C'est  l'arrivée  tant  attendue  du  printemps...


20 mars.  5h30am et 11 secondes



 


Le printemps et la nature

Un équinoxe est un point de l'orbite terrestre qui est atteint lorsque le Soleil est exactement au Zénith sur l'équateur terrestre.
L'équinoxe correspond aussi au point d'intersection de l'écliptique (trace de la trajectoire apparente du Soleil sur la sphère céleste) et de l'équateur terrestre.
Une année connaît deux équinoxes : le premier vers le 20 ou le 21 mars, le deuxième vers le 22 ou le 23 septembre. Par extension, les équinoxes désignent les jours de l'année pendant lesquels se produisent ces passages au zénith. Les dates des équinoxes sont liées par convention à celles du début du printemps et de l'automne.

Les dates des équinoxes peuvent être calculées sur le site de l'IMCCE. Attention toutefois ! Les dates indiquées sont en heures. Il convient donc d'ajouter le décalage horaire de votre fuseau (et l'éventuelle heure d'été) pour savoir la date et l'heure réelles dans votre pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km2), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de comté ou d’évêché, le pagus subsiste au Moyen Âge.
 


Mais les équinoxes (ainsi que les solstices) sont des phénomènes astronomiques indépendants des observateurs et il est intéressant de remarquer, exprimée en heures UTC ou UT pour rester universel, les variations de la date des équinoxes dans l'année civile depuis la création du calendrier grégorien (Le calendrier grégorien est le calendrier actuellement utilisé en Europe et dans une grande partie du reste du monde. Conçu par un collège de scientifiques sous la direction de Christophorus Clavius pour...) (1582). Cette variation est causée par la différence de durée entre l'année civile (365 ou 366 jours) et l'année tropique (Les tropiques sont la partie géographique du globe limitée en latitude par les deux tropiques : le tropique du Cancer dans l'hémisphère nord et le tropique du Capricorne dans l'hémisphère sud. Les noms de Cancer et Capricorne ont été attribués selon la position du...) (365,2422 jours environ).
L'équinoxe de printemps tombe le 19, 20 ou 21 mars. Aux 19e et 20e siècles, il est toujours tombé le 20 ou le 21 mars. Dans le passé, il est tombé le 19 mars 15 fois dans la deuxième moitié du 17ème siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années.

 Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge du...) et 5 fois à la fin du 18ème siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge du...).

 Il tombera de nouveau le 19 mars en 2044. Au 21e siècle, il ne tombera le 21 mars qu'en 2003 et 2007. Il faudra attendre 2102, pour qu'il retombe un 21 mars. L'équinoxe d'automne tombe le 21, 22, 23 ou 24 septembre. Il tombe en général le 22 ou le 23 septembre. Il tombera le 21 septembre en 2092 et ce sera la première fois depuis la création du calendrier grégorien (Le calendrier grégorien est le calendrier actuellement utilisé en Europe et dans une grande partie du reste du monde. Conçu par un collège de scientifiques sous la direction de Christophorus Clavius pour...). Cela se reproduira en 2096, puis il faudra attendre l'année 2464 pour qu'il tombe de nouveau le 21 septembre. Il est tombé un 24 septembre 2 fois au tout début du 19ème siècle et 8 fois au début du 20ème; il tombera de nouveau à cette date en 2303 et ce sera la dernière fois.

Sous les feuillus, avant que les feuilles des arbres n'interrompent la lumière du soleil, 
la strate herbacée connaît son optimum de développement
Le printemps est en zone tempérée la saison des giboulées. Il est caractérisé par une alternance de pluies et de journées ensoleillées, et de la fonte des neiges. Cette fonte survient plus rapidement en plaine qu'en montagne. Aussi il est fréquent que les habitations et les champs situés près des cours d'eau soient inondés durant la nouvelle saison en raison du sol gorgé d'eau. Aux États-Unis, en Nouvelle-Angleterre, le printemps est appelé «saison de la boue».
Selon la durée et la rigueur des hivers dans les différents pays tempérés, on assiste (de mi-mars à fin avril et même en mai dans les pays à hiver rigoureux comme au Canada) à un réveil de la nature. Les arbres, dépouillés de leurs feuilles au cours de l'automne, revivent sous l'effet des températures clémentes, des pluies fréquentes et du soleil un peu plus présent que durant la mauvaise saison. La sève descendue dans le tronc des arbres remonte, les bourgeons, restés fermés durant tout l'hiver, s'ouvrent et de nouvelles feuilles d'un vert tendre font leur apparition, grandissent et s'élargissent jusqu'à atteindre leur taille normale selon l'espèce. Elles garderont cette taille mais seront d'un vert plus foncé durant l'été. C'est le moment ou les oiseaux migrateurs reviennent et où ceux qui hivernaient se réveillent.
Certains arbres fruitiers (pommiers, cerisiers...) signalent leur activité en premier lieu par l'apparition de fleurs (blanches, roses, mauves...) puis ces fleurs tombent ou sont emportées par le vent pour laisser place à de jeunes feuilles.
Les prairies et les champs sont souvent recouverts de fleurs et d'une herbe jeune et neuve, un plaisir pour le bétail libéré de son régime au foin durant l'hiver.
 
Dans la culture 
 Le printemps est souvent associé à la « saison des amours » et à la jeunesse. 
 Dans le langage courant, on parle de printemps pour signifier l'âge : « Elle fête ses 22 printemps. » 
 Norouz, fête traditionnelle iranienne célébrant le nouvel an du calendrier iranien (premier jour du printemps). 
 Le nettoyage de printemps 
 'Hag HaAviv (la fête du printemps, plutôt traduite par fête du blé chez les Karaïtes) 
 
Place au temps doux! Le paysage se transforme au fil des semaines. La neige fond, le fleuve Saint-Laurent se libère de ses glaces, les rivières bouillonnent, les chutes se gorgent d'eau, les bourgeons éclatent et rapidement les arbres sont en fleurs. Voilà, c'est le printemps. Et toute la nature se donne en spectacle!
Le Québec au printemps, c'est...
Les joies du temps des sucres 

Printemps ou premier temps
Le printemps s'écrivait au XIIIe siècle printans, mot composé de prins et tans, du latin primus tempus : c'est le premier temps, c'est à dire la première saison. On trouve aussi l'expression tens prin. Le mot prin désigne le début, le commencement : 
el prin d'esté, c'est le début de l'été 
Le latin primus se retrouve dans le qualificatif prime, employé dans certaines expressions comme la prime jeunesse. Ces mots latins se retrouvent dans l'expression anglaise prime-time que le monde français de la téloche, qui singe tout ce qui vient d'outre-Atlantique, a repris pour désigner une émission de début de soirée. 

De la même origine, printanier désigne ce qui concerne le printemps. 

Le printemps a remplacé l'ancien français primevere (variante premevaire, primevoire). Ce mot vient de la forme latine tardive prima vera, construite d'après la locution primo vere : au début du printemps. L'italien, l'espagnol et le portugais ont conservé cette origine pour désigner le printemps : primavera.

En français, on a conservé ce mot pour désigner la fleur de primevoire, parce qu'elle fleurit au début du printemps. Elle porte aujourd'hui le nom de primevère. Ne peut on trouver plus beau symbole pour fêter le début du printemps ? 

Le nom latin (botanique) de cette fleur est primula. C'est aussi le terme utilisé en italien, en espagnol (prímula). 

Le latin utilisait ver (génitif : veris), d'où l'adjectif vernalis : printanier qui a donné en français vernal. Ce terme s'emploie surtout dans le domaine de l'astronomie : le point vernal, c'est l'équinoxe de printemps. 
ver sacrum, c'est la consécration du printemps. 

Chez les Romains, l'équinoxe ne désignait pas le début du printemps mais le milieu de la saison : le printemps romain commençait donc vers le 8 février.
 
L'allemand utilise Frühling composé à partir de früh (tôt, de bonne heure) : ce terme est l'équivalent allemand de prime. 
L'anglais est plus poétique : springtime (autrefois springing time) formé à partir de spring : la source, du verbe to spring : bondir, jaillir. On emploie spring pour désigner aussi bien la source que le printemps : 
springwater, c'est l'eau de source
spring flowers, ce sont les fleurs printanières. 

Ce terme a remplacé le mot lent (de lengthening days : allongement des jours) qui désigne aujourd'hui le carême (période qui s'étend du mercredi des cendres à Pâques)
deux expressions :
to spring in the existence : naître (surgir dans la vie)
to have spring fever : être amoureux (avoir la fièvre du printemps) 

Elle court, elle court, la fièvre du printemps...Elle chante, elle chante, la rivière insolente... 

Dès que débute le dégel, la sève des érables se met à monter. Rendez-vous dans l'une de nos cabanes à sucre pour déguster un repas à la mode d'antan dans une atmosphère rustique et chaleureuse. Goûtez à la tire sur la neige et aux desserts au sirop d'érable… Sachez profiter des plaisirs sucrés des érablières!
Le spectacle unique des oiseaux migrateurs
Les oies des neiges et les bernaches du Canada reviennent du sud par dizaines de milliers. Leurs haltes de prédilection? Les berges du fleuve Saint-Laurent, en particulier à la hauteur de Baie-du-Febvre, ainsi qu'à Cap-Tourmente et Montmagny. Courez-y, c'est un tableau absolument fascinant!
Ski, surf et soleil
La neige fond, mais elle continue d'offrir des conditions de choix aux skieurs et aux surfeurs, qui peuvent dévaler les pentes sous un soleil éclatant jusqu'à la fin avril. Ah! le ski de printemps, quel bonheur!

L'exubérance urbaine
Les terrasses des villes sont bondées. Après plusieurs mois d'hiver, les Québécois savent profiter des rayons du soleil! C'est aussi le temps de parcourir les boutiques pour découvrir les nouvelles collections des designers, de faire un saut au musée et de terminer la journée avec un pique-nique sous un lilas en fleurs ou encore dans un grand restaurant. Comme toujours au Québec, l'heure est à la fête!
Des descentes de rivières époustouflantes 

Gonflées par les crues saisonnières, les rivières sont en furie. Venez pratiquer le rafting dans un cadre naturel spectaculaire. Défis hauts en couleur et émotions fortes garantis!

Du plein air et encore du plein air
Les journées de plus en plus chaudes invitent à la randonnée pédestre, à l'équitation, à la pêche, au vélo ainsi qu'à une foule d'activités dans les régions du Québec. La nature est en constante évolution… Une splendeur!
 
Le printemps est arrivé dans notre jardin : les arbres bourgeonnent ... 
les crocus sortent de terre... les forsythias sont en fleurs... 
Que la nouvelle saison commence !!!


La débacle

C'est le printemps... C'est le temps des sucre....

En caravane, allons à ma cabane, oh! et oh!
On est jamais de trop pour goûter au sirop,
Pour goûter au sirop...d'érable.
(petite comptine que j'ai appris à l'école en 4e année)

"Historique du printemps"
 Printemps ou le premier temps

C'est l'équinoxe de printemps : le jour où nous sommes tous égaux devant le soleil : la durée du jour est égale à la durée de la nuit sur tous les points de notre Terre! C'est le jour de l'égalité! 
      
              Le printemps s'écrivait au XIIIe siècle printans, mot composé de prins et tans, du latin primus tempus : c'est le premier temps, c'est à dire la première saison. On trouve aussi l'expression tens prin. 
Le mot prin désigne le début, le commencement : 
el prin d'esté, c'est le début de l'été 

         Le latin primus se retrouve dans le qualificatif prime, employé dans certaines expressions comme la prime jeunesse. Ces mots latins se retrouvent dans l'expression anglaise prime-time que le monde français de la téloche, qui singe tout ce qui vient d'outre-Atlantique, a repris pour désigner une émission de début de soirée. 
         De la même origine, printanier désigne ce qui concerne le printemps. 
cette saison commençant autrefois l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et suivant l'hiver. 

Elle se caractérise par un radoucissement du temps, la fonte des neiges, le bourgeonnement et la floraison des plantes, le réveil des animaux hibernants et le retour de certains animaux migrateurs.
 

           
Le printemps et la nature 
Le printemps est la saison des giboulées, une alternance de pluies et de journées ensoleillées, et de la fonte des neiges. Cette fonte survient plus rapidement en plaine qu'en montagne. Aussi il est fréquent que les habitations et les champs situés près des cours d'eau soient inondés durant la nouvelle saison en raison du sol gorgé d'eau. Aux États-Unis, en Nouvelle-Angleterre, le printemps est appelé «saison de la boue». 

Selon la durée et la rigueur des hivers dans les différents pays tempérés, on assiste au printemps (de mi-mars à fin avril et même en mai dans les pays à hiver rigoureux comme au Canada) à un réveil de la nature. Les arbres, dépouillés de leurs feuilles au cours de l'automne, revivent sous l'effet des températures clémentes, des pluies fréquentes et du soleil un peu plus présent que durant la mauvaise saison. La sève descendue dans le tronc des arbres remonte, les bourgeons, restés fermés durant tout l'hiver, s'ouvrent et de nouvelles feuilles d'un vert tendre font leur apparition, grandissent et s'élargissent jusqu'à atteindre leur taille normale selon l'espèce. Elles garderont cette taille mais seront d'un vert plus foncé durant l'été. 

Certains arbres fruitiers (pommiers, cerisiers...) signalent leur activité en premier lieu par l'apparition de fleurs (blanches, roses, mauves...) puis ces fleurs tombent ou sont emportées par le vent pour laisser place à de jeunes feuilles. 

Les prairies et les champs sont souvent recouverts de fleurs et d'une herbe jeune et neuve, un plaisir pour le bétail libéré de son régime au foin durant l'hiver. 


La saison des sucres
Le printemps c'est avant tout la saison des sucres et de la fête
dans les Cabane à Sucre. Un arbre, l'érable à sucre produit
au printemps une sève abondante avec laquelle un délicieux sucre
est produit par évaporation. 
Depuis les temps les plus reculés, les Amérindiens récoltaient
l'eau d'érable. Cette eau était versée dans des pots de terre.
L'eau s'évaporait et laissait place à ce que nous appelons le sirop d'érable.
Le sirop était utilisé tel quel pour agrémenter la cuisson de la viande,
des fèves et du mais.
Si le sirop était laissé plus longtemps sur le feu,
il produisait un sucre épais appelé tire d'érable.
On pouvait le déguster après qu'il ait été versé sur un banc de neige
fraîche ou il se solidifiait.  Les coureurs de bois qui partaient hiverner
dans des postes de traite au milieu de contrées sauvages et lointaines
achetaient aux indiens, en plus des fourrures, des barils de sucre et en produisaient souvent eux même pour augmenter leurs revenus et
agrémenter leur repas. De nos jours les techniques de production se sont modernisées les cônes d'écorces ont fait place à des seaux
(appelées chaudière) puis à des systèmes de tuyauteries sophistiqués
qui collectent l'eau sans efforts. Les pots de terre ont étés remplacés
par des évaporateurs industriels qui peuvent traiter de grosses
quantités de sèves en peu de temps. L'ingéniosité des acériculteurs a
permis de diversifier la gamme de produits fabriqués à partir de
l'eau d'érable. On trouve du beurre d'érable, délicieux sur une
tartine de pain chaud, des bonbons et confiseries de toute
sorte et toute une gamme de produits merveilleux. 

Les oiseaux se remettent à chanter,
les arbres se couvrent de bourgeons,
l'air devient plus doux...
Serait-ce le printemps ?

Voici le soleil nouveau
Le ciel est bleu mon coeur est chaud
Dans le lilas chante l'oiseau
Et chanterons l'amour bientôt
Le ciel est bleu mon coeur est chaud
Adieu automne adieu hiver
Dans le souffle tiède de l'air
Est revenu le gai printemps
Voici le soleil tout nouveau
Le ciel est bleu mon coeur est chaud.


Oh! les beaux jours!
Au printemps, les oies des neiges et les bernaches du Canada signalent bruyamment dans le ciel leur retour du Sud par de majestueuses
formations. Leurs haltes de prédilection demeurent les berges du fleuve Saint-Laurent, à la hauteur de Cap-Tourmente, de Montmagny et
aussi de Baie-du-Febvre, et celles de la rivière des Outaouais,
à Plaisance.
C'est l'occasion rêvée pour aller admirer le spectacle des chutes gorgées
d'eau ou pour tenter la descente d'une rivière gonflée par les crues
saisonnières. En ville, les cafés ouvrent leurs terrasses aux passants
assoiffés de rayons de soleil et les parcs publics résonnent des jeux
animés des enfants, offrant aux amoureux leurs parterres verdoyants
et l'ombre parfumée des lilas en fleurs



Voici le soleil nouveau
Le ciel est bleu mon coeur est chaud
Dans le lilas chante l'oiseau
Et chanterons l'amour bientôt
Le ciel est bleu mon coeur est chaud
Adieu automne adieu hiver
Dans le souffle tiède de l'air
Est revenu le gai printemps
Voici le soleil tout nouveau
Le ciel est bleu mon coeur est chaud.

Oh! les beaux jours!
Au printemps, les oies des neiges et les bernaches du Canada signalent bruyamment dans le ciel leur retour du Sud par de majestueuses
formations. Leurs haltes de prédilection demeurent les berges du fleuve Saint-Laurent, à la hauteur de Cap-Tourmente, de Montmagny et
aussi de Baie-du-Febvre, et celles de la rivière des Outaouais,
à Plaisance.

C'est l'occasion rêvée pour aller admirer le spectacle des chutes gorgées
d'eau ou pour tenter la descente d'une rivière gonflée par les crues
saisonnières. En ville, les cafés ouvrent leurs terrasses aux passants
assoiffés de rayons de soleil et les parcs publics résonnent des jeux
animés des enfants, offrant aux amoureux leurs parterres verdoyants
et l'ombre parfumée des lilas en fleurs.

Au printemps, la glace éveille un appétit tout neuf, fait éclore
la gourmandise avec des envies de fraîcheur ensoleillée.
La santé se mesure à l'amour du matin et du printemps.
Ecrivain américain  [ Henry David Thoreau ]

 "Petites Pensées"

Il faut toujours un hiver pour bercer un printemps.
[ Anonyme ]

  On ne force pas une fleur à s'ouvrir, mais on peut favoriser son éclosion en ne lui cachant pas le soleil.
 [ Anonyme ]

  Etant donné la facilité avec laquelle le soleil fait sortir les gens de
chez eux, on est amené à penser que l'énergie solaire pourrait faire
fonctionner à peu près n'importe quoi.
 [ Anonyme ]

  Il y a des pluies de printemps délicieuses où le ciel a l'air
de pleurer de joie.
Ecrivain français  [ Paul-Jean Toulet ]

  C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore.
Ecrivain français (Nobel de littérature 1921)  [ Anatole France ]

  L'automne est une mutation, l'hiver une lutte, le printemps
un épanouissement.
 [ Anonyme ]

  Le printemps s'annonce toujours rempli de promesses... sans jamais
nous mentir, sans jamais défaillir.
Ecrivain québécois  [ Michel Bouthot ]

  Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme.
Poète français  [ Albert Samain ]

L'automne est le printemps de l'hiver.
[Henri de Toulouse-Lautrec]

 Amour et les fleurs ne durent qu'un printemps.
[Pierre de Ronsard] 

L'autre côté de la vie c'est le printemps, il y fait Dieu comme il fait soleil sur nos printemps de la terre.
[Didier Decoin]

 Les filles sont jolies Dès que le printemps est là.
[Hugues Aufray]

 Les brefs étés ont souvent des printemps précoces.
[William Shakespeare]
 
Printemps et hirondelle 
      
Une hirondelle ne fait pas le printemps
         il n'y a pas de conséquence à tirer d'un seul exemple : il ne suffit pas de constater un élément significatif pour qu'on puisse en tirer une conclusion générale.

 C'est le proverbe le plus célèbre quand on évoque le printemps! 
La primevère et l'hirondelle sont les deux symboles du printemps! 
   Les hirondelles migrent en Afrique en septembre-octobre et reviennent en mars-avril. 

Voici deux dictons concernant l'hirondelle :
l'hirondelle aux champs,
amène joie et printemps.

hirondelle volant haut, 
le temps sera beau,
hirondelle volant bas,
bientôt il pleuvra.

  Très souvent, les dictons populaires ne correspondent pas à une réalité scientifique. Mais celui-ci est juste! Pourquoi? tout simplement parce que les hirondelles se nourissent d'insectes et ce sont les insectes qui volent haut quand le temps est beau et volent bas quand il va pleuvoir. 



C'est le temps des amours


C'est le temps des labours....


C'est le temps des semences....

"Hymne au printemps"
(chanson de Félix Leclerc)

L'HYMNE AU PRINTEMPS
paroles et musique: Félix Leclerc
Les blés sont mûrs et la terre est mouillée,
Les grands labours dorment sous la gelée.
L'oiseau si beau, hier, s'est envolé;
La porte est close sur le jardin fané...
Comme un vieux râteau oublié
Sous la neige je vais hiverner,
Photos d'enfants qui courent dans les champs
Seront mes seules joies pour passer le temps;
Mes cabanes d'oiseaux sont vidées,
Le vent pleure dans ma cheminée
Mais dans mon coeur je vais composer
L'hymne au printemps pour celle qui m'a quitté.
Quand mon amie viendra par la rivière,
Au mois de mai, après le dur hiver,
Je sortirai, bras nus, dans la lumière
Et lui dirai le salut de la terre...
Vois, les fleurs ont recommencé,
Dans l'étable crient les nouveaux-nés,
Viens voir la vieille barrière rouillée
Endimanchée de toiles d'araignée:
Les bourgeons sortent de la mort,
Papillons ont des manteaux d'or,
Près du ruisseau sont alignées les fées
Et les crapauds chantent la liberté (bis)
(figure sur l'album Le p'tit bonheur - Philips 838 459-2)


C'est le printemps. Deux gars sur un banc discutent:
- Regarde c'est superbe . Tout sort de terre, tout revit.
- Déconne pas, j'ai enterré ma belle-mère cette semaine...

Pour entendre la chanson "C'est le réveil de la nature"
aller à cette adresse:
http://gauterdo.com/ref/rr/reveil.rural.html
Le réveil rural

     (cloches)     

Refrain
C'est le réveil de la nature
Tout va revivre au grand soleil
Oh ! la minute libre et pure
De la campagne à son réveil
Autour de toi l'instant proclame
L'amour, la foi, la liberté
Ô fils du sol ouvre ton âme
Comme tes yeux à la beauté.

- 1 -
Vois l'aube au ciel s'élargir en aurore
Pour chasser l'ombre au pied des monts lointains
Et de la ferme ensommeillée encore
Entends le coq chanter dans le matin.

- 2 - (Non chanté ici)
Dieu t'associe à sa gloire plénière
Il t'a choisi, semeur, pour attester
Son oeuvre éparse à travers la matière
Car ton labeur nourrit l'humanité.

Poème d'Alfred Des Rochers
Mis en musique par Oscar O'Brien
Interprètes: Albert Viau et choeur (1939) 

Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison commençant autrefois l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et suivant l'hiver. Elle se caractérise par un radoucissement du temps, la fonte des neiges, le bourgeonnement et la floraison des plantes, le réveil des animaux hibernants et le retour de certains animaux migrateurs.

Du point de vue astronomique, l'équinoxe de printemps (le 20 mars dans l'hémisphère nord et le 22 septembre dans l'hémisphère sud) devrait marquer le milieu du printemps (si l'on se fonde sur l'angle du soleil et l'insolation), et le solstice d'été (le 21 juin dans l'hémisphère nord et le 21 décembre dans l'hémisphère sud, c'est-a-dire le moment ou le soleil est au plus haut) le milieu de l'été. Mais les températures journalières n'augmentent de façon marquée que plusieurs semaines après le 7 février (début astronomique théorique du printemps), la terre et la mer mettant un certain temps à se réchauffer.
Par conséquent, en météorologie, le printemps commence conventionnellement le 1er mars dans l'hémisphère nord et le 1er septembre dans l'hémisphère sud.

 Calendrier grégorien, calendrier solaire occidental et calendrier iranien.
Suivant le cycle des saisons, le printemps correspond dans l'usage courant aux mois de mars, avril et mai (dans l'hémisphère nord d'où il est issu) et aux mois de septembre, octobre, novembre dans l'hémisphère sud.
Dans le calendrier iranien, le premier jour du printemps, norouz est le premier jour de l'année. La fête est célébrée par certaines communautés le 21 mars, et par d'autres le jour de l'équinoxe vernal, qui a lieu le 20, 21 ou 22 mars.
En Australie et en Nouvelle-Zélande, le début du printemps officiel est le 1er septembre, en accord avec le printemps météorologique de l'hémisphère sud.

Calendrier chinois 
Dans ce calendrier luni-solaire, le printemps commence vers début février et se termine vers fin avril. La fête du printemps y coïncide avec le nouvel an : c'est le début des semences et d'une fête de deux semaines. Ce décalage d'un mois et demi environ par rapport à l'Europe continentale est dû au fait que les équinoxes et solstices se situent à mi-saison.
On retrouve ce décalage notamment dans les calendriers traditionnels celtiques ou scandinaves.

L'amour au printemps
Doucement enfouie sous la dûne,
La hutte du chasseur attend
Nos amours timides à la lune,
Unis dans la chaleur du printemps.
Pour cet amour, nuls sifflements
De cartouches, de cries, de frayeurs
D'oiseaux de la côte,seulement
Les vibrations émues de nos coeurs.
Nos corps, se bercent des murmures
Du vent, jaloux de nos caresses,
Nos ombres dessinent un ballet qui rassure
Et glissent dans un élan d'ivresse.
Laissant la place qu'au désir,
Ma longue chevelure défaite
Par l'étreinte passionnel, unie
Nos âmes en une rivière de diamants
Dean

Voir "Poêmes"
Le temps des amours
Le printemps
 


 

RETOUR INDEX:

 Mars  // Accueil
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez sur le logo:


 
 

Hit-Parade