"Vedette de Mars‘‘

‘‘Daniel Lavoie"
(le 17 mars 1949)

(mise à jour le 23 février 2014)
 
 

Album de Photos

Auteur, compositeur et interprète

C'est à Dunrea dans la province du Manitoba que naît Daniel Lavoie le 17 mars 1949.
Noyée au milieu du Canada anglophone, la communauté francophone locale tient bon loin du Québec à l'opposé du pays. C'est là que Daniel, aîné de six enfants dont deux petites indiennes adoptées, grandit entre un père commerçant et une mère femme au foyer et musicienne dans l'âme. Très tôt, Daniel se met au piano. Il peaufine son éducation musicale chez les Jésuites où il part étudier lorsqu'il a 14 ans. Le collège est situé à St Boniface, capitale francophone de la région. C'est là aussi qu'il apprend parfaitement le français.

Jeune homme, il se frotte un temps aux études de médecine mais sans trop de passion. On est dans les années 60 et le rock anglo-saxon est en pleine explosion. Daniel y est très sensible et s'oriente doucement vers une voie artistique. Sa culture musicale est très anglophone mais c'est cependant en français qu'il commence sa carrière.

En 1967, Daniel remporte le concours de l'émission "Jeunesse oblige" organisé par Radio Canada. Fort de ce petit succès (il était seul en lice.), il passe la fin des années 60 au sein de quelques groupes dont Spectre puis Dieu de l'amour vous aime en 1969. Comme il le fera tout au long de sa carrière, Daniel Lavoie aime faire des pauses qu'il consacre souvent aux voyages. C'est ainsi que toujours en 1969, il part explorer l'Amérique latine

Vie Privée:
Famille : Daniel Lavoie s'appelait Gérald jusqu'à l'âge de 20 ans. Il a vécu au Manitoba jusqu'en 1971 dans une famille nombreuse de 5 frères et soeurs. Le père de Daniel Lavoie est commerçant et sa mère est une passionnée de musique qui lui a fait découvrir la musique classique et chanter de l'opéra dès l'âge de 3 ans. Il a reçu une éducation très traditionnelle chez les Jésuites à Saint Boniface où il a appris à jouer du piano. Sa mère a toujours voulu qu'il soit prêtre ce qu'il a fini par faire en interprétant seulement sur scène Frollo dans la comédie musicale Notre Dame de Paris pendant 2 ans. 

Daniel Lavoie est marié à Louise Dubuc. Ils ont 3 enfants : Mathieu , Gabrielle et Joseph. La famille Lavoie habite dans une ferme à 50 km de Montréal. Louise  Dubuc est aussi son éditrice et co-signe souvent les chansons de Daniel Lavoie. Joseph a été aussi conseiller de son père pour les disques enfants "Le Bébé Dragon" et "Le Bébé Dragon 2".

  Québec
En 1970, Daniel Lavoie part à la conquête du Québec où, en matière de chanson francophone, tout se passe. Débutant, en dépit de ses expériences de groupe, il se produit dans les bars. Avec un petit groupe de musiciens, il monte même une tournée qu'il nomme "La tournée des Grands Ducs", tournée qui lui permet de découvrir la Belle Province. A la même époque, il prend à nouveau le temps de voyager pour son compte et part cette fois à la découverte de l'Europe.

De fil en aiguille, Daniel Lavoie enregistre ses premiers 45 tours, "Marie comme" en 73 et "S'endormir pour une rose" en 74. Mais ils passent à peu près totalement inaperçus. Le jeune chanteur peine un peu à trouver son répertoire mais persiste tout de même dans une voie qu'il sait la sienne.

Le déclic survient en 1975 avec un tout premier album "A court terme". Mais si ce disque marque son premier succès, c'est seulement hors des frontières canadiennes. En effet, le titre "J'ai quitté mon île" obtient une jolie reconnaissance publique en France, tandis qu'un autre titre en portugais "Deixei Mihaterra" cartonne au Portugal et au Brésil tout au long de l'année 76.

Au Québec, le succès intervient un peu plus tard en 1977 avec son second album "Berceuse pour un Lion". Daniel Lavoie passe enfin sur les antennes radios avec succès. Mais, il faut encore attendre 1979 et l'album "Nirvana bleu", pour qu'enfin, le public québécois plébiscite le chanteur. Les tournées se multiplient et sa notoriété prend enfin forme.

  Décollage

Sa carrière une fois lancée, Lavoie fait de fréquents allers et retours entre le Québec et la France où il connaît une indéniable réussite, ce qui à l'époque est encore le cas de peu de Québécois (et autres Canadiens francophones). En 1980, il est à l'affiche du Théâtre Montparnasse à Paris.

La même année, Daniel Lavoie sort un album en anglais, langue presque maternelle pour lui. Il ne dédaigne pas se lancer parallèlement à l'assaut (relatif) du marché anglophone. Mais l'autre raison de cette démarche est le simple luxe de faire ce qu'il veut quand il veut sans se soucier des aspects commerciaux de son métier. Il a raison dans la mesure où cet album "Cravings" est un flop. En revanche, ses tournées sont des réussites. Il tourne beaucoup à cette époque dans tout le Québec et l'Ontario ainsi qu'en France où il donne une série de concerts au Théâtre de la Ville en 81. Un quatrième album sort à cette période, "Aigre doux". L'année se termine par un Félix du meilleur interprète masculin de l'année. Cette récompense québécoise est la première d'une longue série d'honneurs qui jusqu'à aujourd'hui, ponctuent régulièrement sa carrière.

En 1981, il est invité du festival de Bourges en France et monte également sur la scène parisienne de Bobino. En outre, il tourne longuement au Québec. Puis avec ses complices d'écriture Daniel DeShaime et John Eden, il travaille plus d'un an sur l'album "Tension Attention" qui sort en 1984. Ces longs mois de labeur sont récompensés puisque deux tubes émergent de ce nouveau disque, la chanson-titre mais surtout "Ils s'aiment" qui reste encore aujourd'hui, le titre phare du répertoire de Lavoie. Cette chanson est traduite en plusieurs langues et le 45 tours se vend à 2 millions d'exemplaires. Au Québec, trois Félix viennent célébrer cette réussite. A Paris, c'est au Grand Rex qu'il présente ses nouveaux succès. Elle a même joué dans un soap américain: "General Hospital où il a d'ailleurs fait une apparition.

Toujours avide d'expériences diverses, il s'engage en 84 dans un spectacle musical monté au Spectrum de Montréal, "Hôtel des rêves". Une tournée européenne suit les représentations québécoises.

Dans la foulée de "Ils s'aiment", Daniel Lavoie obtient le Midem d'Or lors du marché professionnel du même nom début 85. Au Québec, il reçoit le Félix de l'artiste québécois (ou assimilé) s'étant le plus illustré à l'étranger puis, en France, il décroche la Victoire de la Musique du meilleur album francophone toujours pour "Tension Attention".

  Vue sur le succès

Pas de répit pour Lavoie qui, en dépit d'une année sabbatique en 85, revient sur le devant de la scène en 86 pour collecter de nouveaux prix en tous genres dont la médaille Jacques-Blanchet (Québec) pour la qualité de son ouvre et le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles.

C'est à Londres que Daniel Lavoie enregistre son nouvel album en 87, "Vue sur la mer". Certains des titres sont écrits par Thierry Séchan, frère de Renaud. Encore un succès pour Lavoie qui enchaîne cinq soirées de suite sur la prestigieuse scène de l'Olympia à Paris avant d'enchaîner sur 21 dates à travers l'Europe. Puis c'est à nouveau la tournée des prix : le Félix de l'artiste québécois (ou assimilé) s'étant le plus illustré à l'étranger et la Victoire de la musique du meilleur album francophone.

Sa notoriété descend du Canada aux Etats-Unis à tel point que même Liza Minnelli l'invite lors d'un show à New York pour chanter deux titres an anglais extrait de l'album "Tips", album réalisé pour le marché canadien en 86.

A partir de mars 88, le chanteur reprend pendant trois mois la formule du spectacle de l'Olympia au Théâtre Outremont de Montréal. A la fin de l'été, on le voit sur l'immense scène du stade olympique de Montréal pour le méga-concert organisé au profit des Droits de l'Homme.Nouvelle réussite en 90 avec l'album "Long Courrier" qui cartonne grâce au titre "Qui sait". Ceci se traduit par un nouveau Félix pour le meilleur album "Pop-Rock", suivi par le prix Socan (Société Canadienne des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique) de musique populaire.

Retour en France en 92 avec une participation de Daniel Lavoie à l'opéra de Catherine Lara, "Sand et les Romantiques", consacré à la femme écrivain George Sand. Il y tient le rôle du peintre Eugène Delacroix. Puis après une participation aux Francofolies de Sofia en Bulgarie, il participe au Festival d'été de Québec en juillet 92.

Mais cette année 92 est à nouveau très américaine. En effet, Lavoie sort l'album "Here in the heart" dont le titre "Weak for love" est repris lors d'un épisode de la série TV à succès "General Hospital". Cet épisode ouvre grandes les portes du marché américain au Canadien. Lavoie connaît bien la musique anglo-saxonne et son répertoire brille par ses références à la variété californienne la plus élégante. Dans la foulée, il sort donc un autre album en anglais "Woman to man".

 
La chanson Ils s'Aiment dépasse les 2 millions d'exemplaires vendus en Europe et au Québec. En 1991, le chanteur fait ses débuts au cinéma en 1991 dans le film Le Fabuleux Voyage de l'Ange de Jean-Pierre Lefebvre. Il compose aussi la musique et la chanson thème de ce film. Il est de plus choisi pour interpréter le rôle du peintre Eugène Delacroix dans l'opéra-rock symphonique Sand et les Romantiques de Catherine Lara et Luc Plamondon. Les années 1998 et 1999 sont 2 années charnières pour Daniel Lavoie. Il s'installe à Paris durant plus de 7 mois et participe au drame musical de Plamondon-Cocciante, Notre-Dame de Paris. Il incarne le rôle de Frollo. Pendant cette aventure, il trouve le temps de composer et écrire des chansons pour d'autres, notamment Bruno Pelletier et Natasha St Pier. En 2002, il décroche un des rôles principaux dans la comédie musicale Le Petit Prince.
David Axelrod

Ce Canadien francophone mais non québécois mène depuis les années 70 une carrière aussi riche que tranquille. Si son répertoire élégant et sa voix chaude lui ont souvent valu d'être à la crête du succès, il connut aussi les revers de la réussite. Mais des deux côtés de l'Atlantique, sa popularité ne faiblit jamais.

Considéré comme un maître par beaucoup de ses pairs, il compose régulièrement pour de nombreux artistes dont Florent Pagny, Lara Fabian ou Isabelle Boulay. 

"Discographie" 

2011: J'écoute la radio
2007 : Docteur Tendresse 

2005 : Moi, mon Félix
2004: 27 janvier Daniel Lavoie Comédies humaines   1999 
Coffret 4 (1981/1992)   1999  Coffret 3 (1983/1990)   1999 
Coffret 2 (1979/1986)   1999   Coffret 1(1975/1976)   1997 
Live au Divan vert   1997   Bébé Dragon 2   1996 
Bébé Dragon   1995   Ici   1992 
Here in the Heart  1991   Douce heure  1990 
Long courrier   1987   Olympia 87   1986 
Vue sur la mer   1986 Tips 
Vue sur la mer (1986)  Daniel Lavoie, 10/10 (compilation, 1984)
Tention Attention (1983)   Aigre-doux, How are you (1981)
Cravings (1981) - (album en anglais)
Daniel Lavoie (réédition des deux premiers albums en un album double, 1979)
(album en anglais)
Nirvana bleu (1979)  Berceuse pour un lion (1976)   À Court terme (1975)

Compositeur

1975 Musique du film The Winner
1987 Chanson thème pour le film Les Longs Manteaux
1990 Musique pour le film Entre l'effort et l'oubli
1991 Musique pour le film Le fabuleux voyage de l’ange
1991 Musique du film d'animation Jours de Plaine
1993 La chanson "Weak For Love" pour la série General Hospital
1997 Participation à la composition de la musique d'un téléfilm anglais qui s'appelle Whiskers
1998 Musique du film Aujourd'hui ou jamais de Jean Pierre Lefebvre
1999 Musique du film d'animation Pinocchio en 1999 pour la France
1998-2002 Musique des 4 films d'animation de Co Hoedeman Ludovic

Paroles de chansons

1989 Paroles de la chanson pour le film Kenny (The kid brother)
1996-1997 Paroles des chansons Groupe québécois Omertà (pour série policière québécoise)


Distinctions

1967: Victoire à l'émission «Jeunesse oblige» de Radio-Canadadans dans la catégorie Auteur-Interprète masculin.

1980: Interprète masculin de l'année - Gala de l'ADISQ. (Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo).

1980: Interprète masculin de l'année - Gala de l'ADISQ. (Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo).

1981:  Interprète masculin de l'année - Gala de l'ADISQ.

1984:  Chanson de l'année «»Tension Attention» - Gala de l'ADISQ . • Interprète masculin de l'année - Gala de l'ADISQ . • Album de l'année «Tension Attention» 2 000 000 de copies vendues de la chanson «Ils s'aiment» en Europe.

1985: Midem d'or décerné pour la chanson «Ils s'aiment» . • Félix de l'artiste s'étant le plus illustré hors Québec . • Victoire de la musique du meilleur album francophone «Tension Attention» .

1986: 1986 - Médaille Jacques-Blanchet
1988 - Artiste pour la Paix

1987: Victoires de la musique Meilleur album francophone pour «Vue sur la mer» . • Récipiendaire du Trophée Renonciat (attribuée par la Communauté radiophonique des programmes de langue française). • Félix de l'artiste s'étant le plus illustré hors Québec.

1988: Victoire de l'album francophone de l'année «Vue sur la mer» .

1989: Chevalier de l'ordre de la Pléiade.

1990:  Félix de l'album pop-rock de l'année «Long Courrier» - Gala de l'ADISQ.

1991:  Prix Socan, musique populaire pour «Qui sait?» .

1992:  Prix de la chanson française au Festival d'été de Québec.

1993: Daniel Lavoie devient membre de l'Ordre des francophones d'Amérique.

1997:  Félix dans la catégorie album pour enfants («Le Bébé dragon») - Gala de l'ADISQ. Daniel Lavoie chante pour les enfants ! (cliquez sur l'animation).

1998:  La chanson «Belle» issue de la méga-production «Notre-Dame de Paris» à laquelle Daniel Lavoie participe atteint trois millions de copies vendues en Europe. • L'album «Notre-Dame-de-Paris» atteint deux millions et demi de copies en Europe, 500 000 au Québec et l'intégrale s'écoule à 900 000 exemplaires.

1999: Victoires de la musique, spectacle de l'année «Notre-Dame-de-Paris» . • Victoires de la musique, chanson de l'année pour «Belle». • «Belle» choisie meilleure chanson dans «50 ans de tubes» (émission de Jean Pierre Fouceault) de ce demi siècle. • «Belle» récompensée aux World Music Awards de Monaco.

2000:  «Notre Dame de Paris» récompensé au World Music Awards de Monaco. • Prix Socan pour «Des milliards de choses» , chanson écrite pour Luce Dufault.

2004:  le «Choc de la Musique» décerné par «Le Monde de La Musique». pour son CD "Comédies Humaines".

2005: Coup de Cœur jeunesse Charles-Cros. • Mairie de Paris «Meilleurs disque et cassette pour enfants». •Prix Félix (équivalent québécois des Victoires de la musique en France). «Meilleur album jeunesse» (Nomination).

2006: l’Ordre du mérite de l’ACR ( Association canadienne des radiodiffuseurs). • l’Ordre du mérite de la radiodiffusion de l’ACR dans la catégorie des vedettes de la musique à l’occasion du Congrès 2006 de l’ACR.

2009

• festival d'été de Québec (le 9 juillet 2009) les «The lost fingers» ont obtenu un disque d'or pour leur album «Rendez-vous rose», sur lequel ils ré-interprètent diverses chansons dont «Ils s'aiment» avec Daniel Lavoie.

• Décerné chaque année à un auteur-compositeur pour son rayonnement à l'étranger, le prix Robert Charlebois a été décerné à Daniel Lavoie' par la Fondation SPACQ .

• Récompense pour la chanson "1500 miles" interprétée par Eric Lapointe: Au 20e gala de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN). Éric Lapointe, Daniel Lavoie et Louise Forestier ont reçu les honneurs dans lacatégorie Chansons populaires pour «1500 miles».

2010: 7 novembre
Le Gala Del' ADISQ ( les Victoires de la Musique en France ) à Montreal L`album «Douze Hommes Rapaillés»» (1-er album) a obtenu Le Felix du meilleur spectacle interprete de l`année 2010 (avec la participation de Daniel Lavoie).

La première édition de L'Homme rapaillé voit le jour en 1970 grâce à l'insistance de Georges-André Vachon, professeur à l'Université de Montréal. Éternel insatisfait de son œuvre, Gaston Miron, l'éditeur de poésie, se refuse longtemps à fixer ses vers dans une publication.

9 décembre
: Le 9 décembre les interprètes de la comédie musicale célèbre «Notre Dame de Paris» ont été décorés des médailles de St. George par l`académie de rating "Fortune d`or". Les médailles de Saint George «Honneur. Gloire.Travail» sont remises à: Garou, Hélène Ségara, Bruno Pelletier, Luck Mervil, Daniel Lavoie, Julie Zenatti, Patrick Fiori, Luc Plamondon (l`auteur), Riccardo Сoсciante (le compositeur), Denny Bouchard (le scénographe), Guy St-Onge (le chef d'orchestre). Les interprètes de la comédie musicale célèbre "Notre Dame de Paris" ont été décorés des médailles de St. George.

2011: 30 octobre
Gala de l'ADISQ: le Félix. Un autre Félix pour «Douze hommes rapaillés» , cette fois dans la catégorie «Album folk contemporain» de l'année!

Seuls Marie-Mai et l'album «Douze hommes rapaillés - Volume 2» chantent Miron, volume 2 se sont méritées plus d'une statuette. Sur «Douze hommes rapaillés», le compositeur Gilles Bélanger a mis en musique la poésie de Gaston Miron. Les deux hommes - le second à titre posthume - se sont vu attribuer le Félix de l'auteur ou compositeur de l'année. Le disque, qui a mis à contribution 12 chanteurs, a été nommé album folk contemporain de l'année.



"Musiques et rôles dans les films"
1975• Musique du film "The Winner".
1987• Chanson thème pour le film "Les Longs Manteaux". 
1989• Paroles de la chanson "Soaring Baby" pour le film "Kenny". (titre anglais: "The kid brother"). 
1990 • Musique et interprétation  dans "Entre l'effort et l'oubli" de Maurice André-Aubin.
1991  • Musique et interprétation dans le rôle d'un dessinateur de BD dans le film "Le Fabuleux Voyage de l'ange" de Jean Lefebvre  chanson thème. Voir images du film.
• Musique et chanson thème du film d'animation "Jours de plaine". Il existe aussi une vidéo  présentant la fabrication du film : "L'arrière scène". "Jours de plaine" est  un court métrage  où les dessins lumineux de peintre et sculpteur Réal Berard s'harmonisent avec une musique de Daniel Lavoie. 
 La chanson "Weak For Love" ( sur l'album anglais "Woman to Man") est jouée dans la série General Hospital.
1994• Interpretation dans le rôle d'un businessman dans "The Return of Tommy Tricker" (titre français : "Le Retour des aventuriers du timbre perdu") de .
1997• Participation à la composition de la musique d'un téléfilm  anglais qui s'appelle "Whiskers" .
1998• Musique du film "Aujourd'hui ou jamais " de Jean Pierre Lefebvre.
1999• Musique du film d'animation "Pinocchio" en 1999 pour la France.
1998-2002• Musique des 4 films d'animation de Co Hoedeman.
 Daniel Lavoie joue le rôle d'un exilé bulgare dans le film "The Book of Eve" réalisé par Claude Fournier .(d'après le roman de Constance Beresford Howe)
2003
Daniel Lavoie acteur dans "The Book of Eve"- 9 Septembre 2003  
Téléfilm sur Félix Leclerc - Octobre 2003 
 Daniel Lavoie en Félix Leclerc
"Félix Leclerc, le fou de l'île"

En 2012 Lavoie est apparu dans un rôle cameo dans une série télévisuelle française Antigone 34, créé par Brice Homs (fréquente co-auteur-parolier de Lavoie) et Alexis Nolent.


La vie et la carrière du légendaire chanteur poète Félix Leclerc seront portées à l'écran. Daniel Lavoie incarnera Félix Leclerc dans la télé-série  "FÉLIX LECLERC, LE FOU DE L'ILE" de Claude Fournier et de la productrice Marie-Josée Raymond.

Opération "Photos de stars" : Daniel Lavoie participe en 2002 et 2003 à cette campagne. Il prends des photos avec un appareil photo jetable qui est ensuite vendu aux enchère au profit de "Reporters sans frontières.(Voir photos RSF 2002)
2002 : retour en France, il joue le rôle de l'Aviateur dans le spectacle musical "Le Petit Prince", d'après l'oeuvre de Saint Exupéry (au Casino de Paris). (de octobre 2002 à avril 2003) Il compose aussi des chansons pour Bruno Pelletier, Maurane, Mireille Mathieu, Nourith, Nana Mouskouri.
En 2003, il enregistre son nouvel album solo à Paris, et continue de composer pour Maurane, Nolwenn Leroy, Florent Pagny, Jean Guidoni. Daniel tourne de nouveau pour la télévision :il joue le rôle de Félix Leclerc dans la série télé retraçant la vie du poète. (diffusée en 2004)
Le 27 janvier 2004 sort "Comédies Humaines", le nouvel album de Daniel Lavoie. De nombreux concerts sont prévus pour 2004-2005.

Daniel prête souvent sa voix aux albums d'autres auteurs, par exemple: en 2009, il interprète trois chansons sur le livre CD de Gérard Beauchamp Chats de Paris et plus tard, en mai 2010, de nouveau trois chansons sur le second livre CD du projet, intitulé Chats de Montréal. Toujours en 2010, il interprète un duo avec la chanteuse italo-québécoise Dominica Merola la chanson Naufragés dans l'album Appassionata. En 2013, il a chanté deux duos avec Liona Boyd sur son album The return... To Canada with love... et un duo avec Valérie Carpentier sur L'été des orages. Parmi d'autres exemples de collaboration sont Chez Leprest, vol. 1 (2007), Leprest symphonique (2011) etc.

En 2011, Daniel sort sa première œuvre littéraire, un recueil de poèmes et de essais poétiques Finutilité (aux éditions des Plaines). Dans ce recueil se succèdent des moments de perception, des réflexions sur les contradictions aussi bien que les révélations de la vie.


Notre-Dame de Paris

Retour à la francophonie en 95 avec un album, très groove, "Ici", Il est désormais un artiste dont la carrière est solidement assise sur tout l'espace francophone et son profil tranquille séduit un large public. Dans l'album live qui sort en 96, "Live au Divan vert", il poursuit cette veine jazzy. La même année, il multiplie à nouveau les directions musicales en enregistrant "le Bébé Dragon", un album pour enfants récompensé par un Félix. L'année suivante, il sort "le Bébé Dragon vol2".

Mais l'événement pour Lavoie c'est sa participation à la nouvelle super création de Luc Plamondon, "Notre-Dame de Paris". Co-signé Plamondon pour les paroles et Cocciante pour la musique, ce spectacle reprend le roman du même nom de Victor Hugo. Une avant-première mondiale est présentée lors du Midem de Cannes en janvier 1998. Au sein d'une distribution franco-québécoise, Daniel Lavoie y tient le rôle du prêtre Frollo. Cette production devient vite un phénomène par l'ampleur de son succès public et commercial. Les albums se vendent par millions et de septembre 98 à février 99, le Palais des Sports de Paris ne désemplit pas. Au printemps 99, le spectacle se déplace au Québec où un succès similaire est au programme.

Fort de ce succès, Lavoie effectue un retour solo début 99 avec un nouvel album "Ou la route mène", dont le premier extrait est "Je pensais pas". Et il trouve en outre le temps d'écrire pour d'autres. En 2000 pour Bruno Pelletier ou Natasha Saint Pier, en 2001 pour Luce Duffault, Lara Fabian, Roch Voisine. Il produit aussi quelques disques pour Marie-Jo Thério, Louise Forestier ou le groupe Hart Rouge. Fin 2000, il participe, en France, à l'album "Noël ensemble" au profit de la lutte contre le Sida et chante sur l'album "Un trésor dans mon jardin" destiné aux enfants.

En Juillet 2001, Il participe au spectacle d'ouverture des Jeux de la Francophonie à Ottawa. Et en Novembre 2001, alors qu'il a cessé de chanter dans ce qu'on nomme désormais NDP, il retrouve la troupe originale pour deux concerts exceptionnels à Montréal.

Début 2002, Daniel Lavoie est annoncé dans la nouvelle comédie musicale de Richard Cocciante et d'Elisabeth Anaïs : "le petite Prince". Il y interprète le rôle de Antoine de Saint-Exupéry.

Daniel Lavoie fait revivre Félix Leclerc
septembre 2003
Dans la région de Québec, on tourne présentement une télésérie sur Félix Leclerc.
Le chansonnier québécois a repris vie cette semaine, à l'île d'Orléans, sous les traits de Daniel Lavoie.
Une poignée de privilégiés ont eu droit à un moment de grande émotion en voyant Daniel Lavoie interpréter L'Alouette en colère à l'intérieur du Théâtre de l'île où chantait Félix Leclerc en 1974.
Avec ses cheveux et ses favoris blanchis, son chandail de laine à col ouvert, l'illusion que recrée le comédien-chanteur est impressionnante.
Daniel Lavoie a par ailleurs enregistré 30 chansons pour les besoins de la télésérie Félix Leclerc. Il n'écarte pas la possibilité d'en faire un album.
Le tournage de la production de 5,5 M$ doit se terminer le 15 octobre, à Montréal.
Le nouveau disque de Daniel Lavoie se taille un succès critique en France

Article de la Presse Canadienne; PAR MICHEL DOLBEC parût le 2 février 2004:

PARIS (PC) - Après plusieurs années de comédies musicales, Daniel Lavoie est en train de réussir son retour sur disque. Son nouvel album, "Comédies humaines", sorti sur le marché français. La presse nationale et régionale, à quelques exceptions près, a très bien accueilli le retour de Daniel Lavoie, qui demeure ici l'homme d'une chanson : "Ils s'aiment", vendus en 1980 à deux millions d'exemplaires.
Le quotidien Ouest-France (plus gros tirage du pays) a donné le ton, en parlant d'un album "intense", "intemporel" et d'une "rare sensibilité".
À 55 ans, Daniel Lavoie s'affirme comme l'un des grands artistes de la chanson de notre époque."

A Bruxelles, "Comédies humaines" a également eu de bons échos, le quotidien Libre Belgique parlant notamment d'un "album à la gravité assumée", mais "pas très facile d'accès".

Daniel Lavoie a composé la musique des 13 chansons (plus un bonus) de "Comédies humaines", album enregistré à Paris. Mais il a laissé la plume à deux paroliers français : Patrice Guirao, complice d'Art Mengo, et Brice Homs, qui a travaillé avec Michel Fugain.

Le quotidien Le Soir, de Bruxelles, a fait de son côté un parallèle pas nécessairement flatteur avec "tout ce qui fait le succès d'une Lynda Lemay", c'est-à-dire "une voix forte et appuyée sur le pathos, des mélodies traditionnelles forçant sur le larmoyant, de bons sentiments et des arrangements dépouillés où piano et cordes servent l'émotion à fleur de peau".

"Comédies humaines" sort au Québec le 10 février 2004. Daniel Lavoie remontera sur scène à Paris l'automne prochain, dans une petite salle du quartier Saint-Germain des Prés.


Une tournée qui épuise 

Cet été, le chanteur a parcouru tout l’est du Québec dans le cadre de la tournée du ROSEQ. Une tournée pas de tout repos, dont il ne semble pas s’être remis encore. «Ce fut une longue tournée, extrêmement épuisante. Quand tu as 25 ans, c’est moins épuisant, mais à 60 ans c’est fatigant. Comme il s’agissait de mon spectacle solo, j’étais seul pour tout faire. Par chance que ma blonde, qui est ma directrice de tournée, était présente avec moi. Bref, ça m’a demandé beaucoup d’énergie.» 

Le 16 avril 2007, sortie de Docteur Tendresse. Daniel Lavoie a repris la plume pour livrer 13 remèdes. Il collabore aussi avec ses compères d'écriture pour les textes, Patrice Guirao, Brice Homs, Marie Nimier, Jean Rouaud et Allain Leprest.
En 2009, Daniel Lavoie interprète trois chansons sur le livre cd et l'album de Denis Truchi (illustrateur) et Gérard Beauchamp (auteur compositeur) "Chats de Paris". Les textes de ce projet sont tous co-écrits ou écrits par Sandrine Roy et Gérard Beauchamp. En mai 2010, Daniel Lavoie interprète de nouveau trois chansons sur le second livre cd et sur le second album du projet, intitulé "Chats de Montréal".
Toujours en 2010, il interprète en duo avec la chanteuse italo-québécoise Dominica Merola la chanson « Naufragés » (texte de Sandrine Roy) extraite de l'album "Appassionata" réalisé par Luc Boivin.
 
Le péché gourmand de… Daniel Lavoie
Publié dans : Leurs péchés mignons 20 aout 2010
Des tomates de jardin parfaitement mûres.
Mais pas n’importe quelles tomates : celles de son jardin  ? le chanteur cultive chaque année un grand potager à la campagne, près de Montréal, et il avait même un coin de jardin sur le toit de son immeuble quand il habitait le Plateau, à Montréal.
Et comment préfère-t-il déguster ses tomates ? Sur du pain de son ami François Dompierre, musicien professionnel et boulanger amateur « extraordinaire », dit-il. « Je coupe une tranche de ce pain-là vieilli quelques jours dans le torchon, je la frotte avec de l’ail frais, j’ajoute un filet d’une très bonne huile d’olive, les tomates en tranches fines et un peu de gros sel… ça s’appelle le bonheur. »
Ce grand amoureux du jardinage (il parle avec passion du mur de pierres qu’il a mis des années à bâtir et à rebâtir autour de son potager) a beaucoup hésité entre la tomate, l’aubergine et l’ail frais. « J’ai finalement choisi la tomate par amour de mon père et de mon grand-père, eux aussi fous des tomates », confie Daniel Lavoie,

9 octobre 2010 | Par Aurélie Girard 
Daniel Lavoie, cette belle et puissante voix
C’est hier soir au centre d’art La Chapelle, devant environ 160 personnes, que Daniel Lavoie est venu charmer ses admirateurs de toujours, dans ce cadre intimiste.
Daniel Lavoie, est un auteur-compositeur-interprète de talent et une figure emblématique depuis plus de quarante ans dans le paysage de la chanson québécoise et française. 
Depuis la sortie de son album « À court terme », sa popularité ne cesse de grandir et il enchaîne les chansons avec une quinzaine d’albums à son actif. 
On retiendra aussi en autre, sa collaboration avec Luc Plamondon dans la comédie musicale Notre Dame de Paris où il tient le rôle de Frollo, et son rôle dans Le Petit Prince.
Hier soir, Daniel Lavoie est arrivé sur la scène, épurée d’un simple piano, de façon décontractée. Son sourire et sa gentillesse ont littéralement envahi la salle de la petite Chapelle. Il a parcouru les grands succès de son répertoire à la façon d’un compteur. Un livre posé sur son piano, et il entraîne tout le monde dans son histoire. Les pages se tournent, sa voix belle et puissante résonne dans la salle comme un écho enchanteur. Le charme opère à chaque chanson, entre cet artiste de talent et son public. Une soirée unique où la proximité avec l’artiste et le côté intimiste font une très belle recette à ce spectacle.


Daniel Lavoie
Toujours aussi discret et humble de sa personne, c’est sans tambour ni trompette qu’en entrevue, Daniel Lavoie nous confiait qu’il célébrait cette année ses 40 ans de carrière. «Je ne pense pas que je souhaite célébrer la chose avec un gâteau. Je suis fier de m’être rendu aussi loin, car lorsque je suis arrivé au Québec, j’étais un ti-cul, qui ne connaissait personne, qui avait de gros rêves, mais qui ne savait pas trop comment y arriver. Finalement, petit à petit, j’ai réalisé pratiquement tous mes rêves. J’ai rencontré tous les grands de la chanson, j’ai chanté souvent avec eux, plusieurs sont devenus mes amis et ça m’éblouit à chaque fois. Bref, je suis plus étonné et surpris de ma carrière, que satisfait.» 
En 40 ans de carrière, l'auteur-compositeur-interprète Daniel Lavoie a connu de grands succès au Canada et en Europe. Originaire du Manitoba, il vit au Québec depuis 1970. Cet été, pour la première fois de sa vie, Daniel Lavoie anime une émission consacrée à ses passions : la musique et la poésie.
En toute intimité, Daniel Lavoie anime une émission musicale chaleureuse pleine de passion et de liberté. Il en profite pour nous faire découvrir des poètes québécois qu'il affectionne tout particulièrement et pour lire leurs poèmes. Curieux par nature, Daniel Lavoie partagera aussi ses découvertes musicales et son amour de la chanson.

 le 19 novembre 2011 
Daniel Lavoie: jardinier des souvenirs
 Sophie Gall; Le Soleil

(Québec) Daniel Lavoie est un amoureux de la terre. «Je vis à la campagne, j'ai un immense potager et c'est moi le jardinier. C'est un plaisir, un temps de repos.» Le livret du nouvel album du chanteur a cette odeur de terre, il y a quelque chose de minéral. «Toutes les photos ont été prises chez moi.» Daniel Lavoie est jardinier de potager, mais aussi jardinier de souvenirs : il a cueilli 11 chansons dans son immense jardin de 22 albums et de 40 ans de carrière. Un album de reprises, une récolte d'anciennes chansons mûries, rougies au soleil du temps qui passe.
«Il y a deux ans, j'étais à l'épicerie un matin, en train de faire mes courses, et il y avait une de mes chansons à la radio. Je n'ai pas aimé ce que j'entendais», se souvient Daniel Lavoie. «Je trouvais que cette chanson méritait mieux.» L'idée était semée, il ne restait plus qu'à la faire germer. Les raisons pour faire cet album devenaient de plus en plus fortes. «Quand on est chanteur, on a juste nos chansons, c'est tout mon patrimoine, explique-t-il. Après 40 ans de carrière, toutes ces chansons ont vieilli, je les chantais alors que j'avais 20 ou 30 ans et elles n'ont plus le même poids que j'aurais aimé qu'elles aient. J'ai voulu les refaire avec le regard d'un homme de
62 ans.» L'album est soigné, fignolé. Les 11 reprises revivent. «Je suppose que, quand on commence à vieillir, on pense à ce qu'on va laisser.» Rien à voir avec un bilan final, «c'était simplement le bon moment pour le faire», lâche nonchalamment le chanteur.
Ils s'aiment, Boule qui roule, Jours de plaine, La vérité sur la vérité. Le choix des chansons a été étonnamment facile pour Daniel Lavoie. «Ce sont des chansons qui sont restées, elles se sont imposées. Elles ont toutes été des gros hits radio, et c'est toujours le public qui choisit ce qu'il veut entendre. Mais ce sont des chansons que j'aime et qui sont encore actuelles.»
Des cameos, pas des duos
Plusieurs artistes accompagnent Daniel Lavoie. Jorane, Maurane, Catherine Major, Louis-Jean Cormier, Martin Léon. Mais ce ne sont pas des duos, Daniel Lavoie insiste sur ce point. «Ce sont des cameos, ils sont des invités. C'est du monde que j'admire, que j'aime. J'avais envie de me faire ce cadeau. Ils savaient sur quelle chanson ils chanteraient, mais je ne leur ai pas dit quoi faire. J'avais déjà enregistré ma voix, et ils ont mis leur grain de sel. Je trouve que ça apporte une petite émotion de plus.» Ces invités habillent ces nouvelles versions de quelques voix, présence fugace pour certains, un peu plus appuyée pour d'autres.
Seuls Charlebois et Renaud ont un refrain à eux. «Je voulais que Robert chante sur La danse du smatte, raconte Daniel Lavoie, et lui voulait chanter sur Boule qui roule. Mais je l'avais déjà proposé à Renaud sans avoir sa réponse.» Finalement, Charlebois et Renaud se sont retrouvés sur la même chanson. «Renaud est le choix le plus émouvant de l'album. Il a beaucoup de difficultés avec sa voix depuis quelques années, mais j'avais tellement envie de faire cette chanson avec lui, c'est un ami de longue date.» Renaud a accepté à une condition : essayer ne veut pas dire s'engager, si ça ne marchait pas, on laissait tomber. «Il l'a fait et je le trouve courageux parce que c'est un homme fier et il a accepté de se montrer faible, souligne Daniel Lavoie, visiblement reconnaissant. Les gens diront que c'est loin de la perfection, mais je trouve que c'est très émouvant.»
Une chanson inédite donne le titre à l'album : J'écoute la radio. Daniel Lavoie aime beaucoup la radio, les chansons qu'il reprend ont été des tubes radio. Il y a la radio de l'épicerie, l'étincelle du projet. Et il y a un texte reçu d'un vieux complice, «une métaphore d'un chanteur qui s'éloigne, qui vieillit, qui quitte l'avant-scène et d'un amour qui s'en va. J'ai trouvé que ça allait très bien avec l'album», mentionne-t-il.
Daniel Lavoie sera au Grand Théâtre de Québec le 17 mai 2012. 


23 février 2013

Daniel Lavoie et ses musiciens  nous ont fait vivre une très belle histoire d`amour hier soir au centre culturel de Beloeil.  Cette petite salle sympathique a le pouvoir   de permettre la proximité et l`intimité entre les spectateurs et l`artiste sur scène. Daniel Lavoie nous a offert une forme splendide, une voix magnifique et un répertoire des plus généreux,  considérant que quelques rappels étaient insuffisants et pour nous dans la salle et pour eux sur scène il a repris avec un plaisir évident le micro pour continuer  une bonne quinzaine de minutes de plus. 

‘‘ ANNIVERSAIRES DE NAISSANCE POUR MARS"
de vos vedettes favorites, sportifs(ves) et politiques

Album de Photos
 

Retour Index:
Vedettes   //  Accueil

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?

Cliquez ici:
 
 
 

 


 
 



 
 
 
 
 

Hit-Parade