(mise à jour le 27 juin 2015)
 
 


"Linda Lemay"
(née le 25 juillet 1966)
"Sa citation"
T'as de la chance maman Le plus fort c'est mon père.
Paroles de la chanson Le plus fort c'est mon père



 
 

Biographie page 1   page 2Album photo

"Mariage"
 Lynda fera le grand saut. La cérémonie aura lieu le samedi le 23 juillet 2005.
Celle qui portera la robe blanche pour la première fois le fera sur un bateau.
C'est sur l'eau de la province de Québec que l'artiste épousera Michael.
C'est lors du lancement de son dernier album que Lynda était vue avec son amoureux.
L'homme est le gérant de "Boogie Wonder Band" un groupe disco qui remporte un succès mondial.
Michael Weisinger a notamment travaillé avec Paula Abdul, Joe Cocker et Kool & The Gang.
D'origine états-unienne, Michael reste depuis un moment  au Québec. On a même découvert sur le web qu'il a été preneur de son pour l'album "Défaire l'Amour" de Bruno Pelletier en 1995.
Une chose est sûre, en ce qui concerne la personnalité de ce mystérieux Michael Weisinger, c'est qu'il doit bien s'entendre avec Jessie, la fille qu'elle a eue avec Patrick Huard. On sait que cette enfant demeure la priorité de la célebre maman, avant les choses de coeur et sa carrière.


Née à Portneuf au Québec en 1966, Lynda Lemay a écrit sa première chanson, intitulée "Papa es-tu là ?" à l'âge de neuf ans. Depuis, elle n'a jamais connu l'angoisse de la page blanche. Il ne se passe pas une semaine sans qu'elle enrichisse son répertoire de près de cinq cents chansons. De son propre aveu, ses créations sortent spontanément de sa tête, de son ventre et de son coeur. "Je suis incapable d'écrire la moindre note de musique dit-elle. Je trouve des lignes mélodiques en grattant ma guitare et j'enregistre immédiatement ces notes. Je me laisse guider par l'émotion, alors rimes et paroles se bousculent dans ma tête".
Adolescente timide et réservée, Lynda s'exerce à la littérature. A dix-huit ans elle entreprend des études de lettres et commence un roman. Son destin bascule le jour où elle se met à tapoter les touches du piano familial. "J'ai rapidement compris que la chanson était ma vraie voie" 
 Depuis, elle ne rate jamais l'occasion d'exercer sa fibre créatrice. "Pour gagner un peu d'argent, j'ai été serveuse pendant quelques mois. Entre deux services, j'écrivais des paroles sur des sacs en papier et j'allais les chanter au barman du fast-food voisin". Lynda est capable d'écrire, de composer et d'interpréter, avec la même veine, des refrains teintés d'humour et des couplets tragiques, fût-ce pour évoquer, avec tact, les problèmes de l'euthanasie ou du suicide. Chaque jour, elle absorbe, telle une éponge, les grands et les petits faits de l'actualité. Ils ressortent ensuite en vrac de son esprit.
Parfois on la compare à Brel, Brassens ou à d'autres poètes français. "C'est d'autant plus flatteur que je ne me suis jamais inspirée de leurs oeuvres. Parfois, je vous l'assure, j ai eu à peine l'occasion de découvrir leurs textes !"

Dans ses jeunes années, l'image de la France, pour Lynda, c'était d'abord Johnny Hallyday. Elle collectionne avec passion tout ce qui touche à sa carrière. Les débuts de Lynda remontent à 1988. Elle remporte alors une série de concours au Québec. En France, elle obtient, en 1995, le prix "Sentier des Halles" aux Francofolies de la Rochelle, puis, l'année suivante, deux Prix au "Tremplin du Chorus des Hauts de Seine".
Entre ces deux dates, elle enregistre un album sacré disque de platine au Québec 160000 exemplaires vendus ! En 1996, à Montreux, elle a été l'une des invitées d'un hommage à Charles Trenet, organisé par le Festival de jazz. Ce soir-là, Charles Aznavour, présent dans la salle, est tombé sous le charme.

 Elle enregistre un album sacré Disque platine au Québec : 160 000 exemplaires vendus! En 1996, à Montreux, elle a été l’une des invités d’un hommage à Charles Trenet, organisé par le Festival de jazz. Ce soir-là, Charles Aznavour, présent dans la salle, est tombé sous le charme.
 
En 2001, on soulignait les dix ans de carrière de Lynda. Une carrière encore bien jeune mais dont le parcours est jalonné de succès et de réalisations remarquables…

Son talent dans l’évocation de sujets légers (son crayon dans "Drôle de mine") ou graves (le viol dans "On m'a fait la haine"), lui vaut un premier disque d'or. Un bonheur n'arrivant jamais seul, Lynda épouse en juillet 95 l'humoriste Patrick Huard. Le couple est alors un des plus en vue de l'actualité people au Québec. Mais malheureusement, ça n'a pas duré. Ce fut une dure épreuve pour elle mais elle a su se relever graçe à la force que lui donnait sa fille, et lle a continué à excellé dans son domaine qui lui est si cher à son coeur, sa raison de vivre.

Linda a compris depuis longtemps les nombreuses différences entre les hommes et les femmes, et les raisons de la difficulté de communication entre eux. Les attentes des uns sont à des années lumière des autres : dans ces conditions, comment s'entendre ?
Ou encore la déception quand l'amant rêvé subit une panne momentanée, sous le regard déçu et pas toujours compatissant de sa partenaire (Bande de dégonflés). Les difficultés de la vie de couple passées au crible nous ferez fuir la vie à deux (Chéri tu ronfles, des pieds des mains) si elle ne nous rappelait pas les nombreux bonheurs désirables inhérents à l'amour ; et vers lesquels inconsciemment nous nous tournons (La marmaille, La lune et le miel, La chouette). Quand elle en a terminé avec l'amour elle se tourne vers ceux, ou plutôt celles, qui n'ont pas la chance d'approcher des " p'tits mois d'amour ". Celles là ce sont les célibataires, les filles trop timides ou déjà échaudées qui n'ont plus la force de faire face à " L'homme dans toute sa splendeur ". La solitude leur laisse des rêves dont elles se nourrissent (Les filles seules) : " Elles conservent un cœur de rêve ", qui sait si elles ne finiront pas blessées à vie (au nom de toutes les frustrées) :
" J'ai composé cette chanson thérapeutique/ Plus on la gueule fort, mesdames/ Et plus on se sent libérée/ Je la conseille à toutes les frustrés chroniques ".
Alors quelle que soit votre humeur choisissez votre morceau favori, Mesdames, Messieurs, vous êtes sur d'appréciez son regard pétillant sur ce qui nous rapproche et pourtant hélas nous sépare
encore trop souvent : L'AMOUR.

Un parrain de renom
Au printemps 96, la Québécoise entame sa première tournée sur le vieux continent. En même temps sort, son album La Visite qui comprend sa chanson fétiche, "Mon père, c'est le plus fort". Et c’est en juillet, en participant à un hommage à Charles Trenet au festival de jazz de Montreux en Suisse, qu’elle séduit Charles Aznavour. Printemps 97, enceinte de sa fille Jessie, elle vient enregistrer son troisième album en France.

Faits marquants de sa carrière au Canada:
Novembre 2002 : Certification Or pour l'album Les lettres rouges (50 000 copies vendues).
Juin 2002:  Les lettres rouges de Lynda Lemay est no 1 au Palmarès des ventes francophones au Québec pour huit semaines consécutives dès la sortie de l’album.
Mai 2002:  Lancement de l'album Les lettres rouges.
Février 2002: Pour une quatrième année consécutive, nomination aux Prix Juno, cette fois dans la catégorie Meilleur vendeur - album francophone pour l'album Du coq à l'âme.  
Janvier 2001: Nomination au Gala des Junos, à Toronto, dans les catégories Meilleure interprète féminine et Album de l'année ? meilleure pochette.
Octobre 2000:  Sortie de son cinquième album, Du coq à l'âme.
 Début de sa nouvelle tournée au Québec.
Gagnante du Félix Artiste québécois s'étant le plus illustré à l'étranger, à l'ADISQ.
Février 2000: Nomination au Gala des Junos, à Toronto, dans les catégories
Album francophone de l'année ? meilleur vendeur et Meilleure artiste féminine.
Octobre 1999: Nomination au Gala de l'ADISQ dans deux catégories : Album populaire de l'année
et Artiste québécois s'étant le plus illustré à l'étranger.
Septembre 1999: Retour sur les scènes de Québec et de Montréal.
Février 1999: Certification Or pour l'album Live.
Nomination au Gala des Junos, à Toronto, dans deux catégories.
Janvier 1999: Lancement du quatrième album, Live.
Novembre 1998: Lauréate du Félix Interprète féminine de l'année au Gala de l'ADISQ (choix du public)
Nomination au Gala de l'ADISQ dans six catégories.
Mars 1998: Première du spectacle de la tournée 1998-1999.
Février 1998:  Certification Or pour l'album Lynda Lemay.
 Lancement du troisième album, Lynda Lemay. 
Décembre 1997: Certification Double platine pour l'album Y. 
Décembre 1996: Fin de la tournée Y, au Capitole de Québec, après plus de 200 représentations. 
Janvier 1996: Certification Platine pour l'album Y.
Novembre 1995: Nomination au Gala de l'ADISQ dans sept catégories.
Octobre 1995:  Lancement du mini-album La visite, enregistré en spectacle. Il regroupe « La visite », « Le plus fort c'est mon père », « Drôle de mine » et « La veilleuse ».
Septembre 1995: Lauréate de la « Bourse internationale CFGL » de 25 000 $ qui lui permettra de faire rayonner son talent à l'extérieur du pays. 
Mai 1995: Certification Or pour l'album Y.
Mars 1995: Nomination au Gala des Junos, à Toronto, dans la catégorie
Album francophone de l'année ? meilleur vendeur.
Octobre 1994: Première du spectacle Y à la salle du Gesù, à Montréal (trois soirs à guichets fermés).
Mai 1994: Lancement du deuxième album, Y.
1990:  Lancement du premier album, Nos rêves. 
1989: Lauréate du prix Auteur-compositeur-interprète au Festival international
de la chanson de Granby.

Faits marquants de sa carrière à l'étranger: 
Février 2003  Récipiendaire du Victoire dans la catégorie Artiste féminine de l’année.
Juillet 2002  Les lettres rouges est certifié Platine (300 000 copies vendues) en France.
Juin 2002  Les lettres rouges est certifié Double or 
(200 000 copies vendues) en France.
Les lettres rouges, Du coq à l’âme et 
Live (enregistré au Capitole de Québec) sont
certifiés Or en Suisse (20 000 copies vendues chacun).
Avril 2002: Sortie de l'album Les lettres rouges en France. L'album fait son entrée directement en 1re position des ventes. De plus, à peine une semaine après sa sortie, l'album est certifié Disque d'or. 
Mars 2002: Nomination aux Victoires dans les catégories Interprète féminine de l'année et Spectacle musical ou tournée de l'année.    
Novembre 2001: Six soirs de supplémentaires à l'Olympia de Paris.
Juillet 2001: Sortie de l'album Nos rêves en France. 
Avril 2001 : Fin d'une tournée de 50 dates à guichets fermés en Europe, dont six soirs à
l'Olympia de Paris.
Janvier 2001: Nomination aux Victoires dans la catégorie Interprète féminine de l'année.
Octobre 2000: Sortie du nouvel album, Du coq à l'âme.
   Juin 2000: Tournée de concerts à guichets fermés en Suisse, dont trois soirs au Festival Pully à l'heure du Québec, un soir aux Francomanias, à Bulle et un soir à Lutry.
   Avril 2000: L'album Live est no 1 dans le top ventes francophone, en France, no 2 dans le top des meilleurs vendeurs et no 1 dans le top FNAC (la plus grande chaîne de magasins de disques en France). Plus de 300 000 copies de l'album Live ont été vendues en France jusqu'à maintenant.
 Fin d'une tournée de 52 dates à guichets fermés en Europe, dont trois soirs à l'Olympia de Paris.
Mars 2000:  Certification Or pour l'album Live en France (100 000 copies vendues).
Février 2000: Nomination aux Victoires dans la catégorie Révélation de l'année, et performance.
Novembre 1999: Tournée européenne, y compris Le Bataclan, à Paris, le 6 décembre 1999 et l'Olympia, les 3, 4 et 10 avril 2000, à guichets fermés.
  Septembre 1999: Récipiendaire du prix Lucien Barrière lui permettant de promouvoir sa tournée européenne.
 Avril 1999: Lancement de l'album Live en France, en Suisse et en Belgique.
 Concert au Printemps de Bourges.
 Tournée de promotion et de spectacles dans les magasins FNAC en France; l'album Live passe le cap des 25 000 copies vendues quelques semaines seulement après sa sortie!
  Mars 1999: Présentation de quatre chansons à la « Soirée Télérama ».
 Présentation de quatre chansons à « La chance aux chansons ».
 Décembre 1998: 42 représentations du spectacle de la tournée 1998-1999 au
Théâtre L'Européen, à Paris.
 Juillet 1998: Lancement de l'album éponyme au Japon incluant deux pièces tirées du mini-album La visite : « Drôle de mine » et « La veilleuse ».  
Juin 1998: Concert au Festival Pully à l'heure du Québec, en Suisse.
  Janvier 1998: Lancement de l'album éponyme en France.
 Présentation du spectacle de la tournée 1998-1999 au Sentier des Halles, à Paris (12 représentations à guichets fermés).
  Avril 1997: Enregistrement du troisième album au Studio Méga, en banlieue de Paris.
  Décembre 1996: Entente avec la prestigieuse maison d'édition européenne « Éditions Raoul Breton », propriété de Charles Aznavour.
  Juillet 1996: Participation au Festival de jazz de Montreux, en Suisse, lors d'un hommage
à Charles Trenet.
  Mai 1996: Présentation du spectacle de la tournée Y au Sentier des Halles, à Paris (cinq jours). 
Avril 1996: Sortie de l'album Lynda Lemay en Europe (extraits de Y et du spectacle).
 Première partie de Serge Lama au Festival Chorus des Hauts-de-Seine.
 Lauréate du « Prix spécial » du Conseil général et du « Prix du public » pour sa performance au 13e Tremplin du Chorus des Hauts-de-Seine.
    Mars 1996: Tournée de spectacles et de promotion en France, en Belgique et en Suisse.
  Juillet 1995: Lauréate du Prix « Sentier des Halles » pour sa performance aux Francofolies de La Rochelle. Ce prix lui permettra de présenter son spectacle durant cinq soirs consécutifs, à la salle du Sentier des Halles de Paris, au printemps 1996.

Récompenses:

En 2003: Précédée par Lynda Lemay Suivie par Zazie : Victoire de la musique de l'artiste interprète féminine
2003 Carla Bruni
En 2012, Lynda Lemay est nommée Chevalier des Arts et des Lettres par le ministre de la culture Frédéric Mitterrand. Les insignes des arts et des lettres lui sont remises au terme de son concert à l'Olympia, le 30 janvier 2012, par Charles Aznavour mandaté par le ministre indisponible.

Ce que l'on dit d'elle:
Mardi 18 avril 2000: Linda Lemay, une autre chanteuse québécoise !
Linda Lemay
Décrite comme une sorte d' «anti-Dion, mi Brassens-mi Barbara», Linda Lemay a pour premier fan, le toujours alerte Charles Aznavour ! Cette chanteuse canadienne déborde allégrement le public de vieilles dames de Pascal Sevran et de la "Chance aux chansons" et vit une véritable histoire d’amour avec le public français et avec Chante France bien sûr !
Tant de beauté, de talent, de charme et de sensibilité condensés dans un mètre soixante de féminité, a vraiment de quoi rendre jaloux Céline Dion, Lara Fabian ou Isabelle Boulay, ces consoeurs chanteuses et canadiennes !
Vedette de renom au Canada depuis quelques années, c'est une rencontre en 1996 avec Charles Aznavour à Montreux lors d'un hommage à Charles Trenet, qui changea le cours de la carrière de Linda Lemay. Aznavour, surpris et séduit par l'écriture de Linda, lui proposa de la produire et de la parrainer. Bonne pioche : Révélation aux Victoires de la musique 2000, Linda possède un registre assez surprenant : Loin des tubes de Céline Dion, Lara Fabian ou Isabelle Boulay, autres canadiennes célèbres, elle n’insiste pas sur sa voix mais plutôt sur l'écriture. Ses chansons sont des tranches de vie plus racontées que chantées. Elle qui désirait devenir écrivain à 18 ans a préféré narrer ses histoires en chansons.

 Lynday Lemay détrône une consoeur québécoise en prenant la tête des charts français : Les Lettres Rouges ont réussi à détrôner A New Day as Come de Céline Dion !
 

Gouvernement du canada: Musique

Sans aucun doute, la musique façonne l'identité canadienne. Le Canada abrite quantité de musiciens talentueux, quel que soit le style de musique - rock, pop, country, jazz, opéra ou classique. Plusieurs de ces artistes jouissent d'une renommée internationale. Partout dans le monde, les amateurs de musique rock apprécient Neil Young, Bryan Adams, Céline Dion et Leonard Cohen, tandis que Daniel Bélanger, Robert Charlebois et Linda Lemay ont su conquérir le cour des auditoires francophones. Ces dernières années, de nouveaux noms comme Shania Twain, Alanis Morissette, Tragically Hip et Sarah McLachlan, pour ne nommer que ceux-là, se sont également fait connaître sur le plan international.

Parru dans le 7 Jours, Vol,15, Nu. 4 ; 22 novembre 2003
Celle qui a vendu plus de 2,5 millions d'albums au sein de la francophonie nous offre maintenant Les Secrets des Oiseaux et ouvre une partie de son coeur. Si elle ne veut pas parler de son amoureux, Laurent Gerra, elle ne s'en prive pas loesqu'il s'agit de sa fille Jessie, six ans, dont elle est si fière.
Elle dit de sa fille: " Je suis beaucoup plus heureuse, beaucoup plus forte. beaucoup plus épanouie depuis que jessie est là.".
 

Une tournée européenne est prévu pour janvier 2004 , avec un spectacle musical de son cru qui sera d'abord présenté en France et son retour sur les scènes québécoises en 2005.

Ghyslaine Dion, la soeur de Céline Dion , est la choriste de Linda Lemay.

Presse Canadienne
3-mars-05 Une semaine après son lancement, le nouveau disque de Lynda Lemay est en première position au Québec et en France, a indiqué la compagnie de disque de la chanteuse, Warner Music Canada.
"Un Paradis quelque part" a été enregistré à l'automne 2004 au studio Piccolo de Montréal. Les acolytes de longue date de Lynda Lemay, Louis Bernier (piano) et Sébastien Dufour (guitare) ont co-réalisé le projet.
Au cours de sa carrière, Lynda Lemay a vendu près de 3 millions d'albums dans la francophonie.
La chanteuse est présentement en France pour présenter son tout nouvel opéra-folk "Un Eternel hiver". Cette production devrait être présentée à Montréal à l'automne 2005.

Témoignage de Charles Aznanour

Charles Aznavour et Lynda Lemay
Des artistes il y en a de toutes les sortes et de toutes les qualités... des doués, des talentueux, des, avec de la personnalité, drôles, dramatiques, pleins de fantaisie et puis il y a ceux plus attachants qui possèdent toutes ces qualités et un quelque chose de plus difficile à expliquer mais qui vous les rend plus proches, plus familiers.
Ils ne sont pas nombreux, ce sont des oiseaux rares...! Lynda Lemay, avec ses deux L fait partie de ces oiseaux rares.
Elle ajoute à ces dons, indispensables pour réussir, des idées originales, une imagination fertile et très personnelle, une rare qualité d'écriture, une personnalité particulière et pleine de fraîcheur.
Je la trouve étonnante, surprenante, exceptionnelle! Écoutez-la. Écoutez-la attentivement pour, à votre tour être sous le charme! Charles Aznavour.

Le plus récent album « Lynda Lemay » a été lancé en février dernier, et peu de temps après sortie il était déjà certifié or (50,000 copies vendues).
Elle aurait pu rester sur un terrain familier et poursuivre sur le registre de la chanson à l’humour acidulé au gré de variation sur les maris volages et autres embûches de la vie quotidienne. Mais Lynda Lemay est du genre à aller où bon lui semble.
La voilà donc qui se lance dans l’aventure inédite d’un « opéra-folk ». L’exercice est périlleux. Pourtant, elle l’a tenté, risquant au passage sa réputation sur un genre qui restait à inventer et dont elle est l’instigatrice .
Deux heures et demie de spectacle, près de 50 mélodies facilement apprivoisables, enchaînées sans la moindre avarice, 5 chanteurs québécois généreux appuyés par un quintette dont un piano et un violoncelle, c’est là une prestation peu ordinaire en tout cas pas aseptisée.
Lynda Lemay est passée maître dans l’histoire de sauter d’un registre à l’autre et de jouer au gré de ses chansons sur toute la palette des sentiments. Elle réécrit avec sa sensibilité habituelle un petit morceau de comédie humaine sur fond de campagne québécoise.
Une qualité d’émotion unique, des chansons poignantes pour une histoire déchirante.

La chanteuse québécoise Lynda Lemay présente un Eternel hiver à Paris
Presse Canadienne: Le 10 juin 2005 

Après une tournée d'une quarantaine de spectacles en province, Lynda Lemay présente "Un Eternel hiver" à Paris.
La première a eu lieu jeudi soir au Casino de Paris, où la comédie musicale, programmée pour seulement quatre soirs, affiche complet.
Lynda Lemay étant en France la vedette que l'on sait, un public conquis d'avance a longuement ovationné son "opéra folk", mélodrame un peu scolaire, dont les personnages sont dessinés à gros traits. Il faut dire qu'il n'y avait pas de tromperie sur la marchandise : dans "Un éternel hiver", Lynda Lemay fait du Lynda Lemay, quitte à se caricaturer elle-même pour se moquer des goûts bizarres des femmes enceintes ou des éternelles rivalités entre filles.
Ignoré jusqu'ici par la presse de référence, ce spectacle - qui n'était pas sans risque pour la chanteuse - n'est pas le plus convaincant de Lynda Lemay. A la sortie, un couple d'un certain âge, qui se présentait comme des "fans de la première heure", admettait d'ailleurs avoir trouvé le spectacle "un peu long et poussif".
Le propos, il est vrai, est un peu convenu. Dans un village du Québec profond, la jeune Manon (l'excellente Fabiola Toupin) tombe enceinte de Jean-François, dit Jeff (Yvan Pedneault), jeune homme alcoolique et violent. Jeff a été élevé par une mère aimante (Lynda Lemay), dont le mari est mort une nuit où elle avait découché pour aller rejoindre un de ses amants. Son fils, on s'en doute, a mal vécu la chose à Manon n'a pas eu de père elle non plus. Elle a été élevée par sa mère Micheline (Manon Brunet), modeste serveuse au restaurant Chez Raymond, qui a "une télé qui a trois chaînes et un cou qui n'en a qu'une".

Dans l'histoire, l'agent Messier (Daniel Jean), un brave policier d'une quarantaine d'années, épris de Manon, incarne la figure paternelle.
Sur scène, le décor (le comptoir du restaurant à gauche, un canapé à droite) est réduit à sa plus simple expression. Derrière prennent place les cinq musiciens (piano, guitares, violoncelle, plus une batterie omniprésente). Les arrangements alternent entre balade, rock primaire et musique western.
Lynda Lemay, elle, semble habitée par l'obsession de la rime à tout prix, quitte à la tirer par les cheveux, comme lorsque Manon tremble de peur devant cet homme " qui gronde et qui jappe et secoue le monde comme une nappe".
"Un éternel hiver" prendra l'affiche au Québec en septembre. En mars 2006, il entreprendra une nouvelle tournée de trois mois à travers la France.


 

Site officiel de Linda Lemay:
http://www.lyndalemay.com/

Galerie de photos

Pour d'autres anniversaires de vos vedettes du mois de juillet

Retour Index
Vedettes  //   Accueil
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez sur le logo:

annuaire
 
 
 

Hit-Parade