Quatre Papes et un tableau pour deux Canonisations
La présence du Pape émérite Benoît XVI confirmée

Célébration publique en présence du Pape François 1er.

Dimanche 27 Avril 2014 : Fête de la Canonisation du Pape Jean XXIII et du Pape Jean-Paul II.



Jean Paul 11

Jean XX111

Biographie
Liste de tous les papes
Ses  voyages
Album  de photos
Origine de la Garde Suisse
Benoit XVI: Sa biographie
Sa démission 2013
Galerie de photos
Ses voyages
Pape François 1er

"Rome verra un événement jamais advenu au cours de l'histoire: deux Papes vivants et deux Papes Saints.
J'imagine l'émotion de François et de Benoît": c'est en ces termes que Mgr  Andreatta confirme ce que la rumeur avait annoncé, à savoir la présence du Pape émérite Benoît XVI à la Canonisation de ses prédécesseurs Jean-Paul II et Jean XXIII, Dimanche prochain, 27 Avril, place Saint-Pierre.

Le directeur de L'Opera Romana Pellegrinaggi Mgr Liberio Andreatta, a annoncé cette nouvelle au cours d'une conférence de presse de présentation des Canonisations, mais le P. Lombardi précise que le Pape Benoît n'a pas confirmé sa présence: sa liberté reste totale.

Ce serait la deuxième fois, après le consistoire du 22 Février, que le Pape émérite participerait à une Célébration publique en présence du Pape François.

Un tableau avait anticipé la nouvelle. Il s'intitule: « Le jour des quatre Papes » il est dû à l’artiste italien de Faenza, Giuseppe Rava, spécialisé en illustrations à fonds historiques, sur une idée du journaliste romain Luciano Castro.

Le tableau reproduit au premier plan le Pape François et derrière lui les futurs Saints Angelo Roncalli et Karol Wojtyla comme des présences spirituelles.
On y voit aussi le Pape émérite Benoît XVI, dont la participation à la Cérémonie est maintenant confirmée.

Enfin, en bas du tableau figure une plaque en marbre sur laquelle est inscrite la phrase en latin: « 27 Avril 2014. Le jour des quatre Papes ».

« J’ai voulu rendre hommage aux deux Saints Papes mais aussi à ce grand événement religieux et médiatiques qui passera certainement à l’histoire, en le racontant à l’avance à travers une illustration picturale d’un grand réalisme », a expliqué Luciano Castro.
« Ce tableau a en effet été réalisé par l’excellent Giuseppe Rava dans un style bien connu des milieux journalistiques à la moitié du siècle dernier, par exemple pour les couvertures historiques dessinées de la Domenica del Corriere ».

Des reproductions artistiques de l’œuvre originale à tempera (format 49x34 cm) seront également réalisées.
Elles seront à tirage limité, numérotées et signées par l’auteur.
« J’enverrai les premières copies au Pape François et au Pape émérite Benoît XVI », a déclaré Luciano Castro, «  ainsi qu’aux deux Cardinaux qui furent les secrétaires particuliers des deux Papes bientôt Canonisés » : le Cardinal Loris Capovilla de Jean XXIII et le Cardinal Stanislas Dziwisz de Jean Paul II »”.


Et la passion pour la dignité de l'homme

Rome, 26 Avril 2014 (Zenit.org) Anita Bourdin

Le Pape émérite Benoît XVI a accueilli l’invitation du Pape François à participer à la Canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II, Dimanche, place Saint-Pierre, annonce P. Federico Lombardi.
Lors de la Célébration, une prière, en français, lue par Sœur Marie Simon-Pierre, demandera pour tous les gouvernants « la passion pour la dignité de l’homme ».

Il sera l’un des concélébrants, mais pas à l’autel. Sa place sera à gauche de l’autel avec les Cardinaux et les patriarches.
Quatre petits neveux du Pape Jean XXIII – famille Roncalli – participeront à la Célébration et porteront au Pape les reliques de leur grand-oncle, accompagnés du maire de la ville natale d’Angelo Giuseppe Roncalli, Sotto il Monte, dans la province de Bergame, et du président de la Fondation Jean XXIII.

Une nouvelle guérison à la prière de Jean-Paul II
Sœur Marie Simon-Pierre, dont la guérison par l’intercession de Jean-Paul II, de la maladie de parkinson, a été la guérison retenue pour la Béatification, en 2011, lira en français une intention de prière pendant la Célébration de Canonisation, comme l’indique le livre de la Célébration que l’on peut télécharger sur le site des Célébrations liturgiques pontificales.

Cette prière dit : « Par l’intercession de Saint Jean-Paul II, suscite toujours, ô Père, parmi les hommes de culture, de science et de gouvernement, la passion pour la dignité de l’homme, et fais qu’en chaque personne soit servi Jésus ressuscité et vivant. »

Récemment, le porte-parole de la Conférence des Évêques de France, Mgr Bernard Podvin, a fait état d’une nouvelle guérison en France par l’intercession de Jean-Paul II, à la Prière de Sœur Marie Simon-Pierre et de sa Communauté des Petites sœurs des maternités Catholiques.

Il s’agit, explique-t-il, d’un nouveau-né, atteint d'une grave malformation cardiaque, « libéré de ce mal, le deux Avril dernier, date anniversaire de l'entrée dans la vie du Bienheureux Jean-Paul II ».
Il précise que « ses jeunes parents s'étaient confiés à la Sœur (Marie Simon-Pierre, ndlr) et à sa Communauté qui avaient prié le Pape polonais à l'intention du bébé ! »

« Busca la Paz »
Floribeth Mora Diaz, cette mère de famille du Costa Rica, guérie par l'intercession de Jean Paul II d’un anévrisme cérébral, et dont la guérison a été retenue pour la Canonisation, apportera les reliques de Jean-Paul II au Pape François. Nous avons publié son témoignage, donné à Rome, il y a deux jours.

Au terme de la célébration de Canonisation, le Pape François saluera les quelque 90 délégations sur le parvis de Saint-Pierre, et on pas dans la Basilique comme c’est la coutume.

Différentes musiques accompagneront ce moment spécial, dont une chanson d’un jeune italo-argentin, Odino Faccia, composée sur des paroles de Jean-Paul II sur le thème de la paix, intitulée, en espagnol : « Cherche la paix », « Busca la paz ».
Le prix Nobel de la paix (1980) argentin Adolfo Perez Esquivel a nommé Odino Faccia comme « ambassadeur de paix », en raison de cette chanson désormais bien connue en Amérique latine.

La délégation française sera conduite par le Premier ministre M. Manuel Valls.
Le Pape devrait ensuite faire le tour de la place pour saluer la foule.
Après les Canonisations, la vénération des deux nouveaux Saints sera possible en la Basilique Saint-Pierre jusqu'à 22h.

Lundi, 28 avril, à 10h, le Cardinal Angelo Comastri, archiprêtre de la Basilique vaticane, présidera une Messe d’action de grâce pour la Canonisation de Jean-Paul II, à Saint-Pierre, accompagnée par le chœur de Cracovie, et pour les Polonais.
Une Messe d’action de grâce sera célébrée en l’église romaine de San Carlo al Corso en action de grâce pour la Canonisation de Jean XXIII.

La Formule de Canonisation que prononcera le Pape François
L'autorité du Pape est engagée

Rome, 26 avril 2014 (Zenit.org) Anita Bourdin

La formule de Canonisation que le Pape François prononcera, en réponse à la triple demande (signe de la Solennité de l'acte, une demande simple suffit pour les Béatifications) du Cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, au début de la Messe de ce 27 Avril, Dimanche de la Miséricorde Divine, indique la triple autorité engagée par la Canonisation: celle du Christ, celle des Apôtres Pierre et Paul et celle du Pape lui-même.


Le Pape proclamera en effet ceci, en latin, "au Nom de la Sainte et Indivisible Trinité":

"Ad honorem Sanctæ et Individuæ Trinitatis,
ad exaltationem fidei catholicæ et vitæ christianæ incrementum,
auctoritate Domini nostri Iesu Christi, beatorum Apostolorum Petri et Pauli ac Nostra,
matura deliberatione præhabitaet divina ope sæpius implorata, ac de plurimorum fratrum Nostrorum consilio,
Beatos
Ioannem XXIII et Ioannem Paulum II Sanctos esse decernimus et definimus,
ac Sanctorum catalogo adscribimus, statuentes eos in universa Ecclesia
inter Sanctos pia devotione recoli debere. In nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti."

Ce qui pourrait se traduire ainsi:
« En l’honneur de la Très Sainte et indivisible Trinité, pour l’exaltation de la foi catholique et
la croissance de la vie chrétienne, par l’autorité de notre Seigneur Jésus Christ,
des saints Apôtres Pierre et Paul et la Nôtre, après avoir réfléchi longuement,
ayant imploré de nombreuses fois l’aide divine et ayant écouté l’avis de nombreux frères,
nous déclarons et définissons comme saints les bienheureux Jean XXIII et Jean-Paul II,
et nous les inscrivons au Livre des Saints, et nous établissons qu’ils soient honorés avec piété et dévotion
parmi les saints dans l’Église universelle.
Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. »

L'assemblée répond trois fois "Amen!"

Le Pape Jean-Paul II est inscrit au martyrologe romain au 22 Octobre, jour anniversaire de l'inauguration de son pontificat, en 1978, et le Pape Jean XXIII, au 3 juin, date anniversaire de sa "naissance au Ciel", en 1963.
Mais il est parfois, notamment à Rome, honoré dans le calendrier local au jour anniversaire de l'ouverture du Concile Vatican II, le 11 Octobre 1962.

Béatifications et canonisations

Articles détaillés : Liste des béatifications par Jean-Paul II et Liste des canonisations par Jean-Paul II.

Il a redonné une impulsion au culte des saints, en célébrant 1 338 béatifications et 482 canonisations dont 402 martyrs. Il réforme les exigences de la canonisation, en ne demandant qu'un miracle au lieu de deux pour canoniser. La volonté du Pape était de montrer l'universalité de la sainteté, le Concile Vatican II affirmant que tous les chrétiens étaient appelés à la sainteté. Jean-Paul II voulait donc revivifier la dévotion aux saints qui avait été un peu oubliée après le Concile Vatican II, la vie des saints étant souvent considérée comme exceptionnelle et éloignée de la réalité quotidienne. II a recherché par ces nombreuses béatifications et canonisations à démontrer que tous les catholiques étaient appelés à devenir des saints, et ceci quels que soient leurs pays, leurs cultures et leurs origines, montrant par là même l'universalité de l'Église. Ainsi il béatifia de nombreuses personnes, tant laïcs que prêtres et religieux, montrant que tous les états de vies, le mariage comme la vie religieuse, étaient des formes possibles de la sainteté.

Reconnaissance posthume

Béatification

Article détaillé : Processus de canonisation de Jean-Paul II.

Lors de ses funérailles présidées par le cardinal, doyen du collège cardinalice, Joseph Ratzinger, le 8 avril 2005, la foule avait scandé en italien « Santo subito! » « saint tout de suite », appuyant la demande par des calicots écrits en grandes lettres rouges.

Le cardinal Camillo Ruini, vicaire de l'évêque de Rome, demande que la cause de Jean-Paul II soit introduite sans attendre la fin du délai de 5 ans après sa mort. Le 13 mai 2005, seulement 41 jours après sa mort, le jour du 24e anniversaire de l’attentat accompli contre lui place Saint-Pierre (le 13 mai 1981) le pape Benoît XVI, élu le 19 avril, dispense la cause en béatification de Jean-Paul II du délai de cinq ans avant son ouverture.

Jean-Paul II avait lui-même ramené de trente ans (code de droit canonique de 1917) à cinq ans après la mort du candidat le délai requis pour l’ouverture d’une cause. Mais il avait aussi fait une exception à cette règle en autorisant, en 1999, l'ouverture du procès diocésain de Mère Teresa, deux ans seulement après sa mort. Antoine de Padoue a été canonisé un an après sa mort, mais depuis que le pape Sixte Quint a instauré, en 1588, la procédure moderne de canonisation, jamais aucune cause n’a été ouverte aussi vite.

Le postulateur de la cause en béatification de Jean-Paul II est Monseigneur Slawomir Oder. Début 2010, 271 cas de guérisons avaient été soumis aux autorités vaticanes chargées de l'authentification des miracles de Jean-Paul II. Le diagnostic de la maladie de Parkinson dont aurait été atteinte puis guérie une religieuse du diocèse d'Aix-en-Provence, Sœur Marie Simon-Pierre, restait à confirmer66.

Quelques théologiens sont opposés à ce processus de canonisation. En octobre 2007, onze théologiens parmi lesquels le jésuite espagnol Jose Maria Castillo et l'italien Giovanni Franzoni, ont relevé sept points d'opposition qui incluent les dernières considérations de Jean-Paul II sur la contraception et le rôle des femmes au sein de l'Église catholique. On relève également des critiques concernant la couverture des affaires de pédophilie de prêtres catholiques, les négociations financières opaques avec la banque Ambrosiano et les sanctions à l'encontre d'une centaine de théologiens catholiques68.

En novembre 2009, la congrégation pour les causes des saints valide « l'héroïcité des vertus » du défunt pape. Le 19 décembre 2009, le pape Benoît XVI a proclamé le décret reconnaissant son prédécesseur comme vénérable.

Le 14 janvier 2011, le Vatican annonce sa décision de béatifier Jean-Paul II. La béatification a lieu le 1er mai 2011, place saint Pierre, à l'occasion du dimanche de la divine miséricorde célébré par Benoît XVI devant plus d'un million de fidèles, parmi lesquels beaucoup de polonais72. Le cercueil de Jean-Paul II, retiré de la crypte vaticane le 29 avril 2011 pour être exposé au public dans le chœur principal de la basilique Saint-Pierre de Rome, est ré-inhumé, le 2 mai 2011, dans la chapelle Saint-Sébastien de cette basilique, à la place précédemment occupée par Innocent XI. La canonisation de Jean-Paul II aura lieu si une autre guérison miraculeuse, postérieure à la béatification, est authentifiée.

Autres reconnaissances

Avant son enterrement la crypte du Vatican recevait 1 000 visites par jour. Depuis, le chiffre approche des 2 000.

La place du Parvis-Notre-Dame de Paris s’appelle désormais « parvis Notre-Dame - place Jean-Paul-II » par décision du maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë76

Il en va de même pour le parvis des cathédrales de Metz, Nancy (visitées toutes les deux par le pape en 1988) et de Cambrai et celui de l'église Notre-Dame des Mineurs à Waziers. La place jouxtant la cathédrale d'Évry (qu'il avait visitée le 22 août 1997) initialement appelée « Clos de la Cathédrale » porte le nom de « Square Jean-Paul II ».

Une statue en bronze de 9 mètres de haut, du pape Jean-Paul II, a été offerte à la ville de Ploërmel, Morbihan, par l'artiste russe Zurab Tsereteli, nommé citoyen d'honneur de la ville. Cette œuvre d'art, installée au centre-ville, place Jean-Paul II, a été inaugurée le dimanche après-midi 10 décembre 2006 en présence de 2 000 personnes. La subvention du Conseil général du Morbihan pour ce monument a été annulée par le tribunal administratif de Rennes, à la suite d'un recours de membres de la Libre Pensée du Morbihan.

Une autre statue en bronze de 3 mètres et de 7 tonnes de Jean-Paul II a été érigée le 5 octobre 2011 sur le parvis de la basilique de Fourvière à Lyon en mémoire de son passage le 5 octobre 1986. Elle a été intégralement financée par le mécénat et la fondation Fourvière à hauteur de 200 000 €.

La maison où il se rendait d'habitude en été pour ses vacances, aux Combes d'Introd, en Vallée d'Aoste, est devenue aujourd'hui un musée. Elle témoigne de son amour pour la montagne, qu'il considérait être l'endroit idéal pour la réflexion et la prière.

À Nice, depuis le 23 octobre 2010 la place sise devant le monastère franciscain de Cimiez porte le nom de Jean-Paul II et est ornée d'un buste le représentant.

Divers

Le père Stanisław Dziwisz fut le secrétaire personnel de Jean-Paul II pendant tout son pontificat. Le pape le nomma en 1998 évêque et préfet adjoint de la maison pontificale, puis en septembre 2003 archevêque titulaire de San Leone en Calabre (diocèse qui n’existe plus).
La béatification du père
Jacques-Désiré Laval, né à Croth en Normandie, fut la première de Jean-Paul II. Il plaça son pontificat sous la protection de cet humble missionnaire.

Selon un article de
février 2002 du New York Post, Jean-Paul II a procédé personnellement à trois exorcismes pendant son pontificat. Le premier exorcisme qu’il a conduit a eu lieu en 1982 sur une femme qui se convulsait sur le sol. Le deuxième a eu lieu en septembre 2000 quand il a pratiqué le rite sur une femme de 19 ans qui était devenue furieuse sur la place Saint-Pierre. Un an plus tard, en septembre 2001, il a exorcisé une femme de 20 ans.

Jean-Paul II avait été
créé cardinal par le Pape Paul VI en 1967. À sa mort, il était donc le prélat le plus ancien ayant reçu la dignité cardinalice, aucun autre cardinal n’ayant alors autant d’ancienneté.

Le quotidien
le Monde, comme le faisait le Vatican au début du pontificat, écrit Jean Paul II, sans trait d’union. Il peut s’agir d’un latinisme, car le latin ne connaît pas le trait d’union, pas même lorsqu’il est employé par l’Église catholique d’aujourd’hui en tant que langue officielle.

Sans doute, lorsque les journaux titreront "Jean Paul 2 est mort", il paraîtra comme le duc de Guise, encore plus grand que vivant.

Jean XX111

Angelo Guiseppe Roncalli fut élu pape le 28 octobre 1958 sous le nom de Jean XXIII. Il convoqua le concile œcuménique du Vatican (1962-1965), appelé aussi concile Vatican II, dont il ne vit pas la fin car il mourut le 3 juin 1963, deux mois après avoir achevé l’encyclique Pacem in Terris. Béatifié par Jean-Paul II à l’occasion du Jubilé de l’an 2000, il est désormais le « bienheureux pape Jean XXIII » pour l’Église catholique. Sa fête a lieu le 11 octobre, jour de l’ouverture de Vatican II. Sa canonisation est prévue pour le 27 avril 2014. En Italie on lui donne le surnom affectueux de “Il Papa Buono” (“Le Bon Pape”).

Biographie
Liste de tous les papes
Ses  voyages
Album  de photos
Origine de la Garde Suisse 

Benoit XVI: Sa biographie
Sa démission 2013
Galerie de photos
Ses voyages
Pape François 1er

Retour Index:
Accueil    Mois d'avril


annuaire

Hit-Parade