1. Monique Mercure - 17 mai, 89 ans

L’actrice a fait la fierté du cinéma québécois, remportant le prix d’interprétation du Festival de Cannes pour son rôle dans J.A. Martin photographe, de Jean Beaudin. Elle brillera au grand écran, de Deux femmes en or au Violon rouge. Monique Mercure a aussi multiplié les rôles au théâtre, notamment dans Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay, et à la télévision dans L’héritage et Providence.



2. Michel Dumont - 13 août, 79 ans

Monument du théâtre et de la télévision, il a été le digne héritier de Jean Duceppe, dont il a pris la relève à la direction de sa compagnie théâtrale. Visage familier des téléspectateurs, qui s’en souviennent pour son rôle de Fantoche dans Picotine, mais aussi pour ses personnages dans Monsieur le ministre, Des dames de cœur, Marilyn et Yamaska.



3. Jacques Godin - 26 octobre, 90 ans

Durant toute sa vie, l’acteur imposant aura entretenu ses passions pour le jeu, la protection des animaux et la bonne forme physique. Sa performance dans le téléthéâtre Des souris et des hommes reste mémorable. Plusieurs téléromans et séries ont bénéficié de son grand talent, notamment Radisson, Septième Nord, Mont-Joye, Montréal P.Q., sans compter Sous le signe du lion, qui lui vaut deux prix Gémeaux.



4. Alex Trebek - 8 novembre, 80 ans

Né à Sudbury en Ontario et parlant un français impeccable, l’animateur aura principalement fait carrière aux États-Unis, dont 36 ans comme animateur du célèbre jeu Jeopardy! . Atteint d’un cancer du pancréas, il tiendra à poursuivre son travail durant ses traitements. Après des débuts à la station d’Ottawa de CBC, il entreprend sa carrière d’animateur à l’émission de variétés Music Hop.

Sans oublier...




Thérèse Tanguay-Dion, 17 janvier, 92 ans : Mère de Céline, animatrice de Maman Dion reconnue pour son implication dans l’aide à l’éducation des enfants de milieux défavorisés.

Roger D. Landry, 1er février, 86 ans : Président et éditeur de La Presse, longtemps derrière le Gala Excellence à Radio-Canada et TVA

Jean Dumas, 2 février, 82 ans : Homme de médias à Québec, a été chef d’antenne à Télé-4 et copropriétaire de la station CJMF

Robert Conrad, 8 février, 84 ans : Acteur américain des séries Les mystères de l’Ouest et Les têtes brûlées

James Lipton, 1er mars, 93 ans : Professeur de comédie et animateur de l’émission L’Actors Studio



Ghyslain Tremblay, 7 avril, 68 ans : Comédien vu dans de nombreuses séries dont Les cent tours de Centour, Le parc des braves, Montréal P.Q. et Cormoran



Claude Lafortune, 19 avril, 83 ans : Artiste du papier, a animé plusieurs émissions jeunesse dont L’Évangile en papier et Parcelles de soleil

Jacqueline Aubry, 14 mai, 71 ans : Astrologue, a participé à de nombreuses émissions de télé et de radio



Michelle Rossignol, 18 mai, 80 ans : Comédienne, elle a notamment joué Tremblay au théâtre et au cinéma, tenu le rôle de Véronique dans Des dames de coeur et dirigé le Théâtre d’Aujourd’hui



André Cartier, 22 mai, 74 ans : Acteur de plusieurs émissions pour enfants, dont Pop citrouille, a tenu le rôle de Wilfrid dans Entre chien et loup



Yves Létourneau, 26 mai, 94 ans : Comédien et journaliste sportif, a joué le Major Plum Pouding



Andrée Champagne, 5 juin, 80 ans : Comédienne surtout connue pour son rôle de Donalda dans Les belles histoires des pays d’en haut, ministre conservatrice et sénatrice



Jean-Marc Chaput, qui a motivé les Québécois pendant des décennies, est décédé, samedi, à l'âge de 89 ans.
Le 14 février 1953, Jean-Marc Chaput épouse, à l'église Saint-Nicolas d'Ahuntsic, Céline Graton. Celle-ci est notamment la cousine de Françoise Graton, actrice, qui était l'épouse de Gilles Pelletier, acteur. Elle est également la tante de Vincent Graton et de Thomas Graton, deux comédiens québécois. Ensemble, ils ont eu cinq enfants : Patrick, François, Isabelle, Pierre-Yves et Geneviève. Ils ont également 21 petits-enfants.
le 6 juin 2020
Le conférencier Jean-Marc Chaput meurt d’un cancer

Hubert Gagnon, 7 juin, 72 ans : Comédien dans la série Les Oraliens et voix québécoise de Homer Simpson durant 27 ans

Jean Brousseau, 17 juin, 90 ans : Acteur, a joué le Dr Jérôme dans Les belles histoires des pays d’en haut et tenu de multiples rôles au théâtre et à la télévision



Aubert Pallascio, 5 juillet, 82 ans : Comédien dans plusieurs téléromans dont L’héritage et L’auberge du chien noir, a beaucoup joué au théâtre et au cinéma

Naya Rivera, 8 juillet, 33 ans : Actrice de la série Glee qui a péri noyée en Californie

Grant Imahara, 13 juillet, 49 ans : Ingénieur électrique connu pour sa participation à l’émission MythBusters



Régis Philbin, 24 juillet, 88 ans : Animateur américain des émissions Live! With Regis & Kathie Lee et Who Wants to Be a Millionaire



Jacques Galipeau, 30 août, 96 ans : Comédien connu pour son rôle d’Edmond Germain dans La Petite Patrie

Kevin Dobson, 6 septembre, 77 ans : Acteur américain dans les séries Kojak et Les héritiers du rêve

Denise Dubois, 11 septembre, 77 ans : Comédienne connue pour son rôle de Mme Brouillette dans les différentes déclinaisons de C’t’à ton tour Laura Cadieux, a joué régulièrement au Trident

Alexis Bélec, 30 septembre, 48 ans : Acteur de cinéma et de télévision

Muriel Berger, 1er octobre, 87 ans : Comédienne et fantaisiste, a beaucoup joué au Théâtre des Variétés

Michel Mongeau, 11 novembre, 74 ans : Comédien et animateur, a coanimé 275-Allô à la radio de Radio-Canada

France Arbour, 1er décembre, 83 ans : Actrice et professeure de théâtre, vue au cinéma dans Bach et Bottine, Agnès de Dieu et Requiem pour un beau sans-coeur

Alpha Boucher, 16 décembre, 77 ans : Comédien vu dans de nombreux téléromans, dont Les Brillant et Semi-détaché




Biographie
Il a grandi dans le quartier de Ville-Émard (maintenant l'arrondissement Le Sud-Ouest) à Montréal, près du canal de Lachine. Après 50 ans de carrière, il écrit une autobiographie intitulée Mes Amours de personnages dans lequel il partage ses souvenirs, des anecdotes, etc. 6, 7 Il était le neveu du docteur Édouard Millaire (1882-1949) qui a joué un match avec les Canadiens de Montréal lors de la saison inaugurale de Association nationale de hockey en 1910
 
Carrière théâtrale

Il s'impose rapidement comme un acteur possédant plusieurs cordes à son arc, en incarnant des personnages tant dans des pièces classiques que modernes. Il joue notamment dans des pièces de Bertolt Brecht, Paul Claudel, Jacques Ferron, mais aussi dans des œuvres plus classiques comme Hamlet, Dom Juan ou le Festin de pierre, Tartuffe ou l'Imposteur, et le Misanthrope. Il est très souvent associé à la vie théâtrale québécoise et montréalaise, car il a fréquemment joué dans plusieurs théâtres montréalais dont le théâtre du Nouveau Monde. Toutefois, il participe également au Festival shakespearien de Stratford, en Ontario, où il est metteur en scène et comédien.

Formation et début de carrière
Étudiant au collège de l'Assomption, Albert Millaire, alors âgé de 18 ans, fait un voyage éducatif à Stratford (Ontario) afin de participer à un concours oratoire, ce qui déterminera le cours de sa vie professionnelle. Laissant tomber l'idée d'entrer dans les ordres, il opte pour le théâtre et entre au Conservatoire d'art dramatique du Québec.

S'ensuivra une carrière des plus prolifique pour cet acteur et metteur en scène d'envergure, aussi à l'aise sur les plateaux et les scènes francophones qu'anglophones, et ce, en Europe, au Canada et aux États-Unis.

Sa carrière débute par des rôles tirés autant du répertoire classique européen, Brecht, Molière, Claudel, que moderne, Jacques Ferron, Gratien Gélinas, entre autres. Il joue aussi dans des téléromans d'une popularité inégalée pour ce temps. On pense au très apprécié Chenal du Moine (1957-58), Le Courrier du Roy (1959-61), et le très célèbre Le Grand Duc (1959-1963), favori de la jeunesse de cette époque.

Albert Millaire quitte ensuite le Québec pour l'Europe, avec sa femme et ses deux filles. Étudiant à Berlin, Paris et Londres ce voyage d'études de deux ans, lui permet de finaliser son art, de jouer les classiques avec de grands maîtres. Sa prestance, son élégance, son élocution parfaite jouant d'une belle voix grave, autant en français qu'en anglais, procurent à Albert Millaire une notoriété acquise pour son retour au Québec. Dès lors son parcours artistique l'amènera à jouer avec brio et d'une maîtrise exceptionnelle les plus grands rôles au théâtre, au cinéma et à la télévision.

L'agence ajoute ceci : « Son charisme, sa forte personnalité, sa voix inoubliable, son intégrité, son implication dans toutes les sphères artistiques resteront dans la mémoire de tous ceux qui ont eu la chance de le côtoyer. »

Albert Millaire a marqué l'univers du théâtre québécois en tant qu'acteur, metteur en scène et directeur théâtral. Cet art lui aura valu de nombreux prix.

  

 Retour Index:
Vedettes  Accueil
 
 


 

Hit-Parade