"L'arbre du mois de juillet"
Et dire que les vieux arbres sont si beaux ! Hélas, on n'est pas de bois.
[ Henri Duvernois ]
 

"LE CHÊNE"


Chêne vert

‘‘SYMBOLE‘‘
C'est l'arbre roi. L'arbre du "Rameau d'or".
Symbole de la force et de la sagesse. C'est un axe privilégié qui unit ciel et terre. La nuit, il emmagasine l'énergie terrestre et la restitue le jour. Appuyés vous sur le tronc d'un chêne, face à l'est, le matin ; vous ressentirez cette énergie qui vient de l'arbre et qui est distribuée dans votre corps le long de votre colonne vertébrale.
Arbre sacré pour les Celtes qui voyait en lui l'axe du monde, grâce à son bois dur et précieux, le chêne représente la force et la fortune.
VOTRE IMAGE SYMBOLYQUE: "Le triangle"

Désireux de réussir, le natif du chêne se construit une vie à la hauteur de ses attentes, mais sa réussite joue parfois contre lui: s'il se prend trop au sérieux, il peut devenir craintif et perdre sa motivation. Son ego peut donc être sa force...ou son ennemi. Très généreux, il se fait aisément des amis mais devient facilement un peu trop contrôlant. Certains problèmes de communication en famille.

La mythologie raconte qu'avant de noyer la terre par un déluge, Zeus et Hermès, déguisé en humains, décidèrent de voir qui, parmi les hommes, méritaient de rester vivants. Parcourant toutes les villes et villages il  demandèrent l'hospitalité, mais partout on leur refusa. Un soir ils arrivèrent devant une modeste chaumière et le pauvre couple qui y habitait fit au mieux pour héberger les visiteurs. Le vieux Philémon et sa femme Baucis voulurent tuer leur seul oie pour faire honneur à leurs hôtes. Les dieux l'empêchèrent et dévoilèrent leur identité. C'est alors que le déluge envahit la terre et il ne restait sur la montagne que les dieux et les deux pauvres paysans. Zeus et Hermès transformèrent leur chaumière en un temple luxueux et leur demandèrent ce qu'ils souhaitaient. Philémon pour lui et pour sa femme de servir comme prêtre et prêtresse dans le temple et de mourir ensemble afin de rester unis pour toujours. Leurs voeux se réalisèrent, ils servirent Zeus et lorsqu'il moururent, le dieu les transforma en chêne et en tilleul. Les étrangers qui passaient par là accrochaient des guirlandes à leurs branches en souvenirs d'eux.

Le chêne représente toujours une valeur sûre de part sa force et sa longévité, en qui l'on peut faire confiance.Naguère certains chênes étaient considérés comme des lieus d'asile.
Il faut passer neuf fois dans le tronc percé d'un chêne pour être assuré d'une bonne santé.
On se guérit des hernies, en enserrant fortement le tronc du chêne.
Certains chênes ont une branche commune, on dit que ce sont des "chênes mariés".
Tout les serments faient sous ces branches ne seront jamais rompus.
De même, on peut aussi faire un trou dans le tronc d'un chêne et y placer un papier sur lequel estinscrit une promesse ou un serment et ensuite reboucherce trou (Bretagne).
Les chênes ont souvent servis à rendre "le jugement de Dieu" lors de procès dans la régionde Nantes. Un jour de vent, assistés de leurs témoins, se plaçaient sous l'arbre les plaideurs.
Etait considérécomme le gagnant, celui qui le premier était touché par une feuille du chêne (Loire-Atlantique).
Imaginer un arbre divin et sacré, symbolisant de force et de sagesse, planté au centre du monde et reliant le ciel et la terre. Les grecs en avaient fait l'arbre titulaire de Zeus. Ainsi, le premier temps consacré aux dieu des dieux  de l'Olympe n'était autre qu'une foret de chênes, situé à Dôdônê une ville de l'Épire, dans le pays des Molosses, où l'on se rendait pour interroger l'oracle de Zeus, mais aussi celui d'Aphrodite. C'était alors la voix de Zeus lui-même qui répondait par le truchement du bruissement des feuilles de chênes sacrés, remuées par le vent. Selon la légende mythique grecque toujours, la massue d'Héraclès était en bois de chêne.

Les Celtes, quand à eux, adoraient le chêne. Leurs prêtres, les Druides que l'on surnommait les hommes du chêne (en réalité le nom druide est issu du celtique druwids, qui signifiait"très savant) cueillant le gui, la fleur du chêne, au nouvel an. Il symbolisait alors une nouvelle vie, une régénération, l'immortalité de l'âme. Déjà plusieurs arbres, autrefois sacrés du temps des vieux druides, sont
tombés sous les haches et les cognées ...
Toutefois, il est bon de préciser que le fleur du chêne est rarissime. En trouver dans une forêt de chênes était donc quasiment miraculeux. Le druide partait alors en quête du gui le sixième jour après la nouvelle lune, et s'il revenait bredouille, c'était un mauvais présage pour le village celte ou gaulois
Enfin le gland, le fruit du chêne, fut souvent considéré comme symbole de fécondité et de prospérité. Car nos ancêtres savaient que c'était à partir de la graine contenue dans ce petit fruit qu'un nouveau chêne qui deviendra plusieurs fois centenaire pouvait naître.

Pour obtenir un mari vigoureux, certaines femmes se frottaient à un chêne (Bretagne).
Les noces de chênes se fêtent après 80 ans de mariage ?
Il existe dans la forêt de Brocéliande, un
       chêne appelé "chêne au vendeur", qui est le témoin du déroulement de certaines ventes (Bretagne).

     
 
 
 
 
 

Conifères
Feuillus
Feuilles composées
Feuilles fortement découpées
Feuilles allongées (ou ovoïdes)
Feuilles rondes (ou deltoïdes)
Arbres emblèmes du Canada
Entomologie 101
Classification générale
Régime alimentaire
Index
Pathologie 101
Classification générale
Dommages
Champignons de sol
Index
Feuillus > Feuilles fortement découpées >
 
Chêne (Quercus spp.)
 

Vous avez déterminé à quel genre, parmi les feuillus, appartient l'arbre affecté (pour en savoir plus sur le chêne). Il vous faut maintenant sélectionner la partie de l'arbre sur laquelle sont localisés les dommages observés.
Les espèces de chêne les plus communes dans l'est du Canada sont :

* chêne rouge (Quercus rubra L.)
* chêne blanc (Quercus alba L.)
* chêne bicolore ou chêne bleu (Quercus bicolor Willd.)
* chêne à gros fruits (Quercus macrocarpa Michx.)

 
Feuille :
  
Feuille présentant généralement de cinq à neuf lobes plus ou moins allongés. Le dessous est pâle, parfois pubescent, le dessus est luisant et vert foncé.

Fruit :
  
Gland de formes variées.

Écorce :
   Écorce lisse et grise à l'état jeune, se crevassant de fissures larges, foncées et peu profondes avec l´âge.
Taille et port (forme) :    Grand arbre de 20 à 30 m de hauteur, forme ronde ou ovoïde.  

Utilisation :
  
Tonneaux, planchers, ébénisterie, placage, boiseries, chauffage, etc.

Écologie :
  
Source de nourriture très importante pour les écureuils.

Horticulture :
   Souvent planté en ville pour sa résistance à la pollution.
Histoire :    Chez les Romains, la couronne de feuilles de chêne était un honneur réservé aux nobles.
Fait intéressant :    C'est dans des tonneaux de chêne blanc que l'on fait vieillir les meilleurs whiskys.
 
 

RETOUR:
Arbre index  //  Accueil

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez ici:


Votez pour ce site au Weborama

Hit-Parade