12 Mars:

Journée du Commonwealth en Angleterre


Reine Elizabeth 11 et son époux le Prince Phillip

Commonwealth:
Le Commonwealth des nations
Dynastie     Maison de Windsor
Nom de naissance     Elizabeth Alexandra Mary
Date de naissance     21 avril 1926 (90 ans)
Lieu de naissance     Mayfair (Londres, Royaume-Uni)
Père     George VI
Mère     Elizabeth Bowes-Lyon
Conjoint     Philip Mountbatten, duc d'Édimbourg
Enfants:     Charles, prince de Galles
Anne, princesse royale
Andrew, duc d'York
Edward, comte de Wessex
Héritier     Charles (depuis 1952)
Religion     anglicane
Résidence     Palais de Buckingham
Château de Windsor
Sandringham House
Elle est connue successivement sous les titres de :

    21 avril 1926 : Son Altesse royale la princesse Élisabeth d'Yorkb
    11 décembre 1936 : Son Altesse royale la princesse Élisabeth
    20 novembre 1947 : Son Altesse royale la princesse Élisabeth, duchesse d’Édimbourg
    6 février 1952 : Sa Majesté la reine

La reine Elizabeth II, doyenne des monarques du monde entier, a battu lundi un nouveau record en célébrant son jubilé de saphir qui marque ses 65 ans sur le trône d'Angleterre.

À 25 ans seulement, Elizabeth II devenait la reine du Royaume Uni et des autres royaumes du Commonwealth. Soixante-cinq ans plus tard, «the queen» est toujours sur le trône de Buckingham Palace,
 et s'illustre comme étant la doyenne des monarques britanniques. En l'honneur de ses 65 ans de règne, le 6 février, elle fêtera donc son jubilé de saphir.


Belle photo du couple royale

Sa famille

Nom de naissance     Charles Philip Arthur George1
Naissance     14 novembre 1948 (69 ans)
Palais de Buckingham Londres (Royaume-Uni)
Conjoints     Diana Spencer (1981-1996)
Camilla Shand (depuis 2005)
Enfants     William, duc de Cambridge
Henry de Galles
Résidence     Clarence House
Highgrove (résidence estivale)
Religion     Anglicanisme

Andrew d'York, né Andrew Albert Christian Edward, le 19 février 1960, est un membre de la famille royale britannique. Wikipédia
Naissance : 19 février 1960 (57 ans), Londres, Royaume-Uni
Taille : 1,83 m
Épouse : Sarah Ferguson (m. 1986–1996)
Dynastie : Maison de Windsor
Enfants : Beatrice d'York, Eugenie d'York

La princesse Anne, princesse royale est née le 15 août 1950. Elle est membre de la famille royale britannique.
Naissance : 15 août 1950 (66 ans), Clarence House, St. James's, Royaume-Uni
Époux : Timothy Laurence (m. 1992), Mark Phillips (m. 1973–1992)
Enfants : Zara Phillips, Peter Phillips
Livre : What is Punishment for and How Does it Relate to the Concept of Community?: The Rede Lecture, 1990
Grands-Parents : Elizabeth Bowes-Lyon, George VI, Alice de Battenberg, André de Grèce

Le prince Édouard du Royaume-Uni, comte de Wessex, est un membre de la famille royale britannique. Il est le fils de la reine Élisabeth II et du prince Philippe, duc d'Édimbourg.
Naissance : 10 mars 1964 (52 ans), Palais de Buckingham, Londres, Royaume-Uni
Taille : 1,83 m
Épouse : Sophie Rhys-Jones (m. 1999)
Enfants : Louise Mountbatten-Windsor, James Mountbatten-Windsor


Elisabeth II entourée de ses petits-enfants et arrières petits-enfants


Installée sur les genoux de son arrière-grand-mère dans une petite robe fleurie, la princesse Charlotte, 11 mois, fait ainsi son premier portrait officiel avec la reine. Son grand frère, le prince George, est lui déjà rodé à l’exercice puisqu’il a posé pour une série de portraits inédits rendus public le 20 avril 2016 avec sa « Gan Gan« , son père, leprince William, et son grand-père, le prince Charles.

À leurs côtés, cousins, cousines, oncles et tantes se sont retrouvés pour un portrait sans précédent dans l’histoire du règne de la souveraine. À gauche de la reine, Mia Tindall, deux ans, la fille deZara et Mike Tindall -Zara est la fille de la princesse Anne-, tient, visiblement ravie, le sac d’Elisabeth II. On imagine déjà les cousins Mia et George être les plus espiègles de tous.

Derrière la reine, entourant le prince George, Savannah, cinq ans, etIsla Phillips, trois ans, les filles de Peter Phillips et de son épouse Autumn -Peter est le frère de Zara et le premier petit-fils de la reine. Les deux derniers petits-enfants d’Elisabeth II, James, vicomte de Severn, huit ans, et sa soeur lady Louise, douze ans -les enfants duprince Edward et de Sophie de Wessex.

Famille Royale


Charles, Andrew, Anne, Edward

Aucune cérémonie de prévue

S'il est de coutume de commémorer ce genre de date historique au travers de moult festivités, cette année, Elizabeth II en a décidé autrement. Dans les colonnes du quotidien britannique The Telegraph, Dickie Arbiter, l'ancien attaché de presse de la souveraine, a rapporté qu'il était «important de comprendre que, pour la reine, cette date marque aussi l'anniversaire du jour de la mort de son père». Rajoutant qu'elle a «toujours précisé que la longévité de son règne était une conséquence de la mort précoce de son père et qu'il ne s'agissait donc pas d'un jour de célébration».

Sa journée se résumera donc à «se rendre à l'église la veille du décès de son père [...] mais elle ne sortira pas». En 2015, sa Majesté affirmait que son record sur le trône britannique n'avait «pas été une chose à laquelle elle avait aspiré», rapportait alors le site de The Independant.

Après l'argent, l'or et le diamant

Le 6 février 1952, Elizabeth II succèdait à son père, le roi George VI, après son décès soudain à l'âge de 56 ans. La première date importante dans le règne de la reine a été inauguré en 1977, en l'honneur de ses 25 ans au pouvoir, date à laquelle elle reçut son jubilé d'argent. Vingt-cinq ans plus tard, en 2002, sa majesté célébrait son jubilé d'or et plus récemment, en 2012, son jubilé de diamant. Pour ces occasions, plusieurs événements avaient eu lieu, dont un défilé de 1000 embarcations venues du monde entier, à rames, à vapeur ou à voile, des kayaks, des bateaux pompiers, des yachts, des gondoles ou des navires militaires, qui avaient investi la Tamise sur plus de vingt kilomètres.


"Histoire"

Le terme de «Commonwealth» pourrait être rendu, en français, par l'expression «communauté de biens». Chez certains écrivains anglais du XVIIe siècle, il exprimait le concept d'une communauté politique organisée. Il désigna, en particulier, le régime de Cromwell en Angleterre (1649-1660). L'acception du terme s'est peu à peu élargie. Lors de la fédération des colonies d'Australie, en 1900, le titre officiel adopté fut celui de Commonwealth d'Australie. Puis, au fur et à mesure que les colonies britanniques accédaient au statut de partenaires libres et égaux du Royaume-Uni, elles formèrent le Commonwealth britannique des nations.  
  L'idée de cette association revient à lord Durham, gouverneur général des deux colonies des Haut-Canada et Bas-Canada, qui, en 1839, suggéra la création d'un Commonwealth afin d'éviter la sécession de ces colonies. C'est, dit-on, Lord Rosebery, Premier ministre de la reine Victoria, qui appela les nations autonomes, membres de l'Empire britannique, a Commonwealth of Nations. Et c'est le maréchal Jan Christiaan Smuts qui suggéra l'appellation de British Commonwealth of Nations, adoptée en 1917.  

La conférence impériale de 1926 définit le Commonwealth britannique des nations, définition précisée et rendue officielle par le statut de Westminster en 1931. Après la Seconde Guerre mondiale, avec l'accession à l'indépendance des nations d'Asie, d'Afrique ou d'ailleurs, le mot britannique fut rayé et la dénomination officielle devint Commonwealth of Nations.  
  Une institution unique

Ce n'est ni une confédération d'États, ni une union sous un seul monarque, car, parmi les États membres, certains sont des républiques. D'autre part, le Commonwealth ne possède pas de Constitution écrite, pas d'appareil administratif commun. Il ne représente ni une alliance ni un bloc; nul traité ne lie ses membres. Ces derniers mènent leur propre politique étrangère et peuvent rester neutres dans un conflit où un ou plusieurs d'entre eux seraient engagés.  
  
C'est donc la souplesse de son organisation qui fait l'originalité et la puissance du Commonwealth, qui comprend 46 États indépendants souverains, un État associé et quelques territoires. Trois membres — Nauru, Tuvalu et Saint-Vincent — ont un statut spécial. Tous les pays du Commonwealth reconnaissent la reine Élisabeth II comme chef du Commonwealth.
 

Angleterre
Institutions politiques :

Officiellement, le Royaume Uni est une démocratie parlementaire sur laquelle s'exerce la domination symbolique de la reine Elisabeth 2. A cet égard, elle doit nommer le premier ministre du pays et lui demander de constituer son gouvernement. Le premier ministre est le chef de file du parti majoritaire à la Chambre des Communes, chambre élue au suffrage universel direct pour 5 ans. Actuellement, le premier ministre est Tony Blair le leader du parti travailliste. Classiquement s'opposent en Angleterre les travaillistes ( la "gauche" anglaise ) et les conservateurs ( la "droite" anglaise).

La chambre des communes, composée de 659 membres, forme avec la Chambre des Lords, des pairs nommés à vie et dont la charge est héréditaire, le Parlement.

Rappelons que l'Angleterre appartient au Commonwealth, une communauté de pays qui reconnaissent la reine d'Angleterre comme pouvoir symbolique. Le Commonwealth a longtemps réuni les colonies anglaises et aujourd'hui encore certains pays en sont encore membres, à l'instar de l'Australie.


Les Jeux olympiques d'été de 2012 (Jeux de la XXXe Olympiade de l'ère moderne) auront lieu du 27 juillet au 12 août 2012 à Londres (voir les lieux d'accueil). Londres sera la première ville à accueillir les Jeux olympiques modernes trois fois après ceux de 1908 et de 1948.
 
La ville de Londres a été élue parmi cinq villes candidates lors de la 117e session du Comité international olympique (CIO), le 6 juillet 2005 à Singapour. Sebastian Coe était le chef du comité de candidature et est le président du Comité organisant les Jeux olympiques et les Jeux
Au 15 juillet 2003, date limite de clôture des candidatures, neuf villes se déclarent candidates à l'organisation des Jeux olympiques de 2012 : La Havane, Istanbul, Leipzig, Londres, Madrid, Moscou, New York, Paris et Rio de Janeiro.


Histoire :

Après une période de domination romaine, la Grande Bretagne subit les invasions barbares des Angles et des Saxons au 5ème siècle ap. J.C. Il faudra attendre l'invasion française de Guillaume le Conquérant ( 1066 ) et surtout le début du règne des Plantagenêt ( 1154 ) pour que le royaume se structure. Au 14ème siècle se déroule la célèbre guerre de Cent ans qui oppose Anglais et Français. En 1640 la guerre civile éclate et Cromwell arrive au pouvoir. Progressivement, le Royaume Uni prend forme : l'Angleterre et le Pays de Galles se réunissent en 1542, l'Ecosse s'y joint en 1707 ( Grande Bretagne ), et enfin l'Irlande en 1801. Ces unions permettent à l'Angleterre de compenser la perte de ses 13 colonies américaines en 1786. Mais ces unions seront remises en cause par l'Irlande en 1921 qui sort du Commonwealth, et plus récemment par le Pays de Galles et l'Ecosse qui depuis 1998 possèdent un Parlement local et une partie du pouvoir exécutif ( principe de dévolution ).

Géographie :
superficie, géographie physique

Le Royaume Uni se compose d'une île principale, la Grande Bretagne, de l'Irlande du nord-est et d'une multitude de petites îles. La Grande Bretagne ( 223 000 km2 ) est occupée pour deux tiers par l'Angleterre et pour le reste par le Pays de Galles et l'Ecosse. Un quart de l'île est recouverte de montagnes avec de forts contrastes entre le nord et le sud. Grosso modo, au nord-ouest d'une ligne Plymouth-Newcastle, se situent les highlands, les hautes terres de l'Ecosse, du Pays de Galles et du nord de l'Angleterre. Au sud-est de cette ligne se trouvent les lawlands, une vaste plaine marécageuse terminée par des falaises de craie.

Démographie

La population actuelle du Royaume Uni est estimé à 59 millions d'habitants contre 60 millions pour la France. Mais du fait de sa moindre superficie, 241 000 km2 contre 550 000 km2, sa densité est double et atteint 223 habitants au km2. Cette population nombreuse est liée à une natalité qui est restée longtemps forte mais qui aujourd'hui a chuté avec un taux d'accroissement naturel de 0,35 qui n'assure plus le renouvellement des générations. Ce faible taux permet une stabilisation de la population, mais une population qui vieillit : on compte 16 % de plus de 64 ans et moins de 19 % de moins de 15 ans. De plus l'immigration en provenance des anciennes colonies, après avoir été très intense ( les groupes d'immigrés représentent 2,4 millions de personnes ), s'essouffle et les départs vers l'étranger étaient supérieurs en 1995 aux arrivées au Royaume Uni. La tendance semble s'inverser de nouveau depuis cette date.

Climat

La Grande Bretagne se situe en zone tempérée océanique, ce qui lui confère un climat humide et doux. L'amplitude thermique est assez faible puisqu'il fait en moyenne 8°C l'hiver et 16°C l'été avec de fortes variations régionales. Les températures minimales sont en janvier avec 4°C tandis que le mois de juillet connaît des maximales à 22°C. Les précipitations sont abondantes avec des moyennes qui varient de 912 mm à 1500 mm par an entre l'Angleterre et l'Ecosse. La pluviométrie est forte l'été et atteint son maximum au mois de novembre. Le temps est très instable et les poussées de vents ( helm dans la région des lacs ) peuvent être très violentes et compromettre la navigation en mer. Cette instabilité est le fait de la rencontre de masses d'air froid d'origine polaire et de masses d'air tropical qui rivalisent pour se partager le ciel anglais.

La neige est peu présente du fait de la douceur de ce climat océanique. On en trouve seulement sur les plus hauts sommets écossais. Quant aux gelées, elles peuvent être tenaces dans l'intérieur du pays alors qu'elle n'excède pas 2 à 3 mois dans les régions côtières.


Le Big Ben

Villes

Le royaume Uni est un pays profondément urbain avec près de 90 % de la population qui habitent en ville. En tête du réseau urbain se trouve Londres et ses 6,7 millions d'habitants, puis Birmingham avec près d' 1 millions d'âmes. Suivent une multitude de villes autour de 700 000 habitants parmi lesquelles Liverpool, Leeds, Glasgow, Sheffield et Manchester. La trame urbaine du Royaume Uni est pour partie héritée de la trame romaine mise en place au premier siècle ap. J.C. Elle a explosé au 18ème siècle lors de la révolution des enclosures qui a chassé les paysans de la campagne pour aller les faire travailler dans les usines des villes et permettre ainsi le décollage industriel du Royaume Uni. Le principale problème de l'urbanisme anglais tient du fait qu'il a créé des quartiers pauvres très inhospitaliers et des quartiers riches. Les réformes actuelles tentent de réduire les déséquilibres.

Santé :
espérance de vie, système de santé

Pour obtenir une protection sociale en Angleterre, il faut s'inscrire auprès du Département de Sécurité Sociale ( DSS ) qui vous délivrera un numéro de sécurité sociale. Les soins publics sont gratuits en Angleterre sauf les dentistes et les ophtalmologistes. Il est simplement nécessaire de s'inscrire auprès du médecin le plus proche de votre domicile. La médecine privée est hors de prix. Votre assurance maternité-maladie-décès sera gérée par la Caisse des français à l'étranger. Pour plus d'informations, vous pouvez prendre contact surplace avec le Dispensaire français de Londres qui assure des soins bon marché.

Rappelons que l'espérance de vie en Angleterre est sensiblement la même qu'en France puisqu'elle est de 77 ans.

Société, cultures :
jours fériés

Les fêtes légales au Royaume Uni sont les suivantes : le Jour de l'an, le 2 janvier en Ecosse, le Vendredi saint (Good Friday), le lundi de Pâques ( Easter Monday ), le 1er lundi de mai ( May Day Holiday ), le dernier lundi de mai ( Spring Bank Holiday ), le dernier lundi d'août ( Late Summer Bank Holiday ), Noël et le 26 décembre ( Boxing Day ).

-religion

En Grande Bretagne, 70 % des croyants sont protestants et 10 % sont catholiques, surtout du fait de l'Irlande. On trouve aussi beaucoup de musulmans et d'hindouistes issus des anciennes colonies britanniques d'Inde et du Pakistan.

cuisine

En Angleterre la nourriture fait moins l'objet d'un culte qu'en France. Le petit déjeuner est le repas majeur de la journée avec un mélange sucré ( pan cakes, muffins, toasts…), salé ( œuf, bacon, saucisses…) qui donne de l'énergie pour toute la matinée. Le repas de midi est plus frugal, et se compose souvent de sandwiches. Le soir, la table est dressée vers 19 heures et la charcuterie et les puddings tiennent la dragée haute à tous les convives.

Mode de vie, mœurs, langues

La langue officielle de la Grande Bretagne est l'anglais. Il est pratiqué par 94 % de la population. D'autres langues subsistent toutefois : le gaélique qui depuis 1967 peut être utilisé dans les affaires publiques et la justice ( Welsh Language Act ) et dans l'éducation à égalité avec l'anglais. Le gallois serait pour sa part encore pratiqué par 500 000 personnes au Pays de Galles. Quant à l'Irlandais, 142 000 personnes assurent avoir des notions de cette langue. En signant la Charte européenne des langues régionales et minoritaires, l' Angleterre s'est engagé à respecter toutes les langues de Grande Bretagne.

criminalité

L'insécurité en Angleterre concerne surtout les anciennes villes industrielles du nord de l'Angleterre ( Birmingham, Leeds, Manchester…) et se concentre dans les anciens quartiers ouvriers. Les autres cités ne sont pas épargnés du fait de la ségrégation entre quartiers riches et pauvres. A Londres, les nuits sont chaudes et de nombreux junkies errent dans les rues autour de Soho pendant la nuit. Généralement il n'y a pas de problèmes mais l'ambiance peut être impressionnante. Notons que le racisme est moins présent en Angleterre qu'en France et qu'à cet égard, les différentes communautés vivent en bonne entente.

Formalités légales et informations pratiques :

Partir
Pour vous rendre en Angleterre il vous suffit de vous munir de votre carte d'identité ou de votre passeport. Vous pouvez emporter de l'argent mais il vous faut le déclarer si la somme excède

50 000 F. Vous n'avez pas besoin de vous munir d'une carte de séjour si vous restez moins de 6 mois en Angleterre. Pour le transport des animaux domestique il vous faudra vous plier à la législation britannique. Le certificat de bonne santé devra être complété par 6 mois de quarantaine de votre animal, période durant laquelle il sera à nouveau vacciné.

Administration

Une fois sur place les services de l'ambassade et du consulat français vous attendent. L'ambassade gère les relations entre la France et l'Angleterre, tandis que le consulat représente les Français en Angleterre. A ce titre, il exerce les fonctions notariales, militaires et d'état civil dont vous pouvez avoir besoin en Angleterre. Il est préférable de vous y rendre pour obtenir votre carte d'immatriculation consulaire. Celle-ci permet au consul d'intervenir plus vite pour vous en cas de besoin.

Pour voter depuis l'Angleterre, il suffit d'investir un mandataire en France qui habite dans votre commune de résidence. Vous pouvez également demander à voter en Angleterre pour certaines élections. Pour se faire il faut s'inscrire sur les listes du centre de vote du consulat de France en Angleterre.

Travailler

Pour travailler en Angleterre vous n'avez besoin ni d'immatriculation ni de permis de travail. Il n'est pas nécessaire non plus de vous procurez une carte de séjour si vous restez moins de 6 mois. Pour une durée supérieure, la carte de séjour est obligatoire et se retire au service de police local sur présentation du passeport et éventuellement d'un contrat de travail.

Pour trouver un travail, Londres est le pôle le plus attractif avec notamment les secteurs de l'informatique, des télécommunications, de la finance, mais aussi la restauration où les Français sont très prisés. Il faudra vous munir d'un C.V. en anglais, et éventuellement de lettres de références. La semaine de travail anglaise est en moyenne de 37,5 heures et les congés payés représentent 20 jours ouvrables. Soyez vigilant sur votre contrat de travail. Vérifiez que figurent l'identité des parties, la durée et le lieu du travail, les rémunérations, les frais de déplacements... Attention, il n'existe pas de salaire minimum en Angleterre.


Palais de Buckingham

Logement :

Du point de vue des loyers, Londres est une des capitales les plus chères d’Europe. Les loyers sont si onéreux que le partage de logements en location est très courant. De ce point de vue, il est plus facile de trouver un logement à la vente… qu’en location. A titre indicatif, sachez qu'un appartement de 60 m2 dans le centre de Londres se loue plus de 8 000 F par mois… Il devient dès lors souvent préférable de co-loger pour diviser le loyer. Si vous souhaitez acheter, vous pouvez acheter en leasehold, c'est à dire pour 99 ans ou acheter pour toujours (freehold), mais c'est plus onéreux.

Les Français se regroupent plutôt dans le quartier de South Kensington (là où se trouve le Consulat de France). Le bail est renouvelable tous les ans ou tous les 6 mois. Le renouvellement se fait de façon tacite. Les prises de courant électrique délivrent un voltage de 220 volts, 50 périodes. Il vous faudra un adaptateur si vous avez des appareils français (les prises de courant sont à trois fiches : deux fiches et une prise de terre).


Pont de Londres

Economie :
indicateurs

Après avoir été jusqu'au début du 20ème siècle la première puissance économique mondial, le Royaume est aujourd'hui une puissance moyenne comparable à la France. Son PIB est de 1223 milliards de dollars, soit un PIB par habitant de 20 730 dollars par an. Son taux de croissance de 2,1 % est légèrement inférieur à celui de la France mais son taux de chômage, à 6,4 % de la population est enviable. Seule ombre au tableau, une inflation de 2,7 % et une balance commerciale déficitaire : 314 106 millions de dollars d'importations contre 271 865 millions de dollars d'exportations. Mais il faut nuancer ces chiffres en fonction des secteurs d'activité.


Drapeau du Commonwealth

Fiscalité

Contrairement à la France, le prélèvement a lieu à la source. L'année fiscale débute en avril.

La fiscalité britannique est simple d'utilisation. Les trois tranches d'imposition sont moins nombreuses qu’en France et la tranche dans laquelle vous vous trouvez détermine vitre niveau d’imposition.
Si vous gagnez moins de 2500 livres votre taux d'imposition sera de 20 %. Si vous touchez entre 2501 et 23 700 livres vous paierez 25 % d'impôt. Au delà vous serez imposé à hauteur de 40 %. L'année fiscale commence le 6 avril.
Notons que les impôts locaux dépendent du logement et non de la ville. Il représente souvent
10 % du loyer du logement.
Pour savoir si vous devez payer l'impôt en France ou au Royaume Uni, il faut déterminer votre résidence fiscale qui dépend de votre foyer (famille), du lieu de travail et du lieu de séjour principal.
Sachez à ce sujet que la France et l’Angleterre ont passé une convention pour éviter la double imposition.

Industrie

Le secteur industriel représente 33 % du PIB et 25 % de la population des îles britanniques. Premier pays au monde a effectué sa Révolution industrielle, le Royaume Uni a toujours nourrit une tradition industriel et minière forte. De nombreuses crises ont affecté tour à tour les anciennes industries : la construction navale à Newcastle et Belfast, l'industrie cotonnière à Lancashire,… La sidérurgie a su se restructurer sur le littoral du pays de Galles et dans la région de Sheffield. Elle produit aujourd'hui près de 16 000 tonnes d'acier. L'industrie lainière reste très prégnante à Leeds, en Ecosse ( tweed ), tandis que l'aérospatiale se concentre surtout autour de Bristol.

Les industries nouvelles issues de la haute technologie sont le principal espoir de l'industrie britannique. Elles sont localisées sur les axes Londres-Bristol et Glasgow-Edimbourg ( circuits intégrés ).

Les mines demeurent un secteur d'avenir dans le premier pays minier d'Europe, grâce au pétrole et au gaz naturel. On recense 28 sites de gaz naturel et des centres pétroliers importants comme Piper et Frigg sur la Mer du Nord.

Agriculture

Au Royaume Uni, seulement 2,2 % de la population travaillent dans le secteur agricole et génèrent 1,5 % du PIB. Le visage de cette agriculture est celui d'une agriculture hautement mécanisée et concentrée. Traditionnellement on estime que 30 000 exploitations seulement produisent la majeure partie de la richesse agricole britannique, à l'exception de l'Irlande qui conserve une petite agriculture nombreuse. Les agriculteurs du Royaume Uni parviennent à assurer 57 % des besoins alimentaires du pays malgré la faiblesse des terres cultivables ( 55 % des terres en Angleterre et
20 % en Ecosse ).

L'élevage est la principale activité agricole puisqu'elle représente 52 % des revenus agricoles britanniques avec 29 millions d'ovins, 12 millions de bovins et 8 millions de porcins. Mais ce secteur a beaucoup souffert de la vache folle. Les cultures de blé, d'orge et de fruits et légumes représentent 40 % du revenu agricole, tandis que la forêt procure 7 millions de mètres cubes de bois par an. Notons aussi la spécialisation de l'Ecosse dans le Whisky ( 2,2 milliards de livres d'exportation par an ) et dans la pêche où elle représente les trois quarts des prises britanniques.

Services

Le secteur tertiaire représente la majorité de la richesse produite au Royaume Uni avec 67 % du PIB et 69 % de la population active. Une tradition financière fait du Royaume Uni un spécialiste du secteur bancaire et des assurances. Les télécommunications, les transports, la grande distribution et les chaînes de commerces ont assuré la réussite du tertiaire britannique. De plus, une mise en valeur du patrimoine touristique est à l'œuvre: paysages écossais, cités de York, ville universitaire de Cambridge, vallée de la Tamise, îles de Jersey…


Monnaie

La monnaie officielle de la Grande-Bretagne est la livre sterling. Cette unité monétaire se divise en 100 pence. En juillet 2001 une livre valait 10,76 francs, soit 1,64 euros. Une simple carte Visa vous permet de retirer de l'argent dans les distributeurs agréés et de régler directement vos achats dans la majorité des commerces.

Officiellement le système métrique s'applique en Angleterre depuis 1978, mais en réalité, la population compte toujours en yard. 1 yard équivaut à 0,914 mètre. Le voltage est de 240 V - 50 Hz et on trouve des adaptateurs dans les grands magasins

coût de la vie

L'Angleterre est chère, particulièrement Londres. Pour un célibataire, un budget de 15 000 F par mois semble nécessaire. Il faut compter qu'avec ce salaire, un célibataire dépensera 40 % de la somme pour se loger. Pour un couple avec 20 000 F par mois, 30 % de la somme sera consacrée au logement.

Communication :
moyen d'accès, télécommunications

Si vous souhaitez appeler la France depuis l'Angleterre, il vous faut composer le 00 33 suivi de l'indicatif régional sans le zéro. Ainsi pour appeler un correspondant à Paris, vous composerez le 00 33 1 et son numéro à 8 chiffres. Pour appeler l'Angleterre depuis la France il faut faire le 00 44, l'indicatif de la ville ( 0207 pour Londres ), puis le numéro à 7 chiffres de votre correspondant. Il vous est aussi possible d'envoyer des mails depuis les nombreux Internet cafés ou d'utiliser le Minitel et le 36 15 code France Monde, un service du ministère des Affaires étrangères facturés 1,01 F la minute et qui permet d'envoyer des messages à l'étranger.

Pour vous rendre en Angleterre, beaucoup de moyens de communication sont à votre disposition. Par les airs, vous pouvez emprunter les avions des compagnies Air UK, Aeberden Airways… Il existe aussi les ferries, avec les compagnies Sealink et Condor. Notons au passage que la compagnie London Launches propose des promenades sur la Tamise. Enfin vous pouvez utiliser l'Eurostar qui joint Paris à Londres en 3 heures.

Drapeau de l'Angleterre

Adoption: 1er janvier 1801
Le drapeau d’Angleterre représente la croix de saint Georges. La légende de saint Georges terrassant le dragon date XIIe siècle et il devint le saint patron de l’Angleterre au XIIIe siècle. Le drapeau, d’une proportion de 5:3, représente une croix rouge sur un fond blanc. L’usage de ce drapeau remonte à l’époque où les navires commerçants anglais naviguant en Méditerranée étaient protégés par Gênes, en échange d’un tribut annuel. Les bateaux portaient donc le drapeau de la ville, la croix rouge.

Poue des raisons de simplicité, le rouge étant une couleur facile à obtenir, à la fin du Moyen Age, l'Eglise, et les peintres religieux représentent la Sainte Croix ainsi, le rouge ayant l'avantage de signifier l'empire. Une croix rouge signifie donc le règne du Christ, ou du moins l'autorité de l'Eglise. Toutes les autres croix utilisées en héraldique, comme la croix de Savoie par exemple, sont donc des altérations de celle-ci. L'Angleterre ne pouvait bien sûr pas revendiquer moins.

Lorsque l’Angleterre et l’Écosse furent unifiées, le nouveau drapeau, l’Union Jack reprit la croix de saint
 

RETOUR INDEX:

 Calendrier  //   Accueil
 


 
 

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez sur le logo:



Hit-Parade