(mise à jour le 9 juillet 2016)
 
 

"Isabelle Boulay"
(née le 6 juillet 1972)

Biographie  //  Album photo

Isabelle Boulay est une amoureuse des mots. Désarmante de candeur, elle sonne vrai et les grands noms de la chanson française ont déjà été conquis.

Née à Sainte-Félicité, en Gaspésie, Isabelle Boulay est l'aînée d'une famille de trois enfants. Fille de restaurateurs, elle chantait à l'époque devant les clients. "Quand j'étais petite, je disais à ma mère : "Moi aussi je vais chanter à l'Olympia... ". Je regardais au loin de l'autre côté de la mer et ça me faisait rêver. Je sentais qu'un jour je partirais : je me sentais appelée", raconte-t-elle.

En 1990, elle reçoit le prix d'interprétation et le prix du public au Festival de la chanson de Petite-Vallée, en Gaspésie. Vers la fin de l'adolescence, attirée par les mots, elle part étudier la littérature à Québec. Le destin la rattrape. À 19 ans, elle remporte le concours de Cégeps en Spectacle avec le prix de l'Office franco-québécois pour la jeunesse et le prix du Festival de la chanson de Granby, avec les chansons Amsterdam de Brel, et Naufrage de Dan Bigras et Gilbert Langevin. Dès l'automne 1992, elle entreprend avec Bigras une tournée comme choriste. "Il n'y a pas assez de place dans son corps pour toutes ses émotions; donc, elle doit chanter tout le temps", affirme celui-ci. Par la suite, tout s'enchaîne. Isabelle assure les premières parties de plusieurs spectacles, dont ceux de Ginette Reno, Claude Léveillée et Louise Forestier.

Exagéré, ce titre de Miss FrancoFolies? Pas du tout. Lorsque Isabelle Boulay montera sur la scène du théâtre Maisonneuve, ce soir et demain, pour y présenter son spectacle Complaintes et Ritournelles, ce seront les 17e et 18e fois, depuis sa première participationen 1991, qu'elle donnera un spectacle dans le cadre des FrancoFolies!
«Et dès les cinq premières chansons, explique Isabelle Boulay, j'emmène tout le monde au Manoir des Sapins, à Sainte-Félicité!» Le Manoir des Sapins, c'est un des bars de la Gaspésie où une petite Isabelle de 7, 8 ans allait chanter du country avec son «band». «Pour moi, le country, c'est la musique de la dignité et celle de l'humilité, c'est la musique qui accompagne le chagrin et celle que tu dois écouter pour renaître de tes cendres.»
Qu'on ne se méprenne pas: personne ne va brailler comme un veau ce soir et demain puisque la belle Isabelle a fait appel à des amis folk et country qui savent à la fois chanter et faire la fête. Seront donc aux deux soirées Steve Faulkner, Dany Bédar et Paul Daraîche («C'est mon Elvis Presley à moi», dit Isabelle), de même que Robert Dethiers, chanteur et percussionniste amérindien, et huit musiciens, dont Rick Haworth.

Ses débuts en France, en 1993, sont prometteurs : un jury composé d'Isabelle Aubret, Jean Maheu et Jean-Louis Foulquier lui décerne sur-le-champ le prix de la Truffe d'Or à Périgueux, en France. En 1995, Luc Plamondon lui propose le rôle de Marie-Jeanne dans Starmania. Plus de 350 représentations s'ensuivent, réparties sur une période de trois ans.

À l'automne 1995, Isabelle prête sa voix au personnage d'Alys Robi dans une télésérie éponyme produite par Téléfiction, au Québec. Un premier album en est tiré, vendu à plus de 40 000 exemplaires. Isabelle rendra aussi hommage à cette grande dame de la chanson lors du Gala MétroStar, en 1996, au Québec. Le producteur de l'album, Guy Cloutier, confie alors : " ... D'après moi, Isabelle va marquer les années 2000." Manon Guilbert ajoute, dans le Journal de Montréal : "Isabelle Boulay possède la voix, le charme et la maturité nécessaires pour se lancer dans la grande aventure de la chanson."

Au début de l'année 1996 paraît Fallait pas, premier album solo d'Isabelle, écrit par Daniel DeShaime (45 000 exemplaires vendus). L'extrait Et mon cœur en prend plein la gueule s'inscrit alors en tête du palmarès sur le réseau Rock-Détente.

La même année, dans un hommage à l'œuvre de Luc Plamondon et Michel Berger, elle reprend le succès L'hymne à la beauté du monde de Plamondon interprété lors de l'ouverture des FrancoFolies de Montréal, à l'occasion d'un spectacle-bénéfice au Saguenay, puis en présence de nombreux personnages royaux lors d'un gala de l'Unesco en France. La revue française Platine écrit "...Une nouvelle voix est née"...

"Mélange de grâce et d'autorité, Isabelle Boulay possède le tempérament pour empoigner des chansons fortes. La Gaspésienne a quelque chose dans le ventre, comme une douleur venue de loin ..."

Les prix et les distinctions s'accumulent. Sur la voie de la consécration au Québec et en France, Isabelle reçoit, en juin 1996 à Paris, un prix distinctif le Dial d'Or, pour son interprétation du répertoire de Fallait pas et pour sa présence exceptionnelle sur scène. Alors qu'elle interprète, au Gala de l'ADISQ en 1996, les meilleures chansons de l'année, elle se retrouve aussi en nomination dans deux catégories, soit Révélation de l'année et Album populaire de l'année (pour Alys Robi).

En 1997, elle est nominée dans trois catégories, dont celle du Spectacle de l'année, et comme Interprète féminine de l'année. Et en 1998, quatre mises en nomination comme interprète, dont l'Album de l'année catégorie pop rock et le Spectacle de l'année.

Isabelle possède le don d'une voix unique : "Mélange de grâce et d'autorité, Isabelle Boulay possède le tempérament pour empoigner des chansons fortes. La Gaspésienne a quelque chose dans le ventre, comme une douleur venue de loin", dira André Ducharme dans le magazine L'actualité.

En 1996-1997, elle présente à guichets fermés trois séries de spectacles à la Place des Arts. Seule sur scène, elle établit une complicité tangible avec le public. "Elle vit les chansons, donc l'émotion passe comme une tonne de briques", déclare Éric Lapointe.

Plusieurs auteurs-compositeurs, tels que Zachary Richard, France D'Amour, Roger Tabra et Zazie, gravitent autour de sa voix. Pour la réalisation de son deuxième album, États d'Amour, en 1998, 220 000 exemplaires sont vendus au Québec et 125 000 en Belgique, en Suisse et en France. "Sous ses airs de fragilité, Isabelle a une espèce de force, de violence, qui bougent en elle", confie Luc Plamondon, auteur de Je t'oublierai, je t'oublierai, le grand succès dont Richard Cocciante a signé la musique.

Nominée neuf fois en 1999, à l'ADISQ, notamment, comme Artiste québécoise s'étant le plus illustrée hors Québec, elle reçoit le trophée d'Interprète féminine de l'année. Isabelle se prête ainsi à toute une panoplie d'entrevues télévisées, dont Tapis Rouge et Vivement Dimanche. On reconnaît aussi sa voix dans certaines réalisations publicitaires, dont celle de la fameuse Ford Focus. Artiste généreuse et engagée, Isabelle participe à de nombreux téléthons et soutient différentes causes, dont celle de Leucan, un organisme dont elle est la marraine.

La sortie de Scènes d'amour, au début de l'an 2000, est un véritable succès. En quatre mois seulement, 90 000 exemplaires sont vendus. Isabelle reçoit un disque double platine pour la vente totale de 200 000 exemplaires. Scènes d'amour, un concept live unique, enregistré aux FrancoFolies de Montréal, comprend une pléiade d'artistes dont Serge Lama, Francis Cabrel, Michel Rivard, Éric Lapointe, Laurence Jalbert, France D'Amour, Jim Corcoran, Claude Léveillée et Dan Bigras. L'album se classe numéro 1 au palmarès pendant 10 semaines.

Figure publique désormais respectée en France, elle assure par la suite la première partie du spectacle de Francis Cabrel à l'automne 1999, pendant 35 soirs, puis celui de Serge Lama, à l'Olympia de Paris, durant six soirs en mars 2000. Elle partage aussi la scène avec Patrick Bruel au Zénith de Paris, en mai 2000.

Reconnue aujourd'hui comme étant l'une des plus grandes interprètes québécoises et qualifiée en France de "Nouvelle égérie de la chanson francophone", Isabelle Boulay a représenté le Québec en primeur, en juillet 2000, pour l'inauguration des FrancoFolies de La Rochelle. Le spectacle fut un triomphe. Un album cinq fois platine lui a été remis pour la somme d'un demi-million d'exemplaires vendus, sur cinq albums produits en cours de carrière, dans l'ensemble de la francophonie.

Son nouvel album Mieux qu'ici-bas, regroupant une pléthore de collaborateurs connus, annonce une nouvelle série de spectacles au Québec et en France, cette fois au mythique Olympia de Paris. Un rêve qui se réalise... 


Discographie singles

 1996 : J'enrage
 1998 : Je t'oublierai, je t'oublierai
 1998 : Le saule
 1999 : La lune
 1999 : États d'amour
 2000 : Parle-moi
 2000 : Un jour ou l'autre
 2000 : Quelques pleurs
 2001 : Jamais assez loin
 2001 : Mieux qu'ici bas
 2002 : Sans toi (en concert)
 2003 : Depuis le premier jour (du film Un Homme et son péché)
 2004 : C'est quoi, c'est l'habitude
 2004 : Tout au bout de nos peines (avec Johnny Hallyday)
 2005 : Une autre vie

Discographie albums
1995 : Alys Robi (production Guy Cloutier)
 1996 : Fallait pas
 1998 : États d'amour
 2000 : Scènes d'amour (concert)
 2000 : Mieux qu'ici bas
 2002 : Ses plus belles histoires
 2002 : Au moment d'être à vous (concert)
 2004 : Tout un jour
 2005 : Du temps pour toi (concert)
2007 : De retour à la source
 2008 : Nos lendemains
2009: Chansons pour les mois d'hiver
2011: Les grands espaces
2014: Merci Serge Reggiani


Récompenses:

Le 15 janvier 2010,
Isabelle Boulay recevait un disque d’or pour son album Chansons pour les mois d’hiver.

En 2008,
 elle a reçu la médaille de l’Assemblée nationale du Québec pour sa contribution aux Arts de la scène ainsi que quatre Félix dans les catégories Artiste québécois s’étant le plus illustré hors Québec, Scripteur de spectacles de l’année, Interprète féminine de l’année et Spectacle de l’année – Interprète.

2002
 Gala de l'ADISQ, Félix Interprète féminine de l'année
2001
 Gala de l'ADISQ, Félix Interprète féminine de l'année
 Gala de l'ADISQ, Félix Spectacle de l'année - Interprète pour Mieux qu'ici-bas
 Gala de l'ADISQ, Félix Album de l'année - Populaire pour Mieux qu'ici-bas
 Victoire de la musique, Album découverte de l'année aux victoires de la Musique (France)
 Victoire de la Musique, Artiste découverte de l'année aux victoires de la Musique (France)
2000
 Gala de l'ADISQ, Félix Interprète féminine de l'année
 Gala de l'ADISQ, Félix Album de l'année - Populaire pour Scènes d'amour
1999
 Gala de l'ADISQ, Félix Interprète féminine de l'année
 Femmes en Or, Révélation de l'année
 Prix de la SOCAN pour Je t'oublierai, je t'oublierai
 Prix de la SOCAN pour La Lune
 Prix Cité RockDétente, chanson la plus radiodiffusée1998-1999 pour La Lune
1998
 Prix Cité RockDétente, chanson la plus radiodiffusée1997-1998 pour Et mon coeur en prend plein la gueule
1996
 DIAL d'Or - Paris
1993
 Semaine de la chanson à Périgueux - Truffe d'Or
1991
Festival international de la chanson de Granby, Prix de la meilleure interprète
Prix de l'Office franco-québécois pour la jeunesse, Cégeps en spectacle
1990
 Festival de la chanson de Petite-Vallée (Gaspésie), Prix d'interprétation
 Festival de la chanson de Petite-Vallée (Gaspésie), Prix du public
 
 

Ce que l'on dit d'elle:
Le jeudi 09 juin 2005
Photo André Pichette, La Presse
Isabelle Boulay
Tunisie
Isabelle Boulay à l'affiche du Festival de Carthage
Agence France-Presse
Tunis

La Française Patricia Kass, la Sud-Africaine Miriam Makeba et la Québécoise Isabelle Boulay sont parmi les vedettes du 41e Festival de Carthage, prévu du 9 juillet au 15 août dans ce site aux nombreux vestiges romains proche de Tunis.
Ce rendez-vous musical international donnera lieu cette année à une centaine de spectacles de musique, danse, théâtre et cinéma sous le signe de l'«innovation et de la diversité», a annoncé le comédien tunisien Raouf Ben Amor, directeur du festival.
L'édition 2005 sera marquée par une soirée sans précédent dédiée aux artistes juifs français d'origine tunisienne pour «consolider les rapports avec nos créateurs établis à l'étranger», a dit M. Ben Amor.
La soirée inaugurale sera consacrée à la célébration du 70e anniversaire de la troupe tunisienne Errachidia et aux pionniers de la chanson tunisienne.
Les vedettes de la chanson arabe en vogue viendront notamment du Liban, de Syrie, d'Égypte, d'Algérie et du Maroc et les mélomanes pourront assister à des concerts de «tarab», musique classique arabe pure.
Selon son directeur, le festival, très axé sur la musique de varietés, veut renouer avec «toutes les formes d'expression artistique», en programmant une dizaine de pièces de théâtre.

Tout un jour sur la route

Mai 2004, "Tout un jour", son nouvel et septième album est un peu comme le faire-part de naissance d'une nouvelle aventure: "Tout ce travail d'enregistrement n'a finalement qu'un but : partir sur les routes à la rencontre du public, chanter, le captiver, lui donner ce bonheur qu'il vient chercher en venant me voir". C'est à des auteurs et compositeurs comme Francis Cabrel, Zachary Richard, Daniel Belanger, Louise Forestier, Lionel Florence, Patrice Guirao, Pascal Obispo, Daniel Lavoie Etienne Roda-Gil, Daniel Seff et d'autres encore, qu'Isabelle Boulay confie ses chansons. Malgré cette diversité de plumes, l'album se veut intimiste. Il est réalisé conjointement par Benjamin Biolay et Pierre Jaconelli.

La chanteuse entame en septembre une tournée de plus de six mois, bilan de quinze années de travail. Coup d'envoi à Laval, au Québec le 7 septembre, avant de faire le tour de la France jusqu'en novembre. En janvier 2005, elle repart sur les routes du Québec jusqu'en avril. Elle revient ensuite en France jusqu'en juin. Elle se produit à l'Olympia à Paris du 25 au 30 avril alors que son album s'est déjà vendu à plus de 300.000 exemplaires.

Au Québec, la chanteuse conserve la ferveur de fans nombreux et fidèles. Dans le cadre du Gala annuel de l'Adisq, le vote du public la désigne à quatre reprises comme Interprète féminine de l'année en 1999, 2000, 2001 et 2002. L'année 2002 voit la parution de deux nouveaux albums: "Ses plus belles histoires" où elle réinterprète plusieurs de ses succès en support à la campagne de levée de fond pour LEUCAN et "Au moment d'être à vous". Ce dernier est capté en spectacle à la salle Wilfrid Pelletier de la Place des Arts, en avril 2002. Accompagnée par l'Orchestre symphonique de Montréal, Isabelle y chante ses coups de coeur parmi le répertoire de ses auteurs préférés des deux côtés de l'Atlantique.
On peut visiter le site officiel de Isabelle Boulay.

La parution de "Mieux qu'ici-bas", à l'été 2000, marque un réel tournant dans sa carrière européenne. Pendant près de deux ans, cet album sera au nombre des cinquante meilleures ventes en France et franchira aisément la barre du million d'exemplaires. L'artiste qui donne son 1er spectacle solo à l'Olympia en décembre 2000 s'offrira le Zénith moins d'un an plus tard, au mois d'octobre suivant. À la 16e remise des Victoires de la musique, en février 2001, Isabelle Boulay est consacrée Découverte de l’année et "Mieux qu'ici-bas" se mérite le Victoire de l’Album-découverte de l’année devant Garou, Alizée, Autour de Louise et Kereen Ann.

Isabelle Boulay: la chanteuse québécoise a déjà vendu 75 000 exemplaires de son album en Europe
Le 25 mars 2008

Par Michel Dolbec.

Un mois après sa parution en Europe, "Nos lendemains", le nouvel album d'Isabelle Boulay, s'est vendu à plus de 75 000 exemplaires.

Cela a valu à la Québécoise un "disque d'or", que sa compagnie de disques lui a remis en fin de semaine, à la faveur de la série de trois concerts qu'elle a donnés à l'Olympia, après une absence d'un peu moins de trois ans.

Après son passage sur les planches du mythique music-hall du Boulevard des Capucines, Isabelle Boulay a repris la route pour une tournée qui la conduira au cours des prochaines semaines aux quatre coins de la France: Saint-Etienne mercredi soir, Strasbourg samedi, Caen et Rouen la semaine prochaine et ainsi de suite. Les Québécois la retrouveront l'automne prochain.

Intitulé "Ta route est ma route" et mâtiné de musique country, le nouveau spectacle d'Isabelle Boulay (tout comme son nouveau disque enregistré à Paris) est incontestablement celui de sa consécration. La Québécoise occupait déjà une place à part en France, où elle se détachait nettement du lot des chanteuses à voix venues du Québec ou d'ailleurs. Dans les médias, on s'entend désormais à souligner ses talents d'interprète et son élégance.

Exemple éloquent: le quotidien Le Figaro s'est réjoui en fin de semaine de la découvrir "enfin en nuances".

"Après avoir été pendant quelques années le parangon d'une chanson québécoise pailletée, expansive et obsédée par la puissance vocale, Isabelle Boulay avoue, avec son dernier album, avoir appris un certain lâcher-prise, avoir trouvé un apaisement dans l'expression, avoir rompu avec l'obsession de la puissance de feu", a écrit le journal, qui estime que "son nouveau répertoire promet des subtilités et des nuances nouvelles. De quoi séduire un nouveau public".

À l'Olympia, Julien Clerc et Benjamin Biolay sont venus chanter avec Isabelle Boulay, tandis qu'on apercevait dans la salle le parolier Jean-Loup Dabadie et Maxime Leforestier, qui lui ont aussi écrit des chansons.

Isabelle Boulay donne naissance:
Le 20 octobre, à Montréal, Isabelle Boulay a donné naissance à un garçon. Né à 19h10 hier soir, le petit portera le nom de Marcus.

Le bébé, qui pesait 8 livres (3,6 kilos) à sa naissance, est le premier enfant de la chanteuse et son conjoint Marc-André Chicoine.

«La nouvelle maman profitera de quelques semaines pour vivre son bonheur, avant de reprendre sa tournée québécoise dès décembre», peut-on lire dans un communiqué émis par Chic Musique.

Les trophées

Isabelle Boulay a gagné le prix pour le spectacle de l'année à titre d'interprète. Elle a aussi reçu le prix de l'interprète féminine de l'année. Il y a quelques jours, à l'Autre Gala de l'ADISQ, elle avait été récompensée à titre d'artiste québécoise s'étant le plus illustrée hors Québec. Au Gala de l'Industrie, elle avait aussi la statuette dans la catégorie «scripteur de spectacles de l'année».

Le 14 février 2008, elle s'est vu remettre par le maire de son village natal la médaille de l'Assemblée nationale du Québec pour sa contribution aux Arts de la Scène.

Le 20 octobre 2008, à Montréal, elle a mis au monde un petit garçon prénommé Marcus, né de son union avec son compagnon et producteur Marc-André Chicoine.

Isabelle Boulay a remporté 4 Félix lors du Gala de l'ADISQ 2008. Plus précisément comme: Artiste québécois s'étant le plus illustré hors Québec; Scripteur de spectacles de l'année; Interprète féminine de l'année, ainsi que le Spectacle de l'année - interprète.

Publié le 06 mars 2009

Stéphanie Lapointe et Isabelle Boulay se partagent l'Olympia
Michel Dolbec
La Presse Canadienne Paris
Une Stéphanie Lapointe frissonnante et une Isabelle Boulay rayonnante se sont partagé vendredi soir la scène du prestigieux Olympia de Paris. La gagnante de la Star Académie 2004 assurait la première partie de la nouvelle maman, de retour à Paris quatre mois après la naissance de son fils Marcus.
La jeune Stéphanie Lapointe faisait ses premiers pas sur la scène du célèbre musical-hall du boulevard des Capucines, une salle qui n'a plus de secret pour Isabelle Boulay. Entre la fragilité de l'une et l'assurance tranquille et maîtrisée de la seconde, le contraste était saisissant.
Il est vrai que la Gaspésienne est sans doute, de tous les artistes québécois ayant réussi en France depuis 20 ans, celle qui s'est le mieux et le plus aisément intégrée au milieu de la chanson française. Dix ans après ses débuts parisiens, elle fait partie de la famille. Julien Clerc, Benjamin Biolay, Jean-Louis Murat et bien d'autres ont écrit pour elle. Vendredi soir, Nana Mouskouri était aux premiers rangs pour l'entendre reprendre La Paloma et Adamo l'a rejointe sur scène, pour chanter en duo avec elle C'est ma vie.
Cette semaine, chacune est donc arrivée à Paris avec un bébé. Isabelle Boulay reprend la route avec son fils pour une tournée qui la conduira notamment à Lyon et à Bruxelles. Sur les planches de l'Olympia, Stéphanie Lapointe a pour sa part présenté à un public qui la découvrait son nouveau né, Donne-moi quelque chose qui ne finit pas, son deuxième album qui sort mardi au Québec.

Un peu intimidée mais touchante, accompagnée du guitariste Joseph Marchand et du claviériste Mélik-Alexandre Farhat, la jeune femme a étrenné quatre titres de ce disque aux accents français. On est loin, qu'elle a coécrite, Eau salée et Une fleur, deux très belles chansons de Pierre Lapointe et Philippe B, ainsi que Bang Bang, la version française de My Baby Shot Me que Sheila avait reprise en français dans les années 60.
Avec cette pop mélancolique, Stéphanie Lapointe s'inscrit dans une certaine tradition incarnée par Françoise Hardy. En France, elle n'est pas la seule à naviguer dans ces eaux-là et les places sont chères, mais l'indéniable qualité de ses chansons plaide en sa faveur. Pour s'imposer, il faudra qu'elle revienne.
Isabelle Boulay et Stéphanie Lapointe se partageront à nouveau samedi soir la scène de l'Olympia. Ensuite, Mlle Lapointe rentrera à Montréal, pour lancer son nouveau disque et célébrer, dans une dizaine de jours, ses 25 ans.

L'épanouissement de la mère et de l'artiste
Marie-France Pellerin 13-06-2010
  En pleine conception de son tout nouveau spectacle, intitulé Comme ça me chante, Isabelle Boulay a ouvert toutes grandes les portes de son atelier, un oasis de paix avec vue magnifique sur le canal Lachine.
Maman passionnée, l’interprète s’y ressource et concocte ce projet de tournée, dont le coup d’envoi sera donné le 19 août à La Tulipe.
«C’est ici que je viens réfléchir à mes créations. C’est comme un prolongement de ma maison. Quand j’étais petite, j’avais un monde imaginaire assez présent. Ici, c’est un peu la même chose. C’est le monde d’Isabelle. Je pourrais très bien passer toute la journée avec mon fils, à faire la cuisine et le ménage, mais je suis aussi une chanteuse et suis très appelée par mon métier. J’ai besoin d’un espace en dehors de ma vie quotidienne.»
Combinant à la fois l’esprit des albums Chansons pour les mois d’hiver, lancé en novembre dernier, et De retour à la source, Isabelle proposera, entourée de quatre musiciens, un concert dépouillé, d’une facture sonore folk country, misant sur la proximité avec le public.
«C’est probablement le plus intime des spectacles que j’aie jamais faits», souligne-t-elle. «Si mon coeur était une boîte à musique et que je le laissais chanter seul, que chanterait-il?»
Avec pour point de départ cette question, l’interprète souhaite inclure à son spectacle des chansons de son répertoire, mais également des pièces dont elle aurait aimé être l’interprète. «Une partie du spectacle s’intitulera Si j’étais un homme et je vais y chanter des chansons que les hommes ont écrites pour les femmes.»
Bien qu’elle ait en tête une idée claire du spectacle, elle demeure discrète sur les relectures qu’elle souhaite livrer, laissant néanmoins échapper les noms de Richard Desjardins et Linda Ronstadt.
«C’est un spectacle d’abandon et de liberté, qui sera aussi un laboratoire pour des chansons que je vais endisquer l’année prochaine.» Une quarantaine de dates sont au programme jusqu’en décembre, et un nouveau disque devrait voir le jour en mai ou en juin 2011.

20 MOIS DE PUR BONHEUR
Avec une petite boule d’énergie âgée de 20 mois, Isabelle se doit maintenant de poser une réelle dichotomie entre la mère et l’artiste, d’où l’importance de se recueillir dans un atelier: «Je suis un peu obligée de le faire parce que j’ai une vraie passion pour lui. C’est un enfant qui m’absorbe assez facilement.»
Elle mentionne d’ailleurs être en mesure de poursuivre sa vocation artistique grâce à son entourage. «Je ne pourrais y arriver seule. Je suis contente d’être maintenant capable de le confier à d’autres personnes pour pouvoir continuer à faire ce que j’aime. Je ne suis pas une mère possessive. Je veux qu’il connaisse et aime d’autres personnes que moi.»
La naissance de Marcus a également donné un tout nouveau souffle de créativité à l’interprète. «Tout devient plus intense. Ça amène un regard vraiment différent sur tout.»
Il court et grimpe tout en prononçant ses premiers mots. Craquant, mais aussi épuisant! «Un enfant, ça demande beaucoup d’énergie et en même temps, ça nourrit et apaise. Tu es fatigué, il insiste pour quelque chose et tu te découvres des trésors d’énergie. Ça repousse toutes tes limites. J’arrêterais la terre de tourner. Il n’y a rien que je ne ferais pas pour lui.»
Isabelle Boulay sera des spectacles de la fête nationale sur les plaines d’Abraham le 23 juin et de la fête du Canada à Ottawa le 1er juillet. Le coup d’envoi de sa tournée Comme ça me chante sera donné le 19 août à La Tulipe.

27-10-2009
 
La chanteuse Isabelle Boulay nous revient en grande forme et tout en douceur avec un nouvel album intitulé Chansons pour les mois d'hiver.
Ce disque paraîtra le 24 novembre prochain.
Par contre, dès maintenant et en exclusivité pour les internautes de Canoe une semaine avant tout le monde, la populaire interprète propose le vidéoclip pour la pièce Chanson pour les mois d'hiver.
Réalisé par Alain Chicoine, le clip réunit en studio tous les musiciens ayant participé au nouvel album d'Isabelle Boulay.

27 mai 2010
Isabelle Boulay et Marjo participeront à la fête du Canada
Photo: François Roy, La Presse
La Presse Canadienne Ottawa
 
Isabelle Boulay, Marjo, Jean-François Breau, Marie-Ève Janvier, Marie-Josée Lord, Samian et Lynda Thalie feront partie des artistes qui participeront aux célébrations de la fête du Canada, à Ottawa.
La reine Élizabeth II et le prince Philip, duc d'Édimbourg, assisteront au spectacle du midi sur la colline du Parlement, en compagnie du premier ministre Stephen Harper et d'un groupe de dignitaires.
Geneviève Borne et Ron MacLean agiront à titre de maîtres de cérémonie du spectacle, qui mettra aussi en vedette le groupe Barenaked Ladies.
Le groupe sera aussi présent au spectacle du soir, avec Isabelle Boulay, Johnny Reid, Andrea Lindsay, Marjo, Wayne Lavallée, Michael Kaeshammer, Cadence Weapon, Alex Cuba et Dione Taylor.

UN NOUVEL ALBUM EN NOVEMBRE 2011    19 avril 2011
Isabelle Boulay sortira un nouvel album en novembre 2011, réalisé par Benjamin Biolay. Elle reprendra également la route avec son tout nouveau spectacle intitulé "Les Grands Espaces". 

 Les grands espaces composé de 15 titres réalisé par Benjamin Biolay. Les grands espaces est le fruit de maintes collaborations. Les chansons inédites sont signées Jean-Louis Murat, Benjamin Biolay, Michel Rivard et Steve Marin. Isabelle revisite les succès de Phil Spector, Daniel Lanois, Lee Hazlewood, Julien Clerc, Etta James, Françoise Hardy et d’Hubert Mounier. La vedette country Dolly Parton chante en duo avec Isabelle True Blue, enregistrée à Nashville. 
En plus des chansons de son répertoire et celles de son nouvel opus réalisé par son complice Benjamin Biolay, la touchante interprète nous offre de la variété "grand luxe".
 
Un voyage qui nous mènera au coeur de ses influences country-folk tout en passant par son attachement aux grands classiques de la chanson.
 
Des horizons et une voix où s'entremêlent le vent de la mer et le souffle de l'Amérique...
 
Elle sera en tournée en France à l'automne 2011, sur la scène du Casino de Paris les 1er, 2, 3 et 4 décembre 2011, et de retour au Québec à partir de mars 2012.

  19 septembre 2012 est l'invitée de Vincent Vallières lors de sa prestation avec l'Orchestre Symphonique de Montréal à la Maison symphonique de Montréal. Isabelle a fait quelques chansons seule avec l' OSM ainsi que des duos avec Vincent Vallières

14 décembre 2012

Le monde entier l'attendait et la voici enfin : Audiogram révolutionne l'industrie et les internets en lançant sa nouvelle boutique en ligne!!! Afin de souligner le lancement de notre extraordinaire nouvelle boutique en ligne sur l'autoroute de l'information 4.0, offre à TOUS les branchés 25% de rabais sur TOUS les titres et ce TOUT le mois de décembre. Profitez de cette promotion sur notre nouvelle boutique en ligne pour vous offrir quelques classiques ou pour faire de très belles découvertes!


ISABELLE BOULAY NOMMÉE À 'ORDRE NATIONAL DU QUÉBEC    
06 juin 2013

Le jeudi 6 juin 2013, Isabelle Boulay est devenue chevalière de l'Ordre national du Québec lors d'une cérémonie présidée par la première ministre Pauline Marois à l'Assemblée nationale!

Fondé en 1984, l’Ordre national du Québec est la plus prestigieuse reconnaissance décernée par l’État québécois. Les membres de l’Ordre sont des personnalités éminentes qui ont contribué à l’édification d’une société québécoise créative, innovante et solidaire. L’Ordre compte 841;membres, dont 790 personnalités québécoises et 52 étrangères, nommées aux grades de grand officier, d’officier ou de chevalier.


En 2014, elle est coach à La Voix au poste TVA.

Isabelle Boulay est enfin de retour aux FrancoFolies en tête d’affiche et nous offre un grand spectacle consacré à Serge Reggiani, disparu il y a 10 ans. Avec Merci Reggiani, transposition scénique d’un disque à paraître prochainement, la star québécoise livre un hommage au chanteur et comédien qui est pour elle un modèle et une source d’inspiration. Une de nos plus grandes interprètes qui chante les immortelles (L’ItalienMa filleIl suffirait de presque rien…) d’une légende de la chanson française.

  24 Mai 2014

2014, c'est l'année du retour Isabelle Boulay. Après 3 ans d'absence, la chanteuse revient avec un album émouvant qu'elle dédie à Serge Reggiani. Invitée ce soir de Laurent Ruquier pour son émission "On n'est pas couché" afin de parler de ce retour,
 on a eu envie d'en savoir plus sur cette jolie québécoise.
Dans sa vie privée, Isabelle Boulay est l'heureuse maman d'un petit Marcus, né en octobre 2008. Un bonheur qu'elle partage au côté de son compagnon et producteur Marc-André Chicoine.

- Pour Merci Serge Reggiani, la symbolique est forte. Ce nouvel album, Isabelle Boulay l'a réalisé pour rendre au chanteur ce qu'il lui a apporté et rendre hommage aux chansons qui l'ont toujours inspirée. Elle déclare au site La Presse Canadienne : "Je l'interprète depuis que j'ai l'âge de 19 ans, mais j'ai enfin atteint l'âge où ça devient crédible que j'interprète ses chansons". En effet, la chanteuse a déjà partagé la scène avec Serge Reggiani, en 1993 et c'est un souvenir qui reste gravé en elle.


Le gagnant de la deuxième saison de La Voix» Yoan, a lancé lundi la chanson T’aimer trop qu’il a interprétée lors de la grande finale de la populaire émission de TVA.

La pièce mariant folk et country a été écrite par Luc De Larochellière, mentor de la coach Isabelle Boulay, qui dit aimer de plus en plus Yoan à force de le côtoyer. C’est David Laflèche qui a réalisé l'extrait sous la direction artistique de Stéphane Laporte.

«Je suis très fier que cette chanson soit mon premier extrait radio, a dit Yoan. Le son me ressemble beaucoup et j’espère que T’aimer trop accompagnera les gens durant tout l’été!»

Depuis son triomphe à La Voix le 13 avril, le jeune homme de 18 ans originaire de Ferme-Neuve, dans les Laurentides, a été très occupé à rencontrer les médias et d’autres artistes. Et ce n’est qu’un début : en plus d’avoir mis la main sur une bourse de 50 000 $, Yoan détient un contrat de disque offert par Productions J.

T’aimer trop figurera sur l’album La Voix II, dont le lancement aura lieu le 19 mai



2015

Pour sa deuxième année en tant que coach à La Voix, Isabelle Boulay est encore plus ouverte envers les candidats. Elle prodigue de bons conseils et de remarques judicieuses, toujours empreintes d'un grand respect et d'une spontanéité éclairée.

«Pour les auditions à l'aveugle, j'essaie d'être dans une vulnérabilité contrôlée, c'est-à-dire d'ouvrir mon cœur, d'être présente et vigilante», confie la chanteuse qui souhaitait aussi être un peu plus exigeante envers les candidats.

«On perçoit parfois des choses que la personne ne sait pas elle-même, dans le sens qu'on croit qu'elle est capable de nous donner plus. La voix est la chose qui trahit le plus ce qui se passe à l'intérieur. En même temps, je suis consciente d'écouter quelqu'un extrêmement nerveux, j'essaie donc de dépasser ça pour entendre un peu plus loin. Je me tourne quand ma ligne d'accords rentre dans la ligne d'accord de l'autre.»
On se rappelle tous, sa victoire n'avait pas fait l'unanimité. Certaines réactions sur les réseaux sociaux étaient même violentes... Mais presqu'un an plus tard, après avoir passé par un large éventail d'émotion, l'élève d’Isabelle Boulay ne regrette rien, au contraire, lui qui est sur le point de lancer son premier album.


En entrevue avec le journaliste Raphaël Gendron-Martin, le jeune homme a la sagesse d'un vieux de la vieille et concède d'emblée que malgré qu'il ne se soit pas attardé au ras-de-marrée de commentaires négatifs, il avait besoin de "se faire oublier" selon ses propres mots, en se retirant dans le nord des Laurentides chez ses parents.

"J’avais besoin de me faire oublier, raconte-t-il au journaliste du Journal de Montréal. C’était la meilleure chose que je pouvais faire."

Lorsqu'on lui parle de son ancienne coach, Yoan ne tarit pas d'éloges, lui qui l'a convaincue de chanter en duo sur une des chansons de son album: «Avant de participer à l’émission, je savais déjà que c’était avec elle que je voulais aller, si j’étais choisi. Isabelle m’a aidé énormément tout au long de l’aventure. Je l’ai trouvée très chaleureuse et humaine. Pour moi, ce n’est pas juste une bonne chanteuse, c’est une grande personne.»


Isabelle Boulay, personnalité préférée des Québécois en 2016

Isabelle Boulay indéboulonnable.
Pour la 5ème année consécutive la chanteuse est la personnalité préférée des Québécois.

Isabelle Boulay élue chanteuse la plus sexy de l'année

Personnalité préférée - C'est Isabelle Boulay qui rafle à nouveau la première place dans le cœur des Québécois. Pour la cinquième année consécutive, la chanteuse célèbre pour son tube Parle-moi arrive en tête du classement publié hier par le Québec Weekly.

Isabelle Boulay, encore et toujours…

Fidèle à son habitude, le Québec Weekly s'associe à l'institut de sondage Iflop et publie son classement annuel des personnalités préférées des Québécois. Rien de bien nouveau pour cette édition 2016 puisque Isabelle Boulay termine encore à la première place. Conséquence directe de la crise ou non, les chanteuses dominent largement le top 10. Cinq d'entre elles figurent dans les dix premières places.

Selon nombreux analystes, c'est probablement sur le physique que s'est joué le titre, le charme de Boulay (43 ans) n'étant pas étranger à sa popularité:


Isabelle Boulay en studio? Si pour le moment aucune information n'a encore filtré, les sites spécialisés eux, ne parlent que de ça (surtout depuis fin mai 2016, ndlr): Isabelle Boulay préparerait son grand retour et travaillerait en ce moment même à un nouvel album studio.


La célèbre chanteuse, aujourd'hui âgée de 43 ans, passerait ses journées en studio à enregistrer ce que beaucoup pressentent comme l'album du retour aux sources.
En début de semaine une source considérée comme fiable aurait confié au journaliste d'un grand mensuel musical québécois, qu'il se prépare quelque chose de très très grand. « Je ne peux pas en dire plus, mais oui, il y aura des surprises ». Une déclaration qui rejoint une longue liste de révélations…

Isabelle Boulay de retour sur scène

Toujours au rayon bruits qui court, on évoque de plus en plus une grosse tournée qui suivrait la sortie de l'album : Isabelle Boulay ferait ainsi son retour sur scène! L'annonce, pourtant à prendre au conditionnel, a suscité un émoi sans précédent chez les fans de la chanteuse. Et la rumeur de repartir de plus belle sur les réseaux sociaux.
Si elle se confirme, le monde de la musique tient son événement pour l'année 2017!



Vingt-cinq ans après avoir remporté le Festival international de la chanson de Granby (FICG), Isabelle Boulay est la porte-parole de la 48e édition, qui se déroulera du 17 au 27 août 2016.

À ce titre, l’ancienne coach de La Voix encourage les jeunes interprètes, auteurs-compositeurs-interprètes ou groupes à s’inscrire d’ici le 1er avril.

Au fil des ans, ce concours a notamment vu triompher Jean Leloup, Lynda Lemay ou, plus récemment, Patri­ce Michaud.


 

Galerie de photos
Anniversaires de vos vedettes juillet
 

RETOUR INDEX:

  Vedettes  //  Accueil
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez sur le logo:




Hit-Parade