11 juillet 2017: Journée mondiale de la population

L'UNFPA
 
Le Fonds des Nations Unies pour la population 

"Une bonne partie de la population ne fait aucun effort de réflexion, et ce n'est pas parti pour s'arranger. Alors ou bien on lutte pour une cause perdue et on y perd sa santé, ou bien on essaie de prendre les choses comme elles sont et de s'y faire."
  [Frank Zappa]

« En cette Journée internationale de la population, j’appelle les États Membres à se concerter et à agir rapidement, afin de réduire l’écart qui existe entre la demande et l'apport de soins de santé procréative. La santé et les droits de la procréation font partie intégrante du développement durable et de la réduction de la pauvreté. Investir dans l’accès universel à la santé procréative, c’est investir dans des sociétés en bonne santé et dans un avenir mieux assuré. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU


« Chaque femme et chaque fille est un être humain unique et précieux qui a droit à jouir de chances égales et des droits de la personne universellement reconnus, où qu'elle soit née et où qu'elle vive. Le moment est venu de redoubler d'efforts pour placer l'égalité entre les sexes au sommet de l'agenda international de la paix et du développement. »
Thoraya Obaid,

Directrice exécutive de l'UNFPA

.

Déclaration de Mission

L'UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la population, est un organisme de développement international qui œuvre en faveur du droit à la santé et de l'égalité des chances pour chaque femme, homme et enfant. L'UNFPA offre son appui aux pays pour utiliser les données de population dans la formulation des politiques et des programmes visant à réduire la pauvreté et pour faire en sorte que toutes les grossesses soient désirées, que tous les accouchements soient sans danger, que tous les jeunes soient protégés du VIH et du sida et que toutes les filles et toutes les femmes soient traitées avec dignité et respect.

Comme chaque année, la Journée Mondiale de la Population a été célébrée le 11 juillet.  Cette année, le thème de cette journée portait sur « Investir dans les jeunes ». A cette occasion, des associations et des collectifs de jeunes en partenariat avec des agences du système des Nations Unies en Tunisie, parmi lesquelles le Fonds des Nations Unie pour la Population (UNFPA), ont organisé une campagne de sensibilisation des jeunes et du public tunisien sur l’importance d’investir dans les jeunes, filles et garçons, et de les placer au cœur de l’agenda de développement post-2015.



L'UNFPA ? parce que tout le monde compte.

Atteindre les objectifs de développement 

L'UNFPA s'emploie à améliorer les conditions de vie et à élargir les options des individus et des couples. Au fil du temps, les choix que ceux-ci opèrent en matière de reproduction se répercutent au niveau des communautés et des pays et modifient la structure de la population et les tendances démographiques. 

L'UNFPA aide les gouvernements, à leur demande, à formuler des politiques et des stratégies pour réduire la pauvreté et favoriser le développement durable. Il les aide également à recueillir des données démographiques et à les analyser, de manière à ce qu'ils appréhendent mieux les tendances en matière de population. Il encourage également les gouvernements à tenir compte des besoins des générations futures autant que de ceux des générations présentes.

Les rapports étroits qui existent entre le développement, la santé en matière de reproduction et l'égalité des sexes, autres grands domaines des activités de l'UNFPA, ont été mis en exergue lors de Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) du Caire en 1994. L'UNFPA est guidé dans son travail par le Programme d'action de la CIPD. Les 179 pays assistant à la conférence ont convenu que la satisfaction des besoins de tous dans les domaines de l'éducation et de la santé, y compris de la santé en matière de reproduction, est une condition première de l'instauration d'un développement durable. Le Programme d'action qu'ils ont adopté à ces fins comportent les principaux objectifs suivants : 

 Accès universel aux services de santé en matière de reproduction d'ici 2015; 
 Enseignement primaire universel et suppression de l'écart entre les sexes dans l'éducation d'ici 2015; 
 Réduction de la mortalité maternelle de 75 % d'ici 2015; 
 Réduction de la mortalité infantile; 
 Augmentation de l'espérance de vie; 
 Réduction des taux d'infection par le VIH; 

Il sera capital d'atteindre les objectifs du Programme d'action de la CIPD pour atteindre ensuite les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ces huit objectifs, qui s'inscrivent dans le droit fil de ceux de la CIPD, visent dans leur ensemble à réduire la pauvreté extrême de moitié d'ici 2015. L'UNFPA fait l'apport de ses connaissances spécialisées dans les domaines de la santé de la reproduction et de la population et participe aux efforts conjoints déployés de par le monde pour assurer la réalisation des OMD. 

Amélioration de la santé en matière de reproduction 

La santé en matière de reproduction est un moyen de réaliser le développement durable, et c'est aussi un droit de la personne. Environ 350 millions de couples n'ont pas les moyens adéquats de planifier leur famille ou d'espacer la naissance de leurs enfants. Les investissements consentis dans le domaine de la santé de la reproduction sauvent des vies et améliore la qualité de l'existence, freinent la propagation du VIH et favorisent l'égalité entre les sexes. Ces effets bénéfiques contribuent à leur tour à stabiliser la croissance démographique et à réduire la pauvreté. Les investissements dans la santé en matière de reproduction étendent leurs bienfaits de l'individu à la famille, puis de la famille au monde entier.

L'UNFPA promeut une approche globale des soins de santé en matière de reproduction, qui comprennent: 

 L'accès universel à des informations exactes, à toute une gamme de méthodes de contraception sans danger et de prix abordable, ainsi qu'à des conseils adaptés aux sensibilités; 
 La disponibilité universelle de soins prénatals et de soins obstétricaux; 
 La prévention des maladies sexuellement transmissibles, dont le VIH/sida. 


Réduction des risques de la maternité

Chaque minute, dans le monde en développement, une femme meurt de complications traitables de la grossesse ou de l'accouchement. Chaque minute, une famille est ravagée, la vie des enfants orphelins est mise en danger et la communauté souffre. Et pour chaque femme qui meurt, pas moins de 20 autres subissent de graves traumatismes, fistules ou autres lésions survenant à l'accouchement. 

La stratégie retenue par l'UNFPA pour prévenir les décès maternels comprend : 

 La planification familiale pour réduire les grossesses non désirées 
 La présence de personnel médical formé à tous les accouchements 
 La fourniture de soins obstétricaux d'urgence en temps opportun pour toutes les femmes souffrant de complications. 

L'UNFPA plaide également à plusieurs niveaux en faveur du droit des mères à mettre leurs enfants au monde dans de bonnes conditions de sécurité. Il met en œuvre la Campagne pour éliminer les fistules au niveau mondial, entreprise en collaboration avec divers partenaires pour prévenir cette affection dévastatrice survenant à l'accouchement et pour redonner santé et dignité à celles qui en souffrent. 

Appui aux adolescents et aux jeunes 

La moitié de la population mondiale, soit quelque 3 milliards de personnes, a moins de 25 ans. La prise en compte des défis critiques que doit relever la génération de jeunes la plus nombreuse de l'histoire est une priorité urgente; il y va du succès des initiatives de développement économique et des efforts visant à inverser la tendance actuelle de la pandémie du sida. 

L'UNFPA investit dans des programmes conçus pour répondre aux besoins des jeunes dans les domaines de la santé, de l'éducation, des opportunités économiques et de la préparation à la vie quotidienne. Il s'emploie à faire en sorte que les adolescents et les jeunes se voient dispenser des informations exactes, des conseils non moralisateurs et des services complets et d'un coût abordable pour prévenir les grossesses non désirées et les infections sexuellement transmissibles, y inclus l'infection par le VIH. Dans ce travail, l'UNFPA s'efforce d'associer les jeunes en tant que participants actifs aux programmes qui les concernent. 

"Citations"
La publicité est le reflet exact des tendances de la mode, des habitudes, des désirs, des besoins, des engouements d'une population pendant un temps donné.
  [Claude Weill]

 Nous pensons souvent - et ça fait peur - que la population du globe va finir par éclater. Nous n'y pensons jamais au moment de faire l'amour.
  [Arthur Hope]

Le prolétariat se recrute dans toutes les couches de la population.
  [Karl Marx et Friedrich Engels]

Prévention du VIH/sida 

En 2004, plus de 3 millions de personnes sont mortes du sida et 5 millions ont été infectées par le VIH. Chaque jour, 14 000 personnes, dont la moitié sont âgées de 15 à 24 ans, s'ajoutent au nombre des sujets infectés. Les femmes sont de plus en plus à risque.

La prévention, axe majeur de la lutte de l'UNFPA contre la maladie, est dans le monde entier en cours d'intégration à la programmation de la santé en matière de reproduction. Au rang des grandes priorités figurent la promotion de comportements sexuels moins dangereux chez les jeunes, y inclus le retard du début de l'activité sexuelle, les mesures visant à assurer la large disponibilité des préservatifs et à veiller à ce qu'ils soient utilisés systématiquement et correctement, et la prévention de l'infection chez les femmes enceintes et leurs enfants. 

Promotion de l'égalité entre les sexes 

Les femmes peuvent et doivent jouer un rôle capital dans le développement durable et l'élimination de la pauvreté. Quand les femmes sont instruites et en bonne santé, familles, communautés et nations en tirent bénéfice. Mais la discrimination et la violence sexistes pénètrent presque tous les aspects de la vie, ruinant les perspectives offertes aux femmes et leur refusant la capacité d'exercer pleinement leurs droits fondamentaux.

L'égalité entre le sexes et un droit de la personne et l'un des huit Objectifs du Millénaire pour le développement. Les investissements dans ce domaine peuvent améliorer les conditions de vie des femmes comme des hommes et apporter des avantages durables aux générations à venir. Depuis plus de 30 ans, l'UNFPA est au premier rang de ceux qui portent les problèmes d'égalité et d'équité entre les sexes à l'attention d'un plus grand nombre, promeuvent les réformes en matière juridique et de politique générale, ainsi que la collecte de données sexospécifiques, et soutiennent les projets visant à autonomiser les femmes autonomes sur le plan économique. 


Application d'approches sensibles à la culture

Les activités de l'UNFPA concernent les domaines les plus sensibles et les plus intimes de l'existence humaine, notamment les droits et la santé en matière de reproduction, les relations entre les deux sexes et les questions de population. Les attitudes dans ces domaines présentent d'amples variations selon la culture à laquelle les gens appartiennent et au sein d'un même groupe culturel.

La modification d'attitudes, de comportements et de lois profondément ancrés, tout particulièrement de ceux qui ont trait aux relations entre les sexes et à la santé en matière de reproduction, est un processus qui s'inscrit dans la durée et qui exige une approche respectueuse des sensibilités culturelles. Le Fonds respecte la diversité culturelle, mais il rejette également les pratiques qui mettent les femmes et les filles en danger. Il œuvre étroitement et avec tact avec les communautés pour s'assurer de leur appui en faveur du respect des droits fondamentaux de tous leurs membres. 

Protection des droits de la personne

Tous les êtres humains doivent jouir de droits et de protection sur un pied d'égalité. C'est là un principe fondamental de la mission de l'UNFPA et de sa façon de travailler. 

L'accent résolument mis sur les droits des femmes et des hommes au niveau individuel sous-tend le Consensus du Caire de 1994 qui guide tout le travail de l'UNFPA. Cette importance primordiale accordée aux droits de la personne lors de la CIPD a marqué une réorientation des politiques et programmes de population qui, au lieu de se concentrer sur les chiffres relatifs aux être humains placent ceux-ci au centre même des activités. Lors de cette conférence, des représentants de toutes les régions e de toutes les cultures ont convenu que la santé en matière de reproduction était un droit fondamental de la personne et que les gens avaient le droit de choisir le nombre de leurs enfants et le moment et l'espacement de leur naissance. 

Les droits de la personne affirmés dans les instruments internationaux ont d'importantes implications pour les stratégies concernant les soins de santé en matière de reproduction, l'égalité des sexes et la population et le développement. 

Garantie de la sécurité de l'approvisionnement en produits de santé de la reproduction 

Sans les produits essentiels - des contraceptifs aux trousses de dépistage et à l'équipement nécessaire aux soins obstétricaux d'urgence -, il est impossible d'exercer pleinement le droit à la santé en matière de reproduction. En bien des endroits, il faut fournir d'urgence des préservatifs afin de prévenir une plus vaste diffusion du VIH. Le mandat de l'UNFPA est dans ce domaine de fournir les quantités voulues des produits voulus, dans l'état voulu, à l'endroit voulu, au moment voulu et au prix voulu. Ce complexe processus logistique complexe fait intervenir de nombreux participants, tant du secteur public que du secteur privé. Le Fonds assume un rôle dirigeant pour assurer l'approvisionnement des produits de santé en matière de reproduction, prévoir les besoins, mobiliser les appuis, mettre en place capacité logistique au niveau national et coordonner l'ensemble de ce processus. 

Pour tendre des embuscades, il faut d'abord être sûr du terrain et des populations environnantes sous peine de voir le piège se retourner contre soi.
  [Patrice Franceschi]

 La télévision a une sorte de monopole de fait sur la formation des cerveaux d'une partie très importante de la population.
  [Pierre Bourdieu]

Peu de gens vont aux Caraïbes pour apprendre à connaître la population locale et sa culture. La curiosité ne dépasse pas toujours le désir de goûter le rhum des insulaires.
  [Björn Larsson]

 L'agriculture ne sert plus à nourrir les populations, mais à produire des devises.
  [Robert Linhart]

 Les Russes sont généralement très propres. On a raison de dire, en parlant d'eux : les populations slaves.
  [Alphonse Allais]

Apport d'aide dans les situations d'urgence 

Les crises humanitaires sont des catastrophes sur le plan de la santé en matière de reproduction. À la suite des guerres ou des catastrophes naturelles, les systèmes d'éducation et de santé s'effondrent, la violence sexiste s'accroît, le VIH et les autres infections sexuellement transmissibles se propagent plus largement et les taux de mortalité infantile et maternelle montent souvent en flèche. Les défaillances des systèmes sociaux rendent les femmes et les jeunes particulièrement vulnérables.

Dans le cadre des réactions interinstitutions coordonnées face aux catastrophes, l'UNFPA assume le rôle majeur dans la fourniture de produits et services de nature à protéger la santé en matière de reproduction. Les domaines d'action prioritaire dans les situations d'urgence sont les suivants: maternité sans danger; prévention des infections sexuellement transmissibles, dont le VIH, santé des adolescents et violence sexiste. L'UNFPA encourage également la pleine participation des femmes et des jeunes aux efforts de reconstruction de la société. 


Édification de l'appui 

En tant que premier organisme multilatéral oeuvrant dans le domaine de la population dans le monde, l'UNFPA est le principal avocat de la santé et des droits en matière de reproduction, dont le droit de choisir le nombre de ses enfants et l'espacement de leur naissance. 

Dans le cadre de partenariats avec les autres organismes des Nations Unies, les gouvernements, les ONG, les fondations et le secteur privé, le Fonds sensibilise et mobilise les appuis et les ressources nécessaires pour assurer la réalisation des cibles établies lors de la Conférence internationale sur la population et le développement ainsi que celles des Objectifs du Millénaire pour le développement. En 2004, l'UNFPA a recueilli un volume record de contributions volontaires à ses ressources ordinaires, octroyées par 166 pays, ce qui est aussi un chiffre record. 

Champ d'action mondial de l'UNFPA 

L'UNFPA soutient des programmes dans quatre régions : Etats arabes et Europe, Asie et Pacifique, Amérique latine et Caraïbes, et Afrique subsaharienne. Nous sommes actifs dans plus de 140 pays , zones et territoires par l'entremise de neuf Equipes nationales de services techniques et de 112 bureaux de pays. Les trois quarts du personnel de l'UNFPA travaillent sur le terrain. 
 

En 1989, le Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a recommandé de faire du 11 juillet la Journée mondiale de la population. Cette journée, issue de la Journée des cinq milliards, célébrée le 11 juillet 1987, a pour objet d’appeler l’attention sur l’urgence et l’importance des questions de population, notamment dans le cadre des plans et programmes généraux de développement et sur la nécessité de trouver des solutions.(Source : ONU) 

"Chaque femme et chaque fille est un être humain unique et précieux qui a droit à jouir de chances égales et des droits de la personne universellement reconnus, où qu'elle soit née et où qu'elle vive. Le moment est venu de redoubler d'efforts pour placer l'égalité entre les sexes au sommet de l'agenda international de la paix et du développement." 
Thoraya Obaid, Directrice exécutive de l'UNFPA
 

La population canadienne, dont l'origine ethnique est fondamentalement britannique ou française, est vraiment une mosaïque des peuples qui sont venus, eux-mêmes ou leurs aïeux, de plusieurs pays. Plus de 42 pour cent de la population globale sont âgés de moins de 20 ans.

Contributions

 publiée le 08 juillet 2014 à 09:01

A la veille de la journée mondiale de la population du 11 Juillet, Nabam Tuki (1er ministre de l'Arunachal Pradesh, un état situé au nord-est de l'Inde) a déclaré :
"L'Inde a connu en 2011 une croissance alarmante de plus de 180 millions d'âmes. Notre pays est le 2ème pays le plus peuplé du monde et devrait dépasser la Chine d'ici 2028. Ce sera une tâche ardue de la part du gouvernement et du peuple pour atteindre l'objectif tant chéri d'une population stable, sans générer une sensibilisation de masse et la participation active de toutes les parties prenantes, en particulier les représentants élus et les organismes gouvernementaux."


Retour Index:
JuilletAccueil

annuaire