif des Lentillères sur les dernières terres agricoles de la ville, menacées par le béton. C'est pourquoi il nous tenait à coeur de mettre cette initiative locale en avant, pour cette nouvelle édition de la Semaine de l'Environnement... 
Bon festival !

La Semaine canadienne de l’environnement se tient la première semaine de juin afin de coïncider avec la Journée mondiale de l’environnement (5 juin). Cette journée spéciale a été désignée par les Nations Unies en 1972 pour stimuler l’action dans le domaine de l’environnement et donner à tous les habitants de la terre les moyens nécessaires pour jouer un rôle actif dans le développement durable et équitable.


Journée de l’air pur (5 juin)

La Journée de l’air pur (5 juin) vise à sensibiliser davantage la population aux questions liées à l’assainissement de l’air et aux changements climatiques, de même qu’à stimuler l’action. Les Canadiennes et les Canadiens peuvent démontrer leur engagement en participant aux activités qui contribuent à améliorer la qualité de l’air, la santé des collectivités et la qualité de vie de tous.

Le secteur des transports est responsable d’une part importante des rejets de polluants atmosphériques et des émissions de gaz à effet de serre. Dans le cadre de la Journée de l’air pur, pourquoi ne pas renouveler votre engagement à utiliser un moyen de transport durable, ou même prendre un engagement? Lorsque vous utilisez le transport en commun, la bicyclette, les patins à roues alignées ou choisissez de marcher, vous pouvez, entre autres, réduire vos émissions de gaz à effet de serre, faire des économies d’essence et contribuer au maintien de votre santé.

Avant de quitter la maison, à l’occasion de la Journée de l’air pur ou tout autre jour, vérifiez la qualité de l’air dans votre localité à l’aide de la cote air santé (CAS).


Journée mondiale des océans (8 juin)

La Journée mondiale des océans (8 juin) vise à nous rappeler le rôle essentiel des océans dans le monde entier. Après des débuts timides, cet événement international a pris beaucoup d'ampleur dans le domaine de la sensibilisation à l'importance de nos océans.

Semaine des rivières et des océans (du 8 au 14 juin)

La Semaine des rivières et des océans (du 8 au 14 juin) est propice à la collaboration qui permettra de mieux faire comprendre ce que sont les bassins versants du Canada et nos rapports avec les milieux d’eau douce et d’eau salée, de même que les mesures à prendre pour protéger ces bassins et les garder en santé, tant dans l’intérêt des être humains que celui de la faune.



Défi Transport (du 3 au 9 juin)

Défi Transport (du 3 au 9 juin) est un événement national qui encourage une compétition amicale entre les organisations et les villes afin de savoir qui peut obtenir le plus haut pourcentage d'employés délaissant leur véhicule pour un moyen de transport plus sain et plus propre, tel que la marche, le vélo, le transport en commun, le covoiturage, les fourgonnettes collectives et le télétravail.

Pour obtenir plus de renseignements sur des initiatives environnementales du gouvernement du Canada, veuillez consulter le site Web d’écoACTION, à www.ecoaction.gc.ca.

La Journée mondiale de l'environnement en 2010 fut célébrée au Rwanda
Des Millions d'Espèces - Une Planète - Un Avenir Commun.
Kigali (Rwanda)/Nairobi (Kenya), le 17 Février 2010 - Le Rwanda, un pays situé en Afrique de l'Est, en transition vers une économie verte, sera l'hôte de la journée mondiale de l'environnement 2010.

La journée mondiale de l'environnement 2010 (WED), organisée chaque année par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) le 5 juin, vise à devenir le plus grand événement mondial d'action positive pour l'environnement.

Le thème de cette année, « Des Millions d'Espèces - Une planète - Un Avenir commun », souligne l'importance, pour l'homme, de la richesse des espèces et des écosystèmes de la Terre. Le thème a également été choisi en soutien à cette année Internationale de la Biodiversité déclarée par les Nations Unies.
Le PNUE a choisi le Rwanda comme hôte pour sa richesse environnementale, qui comprend des espèces rares et économiquement importantes telles que le gorille des montagne, mais également du fait de la volonté pionnière en termes d'écologie qui s'expriment dans ses politiques de développement et de respect de l'environnement.

Alors que le pays est confronté à de nombreux défis allant de la lutte contre la pauvreté et le développement de ressources énergétiques durables à la dégradation des terres, ce «pays des mille collines» développe des stratégies prospectives, dont le développement des énergies renouvelables comme l'énergie solaire et la production de biogaz.

Le pays est déjà internationalement reconnu pour avoir interdit l'usage et la fabrication de sacs plastiques, pour ses campagnes nationales de nettoyage et pour la mise en place d'un « couloir » de protection pour les chimpanzés.

Paul Kagame, le Président de la République du Rwanda, a déclaré : « L'environnement, de la diversité biologique du pays au développement moderne et durable des entreprises, est au coeur de notre vision pour l'avenir du Rwanda. Nous sommes honorés d'accueillir la journée mondiale de l'environnement au nom de la communauté africaine comme au nom de la communauté internationale toute entière, et nous avons hâte d'organiser cette célébration mondiale de la diversité de la vie sur notre planète. »

Achim Steiner, Directeur exécutif du PNUE et Secrétaire général adjoint de l'ONU, a souligné: "WED est devenu l'expression dynamique et populaire du désir de l'humanité de changer les choses de manière positive et significative. Et le Rwanda est un de ces pays d'Afrique qui, malgré des défis importants, saisit les opportunités multiples offertes par le concept d'économie verte. "

Il a ajouté : « La collaboration avec le Rwanda pour WED 2010 est une alliance logique et une source d'inspiration - elle souligne la possibilité réaliste pour toutes les nations, riches ou pauvres, du Nord ou du Sud, de s'engager sur le chemin du développement durable : un chemin fait de nouveaux modèles d'entreprises fondés sur une gestion intelligente du monde naturel, fait d'entreprises propres et durables grâce à la technologie. »

WED est une journée lors de laquelle tout le monde est invité à s'engager et à respecter l'environnement - aussi bien les écoliers que les présidents, les groupes communautaires que les multinationales.
Kigali, la capitale du Rwanda, accueillera l'événement mondial, dans une myriade d'activités sur plusieurs jours pour inspirer les Rwandais, les Africains de l'Est et les gens du monde entier à agir pour la sauvegarde de l'environnement.

Les événements qui auront lieu à Kigali le 5 juin ne seront qu'un infime partie, parmi des milliers de manifestations partout dans le monde. Le PNUE envisage de faire de WED 2010 une fête plus grandiose que jamais, s'appuyant sur l'important succès de WED 2009. Des internautes de plus de 80 pays avaient alors enregistré leurs activités sur le site web de WED, des centaines de personnes avaient posté des Conseils Ecolos du Jour/ Des Conseils au Quotidien, et plus de 10.000 personnes avaient rejoins le mouvement « Twitter for Trees ».

Sous le cri de ralliement « Des Millions d'Espèces. Une Planète. Un Avenir commun », WED 2010 aura pour objectif de mobiliser plus de personnes que jamais pour la cause environnementale, le 5 Juin, avec une grande variété d'activités allant de la plantation d'arbres organisée par les écoles, à des sessions de nettoyage, des journées sans voitures, des concours photo sur la biodiversité, des excursions pour observer les oiseaux, des nettoyages de parcs municipaux, des expositions, des pétitions environnementales, des campagnes nationales pour l'environnement et bien plus encore.

Le site internet de WED 2010 est une plate-forme d'inspiration, d'information et de participation grâce à une interactivité sans précédent. Il offre des conseils quotidiens, des informations et des statistiques sur la biodiversité, un espace où les internautes peuvent enregistrer leurs activités, des campagnes sur les réseaux sociaux et des compétitions pour amener les gens du monde à participer. N'importe qui peut organiser un événement et l'enregistrer sur le site WED 2010 - ce qui compte est de donner un coup de pouce pour protéger l'étonnante variété de la vie sur notre planète.

Une nouvelle vision est requise pour empêcher la perte dramatique de biodiversité, affirme un rapport de l'ONU


L'origine de la Semaine de l'environnement

Depuis plus de trente ans, la Semaine canadienne de l'environnement se déroule la première semaine de juin pour coïncider avec la Journée mondiale de l'environnement , proclamée par les Nations Unies en 1972 et célébrée le 5 juin. La Semaine canadienne de l'environnement a été établie à la faveur d'un projet de loi d'initiative parlementaire présenté par Tom Goode, député de la Colombie-Britannique, et qui a obtenu la sanction royale en mars 1971
Le nom « Semaine canadienne de l'environnement » a été choisi pour attirer l'attention sur les nombreuses facettes de l'environnement et les avantages de la protection de l'environnement.
 


Semaine canadienne de l'environnement
 
La Journée mondiale de l'environnement a été initiée par l'Organisation des Nations unies en 1972 pour mettre en avant un enjeu spécifique important concernant l'environnement, différent chaque année.

Hébergée dans une ville différente, elle est célébrée le 5 juin également avec une exposition internationale durant la semaine correspondante.

L'Organisation Mondiale de l'Environnement est une Organisation intergouvernementale autonome en cours de formation. Son objectif est d'être une autorité politique internationale qui prenne des initiatives environnementales et qui fasse appliquer les décisions politiques existantes comme le Protocole de Kyoto à l'ensemble des pays signataire. Le projet est reçu de manière très inégale : certains voient dans cette organisation une menace pour leur développement, d'autres y voient une nouvelle organisation puissante et bénéfique. Comme l'ONU, l'OME devrait se définir comme apolitique mais être un outil administratif efficace, grâce à la création consécutive d'un ensemble d'instances juridiques qui permettent de faire appliquer les décisions issues des concertations.

 Enjeux

Actuellement la gestion des ressources naturelles à l'échelle globale n'est régulée par aucune autorité. Les ressources naturelles sont considérées que comme des marchandises par les entreprises exploitantes qui cherchent des positions de monopole en oubliant de penser les ressources naturelle comme un stock limité, qu'il faut renouveler afin d'assurer la durabilité de l'exploitation et également la survie de l'espèce humaine entre autres.



AU CANADA...

Le Canada est le deuxième plus grand pays du monde en superficie, et il compte parmi ceux dont le capital naturel est le plus riche. Notre pays est vaste et fertile, et nos lacs et rivières contiennent une grande partie des r éserves d'eau douce renouvelable du monde.

Depuis 35 ans, la Semaine canadienne de l'environnement se déroule la première semaine de juin pour coïncider avec la Journée mondiale de l’environnement.  et encourage les Canadiens à se sensibiliser aux problèmes environnementaux et promouvoir des activités axées sur la préservation, la protection et la restauration de notre environnement.

Dans cette semaine on célèbre aussi au Canada la Journée de l’air pur (JAP) pour sensibiliser davantage le public à deux grandes priorités environnementales, soit l'air pur et les changements climatiques, et pour l'inciter à agir dans ces secteurs.

COMMENT CELEBRER LA JOURNEE MONDIALE DE L'ENVIRONNEMENT
La Journée mondiale de l'environnement peut-être célébrée de multiples façons, y compris des marches, des défilés à vélo, des concerts, des concours de rédaction et de dessin dans les écoles, des plantations d'arbres, des campagnes de recyclage et de nettoyage et bien d'autres activités encore.

Profitons de cette Journée mondiale de l'environnement pour examiner l'état de notre environnement. Prenons le temps de réfléchir aux actions que chacun d'entre nous doit mettre en œuvre, et mettons nous, des maintenant, au travail afin de préserver, ensemble, toute vie sur terre.

Agir pour l'environnement

À propos de la Semaine de l'environnement
Depuis la dernière Semaine de l'environnement, les Canadiens et les Canadiennes ont accompli plusieurs progrès notables en matière d'environnement et ont pris plusieurs mesures pour protéger l’air et l’eau, ainsi que le riche patrimoine naturel dont ils jouissent. Ils peuvent tous être fiers de ce qu’ils ont réalisé au cours de l'année qui vient de s'écouler.

Le Canada a fait de grands pas en avant en travaillant de concert avec tous les secteurs de l'économie et tous les ordres de gouvernement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre qui accélèrent les changements climatiques. Ce nouvel esprit de coopération a ravivé les relations avec les provinces et les territoires dans des secteurs environnementaux très divers, introduisant ainsi une nouvelle ère de collaboration.

Sur la scène internationale, le Canada ratifié le Protocole de Madrid qui préviendra la continuation de la pollution et de la dégradation de l'environnement de l'Antarctique. Le Canada a également fêté l'entrée en vigueur du Protocole sur les polluants organiques persistants (les POP), un protocole qui permettra de réduire notablement ou d'éliminer les émissions de douze substances parmi les plus toxiques.



 

Le 5 juin, faites une fleur à l'environnement  !

2017 - « Rapprocher les gens de la Nature » - Canada
2016 - « Tolérance zéro à l'égard du commerce illicite d’espèces sauvages » - Angola1
2015 - « Sept milliards de rêve. Une seule planète, consommons avec modération » - Italie
2014 - « Élevez votre voix, pas le niveau de la mer » - Samoa
2013 - « Pensez-Mangez-Préservez » - Drapeau de la Mongolie Mongolie.
2012 - « Économie verte : en faites-vous partie ? » - Rio de Janeiro (Drapeau du Brésil Brésil).
2011 - «  Forêts : La nature à votre service. » - New Delhi (Drapeau de l'Inde Inde).
2010: Des Millions d'Espèces - Une Planète - Un Avenir Commun.

2009 - Votre planète a besoin de vous - UNissons-nous contre LE CHANGEMENT CLIMATIQUE
2008 - Non à la dépendance! Pour une économie à faible émission de carbone
 2007 - La fonte des glaces, une question brûlante ?
2006 - Déserts et désertification, ne désertez pas les zones arides.
 2005 ? Des villes vertes, un plan pour la planète!
 2004 - Avis de Recherche! Mers et océans: morts ou vivants?
 2003 - L'eau: deux milliards de personnes en meurent d'envie
 2002 - Donnons une chance à la Planète
 2001 - Connectez-vous à la cyber toile de la vie
2000 - Faisons de l'an 2000 le début du millénaire de l'environnement. Il est temps d'agir!
 1999 - Notre terre, notre avenir : sauvons-la !
 1998 - Pour la vie sur terre ? sauvons nos océans
1997 - Pour la vie sur terre
 1996 - Notre Terre, notre habitat, notre domicile
 1995 - Nous, les peuples: unis dans la défense de l’environnement mondial
* 1994 - Une terre, une famille
 1993 - La pauvreté et l’environnement - briser le cercle vicieux
 1992 - Une seule terre; soigner et partager
 1991 - Les Changements climatiques et la nécessité d’un partenariat mondial.
 1990 - Les enfants et l’environnement
 1989 - Alerte au réchauffement climatique !
 1988 - Quand le peuple privilégie l’environnement, le développement est durable
 1987 - Environnement et logement : mieux qu’un toit
 1986 - Un arbre pour la paix
1985 - La jeunesse: population et environnement
 1984 - La désertification
 1983 - La gestion et le stockage des déchets toxiques: La pluie acide et l’énergie
 1982 - Stockholm dix ans plus tard (rappel des préoccupations environnementales)
 1981 - Les nappes phréatiques ; Des substances toxiques dans les chaînes alimentaires humaines et les aspects économiques de l’environnement
1980 - Un nouveau défi pour la prochaine décennie ? développement sans destruction
 1979 - Un seul avenir pour nos enfants ? développement sans destruction
 1978 - Le développement sans destruction
 1977 - Préserver la couche d’ozone; érosion et dégradation du sol ; bois de feu
 1976 - L’eau : source de vie
 1975 - Les établissements humains
 1974 - Une seule terre


Photo: dromadaire.com

Journée de l'air pur

Le gouvernement du Canada a proclamé la Journée de l'air pur (JAP) pour sensibiliser davantage le public à deux grandes priorités environnementales, soit l'air pur et les changements climatiques, et pour l'inciter à agir dans ces secteurs. Elle fait partie de la Semaine canadienne de l'environnement, qui a été créée pour promouvoir et célébrer les activités qui protègent et nourrissent notre héritage environnemental.

La Journée de l'air pur est une célébration d'activités écologiques qui font la promotion de l'air pur et de la santé partout au Canada. C'est une bonne occasion de faire des choix sensibles à l'environnement en participant à des activités organisées dans votre communauté et, par le fait même, d'améliorer la qualité de l'air. Ayez du plaisir et débutez votre engagement le 4 juin 2004!

Nous sommes tous concernés par la préservation de notre environnement, et tous inquiets également face au problème de la pollution. Cependant, pour la plupart d'entre nous, nos efforts dans notre vie quotidienne pour préserver notre environnement sont minimes. Souvent, nous nous contentons d'y penser, sans changer notre mode de vie. Pourtant, des mesures simples que tout le monde peut adopter peuvent sensiblement améliorer les choses.

Alors voici quelques bonnes résolutions à prendre dès aujourd'hui pour acquérir des réflexes écologiques.

Les 7 commandements de la personne écologique

1 - Je réduirai ma consommation d'eau en diminuant le temps que je passe sous la douche et en rentabilisant davantage les lessives que je fais.

2 - J'utiliserai des produits détergeants qui respectent l'environnement et je réduirai les doses au minimum nécessaire.

3 - J'essaierai de rendre ma voiture moins nocive, et surtout je l'utiliserai moins en ville. Je prendrai les transports en commun autant que possible.

4 - Je trierai mes ordures ménagères.

5 - Je roulerai en vélo le plus souvent possible et je redécouvrirai les bienfaits de la marche à pieds.

6 - Je ne laisserai pas des papiers gras et des canettes vides en souvenir de moi partout où je passerai sur les routes des vacances.


"Citations"
Dans un environnement qui change, il n'y a pas de plus grand risque que de rester immobile.
Président de la République française  [ Jacques Chirac ]

  Nous sommes les fruits d'une sécheresse, nés d'une transformation de l'environnement.
 [ Antoine Spire ]

Agir pour l'environnement

En faisant des choix de consommation éclairés et en utilisant l'énergie avec sagesse, vous pouvez réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) qui accentuent les changements climatiques, et vous acheminer vers une réduction d'une tonne de ces émissions. Parmi les conseils ci-dessous, nombreux sont ceux qui pourront réduire la pollution tout en vous faisant faire des économies!

L'air pur et les changements climatiques:

* Prenez moins souvent votre voiture. Songez à utiliser les transports publics, à recourir au covoiturage, à marcher ou à prendre votre bicyclette pour vous rendre au travail, ou encore privilégiez le télétravail. Une famille utilisant les transports en commun plutôt que l'automobile peut économiser en moyenne 586 $ par mois. Essayez le covoiturage avec des collègues de travail ; même avec une seule personne, le covoiturage réduit instantanément les émissions et les frais d'essence de moitié.
* Évitez de laisser tourner votre véhicule au ralenti : en dix secondes, une voiture au ralenti consomme plus d'essence que si on la redémarrait. Dix minutes de ralenti par jour peuvent vous coûter environ 70 $ par année en carburant consommé inutilement.
* Soyez un(e) automobiliste averti(e) : essayez de combiner vos déplacements, de travailler des horaires souples pour éviter les embouteillages des heures de pointe, et de consommer du carburant contenant de l'éthanol.
* Respectez les limites de vitesse. Sur l'autoroute, utilisez le régulateur de vitesse pour maintenir une vitesse constante et ainsi réduire la consommation de carburant.
* Entretenez votre véhicule et réglez le moteur périodiquement pour consommer jusqu'à 10 p. 100 moins de carburant. De plus, un véhicule bien au point pollue moins.
* À l'achat d'un nouveau véhicule, choisissez le véhicule correspondant à vos besoins qui consomme le moins de carburant. Passer d'un véhicule utilitaire sportif à une berline de taille moyenne réduira vos GES de manière notable.
* Vérifiez souvent la pression de vos pneus. Des pneus mous peuvent faire monter vos coûts de carburant de 50 $ par année et accroître vos émissions de GES.
* Calfeutrez bien les portes, les fenêtres, et toute fissure par où la chaleur peut s'échapper de votre habitation. Vous pourrez ainsi économiser jusqu'à 20 p. 100 en frais de chauffage.
* Baissez la température de 5 °C pendant la nuit et quand personne n'est à la maison. Vous pourrez ainsi économiser jusqu'à 10 p. 100 de vos frais de chauffage et réduire d'une demi-tonne vos émissions domestiques de GES.
* Utilisez du materiel d'éclairage éconergétique comme les ampoules fluorescentes compactes qui utilisent 75 p. 100 moins d'électricité et durent dix fois plus longtemps que les ampoules ordinaires.
* Lorsque vous magasinez pour acheter un nouvel appareil ménager, choisissez celui dont le rendement énergétique est le meilleur. Un réfrigérateur estampillé EnergyStar utilise deux fois moins d'énergie qu'un réfrigérateur fabriqué il y a dix ans.
* Réduisez vos déchets domestiques. Au Canada, environ 25% de nos déchets sont actuellement recyclés ou compostés. Les études montrent qu'avec un peu d'effort, jusqu'à 70% de nos déchets domestiques pourraient éviter de se retrouver dans les sites d'enfouissement.
* Au travail : imprimez et photocopiez recto-verso, réduisant ainsi les coûts de papier ainsi que les quantités d'énergie et de fibres requises pour la production du papier. Le soir ou quand elles ne sont pas utilisées, éteignez les machines comme les ordinateurs, les photocopieuses, les caisses enregistreuses, les cafetières, etc. Prenez les escaliers plutôt que l'ascenseur pour les petits déplacements. Économisez l'énergie tout en faisant de l'exercice !

Qu’est-ce que l’environnement?
Selon le dictionnaire Larousse, l'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie (animale, humaine ou végétale). L'environnement est donc le milieu dans lequel les humains évoluent : ce milieu inclut l'air, l'eau, le sol, les ressources naturelles, les autres êtres et espèces vivantes, les champignons, les microbes, les écosystèmes et la biosphère.

Comment se porte notre planète?
Les Nations Unies affirment dans leur document l’Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire que plus de 60 % des écosystèmes du monde sont en train de se dégrader ou ont déjà atteint un tel niveau de dégradation que les dommages sont irréversibles. Des problèmes importants d'environnement affectent la vie des animaux et des humains de notre planète. Parmi ceux-ci, on retrouve toutes les formes de pollution, les changements climatiques, l'appauvrissement de la couche d'ozone, l'utilisation et la gestion des ressources en eau douce, la déforestation excessive, la désertification et la dégradation des sols, les atteintes à la diversité biologique, etc.
Source : http://www.wed.npolar.no/world-environment-day-2007/view?set_language=en

Saviez-vous que ? :

     Selon l’Organisation mondiale de la santé, 1,5 milliards de citadins subissent des niveaux de
     pollution atmosphérique extérieure supérieurs au niveau maximum recommandé.

     La production d’électricité, l’industrie et les transports sont responsables de la majeure
     partie des émissions de dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre à l’origine du
     changement climatique.

     Le changement climatique est une menace pour les villes côtières et de basse altitude, en
     raison de l’élévation du niveau des mers et de la fréquence et de l’intensité croissantes des
     tempêtes.

     La désertification dans le monde menace de contraindre de plus en plus de gens à chercher
     de nouveaux endroits pour vivre et de nouveaux moyens de subsistance. Les conséquences
     de la désertification et de la sécheresse sont notamment l’insécurité alimentaire, la famine
     et la pauvreté.

     Chaque année les déchets en plastique provoquent la mort de 1 million d’oiseaux, de
     100 000 mammifères marins et d’un nombre incalculable de poissons.

     Les eaux de ruissellement urbaines, les effluents des usines et les rejets des citernes des
     navires représentent chaque année le déversement de 21 millions de barils de pétrole dans
     les océans.

Nous sommes dépendants de notre environnement
La santé de l’environnement est directement reliée à notre santé. En affectant l’environnement, nous affectons également notre santé et celle des autres.  À l’inverse, lorsque les populations sont pauvres et les économies nationales sont faibles, l'environnement est généralement négligé.  Si les ressources naturelles sont surconsommées et que l’environnement se dégrade, les populations souffrent et les économies déclinent. Dans le respect de l’environnement, le développement durable vise à satisfaire les besoins des générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures de satisfaire les leurs.


Eau
 

* Évitez de tondre la pelouse trop court. Gardez-la à une hauteur de cinq à huit centimètres (deux à trois pouces). L'herbe haute retient mieux l'humidité.
* Arrosez la pelouse tôt le matin après que la rosée se soit évaporée afin de réduire les pertes d'eau par évaporation.
* Gardez une cruche d'eau au réfrigérateur au lieu de laisser couler l'eau jusqu'à ce qu'elle refroidisse chaque fois que vous voulez en boire.
* Remplacez une toilette consommant 18 litres d'eau par un modèle à ultra bas volume (UBV) qui en utilise 6 litres : la consommation d'eau sera réduite de 70 pour cent.
* Une toilette qui fuit peut entraîner la consommation inutile de 200 000 litres d'eau par année. Vérifiez la vôtre aujourd'hui. Laissez tomber deux ou trois gouttes de colorant alimentaire dans le réservoir de la toilette et attendez quelques minutes. Si la couleur apparaît dans la cuvette, votre toilette fuit.
* Ne déversez pas de solvants, de produits nettoyants ou chimiques dans les tuyaux.
* N'utilisez jamais de pesticides ou d'herbicides près des puits, des ruisseaux, des étangs ou des marécages à moins que les instructions les accompagnant ne précisent qu'ils peuvent être répandus en toute sécurité dans ces secteurs.
* Ne jetez jamais d'ordures dans la toilette. Les mégots, les couches en papier, la soie dentaire, les applicateurs de tampon en plastique, les condoms et autres objets du genre peuvent créer des problèmes à la station d'épuration ou dans votre système septique.


Nature

* Réutilisez ou recyclez les produits plastiques et évitez ceux qui sont emballés dans des plastiques jetables. Les animaux peuvent mourir après avoir avalé des déchets de plastique ou après s'être empêtrés dans des anneaux servant à regrouper les canettes.
* Si vous pratiquez la chasse ou la pêche, utilisez des balles ou de l'attirail de pêche qui ne contiennent pas de plomb pour éviter que les oiseaux qui ingèrent des grenailles ou des pesées perdues ne soient empoisonnés.
* En bateau, évitez de remuer les sédiments avec les hélices. Ne vous aventurez pas dans les zones peu profondes qui sont des habitats essentiels aux poissons en période de frai ainsi qu'aux plantes et aux invertébrés aquatiques. Réduisez votre vitesse pour éviter que votre sillage ne perturbe les habitats riverains.
* À la pêche, ne jetez pas de menés à l'eau. Les espèces de poisson étrangères et les moules zébrées se sont multipliées ainsi, perturbant l'équilibre des écosystèmes. Avant de sortir votre bateau d'une zone infestée de moules zébrées, nettoyez-en la coque en vous conformant aux directives affichées sur place.
* Plantez des haies d'arbres et d'arbustes autour des champs. Elles fourniront des corridors protégés pour les déplacements des espèces sauvages et préviendront l'érosion du sol.
* Les abreuvoirs à colibris doivent aussi être vérifiés et nettoyés fréquemment, car le sirop sucré peut fermenter et devenir alcoolisé, causant la cirrhose du foie.
* Participez à un projet de conservation ou d'intendance dans votre collectivité pour aider à restaurer les habitats et à protéger les espèces sauvages!
* Considérez le don d'une terre écosensible à un organisme de protection de l'environnement ou à une fiducie foncière. Ce don est souvent déductible de vos impôts.
* Laissez un héritage environnemental en plantant des arbres, en étendant un espace vert, en créant une piste cyclable ou en réservant des terrains pour la conservation. Vous ferez ainsi des cadeaux durables aux gens, aux espèces sauvages et à la planète.

 Utilisez des produits d'éclairage éconergétiques, comme des ampoules fluorescentes compactes. Leur durée de vie est dix fois plus longue que celle des ampoules ordinaires à incandescence et elles sont 75 % moins énergivores.


"Citations"
Les types qui déboisent la forêt amazonienne acceptent enfin de faire un geste pour l'environnement. Désormais, ils mettront de l'essence sans plomb dans leurs tronçonneuses.
Dessinateur de BD belge  [ Philippe Geluck ]

L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.
Journaliste français  [ Nicolas Hulot ]


 

Retour Index:
Juin   //  Accueil








Hit-Parade
annuaire