"FLEUR DU MOIS" 

"DECEMBRE"

"CAMELIA, MIMOSA, NARCISSE et  GUI" 

"La plus belle de toutes les fleurs est la fleur de la liberté."
Humaniste français  [ Jean Fischart ]

MIMOSA
D‘HIVER

MIMOSA
ROBINIER

MIMOSA

‘‘MIMOSA
Le Mimosa est symbole de sécurité et de sensibilité
Mimosa:
Jadis le Mimosa était considéré, à raison, comme un arbuste frileux dont la culture était confinée aux régions ne connaissant que des gelées bénignes.

Il y a quelques années, nous sommes parvenus à nous procurer un Mimosa extrêmement rare et tout aussi précieux, car il résiste à nos hivers. L'Acacia subalpina provient des alpes australiennes, vers 1500 mètres d'altitude, et de ce fait il est génétiquement résistant au froid. Maintenant tout ça a changé. Des mimosa ont été planté au Canada et ont supporté -17 degré et mesurent aujourd'hui environ 7 mètres. Chaque année de la fin février jusqu'à la mi-avril, durant 6 semaines,
ils se couvrent d'une myriade de pompons jaunes vifs, au parfum mielleux. 

 

Mimosa:
Nom commun: Robinier, faux acacia,  Nom latin : Robinia pseudoacacia
famille : Papilionaceae,  catégorie : arbre
port : colonne large, feuillage : caduc, tiges épineuses
floraison : début été, parfum,  couleur : blanc
croissance : rapide,  Hauteur : 20-25 m
plantation : rien à signaler
multiplication : séparation des rejets en automne
sol : drainé, petite préference pour un sol riche et légèrement humide.
emplacement : soleil, à l'abri du vent.
entretien : suppression des rejets, taille éventuelle de mise en forme en fin d'hiver.

Nom commun : Mimosa,  Nom latin : Acacia podalyriifolia
famille : legumineuse Mimosaceae,  catégorie : arbuste
port : dressé puis légèrement retombant,  feuillage : bleuté, persistant
floraison : début hiver, parfumée,  couleur : jaune
croissance : moyenne,  Hauteur : 3-4 m
plantation : fin hiver-printemps
multiplication : semis après trempage au printemps, bouture en été.
sol : pauvre, drainé.  emplacement : soleil
entretien : la taille après floraison est bénéfique
NB résistance : -5°C
Ce mimosa est recherché autant pour sa floraison précoce que pour son feuillage légèrement bleuté sur des rameaux duveteux.

Nom commun : Mimosa d'hiver,  Nom latin : Acacia dealbata
famille : legumineuse Mimosaceae
catégorie : arbuste,  feuillage : persistant
floraison : hiver,  couleur : jaune
croissance : rapide,  Hauteur : 3-8 m
plantation : après la floraison,  multiplication : greffe
sol : drainé, plutôt acide.
emplacement : soleil .
entretien : la taille après floraison est bénéfique et peut être sévère

CAMELIA 

La Camelia rouge est symbole de fiereté.
‘‘Vous etes la plus belle.
Camélia blanc: Amour dédaigné
Camélia rose: Je suis fier de votre amour. 

 

Le Camelia
Appelé "Tsubaki" en japonais, le camélia est connu pour être la fleur annonciatrice du printemps.
Les théories sur l'étymologie du mot japonais abondent.
D'après le Nihon Shakumei (le livre de l'étymologie japonaise) du philosophe Ekiken Kaibara, le mot "tsubaki" est une modification phonétique des mots signifiant "arbre à feuilles épaisses". Le célèbre universitaire Hakuseki Arai explique, lui, dans son livre To-Ga que l'"arbre à feuilles brillantes" a été condensé en "tsubaki". Quant à Tadashi Fukatsu, il émet dans le livre Etymologie des noms japonais des plantes la théorie que "ton-baik", nom coréen du camélia, a été japonisé en "tsubaki".
Deux autres théories existent selon lesquelles l'idéogramme chinois actuel kanji (qui est une combinaison des symboles "arbre" et "printemps") a été utilisé pour signifier "camélia". La première théorie affirme qu'il s'agit d'une invention japonaise induisant que le camélia annonce le printemps. La seconde prétend qu'on a emprunté le caractère chinois "zhuang", désignant à l'origine un autre arbre sacré à feuilles caduques le "baie de Chine", pour nommer le camélia au Japon.
Quoi qu'il en soit, l'attente impatiente du printemps a probablement présidé au choix de ce caractère et l'on a longtemps considéré le camélia comme un symbole de longévité, de lien amoureux, de mariage heureux, de chance, de victoire et de bonheur.

Le camélia sasanqua est plus petit et plus odorant que le camélia et ses feuilles sont recouvertes d'un duvet. Il fleurit en octobre pour annoncer la venue de l'automne. On pense que le mot "sasanqua" vient d'une variation phonétique du mot chinois pour "fleur de thé Mantan", ainsi appelée car elle est couramment utilisée pour parfumer le thé. Cela démontre que le parfum du sasanqua est très prisé depuis les temps anciens.

Emblématique de la beauté parfaite (dans le langage des fleurs), encensé par Alexandre Dumas et immortalisé par la Traviata de Verdi, le Camélia doit peut-être sa mystérieuse consécration à ses origines.
C'est en effet du Japon que le père jésuite Georges Joseph Camel rapporta cette magnifique fleur, Camellia Japonica, à la fin du XVIIe siècle à laquelle il donna le nom de Camellus.
L'impératrice Joséphine, aussitôt séduite par la délicatesse et la luminosité de ses coloris, lança la mode du Camélia en France.
Elle orna chapeaux et boutonnières des dames de la Belle Epoque qui recherchaient les formes raffinées.
Depuis un siècle, il prospère dans les parcs de la façade atlantique, grâce au botaniste Ferdinand Favre.
Le Camélia appartient à l'espèce des théacées.
Le Camélia du Japon, Camellia Japonica, est considéré comme l'un des joyaux des jardins.
Espèce : théacées
Aspect : rappelle celui des roses, des pivoines ou des œillets. Les fleurs sont simples, semi-doubles ou doubles, dans des coloris allant du blanc au rose, au rouge et au panachage de ces tonalités.
Feuillage : très belles feuilles arrondies, vert foncé, brillantes, très décoratives.
Floraison : spectaculaire, en fin d'hiver pour les variétés les plus précoces par la luminosité des coloris et la délicatesse des fleurs.
Hauteur : de 3 à 5 m et plus.
Diamètre : de 5 à 10 cm.

Il existe de nombreuses variétés de Camélias toutes aussi remarquables parmi lesquelles :
- Gloire de Nantes, demi-double, rose vif, variété hâtive.
- Léonard Messel, semi-double, rose tendre.
- Margaret Davis, blanc crème bordé de rose.
- Margherita Coleoni, double, rouge foncé, tardive.
- Nobilissima, à fleur de pivoine blanche.
- Ville de Nantes, semi-double à fleurs d'œillet, rouge, etc.
- Bérénice Boddy, aux fleurs polymorphes, simples ou demi-doubles, avec des pointes roses,
- Adolphe Audusson, est une des plus anciennes obtentions françaises, de 1875 etc.

Bien que le Camélia soit essentiellement une espèce de plein air, il peut décorer les appartements pendant sa floraison. Il faut toutefois lui éviter la chaleur qu'il supporte mal et les ambiances sèches qui provoquent la chute de ses boutons.

Camelia:
famille : Théaceae
catégorie : arbuste,  feuillage : persistant
floraison : fin hiver à printemps (d'autres variétés :automne ou hiver)
couleur : rouge (existe en rose ou blanc)
croissance : lente,  Hauteur : 1 - 2.5 m
plantation : automne,  multiplication : bouturage
sol : acide, humifère (la terre de bruyère convient mais n'est pas obligatoire).
emplacement : mi-ombre, ombre.
entretien : aucun (taille possible juste après la floraison)
NB même si le Camélia apprécie un terrain frais il ne lui faut pas une terre détrempée

GUI

‘‘GUI‘‘ 

Le Gui est symbole de Triomphe.
Ces plantes, sous lesquelles on s'embrasse, ont des feuilles vert foncé des baies rouges. Les baies symbolisent le sang du Christ et la promesse du salut éternel.
 
On accroche un bouquet de ces feuilles sous un lustre ou au-dessus du cadre d'une porte. Ceux qui se rencontrent sous elles, doivent s'embrasser,
suivant la tradition.

Depuis l'époque druidique le gui est reconnu comme un élément important des préparations de potions. Il peut guérir des jaunisses ou de l'épilepsie si on le cueillit au-dessus d'un buisson d'épines noires, et guérir des fièvres et des coliques si c'est au-dessus d'un buisson d'épines blanches (Normandie). C'est un remède contre les venins si on le boit ou si on l'applique sur l'estomac (Anjou). Le gui peut rendre invulnérable si on le porte en collier (Allemagne du Nord) et apporte le bonheur si on l'accroche dans une maison ou à la poignée de la porte de jeunes mariés (Flandre). Jeter une branche de gui dans le feu pendant la nuit de Noël protège la maison tout au long de l'année.


Attention les baies blanches sont toxiques

Sous-arbrisseau de 0,20 à 0,50 m qui parasite les arbres dont on utilise les feuilles.
Pour les druides il était une plante magique coupée uniquement avec une faucille en or. Ils s'en servaient pour traiter l'épilepsie. On dit qu'une des ses baies mûres mâchée calmement supprime les points de coté. Le gui fait baisser la tension artérielle et régularise le rythme cardiaque. Anxiolytique et hypnotique à faible dose il soulage angoisse, maux de tête et stimule la concentration. L'infusion de feuilles de Gui a la réputation d'être le remède naturel de l'hypertension et de l'artériosclérose.

En décoction une ou deux pincées de feuilles coupées dans une tasse d'eau bouillir puis infuser 10 minutes deux tasses par jour entre les repas.
Un cataplasme de feuilles et de fruits calme bien les douleurs rhumatismales.

DESCRIPTION :

Le Gui est un arbrisseau parasite s'implantant sur l'écorce des arbres. Sa tige s'enfonce dans le bois de la branche qui le supporte, formant une sorte de suçoir. Cette tige, de 40 à 80 centimètres, se divise dès la base en de nombreux rameaux articulés, diffus, rudes au toucher qui forment une touffe globuleuse. Les feuilles, opposées, épaisses, charnues, oblongues, vert jaunâtre, sont marquées de nervures parallèles. Les fleurs, vert jaunâtre, sont groupées à l'aisselle des feuilles, elles donnent des fruits ronds, blancs, charnus, qui renferment une ou deux graines.

USAGES :

Les feuilles de gui contiennent des polyphènols qui présentent des propriétés hypotensives très intéressantes. Le gui est donc utilisé avec succès dans le traitement de l’hypertension artérielle. Une fois la tension redevenue normale un traitement d'entretien permet d'éviter toute rechute. On a mis en évidence dans le gui des substances, dont les lectines et les viscotoxines, qui ont une action immunostimulante. Diurétique, il est utile contre l'albuminurie, la néphrite, la congestion des voies urinaires, l'artériosclérose, pour accompagner la période de ménopause.


NARCISSE:



Narcisse:

Dans la famille des Amaryllidacées, les narcisses (Narcissus) représentent un groupe de bulbes printaniers très populaires. Leur floraison est hâtive (avril/début mai).
Il existe environ 70 espèces et sous-espèces, des hybrides naturels et des milliers de cultivars. La couleur dominante des fleurs est le blanc ou le jaune.
Une classification regroupe les narcisses dans 11 classes horticoles basées sur les caractéristiques des fleurs.


Le nom Narcisse est d'origine persane : il est lié à l'histoire de nargesse (l'œil). En grec, il a été transposé en νάρκισσος (fleur de narcisse), puis en latin narcissus.

 Dans la mythologie grecque Narcisse était un des plus beaux hommes de Grèce, mais les dieux avaient décidé qu'il ne pourrait jamais regarder son reflet. La nymphe des sources Echo, qui avait été condamnée par Héra à ne pouvoir dire à ses interlocuteurs que la fin des phrases qu'elle voulait prononcer, tomba amoureuse de Narcisse. Elle fut rejetée par la vanité de Narcisse, et pour se venger, l'amante déçue demanda aux dieux de le punir par un amour impossible. En châtiment, Némésis (déesse de la vengeance) fît en sorte que Narcisse vît son reflet et en tomba alors amoureux. Il resta alors figé, face à l'eau d'où émanait son reflet. Echo, prise de désespoir, se jeta du haut d'une montagne : c'est de là que viendrait le mot écho, il fut
puni par les dieux et condamné à n’aimer que sa propre personne (d’où le narcissisme) et Narcisse fut transformé en plante.
Tous les jours, il allait alors contempler le reflet de son image dans une fontaine. Un jour, il essaya même de l’embrasser, se noya et se transforma en fleur, le narcisse.

Cette plante porte son nom, à cause de l'inclinaison de ses fleurs en direction des points d'eau, de sa beauté reconnue et de son caractère toxique.

Les narcisses sont des plantes bulbeuses, à feuilles basales et à tiges creuses, portant de une à plusieurs fleurs. Les fleurs comportent six tépales pétaloïdes. Les étamines, au nombre de six, sont insérées dans une couronne ou paracorolle en coupe ou en trompette. Le fruit est une capsule trilobée contenant généralement de nombreuses graines.

Les narcisses sont des plantes à bulbes dont la beauté est très appréciée dans les jardins. Il existe de nombreuses espèces et une multitude de variétés horticoles. Les narcisses sont des plantes toxiques, qui, comme les perce-neige, contiennent de la galantamine. La floraison a lieu de mars à juin, les fleurs étant de couleur blanche ou jaune selon les espèces. Leur odeur forte peut donner la migraine, à l'exemple du narcisse jaune. Quelques espèces toutefois, comme Narcissus serotinus et Narcissus viridiflorus, sont à floraison automnale.

Le narcisse que l’on appelle aussi improprement « jonquille » enchante nos jardins dès le mois de février.
Bien que la durée de floraison du narcisse soit relativement courte (environ 15 jours), vous apprécierez ces petites touffes de couleurs alors que les
tulipes ne sont pas encore sorties.

Les fleurs sortent au gré de l’ensoleillement. Pour prolonger cette période de floraison, n’hésitez pas à planter des bulbes dans des zones moins ensoleillées afin d’en profiter jusqu’au mois de mai.



Narcisse

RETOUR INDEX:
FLEURS:  ACCUEIL: 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez ici:





Votez pour ce site au Weborama

Hit-Parade