‘‘L'ANIMAL DE JUILLET‘‘


CERF DE
VIRGINIE
CERF
CERF  MULET

 C'est un très mauvais présage que de rencontrer un cerf, et de ce fait là, il faut faire comme si on ne le voyait pas.

Le cerf de Virginie
De tous les gros animaux de l'Amérique du Nord, le cerf de Virginie Odocoileus virginianus, communément appelé chevreuil, est le plus commun et le plus répandu. Son territoire s'étend de la pointe sud du continent vers le nord jusque dans la forêt de résineux de la zone boréale. Quelques individus s'aventurent aussi loin vers le nord que le Grand lac des Esclaves. Dans le sud du Canada, on le rencontre depuis l'île du Cap-Breton jusqu'au centre-sud de la Colombie-Britannique. Il y avait au moins 15 000 000 de cerfs de Virginie au Canada et aux États-Unis en 1982, et la densité moyenne dans l'aire de répartition de ce cervidé dépassait trois individus au kilomètre carré.

Sous-espèces et relations
Pas moins de 16 sous-espèces de cerfs de Virginie sont connues en Amérique du Nord, dont trois seulement vivent au Canada. Le cerf de Virginie du Nord se rencontre dans tout l'est du Canada, de la frontière entre l'Ontario et le Manitoba à l'île du Cap-Breton. Le cerf de Virginie des prairies du Nord habite les ravins broussailleux, les tremblaies-parcs et l'orée des forêts des Prairies, jusqu'au piémont des montagnes Rocheuses. Enfin, le cerf de Virginie du Nord-Ouest, au pelage fauve, vit dans le sud-est de la Colombie-Britannique et descend les versants orientaux de la ligne continentale de partage des eaux, jusqu'en Alberta.
Dans certains secteurs de son territoire occidental, le cerf de Virginie cohabite avec ses cousins, le cerf à queue noire de Colombie et le cerf mulet.

Vie et moeurs
À leur naissance, à la fin du printemps, les faons pèsent de 2 à 4 kg; leur robe est tachetée de blanc, et leurs pattes sont vacillantes. La biche peut mettre bas de la fin de mars au début d'août; toutefois, la plupart des faons naissent au cours de la dernière semaine de mai ou de la première semaine de juin. En règle générale, sur un bon territoire, la portée est de deux petits, mais souvent elle est simple chez les jeunes biches, particulièrement chez celles qui mettent bas pour la première fois. Sur les territoires pauvres en nourriture ou après un hiver rigoureux, les portées d'un seul faon sont plus fréquentes.
 
 


 
 
 

RETOUR INDEX:
Animaux   // Accueil

Vous voulez envoyer cette page à un ami(e)?
cliquez ici:





Votez pour ce site au Weborama