"Tiger Woods"
(mise à jour le 6 décembre 2012)



 

"Biographie de Tiger Woods"
né le 30 décembre 1975

  Album de photos
Biographie page 1  //  2


Tiger Woods est né le 30 décembre 1975 à Cypress (Californie) d'un père afro-américain, Earl Woods et d'une mère thaïlandaise, Kutilda Woods. Il est le seul enfant de leur mariage, mais cependant, il a deux demi-frères, Earl Jr. (né en 1955) et Kevin (né en 1957) ainsi qu'une demi-sœur, Royce (née en 1958). Woods est Bouddhiste. Il a affirmé que sa foi lui vient de sa mère et qu'elle l'aide à contrôler son impatience et son entêtement.
Le surnom tigre vient d'un ami de son père, un soldat vietnamien qui a combattu avec lui durant la guerre du Viêt Nam. Woods devient plus généralement connu par ce nom, avec le temps, en joueur junior et amateur il fut simplement connu sous le nom de "Tiger Woods". Il change officiellement son prénom de Eldrick à Tiger à ses 21 ans. 


Woods était un enfant prodige qui commença à jouer au golf à l'âge de 2 ans. En 1978, il « puttait » contre le comédien Bob Hope en faisant une apparition à la télévision à l'émission The Mike Douglas Show. En 1984, à 8 ans, il remporte le Junior World Golf Championships dans la catégorie des garçons de 9-10 ans[8]. Au final, il remporta le Junior World Golf Championships à six reprises dont quatre fois consécutivement de 1988 à 1991


En professionnel

1996-1998 : débuts en tant que professionnel

Avec l'annonce, Hello World, Tiger Woods devient golfeur professionnel en août 1996 et signe un contrat s'élevant à 40 millions de dollars avec Nike et 20 millions de dollars avec Titleist. Il dispute son premier tournoi comme professionnel lors du Greater Milwaukee Open où il se classe 60e ex-aequo. Durant les 3 mois suivants, il remporte ses deux premières victoires sur le PGA Tour (Las Vegas Invitational, Disney World Classic). Ses bons résultats lui permettent de se qualifier pour le Tour Championship. À la fin de l'année, il est élu sportif de l'année par le magazine Sports Illustrated et recrue de l'année sur le PGA Tour. Dès ses débuts, il porte une chemise rouge lors du dernier tour des tournois, tradition qui remonte à ses années à Stanford.

En avril 1997, Tiger Woods remporte son premier tournoi majeur, le Masters en établissant 20 records et en égalant 6 autres (dont victoire la plus large avec 12 coups d'avance sur le deuxième et meilleur score avec -18). Il gagne 3 autres tournois cette année et devient, le 15 juin 1997, numéro 1 mondial. Son accession à la première place mondiale après seulement 42 semaines comme professionnel est un record de rapidité. Il est également le plus jeune n°1 mondial de l'histoire du golf. Il est élu joueur de l'année sur le PGA Tour devenant le seul golfeur à gagner ce trophée l'année suivant sa saison recrue.

Alors que les attentes concernant Woods sont très élevées, ses résultats déclinent à partir du milieu de l'année 1997. Il ne gagne qu'une seule fois en 1998. Tiger Woods répond aux critiques en expliquant qu'il procède à une modification de son swing avec son coach, Butch Harmon, et espère faire mieux dans le futur.

1999-2002 : L'éclosion et la domination hégémonique sur le Tour

En juin 1999, Tiger Woods remporte le Memorial Tournament, une victoire qui marque le début de la plus grande période de domination dans l'histoire du golf. Il conclut l'année 1999 en remportant 4 tournois de suite, dont le PGA Championship, portant ainsi à 8 son nombre de victoires sur la saison. Une performance qui n'avait pas été réalisée depuis plus de 25 ans. Il est élu joueur de l'année sur le PGA Tour pour la deuxième fois en trois ans.

En 2000, Tiger Woods remporte son premier tournoi, son cinquième de suite, et débute ainsi une saison de tous les records lors de laquelle il remportera 3 tournois majeurs de suite, neuf victoires et établira (ou égalera) 27 records sur le PGA Tour. Il remporte son sixième tournoi consécutif lors de l'AT&T Pebble Beach National Pro-Am avec une mémorable remontée lors du dernier tour. En retard de 7 coups avec 7 trous à jouer, il termine par eagle-birdie-par-birdie et un score de 64 pour remporter le tournoi avec 2 coups d'avance. Ses six victoires consécutives constituent une performance inégalée depuis Ben Hogan en 1948 et seulement à 5 longueurs du record de Byron Nelson . Lors de l'US Open 2000, il bat ou égale 9 records de l'épreuve avec un score total de -12 et 15 coups d'avance sur le deuxième. À cette occasion, il bat le record détenu par Old Tom Morris pour la plus large victoire en majeurs de tous les temps. Record qui datait de 1862. Le magazine Sports Illustrated définira cette victoire comme la plus grande performance dans l'histoire du golf. Au British Open 2000, à St Andrews, qu'il remporte avec 8 coups d'avance, il établit le record du score le plus bas par rapport au par jamais réalisé dans un tournoi du Grand Chelem (-19). Il détient également le record du score le plus bas par rapport au par dans chacun des tournois du Grand Chelem. À 24 ans, il devient le plus jeune joueur de l'histoire à avoir remporté les 4 tournois majeurs. La série de victoires de Tiger Woods en Grand Chelem est sérieusement mise à mal lors du PGA Championship 2000 disputé sur le parcours du Valhalla Golf Club. En effet, lors du dernier tour disputé aux côtés de Bob May, Tiger Woods joue les 12 derniers trous en 7 coups sous le par pour partir en playoff sur 3 trous. Un birdie et deux pars lui donnent la victoire. Il rejoint Ben Hogan (1958) comme seul joueur à avoir remporté 3 tournois majeurs la même saison. Trois semaines plus tard, il remporte le Canadian Open, devenant le deuxième joueur (Lee Trevino 1971) à gagner US Open, le British Open et le Canadian Open la même saison. Sur 20 tournois disputés en 2000, Tiger Woods termine 14 fois dans le Top 3. Sa moyenne de score ajustée (67,79) et sa moyenne de score (68,17) sont les plus basses dans l'histoire du PGA Tour, battant son propre record (68,43 en 1999) et celui de Byron Nelson (68,33 en 1945). Le magazine Sports Illustrated le désigne Sportif de l'année 2000, devenant le premier, et le seul, sportif à être honoré deux fois. Le magazine Golf Digest le classe au douzième rang des meilleurs golfeurs de tous les temps alors qu'il termine seulement sa quatrième saison professionnelle.

La saison suivante, en 2001, Tiger Woods continue sa domination. Sa victoire au Masters lui donne sa quatrième victoire de suite en majeur. Elle marque la seule fois dans l'histoire du golf où un joueur détient les 4 titres du Grand Chelem en même temps. Cette performance est désignée sous le nom de Tiger Slam (le terme de Grand Chelem désignant 4 victoires la même année). Bien que n'ayant pas brillé dans les 3 tournois majeurs suivants, Tiger Woods termine l'année avec 5 victoires, le plus grand nombre sur le PGA Tour.

Tiger Woods démarre fort la saison 2002 en remportant à nouveau le Masters, rejoignant ainsi Nick Faldo (1989-1990) et Jack Nicklaus (1965-1966) comme seuls joueurs à avoir gagné le tournoi deux années de suite. Deux mois plus tard, Tiger Woods est le seul joueur sous le par lors de l'US Open. Il remporte son deuxième US Open après celui de 2000. Tous les regards se tournent alors vers le British Open et tout le monde se met à parler de Grand Chelem. Malheureusement, un score de 81 lors du 3e tour mettra un terme aux espoirs de Grand Chelem. Lors du PGA Championship, il est en passe de rééditer la performance de gagner 3 tournois majeurs en une saison, mais des bogeys sur les trous 13 et 14 lui coûtent la victoire pour 1 coup. Néanmoins, il remporte le classement des gains, le Vardon Trophy et le titre de joueur de l'année pour la quatrième année de suite.

2003-2004 : Ajustements du swing

Durant cette période, même s'il reste parmi les meilleurs joueurs du monde, Tiger Woods perd sa domination sur le PGA Tour. En 2003 et 2004, il ne gagne aucun majeur et termine respectivement à la deuxième et à la quatrième place au classement des gains. En septembre 2004, sa série record de 264 semaines consécutives comme numéro 1 mondial s'arrête au Deutsche Bank Championship quand Vijay Singh gagne et le dépasse à l'Official World Golf Rankings. Beaucoup s'interrogent alors sur le déclin de Tiger Woods, avançant des explications allant de la séparation avec son coach Butch Harmon jusqu'à son prochain mariage. À ce moment, Tiger Woods annonce qu'il travaille de nouveau sur une évolution de son swing dans le but de réduire les contraintes sur son genou gauche, déjà opéré quelques années auparavant. Une nouvelle fois, il annonce, qu'une fois les modifications terminées, il redeviendra aussi dominateur qu'avant.

2005-2007 : La résurrection

Woods sur le PGA Tour en 2007

Lors de la saison 2005, Tiger Woods renoue rapidement avec la victoire. En janvier, il remporte le Buick Invitational pour la troisième fois de sa carrière. En mars, il domine Phil Mickelson et remporte le Ford Championship sur le parcours de Doral, regagnant temporairement la place de numéro 1 mondial. En avril, il met fin à sa série sans victoire en majeur en remportant le Masters, battant Chris Di Marco en playoff. Cette victoire lui permet de reprendre la place de numéro 1 mondial. Tiger Woods et Vijay Singh se partageront cette place durant les mois suivants. En remportant le British Open pour la seconde fois de sa carrière en juillet, Tiger Woods reprend pour de bon sa place en tête de la hiérarchie mondiale. Il remporte à cette occasion son dixième majeur. Il gagne deux tournois du World Golf Championships et six tournois au total. Il remporte le classement des gains du PGA Tour pour la sixième fois de sa carrière.

L'année 2006 commence bien pour Tiger Woods qui remporte les deux premiers tournois auxquels il participe. Durant le Masters, il est en course pour remporter une cinquième veste verte, mais doit s'incliner devant Phil Mickelson. Le 3 mai, son père, Earl Woods décède après une longue bataille contre un cancer de la prostate. Tiger Woods met alors sa carrière entre parenthèses durant 9 semaines pour rester avec sa famille.
Lors de son retour au US Open à Winged Foot, le manque d'entraînement et de compétition est flagrant. Il manque le cut après deux rondes de 76. C'est la première fois qu'il manque un cut lors d'un tournoi majeur ; sa série de 39 cuts consécutifs en majeurs égale le record. Début juillet, une deuxième place au Western Open montre qu'il est prêt pour défendre son titre au British Open.
Lors du British Open 2006, Tiger Woods fait une démonstration de force dans la gestion du parcours, le putting et la précision de son jeu de fers. N'utilisant principalement que des longs fers sur le tee (il tape une seule fois le driver de toute la semaine - 16e trou, 1er tour), il manque seulement 4 fairways sur la semaine (92 % de précision). Son score total de -18 (3 eagles, 19 birdies, 43 pars et 7 bogeys) n'est qu'à un coup du record en majeur (-19) qu'il a établi à St Andrews lors du British Open 2000. Tiger Woods ne peut retenir ses larmes sur le dernier green. C'est sa première victoire depuis la mort de son père.
Quatre semaines plus tard, lors de l'USPGA 2006, Tiger Woods l'emporte en dominant son sujet : il ne concède que 3 bogeys, record égalé. Il termine le tournoi avec un score total de -18, égalant ainsi son record (partagé avec Bob May) établi en 2000. En août 2006, il remporte son 50e tournoi sur le PGA Tour lors du Buick Open à l'âge de 30 ans et 7 mois. Il est le plus jeune joueur de l'histoire à atteindre cette marque. Il termine l'année en remportant six tournois de suite et en remportant les trois trophées les plus prestigieux (Jack Nicklaus, Arnold Palmer, and Byron Nelson Awards). C'est la septième fois qu'il remporte ces trois trophées la même saison. Nouveau record.

Au terme de sa onzième saison professionnelle, ses 54 victoires sur le PGA Tour et ses 12 tournois du grand chelem battent les records de Byron Nelson (51 victoires en 11 ans) et de Jack Nicklaus (11 majeurs en 11 ans). Il est élu « Associated Press Male Athlete of the Year » pour la quatrième fois (record égalé).

Tiger Woods débute 2007 par une nouvelle victoire au Buick Invitational. Cette victoire est la septième de suite sur le PGA Tour et la troisième de suite dans le tournoi. C'est également la cinquième fois qu'il remporte son premier tournoi de la saison. Il devient le 3e homme (avec Jack Nicklaus et Sam Snead) à remporter au moins 5 fois 3 tournois différents (les 2 autres sont : WGC-Bridgestone Invitational et WGC-CA Championship). Il remporte son deuxième tournoi lors du WGC-CA Championship. Cette victoire est la troisième de suite dans l'épreuve et la sixième au total. Grâce à cette victoire, il devient le premier joueur à avoir remporté 5 tournois différents au moins 3 fois de suite.
Lors du Masters 2007, Tiger Woods joue dans la dernière partie le dimanche pour la treizième fois de sa carrière. Mais, contrairement aux 12 fois précédentes, il ne s'impose pas. Il termine 2e ex-aequo à 2 coups du vainqueur, Zach Johnson. Tiger Woods remporte son troisième tournoi de la saison au Wachovia Championship, portant à 24 le nombre de tournois différents gagnés sur le PGA Tour. Pour la neuvième fois en 12 ans, il remporte au moins 3 tournois la même saison.
À l'US Open 2007, il est encore en dernière partie le dimanche (quatrième fois de suite en majeur). Il débute la journée avec 2 coups de retard sur le leader, mais ne parvient pas à gagner. Il termine 2e. Il n'a encore jamais remporté un tournoi majeur sans être en tête au début du dernier tour.
Au British Open, il a une chance d'égaler le record de 3 victoires consécutives. Malheureusement, un second tour en 75 le rejette assez loin au classement. Il terminera l'épreuve à la 12e place. Début août, Tiger Woods remporte son quatorzième tournoi du World Golf Championships lors du WGC-Bridgestone Invitational avec 8 coups d'avance. C'est sa troisième victoire de suite dans l'épreuve et la sixième au total. Avec cette victoire, il devient le premier golfeur à remporter le même tournoi trois fois de suite en deux occasions (1999-2001 et 2005-2007).
La semaine suivante, il remporte son second USPGA de suite en battant Woody Austin par deux coups. Lors du 2e tour, il égale le record du score le plus bas jamais réalisé en grand chelem (63). Il devient le premier joueur à remporter l'USPGA deux fois de suite en deux occasions (1999-2000 et 2006-2007). Il est le deuxième golfeur, après Sam Snead, à avoir remporté au moins 5 tournois sur le PGA Tour en 8 saisons différentes.
Tiger Woods remporte la soixantième victoire de sa carrière au BMW Championship en scorant 63 (record du parcours) lors du dernier tour. C'est lui qui a réussi le plus de birdies durant le tournoi et il est dans le top 5 dans les catégories suivantes : précision au drive, distance au drive, nombre de putts par tour et nombre de greens en régulation. Tiger Woods termine la saison en remportant le The Tour Championship. C'est sa quatrième victoire lors de ses 5 derniers tournois. Il devient le premier joueur à remporter 2 fois ce tournoi et devient le premier vainqueur de la FedEx Cup. Sur les 16 tournois qu'il a disputés en 2007, sa moyenne de score ajustée est de 67,79 égalant son propre record établi en 2000.


2008 : la blessure

Tiger Woods débute la saison 2008 par une victoire au Buick Invitational avec 8 coups d'avance sur le deuxième. Cette victoire est la soixante-deuxième de sa carrière, rejoignant ainsi Arnold Palmer à la 4e place du classement au nombre de victoires sur le PGA Tour. C'est la sixième fois qu'il remporte ce tournoi, la sixième qu'il débute la saison par une victoire et sa troisième victoire consécutive sur le PGA Tour. La semaine suivante, au Dubai Desert Classic, il comble un retard de 4 coups le dimanche grâce à 6 birdies sur les 9 derniers trous, pour remporter le tournoi avec 1 coup d'avance. Tiger Woods remporte son quinzième trophée dans une épreuve du World Golf Championships lors de l'Accenture Match Play Championship. En finale, il bat Stewart Cink sur le score de 8 & 7, record de l'épreuve.
Lors du tournoi suivant, le Arnold Palmer Invitational, Tiger Woods débute doucement, terminant le 1er tour dans le par, à la 34e place. En tête du tournoi au début du dernier tour à égalité avec 4 autres joueurs, il parvient à remporter son cinquième tournoi de suite grâce à un putt de plus de 7 mètres sur le dernier trou. C'est la cinquième fois qu'il remporte ce tournoi.
Geoff Ogilvy met fin à la belle série de Tiger Woods lors du WGC-CA Championship, épreuve que Woods avait pourtant remportée les 3 dernières années. Il est néanmoins le seul golfeur à avoir remporté cinq tournois de suite en deux occasions.
Lors du Masters 2008, Tiger Woods n'a jamais été vraiment en lice pour la victoire finale, rencontrant des problèmes récurrents au putting. Il termine tout de même deuxième à 3 coups du vainqueur, Trevor Immelman.
Le 15 avril 2008, il subit une intervention chirurgicale (la troisième de sa carrière, les 2 premières interventions ayant eu lieu en 1994 et en 2002) au genou gauche à Parck City dans l'Utah. Il reste éloigné des fairways pendant 2 mois.
Tiger Woods est de retour à l'US Open 2008 et dispute les deux premiers tours en compagnie de Phil Mickelson et Adam Scott alors numéros 2 et 3 mondiaux. Le premier tour est assez difficile pour Tiger Woods : il débute par un double bogey sur le trou 1 et termine le tour avec un score de 72 (+1). Il score 68 (-3) lors du second tour en réalisant 1 eagle, 4 birdies et 5 bogeys. Au 3e tour, il débute de nouveau par un double bogey sur le trou 1 et se retrouve avec 5 coups de retard et 6 trous à jouer. Il termine le tour par 2 eagles et un chip pour birdie pour se retrouver en tête avec 1 coup d'avance. Pour le dernier tour, il sera dans la dernière partie, comme lors de 6 des 8 derniers tournois majeurs. Le dimanche 15 juin, lors du dernier tour, Tiger Woods débute de nouveau par un double bogey sur le 1 et accuse un coup de retard sur Rocco Mediate à l'attaque du dernier trou. Grâce à un putt de 4 m sur le 18, il force un playoff sur 18 trous le lundi. Le lundi, alors qu'à un moment il a eu 3 coups d'avance, Tiger Woods se retrouve de nouveau dans l'obligation de faire birdie sur le 18 pour égaliser et il le fait. Un par sur le 1er trou en mort subite permet à Woods de remporter son troisième US Open et son quatorzième tournoi du grand chelem.
Deux jours plus tard, Tiger Woods annonce qu'il doit subir une nouvelle intervention au genou gauche pour reconstruire le ligament croisé antérieur. Cela signifie la fin de sa saison 2008. Tiger Woods révèle également qu'il joue depuis 10 mois malgré une rupture du ligament croisé antérieur et qu'il a disputé l'US Open avec une double fracture de fatigue au tibia gauche. L'absence de Tiger Woods provoque une forte baisse des audiences TV. La seconde moitié de l'année 2008 accuse une baisse de 46,8 % par rapport à la seconde moitiée de l'année 2007.

Tiger Woods se marie
Samedi 29 novembre 2003
Il est très riche, elle est très belle. Le couple formé par Tiger Woods (27 ans) et Elin Nordegren (23 ans) fait déjà la Une de la presse people aux Etats-Unis. Tiger aurait demandé sa main à Elin au cours d'un safari auxquel les deux tourtereaux participaient cette semaine, en Afrique du Sud. Selon la presse spécialisée, la jeune femme portait dès le lendemain "un énorme diamant à son doigt". Woods et Nordegren se sont rencontrés il y a deux ans, alors qu'elle travaillait comme fille au pair pour le joueur de golf suédois Jesper Parnevik

 

Voyage de noces avorté pour Tiger Woods
Vendredi 15 octobre 2004
Des garde-côtes ont perturbé la lune de miel de Tiger Woods avec la Suédoise Elin Nordegren, en interdisant à The Privacy, le yacht du champion américain de golf, d'entrer dans le port de San Juan de Porto Rico, pour non-conformité avec le nouveau code de sécurité anti-terroriste. Mariés, à la Barbade, depuis le 5 octobre dernier, les époux avaient prévu une étape à San Juan pendant leur croisière dans la mer des Caraïbes. Mais leur bateau n'avait pas prévenu la capitainerie de son arrivée dans les nouveaux délais imposés par les Etats-Unis et ses dépendances. "Les nouvelles règles qui sont entrées en vigueur le 1er juillet stipulent que toute embarcation venant d'autres territoires que celui des Etats-Unis doit nous prévenir de son arrivée au moins 96 heures à l'avance", a déclaré le porte-parole de la police maritime des Etats-Unis.
Comble de malchance pour Tiger Woods et sa femme. Si les garde-côtes décident d'engager des poursuites, The Privacy est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 30.000 dollars.


2009 : Retour sur le PGA Tour

Woods en 2009.

Appelé comme "l'un des retours les plus inespérés dans le monde du sport" par l'une des agences de presse américaines les plus importantes au monde, l'Associated Press. Tiger Woods revient lors du 1er PGA Tour 2009 après une absence de huit mois sur les fairways survenue après le Championnat du monde de match-play. Il s'incline dès le second tour face au sud-africain Tim Clark. Sa première compétition en stroke play fut le WGC-CA Championship à Doral où il termina en neuvième place avec un score de −11. Woods gagna son premier titre de l'année au Arnold Palmer Invitational, alors qu'il entamait le dernier jour avec cinq coups de retard sur son compatriote Sean O'Hair. Woods termina sur un score de 67 soit une longueur d'avance sur O'Hair, notamment grâce à un put pour birdie lors du dernier trou. Par la suite, il continua systématiquement à être performant. Au Masters, il finit 6e, 4 coups derrière le vainqueur argentin Ángel Cabrera. Puis, bien qu'il fût leader au 18e trou durant le Quail Hollow Championship, il termina deux coups derrière Sean O'Hair. Au Players Championship, il joua dans le trio de tête lors de la dernière journée mais finit 8e.

Woods gagna son second tournoi de l'année lors du Memorial Tournament. Traînant à 4 coups du leader lors du 3e tour, il finit le dernier jour avec un score de 65, avec 2 birdies consécutifs pour remporter le tournoi. Woods gagna son 3e tournoi le 5 juillet lors du AT&T National, un évènement accueilli par Woods en personne. Cependant, lors de sa 3e participation à un majeur en 2009, Woods ne réussit pas à capitaliser sur ses précédentes victoires et lors de l'Open britannique 2009, il rata le cut pour la seconde fois de sa carrière professionnelle.

Le 2 août, Woods conquit le Buick Open pour sa quatrième victoire de la saison, avec trois coups d'avance sur trois autres joueurs. Après avoir réalisé un score de 71 en ouverture du tournoi qui le plaça à la 95ème place et en dehors du cut, Woods répondit avec un second tour à 63, soit un score de neuf coups sous le par, qui le propulsa au plus haut de la compétition. Un troisième tour à 65 le mit au sommet du classement et il côtoya la victoire avec un dernier tour de 69 pour un total de 268, soit 20 coups sous le par. Cette victoire est à ce jour, l'un des plus grands revirements professionnels.

Woods remporta le 70e tournoi de sa carrière la semaine suivante au WGC-Bridgestone Invitational. Il prit la tête de la compétition avec Padraig Harrington lors du dernier tour le dimanche jusqu'au 16e trou, où Harrington réalisa un triple bogey et Woods réalisa un birdie. Tiger remporta l'événement avec 4 coups d'avance sur Harrington et Robert Allenby.

Lors du Championnat de la PGA 2009, Woods joua 67, soit 5 sous le par, pour prendre la tête après le premier tour. Il resta leader et co-leader durant les deuxième et troisième tours. Rentrant dans le tour final, Woods avait une avance de 2 coups pour mener la course en tête à -8. Toutefois, au niveau du 68e trou, Woods a été dépassé pour la première fois au leaderboard par Yang Yong-eun. Yang a finalement remporté le tournoi par trois coups sur Woods qui termina deuxième. Cet évènement a marqué pour la première fois la défaite de Woods à remporter un tournoi majeur malgré son leadership après 54 trous et la première fois qu'il perdit un tournoi sur le sol américain après avoir mené par plus d'un coup. Cela signifiait aussi que Woods finirait l'année sans victoire dans un majeur pour la première fois depuis 2004.

Lors de la Presidents Cup, Woods a connu une performance impressionnante et tout aussi spectaculaire : il a remporté ses cinq matches lors de l'événement. Il a rejoint son ami Mark O'Meara, qui a remporté ses cinq matches de la Presidents Cup de 1996, et Shigeki Maruyama, qui a accompli cet exploit lors de la Presidents Cup de 1998. Dans ces trois cas, leurs équipes respectives ont remporté le concours. Woods faisait équipe avec Steve Stricker durant les quatre tours de la compétition en foursome. Lors du premier jour en foursome, leur équipe a gagné respectivement 6 et 4 sur celle de Ryo Ishikawa et Geoff Ogilvy. Lors du match de vendredi en quatre balles, ils ont gagné face au duo d'Angel Cabrera et Geoff Ogilvy, 5 et 3. Le samedi, ils ont battu l'équipe de Tim Clark et Mike Weir après avoir longtemps laissé filer la partie, en remportant les 17e et 18e trous pour gagner d'un coup en foursome le matin, et l'après-midi, en quatre balles, ils ont défait l'équipe de Ryo Ishikawa et Y. E. Yang par le score de 4 et 2. Pour le match en simple, Woods l'a disputé contre son "ennemi" du Championnat de la PGA 2009, Yang. Celui-ci a pris les devants rapidement sur le premier trou, mais sur le troisième trou il perdit la tête, laissant à coup sûr Woods gagner le match. En outre, Woods a été celui qui a décroché la Coupe pour les États-Unis, ce qui fut une première dans sa carrière où il en ait eu l'honneur et l'occasion dans une compétition par équipes.
En novembre 2009, Woods a été payé 3,3 millions de dollars pour jouer le Masters d'Australie, tenu à Kingston Heath Golf Club à Melbourne. Il a remporté l'épreuve sur un score de 14 sous le par avec deux coups d’avance sur l’Australien Greg Chalmers, glanant sa 38e victoire sur le Tour Européen et gagnant sa première victoire sur le PGA Tour of Australasia.

2010 : Une saison turbulente et sans titre

Après que son passé d'infidélités conjugales eut été révélé, Woods annonce à la fin de 2009 une pause indéterminée dans les compétitions sportives. En mars 2010, il annonce son intention de jouer l'édition 2010 du Masters. Fin mars, il commence à travailler sur une nouvelle pub avec Nike son sponsor de longue date.

Ratant le début de la saison 2010 du circuit PGA, Woods retourne à la compétition pour le Masters d'Augusta, en Géorgie, à partir du 8 avril 2010, après une pause qui a finalement duré 20 semaines. Il termine le tournoi quatrième ex-aequo. Woods dispute ensuite sa prochaine compétition lors du Quail Hollow Championship à la fin du mois d'avril, mais rate le cut pour seulement la sixième fois de sa carrière. Il réalise son second plus mauvais tour en tant que professionnel le 30 avril, avec un score de 79 soit 7 coups au-dessus du par lors du second tour ce qui le fit rater le cut de huit coups. Woods se retire du Players Championship au cours du quatrième tour, le 9 mai, invoquant plus tard une blessure au cou. Après des scores de 70, 71, 71 au cours des trois premiers tours, il présente un score de deux au dessus du par au au septième trou du dernier tour lors de son abandon. Woods revient à la compétition quatre semaines plus tard pour défendre son titre au Memorial Tournament. Il passe le cut et termine 19e, son plus mauvais résultat dans ce tournoi depuis 2002. Il dispute son tournoi suivant le 17 juin 2010 lors de l'US Open qui se tient à Pebble Beach, parcours où il a remporté la victoire en 2000 avec 15 coups d’écart avec le second. Après une performance relativement peu spectaculaire durant les deux premiers tours, Woods montre des signes encourageants en rendant une carte de 66, soit cinq sous le par le samedi, score qui le remet en position de briguer le titre lors du dernier tour. Toutefois le dimanche, il est incapable de prendre les choses en main, malgré l'effondrement au 54e trou du leader Dustin Johnson, finissant même le tournoi à trois au dessus du par et à égalité pour la quatrième place.

Woods dispute ensuite l’AT&T National à la fin du mois de juin, tournoi dont il a l’habitude d’être l'hôte. Bien que présenté comme l'un des favoris au départ du tournoi, il ne parvient pas terminer un tour sous le par, obtenant au final une 46e place.

Woods s'envole ensuite pour l'Irlande pour jouer pendant deux jours un événement de charité lors du Pro-Am JP McManus. Il rejoint ensuite sa maison en Floride pour voir ses enfants avant de se préparer pour l’Open britannique qui se déroule un peu plus d’une semaine plus tard. Pour ce tournoi disputé à St Andrews, Il change de putter, justifiant son choix en disant qu'il a toujours lutté sur les greens lents et qu’il a besoin de ce nouveau putter Nike 001 pour « obtenir un roulement de balle plus rapide et meilleur ». C'est la première fois depuis 1999 que Woods a recours à un autre putter que son Titleist Scotty Cameron. Woods putte ainsi correctement le premier jour du tournoi, finissant à cinq coups au-dessous du par. Mais des rafales de vent de plus de 65 kilomètres suspendent le jeu pendant 66 minutes le lendemain à St Andrews, et Woods n'est jamais en mesure d'obtenir quelque chose. C'est la même histoire le samedi, en ratant des putts courts tout au long de la journée. Il change son nouveau putter contre son vieux Scotty Cameron pour la phase finale, mais n'améliore pas son jeu sur le green. Avec un score de moins trois, à 13 coups derrière le vainqueur Louis Oosthuizen, Woods termine ex aequo à la 23e position[42]. Woods finit avec un score de +18, à la 78e place (soit à l’avant dernière place) lors du Bridgestone Invitational qui se termine le 8 août 2010. Il enregistre ainsi son plus mauvais résultat comme golfeur professionnel.

La semaine suivante, il inscrit des scores de 71, 70 et 72 sur les trois premiers tours du championnat de la PGA avant de terminer par un 73 qui lui permet de partager le 28erang du tournoi, à neuf coups du vainqueur Martin Kaymer. Bien que son classement d'alors ne lui permette pas d'intégrer directement l'équipe américaine pour la Ryder Cup 2010, il est choisi par le capitaine Corey Pavin. Lors de cette compétition, il est associé à Steve Stricker, paire couronnée de succès lors de la précédente Presidents Cup avec quatre victoires sur quatre rencontres de double. Cette paire bat la paire formée par Ian Poulter et Ross Fisher lors de la première session, puis Miguel Ángel Jiménez-Peter Hanson sur le score de quatre et trois lors de la seconde session. Mais, lors de la troisième session, la paire américaine subit une sévère défaite six et cinq face à Lee Westwood-Luke Donald, score qui donne le ton d'une session où les européens remportent cinq points et demi sur six possibles. Woods remporte ensuite son simple quatre et trois face à l'Italien Francesco Molinari. L'Europe remporte finalement la compétition sur le score de 14 1/2 à 13 1/2 et retrouve le trophée perdu deux ans plus tôt.

Quelques semaines plus tard, l'Anglais Lee Westwood met fin à la série de 281 semaines de Woods en tête du classement mondial. Lors du dernier tournoi de l'année 2010, Woods est en passe de remporter enfin un tournoi mais le Nord-Irlandais Graeme McDowell le prive de la victoire lors d'un playoff[46]. C'est la première fois depuis 1996 et ses débuts en tant que professionnel.

2011 : En reconstruction

Il finit 4ème ex equo du Master d'Augusta en avril 2011 avec un score total de -10 avec entre autres deux superbes cartes : 66 (-6) le vendredi et 67 (-5) le dimanche.

Le 20 juillet 2011, Tiger Woods se sépare de son Caddie Steve Williams, avec qui il était associé depuis 12 ans et avait gagné 13 de ses 14 titres majeurs.

Le 4 décembre 2011 à Thousand Oaks (Californie) il remporte son premier tournoi en individuel depuis plus de deux ans le Chevron World Challenge, deux semaines après avoir aidé les États-Unis à remporter en Australie la Presidents Cup.

2012 : Le retour ?

Le 25 mars 2012 à Bay Hill Club & Lodge (Floride), il remporte son premier tournoi officiel depuis plus de deux ans le Arnold Palmer Invitational. Il réintègre par la même occasion, le top 10 mondial (6ème). Suite au british open 2012 où il fini 3ème il passe de la 4eme place mondiale à la 2ème.


Une carrière exceptionnelle

En 1997 il remporte son premier tournoi du grand chelem, le Masters ; il est le plus jeune vainqueur de l'histoire à 21 ans.

Suivront d'autres records :
Plus jeune joueur à remporter les 4 levées du grand chelem à l'âge de 24 ans
14 tournois du grand chelem
Plus jeune numéro un mondial
73 tournois sur le circuit PGA tour
21 tournois dans le monde entier
Premier sportif à dépasser le milliard de dollars de gains.
Des records et encore des records qui feraient presque oublier que ce joueur est avant tout un homme avec aussi ses faiblesses.



09/11/2011

Le célèbre magazine Forbes a dévoilé son top 50 des sportifs les mieux rémunérés de la planète. Tiger Woods conserve sa première place avec 75 millions de dollars annuels.

Le magazine économique Forbes a dévoilé, cette semaine, son classement annuel des sportifs les mieux payés au monde. A ce petit jeu, c’est une nouvelle fois Tiger Woods qui en sort vainqueur. Le plus célèbre golfeur de la planète, pourtant incapable de remporter un tournoi depuis 20 mois, a touché un pactole de 75 millions de dollars (51 millions d’euros) au cours des douze derniers mois. Les revenus de l’ancien n°1 mondial (il est descendu à la 13e place) baissent de 50 millions sur les deux dernières années, conséquences directes de son affaire d’adultère. Entre novembre 2009, date de ce scandale, et mai 2011, le Californien aura vu ses principaux sponsors (Accenture, AT&T, Gillette, Pepsico) le lâcher. Peu importe, Nike, dont il est le porte-drapeau depuis 1996, lui verse près de 40 millions annuels. Electronic Arts, la célèbre firme de jeux vidéo, a également décidé de continuer une aventure débutée en 1998. Les Canadiens ont fait du naming avec l’athlète en éditant ses jeux de golf sous le nom de : «Tiger Woods PGA Tour». Résultat : 638 millions de dollars de recettes rien que sur les ventes de l’édition 2010. En 2009, le même Forbes avait annoncé que Woods était devenu le premier sportif milliardaire de l’histoire.


2003

Le prodige du golf mondial a demandé sa main au mannequin suédois Elin Nordegren. Il fréquentait la jeune femme depuis près de deux ans.
En novembre 2003, alors que Tiger participe à la Presidents Cup en Afrique du Sud, ils se fiancent officiellement dans la réserve naturelle de Shamwari, près de Port Elizabeth. Le 5 octobre 2004, ils se marient près du 19e trou du terrain de golf privé de Sandy Lane à la Barbade. Le 18 juin 2007, au lendemain de la deuxième place de Tiger Woods à l'US Open 2007, Tiger Woods et Elin Nordegren annoncent la naissance dans la matinée de leur fille, prénommée Sam Alexis. 

3 Septembre 2008 à 08:18 
Tiger Woods annonce sur son site la naissance de son deuxieme enfant, un garçon, Charlie Axel Woods.

1976: Six Mois 
Il voit son père frapper des balles de golf dans un filet et commence à imiter son élancé. 

1978: 2 ans 
Apparaît au Mike Dauglas show etfait un coup roulé (putts) contre le comédien Bob Hope. 

1979: 3 ans
Joue 48  dans un peu plus de neuf trous au Navy Golf Club in Cypress, Calif. 

1981: 5 ans 
Il apparaît dans le  magazine Golf Digest et au réseau de télé ABC au programme "Tha't Incredible . 

1984: 8 ans
Gagne le championnat junior international d'Optimiste . Il répétera cette victoire à l'âge de 9, 12, 13, 14, et 15 ans.

1991: 15 ans:
Devient le plus jeune champion d'amateur junior des ETATS-UNIS dans l'histoire du golf.  Il est élu joueur amateur de l'année pour une deuxième année concécutive en Californie du Sud .
Il est aussi élu joueur amateur de l'année par le Golf Digest.

1992: 16 ans 
Défend avec succès le titre aux championnats nationaux juniors des ETATS-UNIS , devenant le premier golfer a gagné le titre plus d'une fois (il gagna l'année suivante aussi). Il compétitione dans son premier événement "PGA Tour event, the Nissan Los Angeles Open".

1994: 18 ans
Gagne le championnat d'amateur des ETATS-UNIS au TPC chez Sawgrass, devenant le premier plus jeune gagnant . Il s'inscrit à l'université de Stanford et gagne le premier événement collégial, le William Tucker Invitational. 

1995: 19 ans 
Défend le titre comme champion d'amateur des ETATS-UNIS. Voté Joueur Pac-10 de l'année. Equipe de NCAA First All-American, Stanford's Male Freshman of the Year (une récompense qui entoure tous les sports). Participe aux tournoi des maîtres, son premier PGA tournoi majeur.  et arrive à égalité  pour la 41e place en tant que seul amateur.

1996: 20 ans 
Devient le premier golfeur de l'histoire à gagner trois titres consécutifs d'amateur des ETATS-UNIS. Gagne le championnat des hommes de NCAA  avec un 69-67-69-80-285. Il égalise le record pour un amateur au British Open  avec  75-66-70-70-281. Il devient professionnel en août et signe immédiatement avec la compagnie Nike pour une valeur de $40 millions  et $20 millions de Titleist. Il gagne le Las Vegas International et le Disney/Oldsmobile Classic -- gagnant  près de $800.000 pour  huit événements. Il est voté le votés ont illustré Sportsman   Illustrated  Sportsman de l'année.



Tiger Woods sort de sa léthargie
6 décembre 2011
(BUM) Tiger Woods a finalement obtenu sa première victoire en deux ans.
Le golfeur Tiger Woods a remporté, hier (4 décembre), le Chevron World Challenge à Los Angeles. Cela représente sa première victoire depuis les deux dernières années, soit depuis l’éclosion du scandale concernant son infidélité, qui a mené à son divorce de sa femme, Elin Nordegren, rapporte ABC News.
Woods a eu très peu de succès sur les terrains de golf depuis cette fameuse soirée de Thanksgiving en 2009, lorsqu’il s’est écrasé contre un arbre avec sa voiture, tout près de sa maison de la Floride.

C’est à la suite de cet accident que sa vie personnelle a été complètement étalée dans tous les médias, alors qu’on apprenait qu’il avait eu des aventures avec une douzaine de femmes différentes, incluant une star de la pornographie.

Dans le but de sauver son mariage, Woods avait pris une pause du golf afin de suivre une thérapie. Son mariage avec Elin Nordegren, la mère de ses deux enfants, s’est toutefois soldé par un divorce.

Depuis son retour au golf, Tiger Woods ne semblait plus être le même joueur, mais il a finalement réussi à obtenir sa première victoire depuis deux ans durant le tournoi du week-end dernier.
 

Tiger Woods : L'ami qu'il a viré savoure sa vengeance
News publiée Le Lundi 8 Août 2011 
 
Tiger Woods se félicite, pour son retour sur le vert après trois mois d'absence pour blessure, de sa passable 37e place au WGC-Bridgestone Invitational d'Akron dans l'Ohio. Grand bien lui fasse, mais Steve Williams, le caddy inspirant et l'ami loyal qu'il a congédié sans ménagement après plus de 12 ans de complicité, en a profité pour renouer avec le goût de la victoire au côté d'Adam Scott, actuel 17e joueur mondial (Woods est 28e).
Vainqueur de 13 Majeurs en douze saisons avec le Tigre - des victoires dont il est considéré comme un artisan à part entière -, le Néo-Zélandais Steve Williams, viré par l'Américain le 20 juillet, n'avait pas tardé à être enrôlé par Adam Scott. Dimanche 7 août 2011, c'est au côté de l'Australien de 31 ans qu'il triomphait, affichant un sourire euphorique et étalant une joie carrément revancharde : "C'est la plus belle victoire de ma carrière, il n'y a aucun doute là-dessus. C'est la plus belle semaine de toute de ma vie de caddy, je le pense sincèrement", s'est-il ainsi enflammé après la première victoire de Scott dans un World Golf Championship (4 coups d'avance sur les clients Luke Donald et Rickie Fowler), dans une tirade qui ressemblait fort à un boulet rouge à destination de l'ancien numéro un mondial.
Steve Williams n'a manifestement pas bien digéré son éviction, dans des circonstances troubles. Déjà, il s'était ému lors de l'annonce de ce rebondissement, se déclarant choqué d'avoir été liquidé sans ménagement : "Après treize ans de bons et loyaux services, apprendre cela a été un choc. Etant donné les circonstances des 18 derniers mois, avec les scandales de Tiger, l'arrivée d'un nouvel entraîneur, de son jeu et de ses blessures, je suis déçu que notre collaboration si fructueuse se termine maintenant", écrivait-il sur son site personnel. A en croire Tiger Woods, en revanche, la séparation aurait été cordiale quoique "d'homme à homme". Selon le golfeur, une discussion face à face dans un bureau ; selon le caddy, une décision annoncée par téléphone... 

Plus que jamais au point mort, bientôt un an après avoir été dépossédé de la première place mondiale suite à une saison vierge de toute victoire, dans le sillage du scandale de ses infidélités, Tiger Woods, loin de la joie du duo vainqueur au Firestone Country Club d'Akron, voulait dimanche positiver. En tenant un discours qu'on a beaucoup entendu ces dix-huit derniers mois : "Les sensations vont revenir peu à peu", lâchait-il en conférence de presse à l'issue d'un tournoi terminé à 1 au-dessus du par et où son jeu a été très inconstant, à une semaine du PGA Championship, dernier Majeur de la saison. Les sponsors, eux, ne se pressent plus ; ils continuent même de déserter le Tigre à mesure que sa carrière reste enlisée dans un bunker. Dernière en date, la marque d'horlogerie suisse de prestige Tag Heuer, qui avait avec Tiger Woods un contrat supposé de quelque 10 milions de dollars et avait pris ses distances en 2009 suite au scandale, vient de quitter le navire. Le business Woods - qui pèse toutefois encore autour de 500 millions de dollars - en prend un nouveau coup... Même Nike, fidèle soutien du golfeur même au plus fort de la tempête, aurait fait des coupes franches dans ses émoluments au regard de sa saison 2010 sans aucun trophée. 

Pendant ce temps-là, ce sont d'autres sensations qui reviennent bien pour sa richissime (grâce à leur divorce) ex-épouse, Elin Nordegren. La Suédoise de 31 ans et mère de leurs deux enfants, Sam, 4 ans, et Charlie, 2 ans, a retrouvé l'amour, et sa romance avec Jamie Dingman, fils du magnat de la finance Michael Dingman, s'affermit de jour en jour, depuis leur rencontre lors d'une soirée caritative en Floride en janvier 2011. Malgré les rumeurs selon lesquelles Jamie aurait eu une aventure avec la sulfureuse Rachel Uchitel, très notoire maîtresse de... Tiger Woods, rumeurs démenties par des proches qui affirment que les deux ne se fréquentaient que pour affaires, Elin Nordegren, qui se partage entre sa famille en Suède et sa vie en Floride, a une totale confiance en sa nouvelle histoire d'amour. 

 

Tiger Woods : Une marque qui rapporte malgré les scandales, Rolex en prime
News publiée Le Vendredi 7 Octobre 2011 
 
Depuis ses déboires et la révélation de ses nombreuses aventures extra-conjugales, Tiger Woods est en chute libre.
Un divorce houleux, pas un tournoi remporté depuis novembre 2009, un swing en déliquescence et une plongée au classement... Et comme un symbole, Le Tigre vient de sortir du Top 50 qu'il n'avait jamais quitté depuis ses débuts sur le circuit pro, tandis que la scandaleuse Rachel Uchitel, la plus célèbre des maîtresses de la star s'est elle remariée.
Mais Tiger Woods n'en reste pas moins l'un des meilleurs golfeurs de la planète. Et pour se remettre en selle, la star a totalement repensé son swing, il s'est attaché les services d'un nouveau caddie, Joe LaCava, après une séparation difficile avec son ancien ami et caddie Steve Williams. L'Australie aura donc la joie, ou pas, de découvrir le nouveau Tiger Woods puis qu'il y jouera deux tournois avant de disputer l'Open d'Australie.
Et à 35 ans, l'Américain est toujours aussi rentable. La preuve ? Après la perte de la plupart de ses sponsors, Tiger Woods a déjà résigné avec deux partenaires. En juin, c'est une compagnie japonaise, Kowa Company, qui signait la star des greens pour une campagne japonaise de spots télévisés, et récemment, c'est la prestigieuse maison Rolex qui attirait Tiger Woods dans son giron. Une sorte de pied-de-nez à Tag Heuer, qui avait mis fin à sa collaboration avec le champion à la suite des scandales...
Malgré tout ce qui est arrivé au golfeur aux 14 titres majeurs, il reste le sportif le mieux payé au monde selon le traditionnel classement du magazine Forbes qui était paru au mois de mai. Avec 75 millions de dollars de revenus sur les 12 derniers mois, il devançait aisément son poursuivant, la star des Lakers de Los Angeles Kobe Bryant. Pour expliquer ce classement, le magazine mettait en avant les deux contrats de sponsoring que Nike et EA Sports lui ont fait signé sur le long terme. Résultat : la ligne Woods consacrée au golf a rapporté plus de 683 millions de dollars l'année dernière, alors que la franchise de jeux vidéos Tiger Woods PGA Tour ne s'était jamais autant vendue. Une rentrée d'argent qui correspond à plus de 50% des 75 millions qu'a engrangés Tiger Woods l'année dernière...
Un classement qui se confirme en ce début du mois d'octobre, puisque toujours selon Forbes, "la marque" Tiger Woods occupe toujours le haut du classement des marques de sportif. Et si sa valeur est passée de 82 millions à 55 millions, elle reste loin devant "la marque" Roger Federer, seulement 26 millions de dollars...
 
Tiger Woods, de retour sur les greens, victime d'une attaque... au hot dog !
News publiée Le Lundi 10 Octobre 2011

Décidément, le retour de Tiger Woods sur les greens n'est pas de tout repos.
Si à 35 ans l'ancienne gloire déchue du golf mondial reste l'un des sportifs les mieux payés, le mieux payé même, le joueur américain rencontre les pires difficultés à retrouver son niveau d'antan.
Depuis ses déboires familiaux, la révélation de son addiction au sexe, son divorce houleux, des résultats catastrophiques et une séparation polémique avec son caddie et ami de toujours, Tiger Woods retrouvait les greens ce week-end. Et autant dire que Le Tigre était très attendu. Car la star aurait travaillé un nouveau swing et serait bien plus serein...
Lors du tournoi de San Martin en Californie dans le circuit PGA, Tiger Woods reprenait donc ses clubs après deux mois d'absence. Et si son classement final n'a que peu d'importance (30e à 10 coups du vainqueur), Tiger Woods peut s'estimer satisfait d'avoir enfin passé le cut après deux seconds tours pour la première fois depuis le moi d'avril et le Masters d'Augusta. Tiger Woods avait par la suite abandonné au 1er tour du Championnat des joueurs, terminé 37e à Akron avant de manquer le cut au championnat PGA mi-août...
Mais ce tournoi aura également été marqué par l'intervention remarquée d'un spectateur alors que l'ancienne star s'apprêtait à putter lors de son seizième trou. Passablement éméché, le malotru a tenté d'envoyer un... hot dog vers Tiger Woods ! Immédiatement maîtrisé, le spectateur indélicat a donc été escorté vers la sortie. Heureusement pour Le Tigre, l'objet du délit n'aura pas volé jusqu'au polo de la star, qui aura donc pu continuer son bonhomme de chemin sans avoir la désagréable odeur de "chien chaud" sur lui.
Agressé par un hot dog... Tiger Woods aura véritablement tout connu !

Golf: Tiger Woods renoue (enfin) avec la victoire

Publié le 26 mars 2012.

Tiger Woods tient son trophée gagné sur le PGA Tour à Orlando le 25 mars 2012

PGA TOUR - Après deux ans et demi disette, le champion américain gagne à nouveau sur le circuit américain,

 à deux semaines du grand rendez-vous d'Augusta...

Voilà un sacré coup de griffe à deux semaines du Masters d'Augusta, première levée du Grand Chelem 2012. Le golfeur américain Tiger Woods a mis un terme, dimanche, à deux années et demie de disette sur le circuit professionnel (PGA Tour) en remportant le Arnold Palmer Invitational à Orlando, en Floride, l'un des principaux tournois comptant pour le circuit professionnel américain.

Du Woods à l'ancienne

Sur le parcours de Bay Hill, l'ancien numéro un mondial a rendu dimanche, pour le quatrième tour, une carte de 70 (-2) qui a porté son total à -13 et lui a permis de l'emporter assez facilement (avec cinq coups d'avance) sur le Nord-Irlandais Graeme McDowell, vainqueur de l'US Open en 2010, qui partageait sa partie et ne s'était élancé qu'avec un coup de retard dimanche. Une victoire comme à la belle époque, en somme.

72e titre

Tiger Woods remporte ainsi son 72e titre sur le PGA Tour, son premier depuis septembre 2009. «Cela fait du bien, cela fait vraiment du bien», a-t-il déclaré. «Cela représente beaucoup de travail acharné. Je suis très reconnaissant envers tous ceux qui m'ont aidé, ils se reconnaîtront», a-t-il ajouté.

La carrière de Tiger Woods a connu un coup d'arrêt après son divorce médiatisé et les révélations sur ses relations extraconjugales. Sa victoire en Floride, qui arrive après un début de saison où le Tigre a enchaîné les places d'honneur et montré qu'il avait retrouvé son meilleur jeu (notamment au driving), le replace parmi les favoris pour le Masters d'Augusta qui aura lieu du 5 au 8 avril.



 

Tiger Woods : Une liste de 120 maîtresses et... le scandale de trop ? Sa femme Elin et leurs enfants sont mis à rude
épreuve... 


News publiée Le Mardi 4 Mai 2010 
Avec 9 au-dessus du par, Tiger Woods a été humilié à Charlotte, pour sa seconde apparition depuis son retour à la compétition. Avec 120 maîtresses au-dessus du par, il a humilié sa femme, Elin Nordegren. Deux versants d'un même scandale qui laissent à penser que le dieu vivant du golf mettra encore beaucoup de temps à sortir de ce bunker dans lequel il s'est enfoncé, suite à l'étalage de son addiction au sexe et de ses nombreuses aventures extra-conjugales.

Vendredi 30 avril, Tiger Woods connaissait un revers aussi cinglant que rare : après un come-back plutôt encourageant (même si l'intéressé ne cachait pas sa frustration) conclu par une quatrième place au Masters d'Augusta, le Tigre s'est effondré pour sa seconde participation à une épreuve du PGA depuis son retrait des fairways fin 2009. A l'issue des deux premières levées de l'Open de Charlotte, il amanqué le cut (seuil qualificatif pour la suite du tournoi) et pointait au 153e rang avec une carte à 9 au-dessus du par, bien trop loin des leaders. Un échec cuisant qu'il n'avait jusqu'alors connu que six fois dans toute sa carrière, et jamais sur le sol américain depuis 2005. Et tandis que le jeune Nord-Irlandais Rory Mcllroy créait la sensation en s'imposant à 21 ans aux dépens de Mayfair (leader depuis le début), Phil Mickelson, l'éternel dauphin de Woods qui avait magnifiquement brillé à Augusta en présence de son épouse atteinte d'un cancer et a fini second à Charlotte, commençait à flairer l'opportunité de ravir pour la première fois le fauteuil de n°1 mondial au serial cheater. Du 6 au 9 mai, lors du Championnat des joueurs à Ponte Vedra en Floride, où Woods et Mickelson sont en lice, le second détrônera le premier - notamment - s'il s'impose et que Woods ne finit pas dans les cinq premiers.
Mais l'aspect sportif n'est sans doute pas la principale préoccupation de Tiger Woods. Alors que son épouse et lui devaient se donner le temps de décider de l'avenir tout en préservant leurs enfants, un nouvel épisode sulfureux dans la saga des adultères de Tiger Woods a soufflé sur les braises. Selon le tabloïd américain National Enquirer, dont les informations sont souvent à manipuler avec d'extrêmes précautions, une love affair en particulier aurait suffisamment mis Elin Nordegren en rage pour qu'elle décroche son téléphone ivre de colère et assène à son mari infidèle que cette fois, c'est le divorce assuré !
Il a été rendu public que Tiger Woods, dans le cadre de son programme de désintoxication au centre Gentle Path (Mississipi), avait été amené à faire la liste de ses maîtresses : laquelle liste tient sur... quatre pages et contient 120 noms, dont certains célèbres (celui, par exemple, de la fameuse Rachel Uchitel, également en cause dans les aveux d'infidélité de David Boreanaz). Pourtant, ce n'est pas cette accumulation (qui n'est plus une surprise pour elle) qui a porté le coup fatal au moral d'Elin Nordegren.
Toujours selon le National Enquirer, outre les 120 maîtresses listées, Tiger Woods aurait eu une aventure - non répertoriée par ses soins - avec une certaine Raychel Coudriet, âgée de 21 ans au moment des faits, qui ne serait autre que la fille de ses voisins - une jeune créature qu'il connaîtrait donc en réalité depuis qu'elle a 14 ans. La révélation aurait été celle de trop : "C'est la pire de toutes les trahisons. Je ne peux pas croire que tu ais couché avec cette fille de notre voisinage. Cette fois, je divorce", aurait hurlé Elin Nordegren lors d'un appel téléphonique après avoir eu vent de la révélation faite par la revue à scandales. "Elle criait si fort que tout le monde à la table comprenait ce qu'elle disait", rapporte un proche de Tiger, présent au dîner au cours duquel il a reçu cet appel après son retour à Augusta. Une des mêmes sources affirme qu'Elin Nordegren ne croira plus rien de ce que Tiger pourra dire et qu'elle l'a définitivement exclu de sa vie. Tiger Woods dément toute relation avec la jeune femme en question, et on se demande effectivement quel intérêt il aurait pu avoir à dissimuler une maîtresse tout en en dévoilant 120...
Encore une fois, les allégations et "investigations" du National Enquirer sont sujettes à caution. Mais quel que soit leur degré de vérité, ce sont des épreuves de plus pour une famille en crise, dont on voit difficilement comment elle pourra s'en sortir sans une décision radicale...
Le 2 mai, c'est étroitement escortée de gardes du corps (comme vous pouvez le constater ci-dessus) qu'Elin Nordegren a été aperçue en Suède, alors qu'elle y passait le week-end chez sa mère Barbro Holmberg, au Palais Gävle, auprès de qui elle s'est régulièrement réfugiée avec les deux enfants qu'elle a eus avec Tiger, Sam et Charlie.

Dernière nouvelle

Le 23 mai 2011, Tiger Woods sort du top-10 mondial après quatorze ans de présence depuis 1997. Désormais, il occupe la 12eme place mondiale. 
 

La femme de Tiger Woods empoche 750 000 000 $ pour le divorce
26/06/2010
Tiger aurait accept? de vers? a sa future ex-?pouse, Elin Nordegren, la somme astronomique de de 750.000.000 $ US en plus de lui donner son manoir ?valu? a plus de 80.000.000 de dollars US. C'est pr?s de 1 milliard de dollars. Voir aussi: Tiger Woods s?excuse Pendant pr?s de 15 minutes au chalet TPC Sawgrass o?... Le retour attendu de Tiger Woods La premi?re pratique en public fut positive pour Tiger... 

 

Interdiction de voir d'autres femmes
28-05-2010
Les avocats de Tiger Woods ont été fermes avec leur client. Le golfeur n’a pas le droit de fréquenter d’autres femmes tant et aussi longtemps que son divorce n’est pas officiellement prononcé. 
«Elin (Nordegren) veut monter son dossier en se basant sur la personnalité de Woods et ses infidélités. Du côté d’Elin, on scrute les moindres gestes de Tiger. Elle souhaite obtenir plus d’argent que l’ex de Michael Jordan», mentionne une source au magazine Us. 
Le joueur de basket-ball Michael Jordan avait dû verser 168 millions de dollars à son ancienne femme. 
Par contre, en ce qui concerne la garde des enfants, Elin Nordegren et Tiger Woods semblent ne pas avoir de conflit. Elin souhaite avoir la garde partagée, mais veut pouvoir amener leur fille de deux ans, Sam, et leur fils de 14 mois, Charlie, en Suède, son pays d’origine, lorsqu’elle en a envie. 
L'affaire Tiger WoodsRappelons qu’en avril, on apprenait que Nordegren avait décidé de demander le divorce après avoir appris que son mari l’avait trompée avec pas moins de 120 femmes, parmi lesquelles se trouvait la fille d’un de leurs voisins en Floride. 
Soulignons toutefois que Woods niait catégoriquement avoir eu une relation avec la jeune fille, qui serait maintenant âgée de 22 ans.  

 

Tiger Woods en cure de désintoxication sexuelle? 

Par Ludmilla INTRAVAIA, le 19 janvier 2010 à 16h35
La presse américaine se fait l'écho d'une rumeur, selon laquelle le joueur de golf infidèle serait hospitalisé, afin de combattre sa dépendance aux activités sexuelles. 

Mais où est donc passé Tiger Woods? Abandonné par sa femme et ses fils pendant les fêtes de fin d'année, boudé par l'opinion publique américaine et par ses sponsors publicitaires, le champion de golf n'en finit pas de payer ses aveux d'infidélité et s'est muré dans un silence 

 

Le golf l'a poussé à l'infidélité
18-11-2010 
Tiger Woods aurait jeté le blâme de ses infidélités sur le golf, affirmant que le jeu l’a rendu trop centré sur lui-même et lui a fait croire qu’il pouvait «défier le monde», selon ce que rapporte Starpulse.
L’année dernière, l’athlète s’est séparé de sa femme, Elin Nordegren, après qu’un scandale ait éclaté concernant ses nombreuses infidélités.
Maintenant, le golfeur a écrit un article pour le Newsweek, dans lequel il raconte sa chute publique et la douleur émotionnelle qu’il ressent toujours à la suite de cette histoire.
Il souligne toutefois que plusieurs femmes qui ont prétendu avoir eu une aventure avec lui sont des menteuses qui veulent seulement faire de l’argent.
Woods affirme également que c’est le golf qui l’a poussé à l’infidélité, ayant oublié tout ce qu'il avait autour de lui.
Il écrit: «Le golf est un jeu très égocentrique. Cette autonomie m’a fait croire que je pouvais défier le monde par moi-même… La douleur provenant de l’accident de voiture est guérie depuis longtemps. Mais la douleur de mon âme est beaucoup plus complexe et troublante… Des opportunistes tentent toujours de faire de l’argent avec mes problèmes, peu importe à quel point leurs affirmations sont irresponsables et ridicules.»
Rappelons qu’en août dernier, Tiger Woods avait parlé de son divorce avec Nordegren, affirmant qu’il lui souhaitait le meilleur dans tout ce qu’elle entreprendrait.

 

Tiger Woods veut se rapprocher de ses fans en allant sur Twitter
le 21 novembre 2010
Le champion américain de golf Tiger Woods, ex numéro un mondial, veut se rapprocher de ses fans en inaugurant son compte sur Twitter, un réseau social sur internet. 

Pour en savoir plus
Newsweek | Twitter | Tiger Woods | Réseautage social 
«Comment ça va, tout le monde? Finalement, j'ai décidé d'essayer Twitter!», a écrit Tiger Woods.

«Yep, c'est moi. Je crois que j'aime bien ce truc là, Twitter. Vous, les gars, vous avez été géniaux. Merci pour pour tout cet amour.»

Twitter n'était pas le seul support sur lequel on pouvait lire des nouvelles du «Tigre» mercredi, puisque le magazine Newsweek a publié une lettre écrite par le golfeur, intitulée «Comment j'ai redéfini la victoire».
«Je menais ma vie personnelle de manière artificielle, comme si j'étais détaché des valeurs dont m'a doté mon éducation (...) Mais, je suis très heureux de voir que cela m'a rendu plus stable que je ne l'ai jamais été», ajoute-t-il dans cette lettre.
Woods évoque aussi le plaisir de veiller sur ses enfants, sa fille Sam et son fils Charlie, et dit avoir été «stupéfait par la considération, tous les mots d'encouragement que j'ai entendus, de mes fans, non seulement sur les greens mais en dehors, en faisant du shopping ou au restaurant».
«Je ne suis plus le même homme qu'il y a un an. Et c'est une bonne chose», conclut le golfeur.
Depuis près d'un an et le mystérieux accident qui allait déboucher sur la révélation de ses relations extra-conjugales, Woods, 34 ans, a vécu une descente aux enfers: aucune victoire en tournoi, lâchage de ses sponsors, séparation en mai d'avec Hank Haney, son entraîneur depuis 2004, divorce officialisé en août avec l'ex-mannequin suédoise Elin Nordegren après six ans de mariage, enfin, perte le 1er novembre de la place de N.1 mondial qu'il occupait sans discontinuer depuis plus de cinq ans.?
 

Nike: le retour publicitaire de Tiger Woods
Ulysse Bergeron . 08-04-2010

De retour sur les verts à l'occasion du Master d'Augusta, Tiger Woods, le sportif le mieux payé de l'histoire, fait également un retour dans l’univers publicitaire. Nike est la première entreprise à le mettre en scène depuis les révélations de ses aventures extraconjugales.
Cette publicité en noir et blanc, d'une durée de trente secondes, montre un plan rapproché du visage de Tiger Woods. Ce dernier regarde la caméra en plan fixe, silencieux, l’air grave. L’image est accompagnée d’une voix hors champ au ton solennel, celle du père du golfeur, décédé en 2006 : "Je veux découvrir quelles étaient tes pensées. Je veux découvrir ce que tu ressens. As-tu appris quelque chose?"
 

Tiger Woods cède la place de N.1 à Lee Westwood 
Mis en ligne le 31/10/2010 

L'Américain Tiger Woods a cédé sa place de N.1 mondial, qu'il occupait depuis juin 2005, au Britannique Lee Westwood, qui a profité d'une contre-performance de l'Allemand Martin Kaymer au Masters d'Andalousie pour prendre dimanche la tête du classement mondial.
Golf : motivation retrouvée pour Tiger Woods 
AFP/Eurosport

11/03/10
Délogé de la première place mondiale par l''Anglais Lee Westwood après 281 semaines au sommet de la hiérarchie, Tiger Woods a tenu à saluer la régularité au plus haut niveau de son successeur mais il a également fait étalage d'une motivation retrouvée.
Lee Westwood est un peu le Coraline Wozniacki du golf. L'Anglais s'est ainsi hissé au premier rang mondial sans avoir gagné le moindre tournoi du Grand Chelem. Malgré tout, son prestigieux prédécesseur, Tiger Woods, s'est montré très élégant estimant que son successeur n'avait en rien volé son accession sur le trône de la discipline. 
"Lee a été de loin le plus régulier dans les Majors ces deux dernières années. On n'est pas obligé de gagner pour devenir N°1. Ça aide, mais si on finit dans les trois ou quatre premiers on ramasse beaucoup de points. C'est ce qu'il a fait mieux que quiconque", a ainsi lancé le Tigre à BBC Radio 5, mettant notamment en exergue les deuxièmes places de Westwood au Masters et au British Open cette saison. "Il a fait un énorme pas en avant dans son jeu. Il a eu du mal pendant quelques années et puis il a complètement changé son jeu", a analysé Woods, rappelant que son rival avait un temps chuté au-delà de la 200e place mondiale.
Tiger Woods, beau joueur, c'est un fait mais l'Américain, vainqueur de 14 titres du Grand Chelem et numéro un mondial pendant 281 semaines, ne compte pas pour autant laisser sa couronne sans combattre. "Je suis déjà passé par là. J'ai gagné le Masters en 1997, puis j'ai changé mon swing au milieu de l'année et jusqu'à mi-1999 je n'ai eu qu'une seule victoire. Après ça, j'ai eu quelques bonnes années »,  a souligné avec humour le golfeur US, conscient cependant que la concurrence s'est considérablement étoffée au cours des dernières années.
 "C'est plus difficile maintenant car les plateaux sont plus denses. Il y a plus de joueurs réguliers et les scores sont plus bas, ainsi que les cuts". L'Allemand Martin Kaymer et son compatriote Phil Mickelson seront ainsi également en course pour déloger Lee Westwood à l'issue de l'Open de Shanghai.
Plongé pendant plus d'un an au cœur de déboires conjugaux hautement médiatisés qui ont abouti à son divorce, Tiger Woods semble désormais avoir tourné la page et vouloir se concentrer sur sa carrière. La perte de la première place mondiale semble ainsi avoir titillé son orgueil, c'est pourquoi il aborde la fin de saison et les prochaines années avec appétit. "J'ai traversé beaucoup d'événements et, grâce à Dieu, c'est une bonne chose car j'avais besoin de remettre de l'ordre dans ma vie", a reconnu celui qui vise toujours le record des 18 victoires en Grand Chelem de Jack Nicklaus. "Jack a mis 20 ans pour y arriver et je n'ai pas encore joué aussi longtemps. Il s'agit d'être régulier, j'y travaille. C'est la plus grande référence dans notre sport. J'en suis près, j'ai encore beaucoup de belles années devant moi", a ajouté le champion âgé de 34 ans. Le message est clair.
Sources : AFP/Eurosport

Publié le 09/04/2010 
Tiger Woods de retour sur les green... et à la télé
Le golfeur est apparu mercredi à la télévision américaine dans une publicité pour Nike, la première depuis le début ses déboires conjugaux.

Publié le 08/04/2010 
De retour sur le green, Tiger Woods remercie ses fans
Après avoir mis sa carrière entre parenthèses lorsque le scandale sur sa vie privée avait éclaté, le golfeur fait son retour en compétition jeudi. Lundi, après son entraînement, il a remercié ses fans pour leur "accueil incroyable".

Publié le 05/04/2010
Nouvelle séance de contrition pour Tiger Woods
Le golfeur a donné dimanche sa première interview depuis le scandale sur ses relations extra-conjugales. Il avoue avoir "blessé beaucoup de monde".

Publié le 22/03/2010 
Tiger Woods revient à la compétition pour le Masters d'Augusta
"Après une période longue et nécessaire loin du golf, je me sens prêt à entamer ma saison à Augusta", déclare le golfeur infidèle sur son site internet, mardi.

Publié le 16/03/2010 
South Park se paie Tiger Woods
Le mea culpa public du golfeur infidèle, en février dernier, a inspiré un épisode de la série télé humoristique South Park, diffusé mercredi aux Etats-Unis.

Publié le 15/03/2010 
Raël conseille à Tiger Woods le divorce et les "polyamours"
"Vous feriez mieux de divorcer d'une partenaire aussi jalouse", conseille le gourou français Claude Vorilhon au champion de golf, suite à son mea culpa pour infidélités, vendredi dernier.

Publié le 26/02/2010 
Le mea culpa de Tiger Woods passé au crible
Sarcasme pour les uns. Respect pour les autres... La presse anglo-saxonne était divisée samedi sur les excuses du golfeur vendredi, mais se répandait unanimement en commentaires.

Publié le 20/02/2010 
Woods : "Comment ai-je pu faire cela à ma femme et mes enfants?"
"Je suis profondément désolé de mon comportement égoïste et irresponsable", a déclaré le golfeur, vendredi, lors de sa première déclaration publique, depuis sa sortie de cure de désintoxication sexuelle.

Publié le 19/02/2010 
L'épouse de Tiger Woods espère éviter le divorce
La presse américaine se fait l'écho des tentatives de Tiger Woods et d'Elin Nordegren pour sauver leur couple, suite aux infidélités du joueur de golf.

Publié le 27/01/2010 
Selon un palmarès monté par la publication française L’Équipe Magazine, les Tiger Woods, Phil Mickelson et David Beckham de ce monde sont énormément riches comparativement aux autres.
M. Woods a gagné 73 millions d’euros ou 102 M$ CAN en 2009. Un autre joueur de golf reconnu, Phil Mickelson, a enregistré un gain de 54,4 M$ CAN l’an dernier.
Le joueur de football anglais David Beckham a gagné 46,4 M$.
Les athlètes français se trouvent donc loin du compte si l’on regarde les cinq mieux payés pour la même année.
Thierry Henry, marqueur pour FC Barcelone, a enregistré des gains de 26,3 M$. Tony Parker, joueur de basketball pour les Spurs de San Antonio dans la NBA, a empoché 15,5 M$.
Karim Benzema, maintenant un régulier pour le Real Madrid, a gagné 12,3 M$. Sébastien Loeb, coureur de rallye, déclare des gains de 11,9 M$.
Enfin, Franck Ribéry, milieu de terrain vedette de FC Bayern Munich, s’est mérité une paie de 8,2 M$.

Tout doux les amis ! Tiger est loin d'être fini !!! Juste un peu d'histoire récente pour bien préciser de quoi on parle :
- 13 saisons : 9 fois premier à la money list, 10 fois joueur de l'année
- 69 victoires, 4 Masters, 3 US Open, 3 British, 4 USPGA, 16 WGC
A part la saison de ses débuts, en 1998 ( 1 victoire ), sa "plus mauvaise" saison fut 2004 avec 1 seule victoire et les saisons qui suivirent 2005/2006/2007 totalisèrent 21 victoires dont 5 majeurs.
Lui dit que 2009 est une de ses meilleures saisons, car avec 6 victoires dans ces conditions il est très content de lui, d'içi à dire que quand on a tout gagné on prend encore plus de plaisir, et donc de motivation, à se relever qu'à continuer linérairement à progresser... 
Quand à la chasse aux records, il a toujours dit que un seul l'intéresse vraiment : le nombre total de victoires. Les victoires en grand chelem c'est la cerise, pas le gateau.
C'est un immense champion qui aura amené à ce sport une dimension sport spectacle qui lui manquait un peu, évidemment il y a des dizaines de joueurs dans son sillage mais aucun n'a tout ce qu'il a, au niveau où il l'a. 
Le talent, la motivation, le travail, l'engagement, la rage de vaincre pour ne citer qu'eux.
Bon vous aurez compris que je l'aime bien, comme dit qq part dans un des posts, ce qui lui arrive lui donne un coté "Rock Star" ; moi je pense qu'il s'en relevera, encore plus fort, encore plus motivé et mon avis à moi c'est que çà va faire mal !! 
Go Tiger ! Go !

Poisson d'avril mexicain : Tiger Woods défend le "Tiagra"
Selon la blague d'un journal mexicain, le golfeur à la vie sentimentale tumultueuse prêterait son image au "Tiagra", un médicament contre l'impuissance sexuelle.



 
Malgré ses déboires qui ont fait tant parler de lui ces derniers jours , le golfeur Tiger Woods, vient d’ être élu meilleur joueur de l’année 2009 par ses pairs du circuit professionnel PGA.
Tiger Woods , qui a mis sa carrière entre parenthèse depuis la semaine dernière et pour une durée indéterminée, parvient tout de même à obtenir ce prix pour la 10ème fois en 13 ans. 
 

Tiger Woods : sa mère va lui donner la fessée !
mis en ligne a 10:07:48 20/12/2009
Les petits jeux coquins de Tiger Woods en dehors de son mariage, ne plaisent pas beaucoup à sa maman.
Elle est même furieuse et pense qu'il mériterait une bonne correction. Et heureusement aux Etats-Unis le débat sur la fessée n'est pas encore d'actualité !
Dans une interview pour le magazine People, un ami de la famille affirme que Kultida Woods, la mère du célèbre golfeur, "est blessée, fâchée et déçue par Tiger. Elle veut savoir comment il a pu faire ça à sa propre famille."
L'accident de parcours du pro du green ne concerne pas que sa petite personne. Toute sa famille se sent concernée et notamment sa maman qui a peur du divorce.
Toutefois, malgré le scandale, Kultida Woods ne laisse pas tomber son fils.
"Elle l'aime et le soutient quoi qu'il fasse, mais elle a besoin de temps pour passer au-dessus de ça. Elle est dévastée. Elle aime beaucoup Elin et adore ses petits-enfants. Elle est inquiète pour eux. Elle ne veut pas les voir souffrir."
Avec une maman comme ça, on se demande comment Tiger Woods a pu s'égarer autant. 

 

Pertes énormes pour le circuit de la PGA
Les dirigeants du circuit PGA Tour ont publié un communiqué dans lequel on dit comprendre et accepter la décision de Tiger Woods de se retirer pour une période indéterminée. Ont-ils vraiment le choix? Il s’agit là d’une situation sur laquelle ils n’ont aucun contrôle. On est tout de même très conscients des pertes énormes de revenus qu’ils devront subir au cours de la prochaine année. Les cotes d’écoute à la télévision sont nettement à la baisse lorsque Tiger ne joue pas, sans compter la baisse d’achalandage des spectateurs sur le site. De plus, les tentes corporatives n’ont pas la même valeur lorsque Woods est absent. Il est difficile de quantifier les pertes que l’on devra absorber… je laisserai donc la tâche aux experts.
La grande question
Quand et dans quel état d’esprit va-t-on retrouver Tiger Woods sur les parcours de golf. À quel point sera-t-il affecté mentalement? Quelle sera la réaction des gens lors de ses premières sorties? Voilà des questions auxquelles il est très difficile de répondre. Souhaitons tout de même que son absence soit de courte durée et qu’il nous revienne plus serein et heureux dans sa peau. Accordons-lui le temps nécessaire et souhaitons-lui bonne chance. On grandit parfois, à bien des égards, face à l’adversité. Espérons que ce soit le cas pour le meilleur golfeur de l’histoire. À suivre… 
 

Le divorce entre le champion de golf, Tiger Woods, et le mannequin suisse, Elin Nordegren, a beaucoup fait parler de lui. Après six ans de mariage, Elin Nordegren demande le divorce à cause des infidélités répétées de son ex-mari. Le scandale de ses aventures extracoNJugales est survenu après que le sportif ait été impliqué dans un accident de voiture, lors du week-end de Thanksgiving en 2009. Lorsque le divorce est officialisé, en août 2010, Elin Nordegren aurait touché entre 100 et 110 millions de dollars plus une pension alimentaire pour l'éducation de leurs deux enfants.







 
 

  Album de photos
Biographie page 1  //  2

RETOUR: INDEX:
Humour: Accueil:

Hit-Parade

annuaire
.