"LE MOIS DU GOLF"

Retour au: Mois du golf, l'origine et l'histoire du golf 

Biographie de Tiger Woods 

Biographie   //   Album de photos
 
 


 

"Les grands golfeurs"
Ben Hogan
Bobby Jones
Sam Snead
Byron Nelson
Jack Nicklaus
Arnold Palmer

Ben Hogan
(Dublin,Texas 1912 - Fort Worth, 1997 ). 
 
Plusieurs historiens de golf croient que Ben Hogan a été le golfeur ultime. Le plus grand des plus grands.
Ce dernier mit du temps à devenir un joueur exceptionel. Au début de sa carrière, Hogan gagna des tournois, mais jamais les grands. À caude de son swing extraordinairement puissant et déhanché, il donnait du hook à la balle. En outre, bien qu'il fût gaucher, il avait appris à jouer au golf comme un droitier car, il n'existait pratiquement pas de bâton pour gaucher. 
Ben Hogan doit son exceptionnelle réussite à sa détermination, son obstination, sa recherche constante de l'amélioration et de la perfection, et à son courage.

Ce joueur exceptionel remporta sa première victoire en tournoi à l'âge de 15 ans. La Seconde Guerre mondiale interrompit une première fois sa carrière, car il servit dans l'armée  de l'air entre 1943 et 1945. 

Vainqueur de l'USPGA en 1946 et 1948 et de l'US Open 1948, un grave accident d'automobile faillit l'éloigne définitivement des greens en 1949 . À force de courage et de travail, il revient au plus haut niveau dès l'année suivante pour remporter l'US Open, qu'il gagna encore en 1951 et en 1953. Il améliora son palmarès avec deux victoires aux Masters(1951 et1953 ) et le British Open (1953). Il est par ailleurs, avec les Américains Jack Nicklaus et Gene Sarazen et avec le Sud-Africain Garu Player, l'un des rares joueurs de golf à avoir remporté au moins une fois les 4 tournois du Grand Chelem.



Robert Jones, dit Bobby Jones ).

  (Atlanta, 1902 - 1971 ). 

En quatorze années de carrière, ce golfeur émerveilla ses contemporains par son talent naturel, proche de la perfection. Envoyé sur les greens par son père pour fortifier sa faible constitution, il considéra le golf comme un passe-temps, répugnant même à s'entraîner. Cela ne l'empêcha pas de remporter 23 des 53 tournois auxquels il participa, dont treize titres majeurs : US Open (en 1923, 1926, 1929 et 1930 ), British Open (1926, 1927 et 1930 ), US amateurs (1924, 1925, 1927, 1928 et 1930 ) et le British amateurs en 1930. Jones réussit surtout l'exploit unique de réaliser le Grand Chelem, en remportant les quatre grands tournois la même année (le Masters, qu'il créa en 1934, et l'USPGA, n'existaient pas encore, et étaient alors remplacés par deux compétitions réservées aux amateurs ).

À la fin de la saison 1930, considérant qu'il n'avait, selon ses propres termes, «plus rien à prouver », il prit sa retraite de golfeur et se consacra à son métier d'avocat. Mais il resta toujours proche du milieu du golf en écrivant de nombreux ouvrages de formation, et surtout en concevant, à Atlanta, le parcours d'Augusta sur lequel se déroule dorénavant le Masters, nouvelle épreuve du Grand Chelem.

Il mourut dans sa maison, qui était édifiée au bord de ce parcours qu'il avait voulu parfait.


(1892-1969)
Walter Hagen

Il est né à Rochester, New York, aux États-Unis. Il compte onze tournois majeurs à son actif et n’est précédé sur cette liste que par les seuls Jack Nicklaus et Tiger Woods. Il a gagné l’US Open à deux reprises et en 1922, il devint le premier joueur américain à remporter le British Open qu’il allait remporter quatre fois au total. Il fut également le vainqueur du PGA Championship à cinq reprises (1921, 24-27). Il compte 44 victoires à son actif et fut à six reprises le capitaine de l’équipe américaine de Ryder Cup.

Hagen était également très doué pour le baseball. Il annula un test pour l’équipe des Philadelphia Phillies pour jouer un tournoi de golf. À la fin de la semaine, il était le détenteur du trophée de l’US Open et sa carrière sportive avait pris un tour définitif.

Il fut un élément clé dans le développement et l’affirmation du golf professionnel. Il s’imposa à une époque où la différence entre sportifs amateurs et professionnels était aiguë, les amateurs tenant le haut du pavé dans certains sports dont le golf. C’était particulièrement le cas au Royaume-Uni qui était la nation dominante en matière de golf au moment des débuts de Hagen. Les golfeurs professionnels étaient considérés un peu comme des mercenaires à qui on interdisait l’utilisation des infrastructures des club-houses. Parfois, on leur interdisait d’y entrer en empruntant la porte principale. Hagen n’était pas homme à se laisser faire. Lors un tournoi où on lui avait refusé l’accès aux vestiaires, il se présenta dans une Rolls-Royce conduite par un chauffeur (il avait loué les deux pour l’occasion) et utilisa le véhicule en guise de vestiaire. On raconte que le chauffeur faisait également office de valet et l’attendait avec des rafraîchissements à la sortie du dix-huitième trou. Une autre fois, il refusa d’entrer au club-house pour se faire remettre son prix car on lui en avait précédemment interdit l’accès.

Walter Hagen fut le premier professionnel engagé par le désormais légendaire Oaklands Hills Country Club, à Bloomfield Hills, Michigan.

Hagen était un personnage fougueux et autoritaire qui améliora le statut des golfeurs professionnels ainsi que leur situation financière. Il se pourrait qu’il ait été le premier sportif à gagner un million de dollars durant sa carrière. Il a déclaré un jour qu’il « n’avait jamais voulu être millionnaire, seulement vivre comme s’il l’était ». Il a exprimé son credo en ces termes : « Vous n’êtes ici que pour un court séjour. Ne vous hâtez pas. Ne vous inquiétez pas. Et veillez à respirer le parfum des fleurs le long du chemin ». Gene Sarazen, de dix ans son cadet, a fait ce commentaire : « Tous les golfeurs professionnels … devraient remercier silencieusement Walter Hagen à chaque fois qu’ils peuvent palper un chèque entre leurs doigts. C’est Walter qui a fait du golf professionnel ce qu’il est ».

Hagen décéda à Traverse City, Michigan à l’âge de 76 ans. Il repose au Mausolée du Saint Sepulchre à Southfield, Michigan, près de son petit-fils. À sa mort, il jouissait d’un grand respect. Lors des funérailles, son cercueil fut porté par certaines figures légendaires du sport, comme Arnold Palmer et George Morris.

Il remporta les tournois majeurs suivants :

    US Open : 1914, 1919
    British Open : 1922, 1924, 1928, 1929
    PGA Championship : 1921, 1924, 1925, 1926, 1927

Il avait dépassé son sommet en tant que golfeur quand l’autre tournoi majeur moderne, le Masters fut créé. Il fut en outre capitaine de l’équipe des États-Unis pour les six premières éditions de la Ryder Cup et joua au cours des cinq premières : 1927, 1929, 1931, 1933, et 1935.

Il a été admis au World Golf Hall of Fame.

Sur l’ensemble de sa carrière, il a remporté 44 tournois.


(1912-2006)
Byron Nelson

Comme Hogan, les premières années de Byron Nelson ne furent pas merveilleuses. Il s'était marié jeune, ne gagnait pas assez d'argent et  en rejetait la faute sur ses bâtons ! Un jour sa femme lui dit que son problème était lui-même, et rien d'autre.

Il se mit à travailler son jeu et étudia les méthodes des grands maîtres de l'époque. il lui a fallut cinq ans pour modifier complètement son jeu.

En 1944, il avait remporté 13 des 23 tournois auxquels il avait pris part, mais tous les grands professionnels de l'époque n'avaient pas pu participer à cause de la guerre finissante. En 1945, tous les grands du golf étaient de retour sur le terrain, Nelson gagna dix-neuf des trente tournois auxquels il participa, dont onze d'affilée. Et il se classa deuxième dans sept autres. Son score moyen 68,33

"Byron Nelson honoré "
Byron Nelson (Photo Getty) Mercredi 10 mai 2006 - (RDS.ca) - La chambre des représentants du congrès américain a décidé d'honorer le légendaire golfeur Byron Nelson en lui remettait la médaille d'or du Congrès. 
Cette médaille sera décernée à l'homme de 94 ans pour ses activités philanthropiques a déclaré le représentant Michael Burgess, qui a fait la proposition.
Le tournoi Byron Nelson, qui commence jeudi à Irving au Texas, a permis d'amasser plus de 88 millions de dollars depuis 1968. Les fonds amassés viennent en aide aux jeunes et aux familles.
Le tournoi Byron Nelson est le seul tournoi de la PGA qui porte le nom d'un joueur. Environ dix pour cent des fonds sont réunis directement grâce à la présentation de ce tournoi professionnel.
Le Byron and Louise Nelson Golf Endowment Fund a aussi versé une somme de 1,5 milliion à l'université Abilene Christian University à Abilene au Texas.
 Nelson a amassé 54 victoires en carrière dont onze consécutives en 1945.
La médaille du Congrès est la plus haute distinction aux États-Unis.


      Jack Nicklaus      
(Colombus, 1940)
 Jack William Nicklaus (né le 21 Janvier, 1940 à Columbus, Ohio), aussi connu sous le surnom "The Golden Bear", a été une force majeur dans le golf professionel, en premier dans le circuit PGA des années 1960 à la fin des années 1980, et puis dans le circuit des Champions de la fin des années 1980 jusqu'à la fin des années 1990, et est regardé comme l'un des meilleurs golfeurs de tous les temps.

Chaque sport possède son champion hors normes. Pour le golf, il s'agit, sans contestation, de Jack Nicklaus. Depuis son arrivée dans le circuit professionnel, en 1962, cet Américain a remporté plus de cent compétitions à travers le monde. Il a inscrit dix-huit fois son nom au palmarès d'un tournoi majeur. Jack Nicklaus a révolutionné le golf et restera longtemps comme le plus grand joueur de tous les temps. Il a pris sa retraite en juillet 2005, à l'issue du British Open de Saint-Andrews. 
Jack William Nicklaus, ce golfeur qui a dominé le monde du golf sur trois décénies, 60, 70 et 80, en remportant plus de 70 tournois sur le Tour de la PGA et 14 évènements internationaux, <>est proclamé Golfeur du millénaire par la revue GolfWeb.

2 titres consécutifs de champion amateur des États-Unis.
113 victoires (73 sur la PGA), 18 étant des tournois majeurs (6 Masters, 5 championnats PGA, 4 U.S. Open, 3 British Open)
Masters en 1963, 1965, 1966, 1972, 1974, 1986
 British Open en 1966, 1970, 1978
 US Open en 1962, 1967, 1972, 1982
 USPGA en 1963, 1971, 1973 , 1975 et 1980
US amateur championship 1959 et 1961.
6 Ryder Cup

Avec Arnold Palmer, il est crédité pour avoir tourner le golf comme nous le connaissons maintenant. Même si c'est Palmer qui a amené le golf dans l'ère de la télévision, c'est le développement de la rivalité entre Nicklaus et Palmer qui a amené l'intérêt des spectateurs devant la télévision.

Jack Nicklaus est probablement le meilleur golfeur de l’histoire jusqu' à ce jour. Il est certainement celui qui gérait mieux le parcours dans ses bonnes année.

"Ces citations" 

Le golf est un jeu où il est plus nécessaire d'avoir de la précision que de la force.
 [Jack Nicklaus]  

 Le défi du golf, c'est d'accepter d'être imparfait. 
[Jack Nicklaus] 

(1929-2016)
Ancien champion  Arnold Palmer

Masters de golf
Arnold Palmer : le préféré du public

Arnold Daniel Palmer, né le à Latrobe en Pennsylvanie et mort le à Pittsburgh en Pennsylvanie, est un joueur de golf professionnel américain qui a remporté de nombreux tournois à partir de 1955.

Bien qu’il ne soit pas considéré comme le plus grand joueur de tous les temps, sa carrière a marqué l’histoire de ce sport. En effet, au moment où la télévision commençait à retransmettre les compétitions de golf dans les années 1950, il était le joueur le plus en vue et son charisme fit du golf un sport très populaire aux États-Unis. Surnommé « The King », cet aspect fut encore renforcé par la concurrence qu’il entretint avec son grand rival Jack Nicklaus. En 1960, il est aussi le premier golfeur à faire la couverture du magazine Time.

 Le légendaire Arnold Palmer a vécu une journée très émouvante, vendredi à Augusta, où il a participé à son 50e et dernier tournoi des Maîtres.
«Ce n'est pas plaisant, parfois, de savoir que c'est terminé», a-t-il commenté à l'issue de son deuxième parcours, étreint par l'émotion.
La carrière de Palmer n'a pas eu l'ampleur de celle de Bobby Jones.Son palmarès n'est pas aussi éloquent que celui de Jack Nicklaus.Et sa technique n'égale pas celle qu'avait développée Ben Hogan.
Mais Arnold Palmer les surpasse tous!
Personnage influent
Il est certainement la personne la plus influente que le monde du golf ait connue. Parce que l'homme est un meneur naturel au charisme impressionnant.
Au début des années '60, Palmer, alors à son apogée, a captivé l'imagination populaire.
C'est pourquoi le public ne pouvait concevoir qu'en 1962, l'Omnium des Etats-Unis soit dominé par un jeune fraîchement arrivé dans les rangs professionnels: Jack Nicklaus.
Arnold Palmer a régné sur le golf de la PGA durant une quinzaine d'années, le temps de remporter 61 victoires, dont 7 dans les tournois du Grand Chelem.
Regret
À quatre reprises, il a gagné le tournoi des Maîtres. En '95, les organisateurs lui ont dédié une plaque (très en vue au sortir du 16e vert) afin de commémorer sa 40e présence au «Masters».Palmer avec son petit fils de 16 ans qui lui a servi de cadet pour cette journée historiquePar contre, s'il est une chose que Palmer regrette amèrement, c'est de ne jamais avoir gagné le Championnat de la PGA... ce qui lui auraitpermis de compter au moins 1 victoire dans les 4 tournois majeurs... exploit que Nicklaus et Gary Player, ses 2 grands rivaux de l'époque, revendiquent, eux.
Arnold Palmer est la fierté de la petite municipalité de Latrobe (Pennsylvanie). C'est là qu'il a grandi. Là où son père, de descendance écossaise et irlandaise, lui a tout appris du golf que seule une minorité pratiquait dans les années '50.
Avec son sens aigu des valeurs et cette belle image qu'il a toujours projetée, «Arnie» a certes contribué largement à la démocratisation du sport...

Palmer n'y sera pas 

Arnold Palmer. (Photo Getty) Mardi 16 mai 2006 - OKLAHOMA CITY (AP) - Arnold Palmer a déclaré forfait en vue du championnat de la PGA senior, mardi, parce qu'il craint de ne pas être assez compétitif. 
Palmer, âgé de 76 ans, envisageait de faire du tournoi de la semaine prochaine à Oak Tree son premier départ de l'année sur le circuit des Champions. Il n'a pas joué en compétition depuis le mois de février, lorsqu'il a fait équipe avec Peter Jacobsen dans un Skins Game à Hawaii.
"C'est à contrecoeur que j'ai pris la décision de me désister en vue du championnat de la PGA senior à Oak Tree, a révélé Palmer.
 "Outre certains conflits quant à des engagements antérieurs, j'en suis venu à la conclusion que la qualité de mon jeu présentement ne me permettrait pas d'offrir une performance satisfaisante au championnat."
Palmer a raté une seule autre fois le championnat de la PGA senior et c'était en 1986.


Philip Alfred Mickelson, dit Phil Mickelson, né le 16 juin 1970 à San Diego, est un golfeur américain (gaucher).

Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de sa génération, il doit attendre de longues années avant de remporter son premier tournoi du grand chelem, le Masters en 2004. Au total, il compte cinq victoires en grand chelem, avec le championnat de la PGA en 2005 et deux autres éditions du Masters, en 2006 et 2010. Il remporte l'Open Britannique à Muirfield en 2013 grâce à 4 birdies sur les 6 derniers trous le dimanche. Il termine également deuxième de deux autres tournois majeurs, en 1999, 2002, 2004, 2006 et 2009 pour l'US Open et en 2011 et 2016 pour l'Open britannique. Il compte quarante-et-une victoires sur le circuit PGA. Il a atteint à plusieurs reprises le rang de no 2 mondial au classement OWGR (Official World Golf Ranking). Il dispute également à douze reprises la Ryder Cup avec l'équipe américaine, participant à toutes les éditions de 1995 à 2016, remportant trois victoires, en 1999, 2008 et 2016.
Mickelson est un faux gaucher. Il est en fait droitier dans tout, sauf le golf. Cela lui viendrait de l'habitude qu'il a prise très jeune en se plaçant face à son père, un droitier, pour apprendre à jouer.

Mickelson est surnommé par certains de ses pairs MIGJAM, abréviation de "Man I'm God, Just Ask Me" ("Hé mec, je suis Dieu, demande moi ce que tu veux"). Cela viendrait du fait qu'il adore s'intéresser aux choses, notamment compliquées comme la physique quantique. Il passe amicalement pour un monsieur "je sais tout".


Tiger Woods
La philosophie de la vie de la mère de Tiger qui le façonnère au fil des ans
<< Ne jugez jamais autrui : il existe des professionnels parfaitement qualifiés pour le faire.>>
<< Instruisez-vous : l' éducation est une chose que personne ne pourra JAMAIS vous enlever.>> 
<< Vous devez faire mieux que les autres pour escompter avoir les mêmes chances de réussir.>> 
<< Veillez sur votre prochain et partager.>> 
<< Et finalement, soyez de bonnes personnes en tout temps. >>

Eldrick Tont Woods, plus connu sous le nom de Tiger Woods, né le 30 décembre 1975 en Californie, est un golfeur américain. Il est l'un des plus grands golfeurs de tous les temps et l'un des sportifs les plus populaires du début du XXIe siècle. Vainqueur de 15 tournois majeurs, il révolutionne le monde du golf par ses résultats sportifs et en attirant un nouveau public.

Précoce, Tiger commence le golf très jeune et réalise un parcours exceptionnel dans toutes les catégories junior. Amateur scruté pour ses qualités hors normes, il devient professionnel à la fin de l'été 1996. Vainqueur du Masters 1997, il devient numéro 1 mondial moins d'une saison après être devenu professionnel. Dominant sur la majeure partie des années 2000, différents problèmes physiques aux genoux et au dos l'obligent à réinventer son jeu.

Figure commerciale, tête d'affiche de Nike, Woods multiplie les contrats lucratifs hors des parcours, faisant de lui l'un des sportifs les plus riches des années 2000. Même lorsqu'un scandale éclate sur sa vie privée tourmentée et les difficultés de son mariage en 2009, Woods continue d'être l'un des joueurs les mieux payés au monde.

En avril 2019, à l'âge de 43 ans, il réussit à Augusta l'exploit de remporter un 5e Masters et son 15e titre majeur en carrière, onze ans après sa dernière victoire majeure. Il est décoré le 6 mai 2019 par Donald Trump de la plus haute distinction civile américaine, la Médaille présidentielle de la liberté.

"Pour rire"
Deux vieux anglais jouent au golf. Sur la route voisine arrive un cortège d'enterrement. Le premier anglais arrête de jouer, enlève sa casquette, tandis que passe le cortège funèbre. - "Ah!, dit l'autre, je n'aurais jamais imaginé qu'un joueur comme vous se découvrirait sur le passage d'un enterrement." - "Que voulez-vous, nous avons tout de même été mariés pendant 40 ans."

C'est Jésus qui joue au golf sur terre.Il se prépare,il balance la balle et pan!
Elle va direct dans un arbre et sur un nid mais un oiseau la prend et la jette à terre!
Elle tombe dans un ruisseau mais elle rebondit sur une carapace de tortue,elle atterrit dans un bunker mais un ecureuil la projette sur l'herbe!!! Un chien la prend,se dirige vers le trou, il voit un chat et il lâche la balle qui tombe ...dans le trou!
Alors Jésus lève les yeux et dit: papa,laisse moi-jouer!

Une femme commence une partie de golf. Elle frappe sa balle et voit celle-ci heurter un homme qui fait son parcours pas loin devant elle. Elle le voit mettre immédiatement ses mains serrées ensemble entre ses deux jambes et tomber au sol. Immédiatement, elle se presse d'aller le voir. Il est tordu de douleur au sol dans une position foetale. Elle lui demande pardon et lui explique ensuite qu'elle est physiothérapeute et qu'elle sait qu'elle pourrait diminuer sa douleur s'il la laissait faire.
- Oooh... nnooon, dit-il. Ce n'est pas nécessaire, tout va aller pour le mieux tout à l'heure, dit-il avec le souffle coupé.
 
Mais elle insiste pour lui faire un traitement et finalement il se laisse faire.
Gentiment, elle enlève ses mains d'entre ses jambes, ouvre son pantalon et place ses mains à l'intérieur en le massant.
Après quelques minutes, elle lui demande:
- Comment vous sentez vous?
- Ça fait du bien, mais j'ai toujours mal au pouce !
 
 

BONNES PARTIES 
DE GOLF!!!

RETOUR: INDEX:
Humour  //  Accueil

Hit-Parade

annuaire
.


 
 
 



 

Hit-Parade