"2 février: JOURNEE  DE  LA  MARMOTTE"


Le jour de la marmotte (Groundhog Day en anglais) est un événement célébré en Amérique du Nord le jour de la Chandeleur, soit le 2 février. Selon la tradition, ce jour-là, on doit observer l'entrée du terrier d'une marmotte. Si elle émerge et ne voit pas son ombre parce que le temps est nuageux, l'hiver finira bientôt. Par contre, si elle voit son ombre parce que le temps est lumineux et clair, elle sera effrayée et se réfugiera de nouveau dans son trou, et l'hiver continuera pendant six semaines supplémentaires.

Pour 2013, les résultats sont un printemps précoce pour Punxsutawney Phil. Fred de Val d'Espoir a,
 quant à lui, annoncé un printemps tardif.

Efficacité de la prévision

La prévision d'une marmotte en particulier peut être correcte pour un hiver prolongé avec ciel clair ou un hiver doux avec un ciel nuageux, ou finalement totalement mauvaise avec ces deux situations. Comme il y a trois cas possibles, le hasard donnerait une prévision sur trois correcte, soit 33 %.

Les promoteurs de l'événement prétendent que le rongeur est correct entre 75 % et 90 % du temps mais une étude du Service météorologique du Canada menée sur 30 à 40 ans et comptant treize villes, montre que la validité de la prévision n'est que de 37 %, soit une différence non significative avec le hasard3. Le National Climatic Data Center des États-unis note une efficacité de 39 %.


Origine

La marmotte (Marmota monax) est un rongeur de la famille des Sciuridae.

Les traditions liées au réveil des animaux dits « dormeurs » à la Chandeleur sont d'origine européenne. Selon les pays et les latitudes, l'animal attaché à ce folklore change. Selon Paul Sébillot, c'est à l'ours que la majorité de ces traditions est attaché. Dans les Pyrénées, en Bigorre, on disait qu'à la Chandeleur l'animal sortait de la grotte où il hibernait, inspectait le ciel, et si celui-ci était dégagé, retournait dans son gîte pour quarante jours. Dans le Limousin, il s'agit du loup, en Lorraine de la loutre, en Irlande du hérisson, etc. En prenant pied sur le continent américain par les émigrants, la tradition s'est attachée à l'animal hibernant le plus répandu, la marmotte. Une entrée du journal personnel de James Morris, commerçant du comté de Berks en Pennsylvanie, du 5 février 1841 mentionne d'ailleurs : « Mardi dernier le 2 était la Chandeleur, le jour où selon la tradition allemande la marmotte jette un coup d'œil hors de son terrier. Si elle voit son ombre, elle retourne se coucher pour six semaines de plus, mais si la journée est nuageuse elle demeure à l'extérieur car le reste de l'hiver sera doux ».

Explication possible de la légende

Dans les pays tempérés de l'hémisphère nord, le printemps débute à l'équinoxe soit le 20 ou le 21 mars selon l'année. Avant 1582, le calendrier julien s'était éloigné de cette date de telle sorte que l'équinoxe tombait le 16 mars, ce qui est exactement 6 semaines après le 2 février. Lors du changement au calendrier grégorien pour corriger cette dérive, il y eut confusion dans l'esprit des gens sur l'arrivée du printemps : les uns croyant que le printemps restait le 16 mars et les seconds le 21. La marmotte, ou tout autre animal hibernant, devenant un arbitre.

Explication physique

En début février, les pays tempérés de l'hémisphère nord se retrouvent dans une circulation atmosphérique zonale. Ceci veut dire qu'il y a des poussées d'air froid du nord qui alternent avec des incursions chaudes venant du sud. Un ciel clair et dégagé veut dire que la région est recouverte par un anticyclone arctique, donc l'air est très froid et l'hiver semble bien parti pour rester. Par contre, un temps nuageux signifie le passage d'une dépression amenant de l'air doux du sud ce qui peut faire penser à une fin précoce de cette saison.

En réalité, le printemps a peu de chances d'arriver avant la date prévue et le temps qu'il fait le 2 février n'est que pure coïncidence. De plus, tout dicton provenant d'Europe a bien peu de chance de s'appliquer à un endroit qui a une climatologie différente comme l'Amérique du Nord. Finalement, une telle prédiction a très peu de chance d'être correcte sur un continent entier qui s'étend sur 5 fuseaux horaires et 30 degrés de latitude.

Commercialisation

Certaines petites villes d'Amérique du Nord ont tourné la popularité de cette légende en un festival. Ceci permet d'attirer l'attention médiatique et de favoriser le tourisme dans la région, surtout en une période de l'année plutôt déprimée dans ce secteur. Voici quelques marmottes célèbres donnant la météo :

  • Punxsutawney Phil (rendue célèbre par le film Un jour sans fin) ;
  • Wiarton Willie en Ontario ;
  • Sam de Shubenacadie en Nouvelle-Écosse.
  • Fred de Val-d'Espoir, Québec dont ce fut la première prédiction en 2010.

Qu’est-ce que le jour de la marmotte? C’est le 2 février, jour approximatif où les marmottes de l’hémisphère Nord interrompent leur hibernation et sortent de leur terrier.
 Selon le comportement de l’animal une fois à l’extérieur,
certains croient qu'on peut prédire l’arrivée du printemps.

Tous les ans depuis 1956, le 2 février à 8h15, la très populaire marmotte albinos Willie,
 de Wiarton en Ontario, interrompt son sommeil afin d’annoncer l’arrivée du printemps.
 Ce drôle de moineau émerge de son terrier. S’il voit son ombre, il y aura six semaines supplémentaires d’hiver. S’il ne la voit pas, le printemps arrivera prochainement.
On sait que l’animal a vu son ombre lorsqu’il retourne rapidement d’où il est sorti.
 Dans le cas contraire, il restera un bon petit moment à l’extérieur.
 Depuis le premier événement en 1956, Willie et ses descendants ont un taux de justesse d’environ 90% concernant les prédictions de la durée restante de l’hiver.
 Cette tradition existe aussi aux États-Unis. 

Des médias internationaux se déplacent à Wiarton pour partager avec le reste du monde les chouettes prévisions de Willie. Il est pratiquement devenu aussi populaire que le Père Noël et la Fée des dents!

Qu'ont en commun une bougie, une marmotte et un printemps précoce? Alors, La Journée de la Marmotte, bien sûr! C'est la journée de tradition quand une marmotte est supposée prédire la durée de l'hiver.
 
     Est-ce qu'une marmotte peut vraiment prédire la fin de l'hiver? Probablement pas. Il y a des centaines d'années, le 2 février était connu comme la Chandeleur. C'était une fête de l'église catholique romaine qui marque le moment où Jésus aurait été présenté au Temple de Jérusalem lorsqu'il était bébé. On croit que les légionnaires romains ont répandu la fête partout en Europe.
 
     En Angleterre, ils inventèrent une chanson pour les aider à se souvenir de ce qu'ils devaient chercher chaque année le 2 février:
     Lorsque le soleil brille à la chandeleur
     Allez, l'hiver à vous l'honneur

2 février jour de la marmotte au canada

En France, le 2 février, on mange des crêpes pour célébrer la Chandeleur. Au Canada le 2 février, on observe les marmottes pour prédire la météo. Aux États-Unis ils font pareil. Ils en ont même fait un film
Le 2 février en effet, réglée comme une montre suisse, la marmotte sort de son hibernation. Elle ouvre un il, puis lautre, elle baille, elle sétire, allume la radio, mange une noisette rassise (ben quoi?) puis jette un coup dil dans la glace. La réalité lui saute alors à la face : ses muscles ont fondu à cause du manque dexercice! Soucieuse de ne pas exhiber de cellulite cet été sur la plage, elle décide daller faire trois fois le tour de son terrier en courant, et se trouve nez-à-nez avec quelques dizaines (voire centaines) de curieux. 
À ce moment-là, le suspens est total La marmotte va-t-elle voir son ombre?? Si oui, lhiver durera 6 semaines supplémentaires, sinon, le printemps sera bientôt là (notez limprécision de ce bientôt ). 
La question est : comment savoir si la marmotte a vu son ombre, ou pas? Cest là que les connaissances immenses de lhomme en matière de comportement animalier interviennent. Car chacun sait que la marmotte nest pas téméraire. Même quelle a peur de son ombre Et quand elle a peur, la marmotte rentre dans son terrier. Donc si la marmotte rentre dans son terrier, cest quelle a eu peur, donc quelle a vu son ombre. Simple. 
Je récapitule : si la marmotte rentre dans son terrier, on est reparti pour 6 semaines dhiver. Si elle gambade dans les champs de pâquerettes (euh), cest que le printemps arrive. 
Eh bien moi je trouve que ça mérite le déplacement de dizaines de journalistes, lémerveillement de centaines de touristes, et les manchettes régionales et nationales. Et même que si la ville de Wiarton (Ontario) navait pas créé un festival pour loccasion, je lui aurais sans doute proposé de men charger moi-même. Y a des trucs comme ça, dans la vie, qui méritent quon se sente concerné. 
Et puisque vous brûlez de le savoir, sachez que Phil, la marmotte de Punxsutawney en Pennsylvanie a prédit 6 semaines dhiver supplémentaires. Et que Willie, celle de Wiarton a prédit la même chose. Les grands esprits marmottons se rencontrent. 
A bientôt avec dautres nouvelles passionnantes! 

Le 2 février denier était le jour de la marmotte au Canada. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le jour de la marmotte n’est pas une énième journée où l’on est censé s’armer de bonne conscience pour défendre une cause dont on ignorait tout la veille et dont on aura tout oublié le lendemain. De toute façon, étant donné l’hiver canadien, il faudrait une belle dose d’arguments pour en arriver à plaindre un animal qui a la chance d’hiberner.

Le jour de la marmotte est en fait un événement climatologique majeur. Ce jour là, dotée d’une horloge biologique imparable, la marmotte va effectuer une brève sortie de son terrier. Si le temps est maussade, la marmotte ira gambader signifiant ainsi que l’hiver sera bientôt terminé. Si le temps est clair, la marmotte fera alors demi-tour pour retourner dans son trou et l’hiver durera alors encore six semaines.

On pourra d’abord s’étonner de ce talent qui fait de la marmotte une voyante parmi les voyantes. Ceci d’autant plus que si on m’avait demandé mon avis de zoologiste éclairé, j’aurais plutôt mis ça du côté de la taupe dans l’arbre de l’évolution.

Au-delà de cela, on pourra être surpris du comportement prévisible de la marmotte qui, quoi qu’il arrive, sort de son trou le 2 février. On remarquera d’ailleurs qu’il est prévu que toutes les marmottes aient le même comportement ce jour-là. En ce sens, ça nous permet de situer la marmotte pas trop loin du mouton.

On pourra aussi s’étonner que la marmotte ne soit un tant soit peu enthousiaste face au soleil. Après un hiver bien maussade, on aurait attendu d’elle qu’elle aille gambader au soleil plutôt que dans le brouillard. De ceci, nous pouvons conclure que la marmotte n’est pas trop proche de l’être humain.

Maintenant que l’on commence à bien maîtriser la zoologie en question, on peut légitimement se demander d’où sort une légende aussi farfelue. Alors en fait, il semblerait que le jour de la marmotte ait lieu le 2 février car c’est le jour de la chandeleur. On n’est pas bien avancés mais si on creuse un peu, il apparaît que la chandeleur est la fête chrétienne qui a remplacé la fête païenne du jour de l’ours qui avait lieu fin janvier au Moyen-Age. Et en quoi consistait précisément le jour de l’ours? Je vous le donne en mille, il s’agissait de regarder l’ours à la sortie de sa tanière pour savoir si l’hiver allait durer encore longtemps… Alors ça pose la question de l’histoire du jour de l’ours mais là, on commence à remonter dans des siècles où les écrits se faisaient rares et internet encore plus…

Au passage, on saluera l’instinct de survie du canadien qui, au lieu de reprendre la tradition médiévale en allant observer le grizzli, a choisi l’inoffensive marmotte. La ressemblance entre les deux bestiaux n’est pas frappante et on peut donc douter de la fiabilité des prévisions mais honnêtement, le pays est déjà suffisamment peu peuplé pour ne pas en plus sacrifier ses météorologues.

Ceci étant, les prévisions de cette année sont mauvaises car la marmotte a fait demi-tour sous le soleil, comme en témoigne ce fantastique article qui mériterait presque le prix Pulitzer.

La marmotte

Il paraît que la marmotte
ne sait jouer que trois notes
au piano.
Dès qu'elle joue, qu'elle pianote,
elle s'endort la marmotte.

Ce jour là la marmotte, particulièrement aux États-Unis ou au Canada, est censée se réveiller de son long sommeil d'hiver.

Le jour de la marmotte (Groundhog Day en anglais) est une fête célébrée le 2 février en Amérique du Nord qui marque la fin de l'hiver.

Selon la tradition, ce jour-là, on doit observer l'entrée du terrier d'une marmotte. Si la marmotte émerge et ne voit pas son ombre parce que le temps est nuageux, l'hiver finira bientôt, mais si la marmotte voit son ombre parce que le temps est lumineux et clair, elle sera effrayée et se réfugiera de nouveau dans son trou, et l'hiver continuera pendant six semaines supplémentaires.

On raconte aussi que:
À la chandeleur on raconte que les ours (ou les marmottes) sortent de leur tanière pour voir le temps qu'il fait dehors.

Voici quelques vieux dictons sur la météo:
"les vaches sont couchées, il va pleuvoir" 

 "plus vite courent les fourmis, plus haut monte le mercure" Les fourmis sont des insectes qui réagissent comme des baromètres naturels. Elles se déplacent plus vite par temps chaud et pression élevée que par temps froid et basse pression. 

 "lorsque les pupilles du chat sont dilatées, la mer est basse; lorsqu'elles sont contractées, la mer est haute." 

 "les chiens et les chats dorment sans mouvement: du beau temps" 

 "abeilles agressives et mouches qui piquent plus annoncent l'orage"

 "des pigeons claquant fortement des ailes en volant indiquent qu'il y aura du vent" 

 "les oignons ont beaucoup de pelures, l'hiver sera dur"

"VOICI LA MARMOTTE WILLY DE L'ONTARIO"



Pour bon nombre de Canadiens, le 2 février est le « jour de la marmotte »

On croit que la marmotte se réveille chaque année le 2 février 
et se montre à l'entrée de son terrier.

Si un beau soleil projète son ombre sur le sol,
la marmotte rentre au terrier où elle se rendort pour six semaines encore. 

Si le temps est couvert, la marmotte restera éveillée, 
son instinct l'avertissant que le printemps sera doux et précoce. 

Tout le monde admet aujourd'hui que cette façon d'annoncer 
la fin de l'hiver n'est pas très scientifique, 
mais elle procure, au coeur de l'hiver, une heureuse diversion.

Et toi, crois-tu que la marmotte puisse annoncer la fin de l'hiver?

"Pour rire"
Au catéchisme, une dame teste les connaissance de ses jeunes élèves: Elle leur 
demande si ils savent ce que c'est que Pâques... 
Le premier à répondre est un petit garçon: Il lui répond qu'à Pâques, toute la 
famille est à la maison et on mange la galette des rois. 
La dame du catéchisme répond que le petit garçon confond avec l'épiphanie. Elle 
demande ensuite à une petite fille qui lève le doigt: 
'Pâques, c'est le jour où l'on descend le matin dans le salon, et où l'on trouve 
des cadeaux sous le sapin'. 
La dame qui se sent un peu découragée, lui répond patiemment qu'elle confond 
avec Noël. Et elle donne la parole à un petit garçon qui a le doigt en l'air: 
'Pâques, c'est le moment où Jésus a été crucifié, puis enseveli dans son 
tombeau....' 
La dame pousse un 'Ouf' de soulagement. Elle a enfin trouvé un petit qui s'y 
connaît en catholicisme... jusqu'au moment où le petit ajoute: 
'Puis il est sort de son tombeau et si il voit son ombre en sortant du tombeau, 
ça veut dire que l'hiver en a pour 6 semaines de plus.' 


PHIL la marmotte de Punxsutawney, en Pennsylvanie. 



Les spécialistes passent leur vie à étudier les vents, 

les nuages et la température, et s'efforcent de nous annoncer le temps 
qu'il fera, quelques heures ou quelques jours à l'avance. 
 

Avant que l'on ait su prévoir le temps scientifiquement,
il existait plusieurs superstitions.

L'une des plus intéressantes parmi ces supesrtitions est celle 
qui concerne le jour de la marmotte.

La marmotte ou siffleux est un rongeur pansu, 
on le retrouve dans les bois 
et surtout dans les champs.
Il se creuse un terrier 
et se retire en automne pour hiberner,
Il sort de sa retraite au mois de mars.
 


Voici d'autres dictons:
 
 basées sur des observations météo (état du ciel, vent, humidité,...)
Ces dictons s'expliquent raisonnablement; on doit leur accorder un certain crédit. 

 "ciel rouge le matin, avertit le marin" Un ciel éclairant à l'ouest des couches de nuages le matin peut être un signe de pluie ou de neige. 

 "un mois après la première chute de neige, les Québécois sortent leurs mitaines pour de bon: la neige est là pour rester" 

 "quand une neige mouilleuse tombe au printemps, elle annonce une <bordée de sucre>" 

 "pluie avant 7 heures, beau temps avant 11 heures" Une ceinture de pluie apportée par un front ne dure pas plus de 6 heures. 

Surveillez bien à la télévision, bons nombres de journalistes seront sur les lieux pour interviewer
les marmottes? ou ceux qui s'en occupent?


Et maintenant que ferons nous s'il fait soleil aux U.S.A.
et sombre à Wiarton en Ontario, Canada?
De quel côté allons nous penchés.....
Ou bien tout simplement attendre la venue du printemps
comme les météorologues....
Qui des deux va gagner.....
la marmotte ou le météolorogiste?

Vive la marmotte, elle réussit tout de même, l'espace
d'une journée, de nous donner de l'espérance à savoir 
si l'hiver achève, et apporter un peu d'excitation et d'humour à notre train-train quotidien.

RETOUR: INDEX HUMOUR.... 

Accueil

Pour envoyer cette page à un ami(e);

cliquer ici:



 
 
 
 
 





 
 

Hit-Parade
annuaire