"Artis   2013"
28e   anniversaire
(le  28 avril  2013)




La 28e édition du Gala Artis, animée par Mario Tessier et diffusée en direct du Théâtre Denise-Pelletier à Montréal, vient tout juste de prendre fin.

Le prix Artis est un prix québécois remis aux artistes du domaine télévisuel sélectionné par le grand public par sondage. Créé originalement par Télé-Métropole en 1981, le Gala Artis fusionne en 1995 avec Le MetroStar – Gala du Public. Après avoir porté le nom de MetroStar, il redevient en 2005, Le Gala Artis, suite au départ de son commanditaire Metro. Les prix sont remis lors d’une soirée de gala présentée au mois d’avril sur le Réseau TVA.

Le Gala Artis, présenté dimanche soir à TVA, avait tout le glamour, le clinquant et le wannabe Hollywood auxquels on s’attendait. Un vrai show qui shine et qui fait rêver. Mis en scène et réalisé adroitement. Animé sans faux pas par Mario Tessier. Mais un gala comme celui-là, ça coûte cher. Et il y a un prix à payer pour faire dans le BIG…

Un des irritants de la soirée fut sans conteste tout le mal que les concepteurs du Gala Artis se sont donné pour satisfaire les commanditaires. Ç’a débuté dès la première pause publicitaire après le numéro d’ouverture, alors qu’on avait laissé des images de l’ambiance de la salle en mortaise pendant que les publicités étaient présentées. Vous vous imaginez bien que la curiosité des téléspectateurs étant ce qu’elle est, il était difficile de zapper. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour gâter les acheteurs publicitaires…
Et pour en rajouter, une couche (comme si c’était vraiment nécessaire), Mario Tessier a remercié le plus sérieusement du monde, les commanditaires «qui nous permettent de créer de la télévision originale et de qualité au Québec». Désolé, mais dans mon livre à moi, de la télévision originale et de qualité, ce n’est certainement pas de la télévision qui nous prend ouvertement pour des valises… surtout quand l’argent va dans les poches du «banquier».

Bref, si le Gala Artis a démontré, particulièrement cette année, qu’il pouvait être un gala haut de gamme et même plus représentatif de la diversité télévisuelle que le prochain Gala des Gémeaux, il a aussi poussé sa chance un peu loin. À force de se travestir ainsi en infopub, le Gala Artis a raté une belle opportunité de se positionner comme un gala à la fois populaire et crédible.



Claude Legault et Guylaine Tremblay ont chacun mis la main sur deux trophées, dont ceux récompensant les personnalités de l'année dimanche soir, lors du 28e Gala Artis, présenté au Théâtre Denise-Pelletier et animé par Mario Tessier.
Plus tôt en soirée, M. Legault avait déjà été consacré pour le meilleur rôle masculin dans une télésérie, entre autres pour son travail dans "19-2", sur les ondes de Radio-Canada.
Quant à Mme Tremblay, elle met ainsi la main sur son 13e trophée en carrière, après avoir remporté les honneurs de la catégorie rôle féminin dans un téléroman, pour "Unité 9", aussi à Radio-Canada.
Plus tôt dans la soirée, l'animateur Guy Jodoin avait ouvert le bal en étant récompensé pour le quiz "Le Tricheur", diffusé sur les ondes de TVA. Il a notamment été préféré à Julie Snyder et Patrice L'Écuyer dans la catégorie d'animation d'émission de jeux.
Guy A. Lepage, à la tête de "Tout le monde en parle", à Radio-Canada, a quant à lui raflé les honneurs dans la catégorie animation de magazine culturel ou de talk-show. Il s'agissait de son neuvième trophée Artis en carrière.
Les divers rôles d'Hélène Florent, dans "La galère", "Toute la vérité" et "Lance et compte" lui ont valu un prix dans la catégorie rôle féminin dans une télésérie.
Télé-Québec s'est aussi invité à la fête, Anne Dorval remportant un prix pour sa participation aux "Bobos" et aux "Parent", une série qui est diffusée à Radio-Canada.
Daniel Brière, qui interprète son époux dans "Les Parent", à Radio-Canada, a lui aussi été récompensé.
Quant à la catégorie animation d'émission de variétés ou de divertissement, c'est plutôt Charles Lafortune, pour "La Voix", qui a reçu les honneurs, privant entre autres Jean-René Dufort ("Infoman") d'une statuette.
Yan England est quant à lui reparti avec le prix pour artiste d'émissions jeunesse, lui qui coanime "Fan Club" à VRAK.
Du côté des téléromans, Guy Nadon est reparti avec un trophée pour "O'", à TVA.
Dans la catégorie émission de services, Gino Chouinard a renoué avec ses bonnes vieilles habitudes, en récoltant son cinquième prix pour l'animation de "Salut, Bonjour!", à TVA.
Pierre Bruneau, lui aussi de TVA, n'était pas non plus en reste, alors que le chef d'antenne chevronné a gagné un trophée dans la catégorie animation de bulletin de nouvelles, son 15e prix remis dans le cadre du Gala Artis.
L'animateur d'"Enquête" (Radio-Canada), Alain Gravel, a de son côté provoqué la surprise en mettant la main sur un premier trophée.
L'animateur de sport Dave Morissette, enfin, s'est montré ému de recevoir un prix pour son travail sur les ondes de TVA Sports des mains de Guy Carbonneau, ex-entraîneur et ex-joueur du Canadien de Montréal. Un hommage au commentateur sportif Richard Garneau, décédé le 20 janvier, a provoqué une ovation des spectateurs.


 


Le prix Artis de la personnalité masculine a été remis à Claude Legault.
 Le prix Artis de la personnalité féminine a été remis à Guylaine Tremblay. 

Claude Legault et Guylaine Tremblay ont chacun mis la main sur deux trophées, dont ceux récompensant les personnalités de l'année dimanche soir, lors du 28e Gala Artis, présenté au Théâtre Denise-Pelletier et animé par Mario Tessier.
Plus tôt en soirée, M. Legault avait déjà été consacré pour le meilleur rôle masculin dans une télésérie, entre autres pour son travail dans "19-2", sur les ondes de Radio-Canada.
Quant à Mme Tremblay, elle met ainsi la main sur son 13e trophée en carrière, après avoir remporté les honneurs de la catégorie rôle féminin dans un téléroman, pour "Unité 9", aussi à Radio-Canada.

VOICI LA LISTE VOS GAGNANTS(TES)

Animateurs Emissions Sportives:
 Les finalistes dans la catégorie :

Les nommés sont:
Dave Morissette
Alain Crête 
Pierre Houde 
Chantal Machabée 
 
et la gagnant:
 

Dave Morissette

Du côté des sports, Dave Morissette, derrière Le match , a succédé cette année à l'habituelle lauréate de la catégorie « animateur/animatrice d'émission de sports », Marie-Claude Savard, qui n'était pas en lice cette année. L'ancien hockeyeur professionnel a été préféré à trois piliers du Réseau des sports, Chantal Machabée, Pierre Houde et Alain Crête.

Rôle Masculin dans les téléromans québécois:
Les finalistes dans la catégorie :


Les nommés sont:
Dan Bigras
Sébastien Delorme
Michel Dumont
Germain Houde
Guillaume Lemay-Thivierge

et le gagnant est:

 

Germain Houde

Le scénario s'est répété avec la catégorie des téléromans, où les artisans de TVA ont détrôné encore une fois ceux de la société d'État. Le rôle masculin a été décerné à Germain Houde pour sa performance dans La promesse

Rôle Féminin dans les téléromons québécois:
 Les finalistes dans la catégorie :


Les nommées sont:
Chantal Fontaine
Élise Guilbault
Micheline Lanctôt
  Guylaine Tremblay

et la gagnante est:
 
Guylaine Tremblay


Rôle Féminin dans les téléromons québécois:


Les nommés sont

Dan Bigras
Paul Doucet
Patrice Godin
GuyNadon 

et le gagnant est                                        

Guy Nadon



Emissions Jeunesse:
Les finalistes dans la catégorie :


Les nommés sont:
Yan England
Denis Houle
Philippe Laprise
Étienne Boulay
 

et la gagnante est:


Yan England

Chez les artistes d'émission jeunesse, Yan England récidive en remportant un trophée pour son animation de Fan club , diffusée sur les ondes de Vrak.


Animateur/animatrice d'émissions de services:
Les finalistes dans la catégorie :


Les nommés sont:
Dominic Arpin
Gino Chouinard
Pierre Craig
Denis Gagné

et le gagnant est:

Gino Chouinard

Le succès de l'animateur de Salut, Bonjour! , Gino Chouinard, ne se dément pas cette année non plus, alors qu'il domine la catégorie des émissions de services depuis 2008. L'animateur a été primé pour une cinquième fois en remportant le prix Artis devant Dominic Arpin, Pierre Craig et Denis Gagné.


Animateur/animatrice d'émissions de variétés, magazines culturels et talk-shows:
 Les finalistes dans la catégorie :


Les nommés sont:
  Guy Jodoin
Véronique Cloutier
Guy A. Lepage
André Robitaille
et le gagnant est:

G.A.Lepage

 
Animateurs / Animatrices d`émissions de variétés ou de divertissement:
Les finalistes dans la catégorie :



Les nommés sont:

Jean René Dufort
Eric Salvail
Dany Turcotte
Charles Lafortune

Et le gagnant est:

Charles Lafortune



Rôle masculin/téléséries québécoises:
Les finalistes dans la catégorie :


Les nommés sont:
 Denis Bouchard
Éric Bruneau
Réal Bossé
Claude Legault 

et le gagnant est:

 
  Claude Legault


Rôle féminin/téléséries québécoises:
Les finalistes dans la catégorie :


les nommées sont:
Anne Casabone
Hélène Florent
Guylaine Tremblay
Isabel Richer

et 
la gagnante est:


Hélène Florent


Animateur/animatrice de bulletins de nouvelles:
 Les finalistes dans la catégorie :


les nommés sont:
Pierre Bruneau
Céline Galipeau
Patrice Roy
Sophie Thibault

et le gagnant est:


Pierre Bruneau


Animateur/animatrice d'émissions d'affaires publiques:
 Les finalistes dans la catégorie :


Les nommés sont:
Anne-Marie Dussault
Denis Lévesque
Jean-Luc Mongrain
Charles Tisseyre
 

et le gagnant est: 


Charles Tisseyre

La science a la cote chez les Québécois, qui ont choisi le vulgarisateur de Découverte , Charles Tisseyre, pour une seconde fois.

Rôle masculin / comédies québécoises:
Les finalistes dans la catégorie :


les nommés sont:

Jean-Michel Anctil
Réal Bossé
Daniel Brière
Marc Labrèche

et le gagnant est:


Daniel Brière


Rôle féminin / comédies québécoises

Anne Dorval et Daniel Brière, le couple de l'émission Les Parent , ont réitéré l'exploit en remportant tous deux, pour une deuxième fois, les prix des rôles masculin et féminin pour une comédie.


Animateur/animatrice d'émissions de jeux:
 Les finalistes dans la catégorie :


Les nommés sont:
Alexandre Barrette
 Guy Jodoin
Patrice L’Ecuyer
Julie Snyder

et le gagnant :

 
Guy Jodoin

L'hôte de la soirée a laissé échapper le prix de l'animation d'émission de jeu, qui est allé à Patrice L'Ecuyer, un autre visage connu du Gala Artis. L'animateur de L'union fait la force affiche un parcours impressionnant, avec pas moins de 19 Métrostars - le nom de l'ancienne mouture du gala -, dont six comme personnalité de l'année.
 

Le trophée Artis - Personnalité masculine:


Les nommés sont:

 Charles Lafortune
Gino Chouinard
Patrice L’Écuyer
Guy A. Lepage
Claude Legault

et le gagnant est:

 
Claude Legault

Le trophée Artis - Personnalité féminine:
 Les finalistes dans la catégorie :


les nommées sont:

Véronique Cloutier
Anne Dorval
Hélène Florent
  Julie Snyder

Guylaine Tremblay

et la gagnante est:

Guylaine Tremblay

Rappelons que les lauréats des trophées sont sélectionnés par le public. La firme Léger Marketing a procédé à un sondage national auprès de 8000 téléspectateurs.
La Presse Canadienne

Le soleil était radieux et le tapis rouge qui bordait l'entrée du Théâtre Denise-Pelletier, bondé des étoiles les plus scintillantes de notre colonie artistique. Le public a accueilli ses artistes chouchous avec des cris et des applaudissements. Voici quelques faits saillants de l'arrivée de nos vedettes au 28e Gala Artis.
- Quelques minutes avant que ne s'allument les caméras de l'émission spéciale Tapis rouge, sur les ondes de TVA, l'effervescence se faisait déjà sentir sur la carpette, qui grouillait d'activité. Les animateurs Jean-Philippe Dion et Anouk Meunier recevaient leurs dernières touches de maquillage, pendant qu'autour d'eux, les Paul Doucet et sa conjointe Marie-Claude Sabourin, Sylvie Léonard, Isabel Richer, Chantal Fontaine, Élise Guilbault, Hélène Florent et son amoureux Danny Gilmore, Anne Dorval, Marc Labrèche, Réal Bossé, Anne-Marie Cadieux et toute l'équipe de Salut,bonjour! fraternisaient, s'embrassaient et se souhaitaient la meilleure des chances.
- Considéré comme un doyen du Gala Artis avec les 20 statuettes sur son manteau de cheminée, Patrice L'Écuyer s'étonne encore « d'être encore là » après tout ce temps. « Pourtant, de nouveaux visages arrivent à chaque année, et il y a des gens qui sont vraiment très bons! C'est extraordinaire de réussir encore à toucher le cœur du public! » Celui qui était en nomination dans les catégories Animation de jeu et Personnalité masculine de l'année se réjouit par ailleurs de savoir que son émission Un air de famille sera exportée sous peu à l'étranger. « On ne s'attendait jamais à ce que ça se vende autant. C'est tellement une belle formule! C'est le contraire de tout ce qui se fait comme shows de chansons à travers le monde. En général, ceux qui s'inscrivent à ces émissions veulent faire carrière. Nous, ce n'est pas ça. Les familles font ça seulement un soir, peut-être deux, et c'est seulement pour le plaisir de chanter. » Patrice a en outre promis qu'il serait plus présent dans la deuxième saison d'Unité 9.
- Emmanuel Bilodeau a profité de son passage sur le tapis rouge pour lever quelque peu le voile sur le contenu de son premier spectacle solo, qu'on pourra applaudir l'an prochain. « J'ai fait un premier rodage officiel de deux soirs à Sainte-Thérèse, a-t-il révélé. Ça s'est passé sur les chapeaux de roues, mais c'a très bien été! Je ne suis pas encore complètement en maîtrise, c'est un métier nouveau, mais je compte bien l'apprivoiser dans la prochaine année et présenter un show qui se tient. » Dans ses textes, l'homme nous parle de la société telle qu'il la perçoit. « À travers mon passé de 12e d'une famille de 12, je parle de l'Amérique. Du fait d'être nord-américain, canadien, québécois, en 2013. Et de mon rêve de changer le monde, un peu! » Emmanuel animera aussi un gala Juste pour rire, cet été, et a sur sa table de chevet des projets de cinéma dont il ne peut parler pour l'instant.
- Sa conjointe, Édith Cochrane, nommée pour la première fois aux Artis grâce à son rôle dans Tranches de vie, était pour sa part heureuse d'annoncer qu'elle sera de la distribution de Série noire, nouvelle offrande de François Létourneau et Jean-François Rivard, le tandem derrière Les Invincibles. Elle y interprétera Judith, copine du personnage justement incarné par François Létourneau. « C'est une fille qui accompagne son amoureux dans toutes sortes d'histoires rocambolesques. Il y a beaucoup de punchs dans la série. » En ce qui a trait à Tranches de vie, la comédienne n'était pas particulièrement nostalgique de voir se terminer définitivement la comédie, dans laquelle elle formait un couple avec Jean-Michel Anctil. « Beaucoup de gens regardaient Tranches de vie, a-t-elle précisé. Je reçois beaucoup d'amour du public grâce à cette émission. Et il y en aura d'autres! » Édith sera aussi du film Hot-Dog, qui prendra l'affiche cet été.

MetroStar-Artis:

 2001  // 2002  //  2003  //  2004  //  2005  //  Artis 2006  //  2007  //  2008  //  2009  //  2010  //  2011
2012  //  2013  //  2014  //  2015  //  2016  //  2017  //  

Retour Index:
Vedettes  //    Page Principale


Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez sur le logo:










annuaire
 
 
 
 

Hit-Parade