" 



Naissance
2 septembre 1941
Décès
23 mai 2017 (à 75 ans)
 
Nationalité: Canadienne

La comédienne Nicole LeBlanc, mémorable Rose-Anna et Bella dans les téléromans historiques, est décédée mardi des suites d'une longue maladie, a confirmé son agence. Elle était âgée de 75 ans.

La fougueuse actrice a créé des personnages forts et mémorables, à commencer par cette Rose-Anna St-Cyr, mythique femme forte de Charlevoix dans la très populaire télésérie historique Le temps d'une paix, de Pierre Gauvreau, de 1980 à 1988. Dès l'année suivante, elle sera de la même équipe de créateurs pour Cormoran, où elle interprète une autre femme forte, l'héroïne condescendante Bella.

«Elle était entourée d'amour», a confié son grand ami, le comédien Denys Paris, le fameux Ti-coune du «Temps d'une paix» et l'un de ceux qui l'ont veillée en maison de soins palliatifs.

«Tout le monde était là, ses grandes amies Pauline Martin et Janine Careau, ses enfants, sa soeur, son frère. On se relayait à son chevet. Tous ceux qu'elle voulait avoir autour d'elle étaient présents.»
Les dernières années de Nicole Leblanc ont été marquées par la maladie. Selon M. Paris, elle avait eu un cancer dont elle était en rémission. «Mais c'est revenu et ça s'est jeté dans les os», a-t-il révélé.
Nicole Leblanc laisse, entre autres, dans le deuil son époux et dramaturge Jean-Claude Germain et leurs enfants, Christine et Renaud. Le couple a d’ailleurs fondé ensemble Le Théâtre du Même Nom (le TMN),
 d’où est sortie une douzaine de créations, dont on retient surtout Les hauts et les bas de la vie d’une diva, qui a aussi été adaptée pour la télé.

Activités

Actrice de cinéma, actrice de télévision, actrice de théâtreVoir et modifier les données sur Wikidata


Nicole Leblanc a interprété plusieurs rôles féminins marquants au cours de sa carrière. Cette grande dame de la télévision et du théâtre québécois est décédée mardi à 75 ans.

Pendant six saisons, Nicole Leblanc a incarné l'un des personnages de la télévision québécoise les plus aimés du public; Rose-Anna dans Le temps d'une paix. Il s'agit sans aucun doute du rôle marquant de sa carrière. Cette émission, diffusée de 1980 à 1986 à Radio-Canada, a marqué le petit écran québécois.

Son interprétation de Bella, dans la télésérie Cormoran, créée par Pierre Gauvreau et diffusée de 1990 à 1993, figure également parmi les rôles déterminants de la carrière de Nicole Leblanc.
La comédienne a également été de la distribution originale des Belles-sœurs de Michel Tremblay en 1968.

Son rôle de Fernande, dans la série Apparences, écrite par Serge Boucher et réalisée par Francis Leclerc, figure parmi ses derniers rôles en carrière.
Moins présente à la télévision et sur les planches depuis quelques années, elle demeurait dans le village de Sainte-Françoise, dans le Bas-Saint-Laurent.

De Maria à Montréal

Née à Maria en Gaspésie en 1941, Nicole Leblanc a dès son jeune âge éprouvé le désir de monter sur scène.

Mais à son arrivée à Montréal, elle a essuyé un refus aux auditions du Conservatoire d'art dramatique.

« Moi, j'arrivais de la Gaspésie avec mon gros accent et tout ce que j'avais, c'était le désir. C'est ça qui m'a mené, cette passion de vouloir faire du théâtre. »

À force de travail, elle a finalement été admise à l'École nationale de théâtre.








Cinéma

1975 : Les Vautours
1978 : The Battle of the Châteauguay
1983 : Lucien Brouillard
2005 : L'Audition : grand-mère accidentée
2006 : Délivrez-moi : Mme Bissonnette
2010 : À l'origine d'un cri : tante Denise

Télévision

1966 : Rue des Pignons (série télévisée) : Fifine Touchette
1978 : Race de monde (série télévisée)
1980 : Le Temps d'une paix (série télévisée) : Rosanna St-Cyr
1984 : Les Hauts et les bas d'la vie d'une diva (TV) : Sarah Ménard
1987 : Bonjour docteur (série télévisée) : Mme Banville
1989 et 1996 : L'Amour avec un grand A (anthologie) : Nicole / Lucienne Tremblay
1990 : Cormoran (série télévisée) : Bella Cormoran
1995 : 4 et demi... (série télévisée) : Paméla Lalonde
1996 : Virginie (série télévisée) : Yolande Lacaille
2001 : Fred-dy (série télévisée) : Mado
2002 : Asbestos (mini-série) : Rose
2002 : L'Auberge du chien noir (série télévisée) : Paméla Lalonde (4 et demi...)
2012 : Apparences (série télévisée) : Fernande Bérubé


En 1986, elle est remporté le MétroStar de la comédienne de l'année pour sa prestation dans «Le temps d'une paix» et a décroché en 1996 le prix Gémeaux de la meilleure interprétation féminine dans une série dramatique, la télédramatique écrite par Janette Bertrand, «L'Amour avec un grand A»).
Inoubliable en Rose-Anna Saint-Cyr dans Le temps d'une paix et dans la peau de Bella dans Cormoran, la comédienne québécoise Nicole Leblanc a rendu l'âme entourée de sa famille et tous ses amis proches, mardi soir, après avoir lutté contre un cancer des os. Elle avait 75 ans.

«Elle était entourée d'amour», a confié son grand ami, le comédien Denys Paris, le fameux Ti-coune du Temps d'une paix et l'un de ceux qui l'ont veillée en maison de soins palliatifs.

«Tout le monde était là, ses grandes amies Pauline Martin et Janine Careau, ses enfants, sa soeur, son frère. On se relayait à son chevet. Tous ceux qu'elle voulait avoir autour d'elle étaient présents.»
Les dernières années de Nicole Leblanc ont été marquées par la maladie. Selon M. Paris, elle avait eu un cancer dont elle était en rémission. «Mais c'est revenu et ça s'est jeté dans les os», a-t-il révélé.
M. Paris, qui l'a accompagnée au cours des six derniers mois, assure cependant que Nicole Leblanc a accepté sa fin avec sérénité.

«Elle était resplendissante, même quand j'allais la chercher après un traitement à l'hôpital. Elle avait beaucoup maigri, mais elle avait l'air d'un ange. Avant d'aller aux soins palliatifs, elle a pu aller à sa maison de Saint-François avec son ami Jean-Guy et elle a tout réglé. Elle a lâché prise dans sa maison.»

Selon ses volontés, une cérémonie privée sera tenue pour la famille et les proches.


«Ma grande sœur»

Nicole Leblanc et Denys Paris se sont connus sur le plateau du téléroman Le temps d'une paix, au début des années 1980. Ils sont très vite devenus des amis intimes.

«La première fois qu'on s'est vus, c'était comme si on se connaissait déjà. On ne s'est jamais lâchés. Elle jouait ma mère à la télé mais dans ma vie, c'était ma grande soeur. Quand nous étions deux ou trois mois sans se voir, on ouvrait toujours une bouteille de champagne quand on se retrouvait», raconte M. Paris.

Dans la vie, ajoute-t-il, Nicole Leblanc ressemblait beaucoup à son personnage de Rose-Anna. «Elle avait cette force de caractère tout en étant très sensible. Elle était facilement touchée. C'est une femme qui avait beaucoup de compassion.»

Nicole Leblanc laisse, entre autres, dans le deuil son époux et dramaturge Jean-Claude Germain et leurs enfants, Christine et Renaud. Le couple a d’ailleurs fondé ensemble Le Théâtre du Même Nom (le TMN), d’où est sortie une douzaine de créations, dont on retient surtout Les hauts et les bas de la vie d’une diva, qui a aussi été adaptée pour la télé.



 

"ANNIVERSAIRES DE NAISSANCE POUR JANVIER"
de vos vedettes sportifs(ves) et politiques:

 Retour Index:
Vedettes  Accueil
 
 


 

Hit-Parade

annuaire