"MARS"


"LA MENYANTHE ET LA JONQUILLE"

  "On préfère plutôt regarder les fleurs pousser que d'être jardinier. "
Romancier québécois  [ Marc Gendron ]



‘‘LA MÉNYANTHE‘‘
Plante vivace, glabre, aquatique, à feuilles trifoliolées s'élevant au dessus de l'eau. Habitat : eau douce peu profonde et tourbière contribuant à l'édification de "radeau flottant".
NOM français : Ményanthe, trèfle d'eau, trèfle à la fièvre.

FICHE SIGNALETIQUE DU MENYANTHE A TROIS FEUILLES

Caractères biologiques :
Plante vivace aquatique ou semi-aquatique, avec de vigoureux stolons rampants.
Caractères diagnostiques (identification) : Feuilles à 3 folioles entières, ovales ou losangées, venant au dessus de l'eau sur de longs pétioles. Fleurs étoilées, 14 - 16 mm, roses à l'extérieur, blanchâtres à l'intérieur en grappe lâches, érigées : pétales avec une rangée de longs poils blanchâtres.
Distribution géographique (en France) :
commune, mais rare dans le Midi et les Pyrénées.
Biotope (habitat) : fossés, étangs, marécages, marais .
Usages :
                   · Parties utilisées : pétales qui ont été utilisés pour parfumer la bière à la place du houblon dans les pays nordiques.
Constituants chimiques : riche en vitamine C, en fer,
en iode et en glucoside amer.

Propriétés :
Antiscorbutique.A été utilisé en infusions (pour les maladies cutanées, dartreuses). Il est vomitif et purgatif à forte dose. On lui a attribué de nombreuses propriétés médicinales contre : les maux de tête, les ictères, les anomalies de fonctionnement des glandes endocrines, les perturbations de la formule sanguine… Elle n'est pas retenue par la pharmacopée officielle. Les propriétés stimulantes (appétit et digestion) de l'amer sont les seuls effets positifs certains.
Détail intéressant:
On dit qu'une infusion chaque jour pourrait prolonger la vie !!!



‘‘JONQUILLE‘‘

La jonquille est le symbole d'espoir de la Société canadienne du cancer dans sa lutte contre la maladie. Ces fleurs éclatantes de vie et de gaieté sont vendues chaque année en avril et marquent le début de la campagne annuelle. de démarchage de la Société.
À Toronto, un donateur anonyme fit venir, par avion, 5 000 jonquilles provenant de Colombie-Britannique
(où la floraison est plus hâtive qu'en Ontario).

Jonquille est en français un nom vernaculaire qui désigne plusieurs plantes, généralement du genre Narcissus.
En langage des fleurs, la signification de la jonquille est la langueur d'amour, de désir.
 
Certains disent qu'elle est aussi un symbole de la mélancolie.  Elle exprime une attente.
La jonquille est l'un des symboles du Pays de Galles.
Dans le calendrier républicain français, le 28 mars est le 8e jour du mois de germinal, et est officiellement dénommé jour de la Jonquille.


Jonquille ou Narcisse trompette
Narcisse:
Dans la famille des Amaryllidacées, les narcisses (Narcissus) représentent un groupe de bulbes printaniers très populaires. Leur floraison est hâtive (avril/début mai).
Il existe environ 70 espèces et sous-espèces, des hybrides naturels et des milliers de cultivars. La couleur dominante des fleurs est le blanc ou le jaune. Une classification regroupe les narcisses dans 11 classes horticoles basées sur les caractéristiques des fleurs.
Nom latin : Narcissus x,  famille : Amaryllidaceae
catégorie : bulbeuse
floraison : printemps, parfum ou non selon variétés
couleur : blanc ou jaune ou orange,  Hauteur : 0.3 m
plantation : début automne,  multiplication : division caieux
sol : drainé, humide . emplacement : soleil, mi-ombre.
entretien : taille fleurs fanées
NB. petit rappel : le nom "jonquille" est habituellement attribué aux narcisses
trompettes c'est à dire qui ont une fleur par tige et dont la couronne (au centre) est aussi longue ou plus longue que les pétales...
La vrai jonquille (et les hybrides correspondants) est selon les régions soit Narcissus jonquilla qui a plusieurs petites
fleurs par tige soit Narcissus pseudonarcissus, la narcisse trompette sauvage...
Parmi les hybrides de très nombreux ont perdus le parfum des espèces
d'origine et c'est bien dommage ! 

Jours de la jonquille 
À la fin de mars et au début d'avril, les bénévoles de la Société canadienne du cancer s’affairent à livrer et à vendre de magnifiques jonquilles d’un beau jaune soleil afin de recueillir des fonds au soutien de la lutte contre le cancer.
 
La jonquille est le symbole d'espoir de la Société canadienne du cancer dans sa lutte contre la maladie. Ces fleurs éclatantes de vie et de gaieté sont vendues chaque année en avril et marquent le début de la campagne annuelle de démarchage de la Société.
 
Pour savoir comment participer à la vente de jonquilles ou en acheter près de chez vous, communiquez avec votre bureau local de la Société canadienne du cancer. 

Historique des Jours de la jonquille
 
Les Journées de la jonquille ont débuté à Toronto dans les années 50. Un groupe de bénévoles de la Société canadienne du cancer avait organisé un thé-bénéfice et disposé des jonquilles sur les tables en guise de décoration. Telles des soleils, ces fleurs magnifiques irradiaient la joie, l'espoir de vaincre un jour le cancer. Bientôt ces réunions furent connues sous le nom de « thés de la jonquille ».
 
Jackie Brockie, une bénévole qui travaillait également chez Eaton, récupéra le concept et demanda à Lady Eaton de recevoir pour le thé dans le magasin. Sept cents femmes s'y présentèrent.
 
En 1956, une autre bénévole, Lane Knight, demanda à certains restaurants de faire don d'une partie de leurs recettes à la Société canadienne du cancer le jour de l’ouverture de la campagne annuelle de démarchage. Des bénévoles de la Société étaient présents dans les restaurants pour remettre une jonquille aux clients afin de les remercier au moment où ils réglaient leur facture. Cette présence inusitée de jonquilles à travers la ville piqua la curiosité; lorsque certains voulurent payer pour les fleurs ou faire un don, on réalisa que la vente de jonquilles serait une excellente occasion pour la Société de recueillir des sommes supplémentaires.
 
L'année d'après, la bénévole Fran Shannon prit la direction de l'équipe chargée d'organiser la vente de jonquilles dans les rues de Toronto. Un donateur anonyme paya pour l'expédition, par avion, de 5 000 fleurs provenant de Colombie-Britannique (où la floraison est plus hâtive qu'en Ontario).
 La vente de jonquilles connut un succès instantané, rapportant plus de 1 200 $ la première année. L'idée fut reprise par les autres provinces et même par l'American Cancer Society. Aujourd'hui, la Société canadienne du cancer est le plus important acheteur de jonquilles au monde et les producteurs de la Colombie-Britannique doivent planifier leur production afin de pouvoir répondre, tous les printemps, à la demande de la Société canadienne du cancer. 

La jonquille symbole de l’espoir… et du printemps! 

La jonquille est devenue le symbole du printemps et de l'espoir pour des milliers de personnes dans leur lutte contre la maladie. Ces fleurs éclatantes de vie et de gaieté sont vendues chaque année en avril, et m


Retour Index:
Fleur     Accueil

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez ici:






 

<

Votez pour ce site au Weborama

Hit-Parade