Votre vedette québécoise 
Décès d'un grand comique
Paul Berval

« La disparition de Paul Berval nous prive d'un grand comique
pour lequel le public avait une affection fidèle et sincère. »
(Line Beauchamp , ministre de la culture)
(né le 20 janvier 1924 décédé le 25 février 2004)


 

  Décès du comédien Paul Berval

Pierre Daignault, Guy Provost, Paul Berval, nos pionniers du théâtre sont en train de disparaître.
Prenons grand soin de ceux qui reste et honorons-les comme ils le méritent.
 

Paul Berval, Paul Bédard de son vrai nom, est décédé hier matin à l’âge de 80 ans. Sa carrière de 60 ans a couvert le théâtre, la chanson et le cinéma. S’il a tourné plusieurs films dont Deux femmes en or en 1970 et Le Matou de Jean Beaudin, c’est surtout à la télévision que Berval a fait sa marque dans la culture populaire du Québec en participant à plusieurs célèbres séries dont Les Beaulieu et Chez Denise.

Paul Berval est presque autant connu pour sa voix, qui fut celle d'Alacazoo dans Passe-Partout et celle de Fred Caillou dans la version française des Flintstone, Les Pierrafeu. «Nous avons fait 174 émissions ensemble, racontait à la Presse Canadienne Claude Michaud, qui faisait la voix d'Arthur Laroche, le grand copain de Fred. Paul et moi nous n'avions jamais fait de doublage. Nous avons appris ensemble. Il avait le don d'alléger l'atmosphère. C'était un feu roulant de blagues, l'une n'attendait pas l'autre.»

Au gala des Olivier, dimanche soir, on rendra hommage à Berval, qui était entré à l'hôpital la semaine dernière. On pourra voir son amie Denise Filiatreault lui remettre son prix. Une biographie doit paraître en avril 2004


  Ce qu'en dit Mme la Ministre de la culture:
 La ministre de la Culture et des Communications, Mme Line Beauchamp, a appris avec tristesse le décès du comédien Paul Berval. « Comment évoquer sa mémoire sans se rappeler sa voix, son humour et sa prestance ? Il donnait l'impression d'une perpétuelle joie de vivre, qu'il pimentait par ses traits d'humour et ses pitreries. Ses amis, tout comme le public québécois, garderont de lui le souvenir d'un artiste jovial, attachant et polyvalent », a déclaré la Ministre.

Paul Berval est né à Longueuil en 1924. Initié très jeune au théâtre et à l'art lyrique par son père, Paul Berval a fait l'apprentissage des métiers de comédien et de comique sur les planches des cabarets. L'avènement de la télévision lui a permis de se faire connaître d'un vaste auditoire, tant par ses incarnations de nombreux personnages humoristiques dans les téléromans et séries les plus populaires, que par ses participations à des émissions de variétés et des émissions musicales, notamment L'Heure du concert à Radio-Canada. Au cinéma, il a interprété avec sensibilité les rôles aussi exigeants que légendaires d'Onésime Ménard et d'Éphrem Surprenant (Les Plouffe et Maria Chapdelaine de Gilles Carle).

« Entouré des Olivier Guimond, Denis Drouin, Denise Filliatrault et Dominique Michel, Paul Berval fait partie d'une génération de comédiens dont la popularité ne s'est jamais démentie. J'adresse mes plus sincères condoléances à la famille et aux nombreux amis de monsieur Berval. Je compatis à leur peine, tout comme le public québécois qui perd avec lui une figure emblématique de la colonie artistique québécoise », a conclu la Ministre.

Paul Bédard est né à Montréal le 20 janvier 1924 et est mort à Longueuil le 25 février 2004.
. Il avait été hospitalisé jeudi dernier.
C'était un grand folichon, un comédien qui aimait rire et faire rire le monde. Il rajoutait, parait-il, toujours une touche d'humour dans ses scénarios. Malheureusement, il ne nous fera plus rire. Ce comédien qui aimait chanter ( Je t'aime, j'en peux plus). Bien entendu, lorsque nous entendons son nom, nous pensons tout de suite à son seul personnage doublé, l'incontournable Fred Cailloux (les Pierrafeux) auquel il a prêté sa voix pendant plus de six ans. Nous pouvons ré-entendre les aventures sur les ondes de Canal D et  TQS. Mais  parlé de son seul doublage serait oublier tous les autres films, téléfilms et comédies dans lesquelles ce talentueux comédien s’est illustré depuis les années 50, avant-meme la naissance de Radio-Canada... Sa participation à des téléséries tels que, Le Gros Bill Les Plouffe, Le Pirate Maboule, Les chiens chauds, Le Grand remous, La lettre de Nouvelle-France et Le Matou etc.... ont marqués des millions de personnes. D'après son très grand ami Gilles Latulipe, Paul Berval n'a fait que les Pierrafeux et Alakazoo dans les aventures de Passe-Partout... C'est ce qui rendait ce comédien parfois brusque, attachant auprès de ses jeunes admirateurs enfants...
Paul Berval a notamment interprété la voix de Fred Caillou pendant plus de six ans dans la série Les Pierrafeu et celle de la marionnette Alacazou dans Passe-Partout.

Il a aussi joué dans Les Plouffe et dans la série Chez Denise.

Il a par ailleurs participé à une vingtaine de films, dont Deux femmes en or, Maria Chapdelaine et Le Matou.

Dans les années 50, il dirigeait la troupe Le Beu qui rit, dont ont fait partie de grands comiques québécois comme Dominique Michel, Denise Filiatrault et Jacques Normand.

Il a de plus été chanteur dans les années 1960.

Paul Berval est sans conteste l’une des personnalités- phares de l’humour québécois. Toutes générations confondues, lorsque nous évoquons son nom, nous pensons bien sûr à Fred Cailloux (les Pierrafeux) auquel il a prêté sa voix pendant plus de six ans, et dont nous suivons encore avec délice les aventures sur les ondes de Canal D et de TQS. Mais ce serait oublier tous les autres films, téléfilms et comédies dans lesquelles ce brillant comédien s’est illustré depuis les années 50. Sa participation à des téléséries comme Les Plouffe, Le Pirate Maboule, Le Grand remous, La lettre de Nouvelle-France et Le Matou, a marqué des millions de personnes. Et son rôle d’Alakazoo dans l’émission-vedette Passe-Partout a enflammé l’imaginaire des tout-petits pendant plus de 10 ans. Malgré tout, si nous connaissons toutes et tous l’acteur Paul Berval, nous en savons beaucoup moins sur l’homme qui est monté sur les planches bien avant de vivre les débuts de Radio-Canada et son futur succès dans l’ensemble des foyers québécois. Passionné, sincère, parfois déroutant, Paul Berval a eu une vie hors du commun. Une vie qu’il nous conte aujourd’hui dans la plus grande simplicité, et qui nous rendra ce grand artiste encore plus attachant.


Ils ont dit de lui:
«C'était un maître» - Denise Filiatrault
«J'ai beaucoup appris de mon métier en regardant travailler Paul.»
- Dominique Michel
«Paul Berval est un des comédiens les plus drôles du monde.»
? Normand Brathwaite
L'humour, toujours l'humour
Après des cours au conservatoire Lasalle, Paul Berval, de son vrai nom Paul Bédard, entame sa carrière théâtrale dans la troupe d'Henri Deyglun. Il joue d'abord des rôles dramatiques dans les radio-romans en vogue au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, mais c'est vraiment à l'humour qu'il choisit de consacrer sa vie.
Il fera partie des Variétés lyriques qui se produisent au Monument national. Les auditoires viennent en foule assister à ses parodies de grands classiques du théâtre ou de chanteurs d'opéra. On le verra aussi dans des productions de Gratien Gélinas, notamment Ti-Coq et Bousille et les justes. À la télévision naissante, il jouera dans La famille Plouffe et sera Onésime dans la version cinématographique de cette même oeuvre de Roger Lemelin.
 

Il a joué dans de nombreux films, téléfilms et séries télévisées au cours de sa carrière dont les premiers au début des années 1950 avec LE GROS BILL (1949) et LES LUMIÈRES DE LA VILLE (1950). Il a tourné dans plus d'une dizaine de films dont DEUX FEMMES EN OR (1970), Y'A TOUJOURS MOYEN DE MOYENNER! (1973), LES PLOUFFE (1981) et LE MATOU (1985).
À la télévision, on retiendra notamment ses prestations dans les séries CRÉ BASILE (1965) où il incarne le personnage d'Antonio et dans CHEZ DENISE où il interprète le personnage de Frederico Morelli.
Les moins âgés se souviendront surtout de lui pour la voix de Fred Caillou dans la série animée LES PIERRAFEU, une émission maintes fois rediffusée. Il a été également la voix derrière le personnage d'Alakazoo dans la série pour enfants PASSE-PARTOUT.

Artisan: Paul Berval Fonction(s) occupée(s): Interprétation
Filmographie sélective (La correction des données est en cours)
La Mascotte (1997)       Interprétation
Windigo (1994)        Interprétation
Équinoxe (1986)       Interprétation
Matou (Le) (1985)       Interprétation
Hot Dogs (1983)       Interprétation
Maria Chapdelaine (1981)       Interprétation
Plouffe (Les) (1981)       Interprétation
Deux pieds dans la même bottine (Les) (1974)       Interprétation
Y a pas d'mal à se faire du bien (1974)       Interprétation
Y a toujours moyen de moyenner (1973)       Interprétation
Apparition (L')(1972)       Interprétation
Colombes (Les) (1972)       Interprétation
Chats bottés (Les) (1971)       Interprétation
Fleur Bleue (1971)       Interprétation
Deux femmes en or (1970)       Interprétation
Martien de Noël (Le) (1970)       Interprétation
Jusqu'au coeur (1968)       Interprétation
Il était une guerre (1958)       Interprétation
Suspects (Les) (1957)       Interprétation
Lumières de ma ville (Les) (1950)       Interprétation
Gros Bill (Le) (1949)       Interprétation


Paul Berval conduit à son dernier repos

On a célébré samedi le 6 mars 2004 les obsèques du comédien et fantaisiste Paul Berval, à la cathédrale Saint-Antoine-de-Padoue, à Longueuil.
Plusieurs artistes ont assisté à la cérémonie, dont Janine Sutto, Dominique Michel, René Caron et Andrée Lachapelle.



 

Vedette Index   Accueil

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
Cliquez sur ce logo:




annuaire
 
 
 

Hit-Parade