Mariage princier de William et de Kate Middelton



Bio page1    //   bébé  

2016

Et dire que cela fait déjà 5 ans. Le 29 avril 2011, sous les yeux du monde entier, le prince William épousait Kate Middleton. Un véritable conte de fées qui a de quoi faire rêver plus d'une personne…
Surtout quand on sait à quel point le couple est heureux !

Cinq ans d'amour fou, une famille qui s'agrandit, des voyages, des cérémonies, des vacances aussi. Le tout sous l'oeil attentif des caméras et du public qui se passionne pour la vie du Duc et de la Duchesse de Cambridge.

Ce 29 avril, le prince William et Kate célèbrent leurs noces de bois, à savoir cinq ans de mariage.
L’occasion de feuilleter l’album de famille et de pointer quelques photos mémorables et des moments de complicité.
Évidemment, il n’y a pas d’effusions de sentiments, pas assez royalement correct, à peine quelques clichés surpris main dans la main mais il y a de la bonne humeur, des moments câlin avec les enfants, des éclats de rire…

2014

De retour de leur séjour en Australie et en Nouvelle-Zélande où Kate Middleton a fait sensation à chacune de ses apparitions, le duc et la duchesse de Cambridge ont retrouvé leur intimité avec le petit prince George . Mais ils seront de nouveau sous les feux des projecteurs dès ce mardi 29 avril. Kate et William fêteront en effet leurs trois ans de mariage !

Le duc de Cambridge a voulu marquer le coup en offrant un luxueux cadeau à sa femme. Selon Hollywood Life, le prince William aurait déboursé pas moins de 4000 euros pour faire plaisir à Kate Middleton. Il aurait ainsi acheté une montre d'un célèbre joaillier français surmontée d'un saphir... Une pierre de la même couleur donc que la somptueuse bague de fiançailles que Kate Middleton ne quitte jamais et qui appartenait à la princesse Diana. So romantic ! Le prince William n'a pas attendu la date d'anniversaire de son mariage avec Kate Middleton pour lui donner son cadeau. La jeune maman arborait en effet sa nouvelle montre lors de son voyage en Australie. Coïncidence ? Lady Di avait aussi offert une montre Cartier à son fils aîné pour l'un de ses anniversaires il y a de nombreuses années.


C'est l'un des événements phare de l'année 2011 : le mariage du Prince William et de Kate Middleton , qui sera la nouvelle princesse du Royaume. Le 29 avril 2011 à l'abbaye de Westminster, le Prince William, 28 ans et Kate, 29 ans, vont se dire oui ou plutôt "I do" devant près de deux mille convives et deux milliards de téléspectateurs de soixante-quatorze pays ! Retrouvez ici toutes les informations, au jour le jour, sur ce mariage princier qui va émouvoir l'Angleterre qui bénéficiera pour l'occasion d'un jour férié. Les invités, la robe de mariée tenue secrète autour de laquelle plane un grand enjeu, les gâteaux, la liste de mariage, le carrosse, le bal, la soirée, la musique, le baiser au balcon de Buckingham Palace... autant de détails attendus et scrutés ! Des préparatifs au jour J, suivez les pas de William et Kate, les futurs époux de la famille royale d'Angleterre.

Kate Middleton et Prince William: le mariage, vendredi 29 avril
 
Le compte-à-rebours peut être lancé. La date du mariage entre le prince William et Kate Middleton a été officiellement dévoilée. L’union des deux jeunes gens de 28 ans aura lieu le vendredi 29 avril 2011, a annoncé la famille royale. La cérémonie se déroulera en l'abbaye de Westminster, comme l’on s’y attendait ? Kate y a été vue en repérages il y a quelques jours. Alors que l’Angleterre est frappée par l’une des pires crises économiques de son histoire, Buckingham a cru bon de rappeler qu’en vertu du précédent fixé par l’union du prince et de la princesse de Galles en 1981 et celle de la princesse Elisabeth et du prince Philip en 1947, la famille royale allait payer pour le mariage qui s’annonce grandiose.
L’annonce des fiançailles de William et Miss Middleton a été officialisée il y a une semaine jour pour jour. C’est de Clarence House, la résidence du prince de Galles, père de William, qu’est parvenue la nouvelle qu’attendait l’Angleterre avec impatience : Kate et William se sont officiellement fiancés le mois dernier au Kenya. «Waity Katy» n'aura donc plus qu’à attendre quelques mois pour enfin se marier avec l'héritier de la Couronne britannique, second dans l’ordre de succession, après son père. Presque 30 ans jour pour jour après celui de Charles et Diana, célébré dans le faste et devant des centaines de millions de téléspectateurs dans le monde, le mariage de Kate et William devrait être le grand évènement magique de l’année 2011.
 



Kate Middleton

 Nationalité : Britannique
 Date de naissance : 09/01/1982
 Sexe : Femme
Sa biographie
Kate Middleton est aujourd'hui connue du monde entier pour être la fiancée du Prince William . Née en 1982, elle est l'aînée d'une famille comptant 3 enfants. Alors qu'il travaillait pour des compagnies aériennes, ses parents décident de créer leur propre entreprise de décoration, Party Pieces, en 1987, et deviennent millionnaires.
C'est lors de ses études universitaires au sein de l'Université de Saint Andrews, que Kate fait la rencontre du Prince William. Elle termine ses études en histoire de l'art et obtient son diplôme. Rapidement, elle fait la une des médias en tant que petite amie du Prince. Les paparazzis ne cessent de la suivre. Résultat, à partir du mois de février 2006, elle est constamment entourée d'agent de sécurité.
Après une rumeur sur de prétendus fiançailles, c'est celle d'une rupture entre les deux amoureux qui circulent en avril 2007. La rumeur vient se confirmer lorsque les deux parties déclarent dans la presse n'être plus que de bons amis. Malgré cela, Kate continue d'être présente lors de nombreux évènements mettant en scène la famille royale. Le couple se réconcilie et le 16 novembre 2010, le Prince William annonce officiellement ses fiançailles avec Kate Middleton. Le mariage étant prévu pour le 29 avril 2011.

Prince William
Nationalité : Britannique
 Date de naissance : 21/06/1982
 Sexe : Homme

Sa biographie
Fils aîné de Lady Diana et du Prince Charles, William est né le 21 juin 1982 à Londres. Actuel Prince de Galles, il est l'héritier du trône d'Angleterre.
Il a suivi une éducation dans différentes écoles britanniques et est diplômé de l'Université de Saint Andrews. A la fin de ses études, le Prince William s'engage dans l'armée. Il devient lieutenant dans la cavalerie. En 2008, il obtient ses "ailes" en terminant avec succès son entraînement au sein du College Cranwell de la Royal Air Force. L'année suivante, il fait son entrée en tant que lieutenant dans la Royal Air Force et devient pilote à temps plein au sein de The Search and Rescue Force, tout en prenant des cours pour piloter des hélicoptères. Une fois cet entraînement terminé en 2010, il rejoint la RAF Valley's Search and Rescue Training Unit, afin de devenir un pilote d'hélicoptère spécialisé dans les missions de recherches et de secours.

Côté vie privée, il fait la rencontre de Kate Middleton à l'université. Après plusieurs années de relations et une rupture, il annonce officiellement ses fiançailles avec la belle le 16 novembre 2010.
Cependant, Kate n'est pas que la fiancée du futur roi d'Angleterre. En 2006, elle obtient un poste d'assistante-acheteuse pour la chaîne de vêtements, Jigsaw.
 

Ce n’est pas parce que l’on a partagé la vie du Prince William ou de Kate Middleton que l’on est définitivement rayé de la scène. Leurs ex sont eux aussi invités au mariage.
Ils sont nombreux, de Paris Hilton à Cheryl Cole, à espérer décrocher le Saint-Graal qui les autorisera à assister au mariage du Prince William et Kate Middleton. Mais les listes sont bookées depuis des mois et celles et ceux qui n’ont pas reçu le carton qui les mènera à l’abbaye de Westminster peuvent laisser leurs tenues haute couture au placard.
Parmi les invités people confirmés, les Beckham et Sir Elton John comme vous le savez déjà, mais aussi Guy Ritchie, Rowan Atkinson (l’ex Mr Bean) ou encore Sir Clive Woodward, l’ancien entraineur de l’équipe nationale anglaise de rugby. Daniella Helayel, qui avait dessiné la robe de fiançailles de Kate, fait elle aussi partie des heureux élus. Mais ce n’est pas tout. Outre les amis qui les ont entourés lors de leurs enterrements de vie de garçon et de jeune fille, le Prince William et Kate Middleton ont décidé d’inviter leurs anciens petits amis à la cérémonie du 29 avril. Rupert Flinch, qui a entretenu une brève liaison avec Kate à St Andrews (avant qu’elle ne craque définitivement pour le prince) et Williem Marx, son ex à l’époque du lycée, feront partie des convives. Ils seront tous deux assis aux côtés d’une sacrée brochette de jolies filles, Isabella Anstruther-Gough-Calthorpe, Jecca Craig, Arabella Musgrave, Olivia Hunt et Davina Duckworth-Chad, toutes des ex de William. Quel tombeur !

Un mariage ouvert à tous ?
Pour honorer la mémoire de sa mère, «Princesse des cœurs» des Britanniques, le prince William aurait décidé d’autoriser l’accès de la cérémonie au public. «Kate et William aimeraient que leur mariage soit accessible à tous… Mais ils sont conscients de la situation économique actuelle.» Bien que l’abbaye ne puisse accueillir que deux mille personnes, les conseillers du prince ont assuré que des milliers d’anonymes pourraient se masser sur la place du Parlement et dans les rues avoisinantes.
Le Premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé qu’«un jour férié» pourrait être créé pour l’occasion, afin que son pays puisse jouir d’«un jour de fête nationale». «Si c'est en plein milieu de semaine, ce serait une très bonne idée d'avoir un jour férié, et même si c'est le week-end [...]. Je pense qu'il y aura une grande tentation d'avoir un jour férié, un jour national de célébration.» Touché par une telle ferveur, le futur couple princier s’est dit «reconnaissant», rappelant toutefois qu’une telle décision revenait au gouvernement.
Autre symbole, le prince William a offert à Kate, la bague de fiançailles de sa défunte mère. Assortie au bijou, Kate Middleton portait une robe bleue marine en jersey de soie, lors de la présentation officielle des fiancés. La jeune femme de 28 ans avait opté pour cette tenue dessinée par sa styliste préférée, Daniella Issa Helayel, qui a lancé une ligne de prêt-à-porter éponyme. D’après People, la future princesse envisagerait de lui confier la création de sa robe de mariée...
 
Selon le Daily Mail, Sir Elton John, le favori de la princesse Diana, a confié sur Radio 2 qu’il chanterait "probablement" pour la cérémonie. Il y a 13 ans, il avait ému l’assemblée lors des funérailles de Lady Di avec sa chanson Candle in the Wind. En outre, selon le site, le comte Spencer, accédant à la requête de William, offrira pour sa part un éloge émouvant sur sa défunte sœur, Diana. La fille de Spencer, Lady Kitty pourrait, quant à elle, être l’une des demoiselles d’honneur de la mariée. Une source proche de Kitty a confié au Daily Mail que selon la jeune fille "Charles Spencer et William ont un lien solide et il est très important pour William que sa mère soit, en quelque sorte, présente à son mariage." Selon ces mêmes sources, William a donné la bague de sa mère à sa future épouse
 

Une fête nationale
Prévu au printemps ou à l’été prochain, le mariage de William et Kate sera un évènement planétaire. Le Premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé qu’ «un jour férié» pourrait être créé pour l’occasion, afin que son pays puisse jouir d’«un jour de fête nationale». «Si c'est en plein milieu de semaine, ce serait une très bonne idée d'avoir un jour férié, et même si c'est le week-end [...]. Je pense qu'il y aura une grande tentation d'avoir un jour férié, un jour national de célébration.» Touché par une telle ferveur, le futur couple princier s’est dit «reconnaissant», rappelant toutefois qu’une telle décision revenait au gouvernement. La date devrait être annoncée dans les prochains jours, rapporte quant à lui le «Daily Mail». D’après le journal, le prince aurait fait pression pour que la cérémonie se déroule le plus tôt possible ?en mars ou avril-, mais ses proches lui auraient conseillé d’attendre l’été pour une météo plus clémente. «Il fera trop froid en mars, a confié une source. Ceci étant dit, Kate et le prince vont faire ce mariage à leur manière. Nous savons tous combien il est têtu…»
Pour honorer la mémoire de sa mère, Lady Diana devenue «Princesse des cœurs» des britanniques, le prince William aurait décidé d’autoriser l’accès de la cérémonie au public. «Kate et William aimeraient que leur mariage soit accessible à tous… Mais ils sont conscients de la situation économique actuelle.» Bien que l’abbaye ne puisse accueillir que deux mille personnes, les conseillers du prince ont assuré que des milliers d’anonymes pourraient se masser sur la place du Parlement et dans les rues avoisinantes.

Kate, l’incarnation de la simplicité
Dans l’ombre du prince William depuis sept ans, Kate Middleton n’envisage pas de changer de vie après son mariage. A l’annonce des fiançailles, la jeune femme était tout sourire dans une robe bleue marine en jersey de soie signée Daniella Issa Helayel, créatrice britannique qui a créée sa propre ligne de prêt-à-porter. Sans prétention aucune, la brunette de 28 ans aimerait confier la création de sa robe de mariée à la jeune styliste, rapporte «People». Photographe pour l’entreprise de son père «Party Pieces», elle devra néanmoins délaisser son travail pour répondre aux obligations royales. «Le prince William veut l’initier à ses engagements», a confié une porte-parole de Buckingham Palace. L’héritier au trône souhaiterait cependant préserver sa compagne du tourbillon médiatique qui avait causé tant de tort à sa mère lorsqu’elle a rejoint la famille royale. Quant au fait de fonder une famille, William a préféré couper court aux rumeurs: «Je pense que nous allons passer une étape à la fois, a-t-il déclaré mardi à la presse. Après notre mariage, nous envisageront d’avoir des enfants.» Seule certitude à ce jour: le mariage du couple sera à la hauteur du rêve…


Obama et Nicolas Sarkozy snobés par les mariés
Si on a longtemps pensé que le Président Nicolas Sarkozy serait invité, il semblerait qu'au final, il n'a pas eu cette chance. Pire, Barack Obama, le Président des États-Unis, aurait lui aussi été snobé, ainsi que sa femme qui se languissait pourtant d'assister à un mariage princier.
La pauvre Michelle Obama qui accompagnera son mari en Angleterre au mois de mai a encore de l'espoir et déclare : "Si je suis invitée, j'irais".
Pourtant, la première Dame doit se rendre à l'évidence, elle n'a pas été invitée et a peu de chances de l'être.
Pourquoi ? Parce que le mariage du Prince William n'est pas une affaire d'État ! En effet, le prince n'est pas l'héritier direct de la couronne, inutile donc de rameuter tous les pontes de la politique internationale.
Même si par exemple, Nicolas Sarkozy s'est toujours présenté comme un ami de l'Angleterre.
Cette cérémonie réunira en revanche nombres de têtes couronnées des royaumes d'Espagne, Suède ou des Pay-Bas, 60 dirigeants étrangers, 200 membres du gouvernement britannique dont le Premier ministre David Cameron, 30 représentants de l'armée triés sur le volet, 50 membres de la famille royale (sauf Sarah Fergusson écartée par la Reine), des amis du couple et des membres des associations parrainées par le Prince William.
Côté people, David et Victoria Beckham ont été invités, ainsi qu'Elton John. On raconte même que Kanye West est sur la liste, voilà qui flattera très certainement son égo.
Harry, le frère de William sera son témoin et viendra accompagné de son ex Chelsy Davy. Sept ex de William sont invitées, preuve que le futur marié n'est pas rancunier.
Kate Middleton, elle, sera accompagnée d'amis, de ses parents et de ses frères et sœurs.
Et pour tous ceux qui meurent d'envie de voir à quoi ressemblera la mariage de l'année, sachez qu'il  sera retransmis sur toutes les grandes chaines internationales le 29 avril.

Barack Obama, Nicolas Sarkozy et leurs épouses seront sûrement devant la télé...
 
Quand on pense en avoir fait le tour, il y a pourtant toujours une nouvelle information pour faire quotidiennement surface, à l'approche du mariage du prince William et de mademoiselle Catherine Middleton, le 29 avril en l'abbaye de Westminster.
 Alors que chacun des deux tourtereaux a bénéficié du même traitement le week-end dernier, avec deux soirées distinctes d'enterrement de vie de garçon/de jeune fille qui ont pu avoir lieu dans le plus opaque des secrets, la machine colossale des préparatifs, elle, ne connaît aucun temps mort : les carrosses sont bichonnés et astiqués pour être rutilants et opérationnels le jour J, quelle que soit la météo, les gâteaux de la noce qui trôneront sur la table du banquet offert à 600 convives par la reine Elizabeth en milieu de journée à Buckingham Palace après l'arrivée des jeunes mariés sont d'ores et déjà validés, avec l'aide précieuse de Kate Middleton, en cuisine les fourneaux royaux tournent déjà à plein régime, Londres se fait belle moyennant quelques dizaines de millions de livres que se partagent les contribuables, le contrat de mariage est entériné depuis la mi-février...
Et si l'un des mystères les plus convoités et les plus hermétiques concerne la robe que portera la mariée, on en apprend un peu sur la joaillerie qu'elle arborera. Tandis que Hello! Magazine se penche sur le problème du diadème qui ornera son port de princesse, il est question de l'alliance qu'elle portera. Elle et elle seule.
Car le prince William, lui, se soustraira à la tradition et ne portera pas d'alliance ! "Il n'y aura qu'une seule alliance, conformément aux volontés du couple", a laconiquement commenté le Palais Saint-James.
Celle qu'il passera au doigt de Kate, après avoir fait sensation en lui offrant la bague de sa regrettée mère Lady Diana pour leurs fiançailles, sera faite à partir d'un morceau d'or extrait des mines galloises, non loin de leur domicile conjugal à Anglesey, prélevé sur la réserve qui dort depuis des années dans les coffres de la reine Elizabeth et spécialement offert à cette fin par la monarque. D'après certaines sources, c'est au joaillier de la famille royale Harry Collins que revient l'honneur de fondre cette précieuse pépite pour en tirer l'anneau qui scellera l'union de William et Kate.
Pour l'heure, aucun détail n'est encore apparu sur le site officiel du mariage, qui multiplie depuis quelques heures les présentations des oeuvres caritatives auxquelles seront versés les dons demandés par le couple en guise de cadeaux de mariage, et les images de l'agitation en cuisine pour être dans les temps !
G.J.
 
Ce sera l’un des événements de l’année 2011. Le 29 avril prochain, le Prince William ? le fils aîné de Lady Diana et du Prince Charles ? épousera Kate Middleton en l’abbaye de Westminster. Et alors que de nombreuses rumeurs continuent à noircir les colonnes de la presse anglaise, les premiers détails officiels sur l’organisation de la cérémonie ont été communiqués.
Le jour du mariage, donc, précisent les services de la monarchie, et conformément aux vœux des deux amoureux, Miss Middleton se rendra à l’abbaye de Westminster en voiture et non en carrosse, ce qui était l’usage et peut s’expliquer par la recherche de simplicité des futurs époux. En chemin, elle empruntera des axes bien connus des touristes et devant des bâtiments prestigieux de la capitale anglaise : the Mall, House Guards Parade, Whitehall et Parliament Square. La cérémonie du mariage en tant que telle débutera à 11 heures, heure locale. Le doyen de l’abbaye conduira l’office, alors que le mariage sera célébré par Rowan Williams, l'archevêque de Canterbury, comme le veut la tradition. L’évêque angican de Londres, Richard Chartres, prononcera l'homélie.
Mari et femme, William et Kate prendront ensuite la direction de Buckingham Palace, cette fois-ci en carrosse. Après une courte ballade romantique et londonienne, que l’on imagine sous les vivats de la foule, les époux assisteront à une réception, sur l’invitation de la reine Elizabeth II. Seront présents des invités officiels ? l’on suppose de nombreux chefs d’Etats ?, ainsi que des proches des deux époux. Le père du marié, le Prince des Galles, donnera ensuite un diner privé, suivi d’une soirée dansante, toujours à Buckingham, «pour le couple, leurs amis proches et la famille», explique le communiqué de la maison royale. Ce sera à coup sûr, le bal le plus médiatique de ce début de troisième millénaire. Les autres détails seront communiqués à une date ultérieure, précise également la monarchie anglaise.

Parmi les premières personnalités conviées à l’Abbaye de Westminster le 29 avril prochain, le couple Beckham. «David a envoyé un texto à Wills dès qu’il a appris la nouvelle, et William lui a dit qu’il allait bientôt recevoir une invitation, a confié une source proche du couple royal au "Daily Mirror". David et Victoria sont à la fois ravis et impatients.» Depuis qu’ils ont fait équipe pour soutenir la candidature de l’Angleterre dans la course à l’organisation de la Coupe du Monde 2018 en mai dernier, le footballeur et le prince héritier sont devenus amis. La famille Beckham entretient pourtant depuis plusieurs années des rapports cordiaux avec la famille royale, que Victoria avait rencontré du temps des Spice Girl à la fin des années 1990. «Les Beckham ont envoyé une carte et des fleurs, et Victoria pense déjà à ses tenues», a ajouté l’indiscret.
Selon le "Daily Mail", le président Barack Obama et son épouse ne seraient en revanche pas conviés aux noces du prince William. D’après une source royale, le prince ne considèrerait pas ce mariage comme un «évènement diplomatique», compte tenu qu’il ne soit pas encore l’héritier du trône. La même source a expliqué que le mariage se voulait plus populaire dans l’esprit des jeunes fiancés. Malgré cela, un certain nombre de chefs d'Etat sont susceptibles d’assister à la cérémonie du 29 avril, y compris le président Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni. Mais la décision d'exclure le président américain de la fête est une rupture avec la tradition. Nancy Reagan avait assisté au mariage du Prince Charles et de Diana, en 1981 et a également reçu une invitation de la part du prince Andrew et de Sarah Ferguson en 1986. L’ex-Beatles Paul McCartney et Elton John ont quant à eux déjà accepté la précieuse invitation. Ce dernier a confirmé sa présence sur les ondes de Radio 2 la semaine dernière, en confiant qu’il allait sûrement chanter lors de la cérémonie. «Il est possible que je me produise dans la rue», a-t-il esquissé. Une performance scénique qui ferait écho aux funérailles de la princesse Diana en 1997, durant lesquelles la star avait entonné «Candle In The Wind».
Hormis la famille royale, le gotha et les personnalités, le prince William et sa fiancée souhaitent inviter une foule d’anonymes. «Ils pensent sérieusement à inviter des organismes de charité.  Ils veulent mélanger anonymes et célébrités», a confié une source au «Daily Mail». En décembre, le futur couple princier a rencontré plusieurs organisations caritatives pour distribuer des invitations. Engagé auprès d’une vingtaine d’associations ?notamment auprès des jeunes et des militaires-, William guiderait Kate dans son nouveau rôle. «Kate va s'habituer à ses fonctions royales avant de choisir la direction à prendre. Elle est très impliquée dans l'élaboration de la liste des invités.» Des soldats, des enfants malades ou des anciens toxicomanes devraient ainsi figurer parmi les quelques 2000 invités attendus. «Ils souhaitent vraiment convier des personnes issus de différents milieux de vie», a confirmé un courtisan. Des bénévoles du Royal Marsden Hospital de Londres, ainsi que des sans-abris du foyer de Centrepoint ?dans lequel Diana était impliquée- auraient déjà reçu une invitation. Un bel hommage à la Princesse des cœurs.

Sarah Ferguson, toujours duchesse d'York, n'est pas invitée au mariage
La duchesse déchue ne fait plus partie de la famille. Depuis longtemps diront certains ; officiellement à présent pourrait-on leur répondre. L’ex-femme du Prince Andrew, Sarah Ferguson, ne sera pas invitée au mariage du prince William et de Kate Middleton le 29 avril. La (toujours) duchesse d'York, épinglée pour avoir voulu «vendre» une rencontre avec son ex-mari l’an passé, a confirmé la nouvelle par le biais de son porte-parole au «Telegraph» de Londres. «Elle n'assistera pas au mariage. Elle n'a jamais pensé qu'elle serait invitée. Elle sera à l'étranger à ce moment», a-t-il dit, alors que quelque 2000 bristols sont partis - voir encadré - de Clarence House, la résidence officielle de Charles et de ses fils. Selon le quotidien britannique, l’ainé des garçons du Prince de Galles et de Diana aurait insisté pour que sa tante, amie poche de sa mère tragiquement disparue, soit invitée. Ses cousines, les princesses Beatrice et Eugenie, filles d’Andrew et Sarah, seront bien présentes, elles. En vain. Déclarée «Persona non grata» en l’abbaye de Westminster, cela sonne comme l’ultime sanction pour celle qui a tant embarrassé la famille royale.
Son dernier éclat en date aura achevé de la discréditer aux yeux de ces Anglais, qui adorent la détester. En mai 2010, piégée par le journal à sensation «News of the world», l'ancienne belle-fille de la reine Elizabeth avait accepté, sous l’œil d'une caméra cachée, une enveloppe de 500000 livres sterling (soit 560000 euros) pour mettre en relation un faux affairiste ? et vrai journaliste ? avec son ex-mari, Prince d’Angleterre, duc d’York, et émissaire spécial du gouvernement pour le commerce avec le Moyen-Orient et l’Asie. Celle que les Anglais surnomment familièrement «Fergie», s'était évidemment confondue en excuses, depuis les États-Unis, sa patrie d’adoption. Sarah se trouvait alors à Los Angeles, pour recevoir un prix pour son travail en faveur d'enfants défavorisés. Unanimement respectée pour son engagement, Fergie offrait dans le même temps l’image d’une charité bien ordonnée qui commençait par elle-même. Il fallait en faire un peu plus. Quelques jours plus tard, Sarah avait confié lors d’une interview vérité avec la prêtresse des talk-shows américains, Oprah Winfrey, que cette «grave erreur de jugement», était dû à son alcoolisme.

Mugs, vaisselles ou préservatifs, les cadeaux souvenirs du mariage du Prince William avec Kate Middleton n'en finissent plus de fleurir. Oui mais euh, sont-ils vraiment tous kitschs ?

Le statut royal des descendants de la Reine d'Angleterre leur confère certes un certain standing mais surtout une grosse tendance à pencher du côté kitsch du style. Il suffit de regarder les bibis qu'arbore fièrement Kate Middleton lors de ses déplacements publics pour en être définitivement convaincus oui.
Et justement, en ce moment, c'est vers elle et son fiancé, le prince William, que les yeux de la planète entière sont tournés. Pourtant, ils sont jeunes Will et Kate (respectivement 28 et 29 ans), ils sont beaux aussi, pour un peu on les verrait bien dans une version remasterisée british genre Buckingham Palace 90210. Alors quoi ? Faudrait-il en conclure que tout ce qui se rattache à la royauté prend tout de suite un arrière goût périmé ?
A en croire la vaisselle et les différents mugs qui sont réalisés pour commémorer le mariage tant attendu (qui se déroulera dans un mois tout rond, le 29 avril 2011), on se dit quand même que les Anglais ont de drôles de goûts... Enluminures à tous les étages, lettres dorées et bariolées, couleurs dégoulinantes de romantisme à l'eau de rose. On n'est pas dans un roman Harlequin, mais c'est presque comme si. En plus, la roturière qui épouse un éventuel futur roi, ça ferait un bon récit.
Bref, il semble quasiment impossible de dénicher des objets souvenirs pas trop moches, pas trop kitschs pour se rappeler plus tard du wedding of the year du prince William et de Kate Middleton. Too bad.
Seul le site zazzle.com propose des mugs et autres objets commémoratifs sui ne tombent pas tout à fait dans le kitsch facile. Plus sobres, plus stylisés, plus fun quoi... Mais on n'irait peut-être pas jusqu'à les acheter... 
Mariage du Prince William: la monnaie royale canadienne lance 2 pièces de collection
La Monnaie royale canadienne a dévoilé hier les deux pièces de collection qui ont été spécialement conçues afin de souligner le mariage du prince William et de Catherine Middleton.
La première est une pièce de 20 dollars faite en argent pur et ornée d'un cristal bleu saphir. On y retrouve une gravure qui représente les fiancés. 25.000 exemplaires de cette pièce seront produits et le prix demandé pour se la procurer est de 104,95 dollars canadiens.
La deuxième est une pièce de 25 cents en couleur plaquée nickel, qui reproduit une photographie du couple. Le tirage ne sera pas limité et le prix demandé est de 25,95 dollars canadiens.
Tous les détails concernant ces deux pièces sont publiés sur le site Internet de la Monnaie royale canadienne.
Plus tôt cette année, la Monnaie royale avait dévoilé les pièces créées en l'honneur des princes William et Harry ainsi que de leur père, le prince Charles. Il est prévu par ailleurs que la Monnaie royale canadienne lance d'autres pièces à thème royal lors des prochains mois. Certaines souligneront la visite du prince William et de sa nouvelle épouse en juillet 2011, alors que d'autres célébreront le Jubilé de diamant de la reine Elizabeth II au début de 2012.
Rappelons que le prince William doit se marier avec sa fiancée, Catherine Middleton, le 28 avril prochain à Londres, un évènement très attendu en Grande-Bretagne. Le couple doit par ailleurs visiter le Canada du 30 juin au 8 juillet 2011, avec des arrêts en Alberta, dans les Territoires du Nord-Ouest, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Québec et en Ontario.
 
Ce mois-ci sera couronné par le premier mariage princier de la famille royale d’Angleterre depuis 2005, date du mariage du Prince Charles et de Camilla Parker Bowles. Le mariage du fils aîné de Charles, le Prince William et de Kate Middleton aura lieu le 29 avril, sous l’œil bienveillant de tout le Royaume-Uni, mais les invités présents à cette grande occasion ont été triés sur le volet. Ceci signifie que le commun des mortels devra se replier sur le spectacle offert par d’autres attractions touristiques de Londres. Pendant que vous vous trouvez sur place, pourquoi ne pas aller payer une visite au fameux tower bridge et profiter de l’histoire passionnante anglaise… Kew Palace a récemment rouvert ses portes, après un programme de restauration majeur. Il est prêt à accueillir pendant la période estivale une abondance de touristes qui viendront explorer son association avec la famille royale. Jadis le refuge campagnard de la famille royale, le palais a ouvert ses portes au public pour la première fois en 2006 et est vite devenu l’une des attractions de Londres les plus prisées.
Le palais, dans sa quatrième version, qui subsiste aujourd’hui, a été construit en 1663. C’était la résidence préférée du roi George III qui aimait y passer le week-end en famille à la fin du 18ème siècle. Kew Palace est bourré d’objets et de meubles tous plus intéressants les uns que les autres ? notamment une maison de poupée fabriquée par les princesses Amelia et Augusta.
On peut découvrir les chambres intactes des princesses (non restaurées) au deuxième étage du palais. La chambre de la princesse Elizabeth ? restaurée dans toute sa splendeur ? se trouve au 1er étage.
Bien sûr, c’est également là que vous trouverez Kew Gardens, qui est devenu un centre important de recherche botanique, sous l’égide du prince de Galles, Frederick, père du roi George III.
Hampton Court Palace est une autre attraction célèbre de la capitale. Par beau temps, surtout ne manquez pas d’aller faire un tour dans les jardins paysagers et d’explorer le curieux labyrinthe de verdure. Son origine remonte aux années 1690 et ses allées mesurent au total plus d’un kilomètre et demi.
Le musée de cires de Madame Tussaud est l’une des attractions les plus fameuses de Londres. Dans le hall et l’antichambre de Kew Palace, vous trouverez un buste du roi George III : c’est une copie conforme de celui qui se trouve dans le célèbre musée de cires.

Le palais d’Eltham n’est peut-être pas aussi connu que ceux de Kensington et de Buckingham, mais il n’en a pas moins une histoire fascinante. Vous pouvez y apprécier son intérieur Art Déco qui remonte aux années 30 et imaginer le décor qui s’y trouvait quand le roi Henry VIII ? qui avait de nombreuses épouses ? y a grandi. Vous pourriez même prévoir d’emporter un pique-nique à déguster dans le superbe parc s’il fait beau.
Le calendrier d’Eltham Palace est très fourni, quelle que soit la période de l’année à laquelle vous vous y rendez. Les 18 et 19 juin, vous y découvrirez une Grande Joute Médiévale, tandis qu’en mai et en septembre, les foires Art Déco vous donneront l’occasion de chiner pour dénicher des objets des années 30.
Quel que soit votre programme à Londres et toute l’année ? fin avril, pour coïncider avec le mariage royal, ou plus tard dans l’année ? les palais de la capitale vous donnent maintes occasions de découvrir toute l’histoire de la monarchie britannique, dans le cadre d’une sortie intéressante qui plaira à toute la famille.

jeudi 7 avril 2011
A un mois de son mariage avec le Prince William, Kate Middleton a célébré ses derniers jours en de célibataire lors d'une soirée en petite comité.

Si le mariage du Prince William et de Kate Middleton s'annonce comme l'un des plus extravagants avec près de 2.000 invités, on ne peut pas en dire autant de leurs derniers jours en tant que célibataires. Tout comme le futur marié, qui a enterré sa vie de garçon le week-end dernier (lire notre news), Kate Middleton a opté pour une soirée minimaliste entre amies pour enterrer sa vie de jeune fille.
Organisé par sa petite sœur Pippa, qui sera également sa demoiselle d'honneur, l'enterrement de vie de jeune fille de Kate Middleton a eu lieu il y a quelques jours dans le plus grand des secrets, au domicile d'une amie proche de la future mariée.
"C'était une fête très minimaliste et discrète, qui a été faite en privé", a déclaré un proche de Kate Middleton au Daily Telegraph. "Tous les amis de Kate n'étaient pas là mais elle verra tous ses proches au cours des prochaines semaines et avant son mariage", qui aura lieu dans un mois jour pour jour, le 29 avril.
Selon plusieurs sources, la jeune femme de 29 ans avait notamment convié à sa petite sauterie Olivia Bleasdale, son ancienne colocataire à l'Université de Saint Andrews, Alicia Fox-Pitt, une amie d'enfance et ex petite amie du Prince Harry, ainsi que Rose Astor, la femme de Hugh van Cutsem, un ami proche du Prince William.


Mariage du Prince William et de Kate Middleton : le carrosse est avancé !
Tout comme Charles et Diana , le Prince William et Kate Middleton ont prévu de traverser la ville de Londres en carrosse, juste après la célébration de leur mariage , le 29 avril prochain : un mariage vraiment royal !
Le fameux carrosse qui conduira les jeunes mariés à travers la ville de Londres après que leur mariage ait été célébré à l’abbaye de Westminster a enfin été dévoilé ! Il s’agit d’un magnifique carrosse datant de 1902, construit pour le Roi Edward VII et qui sert habituellement à la Reine Elisabeth pour ses visites officielles, qui transportera William ainsi que Kate Middleton pour son premier jour en tant que princesse, jusqu’à Buckingham Palace.
Ce carrosse digne de celui de Cendrillon, ne se transformera certes pas en citrouille, mais ne sera utilisé ouvert seulement s’il fait beau. En revanche, dans le cas où la pluie s’invite à Londres le jour du mariage, les jeunes mariés emprunteront alors le carrosse couvert qui a transporté la princesse Diana lors de son mariage avec Charles, trente ans auparavant.
L’acheminement de la future mariée à l’église avec son père Michael Middleton se fera quant à lui en voiture, une sublime Rolls Royce Phantom VI, qui mènera la jeune Kate Middleton devant l’archevêque de Canterbury qui l’unira alors pour la vie avec le Prince William.

Mariage du Prince William et de Kate Middleton : la mariée fera son entrée dans l'abbaye de Westminster à 11 heures !
Entrée dans l'abbaye de Westminster
Ainsi, les quelques 1 900 convives invités à assiter à la cérémonie devront s'asseoir dans l'abbaye de Westminster deux heures et demi avant son commencement. C'est donc à 8h30 le matin que les premiers invités, dont les représentants des associations choisies par le jeune couple pour recevoir les dons, feront leur entrée.
Avant la famille du prince William , qui n'arrivera qu'entre 10h40 et 10h50, la mère de la mariée, Carole Middleton, arrivera par la grande porte, qui fera figure d'entrée VIP. La Reine Elizabeth II et le prince Philip fermeront le cortège dans lequel le marié sera accompagné de son témoin, son frère le prince Harry .
Enfin Kate Middleton , qui aura été conduite aux alentours de 10h30 devant la grande porte de l'abbaye, fera son entrée au bras de son père Michael à 11h00. Il se pourrait que la mariée arrive dans la même Rolls-Royce Phantom VI dans laquelle se trouvaient Charles et Camilla lorsqu'ils ont été attaqués par des étudiants en décembre dernier , à moins que la Reine ne leur prête l'un de ses modèles datant des années 50.
A noter que c'est lors de cette cérémonie que le monde connaîtra quel titre la Reine a décidé d'accorder au jeune couple.



 

Premier baiser public au balcon de Buckingham Palace
Le Palais vient de confirmer qu'après l'échange des sermonts, le prince William et Kate Middleton partiront pour une promenade romantique dans leur carrosse doré , précédés de la Garde royale à cheval, sur le célèbre Mall qui mène au Palais de Buckingham. Ils clôtureront cette journée publique vers 14h30 devant des dizaines de milliers de Britanniques avec le très attendu "Baiser du balcon", comme l'avaient fait trente ans plus tôt le Prince Charles et Diana Spencer .
Ensuite, les jeunes mariés se prêteront au jeu des photos à l'intérieur du Palais de Buckingham et en compagnie de ses 600 invités privilégiés qui auront droit de savourer champagne et petits fours. William et Kate assisteront ensuite depuis le balcon à un défilé aérien offert par le mémorial de l'aviation britannique.

D'Halifax à Victoria, en passant par Ottawa et Montréal, des milliers de Canadiens se sont levés très tôt, vendredi matin, pour suivre le mariage du prince William et de Kate Middleton.
L'archevêque de Canterbery, Rowan Williams, a déclaré vendredi le couple princier mari et femme à l'abbaye de Westminster, à Londres.
De nombreux Canadiens ont célébré l'événement dans une ambiance britannique, prenant leur petit déjeuner servi dans une porcelaine anglaise, tout en arborant chapeaux et robes dignes de la reine Elizabeth II.
Le mariage princier a notamment été célébré en Atlantique. Les lieutenants-gouverneurs du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard ont ouvert les portes de leurs résidences pour permettre aux gens de regarder la cérémonie sur écran géant vendredi matin.
À Fredericton, un petit déjeuner anglais a été servi dans un hôtel du centre-ville. À l'Île-du-Prince-Édouard, la population a également été conviée à déguster un immense gâteau de mariage.
À Halifax, près de 200 personnes se sont réunies pour l'événement à l'hôtel Atlantica, dans le centre-ville de la capitale, pour prendre le petit déjeuner anglais traditionnel, les yeux rivés aux écrans.
Un concours de chapeaux a été organisé. Les Néo-Écossais ont également levé leur verre de champagne en l'honneur des nouveaux mariés.
Montréal
Plus d'une centaine de personnes se sont réunies au pub Burgundy Lion, rue Notre-Dame Ouest, à Montréal, pour regarder la cérémonie. Elles ont pu discuter tout en prenant un déjeuner traditionnel anglais. 

Ontario
À Ottawa, une centaine d'invités, dont des membres de la Ligue monarchiste du Canada, se sont rassemblés pour suivre la retransmission de la cérémonie à l'hôtel Château Laurier, dès 5 h. D'autres résidents d'Ottawa n'ont pas hésité à changer leur horaire pour suivre l'événement en direct dans des bars, des restaurants et des hôtels de la région.
Un petit déjeuner dans la plus pure tradition britannique et beaucoup de chapeaux étaient au menu.
À l'hôtel Royal York de Toronto, des centaines de personnes se sont rassemblées pour célébrer le mariage princier. Elles ont applaudi chaleureusement à toutes les étapes de la cérémonie. Toutes disent qu'il s'agit d'un mariage porteur d'espoir pour la pérennité de la monarchie britannique.
Plusieurs d'entre elles se sont dites impatientes de voir la suite des célébrations.
À Sudbury, plus d'une centaine de personnes ont assisté au mariage devant un écran géant, à la caverne Science Nord.
Elles ont pu photographier l'écran géant et s'afficher au côté de photographies de taille réelle du nouveau couple. Certaines s'étaient levées à 2 h pour terminer la confection de leur chapeau britannique.
L'organisateur de l'événement, Guy Labine, rappelle que Sudbury et Science Nord ont accueilli la reine Elizabeth II en 1984, l'année de l'inauguration du musée. En 1991, le couple Charles et Diana avait également fait un arrêt au centre des sciences, en compagnie du prince William.
Alberta et Saskatchewan
Plusieurs Albertains ont suivi le mariage en direct à l'hôtel Château Louis, à Edmonton.
L'orchestre de la police d'Edmonton s'est rendu sur place pour jouer de la cornemuse. L'hymne national canadien a également été chanté.
Arborant leur plus belle tenue, près de 200 personnes ont aussi acheté un billet pour assister à la fête organisée à l'hôtel Saskatchewan, à Regina.
Victoria
La fièvre princière s'est rendue jusqu'en Colombie-Britannique. Près de 400 personnes ont réservé leur place dans trois salles de l'hôtel Empress, à Victoria, afin de regarder la retransmission de l'événement à la télévision.
L'administration de l'hôtel avait demandé aux invités d'arriver à 2 h et de revêtir une robe de chambre pour prendre un thé servi dans de la porcelaine anglaise.
Un mariage suivi jusque dans l'espace
Les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont adressé leurs voeux de bonheur au nouveau couple princier par la voie d'une vidéo.
Dans un message lu par Paolo Nespoli, Ron Garan et Cady Coleman, les astronautes ont indiqué qu'ils tenaient à s'associer aux 2 milliards de spectateurs qui auraient suivi la retransmission du mariage princier en direct, ce qui représente un tiers de la planète.
« Depuis l'espace, l'équipage de l'Expédition 27 de la Station spatiale internationale souhaite adresser ses félicitations et meilleurs voeux. Nous sommes tous en train de regarder et d'attendre », ont-ils souligné dans cette vidéo, qui est disponible sur le site de la NASA.
 
LONDRES - Il peut bien comporter les éléments d'un conte de fée, mais le mariage du prince William et de Kate Middleton a un prix bien réel.
Et parmi les éclats de joie au Royaume-Uni, certains Britanniques ont déploré qu'une telle extravagance soit inappropriée en période d'austérité.
Pour les milliers de nouveaux sans-emplois, les pauvres souffrant des coupes dans les programmes sociaux et les étudiants universitaires faisant face à une augmentation marquée des frais de scolarité, le coeur n'est pas à la célébration.
Le couple et les organisateurs ont dit à maintes reprises être conscients de la situation économique difficile.
Les noces n'auront assurément pas été aussi dispendieuses que celles du prince Charles et de Lady Diana en 1981, alors que la procession était beaucoup plus longue et que la lune de miel durait presque trois mois.
Aucun montant officiel pour les coûts du mariage du prince William et Kate Middleton n'a été dévoilé.
Les porte-parole du palais ont soutenu que le mariage ne serait pas aussi dispendieux que plusieurs croient, faisant valoir que la plupart des gens impliqués dans l'organisation sont déjà à l'emploi de la monarchie, tels que les traiteurs et les chefs pour la réception.
Le mariage n'est pas affaire d'État comme l'est un couronnement, par exemple. Cela signifie que la famille royale paie pour la plupart des items sur la liste du mariage: les fleurs, les robes, le service et la réception.
Une grande partie des dépenses sont vouées au divertissement. La reine Elizabeth II s'acquitte des frais pour la réception après-mariage pour environ 650 invités au palais de Buckingham, tandis que le père de William, le prince Charles, paie pour le dîner à 300 convives.
Bien que beaucoup de fonds publics reviennent déjà à la famille royale britannique — les contribuables ont envoyé à la famille 60 millions $ (38 millions de livres) l'année dernière —, la monarchie engrange des millions de ses terres et propriétés. La famille royale paie des millions en impôts sur ses bénéfices.
Les parents de Kate Middleton ont accepté de verser une «contribution» particulière, mais le montant n'est pas connu.
Cela laisse ce que Buckingham qualifie de «dépenses indirectes» — soit les coûts substantiels reliés à la sécurité.
Les contribuables se verront refiler la facture pour la sécurité imposante autour de l'événement, qui inclut le déploiement de 5000 policiers. Puisque ce jour est déclaré férié, les coûts seront plus importants qu'à l'habitude étant donné le temps supplémentaire accordé.
Ces coûts de sécurité sont évalués à au moins 11 millions $, ce qui s'apparente aux frais de sécurité pour la visite du pape Benoît XVI au Royaume-Uni l'année dernière, qui s'étaient élevés à environ 18,7 millions $.
Le mariage créera certaines retombées économiques. Les analystes prédisent un bond jusqu'à 1,6 milliard $, particulièrement en ventes de détail et réservations de chambres d'hôtel.
Mais chaque jour férié coûte habituellement à l'économie du pays 9,5 milliards $ (6 milliards de livres) en perte de productivité.
 
C 'est aujourd'hui le Jour J pour Kate Middleton et William Windsor, le prince de Galles. Les amoureux sont prêts à se dire "I do" et nous on ne va pas en rater une miette !
10H : La foule se presse devant l'Abbaye de Westminster et le Palais de Buckingham. Les premiers invités dits "de la société civile" sont arrivés (environ 1000 personnes sur les 1920 invités font partie des associations que les mariés soutiennent), l'Abbaye commence à se remplir. Pour les personnalités un petit plus prestigieuses, il faudra attendre encore un peu !
10H07 : Une voiture est en route pour aller chercher la Reine. On espère qu'il n'y aura pas trop d'embouteillages !
10H14 : Les Anglais se sont mis sur leur 31 pour l'occasion. Ils se sont massés sur les grandes artères où doivent bientôt circuler les mariés et devant les écrans géants disséminés dans la ville, le plus grand étant localisé à Hyde Park.
10H15 : Le nageur Ian Thorpe arrive à l'Abbaye.
10H17 : Les Beckham sont là ! Ils ont fait le voyage depuis Los Angeles et Victoria, très classe, porte un chapeau et une robe bleue marine qui dissimule ses rondeurs de femme enceinte.
10H18 : Mario Testino, le photographe qui a réalisé les portraits officiels de Kate et William est arrivé.
10H20 : C'est fois, c'est pour aller cher le futur marié qu'une Berline de la famille royale est envoyée.
10H28 : L'acteur Rowan Atkinson, alias Mister Bean, s'avance dans l'Abbaye. L'humour anglais sera donc représenté aujourd'hui !
10H30 : Les Spencer, la famille de feu Diana, prennent eux aussi place dans l'Abbaye. Il y a quelques jours les futurs mariés sont allés se recueillir sur la tombe de la princesse décédée. Son fantôme n'est pas prêt de quitter le coeur de ses proches et des Britanniques.
10H38 : Un cortège de voitures sort de Clarence House. Le Prince Charles et Camilla sont-ils en route ?
10H42 : On ne verra pas les couples Sarkozy ou Obama aujourd'hui car Kate et William n'étant pas des futurs mariés royaux mais seulement princiers, le protocole ne leur permettait pas de donner une dimension politique à leur mariage et ils n'étaient donc pas en mesure d'inviter des hommes d'Etat. Par contre, d'autres familles royales, comme la Reine d'Espagne et son fils Felipe ainsi que le Roi et la Reine de Norvège sont sur la liste des invités et viennent d'arriver.
10H45 : Elton John et son mari David Furnish font une arrivée remarquée. On se rappelle de l'émouvant hommage musical d'Elton John qui avait dédié "Candle in the Wind" à Diana après son décès.
10H50 : Eugénie et Béatrice d'York, les cousines germaines de William, arrivent à Buckingham. Leur père, le Prince Andrew d'York, est lui aussi présent. Par contre leur mère Sarah Ferguson n'a pas eu la chance de recevoir un carton d'invitation pour la noce, divorce oblige...
10H54 : Zara Phillips, la cousine de William est elle aussi arrivée à Buckingham.
10H55 : Les officiels et les membres du corps diplomatique arrivent à l'Abbaye. Le Premier Ministre David Cameron et sa femme Samantha font une entrée très applaudie dans l'Abbaye. Par contre, il faudra encore attendre 1H05 avant de voir (enfin) apparaître Kate.
11H12 : Le Prince William, nommé Duc de Cambridge depuis ce matin, quitte Clarence House dans une Bentley. Il est vêtu d'un uniforme de la garde Irlandaise. Son petit frère (et témoin) Harry l'accompagne. Il est vêtu de l'uniforme des Colonels honaires des Irish Guards et de la Royal Air Force. Les appareil photos crépitent, l'hystérie est palpable dans la foule tandis que les deux princes saluent !
11H18 : Les cloches sonnent. Le futur marié arrive à l'Abbaye de Westminster. Il est acclamé par la foule en sortant de voiture, avec une impressionnante veste rouge.
11H19 : Le doyen de l'Abbaye accueille le Prince William. Trois prêtres vont célébrer le mariage.
11H20 : William remonte l'allée de l'Abbaye avec son frère, l'émotion commence à être palpable.
11H21 : William salue les Spencer, sa famille maternelle.
11H24 : William se dirige vers la chapelle latérale, où il va patienter avec son frère jusqu'à ce que la cérémonie débute. On en connaît un qui va trouver les prochaines 35 minutes trèèèès longues !
11h25 : Le prince Albert de Monaco et Charlène s'installent dans l'Abbaye.
11H27 : Le roi de Norvège (qui est le cousin de la reine) arrivent. C'est le début de l'arrivée des membres de la famille royale (lls sont 54 en tout). Ils arrivent dans un mini-van : on veut bien qu'ils essaient de faire des économies mais quand même, là, c'est un peu cheap !
11H33 : Carol, la mère de Kate (en robe et veste claire) et James, son frère arrivent à Westminster. Le régime de la mère de Kate a payé, elle affiche une silhouette impeccable ! Carol discute avec les prêtres, on imagine à quel point cette roturière soudain catapultée dans l'univers royal doit être impressionnée.
11H37 : La famille royale (oncle, tantes et cousins cousines) fait son entrée par ordre protocolaire dans l'Abbaye. Attention, convoi spécial !
11H42 : Le Prince Charles de Galles, vêtu de l'uniforme de la Royal Navy, se dirige vers l'Abbaye avec Camilla la Duchesse de Cornouailles à son bras. Celle-ci porte un tailleur crème et une broche de la Reine mère, signe que celle-ci l'a acceptée dans sa famille.
11H43 : La reine mère sort de Buckingham en tailleur jaune. Oh, le canari royal !
11H45 : On frôle l'incident diplomatique : Camilla et Carol, la mère de Kate, portent des tenues qui se ressemblent vraiment beaucoup !
11H48 : La Reine et son mari Philip Duc D'Edimbourg (3 pas derrière, merci le protocole!), qui est très proche de son petit-fils William, entrent dans Westminster.
11H50 : Première vision de Kate, enfin !!!!!!!!!!! Elle porte une robe en dentelle blanche avec un joli décolleté en V. Elle est accompagnée de son père, alors qu'ils se rendent en voiture à Westminster. Kate porte les cheveux détachés et un diadème royal avec des fleurs de Lotus qui date des années 30 et qui appartenait à la Queen Mum.
11H57 : Philippa, alias Pipa, la petite soeur de Kate, arrive dans l'Abbaye. C'est la demoiselle d'honneur de Kate et elle tient la main de toutes les autres petites demoiselles d'honneur.
12H00 : Les cloches recommencent à carillonner : Kate arrive à Westminster ! Elle est accueillie par sa soeur Pipa. Elle a une grande traîne et est acclamée par la foule. Elle rentre dans l'Abbaye avec son père, c'est l'euphorie dans la foule ! Sa robe est très ajustée à la taille, à manches longues, mais dans un style assez simple.
12H04 : La musique démarre et Kate commence à remonter l'allée au bras de son père. Presque 5 minutes dont Kate va se rappeler toute sa vie !
12H08 : Le prince Harry souffle à son frère que la robe de Kate est magnifique. Mais le futur marié ne peut pas se retourner pour le moment !
12H09 : Les mariés sont réunis, côte à côte.
12H10 : Un hymne retentit et tous les invités chantent, même la Reine. Kate a relevé son voile.
12H12 : Le doyen de l'Abbaye commence la cérémonie. Les futurs mariés sont ultra-concentrés à la lecture des textes.
12H15 : Les mariés se disent oui, le "I do" anglais. Ils échangent leurs voeux et les alliances, après que l'Archevèque de Canterbury ait béni les anneaux. Kate est au bord des larmes. On la comprend, la bague a été difficile à enfiler sur son doigt un peu gonflé !
12H20 : L'archevèque les déclare mari et femme ! On ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi rapide mais on ne va pas se plaindre...
12H21 : On sait enfin qui a dessiné la robe de mariée de Kate : c'est Sarah Burton chez Alexander McQueen.
12H25 : James, le frère de 23 ans de Kate, lit un texte des Epîtres de Saint Paul, qui a été choisi par les mariés.
12H28 : Les choeurs entament un chant.
12H32 : L'évèque de Londres, très proche de la famille royale, prononce l'Homélie.
12h40 : Encore des chants, la pression est un peu retombée.
12H44 : C'est le début des prières, qui vont achever la cérémonie.
12H54 : Les mariés, leurs parents et leurs témoins vont signer le registre... à l'abri des regards. Encore une curiosité du protocole !
13H03 : Le clergé débute la procession pour sortir de Westminster. Les trompettes se déchaînent tandis que les mariés, devenus Duc et Duchesse de Cambridge aujourd'hui, se dirigent aussi vers l'extérieur sous l'oeil de leurs invités. Des petits pas et des grands sourires de Kate ponctuent cette sortie.
13H08 : Les cloches carillonnent et les carrosses s'avancent devant l'Abbaye pour conduire les nouveaux mariés jusqu'à Buckingham Palace, où ils vont s'embrasser sous les yeux de la foule.
13H12 : Premier bain de foule pour Kate en tant que Princesse de Galles, qui ne boude pas son plaisir et multiplie les petits signes de main en direction du public. Harry lui aussi profite de ce moment de bonheur et faits des petits saluts gantés aux Anglais.
13H15 : Et hop, la Reine Elizabeth monte elle aussi dans un carrosse.
13H25 : Le couple princier arrive à Buckingham et se dirige dans l'aile des appartements d'apparat. Dans une heure, ils vont s'embrasser sur le balcon ! Cela laissera le temps aux 650 invités conviés dans le Palais d'arriver.
14H25 : William et Kate se présentent sur le balcon de Buckingham Palace et, après avoir salué la foule (300 000 personnes sont massées devant le palais), s'embrassent enfin en public. Un petit bisou très chaste un peu décevant, non ?
14H29 : Allez hop, un deuxième petit bisou. Ils y prennent goût !
14H30 : Les avions de la Royal Air Force passent au dessus de Buckingham alors que le ciel est assez menaçant. Pleuvra ou pleuvra pas avant la fin de la journée ?
14H32 : Les mariés quittent le balcon pour se rendre au cocktail donné dans Buckingham Palace où les attendent 650 personnes. Et ce soir, il n'en restera plus que 300 au dîner offert par le Prince Charles. Mais maintenant c'est de l'ordre du privé et on n'aura plus d'images des festivités. Snif...

Puis ils s'éclipseront un petit moment au Palais St James où il est prévu que Kate change de robe, avant de rejoindre ses 300 invités constitués de la famille et d'amis proches pour un grand buffet en guise de dîner. Une grande soirée disco les attendra ensuite pour fêter l'évenement jusqu'au bout de la nuit !

Ça y est, Kate Middleton est la nouvelle princesse de Galles. Elle scelle son destin avec un baiser...

Kate Middleton aura attendu longtemps avant de savourer sa victoire.
En couple depuis plusieurs années, la roturière a enfin épousé son prince charmant et goûte aujourd'hui à la gloire, la reconnaissance, et même à l'adoration de certains de ses nouveaux sujets...
Moulée dans une robe aussi délicate que son sourire, cheveux aux vent et mine sereine, la nouvelle princesse de Galles trône sur le balcon de Buckingham Palace face à une foule en délire .
Et c'est face à cette même foule en délire que les amoureux vont échanger leur premier baiser de couple marié entourés par la reine mère, les enfants du cortège et Camilla.
Après avoir chuchotés quelques mots à sa moitié, le Prince William se jette à l'eau et embrasse fougueusement sa Kate Middleton


D'Halifax à Victoria, en passant par Ottawa et Montréal, des milliers de Canadiens se sont levés très tôt, vendredi matin, pour suivre le mariage du prince William et de Kate Middleton.
L'archevêque de Canterbery, Rowan Williams, a déclaré vendredi le couple princier mari et femme à l'abbaye de Westminster, à Londres.
De nombreux Canadiens ont célébré l'événement dans une ambiance britannique, prenant leur petit déjeuner servi dans une porcelaine anglaise, tout en arborant chapeaux et robes dignes de la reine Elizabeth II.
Le mariage princier a notamment été célébré en Atlantique. Les lieutenants-gouverneurs du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard ont ouvert les portes de leurs résidences pour permettre aux gens de regarder la cérémonie sur écran géant vendredi matin.
À Fredericton, un petit déjeuner anglais a été servi dans un hôtel du centre-ville. À l'Île-du-Prince-Édouard, la population a également été conviée à déguster un immense gâteau de mariage.
À Halifax, près de 200 personnes se sont réunies pour l'événement à l'hôtel Atlantica, dans le centre-ville de la capitale, pour prendre le petit déjeuner anglais traditionnel, les yeux rivés aux écrans.
Un concours de chapeaux a été organisé. Les Néo-Écossais ont également levé leur verre de champagne en l'honneur des nouveaux mariés.
Montréal
Plus d'une centaine de personnes se sont réunies au pub Burgundy Lion, rue Notre-Dame Ouest, à Montréal, pour regarder la cérémonie. Elles ont pu discuter tout en prenant un déjeuner traditionnel anglais. 

Ontario
À Ottawa, une centaine d'invités, dont des membres de la Ligue monarchiste du Canada, se sont rassemblés pour suivre la retransmission de la cérémonie à l'hôtel Château Laurier, dès 5 h. D'autres résidents d'Ottawa n'ont pas hésité à changer leur horaire pour suivre l'événement en direct dans des bars, des restaurants et des hôtels de la région.
Un petit déjeuner dans la plus pure tradition britannique et beaucoup de chapeaux étaient au menu.
À l'hôtel Royal York de Toronto, des centaines de personnes se sont rassemblées pour célébrer le mariage princier. Elles ont applaudi chaleureusement à toutes les étapes de la cérémonie. Toutes disent qu'il s'agit d'un mariage porteur d'espoir pour la pérennité de la monarchie britannique.
Plusieurs d'entre elles se sont dites impatientes de voir la suite des célébrations.
À Sudbury, plus d'une centaine de personnes ont assisté au mariage devant un écran géant, à la caverne Science Nord.
Elles ont pu photographier l'écran géant et s'afficher au côté de photographies de taille réelle du nouveau couple. Certaines s'étaient levées à 2 h pour terminer la confection de leur chapeau britannique.
L'organisateur de l'événement, Guy Labine, rappelle que Sudbury et Science Nord ont accueilli la reine Elizabeth II en 1984, l'année de l'inauguration du musée. En 1991, le couple Charles et Diana avait également fait un arrêt au centre des sciences, en compagnie du prince William.
Alberta et Saskatchewan
Plusieurs Albertains ont suivi le mariage en direct à l'hôtel Château Louis, à Edmonton.
L'orchestre de la police d'Edmonton s'est rendu sur place pour jouer de la cornemuse. L'hymne national canadien a également été chanté.
Arborant leur plus belle tenue, près de 200 personnes ont aussi acheté un billet pour assister à la fête organisée à l'hôtel Saskatchewan, à Regina.
Victoria
La fièvre princière s'est rendue jusqu'en Colombie-Britannique. Près de 400 personnes ont réservé leur place dans trois salles de l'hôtel Empress, à Victoria, afin de regarder la retransmission de l'événement à la télévision.
L'administration de l'hôtel avait demandé aux invités d'arriver à 2 h et de revêtir une robe de chambre pour prendre un thé servi dans de la porcelaine anglaise.
Un mariage suivi jusque dans l'espace
Les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont adressé leurs voeux de bonheur au nouveau couple princier par la voie d'une vidéo.
Dans un message lu par Paolo Nespoli, Ron Garan et Cady Coleman, les astronautes ont indiqué qu'ils tenaient à s'associer aux 2 milliards de spectateurs qui auraient suivi la retransmission du mariage princier en direct, ce qui représente un tiers de la planète.
« Depuis l'espace, l'équipage de l'Expédition 27 de la Station spatiale internationale souhaite adresser ses félicitations et meilleurs voeux. Nous sommes tous en train de regarder et d'attendre », ont-ils souligné dans cette vidéo, qui est disponible sur le site de la NASA. 


LONDRES - Il peut bien comporter les éléments d'un conte de fée, mais le mariage du prince William et de Kate Middleton a un prix bien réel.
Et parmi les éclats de joie au Royaume-Uni, certains Britanniques ont déploré qu'une telle extravagance soit inappropriée en période d'austérité.
Pour les milliers de nouveaux sans-emplois, les pauvres souffrant des coupes dans les programmes sociaux et les étudiants universitaires faisant face à une augmentation marquée des frais de scolarité, le coeur n'est pas à la célébration.
Le couple et les organisateurs ont dit à maintes reprises être conscients de la situation économique difficile.
Les noces n'auront assurément pas été aussi dispendieuses que celles du prince Charles et de Lady Diana en 1981, alors que la procession était beaucoup plus longue et que la lune de miel durait presque trois mois.
Aucun montant officiel pour les coûts du mariage du prince William et Kate Middleton n'a été dévoilé.
Les porte-parole du palais ont soutenu que le mariage ne serait pas aussi dispendieux que plusieurs croient, faisant valoir que la plupart des gens impliqués dans l'organisation sont déjà à l'emploi de la monarchie, tels que les traiteurs et les chefs pour la réception.
Le mariage n'est pas affaire d'État comme l'est un couronnement, par exemple. Cela signifie que la famille royale paie pour la plupart des items sur la liste du mariage: les fleurs, les robes, le service et la réception.
Une grande partie des dépenses sont vouées au divertissement. La reine Elizabeth II s'acquitte des frais pour la réception après-mariage pour environ 650 invités au palais de Buckingham, tandis que le père de William, le prince Charles, paie pour le dîner à 300 convives.
Bien que beaucoup de fonds publics reviennent déjà à la famille royale britannique — les contribuables ont envoyé à la famille 60 millions $ (38 millions de livres) l'année dernière —, la monarchie engrange des millions de ses terres et propriétés. La famille royale paie des millions en impôts sur ses bénéfices.
Les parents de Kate Middleton ont accepté de verser une «contribution» particulière, mais le montant n'est pas connu.
Cela laisse ce que Buckingham qualifie de «dépenses indirectes» — soit les coûts substantiels reliés à la sécurité.
Les contribuables se verront refiler la facture pour la sécurité imposante autour de l'événement, qui inclut le déploiement de 5000 policiers. Puisque ce jour est déclaré férié, les coûts seront plus importants qu'à l'habitude étant donné le temps supplémentaire accordé.
Ces coûts de sécurité sont évalués à au moins 11 millions $, ce qui s'apparente aux frais de sécurité pour la visite du pape Benoît XVI au Royaume-Uni l'année dernière, qui s'étaient élevés à environ 18,7 millions $.
Le mariage créera certaines retombées économiques. Les analystes prédisent un bond jusqu'à 1,6 milliard $, particulièrement en ventes de détail et réservations de chambres d'hôtel.
Mais chaque jour férié coûte habituellement à l'économie du pays 9,5 milliards $ (6 milliards de livres) en perte de productivité.
 
C 'est aujourd'hui le Jour J pour Kate Middleton et William Windsor, le prince de Galles. Les amoureux sont prêts à se dire "I do" et nous on ne va pas en rater une miette !
10H : La foule se presse devant l'Abbaye de Westminster et le Palais de Buckingham. Les premiers invités dits "de la société civile" sont arrivés (environ 1000 personnes sur les 1920 invités font partie des associations que les mariés soutiennent), l'Abbaye commence à se remplir. Pour les personnalités un petit plus prestigieuses, il faudra attendre encore un peu !
10H07 : Une voiture est en route pour aller chercher la Reine. On espère qu'il n'y aura pas trop d'embouteillages !
10H14 : Les Anglais se sont mis sur leur 31 pour l'occasion. Ils se sont massés sur les grandes artères où doivent bientôt circuler les mariés et devant les écrans géants disséminés dans la ville, le plus grand étant localisé à Hyde Park.
10H15 : Le nageur Ian Thorpe arrive à l'Abbaye.
10H17 : Les Beckham sont là ! Ils ont fait le voyage depuis Los Angeles et Victoria, très classe, porte un chapeau et une robe bleue marine qui dissimule ses rondeurs de femme enceinte.
10H18 : Mario Testino, le photographe qui a réalisé les portraits officiels de Kate et William est arrivé.
10H20 : C'est fois, c'est pour aller cher le futur marié qu'une Berline de la famille royale est envoyée.
10H28 : L'acteur Rowan Atkinson, alias Mister Bean, s'avance dans l'Abbaye. L'humour anglais sera donc représenté aujourd'hui !
10H30 : Les Spencer, la famille de feu Diana, prennent eux aussi place dans l'Abbaye. Il y a quelques jours les futurs mariés sont allés se recueillir sur la tombe de la princesse décédée. Son fantôme n'est pas prêt de quitter le coeur de ses proches et des Britanniques.
10H38 : Un cortège de voitures sort de Clarence House. Le Prince Charles et Camilla sont-ils en route ?
10H42 : On ne verra pas les couples Sarkozy ou Obama aujourd'hui car Kate et William n'étant pas des futurs mariés royaux mais seulement princiers, le protocole ne leur permettait pas de donner une dimension politique à leur mariage et ils n'étaient donc pas en mesure d'inviter des hommes d'Etat. Par contre, d'autres familles royales, comme la Reine d'Espagne et son fils Felipe ainsi que le Roi et la Reine de Norvège sont sur la liste des invités et viennent d'arriver.
10H45 : Elton John et son mari David Furnish font une arrivée remarquée. On se rappelle de l'émouvant hommage musical d'Elton John qui avait dédié "Candle in the Wind" à Diana après son décès.
10H50 : Eugénie et Béatrice d'York, les cousines germaines de William, arrivent à Buckingham. Leur père, le Prince Andrew d'York, est lui aussi présent. Par contre leur mère Sarah Ferguson n'a pas eu la chance de recevoir un carton d'invitation pour la noce, divorce oblige...
10H54 : Zara Phillips, la cousine de William est elle aussi arrivée à Buckingham.
10H55 : Les officiels et les membres du corps diplomatique arrivent à l'Abbaye. Le Premier Ministre David Cameron et sa femme Samantha font une entrée très applaudie dans l'Abbaye. Par contre, il faudra encore attendre 1H05 avant de voir (enfin) apparaître Kate.
11H12 : Le Prince William, nommé Duc de Cambridge depuis ce matin, quitte Clarence House dans une Bentley. Il est vêtu d'un uniforme de la garde Irlandaise. Son petit frère (et témoin) Harry l'accompagne. Il est vêtu de l'uniforme des Colonels honaires des Irish Guards et de la Royal Air Force. Les appareil photos crépitent, l'hystérie est palpable dans la foule tandis que les deux princes saluent !
11H18 : Les cloches sonnent. Le futur marié arrive à l'Abbaye de Westminster. Il est acclamé par la foule en sortant de voiture, avec une impressionnante veste rouge.
11H19 : Le doyen de l'Abbaye accueille le Prince William. Trois prêtres vont célébrer le mariage.
11H20 : William remonte l'allée de l'Abbaye avec son frère, l'émotion commence à être palpable.
11H21 : William salue les Spencer, sa famille maternelle.
11H24 : William se dirige vers la chapelle latérale, où il va patienter avec son frère jusqu'à ce que la cérémonie débute. On en connaît un qui va trouver les prochaines 35 minutes trèèèès longues !
11h25 : Le prince Albert de Monaco et Charlène s'installent dans l'Abbaye.
11H27 : Le roi de Norvège (qui est le cousin de la reine) arrivent. C'est le début de l'arrivée des membres de la famille royale (lls sont 54 en tout). Ils arrivent dans un mini-van : on veut bien qu'ils essaient de faire des économies mais quand même, là, c'est un peu cheap !
11H33 : Carol, la mère de Kate (en robe et veste claire) et James, son frère arrivent à Westminster. Le régime de la mère de Kate a payé, elle affiche une silhouette impeccable ! Carol discute avec les prêtres, on imagine à quel point cette roturière soudain catapultée dans l'univers royal doit être impressionnée.
11H37 : La famille royale (oncle, tantes et cousins cousines) fait son entrée par ordre protocolaire dans l'Abbaye. Attention, convoi spécial !
11H42 : Le Prince Charles de Galles, vêtu de l'uniforme de la Royal Navy, se dirige vers l'Abbaye avec Camilla la Duchesse de Cornouailles à son bras. Celle-ci porte un tailleur crème et une broche de la Reine mère, signe que celle-ci l'a acceptée dans sa famille.
11H43 : La reine mère sort de Buckingham en tailleur jaune. Oh, le canari royal !
11H45 : On frôle l'incident diplomatique : Camilla et Carol, la mère de Kate, portent des tenues qui se ressemblent vraiment beaucoup !
11H48 : La Reine et son mari Philip Duc D'Edimbourg (3 pas derrière, merci le protocole!), qui est très proche de son petit-fils William, entrent dans Westminster.
11H50 : Première vision de Kate, enfin !!!!!!!!!!! Elle porte une robe en dentelle blanche avec un joli décolleté en V. Elle est accompagnée de son père, alors qu'ils se rendent en voiture à Westminster. Kate porte les cheveux détachés et un diadème royal avec des fleurs de Lotus qui date des années 30 et qui appartenait à la Queen Mum.
11H57 : Philippa, alias Pipa, la petite soeur de Kate, arrive dans l'Abbaye. C'est la demoiselle d'honneur de Kate et elle tient la main de toutes les autres petites demoiselles d'honneur.
12H00 : Les cloches recommencent à carillonner : Kate arrive à Westminster ! Elle est accueillie par sa soeur Pipa. Elle a une grande traîne et est acclamée par la foule. Elle rentre dans l'Abbaye avec son père, c'est l'euphorie dans la foule ! Sa robe est très ajustée à la taille, à manches longues, mais dans un style assez simple.
12H04 : La musique démarre et Kate commence à remonter l'allée au bras de son père. Presque 5 minutes dont Kate va se rappeler toute sa vie !
12H08 : Le prince Harry souffle à son frère que la robe de Kate est magnifique. Mais le futur marié ne peut pas se retourner pour le moment !
12H09 : Les mariés sont réunis, côte à côte.
12H10 : Un hymne retentit et tous les invités chantent, même la Reine. Kate a relevé son voile.
12H12 : Le doyen de l'Abbaye commence la cérémonie. Les futurs mariés sont ultra-concentrés à la lecture des textes.
12H15 : Les mariés se disent oui, le "I do" anglais. Ils échangent leurs voeux et les alliances, après que l'Archevèque de Canterbury ait béni les anneaux. Kate est au bord des larmes. On la comprend, la bague a été difficile à enfiler sur son doigt un peu gonflé !
12H20 : L'archevèque les déclare mari et femme ! On ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi rapide mais on ne va pas se plaindre...
12H21 : On sait enfin qui a dessiné la robe de mariée de Kate : c'est Sarah Burton chez Alexander McQueen.
12H25 : James, le frère de 23 ans de Kate, lit un texte des Epîtres de Saint Paul, qui a été choisi par les mariés.
12H28 : Les choeurs entament un chant.
12H32 : L'évèque de Londres, très proche de la famille royale, prononce l'Homélie.
12h40 : Encore des chants, la pression est un peu retombée.
12H44 : C'est le début des prières, qui vont achever la cérémonie.
12H54 : Les mariés, leurs parents et leurs témoins vont signer le registre... à l'abri des regards. Encore une curiosité du protocole !
13H03 : Le clergé débute la procession pour sortir de Westminster. Les trompettes se déchaînent tandis que les mariés, devenus Duc et Duchesse de Cambridge aujourd'hui, se dirigent aussi vers l'extérieur sous l'oeil de leurs invités. Des petits pas et des grands sourires de Kate ponctuent cette sortie.
13H08 : Les cloches carillonnent et les carrosses s'avancent devant l'Abbaye pour conduire les nouveaux mariés jusqu'à Buckingham Palace, où ils vont s'embrasser sous les yeux de la foule.
13H12 : Premier bain de foule pour Kate en tant que Princesse de Galles, qui ne boude pas son plaisir et multiplie les petits signes de main en direction du public. Harry lui aussi profite de ce moment de bonheur et faits des petits saluts gantés aux Anglais.
13H15 : Et hop, la Reine Elizabeth monte elle aussi dans un carrosse.
13H25 : Le couple princier arrive à Buckingham et se dirige dans l'aile des appartements d'apparat. Dans une heure, ils vont s'embrasser sur le balcon ! Cela laissera le temps aux 650 invités conviés dans le Palais d'arriver.
14H25 : William et Kate se présentent sur le balcon de Buckingham Palace et, après avoir salué la foule (300 000 personnes sont massées devant le palais), s'embrassent enfin en public. Un petit bisou très chaste un peu décevant, non ?
14H29 : Allez hop, un deuxième petit bisou. Ils y prennent goût !
14H30 : Les avions de la Royal Air Force passent au dessus de Buckingham alors que le ciel est assez menaçant. Pleuvra ou pleuvra pas avant la fin de la journée ?
14H32 : Les mariés quittent le balcon pour se rendre au cocktail donné dans Buckingham Palace où les attendent 650 personnes. Et ce soir, il n'en restera plus que 300 au dîner offert par le Prince Charles. Mais maintenant c'est de l'ordre du privé et on n'aura plus d'images des festivités. Snif...

Après la lune de miel, retour à Clarence House avec... Harry !
Le Daily Mail s'amuse à dire que le couple aura peu d'intimité après sa lune de miel. En effet, ne sachant pas encore où ils veulent vivre lorsqu'ils seront à Londres - bien qu'ils soient installés au Pays de Galles où William est basé avec la Royal Air Force , - les mariés continueront en attendant à partager la même suite que le prince Harry, heureusement composée de plusieurs chambres, à Clarence House, la résidence du prince Charles et de ses fils.
Et même si l'entente est au beau fixe entre le frère cadet du marié et sa future belle-soeur , le couple n'aura qu'à ajuster son planning pour ne pas être gêné par sa présence, précise le Daily Mail. "Harry est souvent en déplacement la semaine avec l'armée de l'air", a rapporté une source au quotidien.

Le mariage tant attendu du Prince William de Galles et de l’ex-mannequin Kate Middleton se déroulera le vendredi 29 avril 2011 selon les invitations déjà postées sur Internet et via la poste. Près de 1900 personnes issues de la royauté britannique, de quelques personnalités politiques et les amis d’enfance du couple seront conviés à la cérémonie qui se déroulera à l’abbaye de Westminster
 
Kate Middleton : Son mariage avec le prince William la stresse de plus en plus
Face à l’approche de son mariage avec le prince William, Kate Middleton est en proie au stress. Deux milliards de téléspectateurs devraient suivre la cérémonie le 29 avril prochain. Elle aurait donc augmenté sa consommation de cigarettes, très occasionnelle auparavant, pour se détendre. De son côté, le prince William angoisse aussi devant l’ampleur de l’évènement.

Kate Middleton à l’université de Saint-Andrews en Ecosse fin février 2010, là où elle a rencontré le prince William SIPA
1.900 invités, 2 milliards de téléspectateurs, des centaines de journalistes et de caméras scrutant les moindres recoins ? rien que la chaîne américaine CNN a prévu une équipe de 50 personnes pour couvrir l’évènement -, plus de 500.000 individus  sont également attendus dans les rues de Londres… Le prince William n’en dort plus et sa dulcinée Kate Middelton fume plus qu’il n’en faudrait selon un proche du couple britannique.
« Elle a toujours apprécié fumer une petite cigarette de temps en temps. (…) Elle a essayé d’arrêter à de nombreuses reprises parce que William déteste ça. Mais plus le mariage approche, plus elle fume », confie donc ce proche à moins de trois semaines du mariage princier, prévu le 29 avril.


 

Une pression historique 

Nouée par le stress ou en vue de rentrer dans sa robe, Kate Middleton avait déjà perdu du poids.  Aujourd’hui, la nicotine la rattrape. De son côté, le prince William a avoué que le mariage l’empêchait de dormir la nuit et qu’il «avait eu les genoux qui s’entrechoquaient » lors d’une répétition de la cérémonie qui aura lieu en l’abbaye de Westminster. Interrogé sur ce qui l’empêchait de dormir la nuit, le prince a répondu « tout ! ».
Le jour J a, en effet, de quoi mettre la pression sur la roturière et le prince. Leur mariage sera digne de rentrer dans le Guiness book des records comme étant celui le plus suivi de l’histoire. L’union des parents de William, le prince Charles et la princesse Diana, avait en effet été suivie en 1981 (que) par 750 millions de téléspectateurs estimés dans le monde, là où sont attendus 2 milliards de téléspectateurs dans trois semaines. L’engouement sur le Web etles produits dérivés n’en finissent pas non plus d’attirer le chaland.

L’île d’Anglesey, un nouveau filon pour le commerce
L’île d’Anglesey, encore, à l’extrême nord du pays de Galles, rêve de renommée internationale depuis que le couple y a élu domicile après le 29 avril. Flot de journalistes, idées de se saisir du juteux filon chez les commerçants du coin qui envisagent de créer une « excursion royale » pour des Japonais, Australiens, et autres Européens… La présidente de l’Anglesey Tourism Association (ATA), Jane Blakey, a estimé à de plus de 20% la venue du nombre de touristes sur l’île depuis l’arrivée du Prince à la base de la Royal Air Force en automne 2010, de quoi donner de la suite dans les idées à bon nombre de personnes sur l’île.
L’évènement frise donc la folie dans le Royaume et bien en-dehors : entre 600 et 700 millions d’euros de retombées pour le commerce sont prévues. Mais il fait aussi grincer des dents : selon la confédération patronale britannique, le fait que la journée du 29 avril ait été décrétée jour férié fera perdre 7 milliards d’euros à l’économie britannique.

Le mariage de Kate et William rapportera plus de 600 millions d’euros
Certes, le jour férié décrété le 29 avril fera perdre plusieurs milliards à l’économie britannique… Mais les noces royales devraient avoir entre 600 et 700 millions d’euros de retombées pour le commerce. Zoom sur les recettes et les dépenses de ce qui est qualifié de « mariage du siècle ».

Kate Middleton à l’université de Saint-Andrews en Ecosse fin février 2010, là où elle a rencontré le prince William SIPA
1.900 invités, 2 milliards de téléspectateurs, des centaines de journalistes et de caméras scrutant les moindres recoins ? rien que la chaîne américaine CNN a prévu une équipe de 50 personnes pour couvrir l’évènement -, plus de 500.000 individus  sont également attendus dans les rues de Londres… Le prince William n’en dort plus et sa dulcinée Kate Middelton fume plus qu’il n’en faudrait selon un proche du couple britannique.
« Elle a toujours apprécié fumer une petite cigarette de temps en temps. (…) Elle a essayé d’arrêter à de nombreuses reprises parce que William déteste ça. Mais plus le mariage approche, plus elle fume », confie donc ce proche à moins de trois semaines du mariage princier, prévu le 29 avril.
Une pression historique
Nouée par le stress ou en vue de rentrer dans sa robe, Kate Middleton avait déjà perdu du poids.  Aujourd’hui, la nicotine la rattrape. De son côté, le prince William a avoué que le mariage l’empêchait de dormir la nuit et qu’il «avait eu les genoux qui s’entrechoquaient » lors d’une répétition de la cérémonie qui aura lieu en l’abbaye de Westminster. Interrogé sur ce qui l’empêchait de dormir la nuit, le prince a répondu « tout ! ».
Le jour J a, en effet, de quoi mettre la pression sur la roturière et le prince. Leur mariage sera digne de rentrer dans le Guiness book des records comme étant celui le plus suivi de l’histoire. L’union des parents de William, le prince Charles et la princesse Diana, avait en effet été suivie en 1981 (que) par 750 millions de téléspectateurs estimés dans le monde, là où sont attendus 2 milliards de téléspectateurs dans trois semaines. L’engouement sur le Web etles produits dérivés n’en finissent pas non plus d’attirer le chaland.
L’île d’Anglesey, un nouveau filon pour le commerce
L’île d’Anglesey, encore, à l’extrême nord du pays de Galles, rêve de renommée internationale depuis que le couple y a élu domicile après le 29 avril. Flot de journalistes, idées de se saisir du juteux filon chez les commerçants du coin qui envisagent de créer une « excursion royale » pour des Japonais, Australiens, et autres Européens… La présidente de l’Anglesey Tourism Association (ATA), Jane Blakey, a estimé à de plus de 20% la venue du nombre de touristes sur l’île depuis l’arrivée du Prince à la base de la Royal Air Force en automne 2010, de quoi donner de la suite dans les idées à bon nombre de personnes sur l’île.
L’évènement frise donc la folie dans le Royaume et bien en-dehors : entre 600 et 700 millions d’euros de retombées pour le commerce sont prévues. Mais il fait aussi grincer des dents : selon la confédération patronale britannique, le fait que la journée du 29 avril ait été décrétée jour férié fera perdre 7 milliards d’euros à l’économie britannique.
 

Le mariage de Kate et William rapportera plus de 600 millions d’euros
Certes, le jour férié décrété le 29 avril fera perdre plusieurs milliards à l’économie britannique… Mais les noces royales devraient avoir entre 600 et 700 millions d’euros de retombées pour le commerce. Zoom sur les recettes et les dépenses de ce qui est qualifié de « mariage du siècle ».
Outre-Manche, le mariage du prince William ne fait pas grincer des dents que les anti-monarchie et pour cause : selon la confédération patronale britannique, le fait que la journée du 29 avril ait été décrétée jour férié fera perdre 7 milliards d’euros à l’économie britannique. Un manque à gagner qui ne pourra être compensé, c’est certain, mais qui devrait néanmoins être minimisé. En effet, la royale union devrait rapporter entre 600 et 700  millions aux commerçants, si l’on cumule les dépenses des ménages et celles de touristes.
90 millions d’euros de bouteilles de champagne
Selon les sources (le Centre de recherche sur la consommation et Verdict Research), les 6,5 millions de foyers qui passeront, pour la plupart, la journée devant leur poste de télévision pour regarder la cérémonie en direct, devraient en effet dépenser entre 126 et 275 millions d’euros en nourriture et entre 88 et 97,5 millions d’euros en alcool ? dont la moitié rien qu’en champagne !
Pour fêter l’évènement eux aussi, les touristes devraient affluer en plus grand nombre : 320.000 touristes de plus qu’à l’accoutumée devraient affluer dans la capitale londonienne. A raison de 197 euros le panier moyen de cadeau souvenir par visiteur, l’achat de « souvenirs from Buckingham » devrait avoisiner les 70 millions d’euros. Et au total, l’évènement devrait permettre d’écouler pour 322 millions d’euros de produits dérivés (de sets de vaisselles aux bandes-dessinées, en passant par les timbres et la Barbie Kate Middleton), dont 5 millions en pièces frappées à l’effigie des futur mariés.
La sécurité de la noce évaluée à 80 millions d’euros
Des revenus honorables même si bien loin des estimations de ceux générés par le mariage de Lady Di et du prince Charles depuis 1981 : 2,3 milliards d’euros.
Côté dépenses aussi, l’addition est salée : la robe de mariée ? dont le secret est encore bien gardé ? est estimée à 290.000 euros ; les décorations florales à 580.000 euros. Selon le quotidien The Telegraph, la facture totale de la réception devrait s’élever à 12 millions d’euros. Mais ce n’est pas la fastueuse réception qui plombera le plus le budget. Non, le poste le plus important, c’est la sécurité du couple, celle de la famille royale et de leurs 900 invités : elle devrait en effet coûter quelque 80 millions d’euros au total.
 
Le 29 avril 2011, le deuxième héritier de la couronne britannique, fils aîné du prince Charles, épousera une roturière, Kate Middleton. Un évènement qui donnera lieu à un jour férié outre-Manche.
Kate Middleton : Son mariage avec le prince William la stresse de plus en plus
Face à l’approche de son mariage avec le prince William, Kate Middleton est en proie au stress. Deux milliards de téléspectateurs devraient suivre la cérémonie le 29 avril prochain. Elle aurait donc augmenté sa consommation de cigarettes, très occasionnelle auparavant, pour se détendre. De son côté, le prince William angoisse aussi devant l’ampleur de l’évènement.

Lundi 11 Avril 2011

Arrivés sous une pluie battante, le prince William et Kate Middleton avaient une journée chargée. L'école inaugurée a pour particularité d'être exempte de frais de scolarité. Le prince devait également lancer officiellement la fondation SkillForce Prince's Award, une association caritative pédagogique dont il est le parrain. Celle-ci récompensera à partir de l'été 2012 les adolescents se signalant par un accomplissement remarquable pour la communauté. Un bon moyen de rappeler que le prince et sa belle ont décidé de ne recevoir que des dons en guise cadeaux de mariage, reversés à divers organismes de bienfaisance de leur choix.

Trois semaines avant le grand jour, nous savons enfin comment va se dérouler cette fameuse journée du 29 avril 2011.
Les détails concernant le mariage princier en Angleterre continuent de pleuvoir à trois semaines du jour J. Si l'on connait quelques noms d'invités , ceux des témoins des mariés , une partie de la playlist de la soirée, les lieux de la confection de la robe de mariée, des compositions florales et du gâteau ... Nombre de d'informations manquaient encore, à commencer par le déroulé exact de la journée du 29 avril 2011 - celui du mariage à Monaco les 1er et 2 juillet ayant déjà été révélé -.
Grâce au Daily Mail c'est aujourd'hui chose faite, et l'on peut souligner que tout a été minucieusement pensé. Et il y a de quoi ! Puisque deux milliards de téléspectateurs sont officiellement attendus devant les écrans de télévision du monde entier, soixante-quatorze pays ayant prévu de retransmettre l'événement en direct .
 

Retour Index:
Accueil   Mois d'avril




 

annuaire
 
 
 
 

Hit-Parade