"LA VEDETTE DU MOIS DE NOVEMBRE"

"TINA TURNER"
(26 novembre 1939)


Le jour de son mariage 2013

"Album photos de Tina"

‘‘BIOGRAPHIE‘‘

Site Web: tinaturnerlive.com
Surnom
Ike Turner la surnomme Tina en référence à Sheena 'Reine de la jungle', héroïne d'une BD crée en 1937 par Will Eisner et SM Iger et à laquelle il vouait une grande passion.
Réputation
Tina Turner est réputée pour avoir les plus belles jambes de toute la soul.
En 1960, la chanteuse qui devait venir enregistrer A Fool in Love (en) ne se présentant pas, Anna Mae la remplace et enregistre la chanson. A Fool in Love est un énorme succès dans les charts R&B, se plaçant no 2 et dans le Top 30 des charts US. Ike change le prénom d'Anna en Tina en référence à Sheena, reine de la jungle.
Ils se marient en 1962 à Mexico. Durant les années 1960 et 1970, Ike et Tina atteignent des sommets. Alors que l'époque et la musique changent, Tina développe un personnage scénique unique, en tant que chanteuse, danseuse, « entertainer » qui électrise le public durant les nombreux concerts du groupe.
 Elle a remporté onze Grammy Awards. Ses contributions constantes à la musique rock lui ont permis d'acquérir le titre de « Queen of Rock & Roll ». En plus du rock, elle s'est également illustrée dans le R'n'B, la soul, la dance et la pop music.

Tina Turner est la grande prêtresse mondiale du R&B et du soul. Aujourd'hui considérée comme la mamie du rock auquel elle s'est mise pendant les années 80, Tina Turner est au sommet des charts. Anna Mae Bullock est née dans le Tennessee en 1938 où elle passe son enfance. Elle n'a que seize ans lorsqu'elle entame sa carrière de chanteuse dans des clubs R&B. Deux ans plus tard, elle rejoint le team de Ike Turner qui deviendra son mari. La lionne à la voix suave bouleverse le show, ses prestations scéniques sont hallucinantes d'énergie et de sexisme. Tina chante, se déchaîne lors de concerts soul légendaires. L'aventure Ike et Tina va durer jusqu'au milieu des années 70 où Tina quitte son mari qui a un comportement violent et la bat. Tina ayant acquis une certaine notoriété entame une carrière solo, enfin libérée. Pour célébrer cette nouvelle liberté en 75, Tina s'offre le rôle de la reine de l'Acid dans le film des Who Tommy. Tina Turner sort une dizaine d'albums en se laissant des petits plaisirs cinématographiques de temps en temps, Mad Max en 85. Elle revient en 99, bien qu'elle n'ait jamais vraiment quitté la scène, avec Twenty four seven un album pop rock.

La saga de Tina Turner a tout d'un mauvais roman, un roman truffé de tant d'invraisemblances qu'aucun éditeur n'accepterait de le publier. Comment croire qu'une jeune fille travaillant dans les champs de coton du Tennessee puisse être remarquée par l'un des musiciens les plus en vue de son pays, qu'il fasse de leur association le duo noir le plus connu de la planète avant de la laisser au bord du chemin avec ses 4 enfants et sans un sou ? Comment imaginer que cette femme, réduite à monnayer son talent dans les clubs les plus minables, puisse revenir au premier plan et devienne la superstar du rock féminin, un sex-symbol, l'idole de la jeunesse, et cela à presque 50 ans ? Non décidément, rien ne colle dans ce roman, à un détail près : c'est que tout est vrai.

Pour l'Etat Civil, Tina Turner c'est Annie Mae Bullock. Elle est née le 26 novembre 1939 à Nutbush, un trou perdu du Tennessee . Elle est une chanteuse, actrice, compositeur et danseuse américaine. Elle a remporté huit Grammy Awards. Les contributions constantes de Tina Turner envers la musique rock lui ont permis d'acquérir le titre de « Queen of Rock & Roll ». En plus de la musique rock, elle s'est illustrée également dans le rhythm and blues, la soul, la dance et la pop music.
Elle est la fille de Zelma (née Currie), une employée d'usine, et de Floyd Richard Bullock, un métayer également employé d'usine. Tina est d'ascendance afro-américaine, européenne et amérindienne, plus précisément des tribus Cherokee et Navajos faisant d'elle l'une des nombreuses personnes d'ascendance afro-amérindienne. Anna et sa grande sœur, Alline Bullock, ont été abandonnées par leur père et, provisoirement, par leur mère. Anna était élève à la "Flag Grove School" à Haywood County (Tennessee). Le terrain pour l'école fut vendu, d'après les prix du marché de l'époque, au fonds des écoles par le grand oncle de Anna en 1889.
Elles déménagent de Nutbush pour Saint-Louis pour vivre avec leur mère en 1956.
À Saint-Louis, Anna rencontre un musicien de rock : Ike Turner auquel elle demande de chanter. Ike, sceptique au début, finit par la laisser chanter après qu'elle eut beaucoup insisté. À 18 ans, elle devient choriste occasionnelle dans les spectacles de Ike.
En 1960, alors que le chanteur qui devait venir enregistrer A Fool in Love ne se présente pas, Anna Mae le remplace et enregistre la chanson. A Fool in Love est un énorme succès dans les charts R&B, se plaçant no 2 et dans le Top 30 des charts US. Ike change le prénom d'Anna en Tina (d'après Sheena, La Reine de la Jungle).
Ils se marient en 1962 à Mexico. Durant les années 1960 et 1970, Ike et Tina atteignent des sommets. Alors que l'époque et la musique changent, Tina développe un personnage scénique unique, en tant que chanteuse, danseuse, « entertaineuse » qui électrise le public durant les nombreux concerts du groupe.
Musicien de génie et pionner du rock, Ike Turner voit néanmoins les contrats et les concerts décliner à cause de ses abus de drogue. Cette atmosphère pesante et violente amènera Tina, des années après, à avouer avoir subi des violences physiques répétées durant toute la durée du mariage.
Tina Turner a élevé quatre garçons :
Ike Jr. et Michael, fils de Ike Sr et Lorraine Taylor
Craig (1958)-(3 juillet 2018), fils du saxophoniste Raymond Hill, adopté par Ike Turner
Ronald (1960) fils de Ike Sr, marié depuis 2007 à Afida Turner.
Après un mariage en 1962, elle divorce de Ike en 1978 après 16 ans d'enfer conjugal qu'elle a décrit dans un livre.

Le compagnon de longue date de Tina Turner est le producteur allemand Erwin Bach. Ils vivent ensemble depuis 1986 entre Zurich en Suisse et Saint-Jean-Cap-Ferrat en France.

C'est en 1956 dans un club de Saint Louis que Tina fait la connaissance de Ike Turner et ce n'est pas par hasard. Elle est venue là tout exprès, car elle voudrait absolument chanter dans son groupe, les Kings of Rhythm. Et au bout du compte, elle arrive à ses fins .

Tina et Ike Turner se marient en 1958 et ils obtiennent leur premier succès dans les charts rhythm & blues avec "A fool in love", un titre paru en 1960 sur le label Sue. Ike Turner embauchent alors un trio de choristes qu'ils baptisent les Ikettes et c'est le début de la "Ike & Tina Turner Revue". Le show proposé est entièrement axé sur la personnalité de Tina, la lionne; c'est un spectacle explosif de sensualité provocante que le New York Times qualifie même de pornographique.

Ike & Tina Turner enregistrent pour de nombreux labels et continuent à aligner les succès comme "It's gonna work out fine" en 61 et "Poor fool" en 62. C'est durant la préparation du film "The T.N.T. Show" qu'ils sont amenés à rencontrer le producteur Phil Spector. Le résultat de cette rencontre, c'est le légendaire "River deep, mountain high", un titre enregistré en une nuit, le 7 mars 1966.

"River deep, mountain high" est un énorme succès en Angleterre où le single se classe n°3. Par contre, c'est un échec aux Etats-Unis où il stagne à la 88ème place des charts. Finalement, Ike & Tina Turner devront attendre 1969 pour être reconnus dans leur pays après avoir fait les premières parties des Rolling Stones. En 71, après avoir popularisé la soul music en Europe, Ike & Tina s'attaquent au répertoire pop blanc avec leur reprise de "Proud Mary", le classique de Creedence Clearwater Revival : c'est leur succès américain le plus important. En ce qui concerne les albums, leur plus grosse vente et leur seul disque d'or c'est "WHAT YOU HEAR IS WHAT YOU GET", un album public enregistré en 71 au Carnegie Hall à New York.

Après un dernier tube en 1973 grâce à une composition autobiographique de Tina, "Nutbush City limits", la Revue prend fin avec le divorce de Ike & Tina Turner, le 15 octobre 76. Ike et Tina sont donc restés mariés 18 ans et ont élevé quatre fils. Pendant les 7 premières années de leur union, tout s'est bien passé. Puis, les choses ont commencé à changer, à se dégrader, surtout à cause du caractère extrêmement violent de Ike. Tina s'est efforcée de supporter les excès de son mari du mieux qu'elle a pu afin de laisser aux enfants le temps de grandir. Finalement, c'est une altercation plus violente que les autres avec son mari qui l'a décidée à partir. Lorsqu'elle s'en va, Tina n'a sur elle que 36 cents, une carte de crédit essence et les vêtements qu'elle porte. A bout, elle se réfugie dans un hôtel de Dallas où le directeur qui l'a reconnue lui donne sa suite la plus luxueuse. Tina reviendra payer la note deux ans plus tard. A l'époque où elle était encore avec Ike, Tina avait déjà travaillé sur 3 albums solo : "LET ME TOUCH YOUR MIND" qui était paru en 72, "TURNS THE COUNTRY ON" en 74 et "ACID QUEEN" en 75. "Acid Queen" rappelle bien sûr le rôle qu'elle jouait dans "Tommy", la version filmée par Ken Russell de l'opéra-rock des Who.
 

Après son divorce, Tina décide de repartir de zéro avec l'aide de quelques rares amis fidèles. Alors que Ike la poursuit partout comme un forcené, revolver en poche, elle est hébergée pendant 6 mois par l'actrice Ann Margret, l'ex-"petite fiancée" d'Elvis. Dans ce climat défavorable, Tina continue à enregistrer et deux albums décevants sont mis sur le marché : "ROUGH" en octobre 78 et "LOVE EXPLOSION" en 79. Suite à ces expériences malheureuses et aussi pour découvrir d'autres horizons musicaux, Tina Turner change alors de manager et c'est Roger Davies qui a l'idée de la faire se frotter aux rythmes électroniques. En 1982, il la met en contact avec Martyn Ware et Ian Craig Marsh de Heaven 17 et de la British Electric Foundation qui produisent pour elle "Ball of confusion", la reprise d'un succès des Temptations.

"MUSIC OF QUALITY AND DISTINCTION, VOL. 1", l'album sur lequel figure "Ball of confusion", est un succès en Angleterre. Il incite Tina à retravailler avec la même équipe, cette fois sur la reprise du n°1 de Al Green, "Let's stay together". Grâce à ce titre, elle retrouve enfin les charts : n°6 en Angleterre, n°26 aux Etats-Unis.

L'album "PRIVATE DANCER" qui reprend "Let's stay together" paraît en mai 84. Outre la British Electric Foundation, on y remarque plusieurs musiciens qui vont prendre une place importante dans la vie de Tina, notamment Rupert Hine et Terry Britten :

En très peu de temps, "Private dancer" se vend à plus de 5 millions d'exemplaires. Outre les musiciens déjà cités, beaucoup d'artistes prestigieux ont participé à son élaboration, dont Jeff Beck, les Crusaders et surtout Mark Knopfler qui en a signé le titre générique. Mais l'album a surtout bénéficié d'une fantastique locomotive, le single "What's love got to do with it" qui est n°1 à peu près partout dans le monde et notamment aux Etats-Unis en septembre 84. Outre Atlantique, Tina Turner décroche 4 Grammy Awards : celui de la meilleure chanteuse pop de l'année, celui de la meilleure chanteuse rock pour son interprétation de "Better be good to me", et "What's love got to do with it" est consacré meilleur disque et meilleure chanson de l'année. Pourtant, si Tina avait suivi son idée première, c'est un titre qu'elle n'aurait sans doute pas enregistré .

A 46 ans, voici Tina Turner revenue au tout premier plan et sa forte personnalité intéresse les gens de cinéma. En août 85, dans "Mad Max au-delà du Dôme du Tonnerre", le troisième volet des aventures de Max le Dingue, elle joue le rôle de la maléfique Entity. Bien sûr, on lui demande d'interpréter deux extraits de la bande originale du film, "One of the living" et "We don't need another hero", grâce auxquels elle décroche pour la deuxième année consécutive le Grammy de la meilleure chanteuse rock.

Nous sommes en 1985. Grâce à l'album "Private dancer", suivi de sa participation au film "Mad Max 3", Tina Turner vient de réussir le come-back le plus extraordinaire et le plus retentissant de l'histoire du rock. Le 13 juillet 85, Tina est sur la scène du Live Aid à Philadelphie où elle chante avec Mick Jagger; en novembre, elle retrouve les hits-parades grâce à son duo avec Bryan Adams, "It's only love". Il faut maintenant songer à donner une suite à "Private dancer", car on en a épuisé presque toutes les ressources. Ce n'est pas si simple. Après une telle réussite (on a vendu près de 10 millions d'albums dans le monde), le faux pas est interdit et Tina le sait. Elle prend son temps et c'est finalement en septembre 86 que paraît l'album "BREAK EVERY RULE". "Break every rule" a été entièrement réalisé en Europe et Tina y reste fidèle à ceux qui l'ont aidée par le passé. Il n'est donc pas étonnant d'y retrouver des noms comme ceux de Mark Knopfler, Rupert Hine, Bryan Adams (qui lui apporte un nouveau Grammy avec "Back where you started"), Paul Brady et David Bowie. Le gros succès de l'album, c'est "Typical male", signé comme "What's love got to do with it" par Graham Lyle et Terry Britten.

Tina Turner tourne sans arrêt. Non plus comme au temps des vaches maigres dans les petits clubs, mais dans de grandes salles, dans des stades, et à guichets fermés. Enregistré en Angleterre, en Allemagne et en Suède, le double "TINA LIVE IN EUROPE" est un condensé du "Private Dancer Tour" de 85 et du "Break Every Rule Tour" de 87. Il comprend 24 titres et accueille des invités prestigieux comme Robert Cray, Bryan Adams, David Bowie et Eric Clapton. Parmi les inédits, Tina propose le tube de Robert Palmer "Addicted to love", devenu au fil des années l'un des moments les plus chauds de son spectacle.

Tina Turner est très attachée au vieux continent, bien au-delà du fait qu'elle lui doit sa seconde carrière. Lorsqu'on lui demande pourquoi elle a choisi l'Europe, elle répond : "Parce qu'Ike Turner n'y est pas... Non, à cause de la pluie, vraiment. Je ne connais rien de plus émouvant que la pluie sur une forêt suisse, sur Saint-Paul-de-Vence ou sur Florence" .

Le 27 mars 88 au Japon, à Osaka, Tina Turner donne le 220ème concert de sa tournée. C'est aussi, si elle ne revient pas sur sa décision, l'ultime concert de sa carrière. A bientôt 50 ans, elle a décidé de tourner la page. Elle continuera à enregistrer des disques, on la verra encore dans des shows télévisés, mais elle ne fera plus de scène parce que, dit-elle, "il ne faut pas détruire les bons souvenirs". En août 89, Tina Turner est n°1 dans sept pays européens avec "The best", le premier extrait de son nouvel album, "FOREIGN AFFAIR". Pour la première fois, elle est intervenue dans la production et les arrangements, mais pas dans la composition, confiée à des pointures comme TonyJoe White, Dan Hartman, Albert Hammond ou Holly Knight.

Le 18 septembre 89, on peut voir Tina Turner sur la scène du Sadler's Wells Theatre où elle se produit avec John Cleese, des Monty Python, dans un spectacle intitulé "Hysteria 2". Les bénéfices de cette soirée sont versés au Tony Higgins Trust, une association de lutte contre le SIDA. Le 26 novembre, Tina fête somptueusement son 50ème anniversaire au Reform Club de Londres, avant d'annoncer, contre toute attente, qu'elle remontera sur scène en 90. La tournée "Foreign affair", la dernière, Tina le jure, démarre en avril 90 à Anvers et occupe une bonne partie de l'année. En décembre, la chanteuse retrouve le chemin des hits-parades avec "It takes two", la reprise d'un titre créé par Marvin Gaye et Kim Weston qu'elle interprète en duo avec Rod Stewart.

Tina Turner est une des artistes les plus populaires du monde, avec des ventes dépassant les 200 millions d'albums. Elle est aussi l'artiste solo à avoir vendu le plus de billets de concerts de l'histoire de la musique. En 1990, Tina Turner effectue 121 concerts pendant sa tournée européenne Foreign Affair Tour (en). Cette tournée a été effectuée devant 4 millions de spectateurs, en tout juste 6 mois. En 1996, sa tournée Wildest Dreams World Tour (en) a été donnée devant 3,5 millions de spectateurs en 250 dates et ce, durant deux années.

À ce jour, Tina Turner a remporté sept Billboard Top Ten Singles, 16 US Top Ten R'n'B singles et 33 Top 40 dans les charts anglais. Tous ses albums depuis Private Dancer ont atteint le sommet des classements en Angleterre

"It takes two" réapparaît en octobre 91 sur une compilation consacrée à Tina Turner, intitulée en toute modestie "SIMPLY THE BEST" ("La meilleure, tout simplement"). "Simply the best" compile le meilleur des 4 albums que Tina a enregistrés pour Capitol, c'est-à-dire "Private dancer", "Break every rule", "Foreign affair" et "Live in Europe", auquel s'ajoutent un réenregistrement "disco" de son tube de 1973, "Nutbush City limits", ainsi que 3 titres inédits qui feront tous l'objet d'une parution en single. Toujours en 91, Tina Turner retrouve la British Electric Foundation pour le volume 2 de "MUSIC OF QUALITY AND DISTINCTION" : cette fois, elle interprète "A change is gonna come", une composition de Sam Cooke. Tina figure aussi au générique de "TWO ROOMS", l'album qui rend hommage à Elton John et Bernie Taupin. Elle a choisi de reprendre "The bitch is back", le titre avec lequel elle ouvrait ses shows dans les années 70.

Après une année off, Tina Turner fait sa rentrée en juin 93 avec "WHAT'S LOVE GOT TO DO WITH IT", la bande originale d'un film qui retrace sa vie et tiré de son autobiographie, "Moi, Tina". Le film, produit par les studios Disney, est une réussite tant sur le plan artistique que commercial : l'ambiance des années 60 et 70 est parfaitement rendue et surtout, on a évité de tomber dans le manichéisme, à savoir la frêle et innocente Tina opposée au méchant Ike. Ike et Tina sont interprétés par Laurence Fishbone et Angela Bassett qui se verront tous deux récompensés par une nomination aux Oscars. Quant à l'album "What's love got to do with it", il est composé en majorité de titres anciens destinés à illustrer le film et réenregistrés spécialement par Tina dans des versions proches des originaux : on retrouve ainsi "A fool in love", "Proud Mary", l'incontournable "Nutbush City limits" ou "Disco inferno". Pour faire bonne mesure, on a rajouté trois inédits, dont le single "I don't wanna fight" qu'on peut entendre sur le générique du film. Dans la foulée, Tina s'embarque pour une nouvelle tournée d'adieu, tournée qui visite les Etats-Unis pour la première fois depuis 6 ans.
 


Semi-retraitée du rock, Tina Turner méritait bien un hommage à sa dimension et c'est chose faite en février 95 avec la parution du coffret "THE COLLECTED RECORDINGS - SIXTIES TO NINETIES", trois CDs qui explorent de manière thématique 35 années d'une carrière riche en événements et en tubes. Le premier CD est consacré à la période Ike & Tina Turner et compile leurs titres les plus marquants. Le second disque, certainement le plus intéressant, rassemble tout ce que vous ne trouverez pas sur les albums de Tina : B-sides, démos, collaborations extérieures, musiques de films et duos. Quant au troisième CD, c'est une compilation des succès de Tina sur Capitol, période qui va de l'album "Private dancer" à la bande originale du film "What's love got to do with it". Seul regret concernant le coffret : sa présentation (un simple boîtier double) qui n'est pas à la hauteur de son contenu.

En novembre 95, c'est Tina Turner qui interprète le thème du nouveau James Bond, "GOLDENEYE". Si la musique du film est signée par le français Eric Serra, la chanson "Goldeneye" est due à la plume de The Edge et Bono du groupe U2 .

Le succès instantané de "Goldeneye" ( un Top 5 en Europe) permet à Tina Turner d'envisager avec sérénité la sortie de son nouvel album, "WILDEST DREAMS", d'autant qu'elle s'est entourée une fois encore du gratin des auteurs-compositeurs, producteurs, artistes et musiciens du moment. Parmi ceux-ci, on découvre des nouveaux comme les Pet Shop Boys, Nellee Hooper et Sheryl Crow, chargés de maintenir Tina en phase avec les années 90. Outre "Goldeneye", l'album "Wildest dreams" propose 11 titres, dont la reprise du "Missing You" de John Waite. Il paraît trois ans après la bande originale du film "What's love got to do with it", mais surtout sept ans après son véritable dernier album studio, "Foreign affair".

2000-2007
Tina Turner désormais retirée de toute apparence public. Sauf en de rare occasions elle effectue des apparitions publiques et participe à certains projets.
En 2001, l'autoroute 19 (Highway 19) entre Brownsville et Nutbush est rebaptisée « Autoroute Tina Turner ».
En 2003, elle collabore avec Phil Collins pour enregistrer la chanson "Great Spirits" pour le film animé Brother Bear (Frère des Ours).
En 2004, Turner sort sa dernière compilation de Greatest Hits intitulé " All The Best". L'album se hisse à la deuxième place du Billboard 200 et devient son album le mieux classé en première semaine. L'album comprenait trois nouvelles chansons " Open Arms", " Complicated Disaster" et " Something Special". La chanson Open Arms se classe dans le Uk Top 20.
Au début de l'année 2005, Tina Turner fait quelques apparitions télé aux États-Unis et en Europe pour promouvoir le best of. Elle a également donné un concert privé en novembre à Saint-Pétersbourg, en Russie.
Tina Turner est honorée cette année-là comme l'une des 25 légendes noires américaines, 25 légendes qui ont brisé les barrières à travers leur travail.
A la fin de l'année, Tina Turner est intronisée au Kennedy Center Honors au JFK Center à Washington. Elle rejoint une élite comprenant une poignée d'artistes. Certains chanteurs rendent hommage à Tina Turner ce soir-là notamment Al Green, Beyonce, Melissa Eheridge et Queen Latifah. Oprah Winfrey introduit Tina par ces mots : « Nous n'avons pas besoin d'autre héros, nous avons besoin de plus d'héroïnes comme vous, Tina. Vous me rendez fière d'épeler mon nom f-e-m-m-e. Tina Turner n'a pas seulement survécu, elle a triomphé. »
Texte Original : "We don't need another hero. We need more heroines like you, Tina. You make me proud to spell my name w-o-m-a-n,"[51] and "Tina Turner didn't just survive, she triumphed."
Au début de l'année 2006, la bande original du film All The Invisible Children sort. Turner y chante " Teach Me Again" avec la chanteuse italienne Elisa qui est n° 1 en Italie.
En octobre 2006, dans une interview avec le magasine Billboard, Guy Chambers, l'ancien producteur de Robbie Williams, révèle que son prochain projet est l'album come back de Tina Turner. À la première de Casino Royal à Zurich le 16 novembre 2006, elle confirme qu'elle a enregistré plusieurs chansons pour l'album. Cela serait son premier enregistrement de nouveau matériel en huit ans.
En mai 2007, Tina retourne sur scène pour un concert de charité privé au Museum d'Histoire naturelle de Londres. C'est son premier concert depuis huit ans.
Le pianiste de jazz, Herbie Hancock sort un album hommage à Joni Mitchell intitulé " River: The Joni Letters" le 25 Septembre 2007. Turner apporte sa contribution en interprétant "Edith and Kingpin". L'album reçoit en février 2008, le Grammy Awards de "L'album de l'année".
Le 16 Octobre 2007, Santana publie " Ultimate Santana" un best of comprenant un duo explosif inédit avec Tina " The Game Of Love". La chanson fut enregistré en 2002 mais jamais sortie.
Le 12 décembre 2007, Turner fait une déclaration par l'intermédiaire d'un porte-parole concernant le décès de son ex-mari Ike Turner : « Tina est au courant du décès de Ike. Elle n'avait plus aucun contact avec lui depuis 35 ans. Aucun autre commentaire ne sera fait ».

Tina Turner Live in Rio (1988), de Roberto Talma, suivi du documentaire Tina Turner, Simply the Best (2011), de Stefan Morawietz.


2008
Le 10 février 2008, Turner fait équipe avec Beyonce pour le 50e anniversaire de la cérémonie des Grammy. C'est la première vraie réapparition en public de Tina depuis huit ans. À l'âge de 68 ans, sa prestation lui vaut les louanges de la presse entière et de ses pairs.
Le 29 avril 2008, la rumeur selon laquelle Turner doit revenir sur scène devient de plus en plus insistante.
Le 5 mai 2008, elle est l'invitée spéciale d'Oprah Winfrey où elle annonce officiellement le lancement de sa nouvelle tournée: " Tina : Live in Concert" qui débute le 1er octobre à Kansas City. Elle passera à Paris au POPB les 16 et 17 Mars 2009.
Le 5 Juillet 2008, 8 ans jour pour jour après son dernier concert à Paris, elle est reçue à l'Elysée par le Président Nicolas Sarkozy. Elle accompagne son ami de longue date, Giorgio Armani, venu recevoir la Légion d'honneur. Tina, elle, a été faite chevalier des Arts et des Lettres en 1996 par le ministre de la Culture de l'époque, Philippe Douste-Blasy.
Le 30 septembre 2008, Capitol Records sort : " TINA !", un nouveau Greatest Hits comprennant des chansons remasterisés ainsi que deux inédits : " It would be a Crime " et "I'm Ready". Elle ajoute également neuf dates a sa tournée américaine.

 Filmographie

The Big T.N.T. Show (1966) (documentaire)
It's Your Thing (1970) (documentaire)
 Gimme Shelter (1970) (documentaire)
 Taking Off (1971)
 Soul to Soul (1971) (documentaire)
 Cocksucker Blues (1972) (documentaire) (jamais sorti)
 Tommy (1975)
 Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (1978)
 Mad Max Beyond Thunderdome (1985)
 What's Love Got to Do with It (1993)
 Last Action Hero (1993)


La tournée "Wildest dreams" parcourt l'Europe avant de s'exporter sur le continent américain en 1997 où elle engrange 25 millions de dollars de recette. Après cette année bien remplie, Tina Turner a besoin de se reposer : elle passe l'essentiel de 98 loin de la scène et des studios, nous gratifiant malgré tout d'un nouvel enregistrement ici et là : elle donne une version inédite de "Love is a beautiful thing" sur l'album hommage à Diana, triomphe en Europe grâce à son duo avec Eros Ramazzotti, "Cosse della vita", chante "He lives in you" sur la bande originale du "Roi lion 2" et "Easy as life" sur le "Aïda" d'Elton John et Tim Rice. Cette collaboration avec Elton John débouche sur l'annonce d'une grande tournée américaine commune et sur la participation des 2 stars au show télévisé " VH-1's divas '99" le 13 avril dernier. Malheureusement, Tina et Elton se fâchent lors de la dernière répétition et si le show a bien lieu, contrat oblige, la tournée est purement et simplement annulée. Le CD qui rend compte du spectacle, "VH-1's DIVAS '99", est aujourd'hui dans les bacs en même temps que le nouvel album de Tina Turner, "TWENTY FOUR SEVEN".

  Avec cet album, Tina s'est fait - et nous fait par la même occasion - un beau cadeau d'anniversaire, elle qui fêtaitses 60 ans dans une semaine tout rond, le 25 novembre. "Twenty four seven" sortira aux Etats-Unis le 1er février 2000 et Tina en profitera pour enchaîner avec un grande tournée du continent nord-américain. Une tournée européenne de 17 dates suivra. Elle débutera le 30 juin 2000 à Zurich, la ville où la chanteuse a élu domicile depuis quelques temps, et passera par Paris.

Pour son ultime tournée d'adieu, Tina Turner rafle la mise. La mamie du rock, à 61 ans passés, a de quoi rendre verts de jalousie des artistes dont elle pourrait être la mère ou la grand-mère.
Tina Turner n'en finit pas de faire ses adieux à la scène. Mais cette fois-ci, promis, juré c'est la bonne. La grand-mère du rock a eu raison de faire durer le suspense. Sa tournée qui s'achève a battu des records en terme de fréquentation et de bénéfices : 557 millions de francs. Cette somme colossale la place en tête du top 10 des meilleures ventes de billets de tous les temps. Elle devance ainsi des jeunes comme N'sync ou Britney Spears mais aussi des vétérans tels que Kiss, Bruce Sprinsteen ou encore Crosby, Stills, Nash & Young. A la fin de son concert, Tina a affirmé qu'elle continuerait à enregistrer des disques. On est soulagé !

"Discographie"
Albums d'Ike et Tina
Albums studio solos
Tina Turns the Country On! (1974)
Acid Queen (1975)
Rough (1978)
Love Explosion (1979)
Private Dancer (1984)
Break Every Rule (1986)
Foreign Affair (1989)
Wildest Dreams (1996)
Twenty Four Seven (1999)
Children Beyond (2011) (collectif avec Regula Curti, Tina Turner & Dechen Shak-Dagsay et Children United In Prayer)

Autres albums solos
Bandes sonsMad Max: Beyond Thunderdome (1985)
What's Love Got to Do with It (1993)
Albums liveTina Live in Europe (1988)
Divas Live '99 (1999)
Tina Live (CD + DVD, 2009)

Compilations et rééditions

Simply the Best (1991)
The Collected Recordings (3 CD, 1994)
Country My Way (2003)
All the Best (2 CD, 2004)
Golden Favourites (2005)
Tina Turner and Friends (2006)
Tina! (2008)
Tina: The Platinum Collection (3 CD, 2009)
Love Songs (2014)
Private Dancer (30th Anniversary Edition) (2015) (Inclus album original remastérisé + cd bonus 15 titres)

Filmographie
1966 : The Big TNT Show (documentaire)
1970 : It's Your Thing (documentaire)
1970 : Gimme Shelter (documentaire)
1971 : Taking Off
1971 : Soul to Soul (documentaire)
1972 : Cocksucker Blues (documentaire inédit)
1975 : Tommy
1985 : Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre (Mad Max : Beyond Thunderdome)
1993 : Tina (What's Love Got to Do with It)
1993 : Last Action Hero

Participations :

British Electric Foundation : "Music of quality and distinction vol. 2" (1 titre ? 1991)
"Two rooms" (album hommage à Elton John & Bernie Taupin" ? 1 titre ? 1991)
"Diana, Princess of Wales ? Tribute" (1 titre ? 1997)
"Elton John & Tim Rice's Aïda" (1 titre ? 1999)
"Le Roi Lion 2" (bande originale du dessin animé ? 1 titre ? 1999)
"VH-1's Divas live '99" (4 titres dont un duo avec Elton John et un duo avec Cher ? 1999)

 

Tina Turner et les femmes battues
Narré par Terry Ruby 
Traduit par Monique Tedeschi 

La vie de Tina Turner est réellement celle du film «What's love got to do with it?». 
Elle était une femme battue qui a commencé à récité daimoku. Alors elle se dressa pour elle-même. Elle renonça à tout sauf à son identité et remporta la victoire dans sa vie. 
A Washington DC, il y a un abri pour les femmes battues. Quand ces femmes ont vue le film, elles applaudirent à propos de la séquence où Tina rend les coups. Il devint leur film préféré. Elle le regardèrent encore et encore. Elles commencèrent aussi à réciter Nam Myoho Rengue Kyo tout comme Tina dans le film. 

L'une de ces femmes, Selma, trouva son chemin lors d'une réunion d'introduction au bouddhisme. 

Elle nous raconta que lorsqu'elle dit à son conseiller qu'elle voulait participer à une réunion bouddhiste, celui-ci lui dit : «Le bouddhisme est le diable» et qu'elle «ne devrait même pas s'impliquer dans cette saleté». 
Un autre conseiller dit à Selma qu'elle devrait y aller et que cela lui plairait. Elle dit qu'elle avait une amie qui pratique le bouddhisme et rien de mauvais ne lui était arrivé. Selma appréciait ce conseiller encore plus. Elle se représentait que «Si c'est assez bon pour Tina Turner, c'est assez bon pour moi». 
Après que chaque chose ait été expliquée à la réunion bouddhique, Ronnie Smith (notre responsable de région) proposa aux invités de poser toutes les questions qu'ils souhaitaient. 
Selma leva sa main et dit: «Quand je suis entrée dans la pièce, j'ai vu des Noirs, des Chinois et des Blancs. Ce Nam Myoho Rengue Kyo travaille pour tout le monde ! Je suis ici parce que je veux chanter Nam Myoho Rengue Kyo, tout comme Tina Turner.» 
Après la réunion, environ six membres de la SGI s'assirent près d'elle et lui apprirent comment prononcer les mots. 

02/07/2004 
Time Warner se dresse devant Sony pour acheter Metro-Goldwyn-Mayer

   Time Warner a décidé de relancer Sony et offrirait jusqu'à 5 milliards $ US pour acquérir les studios hollywoodiens Metro-Goldwyn-Mayer.

Le New York Times et le Wall Street Journal ont rapporté jeudi que Time Warner avait déposé une offre préliminaire qui rivalisera avec celle du géant japonais Sony.

Les studios Metro-Goldwyn-Mayer, dont 74 pour cent des actions appartiennent au milliardaire Kirk Kerkorian, sont convoités en raison de ses quelques 4000 films, dont les James Bond, La Panthère Rose et The Wizard of Oz.

L'offre de Time Warner, équivalente à celle de Sony, est évaluée à trois milliards $ US ou 13 $ US par action. Time Warner offre également d'assumer une dette de deux milliards $ US de MGM.

Les porte-parole de MGM et de Time Warner ont tous les deux refusé de commenter le dossier.

La spéculation entourant la vente des studios a fait flamber la valeur des actions de MGM à la Bourse de New York, jeudi. Le titre de MGM a gagné 5 pour cent pour clôturer la journée à 12,66 $ US dans un imposant volume de transaction quatre fois plus important que la moyenne quotidienne. L'action a même atteint un sommet de 12,84 $ US à un certain moment pendant la séance.

Le grand patron des studios MGM, Alex Yemenidjian, a d'ailleurs fait allusion à la situation jeudi lors d'une allocution prononcée devant une centaine d'actionnaires à l'Hôtel Beverly Hills, en Californie. "Nous avons maintenant plus d'alternatives stratégiques que nous l'aurions cru."

La direction de Metro-Goldwyn-Mayer est pourtant en discussions avec Sony depuis plusieurs mois. Sony a toutefois été incapable de boucler une entente jusqu'ici en raison d'un désaccord avec ses partenaires financiers.

L'offre de Time Warner pourrait cependant soulever d'importantes interrogations auprès des autorités américaines de la concurrence étant donné que Time Warner possède déjà les studios hollywoodiens Warner Bros.

Cette intérêt pour MGM marque par ailleurs le retour de Time Warner sur le marché des fusions et acquisitions. Dans les dernières années, Time Warner a concentré ses efforts à redresser son bilan qui a été fortement affaibli par la douloureuse fusion avec American Online en 2001.

Time Warner a d'autre part récemment considéré déposer une offre pour acquérir les actifs du géant déchu de la câblodistribution Adelphia Communications.

02/12/2004 
Tina Turner profite de la Suisse
 Associated Press (AP)

   Tina Turner, qui a récemment célébré son 65e anniversaire, apprécie sa vie paisible en Suisse mais n'a aucunement l'intention d'arrêter la scène.
La diva du rock a offert sa dernière tournée mondiale au public il y a dix ans, mais continue de donner des concerts en Suisse. Le dernier date de samedi, au lendemain de son anniversaire, selon l'hebdomadaire suisse Schweizer Illustrierte diffusé mardi.
Tina Turner va interpréter la déesse indienne Skakti dans le nouveau film d'Ismail Merchant, 'The Goddess', et a récemment sorti un CD. Sa dernière apparition notable dans un long métrage remonte à Mad Max III (1985) au côté de Mel Gibson.
«La Suisse est merveilleuse», a déclaré l'artiste au magazine. «J'aime les gens, les lacs, les montagnes, tout en fait.»
Tina Turner vit à Zurich et possède un chalet à Klosters, station de sports d'hiver dans les Alpes.

 
28/01/2005 
Tina Turner lance une compilation
Tina Turner   Paraissant toujours en pleine forme physique, la pétillante superstar Tina Turner vient d'entreprendre la promotion de sa toute nouvelle compilation CD de ses meilleurs chansons.

Âgée de 65 ans, portant des pantalons collants et chaussée de souliers à talons haut, la chanteuse superstar a livré quatre chansons à son auditoire de 120 fans qui avaient gagné une participation à l'émission Canada AM.
Intitulé All the Best, le double CD compte des chansons nouvelles ainsi que des tubes remontant jusqu'à 40 ans.
Tina Turner effectue donc un retour sur la scène musicale après une période de repos suivant sa tournée mondiale de l'An 2000, laquelle tournée devait couronner sa carrière.
Tout indique maintenant que l'énergique superstar, qui vit aujourd'hui près de Zurich, en Suisse, n'en a pas fini avec les micros. Elle jongle déjà avec la possibilité de donner quelques spectacles ici et là, tout en craignant cependant de ne plus être à la hauteur de son personnage flamboyant des quatre dernières décennies.
«Je me suis bien reposée et j'envisage maintenant de monter un spectacle quelconque. Mais ce n'est pas facile, je n'ai pas envie de refaire le passé et je ne veux pas non plus décevoir mes fans».
Quoique pendant son passage à Canada AM, à Toronto, les séances de maquillage ne lui ont pas laissé de temps pour les rencontrer, ses fans. Pas de temps non plus pour signer des autographes. Elle s'est contentée tous au plus de les saluer au passage.
Des quatre chansons interprétées pendant l'émission, l'une était son vieux succès Private Dancer et l'autre une nouvelle composition, Open Arms, qui tourne déjà à la radio.
Née Anna Mae Bullock, Tina Turner s'est lancée dans la chanson alors qu'elle était encore adolescente en 1953. Son mariage avec le chef d'orchestre et guitariste Ike Turner donna plusieurs classiques de la chanson pop et rock interprétées en couple, dont River Deep Mountain High, Proud Mary et Nutbush City Limits.
Après l'échec de son mariage, Tina entreprit une carrière solo au début des années 1980 non seulement dans la chanson, mais aussi au cinéma, où on la vit notamment au côté de Mel Gibson dans Mad Max Beyond Thunderdome. On se rappellera l'excellent We don't Need Another Hero interprété dans le film.
C'est toutefois la chanson What's Love Got To Do With It, portant sur son union avec Ike, qui fut un de ses plus grands succès pendant cette époque.

La chanteuse Tina Turner.Groupe Spectacles Gillett vient d'ajouter une supplémentaire au spectacle de Tina Turner qui sera présenté le lundi 8 décembre 2008 prochain au Centre Bell. Ce deuxième spectacle aura lieu le mercredi 10 décembre au même endroit.
Mardi, la chanteuse lançait «Tina!: Her Greatest Hits», une compilation de 16 de ses plus grands succès additionnés de deux nouvelles chansons.
En mai dernier, la chanteuse de 68 ans avait annoncé son retour sur les planches lors d'un épisode du talk-show d'Oprah Winfrey.
Sa tournée a débuté hier soir à Kansas City. La chanteuse doit visiter 36 villes au cours de cette tournée.
A presque 70 ans, Tina Turner est toujours aussi débordante d’énergie

23/09/2009 

Le dernier DVD de Tina Turner est enfin disponible.
2009 marquait le retour de Tina Turner. Pour fêter cet évènement la diva s’était produite sur de nombreuses scènes internationales et en France évidemment. La Diva avait notamment occupé Paris Bercy, en mars dernier, pour trois soirs de suite, faisant naturellement salle comble.
Pour ce DVD, c’est du concert du 21 mars 2009, donné à Arnhem en Hollande au « Gelredome », qui a été filmé. L’occasion de réentendre quelques uns des tubes de la star comme : « We Don't Need Another Hero (Thunderdome) » ou encore « The Best », et d’admirer une diva qui n’a rien perdu de sa superbe».
Le couple s'est séparé en 1976. Ike Turner et Tina Turner ont alors continué chacun leur carrière en solo. Ils n'ont plus jamais chanté en duo.
Ike Turner est décédé le 12 décembre 2007.

De 2008 à 2012

Le 10 février 2008, Turner fait équipe avec Beyoncé pour le 50e anniversaire de la cérémonie des Grammy Awards. C'est la première vraie réapparition en public de Tina depuis huit ans. À l'âge de 68 ans, sa prestation lui vaut les louanges de la presse entière et de ses pairs. À partir du 29 avril 2008, la rumeur selon laquelle elle doit revenir sur scène devient de plus en plus insistante.

Le 5 mai 2008, elle est l'invitée spéciale d'Oprah Winfrey, où elle annonce officiellement le lancement de sa nouvelle tournée, Tina: Live in Concert qui débute le 1er octobre à Kansas City. Le 5 juillet 2008, huit ans jour pour jour après son dernier concert à Paris, elle est reçue à l'Élysée par Nicolas Sarkozy. Elle accompagne son ami de longue date, Giorgio Armani, venu recevoir la Légion d'honneur. Tina a été faite chevalier des Arts et des Lettres en 1996 par le ministre de la Culture de l'époque, Philippe Douste-Blazy.

Le 30 septembre 2008, Capitol Records sort Tina!, florilège comprenant des chansons remastérisées ainsi que deux inédits, It Would Be a Crime et I'm Ready.

En septembre 2011, elle sort un nouveau single intitulé Beyond Children, un single de chants bouddhistes. Tina Turner indique dans une interview au moment de la sortie qu'elle se sent encore prête à sortir un single solo : « Je vais sur mes 72 ans et je me sens encore en pleine forme comme à mes débuts. »[réf. nécessaire]

En 2011, Tina Turner donne deux concerts pour la sortie du single Beyond Children, le premier à Zurich, le deuxième pour les Sport Awards, également en Suisse.

Après quelque temps d'absence, Tina Turner a fait une apparition le 3 mai 2012 à Pékin, en Chine, pour le défilé Armani. Dans une interview, elle explique qu'elle profite du temps, qu'elle se sent encore belle et jeune dans son corps et dans sa tête, qu'elle est heureuse de voir que ses fans sont encore présents pour la soutenir et l'encourager. Elle ne sait pas si elle refera une tournée, même si elle en a l'énergie, la force et que son état d'esprit

Tina Turner, née pour rocker
2 août 2011 Par ERIC DAHAN

[Summer of girls]. Le concert de 1988 à Rio de Janeiro, suivi d’un docu sur la chanteuse, épouse battue qui finit par se rebeller.
«Ce qui m’excite, ce ne sont pas les lumières, ce sont les cris. Quand Bowie et Jagger m’ont rejointe sur scène et que j’ai vu le public devenir dingue, j’ai pensé: "Oui, c’est ça que je veux"», déclara Tina Turner en 1993 à Vanity Fair. Des cris de fans, la fameuse «Acid Queen» qui, l’an dernier, bourrait encore deux Bercy à 71 ans, en aura eu son comptant. Surtout depuis sa résurrection au début des années 80: on l’avait quittée au Palace de Paris et au Ritz de New York où elle se produisait pour quelques nostalgiques, et voilà qu’elle réapparaissait au Zénith, à Bercy, puis, reine du rock en son château de Versailles !
Née le 26 novembre 1939 à Nutbush (Tennessee), Anna Mae Bullock n’était pas faite pour le blues ou la soul («Je n’aime pas pleurnicher sur mon sort») mais pour rocker : à 8 ans, elle se faisait virer par le curé de la chorale de l’église baptiste : «On ne loue pas le Seigneur en remuant ses fesses et en criant plus fort que les autres !» Travaillant comme femme de ménage pour pouvoir aller au lycée, elle aurait sans doute fait quelque chose de sa vie, même si elle n’avait pas rencontré Ike Turner et ses Kings of Rhythm.
Fils de prêcheur dont le père fut tué par des Blancs qui l’accusaient de fricoter avec une de leurs filles, Ike est considéré comme l’inventeur du rock, pour avoir enregistré, chez Sun Records en 1951, Rocket 88, dont le solo de piano boogie-woogie préfigure le style de Little Richard, Fats Domino et Jerry Lee Lewis. Roi de la flambe, roulant en Cadillac et arborant diamants divers, il convainc, en échange d’un gros billet, madame Bullock de laisser sa fille passer la nuit avec lui. Elle devient l’une de ses choristes, épouse le saxophoniste de son groupe, et en 1960, c’est elle qui le convainc de la laisser chanter en studio A Fool In Love, la vocaliste originellement prévue ayant fait faux bond. Le titre devient un tube, et Anna Mae, rebaptisée Tina en raison de l’héroïne de BD Sheena, et remariée avec Ike, se produit de l’Apollo Theater de New York, à Las Vegas en première partie d’Elvis, en passant par le Royaume-Uni où le couple accompagne toute la tournée des Stones.
C’est le début de l’enfer. Entre Ike, qui la bat, Lorraine, l’épouse divorcée pour 15 000 dollars mais dont elle doit régulièrement éviter les balles «perdues», la jalousie de Ike pour Phil Spector qui produit River Deep Mountain High, et les maîtresses que, doté d’un membre de cheval, Ike ne peut s’empêcher d’honorer, Tina a parfois du mal à faire bonne figure. Mais, malgré quelques tentatives de suicide aux somnifères, elle assure, régale le public de son magnifique jeu de jambes et de ses légendaires «pipes» au micro, avant de retourner, l’œil au beurre noir, astiquer le parquet domestique à Baldwin Hills (Los Angeles).
La situation dure jusqu’en 1976. Alors que le groupe vole vers Dallas où il doit se produire à l’hôtel Hilton, Tina refuse les pelotages de Ike, bourré de coke depuis trois jours, ce qui lui vaut une nouvelle tarte, après la côte cassée d’un coup de cintre et autres évanouissements d’où elle s’est réveillée avec son mari criant : «Alors quoi, tu veux mourir, connasse ? Eh bien, crève !» Arrivée en sang à l’hôtel, elle lui masse la tête jusqu’à ce qu’il s’endorme, puis, prenant la sortie de secours, se réfugie à l’hôtel Ramada, avec 36 cents en poche.
Au terme d’une longue traque menée par Ike et ses amis à la gâchette facile, puis d’une procédure qui va traîner durant vingt-quatre mois, le divorce est prononcé. Quand, le 16 janvier 1988, soit exactement dix ans plus tard, elle se produit au stade de Maracana à Rio, devant 184 000 personnes, Tina Turner est millionnaire, vit entre Saint-Jean-Cap-Ferrat et Los Angeles, passe ses Noël à Gstaad, ne boit que du Cristal Roederer et ne s’habille que chez les grands couturiers. Depuis What’s Love Got to Do With It ?, n° 1 aux Etats-Unis en 1984, et le carton mondial de l’album Private Dancer, elle a enchaîné les tubes. A Rio, crinière de lionne et minirobes moulantes sur talons aiguilles, elle chante son nouveau répertoire rock FM, mais également ses classiques ravageurs comme Proud Mary, de Creedence Clearwater Revival, River Deep Mountain High, Nutbush City Limits ou encore I Can’t Stand the Rain, repris à Ann Peebles. A la fin du Let’s StayTogether, d’Al Green, elle remercie le public : «J’ai toujours rêvé de remplir un stade. Eh bien ce soir, j’ai rempli le plus grand du monde.» Par ses ventes astronomiques - 180 millions d’albums- et la longévité de sa carrière, Tina Turner est la plus importante rockeuse de l’histoire.

En septembre 2011, elle sort un nouveau single intitulé Beyond Children, un single de chants bouddhistes.
En 2011, elle donne deux concerts pour la sortie de ce single, le premier à Zurich, le deuxième pour les "Sport Awards", également en Suisse.

Après quelque temps d'absence, Tina Turner fait une apparition le 3 mai 2012 en Chine, à Pékin, pour le défilé d'Armani.

En janvier 2013, Tina annonce son intention de prendre la nationalité suisse. Elle a confié dans une interview au magazine alémanique Blick : « Je suis très heureuse en Suisse et je me sens chez moi ici. Je ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour vivre7. »
Le 24 avril 2013, les médias suisses annoncent que Tina Turner est désormais suissesse8.
Le 21 juillet 2013, Tina Turner et Erwin Bach, cadre allemand dans l'industrie du disque âgé de 57 ans, se marient au manoir de Küsnacht au cours d'une somptueuse cérémonie, sur les bords du lac de Zurich, en Suisse.
Le 24 octobre 2013, Tina Turner se rend à l'ambassade américaine à Berne afin d'entamer des démarches pour abandonner sa nationalité américaine9,10.

En mars 2014, elle sort Love Within Beyond, un single de chants bouddhistes.
En août 2014, Tina Turner apparaît dans une publicité et devient l'ambassadrice de l'application iO de Swisscom, l'opérateur historique suisse11.

Vie privée
Tina Turner a elevé quatre garçons : Ike Jr. et Michael (enfants d'une précédente relation de son époux Ike Turner), Craig (né en 1958) et Ronald Turner (1960).
Son fils Ronald est marié depuis 2007 à Afida Turner.



La nouvelle risque de faire des déçus si elle se confirmait … Tina Turner aurait quitté le marché des célibataires!

Un article paru dans le principal quotidien de Washington et daté d'hier (28 octobre 2012) rapporte en effet que la chanteuse américaine se serait mariée en catimini le week-end dernier.

Une cérémonie intime avec la famille et quelques proches

Ces derniers temps, la presse people se faisait l'écho de rumeurs toujours plus précises concernant les fiançailles de Tina Turner (la fameuse affaire de la bague). Le couple aurait-il directement sauté sur la case mariage sans passer par la case fiançailles?
Un mariage aussi romantique que discret. Les amoureux se seraient dit « oui » lors d'une cérémonie intime, au milieu de quelques invités triés sur le volet. Tout aurait été orchestré pour que le secret perdure jusqu'aux noces; la mariée n'aurait fait appel qu’à des proches pour réunir l'essentiel, jusqu'à sa robe confectionnée par un ami couturier.

Tina Turner de retour sur scène

La célèbre chanteuse, aujourd'hui âgée de 72 ans, passerait ses journées en studio à enregistrer ce que beaucoup pressentent comme l'album du retour aux sources.

En début de semaine une source considérée comme fiable aurait confié au journaliste d'un grand mensuel musical américain, qu'il se prépare quelque chose de très très grand. « Je ne peux pas en dire plus, mais oui, il y aura des surprises ». Une déclaration qui rejoint une longue liste de révélations…

Toujours au rayon bruits qui court, on évoque de plus en plus une grosse tournée qui suivrait la sortie de l'album : Tina Turner ferait ainsi son retour sur scène! L'annonce, pourtant à prendre au conditionnel, a suscité un émoi sans précédent chez les fans de la chanteuse. Et la rumeur de repartir de plus belle sur les réseaux sociaux.

Si elle se confirme, le monde de la musique tient son événement pour l'année 2013!


le

Tina Turner a été sacrée « Chanteuse la plus sexy du monde » par les lecteurs du magazine Glam'mag dans le numéro de novembre 2012 sorti en kiosque cette semaine.

Pour la seconde année consécutive

Le célèbre magazine vient de sortir son classement annuel des 100 femmes les plus belles de la planète. En tête du palmarès 2012 on retrouve sans surprise Tina Turner qui se succède à elle-même (la chanteuse de 72 ans avait déjà été élue en 2011).


En janvier 2013, Tina Turner a fait part de son intention de prendre la nationalité suisse. Elle a confié dans une interview au magazine alémanique Blick : « Je suis très heureuse en Suisse et je me sens chez moi ici. Je ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour vivre5. »

Tina Turner, 73 ans, superbe mariée au bras d'Erwin Bach : ''Tout est parfait''

En mars 2014, elle sort Love Within Beyond, un single de chants bouddhistes.
En août 2014, Tina Turner apparaît dans une publicité et devient l'ambassadrice de l'application iO de Swisscom, l'opérateur historique suisse
.


Tina Turner, un nouvel album et une tournée mondiale en 2016?
Tina Turner en studio? Si pour le moment aucune information n'a encore filtré, les sites spécialisés eux, ne parlent que de ça (surtout depuis fin septembre 2015, ndlr):
 Tina Turner préparerait son grand retour et travaillerait en ce moment même à un nouvel album studio.

La célèbre chanteuse, aujourd'hui âgée de 75 ans, passerait ses journées en studio à enregistrer ce que beaucoup pressentent comme l'album du retour aux sources.

En début de semaine une source considérée comme fiable aurait confié au journaliste d'un grand mensuel musical américain, qu'il se prépare quelque chose de très très grand. « Je ne peux pas en dire plus, mais oui, il y aura des surprises ». Une déclaration qui rejoint une longue liste de révélations…

Tina Turner de retour sur scène

Toujours au rayon bruits qui court, on évoque de plus en plus une grosse tournée qui suivrait la sortie de l'album : Tina Turner ferait ainsi son retour sur scène! L'annonce, pourtant à prendre au conditionnel, a suscité un émoi sans précédent chez les fans de la chanteuse. Et la rumeur de repartir de plus belle sur les réseaux sociaux.

Si elle se confirme, le monde de la musique tient son événement pour l'année 2016!

Après le triomphe mondial de Mamma Mia!, inspiré par les tubes d'Abba, la productrice Phyllida Lloyd reprend le même concept mais cette fois avec les chansons de la lionne, âgée aujourd'hui de 77 ans. Lever de rideau en mars 2018 à Londres en présence de la célèbre chanteuse.
Rien d'extraordinaire jusqu'à sa rencontre avec Phyllida Lloyd, la productrice de Mamma Mia! . Applaudie par 56 millions de spectateurs dans le monde, dix-huit ans à l'affiche à Londres, cette comédie musicale est même devenue un film dont la suite est annoncée pour juillet 2018. L'astuce du livret? Faire avancer l'histoire grâce aux tubes du groupe pop suédois Abba. Pour que ce type de show fonctionne, il faut des tubes mondiaux en nombre suffisant, que l'artiste en question ne soit pas monté sur scène depuis longtemps et n'ait pas l'intention de redonner des concerts. Exactement le cas de Abba et de ...Tina Turner.
En ce début septembre, à six mois du lever de rideau, la machine s'est accélérée: création des comptes du show Tina sur les réseaux sociaux, avec rappel de sa carrière, de ses tenues, mise en ligne d'un somptueux duo avec beaucoup d'humour sur Let's Dance avec David Bowie et in fine, mise en avant d'une vidéo où l'on voit Tina Turner assister aux répétitions du show Tina à Londres. La production sera signée Stage Entertainement (le groupe hollandais qui possède entre autres le théâtre Mogador à Paris). Les chorégraphies seront signées Anthony van Laast (Mamma mia!) et le livret a été écrit par Katori Hall, figure du West End récompensée par un prestigieux prix Lawrence Oliver.


12 septembre 2017
Méditation "Purity of mind" chantée par Tina Turner

Une belle musique de méditation, très apaisante, au son d'un mantra chanté par Tina Turner ... qui a ici la voix d'un moine tibétain !

Les mantras, comme je l'ai déjà évoqué, viennent du sanskrit, la langue sacrée de l'Inde. La méditation nous apaise et nous permet de nous recentrer. L'écoute ou la prononciation d'un mantra a un effet guérissant.

L'essence du bouddhisme est la conviction que nous avons en nous à chaque instant la capacité de surmonter n'importe quel problème ou difficulté que nous pouvons rencontrer dans la vie, la capacité de transformer toute souffrance. Les bouddhistes disent que nos vies possèdent ce pouvoir parce qu'elles sont inséparables de la loi fondamentale qui sous-tend le fonctionnement de toute vie et de l'Univers.

Je ne suis pas bouddhiste mais mes croyances rejoignent cette philosophie. Je pratique tout de même la méditation transcendentale avec mantra. La méditation et le chant de mantras participent à nous reconnecter à l'Univers et à cette capacité de guérison et d'élévation.

Tina Turner : la chanteuse la mieux payée en 2017

La célèbre chanteuse, aujourd'hui âgée de 77 ans, passerait ses journées en studio à enregistrer ce que beaucoup pressentent comme l'album du retour aux sources.

En début de semaine une source considérée comme fiable aurait confié au journaliste d'un grand mensuel musical américain, qu'il se prépare quelque chose de très très grand. « Je ne peux pas en dire plus, mais oui, il y aura des surprises ». Une déclaration qui rejoint une longue liste de révélations…

Tina Turner de retour sur scène

Toujours au rayon bruits qui court, on évoque de plus en plus une grosse tournée qui suivrait la sortie de l'album : Tina Turner ferait ainsi son retour sur scène! L'annonce, pourtant à prendre au conditionnel, a suscité un émoi sans précédent chez les fans de la chanteuse. Et la rumeur de repartir de plus belle sur les réseaux sociaux.

Si elle se confirme, le monde de la musique tient son événement pour l'année 2018!

Tina Turner a été sauvée de la ruine par David Bowie et Cher
En 1978, son divorce d’avec Ike Turner avait laissé la chanteuse criblée de dettes...
Il y a peu, le Daily Mail a publié un extrait des mémoires à paraître de Tina Turner. Et peut-être que ceux qui pensent bien connaître la chanteuse de 78 ans seront étonnés par ce que l’on y apprend. En 1978, la diva sort absolument ruinée de son divorce d’avec Ike Turner. Pire encore, elle est endettée à cause de l’annulation de nombreux concerts et n’a plus aucun contrat.
D’ailleurs, tout le monde la fuit, jusqu’aux producteurs télé. Tous sauf une ! Cher, qui avait connu les mêmes déboires en divorçant de Sonny Bono, n’a pas hésité à faire venir Tina Turner sur le plateau de son émission de l’époque. Mais des années après, la chanteuse n’était pas encore tirée d’affaire.

Le concert qui a tout changé
En 1983, Tina Turner n’est toujours pas parvenue à trouver une nouvelle maison de disques. Cette fois-ci, c’est David Bowie qui vient à sa rescousse. Au moment de célébrer la sortie de son album Let’s Dance, l’artiste annonce qu’il ira voir sa « chanteuse favorite » dans un club new-yorkais.
Cette simple annonce a valu à Tina Turner d’être inondée d’appel de labels alors décidés à traiter avec elle, pour au final aboutir à de juteux contrats aux Etats-Unis ainsi qu’au Royaume-Uni. Un nouveau souffle qui a permis à la diva de revenir avec deux de ses plus grands titres, à savoir Private Dancer et What’s Love Got to Do with It.

Tina Turner a eu de gros soucis de santé en 2016, trois ans après avoir épousé Erwin Bach, et une transplantation de rein était la seule solution pour lui sauver la vie. C’est son mari qui lui a fait ce don, comme elle le révèle dans son autobiographie, My Love Story, et que relaye Vibe.

Tina Turner Reveals She Underwent a Life-Saving Kidney Transplant — and Husband Was the Donor https://t.co/FWswk6fPil
— People (@people) October 6, 2018
Le mari de la rockeuse a 16 ans de moins qu’elle, ce qui a amené des commentaires blessants de la part de certains. « Je me suis demandé si quelqu’un penserait que le don pour ma vie d’Erwin était quelque part une transaction. C’est assez inconcevable, sachant depuis combien de temps nous sommes ensemble, mais il y a toujours des gens pour croire qu’Erwin m’a épousée pour mon argent et ma célébrité. Pour quoi d’autre un jeune homme voudrait d’une femme plus âgée ? Erwin a toujours ignoré les bruits de couloir », écrit-elle.

L’amour
L’interprète de Simply the Best est aujourd’hui heureuse et pleine de sagesse.

« J’ai connu un mariage en enfer qui m’a presque détruite, mais j’en suis sortie. Je sais que je n’en ai pas fini avec mes problèmes de santé. Mais je suis toujours là – nous sommes là, plus proches que nous aurions pu l’imaginer. Quand je regarde en arrière, je comprends pourquoi mon karma a pris ce chemin. Du bon naît du mauvais. De la joie naît de la peine. Et je n’ai jamais été aussi totalement heureuse qu’aujourd’hui », ajoute-t-elle.

Tragédie
PEOPLE : 04/07/2018

Craig Turner, le fils de Tina Turner s'est suicidé à l'âge de 59 ans, selon TMZ
Selon les premiers éléments de l'enquête, le fils de la star américaine se serait donné la mort.
DÉCÈS - C'est une terrible nouvelle pour Tina Turner. Son fils, Craig Turner est décédé ce mardi 3 juillet, selon le site people américain TMZ, il s'agirait d'un suicide.
Agé de 59 ans, le fils aîné de la chanteuse américaine Tina Turner était agent immobilier. Il a été retrouvé sans vie à son domicile de Los Angeles par la police. Selon les premiers éléments de l'enquête, confiés à TMZ, la cause de sa mort serait due à une blessure par balle que l'homme se serait lui-même infligée. Une autopsie doit être réalisée pour confirmer cette hypothèse.
Craig Turner est né en 1958 de la relation de Tina Turner, alors âgée de 18 ans, avec le saxophoniste des Kings of Rhythm Raymond Hill. Tina Turner s'était ensuite mariée avec Ike Turner, leader du groupe des Kings of Rhythm. Ce dernier avait d'ailleurs adopté Craig Turner.
Actuellement à Paris pour la Fashion Week, l'interprète de "Proud Mary" n'a pas fait pour l'heure de communiqué.

Le temps d'une soirée, la star a quitté son havre de paix en Suisse, où elle réside depuis des années, pour s'offrir un bain de foule à Londres. La mythique chanteuse américaine, accompagnée de son époux, a donné le coup d'envoi d'un spectacle autour de sa vie...

Mardi 17 avril,
la salle de spectacles Aldwych Theatre à Londres accueillait la présentation à la presse de la comédie musicale Tina: The Tina Turner Musical. Pour l'occasion, la principale intéressée par le sujet du show, Tina Turner, avait fait le déplacement.
C'est en pantalon noir cachant ses célèbres jambes qui ont participé à bâtir sa réputation de showgirl et en veste de costume que la légendaire Tina Turner a fait son apparition. La chanteuse de 78 ans a été acclamée par une foule de badauds et de spectateurs à qui elle a répondu avec plaisir par des signes de la main et de larges sourires. Il faut dire que, comme le rapporte la presse américaine, cela faisait cinq ans que l'interprète de Proud Mary n'avait pas foulé un tapis rouge ! Ces dernières années, c'est dans la plus grande discrétion qu'elle vivait en Suisse – pays dont elle a obtenu la nationalité – auprès de son mari Erwin Bach. Une histoire de coeur bien plus douce que celle qu'elle a vécue jadis avec le regretté Ike Turner...
Lors de cette soirée, parmi les spectateurs, on a pu voir le chanteur Rod Stewart et sa femme Penny Lancaster, l'animateur télé Graham Norton ou l'actrice Roberta Armani.

Tina: The Tina Turner Musical, mis en scène par Phyllida Lloyd (à qui on doit aussi le spectacle Mamma Mia !), a été écrit par Katori Hall avec Frank Ketelaar et Kess Prins. La chanteuse aux 11 Grammy Awards est incarnée par Adrienne Warren (en alternance avec Jenny Fitzpatrick) alors qu'Ike Turner est joué par Kobna Holdbrook-Smith. Sur scène, les spectateurs auront la chance d'entendre ses tubes comme A Fool in Love, River Deep – Mountain High, Proud Mary ou GoldenEye.

Tina Turner, star d'une comédie musicale à Londres
Par  Léna Lutaud 
 Publié le 05/09/2017

Après le triomphe mondial de Mamma Mia!, inspiré par les tubes d'Abba, la productrice Phyllida Lloyd reprend le même concept mais cette fois avec les chansons de la lionne, âgée aujourd'hui de 77 ans. Lever de rideau en mars 2018 à Londres en présence de la célèbre chanteuse.

Ses millions de fans ne l'ont pas vu sur scène depuis sa dernière tournée mondiale qui remonte à... 2000. Ces dix-sept dernières années, Tina Turner les a passées tranquillement en Suisse. Aujourd'hui âgée de 77 ans, elle a abandonné sa nationalité américaine pour devenir helvête et participe de loin en loin à divers projets musicaux.

Rien d'extraordinaire jusqu'à sa rencontre avec Phyllida Lloyd, la productrice de Mamma Mia! . Applaudie par 56 millions de spectateurs dans le monde, dix-huit ans à l'affiche à Londres, cette comédie musicale est même devenue un film dont la suite est annoncée pour juillet 2018. L'astuce du livret? Faire avancer l'histoire grâce aux tubes du groupe pop suédois Abba. Pour que ce type de show fonctionne, il faut des tubes mondiaux en nombre suffisant, que l'artiste en question ne soit pas monté sur scène depuis longtemps et n'ait pas l'intention de redonner des concerts. Exactement le cas de Abba et de ...Tina Turner.



Autres anniversaires du mois de novembre


RETOUR INDEX:

  Vedettes   //  Accueil






Hit-Parade
annuaire