(mise à jour le 4 janvier 2015)

‘‘LA VEDETTE DU MOIS DE JANVIER"
SES CITATIONS
« La mise en scène, c’est la chose la plus excitante à faire en dehors d’un lit. »
[ Mel Gibson ] - Extrait d'une interview dans Studio Magazine - Juin 1993
« Je sais que tu peux te battre, mais c’est ton esprit qui fait de toi un homme. »
[ Mel Gibson ] - Dialogue du film américain Braveheart
« Tu réalises être une star quand tu souris à une fille et qu'elle s'évanouit. »
[ Mel Gibson ]
« Tous les hommes meurent un jour, mais peu d'entre eux vivent vraiment. »
[ Mel Gibson ] - Braveheart

‘‘MEL GIBSON"
( 3 JANVIER 1956 )


Album Photos
BIOGRAPHIE
page 1  //  page 2

Mel Columcille Gerard Gibson, fils de Anne et Hutton Gibson. Malgré son accent  australien il  est né le 3 janvier 1956, à Peekskill, New York. A l'âge de 12 ans, sa famille déménage à Sydney, Australie, car son père voulait éviter le service militaire (lire servir au Viet Nam) à ses fils. Il a fait ses études au Sydney's National Institute of Dramatic Art. Il est marié depuis le 17 juin 1980 avec Robyn Moore. De cette union sont nés sept enfants: Hannah, les jumeaux Edward et Christian, William, Louis Milo et le petit dernier Thomas.

Après une formation au National Institute of Dramatic Arts de Sidney, Mel Gibson fait ses débuts au cinéma dans Summer city (1977), un thriller australien de Christopher Fraser. Parallèlement, il se produit au théâtre, où il fait preuve d'éclectisme, et dans des séries télévisées comme The Sullivans ou encore Tickled pink.
En 1979, le succès du film d'action futuriste Mad Max de George Miller lui assure une renommée mondiale. Suivront deux suites intitulées Mad Max 2 (1981) et Mad Max au-delà du Dôme du Tonnerre (1985), également signées George Miller. Parallèlement, ses prestations d'attardé mental dans Tim (1979) de Michael Pate et de jeune soldat inconscient dans Gallipoli (1981) de Peter Weir lui permettent de gagner ses galons critiques, sous la forme de deux Prix du Meilleur acteur de la part de l'Australian Film Institute (équivalent des Césars) et d'une nomination aux Oscars. Mel Gibson retourne sous la direction de ce dernier dans L'Année de tous les dangers en 1982.
En 1984, il se lance à l'assaut d'Hollywood avec Le Bounty de Roger Donaldson et La Rivière de Mark Rydell. Mais c'est son personnage de flic déjanté et suicidaire dans L'Arme fatale (1987) de Richard Donner qui le rend populaire aux Etats-Unis. Cette saga, développée à travers trois autres opus (L'Arme fatale 2 (1989), L' Arme fatale 3 (1992) et L' Arme fatale 4 (1998)), l'imposera définitivement comme une valeur sûre du cinéma d'action américain. Mel Gibson tente dès lors d'élargir son répertoire, en multipliant les genres cinématographiques : la tragédie classique (Hamlet (1990) de Franco Zeffirelli), le western parodique (Maverick (1994) de Richard Donner) ou encore la comédie romantique (Ce que veulent les femmes (2000) de Nancy Meyers).
Amateur de grandes fresques guerrières, Mel Gibson s'illustre en indépendantiste américain dans The Patriot, le chemin de la liberté (id.) de Roland Emmerich et en lieutenant aux prises avec l'ennemi Viet Cong dans Nous étions soldats de Randall Wallace. En 2001, il s'essaie à un nouveau registre, celui du thriller surnaturel, en tournant sous la direction de M. Night Shyamalan dans Signes, un film sur l'apparition de gigantesques cercles et signes étranges dans des champs de Pennsylvanie.
En 1993, il se lance dans la réalisation avec L'Homme sans visage, un drame où il interprète un ermite défiguré et marginal. Fort de cette expérience, il se met en scène dans Braveheart (1995), l'évocation de la vie de William Wallace, héros et symbole de l'indépendance écossaise au XIIIe siècle. Cette ambitieuse fresque historique récolte cinq Oscars, dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur, ainsi que le Golden Globe du Meilleur réalisateur. Fondateur de Icon Productions, il produit via cette société Payback (1998), remake du Point de non retour signé Brian Helgeland, et The Million Dollar Hotel (2000) de Wim Wenders, deux films qu'il interprète également. En 2004, il crée la sensation avec The Passion of the Christ, une fresque historique en araméen et en latin consacré aux dernières heures du Christ.
Avec tous les scandales et les divorces il demeure un homme très intacte à Hollywood. Il a mit tout son coeur dans le film BRAVEHEART  et son film a
été mis en nomination 10 fois et a rapporté l'oscar du meilleur film et meilleur
directeur. Comme s'il ne le savait pas, Mel a prouvé qu'il pouvait être un
homme très influent.

Nominations et récompenses

* Australian Film Institute Award du meilleur acteur en 1979 pour Tim
* Australian Film Institute Award du meilleur acteur en 1981 pour Gallipoli
* Oscar du meilleur film en 1995 pour Braveheart
* Oscar du meilleur réalisateur en 1995 pour Braveheart
* Golden Globe du meilleur réalisateur en 1996 pour Braveheart

 

Années Titres français Titres originaux Réalisateurs Rôles
Années 1970
1976 The Sullivans (série télévisée australienne)
Ray Henderson
1977 Jamais je ne t'ai promis un jardin de roses I Never Promised you a Rose Garden Anthony Page Joueur de baseball (non crédité)
Summer City Christopher Fraser Scollop
1979 Mad Max George Miller « Mad » Max Rockatansky
Tim Michael Pate Tim
Années 1980
1980 Réaction en chaîne The Chain Reaction Ian Barry Mécanicien barbu (non crédité)
1981 Punishment (série télévisée australienne)
Rick Monroe
Gallipoli Peter Weir Frank Dunne
Tickled Pink (série télévisée australienne, saison 2, épisode 3)

Mad Max 2, le défi Mad Max 2 George Miller « Mad » Max Rockatansky
1982 Attack Force Z Tim Burstall Capitaine P.G. Kelly
L'Année de tous les dangers The Year of Living Dangerously Peter Weir Guy Hamilton
1984 Le Bounty The Bounty Roger Donaldson Fletcher Christian
La Rivière The River Mark Rydell Tom Garvey
Mrs. Soffel Gillian Armstrong Ed Biddle
1985 Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre Mad Max: Beyond Thunderdome George Miller et George Ogilvie « Mad » Max Rockatansky
1987 L'Arme fatale Lethal Weapon Richard Donner Martin Riggs
1988 Tequila Sunrise Robert Towne Dale « Mac » McKussic
1989 L'Arme fatale 2 Lethal Weapon 2 Richard Donner Martin Riggs
Années 1990
1990 Comme un oiseau sur la branche Bird on a Wire John Badham Rick Jarmin
Air America Roger Spottiswoode Gene Ryack
Hamlet Franco Zeffirelli Hamlet
1991 Mel Gibson Goes Back to School (documentaire pour HBO) Mel Gibson Lui-même
1992 L'Arme fatale 3 Lethal Weapon 3 Richard Donner Martin Riggs
Earth and the American Dream (documentaire) Bill Couturié Narrateur
Forever Young Steve Miner Capitaine Daniel McCormick
1993 The Chili Con Carne Club (court-métrage) Jonathan Kahn Mel
L'Homme sans visage The Man Without a Face Mel Gibson Justin McLeod
1994 Maverick Richard Donner Bret Maverick
1995 Braveheart Mel Gibson William Wallace
Casper Brad Silberling Lui-même
Pocahontas, une légende indienne Pocahontas Mike Gabriel et Eric Goldberg John Smith (voix dans la version originale)
1996 La Rançon Ransom Ron Howard Tom Mullen
1997 La Fête des pères Father's Day Ivan Reitman Scotty, perceur professionnel (caméo non crédité)
Complots Conspiracy Theory Richard Donner Jerry Fletcher
Le Mystère des fées : Une histoire vraie FairyTale: A True Story Charles Sturridge Père de Frances
1998 L'Arme fatale 4 Lethal Weapon 4 Richard Donner Martin Riggs
1999 Payback Brian Helgeland Porter
Années 2000
2000 The Million Dollar Hotel Wim Wenders Inspecteur Skinner
Chicken Run Peter Lord et Nick Park Rocky (voix dans la version originale)
The Patriot : Le Chemin de la liberté The Patriot Roland Emmerich Benjamin Martin
Ce que veulent les femmes What Women Want Nancy Meyers Nick Marshall
2001 Quest for Captain Kidd (téléfilm) Charles Vanderpool Narrateur
2002 Nous étions soldats We Were Soldiers Randall Wallace Lieutenant-colonel Hal Moore
Signes Signs M. Night Shyamalan Graham Hess
2003 The Singing Detective Keith Gordon Dr Gibbon
2004 Paparazzi objectif chasse à l'homme Paparazzi Paul Abascal Patient de la thérapie contre l'énervement (caméo non crédité)
Les Sauvages (série TV, saison 1, épisodes 5, 10 et 16) Complete Savages
Inspecteur Steve Cox
Années 2010
2010 Hors de contrôle Edge of Darkness Martin Campbell Thomas Craven
2011 Le Complexe du castor The Beaver Jodie Foster Walter Black
2012 Kill the Gringo Get the Gringo Adrian Grunberg Le Chauffeur
2013 Machete Kills Robert Rodriguez Luther Voz
2014 Expendables 3 : Unité spéciale The Expendables 3 Patrick Hughes Conrad Stonebanks
2015
Blood Father
Blood Father
Jean François Richer
John Links
2016
L'Arme Fatal 5
Lethal  Weapon 5
Richard Donner
Martin Rigs




Réalisateur:
2012 : Mad Max 4 Fury Road
22 décembre 2005: Le premier teaser de «Apocalypto», la nouvelle réalisation de Mel Gibson
La Passion du Christ (2003)
Ce film est projeté dans 2 salle(s)
Braveheart (1995)
L'Homme sans visage (1993)

Scénariste:
La Passion du Christ (2003)
Ce film est projeté dans 2 salle(s)
2012: Get the gringo

 
Producteur:
La Passion du Christ (2003)
Ce film est projeté dans 2 salle(s)
The Singing detective (2003)
Paparazzi (2003)
The Adventures of Wyatt McHenry (2003)
Braveheart (1995)
 2004 : Evel Knievel, de John Badham (TV) (producteur exécutif)
 2004 : Paparazzi, de Paul Abascal
 2004 : Complete Savages, de Paul Abascal et Mel Gibson (TV) (producteur exécutif)
 2004 : Clubhouse, de Steve Gomer, Gavin O'Connor et Oz Scott (TV) (producteur exécutif)
 2006 : Warrior, de Gavin O'Connor
 2006 : Under and alone, d’Antoine Fuqua
2007 : Sam and George, de Richard Donner
2010 : Mad Max 4: Fury Road, de George Miller
2010 Hors de contrôle (Edge of Darkness) Thomas Craven Martin Campbell
 
2011: (The Beaver) Walter Black Jodie Foster
 (How I spent my summer vacation Driver
 

 Producteur exécutif:
2012 Mad Max 4: Fury Road

Airborne (1993)
Forever young (1992)

Tout comme pour son précédent film, le réalisateur conserve la langue d'origine : après l'araméen, place à la langue maya. Le récit porte sur les derniers moments de la civilisation Maya, il y a 3.000 ans. La distribution n'est composée que d'acteurs amateurs.

«Apocalypto» devrait sortir à l'été 2006 outre-Atlantique.
 
La « Passion » de Mel Gibson, comme vous ne l'avez jamais vue

ROME, jeudi 6 mars 2003 (ZENIT.org) -

L'acteur et réalisateur Mel Gibson, vainqueur de plusieurs Oscars, est en ce moment à Rome. Il tourne un film sur la Passion du Christ dans les studios de Cinecittà. Le film « Passion » retrace les dernières heures de la vie du Christ. Dans le rôle de Jésus, l'acteur américain Jim Caviezel, qui a déjà joué dans « La ligne rouge », « Angel Eyes », ou encore, « Le Comte de Monte Cristo ». Mel Gibson a accepté de présenter son projet, en exclusivité, à Zenit.

UNE "PASSION" PASTEURISÉE

"La Passion", le film controversé de l'acteur et réalisateur australien Mel Gibson sur les dernières heures du Christ, sera visionné en janvier à Orlando (Floride, sud-est) par 3.000 pasteurs, avant sa sortie en février aux Etats-Unis...

 "La Passion" sera vue par 3 000 pasteurs

Mel Gibson pourrait participer à cette projection privée. Il a été invité à participer à une conférence de trois jours, organisée par le réseau mondial pastoral (GPN) à partir du 21 janvier à Orlando. Cette conférence devrait en principe être fermée au public et à la presse, selon Roe Ann Estevez, chargé de la communication de GPN.

Mel Gibson, fervent catholique et très conservateur, retrace dans "la Passion du Christ", nom complet de son film, les douze dernières heures de la vie de Jésus de Nazareth. Le film a suscité une polémique lancée par quelques organisations juivesaméricaines qui accusent Mel Gibson de reprendre l'accusation "juifs, peuple déicide" formulée dans la prière du Vendredi saint jusqu'à sa suppression par l'Eglise lors du Concile Vatican II (1962-1965).

Le film sortira aux Etats-Unis le 25 février 2004 et cette date a été choisie par Mel Gibson car elle correspond au mercredi des cendres dans la tradition catholique. "La Passion du Christ" est le deuxième film réalisé par Mel Gibson après "Bravehart", en 1995. Il a été tourné à Matera, dans la Basilicate, au sud de l'Italie, et dans les studio de Cinecitta, à Rome. La distribution compte plusieurs comédiens italiens, dont Monica Bellucci dans le rôle de Madeleine.
 2003
 Le pape a visionné "La Passion du Christ" de Mel Gibson
Article parru dans l'Actu Star

le 12 janvier 2004:
Gala Peoples Choice Award:
Mel Gibson a été nommée l'acteur favorit du public chez les hommes.

Vendredi 15 avril 2005
Mel Gibson retrace la vie du Pape au cinéma

L'acteur-réalisateur a déjà tourné la fin de son prochain film qui doit retranscrire la vie du Pape à la sauce hollywoodienne.

Après le succès de La Passion du Christ, film très controversé, Mel Gibson continue sur sa lancée de fervent catholique roman en s'attachant à l'histoire du pape. Il aurait même envoyé une équipe de production à Rome pour filmer les funérailles du Pape.

L'année dernière, pour un budget de 30 millions de dollars, La Passion du Christ avait attiré plus de 100 millions de spectateurs (1,6 en France) avec ce récit pourtant osé des onze dernières heures de la vie du Christ en latin et araméen dont aucun distributeur n'avait voulu et il avait remporté pas moins de 360 millions de dollars de recettes !!!

 
Prétendue homophobie

Certains groupes homosexuels dénoncent l'homophobie de Mel Gibson. Ils se basent sur une interview en 1992 de l'acteur au journal El País où, à leur encontre, il disait « They take it up the ass » en montrant son majeur. Il a toujours très vigoureusement récusé toute accusation d'homosexualité à son encontre (« Do I sound like a homosexual? Do I talk like them? Do I move like them? I think not. »). Néanmoins, à plusieurs reprises, il a tenté de démontrer qu'il n'était pas homophobe en participant notamment à des événements publics en faveur des réalisateurs gays et lesbiennes.

 
 Anglophobie

Gibson fut accusé d'être anglophobe à la suite de son film Braveheart et des libertés qu'il s'était permis avec l'Histoire. Le même argument fut repris pour son film Le Patriote où l'action des troupes britanniques au moment de la guerre d'indépendance américaine était assimilée à celle des nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Il en est de même pour le film Gallipoli. Selon Wensley Clarkson, auteur d'une biographie non autorisée de Mel Gibson, ce dernier est issu d'une famille historiquement anti-britannique, démontré selon lui par ses racines irlandaises.

Drogue et alcool
Selon Wensley Clarkson, auteur d'une biographie non autorisée de Mel Gibson, l'acteur connaîtrait des problèmes avec l'alcool depuis l'adolescence. En 1984, il était déjà arrêté pour conduite en état d'ivresse à Toronto. En 2004, dans une interview à Diane Sawyer, Gibson reconnut avoir abusé de drogues dans le passé au même titre que l'alcool. Le 28 juillet 2006, il est arrêté en état d'ivresse et tient des propos antisémites [1]. Le 17 août 2006, il plaide coupable et est condamné à trois ans de probation. Il annonce alors s'être inscrit à un programme de désintoxication. Âgé de 50 ans, Mel Gibson suivait une cure de désintoxication alcoolique avant son interpellation et il a depuis intégré un nouveau programme, en consultation externe, a annoncé son agent Alan Nierob.

Propos antisémites en état d'ivresse
Son film La Passion du Christ lui a valu d'être soupçonné d'antisémitisme. Il a été arrêté pour conduite en état d'ivresse, le 28 juillet 2006, et a tenu des propos antisémites . Une enquête est en cours pour savoir si l'acteur a bénéficié de l'aide de certains policiers pour étouffer ses dérapages. Il a présenté ses sincères excuses, le 1er août 2006, à la communauté juive, excuses qui furent bien acceptées par l'organisation Anti-Defamation League.

 "L'Arme fatale 5" : la rumeur se confirme !
La mise en chantier d'un cinquième volet de la saga "L'Arme Fatale" semble se confirmer. L'acteur Columbus Short serait en pourparlers avec les producteurs pour incarner le fils de Roger Murtaugh.
7 Octobre 2008 - AlloCiné.com

 Robert De Niro face à Mel Gibson !
Robert De Niro rejoint Mel Gibson sur "Edge of Darkness" de Martin Campbell, le réalisateur de "Casino Royal" ! Un duo explosif pour un tournage qui devrait débuter dans les semaines à venir.
4 Août 2008 - AlloCiné.com

Mel Gibson retrouvera le chemin de la comédie grâce à Jodie Foster dans The Beaver dans laquelle il croit que la marionnette avec laquelle il se trimballe, est dotée de sentiments. Mais avant cela, il incarnera un justicier en mal de vengeance dans le thriller sombre Hors de contrôle de Martin Campbell en 2010.
Après cela, il devrait de nouveau se trouver derrière la caméra. Après le Christ et Apocalypto , Mel Gibson devrait nous emmener dans l'univers viking dans lequel il dirigera Leonardo DiCaprio .
 
En dépit de ses beaux yeux et d'un sourire craquant, Mel Gibson fait parler de lui, soit du côté de sa vie privée (ses soirées imbibées et sa dernière "incartade" , une petite Lucia née hors-mariage le 30 octobre 2009, ont conduit sa femme à demander le divorce après 30 ans de vie commune et 7 enfants !), soit dans le domaine professionnel (on se souvient du controversé film qu'il a réalisé, La Passion du Christ). Or, dans son prochain long-métrage, l'acteur-réalisateur veut évoquer les conditions de détention au Mexique. Rien de plus noble a priori...
 
Sauf que les familles des détenus craignent que pour les besoins du tournage, les prisonniers soient temporairement déplacés. Et qu'il soit désormais très difficile de leur rendre visite. D'autant que le gouverneur de Veracruz Fidel Herrera avait déclaré début décembre que la prison serait laissée libre "pour permettre la production du film d'un ami, l'acteur et producteur Mel Gibson".
 
Résultat : environ 300 personnes ont manifesté ce mardi pour montrer leur mécontentement et lenouvelobs.org relate qu'une personne brandissait une pancarte avec "pas de transfert pour faire le film". Pour éviter d'amplifier la polémique, Geraldo Duran, le directeur de la prison Ignacio Allende a démenti la rumeur. En revanche, un nouveau scoop secoue Hollywood, toujours à propos de Mel Gibson : selon Moviehole, sa société de production Icon serait co-productrice du quatrième volet de Mad Max, Fury Road. Les polémiques ne sont pas prêtes de s'arrêter...

29-9-09
Hier, les New-Yorkais ont pu croiser Mel Gibson , en pleine discussion avec… un castor en peluche ! L’acteur des Arme Fatale aurait-il sombré dans la folie ? Tout à fait ! Dans The Beaver , le troisième film de Jodie Foster (après Le Petit Homme et Week-End en Famille ), il interprète un homme dépressif qui trouve du réconfort auprès d’une marionnette en forme de castor. Anton Yelchin ( Star Trek , New-York I Love You ) y joue son fils, désespéré à l’idée que son père sympathise avec une peluche, et prêt à tout pour faire divorcer ses parents et donc éloigner sa mère d’un père au bord de la folie. C’est la seconde fois que Jodie Foster et Mel Gibson participent à un projet en commun, quinze ans après Maverick . Découvrez ces photos originales de l’acteur, qui n’a décidément pas peur du ridicule !
 

L'histoire d'amour entre Mel Gibson et sa femme Robyn Moore est définitivement terminée. Après 29 ans de mariage, le couple a choisi de divorcer, suite à des "divergences insurmontables".
14 avril 2009
 
Mel Gibson n’a pas passé le week-end de Pâques le plus heureux de sa vie. Sa femme Robyn Moore a en effet déposé officiellement une demande de divorce lundi dernier, pour cause de plusieurs « divergences insurmontables ».
Mel Gibson avait épousé Robyn Moore, une ancienne assistante dentaire, il y a 29 ans. Ensemble, ils avaient eu pas moins de sept enfants : Hannah (28 ans), des jumeaux Edward et Christian (26 ans), William (24 ans), Louis (21 ans), Milo (19 ans) et Thomas (9 ans). Depuis 2006, l’acteur et son épouse étaient en pleine tourmente, et vivaient séparément. Mel Gibson aurait même été aperçu plusieurs fois en charmante compagnie. En demandant le divorce, Robyn Moore signifie clairement que tout est désormais fini entre elle et l’acteur.
Le divorce pourrait néanmoins coûter très cher à Mel Gibson. La star n’avait pas fait de contrat de mariage, il devra donc verser la moitié de sa fortune, estimée à 900 millions de dollars, à son ancienne femme. Robyn Moore devrait donc toucher la modique somme de 450 millions de dollars. Elle a également demandé la garde conjointe de leur fils Thomas, le seul de leurs enfants qui soit encore mineur. Pour la défendre, Robyn Moore a fait appel à Laura Wasser, une avocate spécialiste des divorces de stars qui s’est déjà occupée d’Angelina Jolie et Britney Spears.
Mel Gibson et son ancienne femme ne tiennent pas cependant à régler leurs comptes dans la presse, et veulent rester discrets sur leur divorce. "Ils se sont toujours efforcés de sauvegarder la vie privée et l'intégrité de leur  famille. Et ils continueront à le faire", a ainsi expliqué un communiqué de presse commun.
 

Le casier judiciaire de Mel Gibson est à nouveau vierge

Bonne nouvelle pour Mel Gibson : un juge a accepté de rayer ses fautes passées qui figuraient sur son casier judiciaire. L'acteur australien s'achètera-t-il une nouvelle conduite ?
12 octobre 2009 - 11h58 par Judith Lowski
Un juge de Californie vient d'effacer du casier judiciaire de Mel Gibson la condamnation pour conduite en état d'ivresse. Depuis ce regrettable incident en effet, non seulement l'acteur n'a pas récidivé, mais en plus il a acquitté sa peine : trois années de probation sans autre souci, des excuses publiques, une cure de désintoxication, des réunions avec les Alcooliques Anonymes, plusieurs spots publicitaires d'intérêt général et 1 300 dollars d'amende.
Pour mémoire, pendant l'été 2006, Mel Gibson avait été arrêté en voiture sur la voie rapide Pacific Coast à Malibu, visiblement très éméché (les analyses avaient montré un taux d'alcoolémie une fois et demie supérieur à la limite autorisée!) et accompagné de jeunes femmes non moins imbibées. Déchaîné, le comédien s'était pris pour "Mad Mel" (comme avaient titré à l'époque les tabloïds américains) et avait copieusement insulté les policiers - des remarques obscènes et antisémites selon les différentes sources.
Favorisé le beau Mel ? Non, car la procédure classique, qui permet à ceux qui n'ont eu qu'une seule condamnation pour conduite en état d'ivresse d'être "blanchis", lui a profité comme à d'autres. L'acteur n'était pas dans la salle d'audience. Son avocat non plus, mais la décision en sa faveur a été rendue en 90 secondes. Souhaitons au futur papa, qui attend son huitième enfant avec sa nouvelle compagne Oksana Grigoreva, de fêter sobrement l'événement qui devrait arriver dans peu de temps !

02 novembre 2009
Mel Gibson est papa pour la huitième fois : c'est une fille

C'est officiel : Mel Gibson est papa. Sa compagne Oksana Grigorieva vient de de donner naissance à une petite fille, sa première. Pour Mel, c'est la deuxième. Et il a aussi six garçons.

Vie familiale et religieuse:
Mel Gibson s'est marié à Robyn Moore le 7 juin 1980, dans la ville de Forestville, en Nouvelle-Galles-du-Sud (Australie). Le couple a sept enfants (une fille et six garçons). Sa fille, Hannah Gibson, s'est mariée au musicien Kenny Wayne Shepherd le 16 septembre 2006. Mel Gibson est un traditionnaliste de religion catholique alors que sa femme est anglicane. Très pratiquant, attaché à la messe en latin, Mel Gibson a publiquement dénoncé les recherches sur les cellules souches à partir d'embryons humains, le débranchement des appareils qui maintenaient Terri Schiavo en vie. Il est cependant favorable à la peine de mort selon la conception traditionaliste qui ne la conçoit que pour des circonstances exceptionnelles. Bien que n'en faisant pas de publicité particulière, Mel Gibson participe à de nombreuses actions philanthropiques ou d'œuvres de charité comme Healing the Children.
Lors de la réalisation d'Apocalypto, Mel Gibson fit le don de plusieurs milliers de dollars pour construire des maisons aux habitants de la région de Yucatan à la suite d'importantes inondations.
Mel Gibson finance la construction d'une église pouvant accueillir 400 personnes par un don de US$37 millions dans les collines de Malibu. Par ailleurs, Gibson possède la compagnie qui effectuera ces travaux.
Des messes respectant le rite tridentin y sont données chaque matin.
En avril 2009, sa femme, Robyn, demande le divorce après presque 30 ans de mariage.
En mai 2009, on apprend que sa maitresse de 38 ans, Oksana Grigorieva, est enceinte de 3 mois.
Le 30 Octobre 2009, sa fiancée Oksana met au monde une petite fille nommée Lucia. C'est le 8 ème enfant de Mel Gibson.
 

Mel Gibson : son film de prison mexicaine déclenche des protestations

How I spend my summer vacation, où l’acteur se retrouvera derrière les barreaux d’une prison mexicaine, provoque des protestations à Vera Cruz.

Mel Gibson se faisait discret ces temps derniers, sans doute occupé à sa vie privé ( nouvelle femme, nouveau bébé ). 2010 signe son retour sur tous les fronts : acteur (le thriller Hors de contrôle , la comédie The Beaver réalisée par Jodie Foster ), réalisateur (un film de vikings avec Leonardo DiCaprio ), et enfin, acteur et coscénariste de How I spend my summer vacation. C’est ce film qui, avant même son tournage, déclenche une polémique.

Le film, réalisé par Adrian Grunberg (assistant réalisateur sur Apocalypto de Gibson ) doit raconter les mésaventures d’un touriste américain, joué par Mel Gibson , qui se retrouve enfermé dans une prison mexicaine extrêmement dangereuse.

Pour les besoins du film, Mel Gibson a fait jouer ses contacts à Vera Cruz, où s’est tourné Apocalypto : le gouverneur a accepté de vider la prison Allende pour que le film puisse s’y tourner.

L’Agence France-Presse rapporte que les familles des détenus viennent de déclencher un blocage de la prison pour vingt-quatre heures, considérant qu’ils n’ont pas les moyens de suivre les détenus si ceux-ci étaient déplacés dans une autre prison. Les familles, en effet, subviennent aux besoins élémentaires des prisonniers.

Le tournage doit débuter en janvier : encore un débat pour Mel Gibson , après La Passion du Christ qui a choqué par ses images gore, et Apocalypto qui a été accusé de montrer une image négative des peuples précolombiens.


Album Photos de Mel Gibson
 
  Autres anniversaires de janvier
 

Retour Index:
Vedettes   //    Accueil 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)

Cliquez ici:





annuaire

Hit-Parade