"Le mois de la bicyclette"
"Le tour de l'île de Montréal"
31e édition du 25 mai au 5 juin



Emmanuel Bilodeau : porte-parole du Festival Go vélo Montréal

« Je suis tellement content de pouvoir enfin porter la parole du vélo à Montréal! Le vélo fait partie intégrante de ma vie depuis ma naissance. J’encourage donc la population, jeunes et moins jeunes, rapides et moins rapides, petits et grands à participer au Festival Go vélo Montréal pour vivre cette aventure rassembleuse et festive, qui nous permet de nous réapproprier la ville et notre corps. Et que dire du grand départ, le sentiment est indescriptible : ça se rapproche de l’euphorie! ».

Go vélo Montréal!

Chaque année, à la fin de mai, Montréal est complètement vélo, le cœur à la fête, alors que des milliers de cyclistes participent aux Tour la Nuit et Tour de l’Île. Ces rendez-vous populaires du Festival Go vélo Montréal transforment la ville en un lieu rassembleur permettant de la découvrir autrement. Un Tour la Nuit et sa faune colorée vous donnent l’occasion de vivre le fameux Montréal nocturne en mode actif. Le Tour de l’Île vous propose plusieurs parcours, de la randonnée contemplative au rendez-vous plus sportif. Prêt pour la plus belle fête en mouvement? Prêt pour un week-end inoubliable? Go vélo Montréal!

De Québec ou d’Ottawa
  Vélo Québec Voyages convie les cyclistes en partance de Québec et d’Ottawa à rejoindre Montréal à vélo pour participer au 31e Tour de l’Île de Montréal. VIA Rail Canada assurera leur retour à la maison. Les Montréalais peuvent également en profiter puisqu’un forfait en train vers Québec ou Ottawa est également offert.


Loi proclamant le mois de juin Mois de la bicyclette en Ontario

Préambule

La bicyclette est un mode de transport de plus en plus populaire dans les centres urbains et partout en Ontario. D’après des sondages réalisés récemment par le ministère des Transports auprès des usagers de la route, environ 1,2 million d’adultes en Ontario utilisent quotidiennement une bicyclette au printemps, en été et en automne, et 2,8 millions de personnes le font au moins une fois par semaine. Chaque année, le mois de juin voit fleurir un nombre croissant d’événements cyclistes. De nombreuses municipalités à l’échelle de la province considèrent déjà le mois de juin comme le mois de la bicyclette.

Il est important de profiter de l’élan créé par la publication par la province de la Stratégie ontarienne de promotion du vélo en déclarant le mois de juin Mois de la bicyclette en Ontario.

Un usage accru de la bicyclette présenterait plusieurs avantages pour la société. Le cyclisme aide les gens à acquérir de saines habitudes de vie et contribue à réduire les coûts des soins de santé grâce à la promotion de l’activité physique, à la réduction de la congestion routière dans les zones urbaines et à la diminution de la pollution.

En faisant la promotion active du cyclisme, nous pouvons encourager la création de nouvelles voies cyclables pour permettre aux gens d’aller où ils veulent. Des réseaux cyclables reliés procureront aux jeunes davantage d’occasions d’être actifs et d’acquérir un style de vie sain.

Vélo Québec lance la saison festivalière montréalaise avec une vague de changements, en multipliant les expériences au Tour de l’Île de Montréal. D’une part, dans son désir d’encourager la pratique d'activités sportives chez les jeunes, Vélo Québec invite les 12 ans et moins à rouler l’événement gratuitement. En ce qui a trait aux parcours, les participants auront le choix de rouler 25, 50, 50 Express et 100 km. Dans son offre de produits cyclotouristiques, Vélo Québec crée aussi les escapades En route pour le Tour de l’Île avec VIA Rail Canada, en partance de Québec et d’Ottawa. En grande finale, tous convergeront au nouveau site d’arrivée sur l’Esplanade du Parc olympique. Qu’il roule 25, 50 ou 100 km, chacun pourra dire « Cette année, je fais mon Tour! »

« Favorisant l’usage du vélo, tant pour les loisirs que pour les déplacements utilitaires, la Ville de Montréal est fière encore une fois cette année d'accorder son soutien au populaire Tour de l'île de Montréal, un événement sportif s’adressant autant aux familles qu’aux athlètes, et qui contribue à l'adoption d'un mode de vie sain et actif chez les Montréalais », de déclarer M. Richard Deschamps, responsable des sports et loisirs au comité exécutif de la ville de Montréal.


Faire bouger les jeunes, ça n’a pas de prix!

Les jeunes et leur famille pourront profiter pleinement du Tour de l’Île de Montréal puisque les 12 ans et moins rouleront l’événement gratuitement et qu’un nouveau parcours de 25 km leur permettra de sillonner la ville sur une plus courte distance. Ces initiatives, Vélo Québec les a mises sur pied pour encourager la pratique d'activités sportives chez les jeunes et contribuer concrètement au défi lancé par le Gouvernement du Québec, qui entend s’attaquer à la sédentarité. « Notre gymnase, c’est la ville. Notre programme d’entraînement, ce sont les trajets effectués lors de nos déplacements quotidiens. Nos Jeux olympiques, ce sont les jours où des milliers de personnes prennent part à une manifestation comme le Tour de l’Île de Montréal, mentionne Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec. En motivant ces milliers de participants à envahir les rues de la ville, nous les incitons également à adopter le vélo urbain pour des fins de transport ».

Dans le cadre de son programme À pied, à vélo, ville active, Vélo Québec invite d’ailleurs les écoles primaires du grand Montréal à vivre ou revivre l’expérience du Tour de l’Île de Montréal.


HISTORIQUE DE LA FÉRIA DU VÉLO DE MONTRÉAL
Coup d’envoi de la saison festivalière de la grande région métropolitaine, la Féria du vélo de Montréal tient son nom de la fête populaire en Espagne et dans le sud de la France, où traditionnellement les taureaux investissaient les rues. Lancée en 1999 par Vélo Québec, la Féria du vélo de Montréal célèbre chaque année l’arrivée de la belle saison, alors que des dizaines de milliers de cyclistes défilent joyeusement dans les rues de la ville.
La création du TOUR DE L’ÎLE DE MONTRÉAL avait comme objectif de remettre le vélo au goût du jour et d’envoyer un message clair aux gouvernements concernant l’ampleur de la pratique cycliste populaire et l’importance de réaménager l’espace urbain et routier pour encourager cette pratique. En octobre 1985, plus de 3500 personnes participent à la première édition du Tour de l’Île de Montréal. Le rêve que caressait l’équipe de Vélo Québec, celui d’organiser un grand tour urbain — à l’exemple de New York et de son Five Boro Bike Tour –, devient réalité, grâce au gouvernement du Québec et à son ministre des Transports de l’époque, feu Guy Tardif, qui souhaitait « créer un rendez-vous cycliste afin d’inaugurer le nouveau réseau de pistes cyclables de l’est de Montréal ».

En 1986, l’événement a lieu le premier dimanche de juin, journée internationale de la bicyclette. Sans médaille, chronomètre ou champion, le Tour de l’Île de Montréal devient un événement de masse. Au cours des années 1990, l’engouement est fou : pas moins de 45 000 personnes, de partout au Québec, s’inscrivent en dix jours!
En 1999 naît la FÉRIA DU VÉLO DE MONTRÉAL, en aval du Tour de l’Île de Montréal, afin de créer une semaine complète d’activités consacrées au vélo. C’est à cette occasion qu’UN TOUR LA NUIT voit le jour. Toujours dans l’optique d’encourager la pratique du vélo urbain, cet événement original voulait également sensibiliser les cyclistes à l’importance d’être visible à la tombée du jour. La première édition accueille 3000 cyclistes. Ils étaient 17 000 en 2012. Et à voir l’engouement des participants, cette virée s’inscrit mieux que jamais dans la tradition de Montréal en matière de vie nocturne.
D’abord connue sous l’appellation Jour V (2000-2002), la JOURNÉE VÉLO-BOULOT invite la population à enfourcher leur
bicyclette afin de vivre le plaisir avant le travail. Le choix du vélo comme moyen de transport au quotidien est à la fois rapide, sain, écologique et économique. La pratique du vélo boulot bat son plein durant la semaine de la Féria du vélo de Montréal alors que
10 000 cyclistes défilent au parc La Fontaine lors d’une journée complète d’activités destinées au vélo urbain.


 

‘‘Les cyclistes vivent plus longtemps‘‘

C‘est du moins ce qui ressort d‘une étude menée par l‘Université de Cop'enhague, au Danemark, et dont les résultats  ont été publiés dans la revue Archives of Internal Medecine. Réalisée auprès de 17,500 hommes et 13,500 femmes suivis à intervalles régulièrs pendant 14 1/2 ans, cette recherche a clairement montré que les gens qui font de la bicyclette quotidiennement ont moins d‘ennuis de santé et vivent plus vieux que ceux qui pratiquent d‘autres formes d‘activité physique. Il semble meme que plus on pédale, mieux on se porte! Quand prenez-vous la route?

"Citations"
La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre.
[Albert Einstein]

S'arrêter, lorsque l'on est sur une bicyclette, cela revient à tomber.
[Louis Mermaz]

 C'est le contraire du vélo, la bicyclette. Une silhouette profilée mauve fluo dévale à soixante-dix à l'heure : c'est du vélo. Deux lycéennes côte à côte traversent un pont à Bruges : c'est de la bicyclette.
[Philippe Delerm]



"L'histoire de la bicyclette" 

On a longtemps attribué à un certain Comte de SIVRAC l'invention vers 1790
de l'ancêtre de la bicyclette : le CELERIFERE (célérité = rapidité). Formé de 2 roues placées dans le même plan et reliées par une pièce de bois sur laquelle on pouvait s'asseoir, il ne possédait aucun système directionnel.   
 Les historiens des techniques considèrent aujourd'hui que ni le célérifère ni le Comte de Sivrac n'ont réellement existé  et que ces images sont de fausses reconstitutions datant de la fin du19e siècle. Il est vrai que sans direction, l'appareil aurait été très difficile à utiliser comme véritable moyen        
de transport.                             


La plus grande bicyclette était bâtie par Didi Senft de Kolpin (Allemagne). Elle fait 7.8 m de long
et 3.7 m de haut.

Didi Senft a bâti plus de 100 bicyclettes bizarres. Il a fait partie avec succès de beaucoup de festivals et d’émissions. (Peut-être que vous l’avez vu à la télévision comme le "Diable du Tour de France"). A cause de sa collection de bicyclettes bizarres, Didi était une attraction à beaucoup d’évènements
 dans le monde entier.

Didi, "Le Diable" a visité tous les évènements principaux de cyclisme dans les dix derniers ans :
 le Tour de France (depuis 1992), le Giro d’Italia (depuis 1996), le Championnat du Monde de Cyclisme, les Jeux Olympiques 1996 et 2000, et le Championnat du Monde de Football 1994, et beaucoup plus.

Didi, Le Diable:
Didi a toujours été passionné de cyclisme. En 1992, un rêve s’est réalisé : il a visité le Tour de France pour la première fois, et y retourné chaque année suivante. Il est connu parmi la plupart des spectateurs de télévision comme le "Diable du Tour de France."

(une autre version)

Voici une machine déjà nommée "Vélocipède" dont le brevet a été déposé en 1818 avec le libellé suivant :"Machine inventée dans le but de faire marcher une personne avec une grande vitesse en rendant la marche légère et peu fatiguante par l'effort du siège qui supporte le poids du corps et qui est fixé sur deux roues qui cèdent avec facilité au mouvement des pieds 

En 1861, les frères  MICHAUD, réparateurs de draisiennes installent des PEDALES sur l'axe de la roue avant.Formées en manivelles, (la manivelle est utilisée depuis longtemps, par exemple pour remonter l'eau du puits), fixées en opposition à l'axe de la roue, elles permettent de faire avancer le véhicule sans poser les pieds au sol, plus rapidement, en communiquant un mouvement de ROTATION à la ROUE.

Entre 1865 et 1870,on assiste progressivement à un agrandissement de la roue avant motrice pour obtenir une plus grande multiplication du mouvement .On obtient  ainsi le GRAND-BI, plus rapide, mais difficile à manier.

En 1870, L'Anglais J. STARLEY crée l'ariel, le premier grand-bi tout en métal, avec les premières roues à rayon en tension, avec du caoutchouc autour des jantes.

C'est en 1868 que les journaux parlent des premières courses cyclistes :  le 7 novembre 1869, James Moore, Anglais vivant en France, remporte le Paris - Rouen, soit 123 kilomètres parcourus en 10 heures 25 mn sur une machine  de près de 30 kilogrammes. L'organisation de la course est déjà soutenue par la presse, (le Vélocipède  illustré). En France puis en Angleterre se développent alors, en même temps qu' une industrie spécialisée, des programmes de courses sur route et sur piste. Pendant une quinzaine d'années, le grand bi permet l'amélioration des vitesses jusqu'à ce que la bicyclette s'impose, avec ses roues égales de petit diamètre, et la transmission par chaîne.


 En 1880, naît enfin la "PETITE REINE": la BICYCLETTE (BI=2, cycle=roue). M. MEYER invente le PEDALIER et applique l'invention de M. GALLE : LA CHAINE à MAILLONS.

Au 20ème siècle, l'invention du DERAILLEUR, a permis d'adapter l'équivalent d'une BOITE de VITESSES à la bicyclette. Il permet en changeant de plateau ou de pignon (par déplacement de la chaîne), d'adapter l'effort de l'utilisateur au profil de la route. Plus le développement est grand (distance parcourue pour 1 tour de pédalier), plus il est possible d'augmenter la vitesse sur le plat. Mais dès que des résistances diverses se présentent (côte, vent, accélération au démarrage), plus l'effort à exercer sur les pédales est important; l'utilisateur   peut  alors  choisir  un développement plus petit lui permettant une vitesse  certes plus réduite, mais demandant un effort moins important.



Le vélo (abréviation de vélocipède :  On ne parle  plus de bicyclette, moyen de transport ringard,
mais de VTT, VTC pour vélo tous terrains, vélo tous chemins. ) en perte de vitesse dans les années 70-80 a été relooké, rajeuni complètement ces dernières années et il séduit à nouveau les jeunes comme élément de loisir.   Le VTT est de plus en plus perfectionné : très grand nombre de vitesses plus faciles à passer (indexées) , suspension à la roue avant et même à la roue arrière etc... )


 

En février dernier, la revue américaine Bicycling plaçait, la ville de Montréal au premier rang des villes cyclables nord-américaine. Les raisons qui justifiaient ce choix incluaient le nombre impressionnant de stationnement pour vélos, et les incitatifs réglementaires pour tout nouveaux immeubles d’inclure du stationnement dans leur construction. Étaient aussi mentionné le Tour de l’Île et le Tour des enfants, des événements cyclistes d’envergure qui ont le mérite de mettre des montréalais sur leur bécike au moins une fois par année.

 

Pédaler en toute courtoisie
S.O.S. Politesse
article écrite par: Édith Bouchard

Depuis la fin des années 70, des pistes cyclables ont commencé à s’implanter au Québec.
 Pour agrémenter notre promenade sur ces parcours, il est important d’observer les règles établies:

 En tout temps, soyons courtois.
 Circulons toujours à droite de la piste.
 En groupe, nous prendrons moins de place sur la chaussée et éviterons certaines mésaventures si nous roulons à la file indienne.
 Puisque les panneaux indicateurs portent des renseignements très précis, prenons-en  connaissance.
 Développons des attitudes responsables en libérant la piste dès que nous nous arrêtons. Tenons-nous alors sur le côté de la chaussée ou encore attendons de percevoir une halte afin de profiter de cet espace aménagé pour les cyclistes. Nous pourrons nous y attarder sans gêner personne.
 Apprenons à vivre en harmonie avec les usagers de cette voie en maîtrisant les cris ou les longs éclats de rire lors de notre randonnée.
 Saluons les gens rencontrés sur notre parcours. Un sourire accompagné d’un signe de tête convient également.
 Sur une piste cyclable, agissons toujours en pensant qu’il faut protéger notre environnement. Dès que nous nous arrêtons dans une aire de repos aménagée le long du circuit, utilisons les poubelles mises à notre disposition pour nous libérer de tout objet inutile.

Bicycle:
véhicule à deux roues inégales utilisé à la fin du XIXe siècle. Ce mot est utilisé incorrectement si l’on veut parler de bicyclette ou de vélo.


"POUR RIRE"

 Deux types se promènent en montgolfière. Le brouillard tombant de plus en plus, ils finissent par descendre jusqu'à atterir dans un champ. Aucune indication leur permet de savoir où ils se trouvent. Oh joie... Ils voient arriver un mec à bicyclette..
- Ohé mon brave, pourriez-vous nous dire où nous nous trouvons, s'il vous plaît ?
Le type réfléchit dix secondes et sort :
- Eh bien, vous êtes dans la nacelle d'une montgolfière qui vient d'atterir dans un pré où d'habitude il y a des vaches, de l'autre côté de la barrière qui marque la limite du pré et de la route sur laquelle je me trouve avec mon vélo à la main pendant que je réponds à la question que vous m'avez posée...
- Aaaaaahhh dit l'un des deux voyageurs à l'autre. Tu vois, ça c'est un expert-comptable.
- Ben comment tu peux savoir ? dit l'autre.
- Pas difficile, c'est un type qui donne des informations extrêmement précises mais complètement inutiles pour prendre une décision ...

 Ce sont 2 newfies qui font une balade en bicyclette. L'un d'eux descend de sa bicyclette et se met à dégonfler ses 2 pneus.
- Mais qu'est-ce que tu fabriques? demande son copain.
- Mon siège est trop haut, lui répond l'autre.
Aussitôt, celui-ci descend de sa bicyclette, met son siège à la place de son guidon et son guidon à la place de son siège. Son ami lui demande à son tour:
- Et toi? Que fais-tu?
- Je retourne chez moi, t'es trop niaiseux!

 Pourquoi les Newfies enterrent leur mort les fesses hors de la terre?
- Ça fait des maudits beaux supports à bicyclettes.

 

 Deux Newfies s'étaient ramassés en plein centre ville de Toronto!
L'un dit à l'autre, qu'allons nous devenir, il ne me reste plus un sou.
L'autre dit et bien, on est correct, il me reste 3$
Et l'un rétorque : Que veux-tu faire de nos jours avec 3$?
Plein de choses dit l'autre, attend je vais te montrer!
Et l'autre part, entre dans un supermarché et revient avec un sac d'épicerie,
 « Et voilà dit-il en donnant le sac à l'un...»
L'un sort une boite de serviette sanitaire  du sac : »
Et c'est avec ça qu'on va faire plein de choses ?» s'exclamait l'un...!
Bien oui dit l'autre, prenant la boite de serviette et la retournant à l'endos..regarde, c'est écrit qu'avec ça tu peux faire : de la natation, de la bicyclette, de la course à pied, de la marche, etc.


Comment faire la différence entre une bicyclette et un écureuil??
- Tu les mets tous les 2 au pied d'un arbre et le premier qui grimpe, c'est l'écureuil.

 Une femme sans homme est comme un poisson sans bicyclette.
[Irina Dunn]

Pour lutter contre le mal de mer, sucez une noix de muscade (sans l'avaler, c'est toxique).
Si vous n'avez pas de noix de muscade, allez-y en bicyclette.
[Pierre Desproges]


Sébastien Delorme

SÉBASTIEN DELORME
Porte-parole
Sportif de nature, le comédien Sébastien Delorme a un grand faible pour le vélo. Et il invite les Québécois à enfourcher le leur à titre de porte-parole de la Féria du vélo, qui se déroulera dans l'île de Montréal et aux alentours à partir du 26 mai.



Féria du vélo de Montréal
Coup d’envoi de la saison des festivals, la
Féria du vélo de Montréal célèbre chaque
année l’arrivée prochaine de l’été, alors
que des milliers de cyclistes défilent
joyeusement dans les rues de la ville.
Lancée en 1999, la Féria du vélo de Montréal
tient son nom de la fête populaire en
Espagne et dans le sud de la France, où
traditionnellement les taureaux investissaient
les rues.


Pendant une semaine complètement vélo, il est permis de boire sur la route — du lait, bien sûr! —; l’âge
légal de conduire est aboli; et aucun dépistage n’est requis! Nous sommes évidemment à la Féria du
vélo de Montréal, où l’on prend avec humour non pas les rues à contresens, mais bien les interdictions à
contre-pied!
Il est donc conseillé de boire pour récupérer et profiter des événements cyclistes. Les enfants, que
l’on aime voir bouger, peuvent « conduire » en pédalant dans la rue. Quant au dépistage, il n’est pas nécessaire
: il n’y a ici aucune compétition, que des champions, milliers de gens réunis pour le plaisir de rouler
selon leurs goûts, leurs motivations, leurs défis personnels, dans le cadre enchanteur d’une Montréal
diversifiée et attachante, à découvrir de la plus belle façon.
Je vous invite à profiter de cette semaine montréalaise unique à vélo. Elle est pour nous tous un moment
de liberté et, plus que jamais cette année, l’occasion de choisir parmi les expériences vélo proposées
celles qui nous comblent. Mon genre de scénario!



Le dimanche 2 juin, je fais MON Tour de l'Île
À sa 29e édition, ce grand classique cycliste multiplie les expériences vélo, vous proposant pas moins de cinq choix de parcours.

25 km, 50 km et 50 km Express
25 ou 50 km : la formule classique permettant de rouler sur rues fermées à la circulation automobile et l’occasion de se réapproprier la ville à son rythme à travers 8 arrondissements.

50 km Express : la version accélérée du Tour de l’Île de Montréal où les cyclistes roulent 30 km/h pendant 1 h 30 sur rues fermées en milieu urbain.
Départ : boulevard Saint-Joseph, 9 h 15
Relais : km 17, km 30 et km 38 (km 11 pour le parcours de 25 km)
Arrivée : Esplanade du Parc olympique

100 km Découverte (COMPLET)
Ce parcours matinal permet de rouler littéralement autour de l’île et de découvrir le Montréal riverain. Les 70 premiers km se déroulent sur un parcours balisé non fermé à la circulation automobile, et les 30 derniers km, à l’intérieur de l’habituel parcours sans voitures du Tour de l’Île.

Départ : boulevard Saint-Joseph, entre 7 h et 7 h 30
Halte de service au km 36 et accès à 2 relais du Tour de l'Île
Arrivée : Esplanade du Parc olympique
Veuillez noter : les cyclistes qui prendront part au 100 km devront intégrer les derniers 30 km du Tour de l'Île de Montréal avant 13 heures.

100 km Express Vélo Mag
Une première montréalaise destinée à des cyclosportifs aguerris! Vous roulez sous escorte, en peloton groupé, à une vitesse moyenne de 28 km/heure le circuit de 100 km du Tour de l’Île de Montréal riverain. Places limitées à 200.


En 2013, je fais MON Tour!
« Pendant une semaine complètement vélo, il est permis de boire sur la route, l’âge légal de conduire est aboli et aucun dépistage n’est requis! Nous sommes évidemment à la Féria du vélo de Montréal, où l’on prend avec humour non pas les rues à contresens, mais bien les interdictions à contre-pied! Il est donc conseillé de boire pour récupérer et profiter des événements cyclistes. Les enfants, que l’on aime voir bouger, peuvent « conduire » en pédalant dans la rue. Quant au dépistage, il n’est pas nécessaire : il n’y a ici aucune compétition, seulement des milliers de gens réunis pour le plaisir de rouler selon leurs goûts et leurs motivations. »
— Sébastien Delorme, comédien et porte-parole de la Féria du vélo de Montréal

Nouveautés 2013
Un choix de cinq expériences au Tour de l’Île de Montréal : 25, 50, 50 Express, 100 Découverte (COMPLET) et 100 Express Vélo Mag;

La gratuité pour les enfants de 12 ans et moins au Tour de l’Île de Montréal (parcours 25-50 km) et au Tour la Nuit, en collaboration avec la campagne WIXX;

Un site d’arrivée situé sur l’Esplanade du Parc olympique;

En route pour le Tour de l’Île avec VIA Rail Canada, deux escapades vélo de 200 km en partance de Québec et d’Ottawa;

Un concours d’élégance à vélo signé Montréal Cycle Chic à l’occasion d’un 5 à 7 réalisé avec la complicité du tout nouveau magazine Vélo Urbain (30 mai).

Faire bouger les jeunes, ça n’a pas de prix!
Au Tour la Nuit et au Tour de l’Île de Montréal, les 12 ans et moins peuvent maintenant rouler gratuitement. Cette initiative de Vélo Québec vise à encourager la pratique d'activités sportives chez les jeunes et répond au défi lancé par le Gouvernement du Québec, celui de s’attaquer à la sédentarité.

Selon Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec : « Notre gymnase, c’est la ville. Notre programme d’entraînement, ce sont les trajets effectués lors de nos déplacements quotidiens. Nos Jeux olympiques, ce sont les jours où des milliers de personnes prennent part à une manifestation comme le Tour de l’Île de Montréal. En motivant ces milliers de participants à envahir les rues de la ville, nous les incitons également à adopter le vélo urbain pour des fins de transport ».

RETOUR INDEX:

Humour:  Accueil:
 
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez sur le logo:


 
 

Hit-Parade








annuaire